Faire son premier savon : le Castille

Le savon basique pour commencer dans la savonnerie est le savon de Castille.

100% huile d'olive !

 

10681918

 

Formule du savon de Castille pour 500g d'huile d'olive :

 

Huile d'olive 500g
Soude 65g
Eau 170 ml

 

J'ai suivi le procédé à froid et la trace a mis 20 min à apparaitre.

La trace est plus longue à apparaitre que pour un savon contenant de l'huile de palme ou de coco. Donc ne pas s'inquiéter si ça semble long.

De même, le savon va mettre plus de temps à durcir qu'un savon "classique". Compter 2 à 3 jours avant démoulage. Même après les 4 semaines de séchage, c'est un savon qui va rester plus ou moins mou et il va fondre plus vite qu'un autre.

Si vous voulez faire en sorte que le savon de castille soit plus dur, vous pouvez ajouter un peu de cire d'abeille dans le mélange d'huile (n'oubliez pas de recalculer la soude avec The Sage !).

Mais il est également très doux pour la peau et convient très bien aux peaux délicates des enfants.


Autour du chaudron

    j'ai besoin d'aide

    bonsoir, je débute dans la fabrication de savons et je recherche les proportions pour la fabrication de savon au saindoux pour la lessive, je trouve beaucoup de recettes mais pas de proportions, je fais actuellement ma lessive avec du savon de Marseille râpé mais j'ai remarqué sur des sites que le savon au saindoux est plus efficace.
    bisous et ton site est très bien fait et cela donne beaucoup d'idées

    Posté par karinette157 le 06 juin 2008 à 23:12
  • Bonjour Karinette,

    Vas voir ces liens, sur le blog de Nadyne :

    http://sabotdelavierge.canalblog.com/archives/soins_naturels/index.html

    http://sabotdelavierge.canalblog.com/archives/soins_naturels/p60-0.html

    Au départ, tu fabriques ton savon, uniquement avec du saindoux comme matière grasse et tu calcules les proportions d'eau et de soude sur un calculateur comme THE SAGE, tout comme tu le ferais pour n'importe quelle recette de savon.

    J'espère que tu trouveras ce que tu cherches.

    Posté par Catherine le 06 juin 2008 à 23:55
  • GLOUPS

    JE NAVIGUE SUR TOUS CES SITES PLUS MERVEILEUX LES UNS QUE LES AUTRES,ET JE SUIS VRAIMENT IMPRESSIONNÉE, DONC JE VEUX FAIRE L'EXPÉRIENCE DU PREMIER SAVON,VOICI QUELQUES QUESTIONS: QUE VEUT DIRE : LA TRACE ?????????
    LES MOULES!!! C'EST QUOI QU'ON PREND ????
    ET AUSSI JE SUIS BIEN DÉÇUE LE SITE "THE SAGE" EST EN ANGLAIS,COMPRENDS RIEN...Y A T'IL UN ÉQUIVALENT???
    MERCI BEAUCOUP DE M'ÉCLAIRER

    Posté par kokopelli le 07 juin 2008 à 05:26
  • Kokopelli, lis donc les commentaires plus haut, tu trouveras réponse à tes questions en consultant les pazapas de Thomaelle, dans la colonne de gauche.

    Posté par Catherine le 07 juin 2008 à 10:22
  • Merci Catherine

    je viens de trouver, les pazapas, alors je me sens un peu plus solide, je dois trouver ma calculatrice, et bientôt je commence, quel suspense !!! kokopelli

    Posté par kokopelli le 10 juin 2008 à 01:25
  • Surtout, Kokopelli, respecte bien les conseils de sécurité, la manipulation de la soude doit être faite avec beaucoup d'application.
    Viens nous raconter ton premier savon !

    Posté par Catherine le 10 juin 2008 à 09:53
  • j'sus pas rendue !!!!

    bon alors sûr je vais vous raconter quand j'aurai fait mon premier savon, mais c'est toute une affaire !!!! bon aussi ce que je veux savoir, des recettes sont données,comme celle de base par exemple , 65g de soude, il me semble cela est assez précis pourquoi il faut aller vérifier avec le calculateur "the sage", ??? il y a quelque chose que je comprends pas, ça s'achète t'y ce calculateur??? je pense que j'ai loupé un bout, je vous le dis je suis débutante, c'est vrai!!!
    à bientôt et merci, Catherine je suis prudente
    bye, kokopelli

    Posté par kokopelli le 11 juin 2008 à 03:19
  • help

    formidable les pas à pas pour aider à se lancer.Une ombre qu tableau cependant, The sage : je n'y comprends rien ! Comment faire ? Help ! ... Et merci !

    Posté par tomb-a-pic le 06 juillet 2008 à 12:35
  • du thé plutot que de l'eau

    ciao à tous
    Si je remplace mes 300 g d'eau distillée, par 300g de Thé estce que ce breuvage prendra en tout et pour tout sa place? je m'explique faudra t'il dissoudre la soude en "paillettes" dans le thé afin de preparer la lessive qui sera ensuite melangèe aux corps gras? Merci pour vos reponses

    Posté par claude le 06 septembre 2008 à 16:25
  • Claude, je ne suis pas très sûre de comprendre ta question.
    Le liquide de dissolution de la soude peut être de l'eau, du lait, une infusion de plantes donc de thé aussi, du jus de fruit, du jus de légumes, du vin, du champagne ... bref, tous les liquides que l'on veut.

    Pour tout savoir sur le savon, je te conseille de lire attentivement les deux liens ci-dessous que Thomaelle a prit le temps de rédiger et avec lesquels beaucoup de personnes ont commencé à faire du savon:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/02/20/4049434.html#

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/05/19/5003151.html#

    Ensuite, le mieux est de te lancer en commençant par une recette simple déjà donnée sur ce blog par exemple.
    Après, tout te semblera facile et tu testeras à tour de bras sans trop te poser de questions.

    Du courage!

    Posté par michele le 07 septembre 2008 à 15:50
  • Merci Michele pour ta reponse rapide et precise, je m'en vais de ce pas me faire un thé froid "à la soude caustique".....

    Posté par claude le 07 septembre 2008 à 17:20
  • proportion de la soude

    j'ai décidé de me lancer dans la fabrication du savon et mon choix s'est naturellement porté vers celui-ci. J'ai bien compris le système de the Sage mais j'ai du utiliser un traducteur. voici les données que j'ai entrées:
    unité de mesure: grams
    type of lye: sodium hydroxide
    j'ai coché "include basic soapmaking instructions"
    liquid of choice: water
    olive oil: 500

    a la lecture du résultat, the Sage classe 65g de soude dans la catégorie rouge qui dit la chose suivante: "0% to 4% excess fat range: Proceed with caution! We do not recommend this unless actual saponification values are known and used" est-ce bien normal ???? Je me doute que même si vous conseillez de vérifier avec the Sage, vous ne marquez pas n'importe quelle quantité quand même ... Ai-je fait une errreur et dans le cas contraire n'y a-t-il aucun danger ?

    Posté par Anne-Laure le 02 décembre 2008 à 15:41
  • Bonjour Anne Laure,

    Je viens de remettre cette formule dans le calculateur et 65g de soude se situent entre 4 et 5% de surgras.

    La réserve de "The sage" est: "Procédez avec précautions; Nous ne recommandons pas ces dosages sauf si les réels indices de saponification des huiles sont connus et utilisés."

    Ce n'est qu'une recommandation. L'huile d'olive est une huile très connue et très utilisée depuis toujours en savonnerie et sur laquelle il n'y a aucun doute sur l'indice de saponification.

    Vous pouvez faire le choix de surgraisser plus si vous le désirez mais sachez que les savonniers artisanaux qui vendent leurs savons tout à fait légalement restent dans les 5% de surgras et pas plus.

    Il n'y a en l'occurence pas de danger pour cette formule à utiliser les quantités données ici.

    Posté par michele le 02 décembre 2008 à 17:01
  • merci

    Merci pour cette réponse rapide. J'avoue ne pas être totalement rassurée par rapport à l'utilisation de la soude. Y a-t-il un moyen de vérifier que l'utilisation du savon fabriqué ne représente aucun danger ?

    Posté par Anne-Laure le 02 décembre 2008 à 17:20
  • vérification

    Bonjour à toutes, j'ai l'impression que vous n'avez pas vu ma question dans le message ci-dessus, elors je me permet de la reposter: Une fois le savon fini, y a-t-il un moyen de vérifier que l'utilisation du savon fabriqué ne représente aucun danger ?
    Je vais chercher ma soude tout à l'heure suspens...

    Posté par Anne-Laure le 03 décembre 2008 à 10:55
  • Anne Laure,

    - D'abord, toujours surgraisser, c'est une sécurité.
    - Etre sûre de sa balance
    - Une fois le savon démoulé et découpé, le laisser sécher une semaine et faire le test de la langue: poser le bout de la langue sur le savon.
    On ne doit pas avoir la sensation "électrique" que l'on a quand on pose la langue sur une pile pour tester si elle est encore bonne.

    Vous pouvez aussi vous acheter un rouleau de papier pH à la pharmacie par exemple et tester le pH de la mousse de savon.
    Il devrait se situer entre 8 et 10.

    Posté par michele le 03 décembre 2008 à 12:29
  • trace bizarre ?

    Bonjour !

    Je suis ravie, mes premiers savons sont en cours de séchage...
    Je me suis heurtée néanmoins à quelques toutes petites difficultés et je voulais votre avis dessus. Je sais bien que les débutants sont toujours plein d'incertitudes et que ça doit être un peu casse-pieds...
    1°) Je n'ai pas voulu acheter un nouvelle balance de cuisine ou une balance de précision tant que je n'était pas sûre de continuer à faire des savons. Mais là ma balance manque à un gramme près de précision, donc voici mon dosage tel qu'il s'est affiché:
    huile: 502
    eau: 171
    soude: 64

    donc très peu de différence mais une différence quand même. Pensez vous que cela peut avoir une influence sur la réussite de mes savons ?

    2°)J'ai utilisé le procédé de méthode à froid, donc sans thermomètre. Je me suis installée dans un coin de la maison qui est en travaux et non chauffé, il faisait 14°. J'ai fait mon mélange de soude, que j'ai laissé refroidir plusieurs heures. Puis j'ai mélangé à l'huile d'olive avec le mixeur à pied. Et là la trace, ou ce que je crois en être une, est apparue en même pas 5 mn alors qu'il semblerait qu'il faille attendre 20 mn... Bizarre ? Est-ce lié à la température de la pièce ? Mon mélange n'était peut-être pas suffisamment solide ? Qu'en pensez-vous ?

    En tous cas merci encore et je croise les doigts pour que ce soit une réussite. A bientôt !

    Posté par Anne-Laure le 06 décembre 2008 à 00:15
  • A l'aide !

    Bon alors voilà,
    J'ai détaillé les conditions de fabrication dans le message ci-dessus. Je me heurte à de nouvelles interrogations:
    Mon savon est strié de blanc, j'ai lu dans un autre article que c'était parce que la solution était mal mélangée et qu'il fallait tout jeter. Sauf que: les stries ne sont apparue qu'au 5ème jour de maturation, est-ce normal ?
    J'ai fait le test de la langue (en fait je n'avais pas vu qu'il fallait attendre une semaine, et je l'ai fait au bout de deux jours...) là pas de soucis...
    J'ai acheté une bande PH, le résultat est un bon 9 mais la bande ne va pas plus loin... Et j'ai vu que le ph de la soude était à 14...

    A votre avis c'est bon ou pas ?

    Posté par Anne-Laure le 11 décembre 2008 à 16:51
  • Anne-Laure, à priori, selon ce que je lis, tout à l'air de s'être bien passé, la trace en 5 min, c'est normal, cela dépend de la température des huiles et des huiles choisies aussi.
    As-tu essayé de rincer un savon, pour voir si les stries s'effacent? C'est peut-être de la cendre de soude, si c'est le cas, il n'y a rien à craindre, toutefois, tu n'as pas utilisé de balance, il en faut une absolument, il faut être précis,
    Tu pourrais peut-être nous donner ta recette en détail (avec les huiles choisies) afin de mieux t'aider?!
    à bientôt,

    Posté par zinette le 12 décembre 2008 à 16:54
  • Bonjour,

    Si, si, j'ai utilisé une balance. En fait j'ai réutilisé la recette qui est donnée ici pour le savon de Castille. Les proportions exactes sont dans mon post précédent. Quant à l'huile, c'est de l'huile d'olive pas cher...
    Je pense que je n'est peut-être pas suffisament mélangé. J'ai réessayé, pour faire une comparaison en mélangeant plus longtemps. Mon mixer a failli mourrir... Je comparerai d'ici une semaine.

    Posté par Anne-Laure le 23 décembre 2008 à 00:06
  • marbrures blanches

    après avoir réessayé, les marbrures ne sont pas apparues. J'en conclue qu'il s'agissait simplement d'un mauvais mélange soude/huile. Donc l'utilisation de ce savon est impossible, mais est-il possible de l'utiliser en refonte ?

    Posté par Anne-Laure le 05 janvier 2009 à 12:14
  • Que d'inquiétudes Anne Laure
    Tu peux le refondre ou l'utiliser sans problème.
    Il ne devrait présenter aucun danger.

    Lis ce message de Cyan et tu comprendras tout:
    http://moussefraiche.canalblog.com/archives/2006/09/01/index.html

    Posté par michele le 05 janvier 2009 à 15:55
  • Merci pour cette réponse. Ma deuxième tournée de savon s'est très bien passée et j'ai même fait fais ceux du pazapas de thomaëlle qui sont une réussites ! En fait je pense que pour les grands débutants comme moi, le plus difficile est de dédramatiser l'utilisation de la soude qui n'est pas anodine...

    Merci à toutes !

    Posté par Anne-Laure le 10 janvier 2009 à 10:03
  • besoin de conseil

    Bonjour,

    J'ai essayer de faire le savon avec que de l'huile d'olive, le problème c'est que sa fait plus de 36 heures que j'attends en remuant de temps en temps et je n'ai toujours pas la "trace". Il y a même une séparation de phase pratiquement à chaque fois que j'arrête de mixer.

    Esque je doit continué ou c'est fondu

    Posté par cooz1mach1 le 17 avril 2009 à 06:59
  • Ce n'est pas rare que la trace mette beaucoup de temps à arriver avec un 100% live, surtout si c'est une huile d'olive extra-vierge et bio.

    Il faudrait peut-être réchauffer avec précaution (c'est encore bien caustique) au bain marie jusqu'à 40° environ et remixer pour qu'il n'y ait plus de séparation.

    Même à la trace très, très fine, le savon prendra, c'est une question de quelques jours. Patience...

    Posté par michele le 18 avril 2009 à 09:29
  • Savon Huile recyclée Andalous

    Bonjour, je suis espagnole et Andalouse.La fabrication de "Jabon casero" c'est àdire "Savon fait à la maison" est très pratiquée encore en Andalousie sourtout pour recycler les huiles de friture.Dans beacoup de foyer, les ménagères gardent les huiles de friture (dans la cuisine espagnole c'est une méthode très utilisée). Elles font géneralement ceci: 3 lires d'huile, 3 litres d'eau et 500g de soude. Mettre l'eau dans une bassine et ajouter la soude (ne jamais faire l'inverse!!!!) Renuer légèrement et attendre que la température baisse quelques minutes. Ajouter ensuite l'huile et remuer toujours dans le même sens (1heure) jusqu'à obtenir une pâte proche de la mayonnaise. Mettre dans des moules.Elles utilisent les bricks de lait ou de jus vides qu'elles remplissent de 2 ou 3 centimètres de hauteurs pour faciliter le démoulage. Laisser secher quelques jours ou semaines. Ce savon très saint malgrès qu'il soit fait avec des huiles cuites est exellent, il est utilisé pour toutes les taches ménagères et les tâches rebelles des vêtements les andalouses l'utilisent également dans la machine à laver. Voilà je vous ai raconté l'histoire de la fabrication de savon encore en Espagne savon que je fais également. Elvira

    Posté par Elvira le 12 mai 2009 à 10:05
  • Merci infiniment Elvira pour ce message très intéressant.
    Ma grand-mère fabriquait aussi son savon de ménage avec de l'huile de palme brute.
    Je ne savais pas qu'on pouvait recycler ainsi son huile.

    Posté par michele le 12 mai 2009 à 10:12
  • Question de débutante

    Bonjour, et mille mercis pour l'ensemble et la qualité des infos généreusement diffusées ici.
    J'ai réalisé mes premiers savons il y a quelque jours (Castille), et tout semble s'être bien passé. Cependant, j'ai constaté lors de la découpe un aspect "feuilleté" des couleurs (nuances de vert plus ou moins clair). La texture, elle, est homogène. est-ce un souci ?

    Posté par guili le 09 septembre 2009 à 00:12
  • Bonjour guili,

    Je ne vois pas du tout de quoi il s'agit, je n'ai jamais rencontré ce problème...
    Si tu es certaine de tes pesées huile, soude et eau, que ton savon ne régurgite pas d'huile, qu'il ne te pique pas lorsque tu y mets la langue, je pense que tu ne risques rien en l'utilisant.
    C'est quand même curieux ce que tu décris, as-tu utilisé le mixer pour obtenir la trace ?

    Posté par Catherine le 09 septembre 2009 à 07:40
  • Catherine, je pense que Guili a eu le même type de couleur qu'Anne Laure que j'avais envoyée vers ce message de Cyan:

    http://moussefraiche.canalblog.com/archives/2006/09/01/index.html

    Il me semble que c'est assez courant avec les savons de Castille.
    Ce n'est qu'un problème d'esthétique quoique je trouve ça très joli, pour ma part...

    Posté par michele le 09 septembre 2009 à 09:24
  • Merci Michèle, je n'ai effectivement jamais fait de savon 100 % olive... si cela m'arrivait, je le saurais maintenant. Et peut-être même que je le ferai exprès, juste pour obtenir ces spirales que je trouve très jolies.

    Posté par Catherine le 09 septembre 2009 à 10:02
  • Merci pour vos réponses !
    Effectivement, c'est semblable aux savons de Cyan.
    C'est vrai que l'aspect est finalement plutôt joli.
    Pour les mesures, j'ai utilisé la recette ci-dessus et celle du Savon de Biscuit, recalculée (plusieurs fois) avec The Sage... (la trouille de la soude!).
    J'ai utilisé un mixer plongeant alterné avec un fouet lorsqu'il commençait à chauffer un peu trop. La trace est apparue en 20-30 mn.
    Les savons ont une semaine de cure et ne piquent pas la langue.
    Je suppose donc que c'est bon !
    Encore quelques semaines de patience avant le test !!!

    Posté par guili le 09 septembre 2009 à 22:00
  • Merci pour vos réponses !
    Effectivement, c'est semblable aux savons de Cyan.
    C'est vrai que l'aspect est finalement plutôt joli.
    Pour les mesures, j'ai utilisé la recette ci-dessus et celle du Savon de Biscuit, recalculée (plusieurs fois) avec The Sage... (la trouille de la soude!).
    J'ai utilisé un mixer plongeant alterné avec un fouet lorsqu'il commençait à chauffer un peu trop. La trace est apparue en 20-30 mn.
    Les savons ont une semaine de cure et ne piquent pas la langue.
    Je suppose donc que c'est bon !
    Encore quelques semaines de patience avant le test !!!

    Posté par guili le 09 septembre 2009 à 22:41
  • Merci pour vos réponses !
    Effectivement, c'est semblable aux savons de Cyan.
    C'est vrai que l'aspect est finalement plutôt joli.
    Pour les mesures, j'ai utilisé la recette ci-dessus et celle du Savon de Biscuit, recalculée (plusieurs fois) avec The Sage... (la trouille de la soude!).
    J'ai utilisé un mixer plongeant alterné avec un fouet lorsqu'il commençait à chauffer un peu trop. La trace est apparue en 20-30 mn.
    Les savons ont une semaine de cure et ne piquent pas la langue.
    Je suppose donc que c'est bon !
    Encore quelques semaines de patience avant le test !!!

    Posté par guili le 09 septembre 2009 à 23:44
  • Si je peu me permetre

    L'ajout de sel améliore aussi la texture des savons et la douceur et si vous avez l'occasion remplacer l'eau par un bon lactosérum de chèvre bien frais ses incroyable en plus les savons ce tiennent beaucoup mieux il sont moins gras au toucher et toujours aussi bon pour toutes les peau.


    PS:
    Pas de panique quand vous mélanger la soude au lacto sa prend une drôle de couleur ses tout a fait normal.

    Posté par EcoNat le 09 février 2010 à 23:36
  • savon de castille a la lessive se soude et au chaudron

    bonjour me voilà super tenter de faire un savon de castille à l'huile d olive et a la lessive de soude mais puis je le faire au chaudron tout comme si c etait de la soude et de l eau, je flipe un peu de voir partout attention c est dangereux, je suis enceinte et voudrais realiser ce savon pour le linge de bébé et les couches lavables, je pense que sans la dangerosité j aurais déja essayé depusi longtemps , c 'est mon principal frein la peur de tout faire de travers et se bruler! j' i reussi à trouver que la lessive de soude si elle est a 30 pourcent pour calculer faut faire un produit en croix si il faut 60gr de soude dans une recette ça fait 200gr de lessive je me plante pas hein? attend vos réponses rassurantes avec impatiences pour me lancer dans ce savon de castille, vous allez me prendre pour la reine de la flipp mdr

    Posté par cecile le 01 juin 2012 à 00:10
  • Chère Cécile,

    Vous allez finir par le faire ce savon c'est certain. Tant de détermination mérite un peu de temps pour vous répondre, je vous remercie d'avoir posé votre question en commentaires.


    - Quelle quantité d'huile d'olive désirez vous saponifier?

    C'est cette quantité qui va déterminer celle de solution de soude.

    Pour débuter, je vous conseille de prendre une petite quantité car il en faut peu si vous voulez le râper pour le diluer comme vous le suggériez en coulisses.
    500g par exemple.


    - Voulez vous que le savon mousse ou plutôt soit détergent?

    Autant pour la peau du bébé, on peut préférer un savon qui produit plutôt une gelée qu'une mousse et là le castille est très bien.
    Autant pour laver le linge de bébé dont des couches sales, il peut être intéressant voire même indispensable de faire un savon qui déterge un tant soit peu.

    Je mettrais donc de l'huile de coco (végétaline) avec l'huile d'olive pour déterger un peu plus le linge sale : 300g huile de coco et 200g huile d'olive.
    On peut même faire un 100% coco, le linge sera rincé et le savon ne sera pas en contact avec la peau de votre bébé.


    - Quel surgraissage désirez vous obtenir?

    Pour le linge, un surgraissage n'a pas grande utilité.
    Par précaution, on utilise un surgraissage psychologique de 2% par exemple.

    C'est ce taux de surgras, la variété et la quantité des huiles qui vont déterminer la quantité de solution de soude.


    - Solution de soude liquide à 30%

    Elle est aussi "dangereuse" que la soude en perles car liquide, elle est prête à attaquer la peau alors qu'en perles, à supposer que votre peau soit extra-sèche et exempte d'humidité, il lui faut quelques minutes pour capter l'humidité ambiante avant d'attaquer la peau.

    Donc toutes les précautions habituelles pour manipuler la soude caustique valent pour la solution déjà prête.

    http://www.biscuitshouse.com/shabon/index.html

    Gants, tablier, manches longues, masque, lunettes, chaussures, protection du plan de travail, ni boire ni manger, pousser enfants, maris et animaux, laisser les téléphones sonner etc...
    Je vous laisse relire encore le lien ci dessus, de bien préparer vos ustensiles et autres ingrédients et de visualiser mentalement les étapes avant de vous lancer.


    - Pour une première fois, je ne trouve pas raisonnable de commencer par la cuisson au chaudron. Surtout si vous avez peur à la fois de la chaleur et de la causticité de la soude. Il y a beaucoup trop de manipulations.

    La fabrication à froid et en moule unique (brique de lait) sont plus abordables pour une première.

    La cuisson au chaudron a pour intérêts principaux de pouvoir mouler en gros cube plus artisanal et d'utiliser rapidement le savon quoiqu'il faut le laisser sécher un peu tout de même.

    Si votre souhait est de pouvoir l'utiliser rapidement, sachez que c'est inutile pour le lavage du linge.
    Avec du coco et peu de surgras, votre savon pourra être râpé plus vite qu'avec un castille.

    Mais il sera intéressant de le laisser sécher 15 jours au moins avant de le râper sous peine d'encrasser rapidement votre râpe.


    - Dans le calculateur MMS The sage, vous pouvez choisir le % de votre solution de soude
    ."grams"
    ."liquid lye solution",
    cliquer sur "Using lye solution" .... %w/w = écrire 30 dans la case vide
    . 300 coconut oil
    .200 olive oil
    . cliquer sur calculate lye

    Vous tombez sur une page avec à droite, le choix de la quantité de solution de soude à 30% à peser en fonction du surgras choisi.

    http://www.thesage.com/calcs/lyecalc2.php

    Il n'y a pas besoin de faire de règle de 3.


    - Je vous laisse calculer la quantité de soude liquide à 30% pour un savon :

    .300g d'huile de coco (coconut oil)
    .200g d'huile d'olive (olive oil)
    .surgras à 2%

    Venez écrire ici combien vous aurez trouvé et même si vous ne retenez pas cette recette, cela vous rassurera je pense.


    Allez courage!

    Posté par michele le 01 juin 2012 à 11:57
  • savon de castille pour lessive

    bonjour,
    Je viens de voir votre message,
    J'ai essayé le calculateur avec l'exercice donné et je vois en face du 0 le nombre 274.23 et tout en bas 10 avec en face246.81 , je ne comprend pas très bien le surgraissage c'est quoi de la glycerine en plus c'est ça car si c'est le cas moi il m'en faut le moins possible pour ma lessive pour ne pas encrasser le linge et surtout les couches de bébé
    je voulais faire du castille à l huile d'olive pour remplacer la lessive au savon de marseille, car pour les couches lavables il faut limiter la glycerine qui encrasse les couches en fait, c'est pourquoi je comptais faire la recette ci dessus avec 500 gr d huile d olive et en faisant mon calcul par la regle de 3 je tombe sur 216,66 de lessive de soude, j'ai depuis plusieurs mois un livre sur les savons intitulé mes savons naturels fait maison par michèle nicoué-paschoud et déja là le castille m'avait tenté pour débuter et faire le linge, je lis dans votre commentaire que la brique de lait peut servir de moule, c'est bien ça? Je suis ravie de vos conseils et de votre patience merci beaucoup pour votre gentillesse, ne connaissant personne qui fait ses savons maisons vos conseils me sont très précieux merci pour vos encouragements
    cordialement cécile

    Posté par Cecile le 01 juin 2012 à 20:55
  • Si vous n'avez pas compris ce qu'est le surgraissage, il faut vraiment que vous preniez le temps de relire au moins la page 9 du livre (Michèle Nicoué Paschoud c'est moi ^_^).
    Et de vraiment reporter à plus tard la fabrication de savon.

    Avez-vous bien lu les messages dont je vous ai donné les liens, avez-vous bien lu les préambules du livre AVANT les recettes, avez-vous bien lu ma réponse ci dessus?

    Ce sont des bases indispensables que vous ne semblez pas encore maitriser or elles sont impératives pour faire du savon en sécurité et autonomie.

    Je développe ci dessous chaque notion.

    - LA GLYCERINE

    Si vous faites une saponification traditionnelle dont il est question ici (soude + huiles) , vous aurez un savon obligatoirement riche en glycérine.

    Si ce n'est pas bon pour les couches lavables alors il faut acheter une lessive dans le commerce.
    Il y en a en bio Cécile tout à fait douces pour le linge des bébés ou alors faire un savon plus détergent avec la formule que je vous proposais (coco-olive) mais il contiendra de toute manière de la glycérine.

    Pour retirer la glycérine d'un savon fait maison, c'est un procédé qu'il ne me semble pas raisonnable d'aborder ici.

    Par contre la glycérine est absolument intéressante pour la peau et c'est ce qui fait la valeur des savons saponifiés artisanalement.


    - LE SURGRAS

    Le surgras, c'est de l'huile en excès qui graisse la peau.
    C'est le paramètre sur lequel nous pouvons jouer en le diminuant pour le linge comme je vous l'ai expliqué dans mon message précédent que je vous recommande de relire à tête reposée.

    Les chiffres que vous me donnez issus du calculateur MMS sont pour la formule 300g coco + 200g olive :

    - pour un surgraissage à 0 (pas d'huiles en excès), la quantité de soude liquide à 30% à utiliser est de 274.23g
    - pour un surgraissage à 10, la quantité de soude liquide à 30% est de 246.81g
    - pour un surgraissage entre 0 et 10, il y a tous les surgraissages possibles dont le 2 que je vous proposais de faire dans ma réponse ci dessus.

    Pour saponifier 500g d'huile d'olive, vous faites exactement la même chose dans le calculateur que vous semblez à présent bien utiliser mais vous devez choisir un surgraissage que je vous conseille de garder à 2.

    - VOTRE CALCUL POUR 100% OLIVE

    Il peut y avoir des variations avec les calculs en règle de 3.
    Votre chiffre de 216.66g de lessive pour 500g d'huile d'olive donne donc un surgras d'environ 4.

    Je conseille 2 pou le linge.
    Et pour la peau, un castille entre 5 et 8% de surgras est très bien.

    - LE MOULE

    Les briques de lait ou de jus de fruit peuvent servir de moules. C'est économique et écologique.

    J'espère avoir été un peu plus explicite mais rassurez-moi allez relire les différents messages car il vous manque quelques règles de base.

    Mais dans quelle région êtes-vous? Il se peut qu'une savonnière anonyme nous lise et accepte de vous tenir la main...

    Posté par michele le 01 juin 2012 à 21:46
  • Je suis ravie d'avoir acheté votre livre qui est très attrayant, c'est vrai que ça donne envie ces belles couleurs, je pense que je vai suivre vos conseils et faire un surgras de 2, j'ai toujours beaucoup aimé faire par moi même et les femmes qui utilisent les couches lavables conseillent un savon de marseille a 72 pourcent d'huile d'olive , un savon traditionnel qui ne contient pas trop de glycerine à ce que j'ai cru comprendre, pour faire la lessive, voilà pourquoi je m'etais penché sur le castille, trouvant le savon d'alep trop compliqué avec plusieurs huiles differente laurier.....etc.
    J'ai déja acheté de la lessive écologique pour les couches lavables n'ayant pas trouvé le savon de marseille à 72 pourcent près de chez moi, mais c'est vrai que j'aimerais bien en faire moi même on est tellement satisfait d'avoir réussi de nos mains quelques chose, comme un bon gateau maison mdr
    merci pour vos astuces je n'aurais pas pensé à utiliser une brique de lait écologique, économique, comme quoi la récupération à du bon. Je vis en meurthe et moselle près de baccarat et ne connait personne qui fabrique son savon, donc c'est vrai que votre aide m'a été précieuse, merci beaucoup ravie d'avoir pu parler avec une spécialiste comme vous, encore toutes mes félicitations pour votre livre, i donne vraiment envie et je l'ai trouvé très bien conçu, très attrayant bonne journée et je vous tiens au courant quand je me lancerai
    cécile

    Posté par cecile le 02 juin 2012 à 12:44
  • Cire d'abeille

    Bonjour,

    Je vous lis depuis fort longtemps déjà, pourtant je n'ai encore jamais participé à votre blog (peut-être parce que celui-ci est si complet que l'on trouve très souvent déjà la réponse à nos questions!)... alors voici mon premier message...

    J'ai tenté il y a plusieurs années le savon de Castille, avec un bon résultat. Je vois ici que l'on propose la cire d'abeille pour obtenir un savon moins mou, mais quelle quantité utilise t'on? L'idée d'un savon fait à base d'huile d'olive et de cire d'abeille me séduit beaucoup...

    Au plaisir de vous lire,

    Svava

    Posté par Svava le 13 août 2012 à 12:19
  • Svava bonjour, un plaisir de parcourir votre lieu

    Ici un lien pour la cire d'abeille http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/07/14/9918913.html

    Je ne suis pas une experte, mais avec un tout olive, je pense que vous pouvez monter jusqu'à 5% de cire d'abeille...Il en existe de très goutûes chez Aromantic, il vaut mieux la prendre en feuilles

    Posté par mlk le 13 août 2012 à 13:31
  • Merci pour votre petit mot MLK, il me touche d'autant plus que je sais votre amour pour la langue et la parole justement et joliment dite. Cela nous fait déjà un point commun

    Je vais donc tester le "savonnage" presque tout olive car envahi d'un soupçon de cire d'abeille... peut-être oserai-je monter jusqu'à 3%? J'ai vu chez Ka fée une recette incluant près du double, mais je crains quelque peu le résultat avec une telle proportion... puis, le chiffre trois, j'aime bien...

    Posté par Svava le 13 août 2012 à 19:48
  • c'est celui là que j'ai fait d'ailleurs le premier avec ton pas à pas

    Posté par Tallulah le 21 février 2007 à 22:51
  • Le savon de Castille c'est le plus facile! Par contre moi je trouve qu'il devient très dur! Et quel plaisir pour la peau...

    Posté par So le 22 février 2007 à 00:14
  • Bizarre, ça, So... le mien fond à une vitesse....

    Posté par Thomaelle le 22 février 2007 à 10:24
  • question ???

    Bonjour
    Je suis passionnée par les savons et j'ai toujours voulu en faire et là quel plaisir de découvrire toute ces recettes mais j'aimerai savoir de quelle soude il s'agit et où la trouver?
    Dans l'attente de votre réponse pour que je puisse à mon tour passer aux chaudrons et faire ma patatouille, à bientôt

    Posté par clairette le 27 avril 2007 à 22:09
  • Clairette, il s'agit, pour les savons en pain, de soude caustique (NaOh). Si tu habites en France, tu en trouveras dans les magasins de bricolage en bidon dans la marque SPADO. Il faut utiliser de la soude caustique PURE, c'est à dire sans aucun autre ingredient, bien lire la composition du produit pour ne pas te tromper car il y a beaucoup de produits dérivés dans cette marque.

    Si tu n'as jamais fait de savon, vas vite lire les pas-à-pas de Thomaelle, tout y est bien expliqué et tu trouveras plein d'informations qui te permettront de démarrer sans faire de bêtise :

    http://secretsdefee.canalblog.com/archives/les_pas_a_pas_de_thomaelle/index.html

    Bon savons !

    Posté par Catherine le 28 avril 2007 à 00:48
  • besoin d'aide

    Bonsoir,
    Je ne sais pas si vous avez déjà reçu mon message sous le pseudo loulou, j'ai eu un petit problème informatique. Mon pseudo sera roselys car je me suis apperçue que loulou est déjà en fonction.
    Je me répète peut-être, mais j'ai besoin de vos lumières, j'ai essayé de confectionner le savon de castille, mais en vain quelle catastrophe.
    Impossible de faire du savon avec cette formule.
    Je suis novice en la matière, après deux essais, je préfère vous demander de l'aide.
    Auriez-vous la gentillesse de m'éclairer s'il vous plait.
    Merci j'attends votre message avec impatience et vous souhaite une excellente soirée. A bentôt.
    Roselys

    Posté par Roselys le 13 août 2007 à 18:58
  • Bonsoir Roselys,

    Ce n'est pas impossible de faire du savon avec cette formule.
    Au contraire, c'est celle qui demande le moins d'ingrédients et comme c'est dit plus haut, c'est souvent le 1er que font les personnes qui débutent.

    Tu ne dis pas quels problèmes tu as eus, ni comment tu t"y es prise donc il est difficile de t'aider.
    Sur ce blog, tu as une rubrique "pas à pas" où Thomaelle a tout expliqué avec des images en plus.

    Peut-être faudra t-il tout bien relire avant de te lancer à nouveau sinon pose des questions plus précises.
    On se fera un plaisir de te répondre!

    Posté par michele le 13 août 2007 à 20:26

Commenter l'article