Les savons au lait de chèvre

Savonnerie

Par atelierdemichele

Fabriquer des savons à froid en remplaçant une partie de l'eau de la soude par du lait est très intéressant mais pose quelques problèmes aux savonnières débutantes.
Je vous donne ici ma façon de procéder.

 

Pourquoi utiliser du lait dans un savon?

- pour obtenir une mousse riche et dense,

- pour l'acide lactique, agent hydratant naturel permettant également de durcir le savon,
- pour le luxe de ces savons une fois maturés plusieurs semaines.

 

Pourquoi le lait de chèvre?

- il est plus gras que le lait de vache, permettant un taux de surgraissage supplémentaire,

- il est facile à trouver dans les magasins bio contrairement au lait d'ânesse.

100_2048

 

Pourquoi pas le lait en poudre?

J'ai longtemps utilisé du lait de vache entier en poudre dilué dans un peu de liquide et incorporé à la trace.

C'est très facile à faire et ça marche très bien:

3 cuillères à soupe de lait en poudre
2 cuillères à soupe (soit 30ml) d'eau très chaude
bien mélanger pour former une pâte lisse à introduire à la trace pour 1kg d'huiles saponifiées.


Mais je trouve les savons produits moins agréables qu'avec le lait liquide saponifié. La texture de ces derniers possède un lustre et une densité bien plus marquée.

 

Proportions de lait liquide à utiliser?

On préconise généralement d'utiliser 30% de liquide au total  pour dissoudre la soude (eau, lait, jus de fruits ou de légumes...) dont 15% en lait.

Donc pour 1kg d'huiles à saponifier, on pèsera 300g de liquides au total composés de:
150g d'eau
150g de lait

Pour ceux qui préfèrent prendre une valeur de liquide plus élevée, il suffit de garder la proportion de 15% du poids des huiles en lait et d'ajuster la quantité d'eau.



Mode opératoire

- Peser le lait dans un récipient et faire prendre au congélateur en granité très froid.
Dissoudre la soude dans l'eau très froide et laisser la température descendre à température ambiante.

- Faire fondre les huiles et les mener à 38/42° C.

- Poser le récipient de lait dans un bain glacé (eau + glaçons) et incorporer la solution de soude très lentement en mixant vigoureusement au mixer électrique.
La température montera mais peu grâce au bain glacé et au lait très froid.
De cette manière, le lait ne brunit pas et ne dégage pas cette odeur caractéristique de lait brûlé qui peut rester dans le savon final.

- Verser la solution eau/soude/lait dans les huiles en mixant vigoureusement jusqu'à obtention de la trace.
Procéder ensuite comme pour un savon ordinaire.

N'ISOLEZ JAMAIS UN MOULE DE SAVON AU LAIT sous peine d'obtenir un volcan.
Laissez votre moule ouvert et hors du four ou de la glacière si vous les utilisez.




Savon  "lait de chèvre - miel - amandes"


Olive, palme, coco, colza, eau, lait de chèvre bio, huiles de germes de blé, cire d'abeille

Surgras: beurre de karité, tournesol
Miel d'acacia de Seine et Marne, poudre d'amandes moulues

J'utilise un coffret de vin en bois comme moule contenant 1.2kg d'huiles



100_2043100_2041

 

On obtient de jolis savons d'allure rustique et couleur de cire d'abeille grâce à l'huile de germes de blé.
J'en ai saupoudré la surface avec un peu de poudre d'amandes. On peut voir que ce savon à fait une grande phase de gel au centre malgré mes précautions.

100_2042

 

Savon "lait de chèvre - avocat- coco"
avec de l'huile d'avocat et de l'huile de coco.

 

100_2046

 

 

savon "lait de chèvre - avoine"
contenant de la crème d'avoine en poudre et décorés de flocons d'avoine.

 

100_2044

 

Savon "lait de chèvre - encens"
marbrés à l'argile rose

100_1914

 

Savons au lait fermenté ou buttermilk

Le lait fermenté est utilisé dans les mêmes proportions (15%) mais il est chauffé à la température des huiles et incorporé immédiatement avant la solution de soude.

- marbré au cacao et sans palme ni coco

100_1979

 

- marbré à l'argile rouge

100_2045

 


Autour du chaudron

    Replacement soude par lessive de soude

    Coucou,
    j'achète directement de la lessive de soude
    j'ajoute la soude + eau = lessive de soude, sans odeur, et sans trop de danger. Par contre lorsque je veux rajouter du lait, comment dois-je m'y prendre ? à la trâce ou en même temps ?
    Merci de partager ces recettes avec d'autres internautes.

    Posté par Marie-Christine le 28 janvier 2010 à 08:10
  • Marie-Christine, si tu utilise de la lessive de soude toute faite, tu ne peux remplacer une partie de l'eau par le lait. Par contre, tu peux ajouter du lait en poudre, directement dans les huiles ou à la trace, dilué dans un minimum de liquide, je ne vois pas d'autre solution ; peut-être que quelqu'un sait ?

    Posté par Catherine le 28 janvier 2010 à 09:19
  • Savon avec du petit lait...

    Bonjour! J'ai découvert votre site...superbe images et bonnes explications!!! par contre je désirerais faire des savons avec du petit lait ( ce qu'il reste après avoir sortit le fromage)mais avant de faire des essais...peut-être pourriez-vous m'aiguiller?!!...merci d'avance!

    Posté par Chantal le 02 avril 2010 à 18:19
  • Chantal, je n'en ai pas l'expérience mais vous pourriez l'utiliser à la place de l'eau.

    Comme le petit lait ne contient plus de graisses, il n'y a pas de précautions particulières à prendre à mon avis.

    J'ai trouvé ce lien qui vend des savons au lactoserum à 8 ou 15%.

    http://www.lachevrieredescollines.fr/index.php?page=savons

    Si vous tentez, auriez-vous l'amabilité de venir nous en parler?

    Posté par michele le 02 avril 2010 à 20:47
  • utilisation de la titane

    salut! j'aimerais savoir la quantité exacte qu'il faut dans la fabrication du savon c'est à dire la quantité réelle par moule

    Posté par zike franck le 18 juin 2010 à 14:24
  • Merci

    Salut,
    Tout d'abord merci pour ce site qui nous a aidé pour un exposé. Mais nous aimerions savoir où trouver de l'huile saponifiée ?!
    Merci encoooooooooore !!!

    Posté par Mathieu & Marion le 23 septembre 2010 à 15:27
  • Bonjour Mathieu et Marion,

    "Saponifié" veut dire qu'on a mit l'huile en contact avec de la soude et ça donne un savon.

    Donc toutes les huiles peuvent être saponifiées. Vous ne trouverez pas ça en magasin ou alors ça s'appellera un savon ^_^

    Vous trouverez plein d'informations sur la saponification dans l'index savonnerie.

    Pour tout comprendre:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/02/20/4049434.html

    Posté par michele le 23 septembre 2010 à 22:26
  • bonjour,
    je suis producteur d' huiles vegetales et
    j' aimerais faire des savons chez moi...
    je voudrais savoir si mes huiles sont bonne pour faire des savons...
    j' habite au Maroc a Agadir et ici il y a beaucoup de lait de chevre... le Maroc est riche en Argile je suis ravie de connaitre votre blog
    a bientot j' espere reussir mes premiers savons "fait maison" personellement j' utilise des pains de savon y a t'il une difference ?
    a bientot

    Posté par nadege le 14 décembre 2010 à 19:13
  • Bonjour Nadège,

    toutes les huiles peuvent être transformées en savons donc vous pouvez tout à fait les utiliser, ils n'en seront que meilleurs.

    Si vos pains de savons sont industriels, ils sont peut -être trop détergents et contiennent peu de glycérine qui hydrate la peau.
    Les savons faits maison gardent leur glycérine et sont plus doux

    Posté par michele le 14 décembre 2010 à 21:23
  • besoin daide Michelle

    Je souhaiterais faire des savons au lait de chevre en suivant ta recette, mais j'ai un peu de mal à choisir les huiles je n'ai pas les meme ingredients que toi.

    Voici les huiles que je pocede colza,sezame,carthame,olive,pepin de raisin,noisette,cameline,pavot,palme, coco, noix

    Peux tu me dire les proportions d'huile, de lait,de soude à utilisé pour voir si je trouve comme toi je ne voudrais pas raté mes savons, de plus j'aimerais qu'ils soient bien blanc où du moins très clair est ce que cela vient de l huile utilisé?

    j'ai pas encore pris le coup de mains avec le calculateur as tu peut etre une astuce?

    ma derniere question seras sur les colorants j'aimerais faire des couleurs sympa violiet, rouge, bleue
    enfin tu vois que dois je prendre comme produits que nous pouvons avoir facilement

    je te remercie par avance pour la patience que tu as pour nous répondre

    oups j'ai oublier c'est tu comment faire pour faire des savons transparent

    a bientôt
    plumes

    Posté par PLUMES le 16 avril 2012 à 15:11
  • Plumes, je suis désolée de répondre un peu tard à votre question.

    - Je préfère que vous me mettiez ici votre recette exacte avec les huiles, leur poids, le liquide que vous voulez utiliser ainsi que les quantités de soude et d'eau que vous trouvez sur le calculateur.
    Cela me permettra de vous aiguiller plus efficacement au cas où.

    - Quel calculateur utilisez-vous?

    - Les couleurs rouge, bleu, violet s'obtiennent uniquement avec des colorants pour savons. Ce sont souvent des oxydes ou ultramarine vendus chez les fournisseurs habituels.

    Il n'est pas possible de les obtenir avec des plantes ou des aliments (vin rouge, chou rouge, fleurs bleues ...) qui brunissent au contact de la soude.

    - La recette de Catherine pour les savons transparents est ici :
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/02/18/4045198.html

    Tout y est bien expliqué et les commentaires aussi sont très instructifs.

    A bientôt!

    Posté par michele le 24 avril 2012 à 23:05
  • Je reviens car à vous relire, je remarque que je n'ai aucune recette dans mon message et que vous voulez peut-être que je vous en indique une pour un savon blanc.

    Vos huiles citées sont magnifiques, je vais devoir choisir
    Votre savon devrait être super doux et je l'espère bien blanc.

    1kg d'huiles = 1000g réparties comme suit :

    300g coco (mousse abondante)
    250g huile de palme (dureté)
    200g huile d'olive (douceur et dureté à terme, coût abordable en bio)
    100g huile de carthame (grande douceur, clair et abordable en bio)
    50g huile de pavot (luxe)
    50g huile de noix (luxe)
    50g huile de colza (douceur, trace lentement, luxe très abordable)

    - Soude pour un surgras de 8% à calculer et revenir me dire

    - 30% du poids des huiles en liquide = 300g répartis en 15% = 150g eau + 15% = 150g lait.
    Le calculateur vous donnera une fourchette qu'il serait bon d'indiquer aussi ici avec votre calcul de soude.

    Allez courage, c'est simple une fois qu'on l'a fait ... plein de fois.
    Et ce savon devrait être divin. On peut bien entendu changer toutes les huiles si ma recette ne vous convient pas ou si vous voulez mettre autre chose.

    A bientôt, on vous attend!

    Posté par michele le 24 avril 2012 à 23:29
  • Bonjour Michèle,

    Je travaille sur un projet de valorisation de lait de chèvre d'une exploitation agricole. En effet, cette ferme fabrique 3000 L de lait en trop (par rapport à son droit à produire). Comme cette exploitation produit sur ses terres du lavandin et en fait de l'huile essentielle (environ 600L/an), j'ai pensé au savon au lait de chèvre.
    De ce fait, j'aurais besoin de plus d'informations pour voir si ce projet serait viable. Dès lors, j'aimerais savoir:

    -quelle quantité de savon serait réalisable avec autant de lait? (à peu près)
    -quelle quantité d'huile essentielle de lavandin est nécessaire pour fabriquer un savon? (de 100g par exemple)
    -Vous parliez des proportions pour 1kg d'huile à saponifier: quelle quantité de savon (en gramme) cela donne en fin de fabrication?
    -Comme l'exploitation ne produit pas directement son huile, quelle type d'huile me conseilleriez vous pour une fabrication à moindre coûts?
    -Est il obligatoire d'utiliser plusieurs huiles pour fabriquer un savon, ou une huile suffit elle?

    Merci par avance pour votre aide.

    Posté par Océane le 07 juin 2012 à 10:47
  • Océane,

    Vous auriez intérêt à contacter Kafée via son site pour mettre en place ce projet. Elle accompagne les porteurs de projets en savonnerie :

    http://soapsession.com/4-atelier-savon

    Il y a de grandes différences entre fabriquer du savon pour ses besoins familiaux comme nous le faisons sur ce blog et un projet professionnel.
    Je vous souhaite beaucoup de réussite.

    Posté par michele le 11 juin 2012 à 11:23
  • Merci beaucoup pour votre aide, je vais passer par ce site pour avoir plus d'informations.

    Cordialement

    Posté par Océane le 11 juin 2012 à 11:31
  • merci pour vos explications

    Posté par mezno le 04 août 2012 à 18:46
  • lait cru ?

    Bonjour Michèle tout d'abord bravo pour ton site que je consulte régulièrement c'est ma bible !

    Je voulais te demander concernant le lait doit on le faire bouillir ou peut on l'utiliser cru ? j'ai une cousine qui vend du lait de ferme et je me posais la question si je peux le congeler directement ou mieux vaut il l'avoir cuit auparavant ..

    Grand merci

    Posté par Didine le 12 novembre 2012 à 11:22
  • Merci Didine, tu sais que Potions et chaudron est un blog collectif où écrivent de nombreux rédacteurs. Chaque message est signé par son auteur en haut à droite du titre. Nous te remercions donc tous pour les compliments.

    Pour le savon, il est bien sûr possible d'utiliser le lait cru directement ou après congélation. On ne craint pas la contamination microbienne dans le savon.
    Il faudrait peut-être voir si le fait de l'utiliser cru le fait rancir plus vite ou pas.

    Peut-être faudrait-il faire de petits lots à chaque fois mais je tenterais avec du lait cru frais, quelle chance!

    Posté par michele le 13 novembre 2012 à 13:55
  • Savon au lait de chevre, présentation de la soude à utiliser et proportions d'huiles végétales?

    Bonjour, j'ai lu vos articles sur les savons au lait de chevre, mais je me demandais, quand on marque qu'il faut 1 kg d'huile a saponifier pour 300 gr de liquide, c'est avec de la lessive de soude à 30,5% du commerce? Car j'ai du lait de chevre frais (non pasteurisé ni écrémé sortant directement de la traite de ma biquette), j'ai de la lessive de soude à 30,5% et des huiles végétales.... quelles sont les proportions? je m'embrouille un peu. Cordialement

    Posté par Caton le 17 mai 2013 à 19:49
  • Caton, je vous remercie d'avoir pris la peine de remettre votre question ici.
    Si vous relisez bien ce message vous verrez que le lait sert à diluer les billes de soude pour former la lessive de soude au lait.

    Si vous voulez utiliser de la lessive de soude qui est un mélange de soude en perles et d'eau, vous ne pourrez pas utiliser votre lait liquide sous peine d'avoir beaucoup trop de liquide dans votre savon.
    La lessive de soude toute prête à 30.5% vous impose l'eau comme liquide et ne vous permet pas de choisir un autre liquide (lait, infusion de plante, hydrolat...).

    Pour pouvoir utiliser votre bon lait frais, je vous recommande d'acheter de la soude en perles qui vous permettra de mettre le maximum de lait liquide et de fabriquer vous même votre lessive de soude au lait.

    Pour cela il est important que vous vous familiarisiez avec la saponification et les calculateurs de soude en lisant ces deux messages d'initiation.
    Tout y est mis pour savoir quelle soude acheter, comment faire les calculs et le mode opératoire et les précautions à prendre :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/05/19/5003151.html

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/02/20/4049434.html


    Pour connaitre les quantités de soude, d'eau ou lait, ou de lessive de soude il faut savoir jongler avec les calculateurs comme MMS the sage dans lequel vous pouvez cocher soit soude en perles (solid form lye), soit lessive de soude liquide (liquid lye solution) en renseignant sa concentration (30.5% pour la vôtre)

    https://www.thesage.com/calcs/lyecalc2.php

    Tout ceci m'amène à vous demander si vous avez déjà fait du savon à froid et si vous vous êtes déjà exercé à manier le calculateur?

    Si cela peut vous rassurer, vous pouvez déjà vous faire la main ici avec votre recette.
    Indiquez nous les huiles végétales que vous avez choisies, leurs poids et les doses de soude (perles), lait liquide/eau ou lessive de soude liquide que vous aurez trouvé à l'aide du calculateur.
    Nous vous aiderons à la valider.

    A bientôt!

    Posté par michele le 17 mai 2013 à 23:09
  • J'ai sauté le pas avec du lait de chevre frais

    Bonjour, j'ai donc enfin sauté le pas cet apres midi.... On verra ce que ça donnera

    J'ai donc mis (calculé avec le calculateur):
    100 gr huile de coco
    100 gr huile de pépins de raisin
    100 gr huile d'olive
    20 gouttes d'HE de lavande
    45 gr de lait de chevre frais pasteurisé (soit 15% des huiles)
    138gr de lessive de soude à 30,5%

    Pour un savon surgras à 7%, plus rassurant pour un premier

    J'ai ajouté le lait une fois la trace apparue
    et là le "cake" de savon (oui moule en silicone à cake utilisé) a bien durcit. Je préfere attendre demain pour le démouler.

    Posté par Caton le 18 mai 2013 à 19:06
  • Bravo Caton!

    Votre savon devrait sécher un peu plus longtemps afin de perdre l'eau excédentaire mais vos calculs sont bons.
    Pour pouvoir mettre beaucoup plus de lait, je ne saurai trop vous recommander l'achat de soude en perles qui permet plus de liberté.

    Posté par michele le 21 mai 2013 à 08:08
  • Bonjour, quand vous parlez de soude en perles, c'est la meme chose que les cristaux de soude? cdlt

    Posté par Caton le 21 mai 2013 à 18:38
  • Non Caton il s'agit de soude caustique. Ce dernier mot doit être écrit sur le bidon.
    Je vous conseille à nouveau de consulter ce message où le bidon de soude caustique est photographié ainsi que sa marque :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/05/19/5003151.html

    Il existe en 1 ou en 5kg.

    Posté par michele le 21 mai 2013 à 20:28
  • Bonsoir,
    Sur tes conseils, je viens donc de faire mon savon au lait de vache...
    J'ai fait granité le lait en prenant la même quantité de poids en soude perlée.
    Le lait n'a pas foncé, il est resté beige, puis légèrement orangé.
    Le reste du lait étant mis dans les huiles avant la soude.
    J'ai trouvé la fonte très longue...au moins 4 heures; j'avais l'impression qu'il restait toujours des petites billes; comment être sûre que toute la soude est bien fondu ?
    Pour me rapprocher de la couleur finale et être dans les mêmes teintes, j'ai écrasé une banane bien mûre à la trace.
    Pour ne pas avoir la phase de gel qui risque de cuire le lait et le faire changer de couleur; j'ai mis mes savons individuels au congélateur après avoir plastifié la face à l'air.
    Merci pour tes précieux conseils, même si je n'ai pas fait tout comme il fallait !

    Posté par oizelle le 02 août 2014 à 20:40
  • Je te cite : "J'ai fait granité le lait en prenant la même quantité de poids en soude perlée.
    ... Le reste du lait étant mis dans les huiles avant la soude.
    J'ai trouvé la fonte très longue...au moins 4 heures;"

    Oizelle si tu relis bien mon intervention, je recommandais de faire un mélange de glaçons et de liquide dans lequel tu ajoutes les perles de soude petit à petit en mélangeant jusqu'à fonte complète avant d'en rajouter.

    Il n'est pas normal que cela prenne 4h si tu ajoutes ta soude petit à petit dans un mélange lait + glaçons.
    Je ne recommandais pas de granité mais des glaçons de lait mélangés au liquide.

    Il semble à te lire que ton lait liquide a été mis dans tes huiles au lieu d'être mélangé aux glaçons, ce qui est une autre méthode.

    J'ai l'impression de ne pas être claire en ce moment

    Posté par michele le 03 août 2014 à 12:00
  • Oizelle, notre discussion a commencé sur ce message ci qui est une méthode différente :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/03/01/20520303.html

    Je pense que cette méthode où l'on fait dissoudre la soude petit à petit sera plus adaptée à celle que tu utilises et qui semble difficile à dissoudre.

    J'achète de la soude de marque Spado. Laquelle utilises-tu?

    Posté par michele le 03 août 2014 à 12:04
  • ...si, si tu es bien claire ! merci.
    Si je prends la totalité du liquide (eau + lait) :
    Je pense qu'à l'avenir, je prendrai 1/3 d'eau de source à température ambiante pour dissoudre la soude
    Puis les 2/3 de lait directement dans les huiles avant de verser la soude.
    Comme cela, je suis sure que les perles sont bien fondues et c'est rapide.
    Tes explications sont très claires; mais j'ai déjà fait fondre du jus de carottes très frais et une bassine de glaçons sous le récipient et là aussi, ce fut très long pour avoir les perles fondues...

    Posté par oizelle le 03 août 2014 à 12:09
  • Quelle soude utilises-tu ?
    C'est bizarre que ça mette tant de temps à fondre...

    Posté par michele le 03 août 2014 à 12:11
  • ...oui, c'est exact, j'avais perdu mon commentaire...alors, j'ai répondu sur l'autre.
    C'est bien la marque SPADO.
    Sur du liquide glacé, les perles s'agglutinent et au lieu de fondre; ce qui me paraît normal.

    Posté par oizelle le 03 août 2014 à 12:14
  • C'est curieux car je fais comme ça et ça se dissout toujours mais j'ajoute petit à petit, jamais toute la soude d'un coup.
    (?)

    Posté par michele le 03 août 2014 à 16:50
  • ...de toutes façons je ressayerai encore une fois (j'ai regardé plusieurs vidéos) je ne comprends pas trop; j'ai même pensé que cela pouvait venir de mon récipient en inox (mais y'a pas de raison).
    La première fois que j'ai testé la soude en perle, je l'ai fait avec de l'eau et c'était rapide, aucun problème et tout était fondu.
    Avec l'eau, le lait glacé et les glaçons dans la cuvette, les perles s'agglutinent entre elles et ça forme même un disque de perles; donc je dois "briser" le disque de glace, et j'ai peur de m'éclabousser.
    Je n'ai plus de spado, donc j'irai en acheter et je recommencerai.
    Je te tiendrai au courant.
    Merci pour tout. A bientôt.

    Posté par oizelle le 03 août 2014 à 17:25
  • A bientôt Oizelle!
    Surtout, ajoute la soude petit à petit en mélangeant entre chaque ajout jusqu'à fonte totale.

    Posté par michele le 04 août 2014 à 11:04
  • lessive de soude

    Bonjour,
    J'utilise de la lessive de soude pour fabriquer mes savons car je ne suis pas encore assez sure de moi pour utiliser la soude en perles.
    J'aurai souhaité savoir comment faire pour :
    - incorporer du lait en poudre (ânesse, jument, chèvre)
    - ou incorporer du lait liquide (amande, chèvre, ânesse, jument, vache)
    Quelle différence entre ces deux possibilités de laits ?
    Merci d'avance pour ta réponse.
    En fait j'aimerai faire un savon 100% olive avec du lait d'ânesse en poudre.

    Posté par Nadia Piot le 07 novembre 2015 à 20:00
  • L'avantage de la soude en perles est justement de pouvoir ajouter d'autres liquides ,
    en faisant une réduction d'eau .
    Tu peux mettre le lait en poudre dans les huiles et ainsi , tout en utilisant ta lessive
    de soude (achetée toute faite) faire un castille (100% olive )

    Posté par patsch le 08 novembre 2015 à 00:14
  • que ça fait du bien de revoir tous les vieux pseudo !

    Ha......

    que c'est plaisant de chercher une recette ou une info et de retomber en premier lien ici, sur potion et chaudron !

    de voir les copinettes d'il y a presque 10 ans du forum des petites magies commenter..

    fiou lala !!

    bon, en tous les cas, je pars dans la montagne et une amie de l'amie que je vais voir élève des chèvres, du coup, j'ai trop envie de faire un savon au lait de chèvre avec elles et leur montrer en même temps comment on fabrique du savon !

    alors merci pour la technique (il me semblait bien qu'il fallait le congeler avant) mais je n'aurais pas pensé au bol de glaçon dessous \o/

    Posté par Heartsless Witch le 13 juillet 2016 à 11:31
  • Bonjour,
    C'est le même procédé avec les lait végétaux, comme le lait d'avoine ? Je pense faire un savon au lait d'avoine car on m'a dit que c'était très efficace contre l'eczéma. Peut-on utiliser uniquement du lait sans eau ? Et comment procéder pour que le lait ne bout/brûle pas car on ne peut pas mélanger la soude avec du granité ...

    Posté par Julie le 19 octobre 2016 à 11:58
  • Bonjour je voudrais savoir à combien sont vos Ph car je cherche à faire un savon pour les parties intimes avec un Ph minimum ou plutôt maximum Neutre tous mes savons tourne aux alentours de 10 ce qui est normal seulement concernant les parties intimes cela a tendance à picoter pourtant je ne suis pas en excès de soude la cure s'est très bien passé mais je ne peux pas les utiliser sur les parties intimes je pense car le ph n'est pas assez bas merci pr votre aide.

    Posté par Guérineau Camill le 13 septembre 2018 à 17:09
  • Bonjour Camill Guérineau,

    Il n'y a pas que le pH qui compte. Le pH alcalin est même celui qui est choisi dans les savons liquides du commerce pour l'hygiene intime:

    https://www.saforelle.com/conseils-sante/quel-ph-utiliser/

    Evidemment un pH 8 ce n'est pas un pH 10 mais normalement la peau des zones vulvaires et péri-anales peut réguler son pH comme la peau du corps.

    Pour un savon parties intimes (qu'il ne faut pas savonner à tout va quand même), il faut éviter les huiles saponifiées qui apportent de la détergence car riches en acide laurique telles
    l'huile de coco et l'huile de babassu par exemple.

    Il vaut mieux faire un savon de Castille type 100% huile d'olive mais aussi n'importe quelle huile végétale fluide douce (amande douce, soja...).

    Voici celui 100% amandes douces que j'avais fabriqué pour lutter contre les mycoses. On évite d'y mettre les huiles essentielles pour un usage régulier et surtout on laisse sécher longtemps avant utilisation:

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/04/29/20964255.html

    Un autre, destiné au visage qui contient uniquement son de riz - soja ou pépins de courge - olive:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/08/26/21701553.html

    Un autre avec de l'huile de palme et de l'huile d'olive très beau et très doux:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2012/10/17/25116607.html

    ...

    Essayez sans coco et testez. Si ça pique toujours, il va falloir éviter la zone délicate et savonner simplement le pubis surtout si vous êtes ménopausée?

    Posté par michele le 15 septembre 2018 à 15:53
  • Bonjour, et merci pour tous ce preceiux conseil donné sur votre site.
    J'envisage de faire un savon Savon "lait de chèvre - avocat- coco"
    Pouver vous me donner la rectte que vous avez utilisé (proportion des huiles)
    d'avance merci

    Posté par Satou le 06 octobre 2018 à 05:21
  • Bonjour Satou,

    Euh... ce message date de 2007 et je ne sais plus du tout dans quel cahier je l'ai notée.
    Voici une formule qui ira tout à fait bien et dans la veine des savons que je fabriquais beaucoup à l'époque:

    31% huile de coco ou 310g
    27% Huile de palme ou 270g
    30% Huile d'olive ou 300g
    12% Huile d'avocat ou 120g
    pour 1kg d'huiles saponifiées (une 10 aine de savonnettes).

    +3 cuillères à soupe de lait en poudre
    +2 cuillères à soupe (soit 30ml) d'eau très chaude
    bien mélanger pour former une pâte lisse à introduire à la trace pour 1kg d'huiles saponifiées.

    Je vous laisse calculer l'eau et la soude pour un surgras de 7%.

    Posté par michele le 07 octobre 2018 à 17:48
  • Merci

    Merci beaucoup Michele,

    Je debute, et votre site m'a beaucoup aidée. J'ai deja realisé 2 batch :

    1 avec Huile d'olive, beurre de karité, huile de coco et huile de ricin + He Ylang-Ylang et patchouli = une pure merveille
    L'autre, ce matin, un Savon de marseille 72%olive-28%coco

    Je pensais travailler avec du lait liquide en fait, si en lieu et place, je remplace une partie de l'eau de dissolution de la soude par du lait, pensez vous que cela vas "le faire"?

    Merci encore de votre bienveillance .

    Posté par Satou le 09 octobre 2018 à 20:49
  • Mais oui Satou, ça va le faire. Le savon fait maison est une école de liberté!

    J'indique dans ce message que l'on peut diluer la soude dans la moitié du liquide composé d'eau et mettre l'autre moitié en lait liquide.
    On peut aussi évidemment utiliser uniquement du lait liquide si l'on veut.

    Vous pouvez faire les deux et voir ce que vous préférez

    Posté par michele le 15 octobre 2018 à 16:46

Commenter l'article