Ma cousine M-G m'a offert deux flacons de macérats huileux de Melvita. J'aime beaucoup leurs flacons d'huiles végétales recyclables et celui au calendula m'a donné envie d'en faire un soin corporel crémeux quand le froid s'est installé.

Ce macérat est fait à présent sur de l'huile de soja bio au lieu d'huile de tournesol éminemment rancissable et c'est vraiment une bénédiction!

Je l'ai incorporé dans la recette de la crème anti-sèche au calendula de mon livre "Beauté Noire" en modifiant à peine quelques ingrédients.
On obtient un lait-crème qui tient en flacon pompe et qui est un bon hydratant réparateur d'une peau âgée, sèche, agressée par le froid et le frottement des attelles et pansements.

 

20181210_101312

 

          Le couple émulsifiant est composé d'Olivem 1000 et d'Emulsan qui forment un duo très facile d'emploi pour obtenir une texture fluide à laquelle il suffit d'ajouter un peu d'alcool cétéarylique ou cétylique pour augmenter la viscosité.

Ce qui donnerait:

- pour un lait-crème hydra-nutritive conditionnable en flacon pompe

3% emulsan, 2% olivem 1000, 2% beurre végétal, 13% huile végétale, +/- 1% cire d'abeille, ceralan  ou cire végétale.
Eau, hydrolat, gélifiant, actifs et conservateur pour 100%

- pour une crème épaisse et nutritive conditionnable en pot

3% emulsan, 2% olivem 1000, 2 à 3% alcool cétéarylique ou alcool cétylique, 3% beurre végétal, 15% huile végétale dont un peu d'ester pour plus de légèreté.
Eau, hydrolat, gélifiant, actifs et conservateur pour 100%

 

20181210_101113

 

 

Formule du lait-crème au calendula

- Phase aqueuse

30% Hydrolat de lavande fine bio
20% Gel d'aloé vera maison
13.90% Eau de source
5% Glycérine végétale bio
3% Urée

- Phase huileuse

10% Huile de calendula bio (Melvita)
3% Emulsan
2% Olivem 1000
2% Beurre de karité de Porga
1% Céralan

- Troisième phase

5% D panthénol
3% Huile de cumin noir bio (Bioplanète)
1% Huiles essentielles bios
0.6% Ecogard
0.5% Vitamine E

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser la phase aqueuse sans le gel. Bien dissoudre la poudre d'urée, ajouter le gel d'aloé véra et mélanger à la cuillère magique pour bien le disperser.

- Dans un bécher désinfecté, peser la phase huileuse

- Porter les deux béchers au bain marie à 75/80°C

- A cette température, verser les huiles dans l'eau en mixant vigoureusement pendant 5 à 10 mn et en vérifiant la fourchette de température. Cela revient à faire régulièrement des va-et-vient dans le bain chaud.
Continuer à mélanger jusqu'au refroidissement complet.

 20181210_101222 20181210_101342

- Ajouter la 3è phase en mélangeant entre chaque ajout

- Rectifier l'eau perdue, tester le pH aux environ de 5.5 pour cette formule exacte

- Couler en flacon, étiqueter et dater

Huiles essentielles  (en gouttes)

18 lavande fine 1400m
5 mandarine distillée
3 oranger amer* (pas d'exposition au soleil dans les 72h qui suivent l'application)
5 bergamote sans bergaptène
5 ylang-ylang 1ère
2 gingergrass
2 petit grain bigarade

20181210_101241

 

       On obtient un lait-crème onctueux à la couleur jaune pâle caractéristique du calendula et de l'huile de cumin noir (nigelle) bio.

L'huile de nigelle bio vient de chez Bioplanète qui propose pas mal d'huiles végétales rares en petits formats de 100ml. Elle sent super bon, une odeur épicée et piquante, un peu spéciale pour ceux qui ne connaissent pas mais c'est un gage de qualité.

J'ai testé pour la 1è fois l'huile de nigelle il y a des années chez Les utiles de Zinette pour ma peau mixte à l'époque. Elle faisait partie de ma crème de jour peau mixte, l'une des premières recettes publiée sur ce blog.

L'huile de nigelle est utile :

- aux peaux irritées qu'elle apaise et répare (anti-inflammatoire et anti-histaminique),
- aux peaux à problèmes qu'elle assainit (anti-microbienne),
- aux peaux matures qu'elle assouplit et régénère (anti-oxydante)

 

20181210_101146

 

          Le parfum de la crème a été composé autour :

- d'agrumes divers (bigaradier zeste et feuilles, bergamote et mandarine)
- soutenus par des notes florales (ylang-ylang 1ère, gingergrass et lavande fine).

On obtient une senteur fraîche et légère dont les effets cosmétiques sont réparateurs, antiseptiques, relaxants et anti-peau sèche.

 

Focus sur l'huile essentielle de gingergrass (Myrtea Oshadi) 

     C'est un cousin du palmarosa (Cymbopogon martinii var. motia) qui lui, contient surtout du géraniol (comme le géranium).

Le gingergrass lui est une grande herbe qui porte le nom botanique de Cymbopogon martinii var. sofia.

L'HE contient du limonène, ce qui lui donne une odeur légèrement citronnée mais douce et balsamique grâce à l'alpha phellandrène. On croirait presque de l'encens où le limonène est parfois très présent en première olfaction et il contient aussi du phellandrène.
On est vraiment très loin du palmarosa!


      J'adore le gingergrass pour cette subtilité très positivante et n'en ai trouvé trace dans quasiment aucun livre d'aromathérapie sauf dans le Franchomme et Penoël dont vous savez qu'il me semble très mal écrit et dans un ouvrage remarquable (750 HE) dont j'espère depuis sa parution en 2013 écrire la biblio ici sans en trouver le temps:

"Traité approfondi de Phyto-aromatherapie", Dr Hervé STAUB et Lily BAYER, Ed. Grancher

Je trouve que c'est comme le Monica et Ruth, un ouvrage à plusieurs cerveaux complémentaires. Son poids et sa taille imposante le rendent malheureusement peu pratique à dégainer quand on a besoin de vérifier une HE.

      Le gingergrass y est décrit comme positivant je l'ai dit mais aussi comme un antiseptique large, un stimulant émotionnel et une HE intéressante pour l'eczéma.

La peau pour laquelle a été fabriqué ce lait-crème corporel avait besoin d'être réparée et c'est chose faite!

 


Notre Princesse voyageuse  transporte ses huiles essentielles dans de tout petits minis riquiquis flacons!

Notre princesse m'a envoyé quelques uns de ces flacons avec lesquels j'ai pu faire un tuto comme celui-ci mais au lieu d'être pour des flacons de 10 ml cet étui est pour des flacons de 2,5 ml.

Pour coudre cet étui, j'ai utilisé le même tissu en toile enduite que pour celui de Michèle puisque ce tissu rentrait dans la palette de couleurs de Vénézia.

  

Le matériel :

1 morceau de tissu de 10 cm X 25 cm (les coutures sont comprises)

1 morceau d'élastique de 25 cm

1 morceau de ruban de 25 cm

 

PC011458

 

Comment faire :

sur le bas du tissu, à 3 cm du bord inférieur du tissu coudre l'élastique en commençant sur l'extrémité droite en laissant dépasser un tout petit bout sur le bord extérieur. Ce petit bout sera pris dans les coutures et permettra de le consolider.

Poser un flacon contre l'élastique cousu et passer l'élastique par dessus le flacon et l'épingler. 

Répéter 5 fois.

Plier le tissu endroit sur endroit et épingler le ruban plié en deux de façon inégal sur le bord droit à 1 cm au-dessus.

Marquer une ouverture de 4 cm avec des épingles. 

Coudre tout autour à partir d'une épingle et terminer la couture au niveau de la deuxième épingle.

 

PC011463

 

Coudre en faisant des allers et retours au niveau de chaque épingle plusieurs fois afin de bien consolider l'élastique.

 

Enlever les épingles et retourner l'ouvrage par l'ouverture laissée.

Replier les bords de l'ouverture vers l'intérieur, épingler pour maintenir le tissu rentré et coudre à quelques millimètres du bord

 

PC011466

 

 Une fois les flacons installés en place, il suffit de rouler l'étui sur lui-même et de faire un joli noeud avec le ruban.

 

PC011468

 Et voilà, un étui près à être mis dans un sac de voyage pour aller découvrir le monde!

Les sorcières sont à la mode.

On ne compte plus les ouvrages, les émissions et les sites qui révèlent leurs secrets ou leur puissance. On brûle du palo santo ou de la sauge dans son salon parisien.
On organise rites et rituels magiques ou sacrés vénérant le pouvoir des femmes, leurs lunes et leurs choix de vie.

On semble découvir la sororité et le fait que les femmes peuvent être bienveillantes entre elles, sans cette sacrée rivalité tellement vulgaire.

Sur notre blog dont le nom est bien évocateur des savoirs botaniques ancestraux voire magiques , on s'est souvent nommées "sorcières" avec respect et soutien bien avant que ce soit normal ^_^
On a ainsi jeté quelques sorts pour recruter!

Ces articles du Futiloscope que j'adore expliquent très bien pourquoi les sorcières sont bien aimées.

 

20181231_115027_001

 

                  A l'heure où les blogs se taisent et parfois disparaissent devant la déesse Instagram, je voudrais vous offrir charmes et protections à travers 5 baumes solides aux couleurs vibrantes.

J'adore faire ces déclinaisons colorées d'une même formule comme ceci, ceci ou encore ceci. Les baumes s'y prêtent vraiment bien: peu d'ingrédients, peu de manipulations pour beaucoup d'effet.

Ces baumes solides sont simples à faire; la formule doit néanmoins être équilibrée pour permettre un prélèvement non gras et rester suffisamment dure pour ne pas être pâteuse.

 

20181231_115139_001

   

        Ecolos en diable car ils ne nécessitent pas d'emballages, les cosmétiques solides plaisent beaucoup.

Ils peuvent être colorés, pailletés et parfumés. En les frottant entre les mains, ils laisseront un mince film protecteur sur la peau et leur parfum bien choisi agira comme un charme!

Puisqu'on peut les mouler  en formes plus ou moins fantaisistes, tout est possible. J'ai choisi un moule pour petits savons Milky Way Molds chez Les utiles de Zinette en forme de cosses de petits pois parce qu'une sorcière, c'est aussi une rigolotte!

La forme allongée tient bien en mains, est suffisamment grande et avec un fond plat pour l'appliquer sur les jambes, les lèvres, les bras, les pieds, les coudes ... secs à très secs.

 

20181231_114947

 

       La formule générale est la suivante:

34% cire d'abeille
34% beurre végétal dur (cacao, cupuaçu...)
28% huile végétale vierge au choix selon la couleur désirée
4% vitamine E, parfums, actifs liposolubles (Q10, extraits CO2, bisabolol, macérats huileux).

Pour une formule vegan, remplacer la cire d'abeille par de la cire de candellila.

J'ai dû faire des calculs de sorcière et des arrondis magiques pour arriver à la formule permettant de remplir chaque cosse de haricot de 35ml.

 

Formule d'un baume "Charmes et Protection"

12g cire d'abeille blanche et bio
12g beurre de cupuaçu ou beurre de cacao cru bio
10g huile végétale bio
0.5g vitamine E
0.5g huiles essentielles

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser la cire, le beurre et l'huile.
La couleur de l'huile végétale sera celle du baume.

- Mettre à fondre au bain marie.
Pendant ce temps, préparer les gouttes d'huiles essentielles dans un petite coupelle.

 

 20181231_115012 20181231_115045

- Hors du feu, ajouter parfums et colorants si besoin, mélanger intimement et couler.
- Attendre 24h pour démouler. Faire sécher à l'air libre pendant une semaine avant d'emballer.

- Utiliser lors de rituels de pleine lune

sorcière

Grounding

Baume jaune:  Beurre de cacao cru, huile de soja bio (mais aussi huile de colza bio, huile de germes de blés...), 5 gouttes de macérat de rocou sur coco fractionné maison.

Parfum (en gouttes): 3 vétiver, 7 petit grain bigarade, 5 lavande fine d'altitude (1400m).

 

Devotion

Baume blanc: Beurre de cupuaçu, huile de yangu Aromazone (ou autre huile incolore ou très pâle telle celle de camélia).

Parfum (en gouttes): 5 marjolaine à coquilles, 3 mandarine verte, 7 lavande fine.

 

20181231_115057

 

Saturn return

Baume rose:  Beurre de cupuaçu, macérat de gousses de vanille sur huile de sésame blanc bio fait maison.
Mica rose brillant

Parfum (en gouttes): 7 orange douce*, 3 ylang-ylang de Mayotte, 5 encens sacra.

* pas d'exposition à la lune au soleil après utilisation d'essence de zestes d'agrumes sur la peau

 

Third eye

Baume vert: Beurre de cupuaçu, huile d'avocat bio (ou toute autre huile vert foncé telle l'huile d'olive, l'huile de chanvre ou un macérat huileux de thé vert).

Parfum (en gouttes): 7 petit grain bigarade, 5 géranium bourbon, 3 bois de rose bio.

 

20181231_115105

 

Consciousness

Baume bleu: Beurre de cacao cru bio, huile de yangu.
Ultramarine bleu (un mica aurait été plus flatteur)

Parfum (en gouttes): 7 pomelo bio*, 5 cèdre de l'Atlas, 3 myrte vert.

 * pas d'exposition à la lune au soleil après utilisation d'essence de zestes d'agrumes sur la peau

20181231_115218
 C'est celui-ci qui fait le plus "sorcière" non?

Lequel préférez-vous? Etes-vous une sorcière des temps modernes?

Invitée hier sur Radio France Internationale dans l'émission "7 milliards de voisins" pour parler de mon livre "Beauté Noire" j'ai donné cette formule de sérum anti-oxydant à utiliser sur le visage.

Soin minimaliste, il se fabrique en quelques minutes avec des huiles végétales courantes. Les huiles végétales ont une grande affinité avec la peau et peuvent suffire comme soin quotidien pour limiter la déshydratation et assouplir la peau.

Leur assemblage équilibré permet d'obtenir des sérums d'une grande efficacité.

20190115_133921

 

J'ai choisi trois huiles végétales pour apporter divers acides gras:

- L'huile de coco très pénétrante allège le toucher, améliore l'élasticité et facilite la pénétration des ingrédients

- L'huile de sésame produite au Burkina Faso très fine et riche en acide gras poly-insaturés (omégas 6), véritables stimulants de la régénération cutanée

- L'huile de palme brute orangée produite localement apporte des bêta-carotènes, excellents anti-oxydants qui luttent contre les radicaux libres

20190115_133654

 

Formule du Sérum des Voisines

1 cuillère à café rase d'huile de coco vierge et bio (sent divinement bon)
2 cuillères à café d'huile de sésame blanc bio
1 goutte d'huile de palme brute artisanale
(comme celle de Constant)

Mesurer les huiles dans un bol, mélanger intimement et couler dans un joli flacon de 20ml.

Si vous habitez dans un pays froid les huiles de coco et de palme figent en hiver.
Il suffit de tiédir le fond du bol dans un peu d'eau chaude en mélangeant, le mélange ne re-durcit pas ensuite.

 

 20190115_133843 20190115_133605
20190115_133753

 

Idées de substitution

L'huile de palme brute peut être remplacée par une autre huile très orangée telles l'huile de germes de blé bio, l'huile de soja bio, un extrait d'argousier ou de carotte.

L'huile de sésame peut être remplacée par de l'huile de moringa, de l'huile de baobab, de l'huile d'hibiscus ou simplement par de l'huile de tournesol et de colza bio.

 

Conseils d'utilisation

Appliquer 3 gouttes de sérum des Voisines sur le visage et le cou propres et secs.
Éventuellement appliquer une crème hydratante, matin et/ou soir.

Ce sérum peut se fabriquer en plus grande quantité pour le corps et les cheveux. Il suffit de respecter les proportions entre les différentes huiles végétales.

 

 

    Une naissance à venir.
En lui remettant la liste des produits d'hygiène à acheter, la sage-femme lui a dit "surtout pas de savon liquide"
C'est génial n'est-ce pas?

        J'ai donc fabriqué une petite série de savon crémeux et très doux à laisser curer quelques mois avant la date prévue de l'accouchement.

La camomille quelle que soit son espèce donne des savons très doux. On peut l'utiliser en infusion pour diluer la soude, on peut saponifier un macérat huileux de fleurs et on peut même y mettre quelques pétales froissés pour rythmer la surface visuellement.

Pour que cela soit encore plus pop, j'ai choisi deux moules rigolos en forme de flans et d'ananas.

 

20181210_100522

20181210_100839

        

         La formule sans palme contient beaucoup de beurre de karité et du beurre de cacao pour la crémosité de la mousse. Les huiles liquides sont sans surprises de bonnes huiles facilement disponibles en bio (olive et colza).

Un peu d'huile de coco favorise la mousse dans cette formule où chacun des 5 corps gras à saponifier est mis à 20%. L'huile de coco bio est facile à trouver au litre et malheureusement son parfum suave et gourmand ne persiste pas dans le savon quoi qu'on y fasse.

Le surgraissage est de 10 et j'ai blindé en vitamine E pour limiter le risque de rancissement.

 

 Formule d'un savon surgras bio à la camomille

20% huile de coco bio
20% Beurre de karité du Bénin
20% Beurre de cacao bio
20% Huile de colza bio
20% Huile d'olive macérée aux fleurs bios de camomille matricaire et camomille noble

Infusion froide et filtrée de pétales de camomilles
Soude pour un surgras de 10%
Vitamine E
Quelques pétales de fleurs de camomilles

 

20181210_100933
Naturels -  Bios - Sans parfum

 

Nouvelle vie, nouvelle année.
Que 2019 vous soit douce et légère comme une bulle de savon surgras à la camomille!


 

 

 

A la demande de Michèle et pour Moune, voici un Tuto pour coudre un étui de transport de 5 flacons d'huiles essentielles de 10 ml.

J'ai utilisé un tissu en toile enduite qui provient du magasin bleu et jaune. Un tissu régulier peut bien évidemment être utilisé.

  

Tissus :

1 morceau de tissu (A) de 8 cm X 29 cm

2 morceaux de tissu (B et C) de 25 cm X 26 cm

Les mesures données comprennent les coutures. 

 

Comment faire :

Tissu A : faire un ourlet d'1 cm sur une des longueurs 

Ensuite, placer A bord à bord, sur la partie inférieure du tissu, sur le morceau B et faire une couture à 1 cm d'un des bords latéraux. 

Prendre un flacon de 10 ml et épingler pour marquer l'emplacement de la prochaine couture. Répéter 4 autres fois.

Faire une couture finale d'1 cm sur le deuxième bord latéral.

Faire une double couture à chaque endroit où se trouve une épingle.

Epingler le ruban plié en deux de façon inégale afin d'avoir une longeur plus longue que l'autre, juste un peu au-dessus de la première pochette sur le bord droit. Assurez-vous de bien plier les deux morceaux de rubans ou de les glisser dans une des poches pour ne pas les prendre dans les coutures.

 

Placer B et C endroit sur endroit. 

 

Coudre tout le tour à partir de la partie supérieure en laissant une ouverture d'environ 8 cm. Cette ouverture vous permettra de retourner  l'ouvrage sur l'endroit.

 

 

Retourner l'ouvrage par l'ouverture laissée. Rentrer les bords de l'ouverture et coudre tout le tour à quelques millimètres du bord.

 

 

Placer les flacons dans leur poche respective. Rabattre la partie supérieure sur les flacons.

Rouler les flacons sur eux-mêmes et attacher le tout à l'aide du ruban.

 

 

ET VOILA!

 

 

Si vous souhaitez faire un étui pour plus que 5 flacons, il faut laisser un espace entre chaque petite pochette. Vous pourrez visualiser ce que je viens d'écrire dans le prochain tuto qui, lui, est réalisé pour des minis flacons...

Vous pouvez aussi faire un étui plus petit en omettant la partie qui sert de rabat  

J'espère que ce tuto vous servira et que vous viendrez nous montrer vos réalisations.

A suivre prochainement : tuto pour coudre un étui pour minis flacons d'huiles essentielles. Mais c'est une autre histoire!!!

Il ne vous reste plus qu'à dégainer vos machines à coudre!

 

 

 

        L'automne cette année nous a vraiment comblés! Les températures clémentes ont permis que les feuilles tombent lentement révélant une palette de jaunes, d'ocres et d'orangers sublimes.

On écoute James et Luciano?

 

       Le sérum pour peaux grasses à imperfections que j'offre à une proche est donc très léger mais doit permettre un léger massage.

Je désirais faire une fabrication simple sans rien chauffer.
J'ai choisi du gélisucre comme émulsifiant pour obtenir un sérum aqueux à coupler éventuellement avec le sérum au lotus blanc pour les peaux mixtes à grasses même très jeunes
que je fabrique inlassablement.

Mon inspiration a été le lait à l'argousier de Venezia réalisé avec du sucragel CF, cousin du gélisucre.

 

 20181111_102641 20181112_135546

 

          Le gélisucre est un mélange glycériné à base d'ester de sucre, tous deux hydratants. Cet émulsifiant contient également un peu d'huile d'amandes douces et de l'hydrolat de fleurs d'oranger lui permettant d'être certifié bio.

Sa manipulation est pour moi assez délicate pour faire des émulsions. Elles ont un toucher ou glu-glu-collant ou trop lacté laissant la peau sur sa faim.

Par contre dans les gels riches en corps gras, il est agréable et permet de nombreuses textures regroupées dans notre index par ingrédients.

La formule est très simple: son efficacité est basée sur le choix des huiles essentielles, de l'huile végétale et de l'hydrolat. Tous de grande qualité et bios.

Formule générale d'un sérum automnal 

6% de gélisucre, 6 à 10% d'huile végétale,
10% d'hydrolat, 0.2 à 1.5% d'HE selon la destination, conservateur + actifs +  gel d'aloé véra qsp. 100%

 

Forumle du sérum automnal pour peaux grasses

- Phase A

3g de gélisucre bio (Aromazone)
3g d'huile d'andiroba bio

Dans un bécher désinfecté peser le gélisucre après avoir bien homogénéisé le flacon
Ajouter l'huile d'andiroba et mélanger à la spatule en silicone souple ou à l'aide d'une cuillère magique

- Phase B

37g de gel d'aloé véra maison (gélifié avec 1% de gomme xanthane)
5g d'hydrolat de cannelle écorce bio (Oshadi)
1g de D Panthénol (provitamine B5)
0.3 d'Ecogard
0.7g d'huiles essentielles bios (soit 21 gouttes)

Peser le gel d'aloé véra dans un bécher désinfecté, ajouter l'hydrolat puis le D panthénol et bien mélanger
Verser le tout dans le bécher contenant le gélisucre et l'huile d'andiroba, malaxer intimement sans faire trop buller

Ajouter Ecogard et HE en mélangeant entre chaque ajout
Couler dans un flacon pompe, étiqueter et dater

 

20181112_132841 20181112_132946
 L'huile de camomille matricaire très bleue donc riche en azulènes devient légèrement verte dans le sérum

 

          Comme cet automne m'évoque le Canada, j'ai pris les photos avec la trousse à HE que m'a cousue Loulou et dont je pense qu'elle va nous donner le tuto sous peu.
Pour ceux qui ne le savent pas, Loulou habite au Canada, est une couturière douée et ingénieuse capable de recycler les bouts de tissus. Elle transforme tout ça en trousses, pochettes, marque-pages, doudous etc.

Je l'emporte dans mes déplacements (la trousse hein, pas Loulou!); Sa praticité est tout bonnement géniale puisqu'on peut la glisser dans une petite trousse à glissière.
Une trousse dans la trousse!

20181111_102634 20181112_135534
20181112_135154
 20181112_135144
L'automne, le sérum, les trousses et les HE

       

      Les actifs sont tous à visée antiseptique, purifiante, séborégulatrice, anti-inflamamtoire (D Panthénol), anti-rougeurs, anti-grattage, lissante et dermophile. Des alternatives dont bien sûr possible et la même structure peut être déclinée pour un sérum peau sèche, peau mature etc.

- L'huile d'andiroba

C'est une huile végétale sud -américaine qui contient beaucoup d'acide palmitique qui la fait figer au froid. Sa richesse en limonoïdes et triterpènes permet d'en donner les propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses (virus, bactéries et même levures). En outre elle contient de l'acide oléique comme l'huile d'olive.

J'aime cette huile végétale dans les cosmétiques pour peaux grasses sujettes à boutons enflammés car elle les purifie mais elle est assez protectrice et anti-allergique pour éviter de les sensibiliser plus encore.

Son odeur marquée ne la flatte pas mais à 6% et couplée à des HE aux notes de fond, elle se fait très discrète. Je l'ai achetée en petit flacon et en version bio chez Aromazone.

 

- L'hydrolat de cannelle écorce

Trouvée en boutique et de marque Oshadi, son parfum épicé et chaud est très fidèle à l'écorce. Plus facile à utiliser sur la peau que l'HE dermocaustique, elle participe à l'effet antiseptique mais n'est pas recommandée aux peaux sensibles.

Je l'utilise prudemment à 10% pour cela. On peut la remplacer par des hydrolats moins problématiques comme la lavande, le romarin, le tea tree, le géranium... et il faudra certainement ajuster le parfum si l'on désire en mettre plus.

 

- Le gel d'aloé véra

Dont on ne vante plus les propriétés.

Il est bien entendu que l'on peut omettre l'aloé véra et faire un hydrolat gélifié avec 1% de gomme xanthane et un conservateur. On peut aussi faire un hydrolat-aloé avec de l'aloé véra en poudre. Tout est possible ^_^

Exemple:

97.9% Hydrolat
0.5% Aloé véra en poudre x 200
1% Gomme xanthane
0.6% Ecogard

 

- Les huiles essentielles

L'automne est aussi le moment de ma visite au salon Marjolaine. J'avais envie de sentir les agrumes distillés d'Astérale dont je n'avais pas apprécié le pamplemousse distillé.

Mais là le bigaradier distillé issu de plantations très anciennes m'a beaucoup plu. Il peut être remplacé par un autre agrume distillé comme le citron distillé ou la bergamote distillée sans furocoumarines.

J'ai craqué pour la maniguette fine que je ne connaissais pas et pour le PG mandarinier totalement incroyable. Il est dénué d'anthranylate de méthyle et contient jusqu'à 5% de thymol, un puissant anti-infectieux que j'aurais pu mettre ici mais je préfère faire attention à son effet potentiellement irritant.

Le manuka peut être remplacé par du tea tree, la maniguette fine par du genévrier.
Le patchouli lisse les lésions cicatrisées, la matricaire apaise et peut être remplacée par de la camomille noble voire par de la lavande fine.
Le géranium à choisir dans la version que l'on préfère, bourbon ou rosat est un adaptogène puissant et un sébo-régulateur.
L'hélichryse de Corse active la micro-circulation et diminue les rougeurs.
Quant au santal, c'est le nirvana pour arrondir le parfum et lui donner plus de profondeur. Il fait merveille sur l'acné dont il diminue l'inflammation.

La synergie est très agréable, légère et tonique à la fois. Je la trouve presque masculine et je lui ai offert un mini flacon d'huiles traitantes sur le même parfum.

En gouttes:

4 Bigaradier distillé (Astérale)
3 Maniguette fine (Astérale)
3 Géranium bourbon (Astérale)
3 Santal calédonien (Ouvéa, merci Catherine!)
3 Romarin à cinéole
2 Manuka
1 Camomille matricaire (Florame)
1 Hélichryse italienne (Vitalba)
1 Patchouli (Astérale)

 

20181112_135241
Bon, la trousse est prête, on va au Canada ou bien?

 

 

        J'ai le très grand plaisir de vous annoncer la parution de mon 3è ouvrage de cosmétique naturelle aux éditions La Plage. Il contient plus de 100 recettes pour les peaux noires et métissées et pour leurs cheveux frisés à crépus.

 

beaute-noire-michele-paschoud-couverture-site

    

    J'y indique les spécificités et les besoins de ces peaux notamment lorsqu'elles sont soumises aux aléas climatiques des pays tempérés, les erreurs à ne pas commettre pour éviter taches et cicatrices, les bons gestes pour des cheveux naturels beaux, sains et vigoureux, les bonnes habitudes pour lutter contre la déshydratation et la peau sèche, le rasage, les ingrédients problématiques, ceux que je préfère...

 

 beaute-noire-10

 

 

      Les recettes sont nombreuses et formulées pour le visage, le corps et les cheveux de tous: peaux adolescentes, locks, bébés, peaux matures, peaux jeunes, peaux masculines, cheveux défrisés ou naturels, afros, grossesse, bien-être...

J'ai voulu un ouvrage riche (il a fallu éliminer pas mal de choses mais il fait près de 300 pages!) avec des images variées, des illustrations, des photos des produits... des recettes faciles à la cuillère, des cosmétiques fins et sophistiqués, toute une palette d'ingrédients faciles à trouver pour des produits sains, efficaces et graphiques.

Et pour tous ceux qui aiment et pratiquent déjà la cosmétique naturelle, les recettes conviennent à tout le monde, même les non noirs ^_^

 

beaute-noire-69      beaute-noire-140

 

 

       Je l'ai rédigé avec tout mon coeur afin d'expliquer l'importance d'un tel ouvrage aujourd'hui. Même s'il s'agit d'un sujet léger, la cosmétique naturelle, il m'a semblé essentiel de replacer dans un contexte historique et géographique la présence et la légitimité des Noirs en France.

J'ai eu le grand privilège que Johanna Yaovi, créatrice de The Curl Talk Project rédige la préface.

Les illustrations sont de Cléo Werling la coquine qui m'a croquée sur certaines pages, les produits fabriqués sont photographiés par Caroline Feraud sur Marina Rekbi son modèle et l'ouvrage est édité par La Plage.

On le trouve partout pour 24.95€: Fnac, Amazon et évidemment chez votre libraire qu'il faut faire travailler.

Vos avis critiques sont les bienvenus, j'espère très sincèrement qu'il vous plaira et qu'il trouvera son public!

 

Les problèmes de peau : tout un poème... Et un programme !

Je voulais publier la recette de mon baume anti-démangeaisons qui me sauve la vie (et la peau !) lors d'une crise d'intolérance alimentaire, quand j'ai mentionné mon masque visage dans un commentaire sur le lait de plantes de Michèle, lui aussi à base de lysolécithine. Et Michèle de me proposer d'en publier la recette !

Après réflexion - et consultation des archives du blog - et pourquoi pas ? Il y a déjà une liste de recettes de baumes longue comme le bras, et beaucoup moins de masques pour le visage. Donc...

 

Sur ce, entrons dans le vif du sujet !

J'ai une peau casse-pieds atypique : mixte déshydratée. Qui réclame donc son content d'eau, été comme hiver.

Mon cahier des charges pour un masque hivernal (eh oui, on se rapproche inexorablement de l'hiver...) :

- ultra hydratant bien sûr

- apaisant

- pas trop riche en huile

- relativement épais pour ne pas dégouliner

 

La lysolécithine s'imposait : elle se travaille à froid et, selon la fiche de Zinette (dont j'apprécie de plus en plus les produits d'ailleurs...), "possède d'excellentes propriétés hydratantes, adoucit et apaise la peau, est également un émollient".

Avec un soupçon d'acide hyaluronique, roi des hydratants.

J'ai également fait appel à ma plante fétiche : la calendula, dont le pouvoir apaisant n'est plus à démontrer, couplée pour l'occasion à de la camomille matricaire dans un macérât huileux sur sésame, le tout dosé à 10%, ma peau ayant besoin d'assez peu de phase grasse.

 

La formule :

10% d'huile végétale (ici macérât de calendula et de camomille matricaire sur sésame)

3% de lysolécithine

80,8% d'hydrolat de mandarine

0,2% d'acide hyaluronique

1% de gomme xanthane

5% de lubrajel : un actif de Caly, très hydratant et cicatrisant, à base de kiosmétine, de gomme carraghénane et de glycérine qui contient déjà un conservateur :

Lubrajel Home Made

Mélanger simplement tous les ingrédients A et placer au bain marie. Puis oter du feu et incorporer les ajouts. Bien fouetter pour parfaitement homogénéiser la préparation puis couler en pot. Vous en avez beaucoup entendu parlé ces dernières années sur le blog !

http://www.calybeauty.com

 

Le procédé est simple : une émulsion eau dans huile à froid, et c'est tout bon !

DSCN4620

DSCN4622

L'ajout du lubrajel

 

Résultat : une crème onctueuse mais fine, qui ne dégouline pas. Je laisse poser le masque pendant 15-20 minutes deux fois par semaine (quand je suis motivée... Oups !), et je rince !

Ma peau boit le masque très rapidement, et depuis que je recommence ce rituel, ma peau se porte mieux : elle est plus douce, plus "rebondie" et beaucoup plus lumineuse.

 

DSCN4624

Zoom sur la texture

 

Bref, une réussite pour une première utilisation de la lysolécithine !

DSCN4626

 

PS : un grand merci à Catherine pour ce défi, un autre à Michèle pour avoir renvoyé à l'étourdie que je suis le lien pour poster ce modeste article. Et mille excuses pour ce retard éhonté...

     Lorsque j'ai publié sur Potions et chaudron un soin liftant au naturlift  à l'extrait CO2 de kiwi que j'ai adoré, j'ai reçu un mail de Kiwi-délices, un producteur français de kiwis de la vallée de l'Adour.

Il développe une huile vierge obtenue par pression à froid et m'en a généreusement offert pour que je la teste.

 

20180915_135807

 

        J'applique souvent les nouvelles huiles pures sur le visage en guise de sérum du soir. Sur ma peau mature qui se déshydrate rapidement, l'huile de graines de kiwi pressée à froid a été bluffante d'efficacité.

 Il m'a suffi d'une semaine d'application bi-quotidienne pour réparer ma peau soumise à une année très complexe, riche en événements stressants et surtout en boulots de toutes sortes, je suis une slasheuse depuis près de 16 ans maintenant.

L'huile pressée est une bombe riche d'acides gras poly-insaturés, ceux que notre corps ne peut synthétiser et qui doivent être apportés par l'alimentation.
Ces acides gras sont réparateurs, anti-inflammatoires, restructurants de l'épiderme. Les bénéfices sont manifestes pour les peaux sensibles, agressées mais aussi les peaux matures, déshydratées ou sèches.

      Cette huile comblera les personnes qui préfèrent les huiles végétales dans leur version la plus pure possible, celle obtenue par pression à froid sans autre traitement.

Elle a un toucher fin et léger et son odeur est caractéristique de celle des huiles issues de graines, je trouve que c'est un véritable sérum.
Les nouvelles marques anglo-saxonnes naturelles vendent de plus en plus d'huiles végétales pures sans aucun autre ajout présentées à juste titre comme des soins complexes et efficaces; cette huile de kiwi pressée à froid peut tout à fait être utile telle quelle.

      Mais évidemment j'ai voulu en mettre dans une formule crémeuse et j'ai manqué de temps pour reposer mes neurones soumis à un travail créatif intense  - je vous ai préparé une belle surprise pour dans quelques jours! -

Après un mois de marche avec mes godillots et mon sac sur le dos qui a fait souffler un grand vent dans ma tête, voilà le résultat de la crème superbe que je destine aux mains.
J'ai quelques cadeaux à faire, j'en profite pour formuler une crème pour cela et qui peut également me servir pour le visage, le corps, les mains ... J'en ai fait 500g!

    

         20180915_135843
En compagnie de kiwis gold

    

       De formulation précieuse, ce crémeux pourrait tout à fait être décliné pour le visage d'une peau sèche, déshydratée et en demande de confort et de souplesse.

Je l'ai enrichie en actifs hydratants efficaces qui sont aussi de puissants anti-âge pour les deux derniers:

- D Panthénol
- Fucocert
- Acide hyaluronique (poudre)

 

       Pour accompagner cette merveille, j'ai choisi des huiles africaines qui conviennent aux peaux noires mais pas seulement:

- du beurre de karité du Bénin évidemment
- de l'huile de marula

J'ai acheté cette dernière chez Aromazone dont la fiche décrit le profil d'acides gras très complémentaire de celui de l'huile de kiwi:

- autant d'acide oléique (oméga 9) que d'acide linoléique (omégas 6), le combo parfait pour assouplir, protéger et limiter la déshydratation
- de l'acide palmitique très couvrant pour ma peau bien plus sèche en ce moment.
Très anti oxydante, elle peut s'utiliser seule en sérum huileux riche de fait.

 

20180915_105924

 

       Les composants sont émulsionnés avec du coeur de crème, émulsifiant que je trouve vraiment très polyvalent et facile à mettre en oeuvre selon la formule générale suivante pour un crémeux onctueux, pénétrant et assouplissant:

8% coeur de crème, 2% alcool cétéarylique, 5% beurre végétal, 12% huiles végétales dont la moitié en huiles estérifiées ou fractionnée
0.2% gomme xanthane, 2.5 à 3% glycérine végétale
Eau, hydrolats, conservateur, actifs, HE, vitamine E pour 100%

L'alcool cétéarylique pout être omis pour un crémeux à moindre viscosité.

 

       Les hydrolats ont tous été fabriqués par mes copines (Sylvie, Venezia, Irène, Gingembre...) et représentent un joyeux mélange très odorant dont le parfum s'accorde sans problème avec le mélange d'huiles essentielles à base de benjoin et de géranium : rose blanche, ciste, lavande, rose-laurier, citron...

Je les ai complétés avec de l'hydrolat d'encens d'Aroma Zone offert il y a très longtemps par Emadra qui tient très bien.

 

20180915_110053_001
Crémeux- kiwi onctueux, doux et pénétrant

 

Formule du crémeux à l'huile de kiwi

- Phase 1

15% Hydrolats au choix
1% Acide hyaluronique en poudre (Aroma zone)

- Phase 2

43% Eau, hydrolats au choix
2.5% Glycérine végétale bio
0.2% Gommes mélangées (xanthane-carraghénanes iota)

- Phase 3

5% Beurre de karité du Bénin
8% Coeur de crème émulsifiant (Aroma Zone)
2% Alcool cétéarylique
6% Huile Gosulin IL Les utiles de Zinette (ou coco fractionné, dicaprylyl carbonate...)
6% Huile de marula (ou huile d'argan, huile de soja...)

- Phase 4

5% Huile vierge de pépins de kiwi (Kiwi délices)
2.5% D Panthénol
2.5% Fucocert (Aroma Zone)
0.6% Cosgard
0,4% Huiles essentielles (géranium rosat, benjoin, lavande fine d'altitude, patchouli, cèdre de l'Atlas, pamplemousse distillé*, mandarine distillée*, orange 5Fold distillée*)
0.3% vitamine E

* Les agrumes distillés ne sont pas photosensibilisants
L'huile de kiwi pressée à froid  peut être remplacée par de l'huile de chanvre, de chia, de kukui, d'inca inchi...pressées à froid

 

 

20180915_105805_001 20180915_105844 20180915_110140

 

 

Mode opératoire

- Dans une coupelle peser la poudre d'acide hyaluronique puis les hydrolats et bien mélanger. laisser en attente pour que la poudre forme un beau gel transparent. Il peut être utile de mélanger de temps en temps.

- Dans un bécher désinfecté, peser les ingrédients de la phase 2 (phase aqueuse), bien agiter pour former une phase homogène.

- Dans un autre bécher ceux de la phase 3 (phase huileuse)

- Mettre les deux béchers au bain marie et faire chauffer à 75°

- Verser la phase huileuse dans la phase aqueuse, mixer 5 à 10 minutes à 75° pour former la crème. Elle sera mélangée régulièrement jusqu'à 30°.

- Ajouter le gel d'acide hyaluronique, bien mixer. A ce stade, la crème est bien épaisse, onctueuse et souple.

- Ajouter les ingrédients de la phase 4, mixer et rectifier l'eau perdue au chauffage.

Bien mélanger à la spatule en silicone souple, tester le pH et couler en pots.

Etiqueter et dater.

 

20180915_110215

      

        Matin et soir, j'en prélève pas mal pour masser les mains en insistant bien sur les ongles et entre les doigts.

Puis j'en applique sur mon visage afin de lui apporter confort et lissage des ridules. Le parfum est enveloppant, sucré et gourmand.Ma peau est souple, rebondie et douce après application. L'hydratation est durable sur 24h sans problème en ces journées qui démarrent à 10°C pour culminer à 23°C dans l'après midi.

J'adore le fait d'avoir un soin qui fait deux en un, j'adore l'effet de l'huile de kiwi que j'applique parfois seule le soir et dont l'effet sur mes petits bobos de peau rapportés de rando est souverain.

Que dire de plus? Ben j'adooore!!!

Et vous?

Rentrer de vacances rime souvent avec peau à récupérer quand on persiste à limiter les entretiens à un soupçon de karité.
Un masque exfoliant s'impose et je l'ai voulu rose, joli et délicat pour me consoler de la perte de Joël Robuchon, de Koffi Annan et d'Aretha évidemment.

 

     Les gelées nettoyantes au gélisucre sont douces pour les peaux sèches et les peaux matures. Elles enrobent bien le maquillage et l'éliminent au rinçage sous forme de lait.

Dans cette formule je préférais un exfoliant qui lisse l'épiderme soumis au vent et au soleil ardent plusieurs semaines d'affilée sans soin. On peut faire 100g de la formule et en garder 50ml pour nettoyer quotidiennement et enrichir 50ml de particules exfoliantes à utiliser une fois par semaine.

Les gelées huileuses nettoyantes doivent contenir jusqu'à 50% d'huiles estérifiées ou fractionnées qui permettent de bien démaquiller. J'en mets un peu moins dans ce gommage (45%) mais bon ne chipotez pas hein!
 

20180902_190746_001

 

   Les perles de bambou (Aromazone) sont riches en silice et resurfaçent la peau rapidement. On pourrait les remplacer par n'importe quelles particules exfoliantes végétales suffisamment douces pour le visage (perles de jojoba, poudre de plantes diverses...).

J'ai fabriqué ce masque très vite sans sortir beaucoup d'ingrédients mais on pourait l'enrichir:

- d'actifs apaisants tels l'allantoïne ou le bisabolol

- d'huiles essentielles traitantes selon le type de peau

- d'extraits CO2 divers (calendula, camomille..) qui modifieraient la couleur finale en un vert d'eau qui peut être très séduisant aussi. J'ai opté pour la fin de mon flacon d'extrait CO2 de riz très riche en anti-oxydants car il est pâle.

 

    L'huile d'hibiscus constitue l'architecture végétale du soin est intéressante pour les peaux desséchées et déshydratées.

En effet l'huile d'hibiscus (Bilby and Co.) est riche en omégas 9 et 6, acides gras protecteurs et réparateurs cutanés en plus d'un peu d'acides gras saturés comme l'acide palmitique qui restaure la surface de la peau.

Son exceptionnelle teneur en vitamine E me permet de ne pas en rajouter et participe à l'effet hydratant de cette gelée riche en glycérine de fait puisque le gélisucre en contient pas mal.
Je rappelle que la vitamine E est un anti-inflammatoire utile dans le cas des exfoliations mécaniques.

 

Formule d'une gelée gommante resurfaçante

- 28% Gélisucre (Aromazone)
- 30% Huile estérifiée (dicaprylyl carbonate) et coco fractionné à parts égales
- 20% Huile d'hibiscus bio (Bilby and Co.)
- 15% Macérat de vanille sur coco fractionné maison
- 6% Perles de bambou (Aromazone)
- 1% Extrait CO2 de son de riz

Mica rose fuschia au goût

 

20180902_191150

 

 

Mode opératoire

 - Peser le gélisucre dans un bécher après avoir agité le flacon ou le pot pour avoir une texture homogène

- Triturer vivement à la cuillère magique pour obtenir une pâte épaisse et bien blanche

- Peser le dicaprylyl carbonate, le macérat de vanille et le coco fractionné dans un bécher. Ajouter le mélange 5g par 5g en agitant vivement à la cuillère magique jusqu'à incorporation complète avant d'en rajouter à nouveau.

 

20180902_183731 20180902_184351

 

- Ajouter le colorant et mélanger à la spatule jusqu'à homogénéisation complète. J'avais choisi un peu de macérat d'orcanette mais la couleur n'était pas franche. J'ai donc mis du mica rose fuschia qui est très gratifiant et stable dans le temps.

20180902_184457 20180902_184709

 

- Ajouter les perles de bambou, bien mélanger à la spatule et verser dans un pot. Les perles de bambou peuvent être mises jusqu'à 10% pour une exfoliation renforcée ou pour le corps.

Elles sont blanches et ne modifient pas la couleur de la gelée.

20180902_185122 20180902_190657
20180902_191321

 

       La gelée resurfaçante s'utilise une fois par semaine, en appliquant une petite quantité sur le visage sec en insistant sur la zone T et les tempes où la peau est plus épaisse ou déshydratée.
Attention à ne pas introduire d'eau dans le pot.

Masser délicatement portion par portion jusqu'à ne plus sentir les particules sous les doigts. Éviter le contour des yeux mais l'exfoliation des lèvres est possible.

Rincer abondamment à l'eau claire, vaporiser un hydrolat calmant (rose, camomille, lavande fine...) et appliquer une crème hydratante.

 

      Le parfum est celui du macérat de vanille suffisamment puissant mais délicat. La vanille est un actif hydratant dont il ne faut pas négliger les effets relaxants qui favorisent l'attachement.

J'ai décoré mon pot givré de 100ml avec un washi tape aux motifs africains offert par Mlk et je l'ai photographié autour de jolies fleurs en cire de soja fabriquées par Miss Ed qui en enjolive ses bougies.

Trop beau!

 

 20180902_191232 20180902_191300
Et ma peau me dit MERCI!

 

  Un mélange d'huiles relaxantes diluées dans des huiles végétales soyeuses. Fabriqué en deux coups de cuillère à pot pour une personne très stressée au boulot, au bord du burn-out.


     Les proportions ont été choisies pour une pénétration rapide mais elles sont adaptées à un massage corporel pour emporter chez sa masseuse préférée.
J'ai adoré le résultat et j'en ai refait pour emporter chez la mienne dans un grand flacon vert et doré. Le petit flacon transparent déniché par Venezia a été offert.

 

20180730_120917

 

20180730_120951

 

         Cette huile sèche revitalisante:

- restaure l'épiderme sec et déshydraté
- améliore l'élasticité de la peau mature

grâce au choix d'huiles végétales riches en omégas 6 (carthame) et en acides gras monoinstaurés spécifiques (jojoba).

 

20180320_174023

20180320_174057

          Cette huile diminue les sensations d'inconfort mental et de tensions musculaires grâce aux huiles essentielles dosées à 4%:

- la litsée est anti-inflammatoire

- le petit grain bigarade est tout à la fois antispasmodique, anti-inflammatoire, régulateur cardiaque et respiratoire

- la camomille noble est un antispasmodique puissant 

- l'ylang ylang complète est aussi anti-inflammatoire et antispasmodique 

- la marjolaine à coquilles est un parasympathicotonique c'est à dire qu'elle stimule le système nerveux parasympathique, le frein de notre système nerveux autonome.

J'ai arrondi le parfum avec du patchouli et du géranium bourbon toujours justes comme la lavande fine quand on ne sait pas trop quoi rajouter. Tout cela coupe un peu la tête de la litsée citronnée qui me vrille souvent le cerveau et ça dope merveilleusement la mandarine rouge, un incontournable pour délasser.

 

Formule de la "Organic relax body oil"

30ml Huile de jojoba bio
30ml Huile de coco fractionné
26ml Huile de carthame bio
10ml Coco silicone
4 ml Huiles essentielles bio soit 120 gouttes

 

Dans un joli flacon de 100ml muni d'un spray, introduire les huiles essentielles puis les huiles végétales.

Mélanger, fermer, et étiqueter.
Attendre une bonne semaine que le mélange se stabilise sur le plan olfactif.

Déguster!

Mélange d'huiles essentielles bio relaxantes qui sentent bon

30 mandarine rouge (attention, huile photosensibilisante,  pas d'exposition au soleil)
20 ylang ylang de Mayotte
20 petit grain bigarade
10 marjolaine à coquilles
10 camomille romaine
10 patchouli
10 géranium rosat cv bourbon
10 litsée citronnée

En gouttes

 

 

L'huile de carthame bio

Très riche en acide linoléique comme l'huile de tournesol, cette huile booste les céramides cutanés, répare les épidermes abîmés et secs.

Elle est assouplissante, pénètre rapidement et ne sent pas grand chose, ce qui permet de respecter la fragrance ajoutée.

Peu chère même en bio, elle remplace l'huile de tournesol plus fragile mais on peut aussi y ajouter de la vitamine E pour prolonger sa durée de vie.

L'huile de carthame contient de la vitamine K qui en fait un soin de base pour les peaux couperosées et sujettes aux rougeurs. On l'utilise valablement aussi sur corps et cheveux.

 

Conseils d'utilisation

Chaque jour, idéalement après la douche sur peau encore humide, appliquer généreusement sur le corps, les mains et les pieds. Masser délicatement en douces pressions sur les zones sensibles.

L'huile relaxante peut être utilisée le soir pour faciliter le sommeil mais également la journée sur les mains quand les bouffées de stress montent.

J'aime considérer que ce soin parfait pour les climats secs est aussi un soin aromatique de l'humeur.

 

Fabriquez vous des huiles aromatiques pour vous déstresser au boulot? Que mettez vous dedans?
Est-ce que vous vous faites masser?

Bel été à tous!

 

 

   Ce soir à 20h il y avait foot!

Je devais en profiter pour débarrasser la table ronde dont les pieds ploient jusqu'au sol tant elle est encombrée par des mois de labeur intense.
Au moment de descendre mon barda, j'ai retrouvé sous les strates les petits pots mis de côté en février pour faire un baume pour lèvres teinté!

 

20180710_180325

 

Qui a dit addiction?!

Ah non mais là il y avait urgence, je me retrouvais un peu désoeuvrée et la formule était déjà écrite quelque part dans le cahier de cosméto. Pas besoin de friser le nervous break down pour un petit baume de rien du tout  ...

 

Formule générale d'un baume pour lèvres d'été

2 cuillères à café de cire d'abeille en pastilles
2 cuillères à café de beurre de cacao concassé au couteau
3 cuillères à café d'huile végétale

 

     Ce sera un baume à lèvres de teinte très douce et légère où les corps gras sont choisis pour apporter de la dureté, de la brillance et un léger effet protecteur pour l'été.

Faire un macérat avec des poudres ne me plait pas car la filtration est plus difficile surtout quand je désire faire un macérat avec toute la formule pour aller vite.

J'emballe donc la poudre dans un morceau de compresse stérile en in-tissé aux pores plus fins que les compresses en gaze.
Je noue solidemennt et je coupe les bords au maximum afin qu'ils ne "boivent" pas trop de baume
Je trempe ça dans le bécher contenant les huiles, la
cire, le beurre et hop au bain-marie!

 

20180710_164827 20180710_164926 20180710_165757
 20180710_170803 20180710_180026 20180710_193214


    A l'aide d'une spatule, je presse régulièrement le pochon de colorant pour extraire la couleur et au bout de 8-10 mn, le macérat est bien coloré, le pochon de colorant est facile à retirer après en avoir rendu le maximum.

Je coule en 3 mini pots d'environ 10ml, laisse refroidir et ferme. La formule est volontairement un peu durcie pour permettre le transport du baume pendant l'été.

- Pour une formule plus onctueuse, utiliser seulement 1 cuillère à café de cire d'abeille. La formule telle quelle tiendrait très bien en tubes.

- Pour une coloration un tout petit peu plus soutenue, utiliser des pigments végétaux d'Aroma-zone, superbe idée qui permet de ne pas se poser de questions sur les associations de micas et de colorants.
Il existent en 3 teintes (rouge, pourpre et rose) et l'on peut les mélanger pour faire une teinte personnalisée rapide à la spatule sur une assiette.

Je les ai achetés tous les trois en février mais vous savez quoi?
Il faut que j'aille ranger mon barda pour les retrouver!

 

Formule du baume à lèvres teinté bio

2 cuillères à café de cire d'abeille blanche bio morcelée (les utiles de Zinette)
2 cuillères à café de beurre de cacao bio et cru (Solsemilla)
2 cuillères à café d'huile de ricin bio (Aromazone)
1 cuillère à café d'huile de carthame bio (Emile Noël)

1/4 de cuillère à café de poudre de racines d'orcanette

 20180710_180817

 

    De nuance rouge subtile, le baume à lèvres teinté permet un effet lèvres mordues que j'aime bien.

Les propriétés médicinales de la racine d'orcanette sont difficiles à trouver.
C'est essentiellement une plante tinctoriale aujourd'hui mais sur ce lien, où l'on voit ses délicates fleurettes violettes, on la dit cicatrisante et anti-inflammatoire.

C'est toujours bon à prendre pour le défi "problèmes de peau" de Catherine!

 

20180710_180251

 

   Que vous dire?

Formulé sans huiles minérales, parfums et colorants synthétiques, sulfates, parabens, phénoxyethanol, silicones, phtalates?
Appliquer sur les lèvres pour les nourrir et les garder douces et brillantes?
Renouveler l'application aussi souvent que nécessaire?

Mais vous savez déjà tout ça!!!

 

20180710_193249

Umtiti a marqué!
On est en finaaale, on est en finaale, on est, on est, on est en finale!

PS aux journalistes : quand un nom commence par N' comme N'diaye (Sénégal) ou N'guyen (Vietnam) on ne prononce pas èn' diaye ou ène-guyen mais mais oun-diaye ou Huyen!



mauve

 

Le thème du défi « problèmes de peau » que nos amies ont mis en œuvre m'a interpellée !

J'avais plusieurs idées en tête, des demandes, c'est incroyable toutes les personnes qui ont des problèmes de peau divers et variés !

J'ai finalement décidé de fabriquer un soin pour M, qui a une peau sèche, déshydratée et abîmée.

Une crème légère, il commence à faire bien chaud, et puis elle est jeune, avec des macérats de plantes que j'avais eu la bonne idée de faire; quand les premières fleurs, plantes pointent le bout de leur nez !


masserat

 

Je suis toujours tentée de les mettre en bocaux (pas trop, sinon on en perd, c est dommage de gâcher). Cette année: les calendulas si mignons ont été les premiers !

Comme émulsifiant le dermofeel GSC a bien fait son travail, il vient de chez Zinette, je l'avais acheté je ne sais plus pourquoi ?
Idéal pour les peaux sensibles et sujettes aux irritations, émolliente top:)

 

 cahier

La formule (en %)

A :

20,9 hydrolat de ciste
23 eau
20 gel aloé véra
2 allantoïne
3 glycérine

 

B :

3,5 dermofeel GSC
1 alcool cétéarylique
2 VE
2 macérat de millepertuis
3 macérat de plantain
5 macérat de mauve et bourrache
5 caprylis
3 beurre de karité

 

C :

3 huile végétale d'argousier
0,6 cosgard
3 teinture de calendulas et camomille dans rhum
1 huiles essentielles (palmarosa, géranium bourbon, santal, orange, lavande)

Voilà où passe le rhum que j'achète à La Réunion !!

La mise en œuvre est simple, il suffit de mixer vigoureusement plusieurs minutes !


creme

 

La couleur est orangé pâle, due à l'huile d argousier que j'utilise et aime beaucoup; Monica Werner dit que 20 gouttes pour 100ml suffisent pour obtenir une huile optimale bénéfique pour le soin des peaux irritées, eczémateuses, inflammatoires et lésées.

La crème est légère, pénètre très rapidement sans laisser de film gras, parfaite pour la journée estivale:)

Je l'utilise tous les jours: juste un peu légère pour moi !
Par contre la principale intéressée est ravie: ouf !!! 

 

     Pour finir voici un baume à la rose pour apaiser et se parfumer; si vous voulez la formule je compléterai l'article mais je ne veux pas alourdir!!!

 

baume

 

 

Merci de m'accueillir et merci à Catherine pour ce défi!  C'est l'été et je vous propose un lait pour protéger les peaux sèches (voire à tendance atopique) pour qu'elles puissent profiter de la piscine, de la mer, du vent, du sable, bref de tout ce qui est amusant et qui assèche!

 

A la maternité, on m'a dit : "votre bébé a la peau sèche, madame" et ça sonnait un peu comme "vous avez raté les finitions, madame". J'avais remarqué, le pauvre chéri muait! On m'a recommandé un gros tube blanc et j'ai religieusement tartiné mon petit chéri de crème pendant des années. La formule est éprouvée et ça a toujours bien fonctionné sauf quand le dit chéri était hors de ma portée et ne se tartinait pas. Il revenait alors avec les bras et les jambes couverts d'eczéma et de vilaines griffures à force de se gratter. Retour à la case départ et à mes finitions ratées. On reprenait le tartinage, tout rentrait dans l'ordre, on ratait quelques jours, l'eczéma revenait, on reprenait, ainsi de suite pendant des années. 

Puis j'ai enfin compris qu'il valait mieux le laver avec un savon saponifié à froid ou une base neutre et j'ai découvert les huiles végétales. J'ai formulé une huile avec de l'huile d'amande douce, de l'huile de chanvre et de l'huile de chaulmoogra qui sentait l'herbe coupée. L'eczéma n'est jamais revenu même quand on ratait le tartinage! 

Aujourd'hui, le grand chéri a du poil aux pattes et il s'enduit toujours de la même huile (une fois de temps en temps quand il y pense). La formule n'a pas beaucoup changé; j'y suis attachée, c'est elle qui m'a permis de rattraper mes finitions. Le défi de Catherine est une bonne occasion de la compléter avec des macérats et de la revisiter pour en faire un lait pour le corps. 

 

Le choix de l'émulsifiant

Je voulais une émulsification à froid pour préserver tous mes ingrédients sensibles à la chaleur. J'ai beaucoup hésité et j'ai d'abord choisi de faire un lait très fluide avec du sucrose stearate pour qu'il soit sprayable et très léger sur la peau. J'ai pensé que ça conviendrait mieux à mon garçon. J'ai fait un échantillon et j'ai dit que c'était pour un défi, alors il a fait un effort dans ses appréciations. J'avais aussi expliqué que "ouais ça passe", c'était pas suffisant. Donc, je cite:

Lui - "Mmmoui...Ça s'étale bien...C'est frais...C'est pas gras...Ça sent bon (il y avait de l'huile de piqui)..."

Moi - ."C'est bien, alors?"

Lui - "Ouais ça passe (!!)... Mais du coup, il faut que j'en mette plus...Tu peux pas en faire un comme celui avec la pâte à modeler? Tu sais, celui qui est un peu bizarre au début mais qu'on aime bien après".

Moi - "..."

 

La pâte à modeler, c'est le Symbio muls, maintenant Natural muls, un émulsifiant des laboratoires du Dr Straetmans et que j'achète ici. INCI: Polyglyceryl-3 Polyricinoleate; Sorbitan Sesquioleate; Cetyl Ricinoleate; Glyceryl Caprate; Cera Alba (Bees Wax); Magnesium Stearate; Aluminum Tristearate

 

42988332791_bfc0d0332e_m

 

Il permet de faire des émulsifications à froid ou à chaud et est assez simple d'utilisation. C'est un émulsifiant pour faire des émulsions eau dans huile et il a la particularité de faire des émulsions très liquides qui ne ressemblent pas aux habituelles émulsions eau dans huile qui sont souvent grasses, épaisses, collantes et difficiles à étaler. On sent quand-même la différence au premier geste pour l'étaler et on a l'impression qu'il va falloir frotter et frotter comme avec un écran solaire par exemple, mais la texture fond tout de suite, s'étale et pénètre facilement. Surtout, il n'y a aucune sensation de gras, aucun effet collant, le toucher est remarquablement velouté et le film sur la peau est très agréable, tout juste un peu brillant pendant quelques minutes. Il n'y a pas un glissement de fou mais je pense que ça peut se travailler.

Passé le premier moment de stupeur, ça m'arrangeait drôlement parce-que les émulsions eau dans huile sont bien plus intéressantes pour protéger une peau à tendance atopique. Moi qui hésitais!!

 

Les macérats et extraits

La camomille et le calendula sont parmi les plantes number one pour les peaux sèches et eczémateuses, je ne vous les présente pas.

La réglisse aussi. Elle a des propriétés anti-inflammatoires grâce à lacide glycyrrhizique qui mimique le cortisol. Il facilite aussi la pénétration des ingrédients.

L'extrait de consoude dans la glycérine permet d'en extraire l'allantoine.

 

La formule de base

Quand on est habituée aux émulsions huile dans eau, il faut penser à l'envers:

- plus on met d'huile, plus l'émulsion sera liquide,

- les électrolytes (sel) aident à stabiliser l'émulsion.

- on vérifie le pH avant de mélanger les 2 phases.

 

Natural muls - 9,5%

Phase huileuse - 40%

Phase aqueuse - jusqu'à 100%

Conservateur - % en fonction des indications de votre fournisseur

Magnésium sulfate - 0,5%. Si vous utilisez un sel comme électrolyte, testez peut-être plutôt avec 1%. 

 

Ma formule

 

Phase A

hydrolat de camomille - 40,5%

magnésium sulfate - 0,5%

sodium lactate - 2%

aloé vera en poudre - 0,5%

panthénol - 1%

extrait hydro-glycériné de réglisse - 2%

extrait hydro-glycériné de consoude - 2%

 

Phase B

Natural muls - 9,4

Macérat de camomille sur huile d'amande douce - 15%

huile de chaulmoogra - 5%

huile de chanvre - 10%

squalane végétal - 5%

isoamyl laurate (peut être remplacé par du caprylis) - 5%

vitamine E - 0,5%

extrait CO2 de romarin - 0,1%

extrait CO2 de calendula - 0,1%

 

Phase C

Euxyl (ou du Cosgard) - 0,8%

huile essentielle de patchouli - 0,1%

huile essentielle de palmarosa - 0,1%

huile essentielle de yuzu - 0,2%

huile essentielle de pamplemousse sans furocoumarines - 0,2%

 

J'ai été timide avec les huiles essentielles et l'odeur est un peu trop discrète.

 

La préparation

1 Dissoudre le magnésium sulfate dans l'hydrolat, puis ajouter les autres ingrédients de la phase A.

2. Vérifier le pH de la phase aqueuse et ajuster si besoin.

3. Dans un autre bécher ou bol, mélanger tous les autres ingrédients de la phase B.

 

29115523498_985b3f9bc4_m

 

4. Verser la phase A dans la phase B. Il est très important de verser très lentement, par petits ajouts et de bien mélanger entre chaque ajout. On peut utiliser une spatule ou une tige en verre pour mélanger.

5. A ce stade, on a déjà une première émulsion qui va avoir besoin d'une agitation rapide pour finir de prendre et être stable. Homogénéiser avec un appareil électrique, type mixer plongeant.

 

28119481177_6fa3a31e10_z

6. Ajouter les huiles essentielles et le conservateur

7. Mélanger

8. Transférer dans le flacon.

 

42937762332_6fcc10fa49_z

42085801995_18530c95ac_z

 

 

       Pour le défi "problème de peau", Catherine a voulu que le soin contienne un macérat huileux de plantes.

Cette année, le millepertuis fleurit plus tôt que d'habitude et j'en ai profité pour réaliser un macérat huileux de cette plante très utile et en faire un message dédié pour les bases de Potions et chaudron.

Le millepertuis (Hypericum perforatum) ou herbe de la St Jean se cueille traditionnellement comme son nom l'indique le 24 juin, jour de la Saint Jean.

Bon nous les modernes, on a souvent autre chose à faire ce jour là et la cueillette se fait quand les plantes sont fleuries et laissent sur les doigts de minuscules points rouges qui tâchent comme on peut le voir dans le baume au millepertuis de Sylvie.

20180610_182114 20180618_101253

           Le millepertuis est l'une de ces plantes emblématiques de ce qu'il ne faut pas faire en phytothérapie quand on pense qu'un extrait de plante en vaut un autre. En effet le millepertuis est considéré comme:

- un antinévralgique en teinture mère et en granules homéopathiques

- un excellent anti-inflammatoire cutané et décongestionnant lymphatique en macérat huileux

- un antidépresseur en extrait sec titré (c'est à dire que l'on dose exactement la quantité de principe actif antidépresseur de l'extrait). Il doit impérativement faire l'objet d'une consultation médicale spécialisée et être prescrit sous forme de gélules achetées à la pharmacie.

En aucun cas le macérat huileux n'est antidépresseur ou antinévralgique. En aucun cas, l'extrait sec titré n'est anti-inflammatoire cutané ou antinévralgique. En aucun cas l'extrait hydro-alcoolique ou les granules homéopathiques ne sont antidépresseurs ou anti-inflammatoires cutanés.

Tout simplement parce que tous ces supports (alcool, huiles ...) n'extraient pas les mêmes composés actifs et ils ne sont pas interchangeables.

 

          Les feuilles du millepertuis médicinal sont minuscules et percées de mini trous à travers lesquels la lumière perce.

Son nom d'espèce est perforatum pour cette raison.

Il faut éviter de confondre ces minuscules fleurs de ce millepertuis (1 à 1.5cm de large) avec celles des millepertuis du jardinier dont les différentes espèces fournissent de grosses fleurs d'ornement qui ne présentent aucune propriété médicinale.

 

20180610_182121 20180614_142617

 

     

      Le macérat huileux de millepertuis est donc superbe pour le défi problèmes de peaux parce qu'il est calmant, apaisant et adoucissant cutané. Il convient pour :

- les brûlures légères

- les coups de soleil

- les lésions de grattage

- les soins locaux (douleurs et  sportifs) car il décongestionne bien la lymphe.

Il présente une photo-toxicité et ne doit donc pas être utilisé au soleil ni avant une exposition solaire.

 

       Le macérat se fabrique avec des fleurs fraîches et l'huile doit rester en contact avec les plantes et au soleil pendant un minimum de 3 semaines pour développer sa belle couleur rouge.

L'huile doit donc être une huile stable à l'oxydation et c'est l'huile d'olive qui est traditionnellement choisie. Je trouve que ces macérats sentent assez fort et que l'huile devient beaucoup plus dense et plus épaisse qu'au départ.

Cette année j'ai choisi de l'huile de sésame bio et j'espère pouvoir aller à la cueillette régulièrement pour enrichir mon macérat chaque semaine avec des plantes fraîches.

Pour l'instant mon macérat a une semaine et commence à peine à se colorer. Je vous montre donc le macérat de l'an dernier (enfin, ce qu'il en reste).

 

20180617_111626

 

         Pour savoir comment on utilise du macérat huileux de millepertuis sur Potions et chaudron, en voici des idées comme le baume de Sylvie cité ci dessus:

- la crème corps Automnale et le trio de baumes colorés de Mlk
- le cérat bobo et le savon "un air de miel" de Chabou
- le savon couleurs d'automne de Chafou
- le savon du défi moucheté" d'atagnès
- la crème Biafarôme anti coups de soleil, le soin pour les pieds du marcheur rapide et le savon de la St Jean de Mimi

 

A vos millepertuis!

        J'avais lancé l'idée d'un défi alors que ce n'est pas raisonnable en ce moment de me disperser...

Mais Speedy-Catherine a été vive, elle a précisé le thème du défi "problèmes de peau", elle a fabriqué en un instant son soin, m'a rappelée le matin tôt pour qu'on en parle plus précisément, a pris les choses en main et nous y voilà!
Mon défi est prêt et si je ne le rédige pas aussitôt, ce sera cuit.

 

20180603_114114 20180603_160937 20180603_114002

           L'idée qui m'était venue était de fabriquer un soin pour les problèmes de peau du corps qui a soif. J'ai utilisé tout l'hiver par manque de temps, presque exclusivement des beurres de karité fouettés à peine enrichis d'agents hydratants.

Et à l'orée de l'été, ma peau fripée a besoin d'un bain d'hydratation.
Donc d'un lait corporel. Point.

En voyage rapide à Porto, j'ai fait le plein d'inspiration avec un produit local. Je suis rentrée dans une boutique : Oliva & Co.  qui ne vend que des huiles d'olive de petits producteurs du Portugal (ce pays change à la vitesse grand V!).

Bios le plus souvent, le monsieur était absolument passionné, la dame à côté lui soufflait parfois de me montrer celle-ci ou celle-là et j'ai choisi deux huiles d'olive ardentes en gorge (le signe de la richesse en anti-oxydants).

Mais voilà j'ai fait tout autre chose parce que la créativité, tout ça, tout ça...

 

Mon macérat huileux de plantes

Catherine a dit "macérat huileux de plantes", je suis allée comme presque chaque matin faire un tour de marche rapide en forêt et rien... à part un plant de consoude en fleurs au bout du chemin. J'en ai cueilli une petite feuille en me disant que ça pouvait toujours servir.

J'ai cueilli 5 ou 6 fleurs de pâquerettes sur la pelouse en remontant, une rose rouge en haut de l'escalier et j'ai posé le tout sur un morceau de papier absorbant sur la terrasse pour faire un peu sécher tout ça.

J'ai retiré mes chaussures, enfilé un maillot et piqué une tête dans la Seine, j'ai pris une douche, mis mon maillot et ma serviette à sécher sur la terrasse - je vous raconte ma vie - puis j'ai regardé les plantes et le papier absorbant renversés par le vent furieux en me disant que je devrais faire ma fabrication aujourd'hui sinon ce serait foutu.
Catherine a dit qu'il n'y a pas de délai mais quand même...

En ouvrant mon placard à plantes, j'ai retrouvé 3 feuilles sèches de consoude dont j'ai prélevé un morceau, j'ai sorti des fleurs de lavande  offertes par Irène, de la matricaire de Croatie et des copeaux d'un bois colorant alimentaire rouge lipophile d'Udaïpur tous deux offerts par Venezia. Est-ce de la racine d'orcanette?

C'est joli et ça donne un macérat huileux très rapidement réalisé dans un mélange 2/3 - 1/3 d'huile de coco fractionné et jojoba bio. J'ai fabriqué le macérat avec 30ml de ce mélange d'huiles enrichi de deux capsules de vitamine E, jeté dedans les plantes vaporisées d'alcool, posé le bécher dans l'eau bouillante feu éteint pendant 15 minutes 3 fois de suite sans changer les plantes.
Mon mode opératoire n'est pas orthodoxe mais on s'en fout, on y croit!

Le résultat est au delà de mes espérances, un somptueux rouge vineux au parfum de lavande-camomille matricaire très doux.

 

20180603_141923 20180603_142634 20180603_144418

Dans l'ordre de bas en haut et de gauche à droite, pâquerettes, consoude, rose, lavande, matricaire et bois colorant alimentaire
Plantes dans l'huile avant le bain et  macérat huileux

 

Les cogitations à propos du Défi - lé lait de plantes

Qui dit macérat huileux de plantes, dit Mlk.
Qui dit Mlk dit lécithine. Non?

Alors j'ai pensé à une lécithine modifiée pour en augmenter l'hydrophilie. On a dit "soif, bain d'hydratation" . J'ai retrouvé ces informations sur les lécithines dans les commentaires de la Lady L de Mlk:

- bio compatibles donc immédiatement efficaces pour nos peaux
- bons acteurs dans les systèmes anti-oxydants (il y en a dans l'aox cos et l'antiranz)
- anti-déshydratantes voire hydratantes à long terme (7 jours)
- anti -inflammatoires
- restructurantes pour la lysolécithine donc intéressante pour les peaux matures qui aiment être lissées et tensées (hum...)
- très bien tolérées et  innocuité vérifiée sur de très longues années.


          Et ALikéa la reine de la lécithine a dit ici " émollient hors pair, bien différent des huiles végétales et des alcool gras. Très léger, très vite absorbé par la peau car ayant une affinité particulière avec les lipides cutanés, l'effet confort qu'elle apporte est durable et efficace, sans effet gras"

      Et Zinette a écrit tout ceci sur la fiche de la Lysolécithine: "Elle est également un émollient, elle adoucit et apaise la peau, elle possède d'excellentes propriétés hydratantes et pénètre profondément dans l'épiderme.
La Lysolécithine possède un bon pouvoir émulsionnant, épaississant, stabilisant et suspensoïde".

      Très séduisant tout ça!

 

 20180603_162923

 

      Mais il y avait aussi à propos des lécithines, une autre phrase extraite du lien Lady L de Mlk:

"Pas toujours facile d’utilisation, la mise au point de produits en contenant réclame plus de temps mais les résultats tant sur le toucher que sur la tolérance et l’activité cosmétique sont indéniables. Pour reprendre une expression à la mode, ces lipides membranaires constituent une véritable seconde peau protégeant la nôtre tout en privilégiant le confort et le plaisir d’utilisation".

       Bon ben, pas le temps de cogiter trop longtemps, j'ai écrit une formule générale rapide et efficace:

2% lysolécithine, 3% alcool cétéarylique, 10% huiles végétales
0.3% gomme xanthane, 3% glycérine
Eau, HA, actifs, conservateurs pour 100%

Je décline ça avec mon macérat huileux de plantes, mes actifs hydratants (D Panthénol et fucocert), mon reste de gel d'aloé maison déjà gélifié à la xanthane, mes HE qui sentent super bon et voilà!

        En cours de route, faute de macérat en quantité suffisante pour mes 200g de défilé de plantes, j'ai complété la phase huileuse avec de l'huile de graines de concombre pressée à froid achetée chez Make it beauty. Fort heureusement elle ne sent pas grand chose et surtout pas le concombre qui interfère trop avec les HE à tel point que je me demande si les huiles de concombre qui sentent trop bon le légume sont parfumées.

Cette huile de graines de concombre est fine, très pénétrante et d'une vraie belle qualité; elle est commercialisée dans un flacon d'apothicaire brun qui ne me déplaît pas!

20180603_160822

 

Formule du défi-lait de plantes

 

20180603_150124

 

- Phase A

3% Glycérine végétale
2% Lysolécithine (Les utiles de Zinette)
42% Eau de source Rosée de la Reine

Pesez les ingrédients dans un bécher désinfecté
Agiter vivement à la cuillère magique. Jolie couleur!

 

 

20180603_150416

 

- Phase B  

30% Gel d'aloé vera maison (1% de gomme xanthane)

Ajouter à la phase A
Mélanger vivement à la cuillère magique, ça mousse un peu mais pas de soucis avec ça

 

 

 

 

   20180603_150640 

- Phase C

8% Macérat huileux de plantes sur coco fractionné et jojoba
2% Huile de concombre (Make it beauty)
3% Alcool cétéarylique

Ajouter dans les phases précédentes
Mettre à chauffer au bain-marie
A 50/55° C, sortir du bain-marie et mixer à l'électrique jusqu'au refroidissement
Arrêter régulièrement pour prendre  le temps de fabriquer le mélange d'huiles essentielles

 

 

- Phase D     

20180603_1514025% Fucocert (Aroma zone)
3% D Panthénol
1% Microsphères de silice (Aroma Zone)
0.6% Cosgard
0.4% Huiles essentielles (12 gouttes pour 100g de lait)

A froid, introduire les ingrédients un à un en mélangeant entre chaque ajout. Le pH est parfait et point n'est besoin de compenser l'eau perdue, le chauffage a été très bref.
Couler en flacons et étiqueter

 

       J'ai coulé le défilé de plantes lacté en flacon souple Twister Lucy acheté chez Aroma Zone dont j'aime beaucoup la rondeur et la douceur qui matchent vraiment bien avec le rose-délicat de ce lait.

La couleur des crèmes aux lécithines est généralement jaunâtre, peu séduisante à mon goût sauf celles émulsionnées à la Fluid lécithine super HT que j'ai tant aimée. Avec mon macérat huileux de plantes, c'est superbe, rose poudré, élégant et super séduisant.

Je pense qu'avec quelques gouttes de macérat huileux d'orcanette, on devrait obtenir la même chose. Il reste à espérer que la couleur ne virera pas dans le temps avec le flacon clair...

L'effet glu-glu redouté des crèmes aux lécithines est minoré voire aboli par l'ajout des microsphères de silice géniales sur ce coup là à 1% seulement.

Quant à l'effet cocoon non gras mais super hydratant sur mes mains, je ne vous dis que cela. Le message est écrit dans la foulée de la fabrication, je vous en donne des nouvelles plus tard quand j'aurai testé sur le corps.

L'épaississement est dû à l'alcool cétéarylique dosé à 3%, juste assez pour garder la faible viscosité et en ayant un effet nappant que j'aime bien; ne touchez pas à la texture, elle s'épaissit lentement mais sûrement.
On ne chauffe pas plus que la température de fusion de l'alcool cétéarylique, la lysolécithine émulsionne à froid sans problème quand il n'y a rien à faire fondre.

La quantité de lysolécithine peut être augmentée à 6-7% je pense,  pour des phases grasses inférieures à 40% (pas mal quand même, je vais essayer un de ces jours avec du beurre de karité).

 

20180603_160730

 

Le parfum

Fabriqué sans trop y réfléchir avec une architecture:

- petit grain bigaradier
- sauge sclarée
- j'ai mis quelques gouttes de jasmin grandiflorum parce que quand même, j'adore!

Et puis j'ai pensé à de la carotte plante entière bien plus fine que l'HE de semences un peu brute à mon nez.

J'ai dû rajouter quelques HE car l'un de mes fils a opportunément glissé qu'il avait besoin d'une crème depuis longtemps. J'ai donc mis aussi :

-  du tea tree pour l'effet antiseptique peau jeune (il y a un macérat dedans et mes fils utilisent la crème indifféremment sur le corps et le visage)
- de l'Eucalyptus globulus pour la fraîcheur
- et un peu de bois de rose magnifique de la cabane aux arômes pour le linalol et parce que j'aime bien Pescalune.

 

Et bien c'est réussi, ça sent un peu frais, la sauge sclarée domine pour l'instant mais bon...

Pour les 200g de défilé aux plantes (en gouttes):

7 petit grain bigaradier (Combes d'Ase - LCA aroma)
5 sauge sclarée (Sevessence)
3 carotte plante entière (Lavandes et compagnie)
2 jasmin grandiflorum absolue (Florame)
3 tea tree
2 Eucalyptus globulus (Bénin)
2 bois de rose (la cabane aux arômes de Pescalune)

 

 

20180603_155020
Défi -lait relevé ou bien?

IMG_2722

 

 

Comme je vous le disais, j'ai beaucoup bricolé ces derniers temps et mes mains malmenées ont eu besoin d'un produit nourrissant et réparateur. Ce produit a été fabriqué et testé avec bonheur, je vais donc ouvrir le bal avec cette petite recette.

Je voulais un produit consistant, riche, à la manière du Beurre rose de Michèle dont j'ai tant aimé la texture, que j'ai fait et refait ; je m'en suis fortement inspirée surtout pour le complexe émulsifiant.

Pour le côté cicatrisant j'ai pensé à un baume qui m'avait été offert par Venezia, fabriqué avec une teinture de ciste et de labdanum, comme le dit notre Princesse "ça marche du tonnerre" ! fort heureusement, il restait dans mes placards un peu de cette teinture que Venezia m'avait offerte, quelle chance !

Pour le reste, j'ai composé ma recette en me limitant à ce que j'avais dans mes placards, "interdiction d'utiliser ma carte bleue pour cette recette", belle occasion de finir des flacons qui dorment depuis longtemps pour certains :

- un glycériné de palo santo,
- du beurre de café,
- un macérat de feuilles de consoude de ma terrasse sur coco fractionné et huile de babassu (tu te rappelles Moune du petit plan de consoude que tu m'avais offert à Paris il y a maintenant quelques années ? elle a bien proliféré...),
- un macérat de consoude, calendula, camomille romaine et matricaire, plantain, sur huile olive,
- de l'huile de tamanu si efficace pour réparer la peau.

 

IMG_2715

 

Formule de mon beurre réparateur en pourcentage
(ou en grammes pour 100 grammes de produit final )

- Phase aqueuse

15,4 % d'eau 
10 % d'hydrolat de lavande fine de Provence
10 % d'hydrolat de myrte corse
20 % de jus d'aloé gélifié à 2% d'Amigel
3 % de glycériné de bois de palo santo
1% d'allantoïne
8% teinture de labdanum et de ciste fabriquée par Venezia

 

- Phase huileuse

5 % macérat de feuilles de consoude sur coco fractionné/babassu
5 % macérat consoude, calendula, camomille romaine et matricaire, plantain sur huile d'olive
3 % huile de tamanu (calophylle inophyle)
3 % beurre de café Les Utiles de Zinette (Hydrogenated Coffea arabica Seed Oil)
2 % alcool cétéarylique
4 % cire émulsifiante n° 3  AZ (Glyceryl stearate SE)
3 % stabnatural Huile et Sens (Bentonite and Xanthan gum)

 

Troisième phase

2 % huile d'onagre
3 % D-Panthénol
1 % vitamine E
0,6 % ecogard (conservateur)
1 % huiles essentielles

 

Le mélange d'huiles essentielles à 1% (soit 30 gouttes pour 100 gr de produit)

10 gouttes de lavande fine
6   gouttes de géranium bourbon
5   gouttes de myrte citronnée
3   gouttes de ciste
3   gouttes de bois de rose
3   gouttes de myrrhe 

Je voulais y incorporer de l'huile essentielle d'encens que j'aime tant mais j'ai découvert que je n'en avais plus...

Chauffer séparément au bain-marie la phase aqueuse et la phase huileuse jusqu'à 70/75 degrés, verser la phase huileuse dans la phase aqueuse et mixer à l'électrique pendant plusieurs minutes, terminer par la cuillère magique ou la spatule jusqu'à refroidissement, incorporer la 3ème phase, bien mélanger à nouveau. Verser en pot, laisser bien reposer avant utilisation.

 

IMG_2709

 

De suite après la fabrication, j'ai "léché" le bécher (comme le fait Moune...) pour ne pas en perdre une miette et m'en suis tartinée sur les bras. Le produit était collant et ne pénétrait pas bien. Le lendemain, plus d'effet collant mais un beurre doux qui pénètre bien et qui laisse la peau très douce. Il ne faut jamais évaluer un produit immédiatement après sa fabrication, très souvent il se bonifie en quelques heures de repos.

J'ai testé ce beurre et suis très satisfaite du résultat, il est agréable à appliquer, pénètre vite, laisse la peau douce et repulpée et surtout l'effet cicatrisant sur les petits bobos est présent, c'était le but recherché.

Du coup je l'utilise également pour masser mes jambes qui ont tendance à être sèches et à desquamer avec le frottement des pantalons (je n'ai pas encore sorti les jupettes) 

Je l'ai utilisé après un rasage express du maillot (départ en week-end précipité et espoir d'utiliser mon maillot de bains) et, contrairement à d'habitude je n'ai pas vu apparaître de petits boutons rouges qui grattent dès le lendemain.

Vraiment, l'alcool de ciste et de labdanum, "ça marche du tonnerre" !!!

 Michèle a lancé l'idée d'un nouveau défi et, pourquoi pas, celui de concocter et de publier nos recettes pour soigner, soulager ou améliorer nos problèmes de peau, quels qu'ils soient.

 L'idée m'a plu, d'autant que je suis actuellement en plein bricolage, je décape un énorme bahut qui était recouvert de multiples couches de vernis foncé et j'ai envie de meubles plus clairs ; je vous laisse deviner l'état de mes mains avec le tournevis qui dérape, le décapant qui coule sur mon bras en dehors du gant, le papier abrasif qui m'arrache la peau, bref, il fallait vraiment que je les chouchoute et ce défi tombe à point.

Mais chacune et chacun d'entre vous peut avoir à concocter un produit pour améliorer n'importe quel problème de peau, sur n'importe quelle partie du corps ou du visage et ce serait intéressant de réunir toutes nos recettes.

Nous vous proposons donc ce défi très ouvert, chacun pourra concocter un produit sous la forme galénique de son choix : savon, crème, baume, sérum, etc..., TOUT EST PERMIS !

 

La seule contrainte réside dans l'utilisation d'un

 macérat huileux de plantes

 

la nature nous offre tellement de choix actuellement qu'il n'est pas difficile d'en fabriquer (ou d'en acheter si vraiment vous ne pouvez le faire vous même) mais c'est tellement simple à réaliser, c'est vous qui voyez.

Pas de stress, il n'y a pas de date limite imposée, ni d'obligation d'échange, juste le plaisir de lire des recettes simples ou complexes, de peut-être trouver de nouvelles idées et de stimuler notre créativité.

 

A vos chaudrons !

   

consoude

vous avez reconnu la consoude en fleur

 

Masque visage à la lysolécithine par Kheb
Crème pour peau abîmée
par Syllvie
Beurre réparateur par Catherine
Défi-lait de plantes par Michèle
Lait protecteur peaux sèches par Ilhem-O

 

       Quand il fait à nouveau frais, c'est beurre fouetté.
J'ai enrichi ma composition d'huile de perilla, ma très nouvelle amie!

20180327_114639
Huuummm!

 

         Evidemment le beurre de karité que je fouette vient du Bénin. Il m'a été ramené de la région de Porga dans le nord du pays, à la lisière du Burkina Faso.

Sans surprises, il est un peu plus odorant que le beurre de karité de Sélé dont je vous ai parlé il y a quelques années.

Ce beurre de karité est fouetté avec ce qu'il faut d'huile de coco vierge pour plus de légèreté. Tout est question de proportions pour que le fouetté tienne au long cours.

La texture se densifie dès que l'on y introduit du gel d'aloé ferox. Ici il n'y en a que 9% afin de garder la texture chantilly et juste assez pour apporter un peu de phase aqueuse.

 

       L'huile de perilla à l'instar de quelques autres, c'est de l'oméga 3 en bouteille.

Elle contient près de 60% d'acide linolénique, acide gras poly-insaturé très réparateur:

- des peaux inconfortables
- des peaux matures fines et déshydratées 
- des peaux sensibles qui grattent dès que les températures chutent ou sans raison apparente.

Les omégas 3 sont apportés uniquement par la nourriture et notre corps n'est pas capable de les synthétiser à partir d'autres acides gras. Dans nos préparations cosmétiques les acides gras essentiels, ce sont des actifs purs qu'il ne faut pas négliger.

Si ce n'est qu'ils rancissent vite et sentent généralement fort, je ne leur vois pas d'inconvénients (ni trop gras, ni trop secs).

L'huile de perilla peut être remplacée par une autre huile riche en omégas 3 telle l'huile de chia (64%), l'huile d'inca inchi (47%), l'huile de cameline(30%)...

Les huiles aussi riches en omégas 3 doivent être achetées dans le plus petit conditionement possible et être conservées au réfrigétaeur. L'huile oxydée sent le poisson. Les cosmétiques riches en omégas 3 doivent être fabriqués en petite quantité et doivent être consommés rapidement.

L'anti-oxydant est bien entendu obligatoire.

 

 Formule du Beurre fouetté karité-coco-perilla

50g Beurre de karité de Porga
20g Huile de coco vierge et bio
20g Huile de perilla bio (Aroma-zone)
9g Gel d'aloé ferox (gélifié maison avec 1% de gomme xanthane)
1g Vitamine E

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser le beurre de karité laissé depuis la veille à température ambiante. Fouetter à l'électrique jusqu'à obtenir une texture aérienne de chantilly.

- Ajouter l'huile de coco à température ambiante. Si elle est vierge et bio, elle est un peu molle. Fouetter en ramenant régulièrement la matière qui se dépose sur les bords du bécher.

- Ne pas hésiter à racler régulièrement le fond du bécher où se réfugie le karité insoumis. Fouetter encore longuement.

 

20180327_114311

 

 - Dans un autre bécher désinfecté, peser l'huile de perilla et le gel d'aloé férox (ou du gel d'aloé véra), agiter avec la cuillère magique pour former une émulsion transitoire.

20180327_114301

 

- Ajouter petit à petit en fouettant entre chaque ajout dans les beurres fouettés jusqu'à incorporation complète.

- Ajouter la vitamine E, fouetter et conditionner immédiatement en pot.  

 

20180513_102155 20180513_102232

 

   Ce beurre fouetté s'applique sur la peau légèrement humide après la douche sur toutes les zones sèches et déshydratées.
J'en mets sur les mains, les pieds et même les lèvres.

Le délicat parfum du coco couvre l'odeur de l'huile de perilla. La texture est plus dense après quelques jours mais se transforme immédiatement en huile fine une fois chauffée dans les mains.
L'application est aisée et l'efficacité au rendez-vous.

C'est quand l'été qu'on fabrique des laits corporels?