Ce soir à 20h il y avait foot!

Je devais en profiter pour débarrasser la table ronde dont les pieds ploient jusqu'au sol tant elle est encombrée par des mois de labeur intense.
Au moment de descendre mon barda, j'ai retrouvé sous les strates les petits pots mis de côté en février pour faire un baume pour lèvres teinté!

 

20180710_180325

 

Qui a dit addiction?!

Ah non mais là il y avait urgence, je me retrouvais un peu désoeuvrée et la formule était déjà écrite quelque part dans le cahier de cosméto. Pas besoin de friser le nervous break down pour un petit baume de rien du tout  ...

 

Formule générale d'un baume pour lèvres d'été

2 cuillères à café de cire d'abeille en pastilles
2 cuillères à café de beurre de cacao concassé au couteau
3 cuillères à café d'huile végétale

 

     Ce sera un baume à lèvres de teinte très douce et légère où les corps gras sont choisis pour apporter de la dureté, de la brillance et un léger effet protecteur pour l'été.

Faire un macérat avec des poudres ne me plait pas car la filtration est plus difficile surtout quand je désire faire un macérat avec toute la formule pour aller vite.

J'emballe donc la poudre dans un morceau de compresse stérile en in-tissé aux pores plus fins que les compresses en gaze.
Je noue solidemennt et je coupe les bords au maximum afin qu'ils ne "boivent" pas trop de baume
Je trempe ça dans le bécher contenant les huiles, la
cire, le beurre et hop au bain-marie!

 

20180710_164827 20180710_164926 20180710_165757
 20180710_170803 20180710_180026 20180710_193214


    A l'aide d'une spatule, je presse régulièrement le pochon de colorant pour extraire la couleur et au bout de 8-10 mn, le macérat est bien coloré, le pochon de colorant est facile à retirer après en avoir rendu le maximum.

Je coule en 3 mini pots d'environ 10ml, laisse refroidir et ferme. La formule est volontairement un peu durcie pour permettre le transport du baume pendant l'été.

- Pour une formule plus onctueuse, utiliser seulement 1 cuillère à café de cire d'abeille. La formule telle quelle tiendrait très bien en tubes.

- Pour une coloration un tout petit peu plus soutenue, utiliser des pigments végétaux d'Aroma-zone, superbe idée qui permet de ne pas se poser de questions sur les associations de micas et de colorants.
Il existent en 3 teintes (rouge, pourpre et rose) et l'on peut les mélanger pour faire une teinte personnalisée rapide à la spatule sur une assiette.

Je les ai achetés tous les trois en février mais vous savez quoi?
Il faut que j'aille ranger mon barda pour les retrouver!

 

Formule du baume à lèvres teinté bio

2 cuillères à café de cire d'abeille blanche bio morcelée (les utiles de Zinette)
2 cuillères à café de beurre de cacao bio et cru (Solsemilla)
2 cuillères à café d'huile de ricin bio (Aromazone)
1 cuillère à café d'huile de carthame bio (Emile Noël)

1/4 de cuillère à café de poudre de racines d'orcanette

 20180710_180817

 

    De nuance rouge subtile, le baume à lèvres teinté permet un effet lèvres mordues que j'aime bien.

Les propriétés médicinales de la racine d'orcanette sont difficiles à trouver.
C'est essentiellement une plante tinctoriale aujourd'hui mais sur ce lien, où l'on voit ses délicates fleurettes violettes, on la dit cicatrisante et anti-inflammatoire.

C'est toujours bon à prendre pour le défi "problèmes de peau" de Catherine!

 

20180710_180251

 

   Que vous dire?

Formulé sans huiles minérales, parfums et colorants synthétiques, sulfates, parabens, phénoxyethanol, silicones, phtalates?
Appliquer sur les lèvres pour les nourrir et les garder douces et brillantes?
Renouveler l'application aussi souvent que nécessaire?

Mais vous savez déjà tout ça!!!

 

20180710_193249

Umtiti a marqué!
On est en finaaale, on est en finaale, on est, on est, on est en finale!

PS aux journalistes : quand un nom commence par N' comme N'diaye (Sénégal) ou N'guyen (Vietnam) on ne prononce pas èn' diaye ou ène-guyen mais mais oun-diaye ou Huyen!




mauve

 

Le thème du défi « problèmes de peau » que nos amies ont mis en œuvre m'a interpellée !

J'avais plusieurs idées en tête, des demandes, c'est incroyable toutes les personnes qui ont des problèmes de peau divers et variés !

J'ai finalement décidé de fabriquer un soin pour M, qui a une peau sèche, déshydratée et abîmée.

Une crème légère, il commence à faire bien chaud, et puis elle est jeune, avec des macérats de plantes que j'avais eu la bonne idée de faire; quand les premières fleurs, plantes pointent le bout de leur nez !


masserat

 

Je suis toujours tentée de les mettre en bocaux (pas trop, sinon on en perd, c est dommage de gâcher). Cette année: les calendulas si mignons ont été les premiers !

Comme émulsifiant le dermofeel GSC a bien fait son travail, il vient de chez Zinette, je l'avais acheté je ne sais plus pourquoi ?
Idéal pour les peaux sensibles et sujettes aux irritations, émolliente top:)

 

 cahier

La formule (en %)

A :

20,9 hydrolat de ciste
23 eau
20 gel aloé véra
2 allantoïne
3 glycérine

 

B :

3,5 dermofeel GSC
1 alcool cétéarylique
2 VE
2 macérat de millepertuis
3 macérat de plantain
5 macérat de mauve et bourrache
5 caprylis
3 beurre de karité

 

C :

3 huile végétale d'argousier
0,6 cosgard
3 teinture de calendulas et camomille dans rhum
1 huiles essentielles (palmarosa, géranium bourbon, santal, orange, lavande)

Voilà où passe le rhum que j'achète à La Réunion !!

La mise en œuvre est simple, il suffit de mixer vigoureusement plusieurs minutes !


creme

 

La couleur est orangé pâle, due à l'huile d argousier que j'utilise et aime beaucoup; Monica Werner dit que 20 gouttes pour 100ml suffisent pour obtenir une huile optimale bénéfique pour le soin des peaux irritées, eczémateuses, inflammatoires et lésées.

La crème est légère, pénètre très rapidement sans laisser de film gras, parfaite pour la journée estivale:)

Je l'utilise tous les jours: juste un peu légère pour moi !
Par contre la principale intéressée est ravie: ouf !!! 

 

     Pour finir voici un baume à la rose pour apaiser et se parfumer; si vous voulez la formule je compléterai l'article mais je ne veux pas alourdir!!!

 

baume

 

 

Merci de m'accueillir et merci à Catherine pour ce défi!  C'est l'été et je vous propose un lait pour protéger les peaux sèches (voire à tendance atopique) pour qu'elles puissent profiter de la piscine, de la mer, du vent, du sable, bref de tout ce qui est amusant et qui assèche!

 

A la maternité, on m'a dit : "votre bébé a la peau sèche, madame" et ça sonnait un peu comme "vous avez raté les finitions, madame". J'avais remarqué, le pauvre chéri muait! On m'a recommandé un gros tube blanc et j'ai religieusement tartiné mon petit chéri de crème pendant des années. La formule est éprouvée et ça a toujours bien fonctionné sauf quand le dit chéri était hors de ma portée et ne se tartinait pas. Il revenait alors avec les bras et les jambes couverts d'eczéma et de vilaines griffures à force de se gratter. Retour à la case départ et à mes finitions ratées. On reprenait le tartinage, tout rentrait dans l'ordre, on ratait quelques jours, l'eczéma revenait, on reprenait, ainsi de suite pendant des années. 

Puis j'ai enfin compris qu'il valait mieux le laver avec un savon saponifié à froid ou une base neutre et j'ai découvert les huiles végétales. J'ai formulé une huile avec de l'huile d'amande douce, de l'huile de chanvre et de l'huile de chaulmoogra qui sentait l'herbe coupée. L'eczéma n'est jamais revenu même quand on ratait le tartinage! 

Aujourd'hui, le grand chéri a du poil aux pattes et il s'enduit toujours de la même huile (une fois de temps en temps quand il y pense). La formule n'a pas beaucoup changé; j'y suis attachée, c'est elle qui m'a permis de rattraper mes finitions. Le défi de Catherine est une bonne occasion de la compléter avec des macérats et de la revisiter pour en faire un lait pour le corps. 

 

Le choix de l'émulsifiant

Je voulais une émulsification à froid pour préserver tous mes ingrédients sensibles à la chaleur. J'ai beaucoup hésité et j'ai d'abord choisi de faire un lait très fluide avec du sucrose stearate pour qu'il soit sprayable et très léger sur la peau. J'ai pensé que ça conviendrait mieux à mon garçon. J'ai fait un échantillon et j'ai dit que c'était pour un défi, alors il a fait un effort dans ses appréciations. J'avais aussi expliqué que "ouais ça passe", c'était pas suffisant. Donc, je cite:

Lui - "Mmmoui...Ça s'étale bien...C'est frais...C'est pas gras...Ça sent bon (il y avait de l'huile de piqui)..."

Moi - ."C'est bien, alors?"

Lui - "Ouais ça passe (!!)... Mais du coup, il faut que j'en mette plus...Tu peux pas en faire un comme celui avec la pâte à modeler? Tu sais, celui qui est un peu bizarre au début mais qu'on aime bien après".

Moi - "..."

 

La pâte à modeler, c'est le Symbio muls, maintenant Natural muls, un émulsifiant des laboratoires du Dr Straetmans et que j'achète ici. INCI: Polyglyceryl-3 Polyricinoleate; Sorbitan Sesquioleate; Cetyl Ricinoleate; Glyceryl Caprate; Cera Alba (Bees Wax); Magnesium Stearate; Aluminum Tristearate

 

42988332791_bfc0d0332e_m

 

Il permet de faire des émulsifications à froid ou à chaud et est assez simple d'utilisation. C'est un émulsifiant pour faire des émulsions eau dans huile et il a la particularité de faire des émulsions très liquides qui ne ressemblent pas aux habituelles émulsions eau dans huile qui sont souvent grasses, épaisses, collantes et difficiles à étaler. On sent quand-même la différence au premier geste pour l'étaler et on a l'impression qu'il va falloir frotter et frotter comme avec un écran solaire par exemple, mais la texture fond tout de suite, s'étale et pénètre facilement. Surtout, il n'y a aucune sensation de gras, aucun effet collant, le toucher est remarquablement velouté et le film sur la peau est très agréable, tout juste un peu brillant pendant quelques minutes. Il n'y a pas un glissement de fou mais je pense que ça peut se travailler.

Passé le premier moment de stupeur, ça m'arrangeait drôlement parce-que les émulsions eau dans huile sont bien plus intéressantes pour protéger une peau à tendance atopique. Moi qui hésitais!!

 

Les macérats et extraits

La camomille et le calendula sont parmi les plantes number one pour les peaux sèches et eczémateuses, je ne vous les présente pas.

La réglisse aussi. Elle a des propriétés anti-inflammatoires grâce à lacide glycyrrhizique qui mimique le cortisol. Il facilite aussi la pénétration des ingrédients.

L'extrait de consoude dans la glycérine permet d'en extraire l'allantoine.

 

La formule de base

Quand on est habituée aux émulsions huile dans eau, il faut penser à l'envers:

- plus on met d'huile, plus l'émulsion sera liquide,

- les électrolytes (sel) aident à stabiliser l'émulsion.

- on vérifie le pH avant de mélanger les 2 phases.

 

Natural muls - 9,5%

Phase huileuse - 40%

Phase aqueuse - jusqu'à 100%

Conservateur - % en fonction des indications de votre fournisseur

Magnésium sulfate - 0,5%. Si vous utilisez un sel comme électrolyte, testez peut-être plutôt avec 1%. 

 

Ma formule

 

Phase A

hydrolat de camomille - 40,5%

magnésium sulfate - 0,5%

sodium lactate - 2%

aloé vera en poudre - 0,5%

panthénol - 1%

extrait hydro-glycériné de réglisse - 2%

extrait hydro-glycériné de consoude - 2%

 

Phase B

Natural muls - 9,4

Macérat de camomille sur huile d'amande douce - 15%

huile de chaulmoogra - 5%

huile de chanvre - 10%

squalane végétal - 5%

isoamyl laurate (peut être remplacé par du caprylis) - 5%

vitamine E - 0,5%

extrait CO2 de romarin - 0,1%

extrait CO2 de calendula - 0,1%

 

Phase C

Euxyl (ou du Cosgard) - 0,8%

huile essentielle de patchouli - 0,1%

huile essentielle de palmarosa - 0,1%

huile essentielle de yuzu - 0,2%

huile essentielle de pamplemousse sans furocoumarines - 0,2%

 

J'ai été timide avec les huiles essentielles et l'odeur est un peu trop discrète.

 

La préparation

1 Dissoudre le magnésium sulfate dans l'hydrolat, puis ajouter les autres ingrédients de la phase A.

2. Vérifier le pH de la phase aqueuse et ajuster si besoin.

3. Dans un autre bécher ou bol, mélanger tous les autres ingrédients de la phase B.

 

29115523498_985b3f9bc4_m

 

4. Verser la phase A dans la phase B. Il est très important de verser très lentement, par petits ajouts et de bien mélanger entre chaque ajout. On peut utiliser une spatule ou une tige en verre pour mélanger.

5. A ce stade, on a déjà une première émulsion qui va avoir besoin d'une agitation rapide pour finir de prendre et être stable. Homogénéiser avec un appareil électrique, type mixer plongeant.

 

28119481177_6fa3a31e10_z

6. Ajouter les huiles essentielles et le conservateur

7. Mélanger

8. Transférer dans le flacon.

 

42937762332_6fcc10fa49_z

42085801995_18530c95ac_z

 

 

       Pour le défi "problème de peau", Catherine a voulu que le soin contienne un macérat huileux de plantes.

Cette année, le millepertuis fleurit plus tôt que d'habitude et j'en ai profité pour réaliser un macérat huileux de cette plante très utile et en faire un message dédié pour les bases de Potions et chaudron.

Le millepertuis (Hypericum perforatum) ou herbe de la St Jean se cueille traditionnellement comme son nom l'indique le 24 juin, jour de la Saint Jean.

Bon nous les modernes, on a souvent autre chose à faire ce jour là et la cueillette se fait quand les plantes sont fleuries et laissent sur les doigts de minuscules points rouges qui tâchent comme on peut le voir dans le baume au millepertuis de Sylvie.

20180610_182114 20180618_101253

           Le millepertuis est l'une de ces plantes emblématiques de ce qu'il ne faut pas faire en phytothérapie quand on pense qu'un extrait de plante en vaut un autre. En effet le millepertuis est considéré comme:

- un antinévralgique en teinture mère et en granules homéopathiques

- un excellent anti-inflammatoire cutané et décongestionnant lymphatique en macérat huileux

- un antidépresseur en extrait sec titré (c'est à dire que l'on dose exactement la quantité de principe actif antidépresseur de l'extrait). Il doit impérativement faire l'objet d'une consultation médicale spécialisée et être prescrit sous forme de gélules achetées à la pharmacie.

En aucun cas le macérat huileux n'est antidépresseur ou antinévralgique. En aucun cas, l'extrait sec titré n'est anti-inflammatoire cutané ou antinévralgique. En aucun cas l'extrait hydro-alcoolique ou les granules homéopathiques ne sont antidépresseurs ou anti-inflammatoires cutanés.

Tout simplement parce que tous ces supports (alcool, huiles ...) n'extraient pas les mêmes composés actifs et ils ne sont pas interchangeables.

 

          Les feuilles du millepertuis médicinal sont minuscules et percées de mini trous à travers lesquels la lumière perce.

Son nom d'espèce est perforatum pour cette raison.

Il faut éviter de confondre ces minuscules fleurs de ce millepertuis (1 à 1.5cm de large) avec celles des millepertuis du jardinier dont les différentes espèces fournissent de grosses fleurs d'ornement qui ne présentent aucune propriété médicinale.

 

20180610_182121 20180614_142617

 

     

      Le macérat huileux de millepertuis est donc superbe pour le défi problèmes de peaux parce qu'il est calmant, apaisant et adoucissant cutané. Il convient pour :

- les brûlures légères

- les coups de soleil

- les lésions de grattage

- les soins locaux (douleurs et  sportifs) car il décongestionne bien la lymphe.

Il présente une photo-toxicité et ne doit donc pas être utilisé au soleil ni avant une exposition solaire.

 

       Le macérat se fabrique avec des fleurs fraîches et l'huile doit rester en contact avec les plantes et au soleil pendant un minimum de 3 semaines pour développer sa belle couleur rouge.

L'huile doit donc être une huile stable à l'oxydation et c'est l'huile d'olive qui est traditionnellement choisie. Je trouve que ces macérats sentent assez fort et que l'huile devient beaucoup plus dense et plus épaisse qu'au départ.

Cette année j'ai choisi de l'huile de sésame bio et j'espère pouvoir aller à la cueillette régulièrement pour enrichir mon macérat chaque semaine avec des plantes fraîches.

Pour l'instant mon macérat a une semaine et commence à peine à se colorer. Je vous montre donc le macérat de l'an dernier (enfin, ce qu'il en reste).

 

20180617_111626

 

         Pour savoir comment on utilise du macérat huileux de millepertuis sur Potions et chaudron, en voici des idées comme le baume de Sylvie cité ci dessus:

- la crème corps Automnale et le trio de baumes colorés de Mlk
- le cérat bobo et le savon "un air de miel" de Chabou
- le savon couleurs d'automne de Chafou
- le savon du défi moucheté" d'atagnès
- la crème Biafarôme anti coups de soleil, le soin pour les pieds du marcheur rapide et le savon de la St Jean de Mimi

 

A vos millepertuis!

        J'avais lancé l'idée d'un défi alors que ce n'est pas raisonnable en ce moment de me disperser...

Mais Speedy-Catherine a été vive, elle a précisé le thème du défi "problèmes de peau", elle a fabriqué en un instant son soin, m'a rappelée le matin tôt pour qu'on en parle plus précisément, a pris les choses en main et nous y voilà!
Mon défi est prêt et si je ne le rédige pas aussitôt, ce sera cuit.

 

20180603_114114 20180603_160937 20180603_114002

           L'idée qui m'était venue était de fabriquer un soin pour les problèmes de peau du corps qui a soif. J'ai utilisé tout l'hiver par manque de temps, presque exclusivement des beurres de karité fouettés à peine enrichis d'agents hydratants.

Et à l'orée de l'été, ma peau fripée a besoin d'un bain d'hydratation.
Donc d'un lait corporel. Point.

En voyage rapide à Porto, j'ai fait le plein d'inspiration avec un produit local. Je suis rentrée dans une boutique : Oliva & Co.  qui ne vend que des huiles d'olive de petits producteurs du Portugal (ce pays change à la vitesse grand V!).

Bios le plus souvent, le monsieur était absolument passionné, la dame à côté lui soufflait parfois de me montrer celle-ci ou celle-là et j'ai choisi deux huiles d'olive ardentes en gorge (le signe de la richesse en anti-oxydants).

Mais voilà j'ai fait tout autre chose parce que la créativité, tout ça, tout ça...

 

Mon macérat huileux de plantes

Catherine a dit "macérat huileux de plantes", je suis allée comme presque chaque matin faire un tour de marche rapide en forêt et rien... à part un plant de consoude en fleurs au bout du chemin. J'en ai cueilli une petite feuille en me disant que ça pouvait toujours servir.

J'ai cueilli 5 ou 6 fleurs de pâquerettes sur la pelouse en remontant, une rose rouge en haut de l'escalier et j'ai posé le tout sur un morceau de papier absorbant sur la terrasse pour faire un peu sécher tout ça.

J'ai retiré mes chaussures, enfilé un maillot et piqué une tête dans la Seine, j'ai pris une douche, mis mon maillot et ma serviette à sécher sur la terrasse - je vous raconte ma vie - puis j'ai regardé les plantes et le papier absorbant renversés par le vent furieux en me disant que je devrais faire ma fabrication aujourd'hui sinon ce serait foutu.
Catherine a dit qu'il n'y a pas de délai mais quand même...

En ouvrant mon placard à plantes, j'ai retrouvé 3 feuilles sèches de consoude dont j'ai prélevé un morceau, j'ai sorti des fleurs de lavande  offertes par Irène, de la matricaire de Croatie et des copeaux d'un bois colorant alimentaire rouge lipophile d'Udaïpur tous deux offerts par Venezia. Est-ce de la racine d'orcanette?

C'est joli et ça donne un macérat huileux très rapidement réalisé dans un mélange 2/3 - 1/3 d'huile de coco fractionné et jojoba bio. J'ai fabriqué le macérat avec 30ml de ce mélange d'huiles enrichi de deux capsules de vitamine E, jeté dedans les plantes vaporisées d'alcool, posé le bécher dans l'eau bouillante feu éteint pendant 15 minutes 3 fois de suite sans changer les plantes.
Mon mode opératoire n'est pas orthodoxe mais on s'en fout, on y croit!

Le résultat est au delà de mes espérances, un somptueux rouge vineux au parfum de lavande-camomille matricaire très doux.

 

20180603_141923 20180603_142634 20180603_144418

Dans l'ordre de bas en haut et de gauche à droite, pâquerettes, consoude, rose, lavande, matricaire et bois colorant alimentaire
Plantes dans l'huile avant le bain et  macérat huileux

 

Les cogitations à propos du Défi - lé lait de plantes

Qui dit macérat huileux de plantes, dit Mlk.
Qui dit Mlk dit lécithine. Non?

Alors j'ai pensé à une lécithine modifiée pour en augmenter l'hydrophilie. On a dit "soif, bain d'hydratation" . J'ai retrouvé ces informations sur les lécithines dans les commentaires de la Lady L de Mlk:

- bio compatibles donc immédiatement efficaces pour nos peaux
- bons acteurs dans les systèmes anti-oxydants (il y en a dans l'aox cos et l'antiranz)
- anti-déshydratantes voire hydratantes à long terme (7 jours)
- anti -inflammatoires
- restructurantes pour la lysolécithine donc intéressante pour les peaux matures qui aiment être lissées et tensées (hum...)
- très bien tolérées et  innocuité vérifiée sur de très longues années.


          Et ALikéa la reine de la lécithine a dit ici " émollient hors pair, bien différent des huiles végétales et des alcool gras. Très léger, très vite absorbé par la peau car ayant une affinité particulière avec les lipides cutanés, l'effet confort qu'elle apporte est durable et efficace, sans effet gras"

      Et Zinette a écrit tout ceci sur la fiche de la Lysolécithine: "Elle est également un émollient, elle adoucit et apaise la peau, elle possède d'excellentes propriétés hydratantes et pénètre profondément dans l'épiderme.
La Lysolécithine possède un bon pouvoir émulsionnant, épaississant, stabilisant et suspensoïde".

      Très séduisant tout ça!

 

 20180603_162923

 

      Mais il y avait aussi à propos des lécithines, une autre phrase extraite du lien Lady L de Mlk:

"Pas toujours facile d’utilisation, la mise au point de produits en contenant réclame plus de temps mais les résultats tant sur le toucher que sur la tolérance et l’activité cosmétique sont indéniables. Pour reprendre une expression à la mode, ces lipides membranaires constituent une véritable seconde peau protégeant la nôtre tout en privilégiant le confort et le plaisir d’utilisation".

       Bon ben, pas le temps de cogiter trop longtemps, j'ai écrit une formule générale rapide et efficace:

2% lysolécithine, 3% alcool cétéarylique, 10% huiles végétales
0.3% gomme xanthane, 3% glycérine
Eau, HA, actifs, conservateurs pour 100%

Je décline ça avec mon macérat huileux de plantes, mes actifs hydratants (D Panthénol et fucocert), mon reste de gel d'aloé maison déjà gélifié à la xanthane, mes HE qui sentent super bon et voilà!

        En cours de route, faute de macérat en quantité suffisante pour mes 200g de défilé de plantes, j'ai complété la phase huileuse avec de l'huile de graines de concombre pressée à froid achetée chez Make it beauty. Fort heureusement elle ne sent pas grand chose et surtout pas le concombre qui interfère trop avec les HE à tel point que je me demande si les huiles de concombre qui sentent trop bon le légume sont parfumées.

Cette huile de graines de concombre est fine, très pénétrante et d'une vraie belle qualité; elle est commercialisée dans un flacon d'apothicaire brun qui ne me déplaît pas!

20180603_160822

 

Formule du défi-lait de plantes

 

20180603_150124

 

- Phase A

3% Glycérine végétale
2% Lysolécithine (Les utiles de Zinette)
42% Eau de source Rosée de la Reine

Pesez les ingrédients dans un bécher désinfecté
Agiter vivement à la cuillère magique. Jolie couleur!

 

 

20180603_150416

 

- Phase B  

30% Gel d'aloé vera maison (1% de gomme xanthane)

Ajouter à la phase A
Mélanger vivement à la cuillère magique, ça mousse un peu mais pas de soucis avec ça

 

 

 

 

   20180603_150640 

- Phase C

8% Macérat huileux de plantes sur coco fractionné et jojoba
2% Huile de concombre (Make it beauty)
3% Alcool cétéarylique

Ajouter dans les phases précédentes
Mettre à chauffer au bain-marie
A 50/55° C, sortir du bain-marie et mixer à l'électrique jusqu'au refroidissement
Arrêter régulièrement pour prendre  le temps de fabriquer le mélange d'huiles essentielles

 

 

- Phase D     

20180603_1514025% Fucocert (Aroma zone)
3% D Panthénol
1% Microsphères de silice (Aroma Zone)
0.6% Cosgard
0.4% Huiles essentielles (12 gouttes pour 100g de lait)

A froid, introduire les ingrédients un à un en mélangeant entre chaque ajout. Le pH est parfait et point n'est besoin de compenser l'eau perdue, le chauffage a été très bref.
Couler en flacons et étiqueter

 

       J'ai coulé le défilé de plantes lacté en flacon souple Twister Lucy acheté chez Aroma Zone dont j'aime beaucoup la rondeur et la douceur qui matchent vraiment bien avec le rose-délicat de ce lait.

La couleur des crèmes aux lécithines est généralement jaunâtre, peu séduisante à mon goût sauf celles émulsionnées à la Fluid lécithine super HT que j'ai tant aimée. Avec mon macérat huileux de plantes, c'est superbe, rose poudré, élégant et super séduisant.

Je pense qu'avec quelques gouttes de macérat huileux d'orcanette, on devrait obtenir la même chose. Il reste à espérer que la couleur ne virera pas dans le temps avec le flacon clair...

L'effet glu-glu redouté des crèmes aux lécithines est minoré voire aboli par l'ajout des microsphères de silice géniales sur ce coup là à 1% seulement.

Quant à l'effet cocoon non gras mais super hydratant sur mes mains, je ne vous dis que cela. Le message est écrit dans la foulée de la fabrication, je vous en donne des nouvelles plus tard quand j'aurai testé sur le corps.

L'épaississement est dû à l'alcool cétéarylique dosé à 3%, juste assez pour garder la faible viscosité et en ayant un effet nappant que j'aime bien; ne touchez pas à la texture, elle s'épaissit lentement mais sûrement.
On ne chauffe pas plus que la température de fusion de l'alcool cétéarylique, la lysolécithine émulsionne à froid sans problème quand il n'y a rien à faire fondre.

La quantité de lysolécithine peut être augmentée à 6-7% je pense,  pour des phases grasses inférieures à 40% (pas mal quand même, je vais essayer un de ces jours avec du beurre de karité).

 

20180603_160730

 

Le parfum

Fabriqué sans trop y réfléchir avec une architecture:

- petit grain bigaradier
- sauge sclarée
- j'ai mis quelques gouttes de jasmin grandiflorum parce que quand même, j'adore!

Et puis j'ai pensé à de la carotte plante entière bien plus fine que l'HE de semences un peu brute à mon nez.

J'ai dû rajouter quelques HE car l'un de mes fils a opportunément glissé qu'il avait besoin d'une crème depuis longtemps. J'ai donc mis aussi :

-  du tea tree pour l'effet antiseptique peau jeune (il y a un macérat dedans et mes fils utilisent la crème indifféremment sur le corps et le visage)
- de l'Eucalyptus globulus pour la fraîcheur
- et un peu de bois de rose magnifique de la cabane aux arômes pour le linalol et parce que j'aime bien Pescalune.

 

Et bien c'est réussi, ça sent un peu frais, la sauge sclarée domine pour l'instant mais bon...

Pour les 200g de défilé aux plantes (en gouttes):

7 petit grain bigaradier (Combes d'Ase - LCA aroma)
5 sauge sclarée (Sevessence)
3 carotte plante entière (Lavandes et compagnie)
2 jasmin grandiflorum absolue (Florame)
3 tea tree
2 Eucalyptus globulus (Bénin)
2 bois de rose (la cabane aux arômes de Pescalune)

 

 

20180603_155020
Défi -lait relevé ou bien?


IMG_2722

 

 

Comme je vous le disais, j'ai beaucoup bricolé ces derniers temps et mes mains malmenées ont eu besoin d'un produit nourrissant et réparateur. Ce produit a été fabriqué et testé avec bonheur, je vais donc ouvrir le bal avec cette petite recette.

Je voulais un produit consistant, riche, à la manière du Beurre rose de Michèle dont j'ai tant aimé la texture, que j'ai fait et refait ; je m'en suis fortement inspirée surtout pour le complexe émulsifiant.

Pour le côté cicatrisant j'ai pensé à un baume qui m'avait été offert par Venezia, fabriqué avec une teinture de ciste et de labdanum, comme le dit notre Princesse "ça marche du tonnerre" ! fort heureusement, il restait dans mes placards un peu de cette teinture que Venezia m'avait offerte, quelle chance !

Pour le reste, j'ai composé ma recette en me limitant à ce que j'avais dans mes placards, "interdiction d'utiliser ma carte bleue pour cette recette", belle occasion de finir des flacons qui dorment depuis longtemps pour certains :

- un glycériné de palo santo,
- du beurre de café,
- un macérat de feuilles de consoude de ma terrasse sur coco fractionné et huile de babassu (tu te rappelles Moune du petit plan de consoude que tu m'avais offert à Paris il y a maintenant quelques années ? elle a bien proliféré...),
- un macérat de consoude, calendula, camomille romaine et matricaire, plantain, sur huile olive,
- de l'huile de tamanu si efficace pour réparer la peau.

 

IMG_2715

 

Formule de mon beurre réparateur en pourcentage
(ou en grammes pour 100 grammes de produit final )

- Phase aqueuse

15,4 % d'eau 
10 % d'hydrolat de lavande fine de Provence
10 % d'hydrolat de myrte corse
20 % de jus d'aloé gélifié à 2% d'Amigel
3 % de glycériné de bois de palo santo
1% d'allantoïne
8% teinture de labdanum et de ciste fabriquée par Venezia

 

- Phase huileuse

5 % macérat de feuilles de consoude sur coco fractionné/babassu
5 % macérat consoude, calendula, camomille romaine et matricaire, plantain sur huile d'olive
3 % huile de tamanu (calophylle inophyle)
3 % beurre de café Les Utiles de Zinette (Hydrogenated Coffea arabica Seed Oil)
2 % alcool cétéarylique
4 % cire émulsifiante n° 3  AZ (Glyceryl stearate SE)
3 % stabnatural Huile et Sens (Bentonite and Xanthan gum)

 

Troisième phase

2 % huile d'onagre
3 % D-Panthénol
1 % vitamine E
0,6 % ecogard (conservateur)
1 % huiles essentielles

 

Le mélange d'huiles essentielles à 1% (soit 30 gouttes pour 100 gr de produit)

10 gouttes de lavande fine
6   gouttes de géranium bourbon
5   gouttes de myrte citronnée
3   gouttes de ciste
3   gouttes de bois de rose
3   gouttes de myrrhe 

Je voulais y incorporer de l'huile essentielle d'encens que j'aime tant mais j'ai découvert que je n'en avais plus...

Chauffer séparément au bain-marie la phase aqueuse et la phase huileuse jusqu'à 70/75 degrés, verser la phase huileuse dans la phase aqueuse et mixer à l'électrique pendant plusieurs minutes, terminer par la cuillère magique ou la spatule jusqu'à refroidissement, incorporer la 3ème phase, bien mélanger à nouveau. Verser en pot, laisser bien reposer avant utilisation.

 

IMG_2709

 

De suite après la fabrication, j'ai "léché" le bécher (comme le fait Moune...) pour ne pas en perdre une miette et m'en suis tartinée sur les bras. Le produit était collant et ne pénétrait pas bien. Le lendemain, plus d'effet collant mais un beurre doux qui pénètre bien et qui laisse la peau très douce. Il ne faut jamais évaluer un produit immédiatement après sa fabrication, très souvent il se bonifie en quelques heures de repos.

J'ai testé ce beurre et suis très satisfaite du résultat, il est agréable à appliquer, pénètre vite, laisse la peau douce et repulpée et surtout l'effet cicatrisant sur les petits bobos est présent, c'était le but recherché.

Du coup je l'utilise également pour masser mes jambes qui ont tendance à être sèches et à desquamer avec le frottement des pantalons (je n'ai pas encore sorti les jupettes) 

Je l'ai utilisé après un rasage express du maillot (départ en week-end précipité et espoir d'utiliser mon maillot de bains) et, contrairement à d'habitude je n'ai pas vu apparaître de petits boutons rouges qui grattent dès le lendemain.

Vraiment, l'alcool de ciste et de labdanum, "ça marche du tonnerre" !!!

 Michèle a lancé l'idée d'un nouveau défi et, pourquoi pas, celui de concocter et de publier nos recettes pour soigner, soulager ou améliorer nos problèmes de peau, quels qu'ils soient.

 L'idée m'a plu, d'autant que je suis actuellement en plein bricolage, je décape un énorme bahut qui était recouvert de multiples couches de vernis foncé et j'ai envie de meubles plus clairs ; je vous laisse deviner l'état de mes mains avec le tournevis qui dérape, le décapant qui coule sur mon bras en dehors du gant, le papier abrasif qui m'arrache la peau, bref, il fallait vraiment que je les chouchoute et ce défi tombe à point.

Mais chacune et chacun d'entre vous peut avoir à concocter un produit pour améliorer n'importe quel problème de peau, sur n'importe quelle partie du corps ou du visage et ce serait intéressant de réunir toutes nos recettes.

Nous vous proposons donc ce défi très ouvert, chacun pourra concocter un produit sous la forme galénique de son choix : savon, crème, baume, sérum, etc..., TOUT EST PERMIS !

 

La seule contrainte réside dans l'utilisation d'un

 macérat huileux de plantes

 

la nature nous offre tellement de choix actuellement qu'il n'est pas difficile d'en fabriquer (ou d'en acheter si vraiment vous ne pouvez le faire vous même) mais c'est tellement simple à réaliser, c'est vous qui voyez.

Pas de stress, il n'y a pas de date limite imposée, ni d'obligation d'échange, juste le plaisir de lire des recettes simples ou complexes, de peut-être trouver de nouvelles idées et de stimuler notre créativité.

 

A vos chaudrons !

   

consoude

vous avez reconnu la consoude en fleur

 

 

Crème pour peau abîmée par Syllvie
Beurre réparateur par Catherine

Défi-lait de plantes par Michèle
Lait protecteur peaux sèches par Ilhem-O

 

       Quand il fait à nouveau frais, c'est beurre fouetté.
J'ai enrichi ma composition d'huile de perilla, ma très nouvelle amie!

20180327_114639
Huuummm!

 

         Evidemment le beurre de karité que je fouette vient du Bénin. Il m'a été ramené de la région de Porga dans le nord du pays, à la lisière du Burkina Faso.

Sans surprises, il est un peu plus odorant que le beurre de karité de Sélé dont je vous ai parlé il y a quelques années.

Ce beurre de karité est fouetté avec ce qu'il faut d'huile de coco vierge pour plus de légèreté. Tout est question de proportions pour que le fouetté tienne au long cours.

La texture se densifie dès que l'on y introduit du gel d'aloé ferox. Ici il n'y en a que 9% afin de garder la texture chantilly et juste assez pour apporter un peu de phase aqueuse.

 

       L'huile de perilla à l'instar de quelques autres, c'est de l'oméga 3 en bouteille.

Elle contient près de 60% d'acide linolénique, acide gras poly-insaturé très réparateur:

- des peaux inconfortables
- des peaux matures fines et déshydratées 
- des peaux sensibles qui grattent dès que les températures chutent ou sans raison apparente.

Les omégas 3 sont apportés uniquement par la nourriture et notre corps n'est pas capable de les synthétiser à partir d'autres acides gras. Dans nos préparations cosmétiques les acides gras essentiels, ce sont des actifs purs qu'il ne faut pas négliger.

Si ce n'est qu'ils rancissent vite et sentent généralement fort, je ne leur vois pas d'inconvénients (ni trop gras, ni trop secs).

L'huile de perilla peut être remplacée par une autre huile riche en omégas 3 telle l'huile de chia (64%), l'huile d'inca inchi (47%), l'huile de cameline(30%)...

Les huiles aussi riches en omégas 3 doivent être achetées dans le plus petit conditionement possible et être conservées au réfrigétaeur. L'huile oxydée sent le poisson. Les cosmétiques riches en omégas 3 doivent être fabriqués en petite quantité et doivent être consommés rapidement.

L'anti-oxydant est bien entendu obligatoire.

 

 Formule du Beurre fouetté karité-coco-perilla

50g Beurre de karité de Porga
20g Huile de coco vierge et bio
20g Huile de perilla bio (Aroma-zone)
9g Gel d'aloé ferox (gélifié maison avec 1% de gomme xanthane)
1g Vitamine E

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser le beurre de karité laissé depuis la veille à température ambiante. Fouetter à l'électrique jusqu'à obtenir une texture aérienne de chantilly.

- Ajouter l'huile de coco à température ambiante. Si elle est vierge et bio, elle est un peu molle. Fouetter en ramenant régulièrement la matière qui se dépose sur les bords du bécher.

- Ne pas hésiter à racler régulièrement le fond du bécher où se réfugie le karité insoumis. Fouetter encore longuement.

 

20180327_114311

 

 - Dans un autre bécher désinfecté, peser l'huile de perilla et le gel d'aloé férox (ou du gel d'aloé véra), agiter avec la cuillère magique pour former une émulsion transitoire.

20180327_114301

 

- Ajouter petit à petit en fouettant entre chaque ajout dans les beurres fouettés jusqu'à incorporation complète.

- Ajouter la vitamine E, fouetter et conditionner immédiatement en pot.  

 

20180513_102155 20180513_102232

 

   Ce beurre fouetté s'applique sur la peau légèrement humide après la douche sur toutes les zones sèches et déshydratées.
J'en mets sur les mains, les pieds et même les lèvres.

Le délicat parfum du coco couvre l'odeur de l'huile de perilla. La texture est plus dense après quelques jours mais se transforme immédiatement en huile fine une fois chauffée dans les mains.
L'application est aisée et l'efficacité au rendez-vous.

C'est quand l'été qu'on fabrique des laits corporels?

      On a cru que l'été était là mais non; il fait à nouveau frisquet le matin.
J'avais besoin d'un soin corporel nutritif mais pas le temps, pas le temps...

4mn avec Amy ici.

       Le flacon d'huile de pépins de tomate que j'adore était là, attendant sur la table ronde que j'en fasse quelque chose.
Un beurre par exemple.

Pleine d'entrain, j'ai écrit une formule simplissime et au moment de procéder à la stérilisation, j'ai baissé les bras... trop de boulot dans les tuyaux, trop d'activités obligatoires en ce moment.

Et j'ai sorti le pot d'alcool cétéarylique.
Et j'ai drôlement simplifié le procédé!

 

20180411_120345
C'est beau n'est-ce pas?

 

              L'alcool cétéarylique est un co-émulsifiant versatile qui permet donc de transformer toute huile liquide en beurre utilisable directement sur la peau.

Il apporte de l'onctuosité sans alourdir, sa pénétration cutanée est facile et rapide. Les effets hydratants et assouplissants sont immédiats.

Et vraiment, obtenir un beurre d'huile précieuse telle celle de tomate, c'est du bonheur en pot!

 

Formule du "Homemade tomato butter"
Recette cheap and chic

6g Alcool cétéarylique
23.70g Huile de pépins de tomate
0.3g Vitamine E

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, chauffer au bain marie tous les ingrédients jusqu'à fonte totale

- Verser dans un mortier désinfecté et malaxer jusqu'à prise complète du beurre.

Ramasser continuellement à la spatule en silicone la pâte qui fige sur les bords du mortier et malaxer à nouveau.

Cela va très vite, le mortier étant froid et l'alcool cétéarylique ayant un point de fusion assez bas (50°C) pour ne pas craindre la dégradation des actifs végétaux.

- Couler dès que possible en pot de verre de 30ml.

20180401_161745 20180401_161837 
20180401_161917 20180401_162017 20180411_120214
 

 

 

Une recette de crème anti-âge pour les mains aux lycopènes de tomate
Comment fabriquer un beurre maison de 3 façons différentes?
Le beurre maison de Moune à la manière de Venezia (ou l'inverse)

 

Formule générale: 20% alcool cétéarylique, 80% huile végétale, actifs liposolubles, anti-oxydant

 

      Contrairement à la méthode du message "comment fabriquer un beurre maison avec un épaississant?", j'ai mis peu d'alcool cétéarylique : 20% au lieu de 50%.

Le résultat est superbe, l'onctuosité est au rendez-vous, on dirait presque un beurre émulsionné.

J'adore la couleur et je regrette presque la belle odeur du néroli-jasmin que j'ai un instant hésité à y mettre. Je pense que c'est possible en malaxant le beurre à froid avec les huiles essentielles; il est suffisamment souple.

 

20180411_120405 20180411_120453
20180411_120443

 

 

           Bon ben voilà, j'ai matraqué le pot sous tous les angles pour pouvoir vous montrer la couleur qui est en réalité un peu plus saumonée.

Hier j'en ai appliqué une lichette par trois fois en quelques minutes sur une égratignure fraîche et douloureuse sur l'index.

Non seulement ça a été hémostatique, mais la douleur a instantanément disparu. Ce matin la cicatrice est quasiment fermée.

En regardant de plus près la fiche technique chez Aromazone, toujours fort bien faite, que vois-je?  L'huile de pépins de tomates riche en omégas 6 (les briquettes cutanées) et en omégas 9 émollients protecteurs contient aussi pas mal d'insaponifiables comme le beurre de karité.

Très réparateur donc.

Je regrette simplement qu'elle n'existe pas en version bio. L'industrie de la tomate venue de Chine et déversée sur le Monde entier et spécialement au Bénin, ça donne le frisson sur ce qu'on donne à manger aux humains.

 

 20180411_120535
20180411_120648
Les acides gras, il n'y a que ça de vrai dans la vie

 

    Je ne saurais trop vous recommander de tester si vous désirez un beurre un peu précieux qui vous prendrait à peine quelques minutes pour une belle efficacité.

Je teste en ce moment le soir sur visage nettoyé et tonifié, c'est un régal à masser mais mes draps blancs sont colorés au réveil. Grrrr!

Bon pour la peine, j'ai envie de me faire quelques pots ...  de beurre de perilla, de beurre de kiwi, de beurre de vanille, de beurre d'acaï, de beurre de cerise, de beurre d'argousier, de beurre d'inca inchi, de beurre de chia, de beurre de nigelle.... C'est sans fin.

Encore une photo?

20180411_120405

Quel beurre maison feriez-vous?

 

Savon 100% Pur aloé

Savonnerie

Par atelierdemichele

Il avait neigé sur la région.
J'en ai profité pour mettre en scène quelques pavés de savon pur aloé extra doux mais moches. Peut-être qu'avec le fond de neige, on arrivera à leur trouver un peu de beauté.

 

    La bouteille d'un litre de jus d'aloé bio m'a été offerte. J'en ai fait du gel d'aloé avec 1% de gomme xanthane et j'en ai utilisé 400g pour diluer les perles de soude.

Le pH acide de ce jus a certainement contrarié le déroulement naturel de la saponification.

Le savon coulé en moules individuels est passé par une phase de gel très forte. Il est devenu friable mais tellement mou et humide que j'ai dû attendre presque 10 jours avant de pouvoir le démouler.

Laissé à sécher plusieurs semaines avant que je puisse le tamponner, cela n'a pas été très heureux. Je désirais écrire ALOE avec une lettre par cube mais il était devenu trop dur.

 

 20180318_145610

       Par contre, il est extra doux et j'y retrouve nettement la sensation éprouvée lors de l'essai du savon à l'aloé véra de Catherine qui en contenait beaucoup.

Son savon était réalisé avec de la merveilleuse huile de chanvre et Catherine avait choisi de la pulpe fraîche d'aloé véra qui poussait à l'époque au pied de son immeuble à Nouméa. J'ai relu avec intérêt les commentaires de celles qui comme moi l'avaient reçu en cadeau et effectivement ce savon là était incroyable!

Le jus d'aloé riche en eau m'a semblé inutile à diluer si je voulais garder cette douceur là. Ma formule est assez basique mais contient 20% de beurre de karité.

Je l'ai coloré à l'oxyde vert car je n'espérais pas le joli vert obtenu par Catherine.

 

Formule du savon 100% Pur aloé

360g (30%) Huile de coprah bio
360g (30%) Huile d'olive bio
240g (20%) Huile de palme bio
240g (20%) Beurre de karité du Bénin

400g Jus d'aloé véra bio
167.25g Perles de soude caustique  pour un surgras de 7%

 

20180318_124421 20180318_124348 20180318_124328
1 demi-cuillère à café d'oxyde vert
5 capsules de vitamine E 500mg

pour 1200g d'huiles saponifiées

    La formule devrait donner un savon qui mousse bien.

Mais la présence de tant d'acidité et de karité a diminué la mousse qui est légère mais onctueuse malgré tout.
Je trouve pourtant ce savon moche très agréable pour les températures hivernales qui dessèchent  la peau. Il a une belle densité qui le fait durer comme tous les savons riches en karité.

J'aime l'effet karité sous la douche mais je n'ai pas la formulation heureuse avec beaucoup de karité saponifié.

Ce savon glisse avec la sensation d'un 100% huile d'olive sans le glu-glu associé quand le savon de Castille est fabriqué à froid sans diminuer l'eau.

 

20180318_124539
 A refaire donc peut-être sans colorant

 

Crème tibia

Soins pour hommes

Par atelierdemichele

"Tu pourrais me faire une crème pour les tibias?"
"Une crème pour les tibias?"Je réprimai un fou rire. "Tu plaisantes?"
"Mais non, j'ai la crête tibiale très sèche et ça démange"

 

     Ai-je déjà dit que les hommes sont des poules de luxe qui s'ignorent? Une crème pour un besoin si spécifique, c'est hyper sophistiqué non?

Lui trouve ça très normal d'avoir une crème sur mesure pour la crête tibiale qui est sèche et qui démange.

20180311_120355
"Il faut que ce soit un peu gras?" "Non pas gras"
Quelle question!

 

          J'ai pensé une crème très simple, avec le minimum d'actifs (glycérine toujours et du pentavitin).

Emulsifiée au coeur de crème, mixée en "one pot" et non parfumée, c'est une crème bien blanche, onctueuse et pénétrante grâce à l'huile de coco estérifiée et fractionnée.

Presqu'autant de beurres que d'huiles végétales et de l'eau, c'est tout!

 

Phase à chaud (75°)

36.40% Eau Mont Roucou
20% Gel d'aloé véra DIY avec 1% de gomme xanthane
5% Glycérine végétale bio

Agiter vigoureusement à la cuillère magique et ajouter la suite des ingrédients

5% Coco caprylate (coco silicone)
5% Huile de coco fractionné
8% Huile de coco bio inodore
8% Emulsifiant coeur de crème
5% Huile de moringa
2% Beurre de karité du Bénin
5% Pentavitin (Les utiles de Zinette)

Mettre au bain marie et mélanger à la cuillère magique puis au mixer dès que beurres et émulsifiants sont fondus.

A 75° mixer pendant 5 mn en maintenant cette température puis continuer à basse vitesse hors du bain marie jusqu'à refroidissement

Phase à froid

0.6% Ecogard

     Mélanger, rectifier l'eau perdue.
Mesurer le pH, ajuster si besoin et couler en pots ou tubes

 

20180311_120325 20180311_120501 20180311_120334 20180311_120436
 J'adore les nouveaux pots en verre d'Aromazone, celui-ci est un pot de 50ml en verre givré.
Vous avez vu les premières jonquilles sauvages?

 

      Le Pentavitin

Actif issu de polysaccharides, il m'avait été utile dans une crème anti-froid bio cet hiver. Zinette l'a baptisée "L'aimant hydratant".

La crête tibiale frotte sur les pantalons dès lors que l'on croise les jambes, je suis certaine que c'est ce qui provoque la délipidation de la peau.

Je trouvais que le Pentavitin aurait toute sa place pour une peau sèche. Elle s'irrite vite parce que justement elle est sèche.

Ses propriétés intéressantes ici:

- il est anti-déshydratant et réduit la perte insensible en eau (PIE)
- il supporte d'être chauffé à 80° et peut donc être mis dans mon "one pot" si je ne dépasse pas cette température.

 

Formule générale d'une crème fine & hydratante 

8% coeur de crème, 10% beurre végétal fin (coco par exemple), 10% huile estérifée très volatile, 5% HV, 5% glycérine végétale, 5% Pentavitin,  0.2% gomme xanthane.
Eau et conservateurs pour 100%

Attendre 24 à 48h que la crème se stabilise et épaississe un peu.

 

        Pour une peau qui gratte et qui ne se  crème qu'après coup, le Pentavitin est un actif très efficace. Il est utile dès 1% mais l'on peut aller jusqu'à 5% pour une action flash.
La dite peau arrête rapidement les soins dès que ça va mieux.

 

      20180311_120318
Jolie et efficace, pour les tibias précieux.
Mais aussi pour les mains abîmées, les peaux délicates et les visages au vent

 

Crème anti-froid bio

Soins du corps

Par atelierdemichele

      Une crème anti-froid utilisée lors des épisodes neigeux spectaculaires de début février à Paris. Les 12 cm de neige sur la région parisienne ont fait rigoler les Canadiens éberlués par tant de bruit pour si peu de neige.

Loulou la moqueuse a même écrit "Et oui, pauvres parisiens bloqués sous la neige. Difficile pour nous de les voir handicapés avec si peu de neige. Les responsables des Ponts et Chaussées pourraient venir faire des stages pour l'entretien de la voirie par temps hivernal!"

Oui elle a osé!

Dans la forêt je trouve ça génial de marcher sur la neige en voyant les traces des animaux qui se sont déplacés dans la nuit. Mais passant la semaine à Paris à ce moment là, ça a été magique tout de même; Je n'ai pas reconnu les parisiens tant ils étaient heureux, sympas...

    

20180116_123659

 

        Comme on annonce des ressentis de -15 /-20°C la semaine prochaine (Loulou et Rokia, vous pouvez rire ^_^), on se concocte dès ce week-end, une crème anti-froid bio avec l'émulsifiant que l'on désire.

Et on sort :

- le pot de bon beurre de karité (10% minimum!)

- des actifs hydratants et apaisants de compétition: D panthénol, protéines hydrolysées, insaponifiables, bisabolol, extraits CO2, macérats huileux...

- des huiles végétales vierges : Onagre, bourrache, chanvre, squalane, chia, inca inchi...

histoire de garder notre épiderme souple et confortable. Biennn ...

 

           En craquant sur les nouveaux émulsifiants chez Les utiles de Zinette (Simulgreen 18-2 et Montanov 202) j'ai craqué aussi pour un anti-déshydratant le PENTAVITIN.

INCI: saccharide isomerate

C'est un saccharide donc un dérivé sucré et vous savez que le xylitol en cosmétique me réussit très bien comme agent hydratant (message très utile de Chabou).
S'utilise de 1 à 5%, s'incorpore à la phase aqueuse jusqu'à 80°C (enfin un actif dont on ne craint pas la chauffe)

Il permet d'éviter la perte insensible en eau (PIE) qui nous fait tant de mal, il limite la rugosité des peaux déshydratées et  les tiraillements.

Et surtout Zinette a écrit:

"Pentavitin agit également comme une mince barrière de protection contre les éléments environnants (vents violents, soleil..)"
=
Le Moscou Paris, vent froid de folie n'aura pas notre peau!

 

 20180116_124107_002

       

            Je voulais voir ce que le Pentavitin a dans le ventre, j'ai simplement omis tous les actifs au profit de la simple glycérine qui stabilise également la crème au froid.

La crème anti-froid est réalisée avec le simulgreen 18-2 qui donne un toucher très léger pour que ceux qui n'apprécient pas le gras puisse l'utiliser aussi.

Il peut être remplacé par le mélange cétéaryl glucoside et alcool cétéarylique.
On le trouve sous plusieurs noms commerciaux avec ou sans co-émulsifiant (Montanov 50, TEGO CARE CG50)mais il ne supporte pas les phases grasses trop importantes (25% maximum).


Cet émulsifiant que nous avons beaucoup utilisé (Moune où es-tu?) est de la famille des glycéro-esters donc efficace de facto pour les peaux à hydrater. 

 

20180116_124024

 

Formule de la crème des Montagnes

- Phase huileuse

10% Beurre de karité du Bénin
3% Simulgreen 18-2 (Les utiles de Zinette)
2% Emulsifiant Coeur de crème (Aroma zone)
4% Huile de carthame bio
3% Squalane d'olive bio
3% Huile de macadamia inodore (Les utiles de Zinette)
0.5% Alcool cétéarylique

- Phase aqueuse

30% Jus d'aloé véra bio
17% Hydrolat de rose de Damas bio
15% Eau de source Rosée de la Reine
0.5% Gomme xanthane
5% Glycérine végétale bio
3% Actif antidéshydratation Pentavitin (Les utiles de Zinette)

- Troisième phase

2.3% Huile de bourrache
0.6% Ecogard
0.5% Vitamine E
0.4% HE
0.2% Extrait CO2 de camomille allemande

 

           J'ai choisi un couple d'émulsifiants déjà testé avec succès pour un toucher fin, glissant et sans effet gras malgré la phase huileuse riche en beurre de karité.

Ce qui donne une formule générale comme suit:

3% Simulgreen 18-2 (Les utiles de Zinette)
2% Emulsifiant Coeur de crème (Aroma zone)
0.5% Alcool cétéarylique
0.5% Gomme xanthane (oui c'est beaucoup mais ça fonctionne bien)
10% Beurre de karité du Bénin
12.5% Huiles végétales bio
5% Glycérine végétale bio

q.s.p. 100% eau, hydrolats, actifs, conservateur, HE

 

   

      L'émulsification se fait normalement au bain marie en faisant des allers et retours dans le bain marie pour ne pas dépasser 80°. La crème prend très bien, se stabilise au bout d'une bonne semaine et je trouve que les 0.5% d'alcool cétéarylique que j'ai ajoutés au dernier moment dans la formule permettent de contrebalancer le fort taux de gélifiant.

Sur le visage de ma peau mature, je la trouve superbe sans effet gras et même sur les mains, l'effet hydratant est stupéfiant.

Je suis un peu déçue de la couleur jaunasse due à l'extrait CO2 de camomille matricaire. mais on n'a rien sans rien, les actifs végétaux introduits en quantité normale et efficace sont souvent très colorés!

C'est sûr que le Pentavitin va faire partie de mon prochain essai avec du P3R.
Pourvu que l'on ait froid longtemps mes amis!

 

       Je voulais un parfum simple et net avec du genévrier que j'ad...:

Mélange d'huiles essentielles bio (en gouttes)

4 Lavande fine
4 Genévrier bio (La Rivière des arômes chez Pescalune)
4 Arole (Pinus cembra) Merci Irène

 

 

J'ai cherché une note conifère avec de l'huile essentielle de Pinus cembra ou Arole. Elle est distillée dans le Valais Suisse par L'essencier.
Elle m'a été offerte par Irène avec de l'hydrolat de la même plante. Je l'ai utilisé aussi dans le fluide peaux jeunes de mes fils qui adorent les notes forestières.

Sur son site, L'essencer indique que "L' arole donne force, courage et aide à rester ancré dans la réalité. C'est la force tranquille !"

    

            Le chef du village a utilisé avec moi la crème anti-froid sans broncher.

Il en reste pas mal pour lutter contre le Moscou - Paris et je l'ai coulée dans des pots bruns pharmaceutiques qu'Aroma -zone a eu la géniale idée de nous mettre en ligne.
Je regrette que ceux de 100ml ne soient pas teintés jusqu'au col du pot (?) mais Lolapit a dit que j'ai un côté perfectionniste.

 

      20180117_093649

Ben voilà, force tranquille en pot brun, émolliente, onctueuse et hydratante.
Tout le monde aime. Et vous?

Quand Michèle m'a demandé une recette de baume non thérapeutique... J'ai eu comme un moment d'arrêt en me disant mais je n'en faisais pas! 

Mais ce n'est pas vrai... Il m'arrive d'en faire !

Une de mes amies adore hydrater ses pieds et me demande réguliérement de lui faire des baumes. 

Tout au long des années passées, un anniversaire, un cadeau pour Noël étaient l'occasion de faire un nouveau baume. Et un jour, mon amie m'a demandé de lui refaire "la" même recette du dernier baume offert.

Depuis, je lui offre toujours le même baume que je vais partager avec vous.

 

Le cahier des charges :

un baume très hydratant pour les pieds!!!

pas gras (si possible) 

 

P1061141

 

La recette :

13 g macérât de calendula

10 g d'huile de sésame

7 g macérât de camomille

10 g de cire d'abeille

10 g de beurre de cacao

20 g de beurre de karité

2 g d'acide stéarique

4 g de fécule de maïs

2 gélules de 400 U de Vit. E

20 gouttes d'huile essentielle de cymbopogon martinï

10 gouttes de lavandula spicata

10 gouttes citrus paradisi

 

Comment faire ?

C'est très simple et minimaliste.

Tout d'abord désinfecter votre plan de travail et stériliser le matériel qui sera utilisé. Dans ce cas, une tasse à mesurer et une spatule.

Peser tous les ingrédients à l'exception des huiles essentielles et de la Vit. E.

Les verser dans la tasse à mesurer.

Mettre la tasse dans une casserole qui contient un fond d'eau tiède et laisser le thermostat à moyen pour faire votre bain Marie.

Mélanger régulièrement jusqu'à obtention d'un liquide homogène.

Une fois votre mélange fondu, attendre de pouvoir poser les mains sur la tasse. Lorsque la température de la tasse convient à vos mains, rajouter les huiles essentielles et la Vit. E.

Bien mélanger à nouveau. 

Couler dans les pots et attendre le refroidissement complet avant de mettre les couvercles pour éviter que de la buée ne se forme sur le l'intérieur du couvercle.

Et voilà!

 

 

P1061143

 

 

Cette recette est bien sur modulable à souhait. Tout dépendra de votre cahier des charges. 

A vous de jouer! Vous m'en donnerez des nouvelles.

C'est quand je n'ai plus une minute pour respirer qu'ils ont besoin de crème!
J'ai pris le taureau par les cornes hier soir dimanche pour en faire 200g partagés en 3 flacons pompes bruns que j'adore.
J'écoutais Eartha en même temps.

 

La crème fluide peaux jeunes est formulée avec l'émulsifiant Simulgreen 18-2 des Utiles de Zinette.

INCI : hydroxystearyl alcohol & hydroxystearyl glucoside

Il contient déjà un épaississant et s'utilise de 1 à 3% pour émulsionner des beurres et des huiles en présence d'électrolytes. Je désirais utiliser du jus d'aloé véra dont ma soeur m'avait offert un bon litre.

Du coup j'ai fabriqué la crème peaux jeunes et du gel d'aloé!

Cet émulsifiant permet d'éviter l'effet savonneux que l'on obtient parfois avec de véritables huiles végétales et il procure une hydratation notable grâce à la formation de couches lamellaires comme l'olivem 1000.

Il peut être remplacé par du cétéaryl glucoside et de l'alcool cétéarylique aux doses de 1.5% chacun ou par de l'olivem à 3%.

Je le couple à l'émulsifiant d'Aroma zone Coeur de crème que nous avait fait découvrir Emadra pour la légèreté qu'il procure.

 

20180115_132047
Je désirais une crème fluide dont le toucher serait frais et léger. C'est fait!

 

Les actifs choisis pour traiter des peaux jeunes sont deux:

 

- Le Zinc PCA

C'est un sébo-régulateur très utile en cas d'acné. J'en parlais dans ce masque purifiant au zinc.

Le Zinc PCA se présente sous forme de poudre fine soluble dans l'eau. C'est une forme soluble de zinc, plus biodisponible que l'oxyde de zinc appliqué sur la peau. Il diminue la production de sébum.

C'est un antibactérien qui lutte contre la prolifération de la bactérie responsable de l'acné.

Le zinc y est couplé à l'Acide Pyrrolidone Carboxylique (PCA) que l'on trouve dans notre facteur naturel d'hydratation; Cela améliore la biodisponibilité du zinc posé sur la peau.

Cet actif s'utilise de 0.3 à 1%. J'ai choisi ici la dose minimale car mes grands ados n'ont pas beaucoup de boutons et leur peau est plutôt sèche en hiver.

L'effet sébo-régulateur doit être minimal.

Comme en plus ils utilisent indifféremment leur crème sur le visage ou le corps (!) je préfère privilégier le visage pour ne pas qu'ils fleurissent pour cause de crème trop riche.


 

20180115_131759

 

 

- L'acide salicylique

Avec des propriétés intéressantes sur l'acné, l'acide salicylique est une poudre peu soluble dans l'eau et soluble dans l'alcool.

Il est kératolytique mais il agit aussi sur les bactéries, le prurit (les boutons d'acné peuvent gratter) et a une action anti-inflammatoire bienvenue.

Il peut s'avérer irritant et desséchant donc je l'utilise à la plus faible dose (de 0.5 à 3% pour l'acné). Sur les peaux noires ou métissées, il faut l'utiliser avec prudence comme tous les exfoliants (AHA, peelings...) afin de ne pas obtenir une repigmentation réflexe source de tâches noires sur les lésions d'acné.

Comme il facilite la pénétration des autres actifs, il faut vraiment faire attention à la formule que l'on fabrique et privilégier des ingrédients simples et bénéfiques.

 

 20180115_132236

 

Formule de la crème fluide pour peau jeune

- Phase aqueuse

30% Jus d'aloé véra bio
20% Hydrolat de pin cembro (merci Irène)
16% Eau de source Rosée de la Reine
3% Glycérine végétale bio
1% Allantoïne végétale
0.5% Acide salicylique poudre (Les utiles de Zinette)
0.3% Amigel (ou gomme xanthane)

- Phase huileuse

8% Squalane d'olive bio
8% Gosulin IL ou huile de coco fractionné, ester huileux
3% Simulgreen (Les utiles de Zinette)
2% Beurre de karité du Bénin
0.5% Coeur de crème émulsifiant (Aroma zone)

- Troisième phase

3% D Panthénol
2% Huile d'andiroba bio (Aroma zone)
0.9% Huile d'inca inchi bio
0.6% Ecogard
0.5% Vitamine E
0.4% Huiles essentielles (12 gouttes pour 100g de crème)
0.3% Zinc PCA

Mode opératoire

- Dans une coupelle désinfectée, peser l'amigel et la glycérine, bien lisser et laisser en attente

- Dans un bécher désinfecté, peser le reste de la phase aqueuse et mettre à chauffer au bain marie. Quand les poudres sont dispersées, ajouter en mixant le mélange gomme-glycérine en filet

- Dans un auter bécher désinfecté, peser la phase huileuse et mettre au bain marie

- A 80-85°, verser la phase huileuse dans la phase aqueuse en mixant. Maintenir à cette température pendant 5 minutes en mixant à l'électrique.

- Sortir le bécher du bain marie et mixer pendant encore 5 - 10 minutes par intermittence jusqu'à refroidissement vers 30°.

- Continuer à la spatule en silicone et ajouter les ingrédients de la 3è phase sauf le zinc PCA qui est sensible au pH alcalin.

- Mesurer le pH qui doit être en dessous de 7  sinon acidifier à l'aide d'acide lactique. Cette formule riche en jus d'aloé véra et hydrolats est environ au pH de 5.5.

Peser l'eau perdue en hydrolat dans une coupelle et y diluer le zinc PCA. Ajouter au bécher et bien mixer.

- Couler en flacons pompe, étiquetter.

Mélange d'huiles essentielles (en gouttes)

6 lavande fine
5 romarin à cinéole
4 petit grain bigaradier
3 pamplemousse distillé
2 géranium rosat
2 cèdre de l'Atlas (merci Irène)
1 tea tree
1 patchouli

 

 

 

20180115_132002

 

    La formule contient un tout petit peu d'allantoïne, agent anti-irritations auquel leurs peaux sont habituées et je choisis tout de même un minimum de beurre de karité du Bénin parce que c'est le meilleur pour les insaponifiables traitant tout type de peau, même les peaux acnéiques qui sont souvent des peaux sensibles qui s'ignorent.

J'y ajoute un peu d'huile d'inca inchi riche en oméga 3 car elle est très réparatrice. Et un soupçon d'huile d'andiroba très utile pour les peaux atopiques (mes anciens bébés étaient plutôt sujets à l'eczéma).
L'huile d'andiroba est à re-découvrir pour ses propriétés fort intéressantes et versatiles.

Huile très puissante comme souvent les huiles végétales d'Amérique du Sud, elle sert pour la cellulite, l'eczéma, les peaux abîmées et sensibles, soins anti-insectes...

Le reste de la phase huileuse est formée par une huile estérifiée et du squalane d'olive qui leur réussit aussi tout en étant très fine et imperceptible sur la peau car bien entendu, ils n'aiment pas le gras!

 

20180115_132258

 

    Je trouve la texture fraîche et agréable, le parfum est super réussi, juste assez pour se faire sentir sans agresser la Tribu des Nez Délicats.

Mon chum a testé sur son visage fraîchement rasé et a dit "c'est bien".
Il n'a pas d'avis plus explicite sur l'effet anti feu du rasoir... parce que y a le Paris-Dakar qui se passe en Bolivie (paradoxe)...

Mon dernier a dit qu'il mettrait n'importe quelle crème que je lui fabriquerais et que l'effet frais ne dure pas...

Mon 2è n'a pas levé les yeux de son livre quand j'ai fait mine de m'approcher de sa main avec mon bécher...

Au 1er janvier 2018 j'ai pris la bonne résolution de ne pas vendre mes enfants ni de démissionner de mon rôle d'épouse aimante et patiente. Que font les féministes!

 

20180115_131830

J'adore ces flacons bruns munis d'une pompe pour crème (Bilby and Co.) qui font la taille idéale de 60ml.
Je peux rayer "crème pour les enfants" de ma liste

        Fabriquer quelques baumes à offrir pour les fêtes par exemple se fait en 45 minutes, vaisselle comprise.
Le plus long est d'écrire la recette, tout sortir, compter les gouttes d'huiles essentielles et de faire les étiquettes, comme toujours!

La synergie d'huiles essentielles est calmante, relaxante et peut s'utiliser le soir pour faciliter le sommeil.
Comme elle contient de la bergamote, il est utile de ne pas l'appliquer avant une exposition solaire.

Je me suis amusée à les colorer pour plus de gaieté.

 

20171118_115534_001

 

         Pour une action relaxante, on pense souvent aux essences d'agrumes frais (orange douce par exemple).

Le limonène qu'ils contiennent en très grande quantité est un dérivé monoterpénique dit positivant. Chez certaines personnes, ces notes peuvent s'avérer stimulantes et peu relaxantes.

Je trouve que la mandarine et la bergamote qui contiennent autre chose que le limonène sont plus régulières.

Elles ont des effets relaxants et calmants chez tout le monde, tout comme les huiles essentielles issues des feuilles d'agrumes (petit grain bigaradier, petit grain clémentinier...).

Mais pourquoi n'existe pas de petit grain d'oranger doux?

      

 20171118_113843_001

 

L'essence de mandarine

Ce nom provient du mot Mandarin, plus hauts dignitaires chinois.
Il existe 3 sortes d'essences de mandarine selon le degré de maturité du fruit:

- mandarine verte (fruit non mûr)
- mandarine jaune (fruit entre deux)
- mandarine rouge (fruit mûr)

L'essence du fruit mûr contient un tout petit peu de methylanthranylate de méthyle (ce n'est pas un gros mot), un ester mono terpénique super efficace pour calmer.

On en trouve en plus grande quantité dans l'huile essentielle issue des feuilles c'est à dire le petit grain mandarinier plus rare mais génial en ce qui concerne ses effets sur le sommeil par exemple.

C'est donc l'essence de mandarine rouge qui est à privilégier pour relaxer profondément.

 

20171118_113757

 

 

   L'essence de bergamote

Elle contient un autre ester, le même que celui de la lavande fine, l'acétate de linalyle.
Et même du linalol encore une fois comme la lavande.

C'est une espèce de "lavande d'agrumes" si je puis dire.
Son seul défaut est d'être extrêmement photosensibilisante.

Les huiles essentielles d'agrumes qui sont issues des zestes secs distillés ne sont pas photosensibilisantes. Leur parfum est moins net, moins juteux mais ils permettent de s'affranchir de l'angoisse liée à la photosensibilisation.

 

20171118_114111_001

 

La synergie calmante et relaxante (en gouttes)

18 Bergamote expressée (Florame)*
15 Petit grain bigaradier (Pranarôm)
10 Lavande fine (une absolue merveille de Lavandes et compagnie)
5 Marjolaine à coquilles (Sevessence)
4 Ylang ylang (Ramenée de Mayotte)
2 Benjoin absolue (Aroma Corner)

* Pas d'exposition au soleil après utilisation

 

La formule générale d'un baume clair

15% cire d'abeille blanche
81% Huile végétale claire
3% Huiles essentielles
1% vitamine E

Pour un baume plus souple, compter seulement 10% de cire d'abeille blanche et 86% d'huile végétale.

Faire fondre au bain marie la cire d'abeille dans l'huile.
Ajouter la vitamine E puis les HE dès que le baume aura un peu refroidi sans figer.

Couler en pots et attendre le refroidissement complet avant de fermer.
Étiqueter et attendre quelques jours que le parfum se fasse.

 

20171118_114240 20171118_114246 20171118_114003 20171118_113854

 

La coloration des baumes

J'ai fabriqué 60g de baume pour remplir 3 pots en verre de 20g chacun. Cela m'a donné 3 pots de couleur neutre.

Pour le baume rose, j'ai ajouté dans mon baume fondu quelques gouttes de macérat d'orcanette fabriqué dans de l'huile de coco fractionné pour sa grande stabilité.

Pour le baume orangé j'ai ajouté un peu de macérat huileux de graines de roucou qui ont poussé dans le magnifique jardin de ma mère au Bénin.

J'ai appris incidemment que les fruits mûrs étaient jetés.

Quand j'ai hurlé à travers le mail qu'il fallait m'en garder les graines, elles ont été séchées lentement à l'ombre pour ne pas dénaturer les bêta carotènes qu'elles contiennent.

Le macérat sur coco fractionné est si coloré que je dois user de doigté quand je l'utilise. C'est autre chose que les graines que j'achetais chez les frères Tang en frémissant parce qu'ils doivent contenir beaucoup de résidus de pesticides...

 

 

roucou maman

Le roucouyer qui ne mange que de la fiente de poulet

 

J'ai enrichi la formule générale du fond de cire de jasmin qui me restait et j'ai choisi l'huile de sésame blanc bio que j'adore.

Formule pour 60g de baume coloré

1.2g cire de jasmin grandiflorum (Aromazone)
7.8g cire d'abeille blanche bio (Les utiles de Zinette)
48.6g huile de sésame blanc bio
54 gouttes d'huiles essentielles bios
1 capsule de vitamine E

+ macérats huileux de roucou ou d'orcanette sur coco fractionné (facultatif)

 

 

 

20171118_114306 20171118_114727
20171118_113909
 20171118_113937

 

Cela m'a donné 9 jolis pots de baume anti-stress coloré à faire choisir par celles à qui je les offrais.

A posteriori je trouve le baume un peu plus ferme que ce que je préfère mais mes destinatrices ont tellement apprécié!

20171118_114338 20171118_115654_001
C'est chouette n'est-ce pas?
Joyeuses fêtes à tous!

 

La nouvelle gérante de La Marjolaine,boutique de produits bio près de chez moi procède depuis son arrivée dans les lieux à un gros déstockage ce qui m'a permis d'acquérir une magnifique huile de chanvre bio jurassienne au quart de son prix habituel.

Inutile de vous dire que j'ai fait la razzia et lui ai acheté les 4 bouteilles qui lui restaient. Je la consomme quotidiennement en alternance avec d'autres huiles bio pour sa richesse en oméga 3.

C'est aussi une huile que j'utilise fréquemment dans mes produits cosmétiques car elle est très polyvalente et correspond bien aux besoins de ma peau.

C'était une bonne occasion de lui faire la part belle en savonnerie. D'autant que j'avais dans un placard de la poudre de protéines de chanvre bio qui ne demandait qu'à être intégrée dans un beau savon vert..

Pour encore plus de douceur, je lui ai associé du lait de riz et de l'amidon de riz enrichi d'extraits de mauve et de camomille de chez Alkemilla.

DSCF1405

 

 

 

 

 

 

 

 

Et comme le temps s'y prêtait, j'ai fait ma dilution de soude avec de la neige fraîchement tombée.

 

DSCF1421

La formule:

  • 25% huile d'olive bio marocaine
  • 20% huile de chanvre bio jurassienne
  • 15% huile de coco bio 
  • 10% huile de palme bio ethique
  • 10% huile de ricin bio
  • 10% de cire de soja bio
  • 10 % acide stéarique                                                                                                                                                                                         

Lessive de soude à 40% faite maison à base de neige fraîche avec réduction de soude  de 8%

Ajout à la trace:

  • 100ml lait de riz bio
  • 1% protéines de chanvre bio
  • 0,5% amidon de riz bio enrichi d'extrait de mauve et camomille
  • 2% d'huiles essentielle
  • 30 gtes antiranz
  • 30 gtes d'extrait de chlorophyle 

 

savon chanvre et riz1

 

Le mélange d'huiles essentielles en gouttes:  

  • 150 bois de cèdre
  • 120 vétiver
  • 60 élémi
  • 60 basilic
  • 60 mandarine verte
  • 60 litsée citronée
  • 60 bergamote
  • 30 palmarosa

Je recherchais une synergie verte et boisée en accord avec la couleur vert sombre de ce savon. Son parfum dans le savon fini est surprenant. De prime abord dixit Monsieur; "ça sent l'anis".

Ce qui n'est pas faux; les premières effluves évoquent en effet la badiane avec un fond de réglisse; ensuite apparaissent le vétiver, le cèdre et le basilic rehaussés par les notes fraîches et citronnées des agrumes et de la litsée.

A l'usage, ce sont des notes boisées-acidulées qui persistent sur la peau.

J'ai utilisé la méthode SAFOUR (pour être sûre qu'il soit agréable à utiliser dès la fin décembre). Le lendemain ce savon était d'une incroyable douceur avec un PH autour de 8.

Il produit une belle mousse crémeuses et laisse la peau douce et hydratée..

savon zaza 1

savon zaza 2

 

J'avais initialement prévu de vous parler de mon tout premier savon de l'hiver à la neige, un savon très très crémeux et très doux (Valeurs Soap Calc = 42% creamy, 61% conditionning) à l'huile de pistache et aux haricots azukis mais il s'est trouvé détrôné par ce savon au chanvre et au riz qui m'a plus qu'agréablement bluffée.

      

 

        Une bombe à avoir absolument si l'on a envie de fabriquer des produits parfumés et parfumants pour soi ou pour sa demeure. Tout est original, accessible, complet et je sais qu'elle y a mit du coeur, de la ténacité et du plaisir.

Un spécial copinage totalement assumé!

 

Il s'agit d'un ouvrage de très grande qualité et de grande classe que j'adore sans retenue.

Mais je vais la faire professionnelle comme d'habitude lorsque je parle ici d'un livre autour de la cosmétique maison, de l'aromathérapie ou autre phytothérapie... en reprenant le canevas que nous avait donné Loulou.

Parfums-faits-maison
 J'ai acheté le mien sur le site "La cabane aux arômes de Pescalune" 

 

L'auteur

Passionnée par les cosmétiques et remèdes naturels, Martine Azoulai tient depuis plus de dix ans un blog dans lequel elle livre toutes ses recettes et astuces.

Bon... ça c'est ce qui est noté en 4è de couverture.

Le blog en question est celui de notre amie,  la princesse au petit pois bien connue sous le pseudo de Venezia.

 

 Le contenu

 

Très complet, l'ouvrage de Venezia contient une multitude de recettes, d'informations et de détails pour fabriquer des produits odorants sans forcer sur les huiles essentielles; Il ne contient pas à ma connaissance de fragrances (il y a tellement de recettes, je n'ai pas encore tout lu en détail).

Si elle choisit des HE, elle n'en met pas plus de 3 afin de limiter le coût de ces objets parfumants.

Je trouve que c'est un exploit que de tabler sur les substances odorantes naturelles et Venezia donne les astuces pour fabriquer des teintures, des macérats huileux, des poudres ... qui vont permettre d'extraire les parfums des plantes, épices et aromates.

C'est leur association et le tour de main de Venezia qui permet cela.

 

L'ouvrage est constitué de trois grandes parties:

- L'introduction met en scène les précautions, les modes opératoires, les caractéristiques des ingrédients qui composent les recettes.

- Les recettes pour la maison : brumes d'intérieur, encens, pot-pourris, savons, désodorisants, encaustique ...

- Les recettes pour le corps joliment baptisées "recettes pour moi": vinaigres de toilette, poudres parfumées, barres de massage, eaux de parfums...

Et bien sûr les fournisseurs, une bibliographie et des sites internet pour s'inspirer dans lesquels figure Potions et chaudron ^_^

 

 

   Mes plus 

 

Il y en a beaucoup:

- Tout d'abord, les photos!

Tout à fait le genre que j'adore avec force pots en verre ambré, fleurs et feuilles fraîches, étiquettes simples, illustrations en noir et blanc...Mais Venezia qui a fait ces étiquettes??

Il me semble aussi reconnaître l'univers de Venezia dans certaines photos où les pots et créations sont photographiés sur fond noir d'ardoise.

Bref j'adore!

 

- L'échelle de persistance du parfum dans le temps et l'échelle du rayonnement du parfum dans la pièce ou sur le corps figurent en dessous du titre de chacune des formules.

C'est une très riche idée qui permet de choisir la recette que l'on désire. Il existe des supports plus efficaces que d'autres. On ne se parfume pas le soir avant de dormir comme on parfume ses toilettes!

 

- Quelques pages avec les ingrédients que l'on peut fabriquer soi même.

En particulier le wusulan, parfum à l'africaine décrit sur 3 pages qui sont un ravissement pour l'oeil, le nez et les mains!

 

- Les fournisseurs ne sont pas cités en vrac comme on en a l'habitude mais plutôt par type d'ingrédients.

Par exemple: "je cherche du benjoin de Siam", "je le trouve chez x".

 

 Mes moins 

  

En faut-il vraiment?

Le voilà mon moins: Je dois aller acheter de l'HE de myrte citronnée! Jamais sentie, jamais vue alors que mes tiroirs et autres boîtes débordent d'HE!

Venezia, tu exagères!!!

 

La recette cadeau 

Il y en déjà ici puisque notre auteure s'appelle  Veneziapetitpois sur Potions et chaudron

 

C'est très bientôt Noël, j'espère que tu sais à présent ce que tu vas demander au gros barbu.
14.90€ le livre... il va te trouver tellement raisonnable que tu auras d'autres cadeaux avec.

Veinarde va!

 

 Dans la série "Les huiles essentielles : les indispensables...", et pour compléter les informations plus générales relatives aux huiles essentielles, vous trouverez ci-dessous les familles biochimiques des huiles essentielles avec leurs effets thérapeutiques.

 

Chromatographie de l'huile essentielle de cannelle de Ceylan

 


Les familles biochimiques peuvent paraitre un peu complexes à lire et à comprendre.

Toutes les informations ne sont pas à apprendre par coeur mais  pour vous rappeler que les huiles essentielles sont extrêmement puissantes et que leurs principes actifs ne sont pas anodins et peuvent parfois être dangereux si méconnus ou mal utilisés.

Les huiles essentielles sont composées de composants aromatiques qui sont des molécules chimiquement définies. Ce sont ces éléments chimiques qui confèrent aux huiles essentielles leurs caractéristiques thérapeutiques.

En fait, une huile essentielle peut contenir des centaines de composés. Par exemple, il y a encore peu de temps, on pensait que l’huile essentielle de lavande officinale comptait plus de 300 composés chimiques. Maintenant, il est prouvé qu’elle est constituée de plus de 1000 composés différents comme nous le précise Pierre Franchomme ici.

Cet article sera en deux parties pour ne pas vous assommer complètement d’un coup... 

 

Les acides

Ils se trouvent généralement à l’état de traces dans les huiles essentielles, la majeure partie se retrouvant sous la forme combinée d’esters.

Étant très solubles, ils se retrouvent davantage dans les eaux de distillation (hydrosols). Cependant, certaines huiles essentielles en contiennent jusqu’à 30%. 

Propriétés générales : 

anti-inflammatoires - sédatifs - hépatostimulants - cicatrisants

Quelques huiles essentielles : 

citron - genévrier - géranium...

 

Les aldéhydes  aromatiques

Les aldéhydes aromatiques sont des molécules parmi les plus puissantes des huiles essentielles pour traiter des pathologies microbiennes, virales, fongiques et parasitaires importantes. Cette forte activité est réservée aux cas difficiles, aux échecs avec d’autres huiles essentielles.

Ils sont interdits aux enfants de  moins de 5 ans.

Ils comprennent le cinnamaldéhyde (écorce de cannelle) et le cuminaldéhyde (cumin).

Le premier est un redoutable anti-infectieux, un tonique admirable et un aphrodisiaque reconnu. Attention, il est dermocaustique.

Le deuxième possède des propriétés sédatives remarquables, carminative efficace.

Les aldéhydes aromatiques ne présentent pas de toxicité importante aux doses thérapeutiques. Cependant, pas d’utilisation pure sur la peau et les diluer à une concentration de 10 % maximum dans 90 % d’huile végétale.

Propriétés générales :

anti-infectieux puissant à large spectre -antibactérien - antiviral - antifongique - antiparasitaire - stimulant immunitaire - tonique général antiviral - calmant et stupéfiant - hyperémiant - anti-inflammatoire 

Quelques huiles essentielles :

cannelle de Chine et cannelle de Ceylan - cumin - verveine citronnée...

 

Les aldéhydes terpéniques

Les aldéhydes terpéniques sont des anti-inflammatoires très puissants et fiables.

Ils sont calmants, antalgiques et hyperémiants, mais peuvent être irritants pour la peau et les muqueuses ce qui explique parfois l’action lacrymogène ou tussigène surtout pour les personnes sujettes aux allergies.

C’est pour cela que les huiles essentielles contenant des aldéhydes terpéniques ne peuvent être utilisées pures, il faut les diluer au minimum à une concentration de 50 % pour les adultes et 10 % maximum dans 90 % d’huile végétale pour les enfants de plus de 10 ans. 

L’irritation que peuvent induire ces molécules varie fortement d’une huile essentielle à l’autre. Elle est fonction du type d’aldéhyde et de sa concentration dans l’huile essentielle.

L’activité anti-inflammatoire et sédative de cette famille biochimique oriente leur emploi vers des pathologies rhumatismales, articulaires et tendineuses sans oublier toutes les pathologies affectant le système nerveux.

Propriétés générales : 

anti-inflammatoire, hypotensif, calmant et sédatif, stomachique et eupeptique, antibactérien, antifongique, antiviral.

Quelques huiles essentielles :

eucalyptus citronné, citronnelle de Java, petit grain bergamote...

 

Les coumarines

Malgré leur faible concentration dans les huiles essentielles, les coumarines possèdent une grande puissance d’action. Les coumarines possèdent un tropisme nerveux (effet sédatif majeur) et sanguin (activité anticoagulante).

L’action anticonvulsivante des coumarines sera utilisée en association avec les esters et les éthers.

Chez l’homme, la coumarine pure peut entraîner des hémorragies, mais cet effet reste du domaine de l’expérimentation puisque cette molécule n’est présente dans les huiles essentielles qu’à très faible dose.

Par contre, qu’elles soient appliquées sur la peau ou prises par la bouche, les furocoumarines et les pyrocoumarines sont des molécules photosensibilisantes. Cet effet indésirable se manifeste lors d’une exposition au soleil dans les heures qui suivent l’utilisation de l’huile essentielle et peut être à l’origine d’un processus carcinogénique.

Propriétés générales :

sédatifs  majeurs, anticonvulsivants, anticoagulants, hypotensifs, hypothermisantes, antispasmodiques,(seulement dans le cas des esters et des éthers coumariniques comme la visnagine d’ammi visnaga), anti-infectieux.

Quelques huiles essentielles :

khella, lavande officinale, estragon...

 

Les esters

Ils ont une action antispasmodique, calmante, rééquilibrante du système nerveux et anti-inflammatoire. 

Propriétés générales :

antispasmodique, calmant général, hypotenseur, anti-inflammatoire, antalgique.

Les esters ne sont pas toxiques et présentent de ce fait une facilité certaine pour leur emploi en aromathérapie.

Toutes les voies d’administration peuvent s’envisager sans le moindre problème. Le thérapeute veillera malgré tout à diluer les huiles essentielles très riches en esters terpéniques si une administration par voie cutanée sur une longue période et sur une peau très sensible a été retenue.

L’activité spasmolytique au niveau central, neurotrope et musculotrope associée à l’effet anti-inflammatoire définissent clairement le champ d’action thérapeutique des huiles essentielles riches en esters terpéniques : spasmes de toute étiologie et dystonies neurovégétatives de tout type.

Quelques huiles essentielles :

Lavande officinale, petit grain bigarade, camomille noble...

 

Les éther-oxydes

Ils sont en relation étroite avec les phénols méthyl-éthers. Ils sont antiparasitaires, toniques aux doses prescrites, mais toxiques au-delà des doses physiologiques. En usage externe, ils sont antalgiques et antispasmodiques. 

Au-delà des doses physiologiques, les éther-oxydes deviennent stupéfiants, voire franchement toxiques. Le safrole a un effet carcinogène hépatique chez le rat, mais cet effet n’est pas reproductible chez l’homme.

La myristicine prise en excès induit des phénomènes hallucinatoires (transformation biochimique produisant des molécules semblables à l’amphétamine).

A des doses plus élevées encore, des crises convulsives, voire le décès, peuvent survenir. A doses excessives, l’apiole engendre, après une phase de surexcitation, des symptômes similaires à ceux de l’ivresse alcoolique. 

Myristicine et apiole sont abortifs.

Propriétés générales :

toniques et stimulants, antibactériens, antiparasitaires, stimulants des glandes exocrines, surtout digestives, antalgiques et antispasmodiques (voie externe)

Quelques huiles essentielles :

persil, muscade, sassafras

 

 Les lactones

Les lactones sont d'excellents mucolytiques et de puissants expectorants. Ils sont aussi  bactéricides et fongicides, mais peuvent provoquer des allergies en usage percutané.

Les lactones stimulent les sécrétions digestives et la production de bile par les cellules hépatiques. 

La toxicité  des lactones est toute relative en raison de leur faible pourcentage dans les huiles essentielles.

Vraiment intéressantes, par contre, certaines huiles essentielles contenant majoritairement ces constituants sont à employer avec précaution par voie interne, la voie cutanée étant à proscrire en raison des risques allergiques qui y sont liés, en particulier avec l’huile essentielle massoia.

Les lactones sont toxiques à dose élevée.

Propriétés générales :

mucolytique, expectorante, antibactérien, antifongique, anthelminthique, antimalarique, hépatostimulant, antitumorale, antispasmodique, allergisantes par voie cutanée, tonique digestif, cholagogue et cholérétique.

Quelques huiles essentielles :

achillée millefeuille, ciste ladanifère, inule odorant...

        Facile à fabriquer directement au flacon, une formule de roll-on anti stress pour une de mes voisines.
Elle aussi aime écouter Dido ♫♪

J'écris la formule dans le cahier de cosméto, je cherche les huiles essentielles.
Je sors les flacons roll-on achetés chez Dans ma nature dont j'adore les emballages; surtout ces roll-on blancs qui envoient du lourd.

En comptant les gouttes une à une dans le roll-on je me dis "c'est bizarre, c'est bientôt rempli alors que je ne dois en avoir que 4ml"...

Je pose tout en équilibre précaire sur le plan de travail  en jurant aux passants mal intentionnés que si ça se renverse, je les tue! 
Je vérifie le cahier et vois que ma formule était écrite pour 10ml et que mon roll-on n'en fait que 5!

 

20171009_140810

     

      Bon.

Quand on n' a pas de tête, il faut avoir des pieds. J'en ai deux.
Pas de panique hein, je descends chercher un autre roll-on. Je verse la moitié des HE dedans.

Et tant qu'à faire, je fabriquerai deux supports de dilution pour les huiles essentielles.
Et je vais lui offrir les deux, elle sera contente.

Je repose le tout en équilibre précaire sur le plan de travail tout en criant aux passants mal intentionnés qui s'en foutent que si ça se renverse, je les tue deux fois!

      

20171009_140702
Roll-on vides chez Dans ma nature

 

Quel autre support mettre à part l'huile de coco fractionné initialement prévue?

Un truc plus frais, plus volatil : de l'alcool de parfumeur et de la glycérine pour diminuer le côté potentiellement irritant de l'alcool, ralentir l'évaporation sur la peau et hydrater bien sûr.

 

Formule anti-stress fraîche et volatile

20171009_140750

- 2ml huiles essentielles (60 gouttes)
- 2.5ml base parfum biologique (Aroma zone)
- 0.5ml glycérine végétale

à même un flacon de 5ml

L'alcool contient un peu d'eau qui trouble la formule. Une fois la glycérine ajoutée, le mélange épaissit à peine et s'étale bien sur la peau.

Avant de les offir, il faut amorcer la bille en la frottant délicatement plusieurs fois sur la main.

 

 

 

 

Formule anti-stress sur huile sèche

20171009_140802
- 2ml huiles essentielles (60 gouttes)
- 3ml huile de coco fractionné

à même un flacon de 5ml

La solution aromatique est limpide et s'étale bien sans graisser.

 

 

         

      Je ferme les flacons et je mélange bien.
Je pose tout ça sur le comptoir, avise le citron qui passait par là, et hop, téléphone moissonneuse-batteuse, photo - blog!

Le mélange (en gouttes) ne sent pas tout à fait la même chose sur les deux supports:

15 petit grain bigaradier
15 ylang ylang complète
10 lavande vraie
5 bergamote zeste*
5 marjolaine à coquilles
5 géranium bourbon
5 camomille noble
pour un roll-on de 5ml

 * pas d'exposition au soleil après utilisation

C'est rigolo, elle a aimé les deux. Un sur la table de nuit pour mieux dormir, un autre dans le sac pour le bureau.

C'est pas beau ça?

 

 20171009_140823
Ben moi ça m'a stressée toute cette agitation pour 2 roll-on 
Du coup j'en ai refait pour offrir à nouveau!

C'est un drôle d'automne que nous avons par ici; un jour l'été, le lendemain l'hiver.Vraiment pas facile pour l'organisme de  s'adapter. Le mien n'y a pas résisté et me voilà submergée pas de vilains virus/microbes récalcitrants qui m'ont terrassée dès mon premier jour de congé.

Action/réaction: dégainer les huiles essentielles pour concocter des potions salvatrices.

J'avais gardé en mémoire l'article de Michèle dans lequel elle évoque les propriétés thérapeutiques de la molécule 1.8 cinéole  qui répond exactement à mes besoins du moment: Gel respiratoire

J'ai repris son idée d'y associer la badiane dont j'aime beaucoup le parfum et qui est très adaptée au système respiratoire. J'avais d'ailleurs acheté le flacon pour chasser une sinusite.

J'avais envie d'un baume léger, glissant, qui pourrait s'utiliser tant pour de longs massages que pour une application rapide et surtout sans laisser de gras. J'avais aimé l'idée croisée sur le blog de préparer une base de gel huileux de massage qu'il suffirait d'agrémenter d'huiles essentielles en fonction de ses envies et besoins,

La formule de la base baume en gelée:

  • 50% huile de coco fractionnée ( huile sèche qui améliore la pénétration des huiles essentielles)
  • 20% huile de coco bio désodorisée
  • 15% coco silicone (ester huileux qui apporte du glissant)
  • 5% beurre de karité bio du Bénin (outre ses magnifiques propriétés, il apporte un peu de corps à ce baume)
  • 10% céralan (ester de cire d'abeille qui permet entre autre de former des baumes souples et onctueux)

 

DSCF1347Il suffit de fondre tous les ingrédients au bain-marie doux, mélanger et conditionner.     La texture très souple permet des condionnements variés mais je n'avais que des pots en verre à ma disposition.

 

 

 

 

 

 

 

 J'ai prélevé 90gr de ce baume auquel j'ai ajouté 10ml d' huiles essentielles.

Mélange d'HE respiratoires (en gouttes)

  • 50 thym saturéoïde
  • 40 pin sylvestre
  • 40 romarin à cinéole
  • 30 eucalyptus radié
  • 30 ravintsara
  • 30 badiane
  • 20 niaouli
  • 20 laurier
  • 20 eucalyptus mentholéDSCF1345
  • 20 origan compact

 

 

 

 

 

Pour compléter ce baume en gelée, j'avais très très envie de bains aromatiques. Quand je suis patraque, j'aime me délasser dans un bain. S'il peut dans le même temps avoir un effet quelque peu thérapeutique, c'est encore mieux.

Je n'avais pas tambouillé depuis des mois ou juste à la va-vite et sans grand enthousiasme pour réaliser les indispensables de l'été. J'avoue que du printemps à l'automne tant que les températures le permettent je vis essentiellement dehors (quand je ne suis pas au boulot) donc je tambouille à minima. Avec le retour du froid qui nous garde au coin du feu, je profite de quelques jours de congés en solo pour rattrapper le temps perdu. Ca devenait urgent! Plus de lessive, plus de gel nettoyant sanitaire, plus de crème pour les mains ("tu me feras ma crème stp, la jaune hein "). Une fois tous ces manques comblés, j'ai eu envie de m'amuser un peu en fabriquant des fizz de bain. Depuis le temps que je bavais devant ceux des copines sans jamais m'être lancée...J'en ai fabriqué des moussants, des fondants, des fizz moussants pour les toilettes...

J'ai conservé les huiles essentielles du baume en moindre dosage et en supprimant certaines potentiellement dermocaustiques ou peu recommandées pour cet usage.

La formule des fizz de bain

  • 42% bicarbonate
  • 22% acide citrique
  • 23% sel (epsom+himalaya)
  • 6% ricin sulfaté
  • 7% HE soit en gouttes:

50 thym satureoïde, 30 ravintsara, 30 eucalyptus radié, 30 niaouli, 30 pin sylvestre, 20 laurier, 20 romarin à cinéole

Le procédé de fabrication est très simple. Il suffit de bien mélanger les poudre entre elles; de diluer les HE dans l'huile de ricin sulfatée puis de verser le liquide sur les poudres en mélangeant bien. Ensuite on verse en moule en tassant bien et on laisse sécher 24h avant de démouler.

Sincèrement, si j'avais su que les fizz/fondants/bombes de bain (ou autres) étaient aussi faciles à réaliser j'en aurais fait depuis longtemps. Ceux que j'ai confectionnés pour nettoyer les toilettes sont vraiment efficaces et les fizz-fondants de bain sont très agréables à utiliser autant qu'à fabriquer car les ajouts possibles sont infinis (beurres, huiles, sels, sucres ou autres poudres solubles, fragrances, HE, etc)

DSCF1349

DSCF1352

 

 

 

 

 

 

 

 Je remercie Michèle qui a validé mes synergies d'HE avant que je me lance dans la fabrication.

Je la remercie aussi pour sa brillante idée de confectionner selon le même principe que les fizz de bain des fizz pour inhalations humides. Ni une ni deux, j'ai zieuté la composition des comprimés pour inhalation aux huiles essentielles achetés l'hiver dernier pendant mes vacances chez Sylvie pour lutter contre une sinusite (c'est un point faible chez moi depuis l'enfance suite à un traumatisme dans une piscine)

Et là bingo, les principaux composants de ce produit sont du sorbitol, de l'acide citrique et du bicarbonate de sodium. Outre les huiles essentielles, les autres constituants ne sont pas vraiment safe (dioxyde de silice, PEG, talc), et peuvent aisément être remplacés, voire tout simplement supprimés. Je n'avais pas de sorbitol sous la main qui dans cette formule ne me semble pas avoir d'autres fonctions que celle d'exipient. J'avais par contre du xylitol qui pouvait tout à fait remplir cette fonction et qui en bonus entre aussi comme ingrédient actif dans la composition de produits de soin de la sphère ORL (sources: http://www.xylitol-sucre.org/ https://www.nasal-xylitol.com/ )

La synergie d'HE inhalatoires que j'ai choisi d'utiliser ici est l'une des suggestions de Dominique Baudoux..

La formule des fizz inhalation:

  • 33% xylitol
  • 25% acide citrique
  • 25% bicarbonate de sodium
  • 14% beurre de cacao bio désodorisé
  • 3% HE (en gouttes):

30 eucalyptus radié, 30 eucalyptus mentholé, 30 arbre à thé

Le processus de fabrication est quasi similaire au précédent si ce n'est qu'il faut préalablement faire fondre le beurre de cacao au bain-marie et que les HE sont ajoutées après avoir mélangé les poudres et le beurre. Il convient ensuite d'utiliser des moules assez petits (fonds de moules à glaçons en silicone par exemple) pour obtenir une trentaine de pastilles. A défaut de moule adapté, une planche recouverte de papier cuisson sur laquelle on forme des petits tas avec une cuillère à moka.

DSCF1358DSCF1363

Les carrés ont le bon format pour une inhalation mais je couperai les ronds en deux.

Ils font parfaitement leur boulot. Pour en profiter plus longtemps, j'ai placé le petit bol dans lequel j'avais préparé l'inhalation sur le diffuseur céramique à chaleur douce qui se trouve à côté du bureau.

 

Ces produits très concentrés en HE sont bien sûr destinés à être utilisés par des adultes