Faire son premier savon : Pas-à-pas Savon Lavande Pavot

Ca fait un moment que j'y pense, me voici enfin décidée à vous livrer sur ce blog l'article le plus populaire de mon blog ! Bonne lecture, et n'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent en commentaires !

 

Mise en garde

Avant de lire et d'appliquer le pas à pas qui suit, vous devez savoir que manipuler la soude c'est dangereux ! Le contact de la peau avec la soude provoque de graves brulures, de même qu'en cas d'inhalation, de contact avec les yeux et en cas d'ingestion. D'où l'intéret de bien vous protéger en prenant les mesures necessaires : gants, masque, lunettes de protection, vêtement à manches longues.

Plus de renseignements sur les dangers de la soude

Vous ne devez jamais prendre une recette trouvée dans un livre, dans un blog, dans un forum, pour argent comptant ! Il faut toujours recalculer chaque recette avec un calculateur adéquat tel que The sage, pour la vérifier et si vous la modifiez. Si vous échangez une huile contre une autre, il faut recalculer aussi car chaque huile n'a pas le même indice de saponification.

Il y va de votre santé, ne jouez pas avec !

En cas d'accident, je ne saurais être tenue pour responsable...

 

  

Les ustensiles

 

loisirs_cr_atifs_869     loisirs_cr_atifs_870

 

Tous les ustensiles doivent être à usage réservé aux savons (à cause du contact avec la soude).

Il faut :

  • une balance de ménage
  • un saladier en pyrex ou en verre
  • un grand pichet résistant aux hautes températures et aux produits chimiques (en verre par exemple)
  • une plus petit pichet
  • une spatule en silicone
  • une grande cuillère
  • un mélangeur à soupe à pied en plastique ou en inox (surtout pas en aluminium)
  • 2 thermomètres qui montent jusqu'à 100°C
  • une casserole pour le bain marie

 

Les protections

 

loisirs_cr_atifs_871

 

Le contact avec la soude est dangereux pour la peau donc il convient de se protéger très sérieusement :

  • un tablier, des manches longues
  • des lunettes de protection
  • des gants
  • un masque nez-bouche

 

La recette

 

Sans_titre_1

 

Même sur une recette trouvé sur internet ou sur un livre, il faut toujours vérifier les proportions à l'aide du calculateur The Sage (le seul compétent en la matière sur le web, malheureusement en anglais).

 

Les huiles

loisirs_cr_atifs_867

 

Dans cette recette, il me faut : Revérifiez les proportions à l'aide de The Sage pour peu que je me sois trompée en recopiant....

  • 250 g d'huile de coco (coconut oil) = végétaline dans le commerce
  • 200 g d'huile de palme (palm oil) = Spécial frites chez leader price
  • 300 g d'huile de pépins de raisin (grapeseed oil)
  • 200 g d'huile d'olive (olive oil)

 

Les ajouts supplémentaires

  • 5 ml huile essentielle de lavande
  • 2 càs de grains de pavot

 

La soude

 

loisirs_cr_atifs_868

 

On trouve la soude, en france, dans les magasins de bricolage sous la marque Spado.

 

Le dosage de la soude

Doser 300 g d'eau dans le grand pichet, et réserver. Mesurer avec la balance et le petit pichet (ici un verre) 134 g de soude.

 

loisirs_cr_atifs_876    loisirs_cr_atifs_873

 

Attention, il faut être très précis sur ces mesures, la réussite de la recette en dépend !

Verser la soude dans l'eau (et pas le contraire pour éviter les projections)
Mettre le pichet dans l'évier avec un fond d'eau froide pour refroidir le mélange aux alentours de 40 °C.

 

loisirs_cr_atifs_877   loisirs_cr_atifs_878

loisirs_cr_atifs_879

 

Le dosage des huiles

Mesurer les huiles une à une dans le saladier à l'aide de la balance.

Pendant ce temps, mettre le bain marie à chauffer.
Mettre ensuite le saladier sur le bain marie et faire fondre l'huile solide. Porter le mélange à 40-42°C.

 

loisirs_cr_atifs_885    loisirs_cr_atifs_887

 

Le mélange des deux phases

Quand les deux phases sont à 40°C environ, verser la soude dans les huiles.

Mélanger les deux à l'aide du mélangeur à soupe et attendre la trâce.

 

loisirs_cr_atifs_889    loisirs_cr_atifs_890

 

La trâce

Le mélange devient beaucoup plus épais et quand on laisse tomber un peu de ce mélange sur le reste du mélange, il ne coule pas et reste en surface en faisant une trâce... Je ne sais pas si je suis bien claire là !

La trâce est obtenue en 2 à 3 minutes.

 

loisirs_cr_atifs_898

 

L'ajout des suppléments

A ce moment, on peut rajouter les graines de pavot et l'huile essentielle de lavande.

 

loisirs_cr_atifs_899    loisirs_cr_atifs_901

loisirs_cr_atifs_902   loisirs_cr_atifs_903

 

Bien mélanger.

 

Coulage dans les moules

J'aime bien utiliser des moules en silicone pour mes savons. Le démoulage est super facile. Si vous n'en avez pas, vous pouvez aussi utiliser des boites de pringles ou des briques de jus d'orange ou de lait bien nettoyées.

Verser le mélange ainsi obtenu dans les moules à l'aide de la grande cuillère et bien racler les parois à l'aide de la spatule en silicone pour ne pas en perdre une miette... Du si bon savon, pensez donc !

Appliquer par dessus les moules un plastique alimentaire style sel-o-frais pour éviter l'apparition d'une pellicule blanche à la surface du savon.

Mettre le tout dans une glacière ou si vous n'en avez pas comme moi, dans le four (bien avertir toute la famille que les nouveaux petits gateaux ne se mangent pas !) et appliquer par dessus une serviette afin de bien garder la chaleur nécessaire pour le processus de saponification.

 

loisirs_cr_atifs_872   loisirs_cr_atifs_904

loisirs_cr_atifs_905   loisirs_cr_atifs_909

loisirs_cr_atifs_910   loisirs_cr_atifs_911

 

Maintenant on attend environ 24 h.

 

Nettoyage

Pour nettoyer les ustensiles dont on s'est servis pour cette recette doivent être nettoyés avec de l'essuie-tout puis quand la plus grosse partie du savon est enlevée, laver avec une éponge réservée à cet usage et avec du liquide vaisselle. Ne jamais jeter le reste de savon dans l'évier !

 

loisirs_cr_atifs_906   loisirs_cr_atifs_907

 

Démoulage

Le lendemain, les savons sont près à être démoulés.

 

loisirs_cr_atifs_870

 

La période de séchage

Pour pouvoir être utilisé sans risque, il faut être sur que le processus de saponification est bien terminé et que le savon est très sec... Il faut donc attendre 4 semaines ! C'est long, je sais mais c'est nécessaire !
On le met donc dans un endroit assez sombre et bien ventilé... moi je n'ai pas dans ma maison cet endroit miracle alors je mets mes savons dans ma chambre... au grand désespoir de mon mari qui doit dormir encerclé par les odeurs les plus diverses.

 

PS : la phase de chauffe de l'huile n'est nécessaire que si dans les composants il y a des huiles solides (coco, palme, karité, cire d'abeille...). Si vous n'avez dans votre recette que des huiles liquides, vous pouvez préparer la soude plusieurs heures à l'avance de façon à ce qu'elle soit à température ambiante quand vous voudrez faire votre savon. Ceci évite l'achat de thermomètres et l'utilisation du bain marie.


Autour du chaudron

  • Je suis partisante du: , parce que même s'il n'y a plus de soude, sa causticité attaque quand même la vaisselle à la longue, et on n'ai jamais sure de ce que peut libérer le plastique usé. En d'uatres termes: beurk ^^

    Posté par zinette le 03 décembre 2008 à 08:55
  • tiens je vais reposté car il y a eu un bug, une parti a disparu;
    voilà c'est plutôt ceci:

    Je suis partisante du: La savonnerie a sa propre vaisselle, parce que même s'il n'y a plus de soude, sa causticité attaque quand même la vaisselle à la longue, et on n'ai jamais sure de ce que peut libérer le plastique usé.
    En d'autres termes: beurk ^^

    Posté par zinette le 03 décembre 2008 à 08:57
  • huiles essentielles et colorants

    Bonjour, j'ai effectué ce pazapas avec succès. (Sauf que j'ai un peu trop mixé après l'apparition de la trace ce qui fait que j'ai eu un peu de mal à les mouler...Je le saurai pour la prochaine fois...).

    J'ai maintenant deux questions:

    1) Je trouve que mes savons ne sentent pas beaucoup la lavande est-ce normal ? J'ai bien entendu suivi les proportions indiquées.

    2) Je souhaite maintenant fabriquer un savon sur la même base mais en changeant les huiles essentielles et en ajoutant du colorant. Le colorant que j'ai choisi est du pigment minéral (oxyde jaune) de chez Aroma zone, mais je ne sais pas quelle quantité mettre. Quelqu'un peut-il me donner une indication ?

    Posté par Anne-Laure le 10 janvier 2009 à 10:16
  • Pour parfumer avec des HE, tu devrais plutôt utiliser 25 à 30 ml pour 1kg d'huiles.
    Certaines HE ne se sentent pas trop comme celles d'agrumes.
    Il faut les coupler avec des HE de fond.

    Tu peux t'aider avec ce message de Chabou qui donne une idée du type d'odeur: tête, coeur, fond.
    Attention, certaines odeurs citées n'existent pas en huiles essentielles.

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/06/24/5406374.html#

    En ce qui concerne les colorants, c'est un vrai challenge. A toi de faire des tests pour trouver ce qui te plait.

    Sache juste que si tu utilises des huiles végétales colorées, ton pigment se superposera à leur couleur.

    Un savon fait avec de l'huile d'avocat sera vert et un pigment jaune dessus donnera quelque chose d'un peu douteux;

    Un savon fait avec des huiles jaunes (majorité des huiles courantes pressées à froid) se superposera à ton colorant etc.

    Si tu veux rester dans la gamme de couleur choisie, il vaut mieux saponifier des huiles claires.

    Posté par michele le 10 janvier 2009 à 14:23
  • merci et pour les épices ?

    Merci beaucoup pour ces infos, j'avais déjà constitué mon parfum grâce à ce remarquable tableau. J'ai mis: cannelle, gingembre, orange douce et noix de muscade. Mais j'en ai fait que 10 ml, je vais donc en faire davantage.

    concernant les épices en poudre de cuisine: colorent-ils ? parfument-ils ? représentent-ils un danger pour la peau ?

    Posté par Anne-Laure le 10 janvier 2009 à 15:03
  • Regarde là:
    http://www.biscuitshouse.com/shabon/index.html

    Les épices ne parfument pas, ils peuvent colorer si tu utilises les bons (voir le site de Biscuit) et ne présentent pas de danger pour la peau;

    Par contre, dans ton mélange d'HE, c'est la cannelle qui me chiffonne.
    C'est une HE DERMOCAUSTIQUE qui ne devrait pas être utilisée sur la peau.

    Surtout celle d'écorce; Mais par sécurité, je n'utilise pas celle de feuilles non plus sur la peau.
    Certaines peaux peuvent y réagir fortement même dans un produit lavant.

    Anne Laure, je crois vraiment qu'il faudrait que tu prennes le temps de lire attentivement les bases sur le savon car tout y est noté, je crois.
    Que ce soit dans les articles de ce blog que dans le site de biscuit.

    Si tu veux poser des questions d'ordre général sur le savon, je trouve qu'un forum est plus adapté qu'un blog.
    Tu peux t'inscrire sur le forum des plaisirs de kimitsu par exemple, lire attentivement la rubrique savonnerie et poser éventuellement tes questions.

    http://www.kimitsu.org/plaisirs/

    Bon courage!

    Posté par michele le 10 janvier 2009 à 15:46
  • En ME relisant, je vois que le lien sur le site de biscuit ne s'est pas affiché dans la rubrique que je voulais.

    Regarde dans "Additifs", tu trouveras une case dans laquelle elle parle des épices en poudre.

    Posté par michele le 10 janvier 2009 à 15:49
  • ouaou, et bien, je trouve que tu es vraiment trés doué !!!
    confectionne tu des formes et des couleurs ???
    vers chez moi, il existe une femme qui fait des savons au lait d'anesse ???
    en tout cas, merci pour ce tuto vraiment parfait

    Posté par lachtitezalex le 21 février 2009 à 01:34
  • Un grand merci Thomaelle

    C'est grâce à ce pas à pas que je me suis lancée.D'ailleurs depuis, on ne m'arrête plus ;-D

    Posté par Nadine05 le 11 mars 2009 à 17:57
  • Je n'ai pas eu le temps de regarder tout ce blog qui m'a l'air vraiment intéressant. Un seul bémol, pourquoi ne pas en profiter pour n'utiliser que des ingrédients bio. Tu utilises des huiles très bon marché et je trouve que c'est dommage. Cela dit, je trouve vraiment sympa d'expliquer aussi clairement la façon de procéder et de plus, je constate qu'on peut utiliser des moules en silicone car c'était justement mon souci. On trouve dans le commerce des moules à savon mais ils sont quand même très chers et c'est à l'unité donc il faut en acheter beaucoup.

    Posté par Clara 1949 le 21 janvier 2010 à 09:37
  • ne jamais jeter de savon dans votre évier

    Bonjour ,
    je suis en train de lire votre article ,
    vous dites ne jamais jeter le reste de savon dans l'évier
    je suis débutante en savonnerie , le dernier date de ce matin ,
    et j'ai vidé le reste de savon dans l'évier avant de nettoyer le blender ( comme les trois premières fois )
    j'aurais souhaité savoir pourquoi ne faut il pas le faire ?
    merci de votre réponse ,
    bonne continuation ,
    c'est avec des personnes qualifiées que nous , nous pouvons avancer
    ghislaine

    Posté par ghislaine le 10 janvier 2012 à 17:14
  • Bonsoir Ghislaine,

    Quand vous versez votre pâte à savon fluide dans l'évier, elle durcit dans les 24h comme votre savon dans le moule.
    Normalement c'est du savon donc il va fondre au fur et à mesure que vous verserez de l'eau notamment chaude dans l'évier. Mais si votre formule est très dure, il se peut qu'à force, vous bouchiez votre évier.

    Ce ne sera que du savon mais c'est désagréable d'avoir à déboucher un évier n'est-ce pas ?

    Le plus sage est de retirer l'excédent de pâte à savon avec du papier absorbant à jeter dans la poubelle et de laver votre bol ensuite.

    Bien à vous et bonne année!

    Posté par michele le 10 janvier 2012 à 22:07
  • Bravo

    ce site est une "mine d'or". Maintenant que le virus s'est infiltré, je le laisse me guider vers des horizons que je n'osais pas aborder. Le désir de Savonner devient de plus en plus présent......

    Posté par tortue36 le 17 juillet 2015 à 18:24
  • Mon premier savon ... au pH 12 après 4 semaines de sechage!!!

    Bonjour,

    J'ai fabriqué au mois de juillet (2015) mon premier savon.
    Je l'ai démoulé et je l'ai laisser mûrir dans ma cave à vin (ancienement) pendant 4 semaines. A découvert! je veux dire que je ne l'avais pas recouvert d'un torchon, d'un essuis ou de film alimentaire.
    Il s'est formé une couche blanchatre à la surface. Comment l'enlever?
    Sur l'autre face, j'ai tenté de mesurer le pH à l'aide de bandelette pH. J'ai procéder à sec puis en mouillant un peu le savon avec eau du robinet et une autre fois avec de l'eau de source. A chaque fois, je lis un pH de 12 ou de 14.
    Que faire???

    Posté par Aya le 24 août 2015 à 14:25
  • Bonjour Aya,


    Le pH normal d'un savon fabriqué à froid se situe entre 9.5 et 10.5.
    Il n'est pas normal que votre pH soit si élevé.

    Avez-vous fait le test de la langue pour voir?
    Si vous posez le bout de votre langue sur le savon, vous ne devez rien sentir d'autre qu'un léger goût de savon.
    Si le bout de votre langue pique ou fizz un peu c'est que votre savon est caustique et qu'il contient de la soude résiduelle, donc erreur dans votre calcul, dans vos pesées, oubli d'une huile etc.
    Et il faut le jeter.

    Si vous voulez, mettez ici votre recette exacte et on pourra au moins savoir si elle est bonne.

    La couche blanchâtre peut être soit de l'excès de soude (ce qui expliquerait le pH élevé), soit de la cendre de soude qui ne pose qu'un souci esthétique.
    je ne peux pas vous aider mieux, faites le test de la langue et mettez votre recette, ce sera plus facile de vous aider.

    Posté par michele le 24 août 2015 à 16:28
  • Mon premier savon ... au pH 12! ***SUITE***

    Voici la liste des ingrédients utilisés:
    50g de beurre de karité
    150g d'huile d'olive
    24g de soude caustique
    70g d'eau demineralisée

    Toute simple!

    Quand je rentrerais chez moi ce soir (vers 19h00), je veux bien faire le test de la langue.

    Entre nous, je trouve aussi que le test de pH à la bandelette, c'est pas précis, je trouve. Je l'ai acheté en pharmacie, pour info.
    Existe-t-il d'autre moyens de mesurer le pH (autre que la langue) d'un savon?

    Posté par Aya le 24 août 2015 à 17:09
  • Le test de la langue est un moyen fiable , simple et infaillible .
    ça zappe comme sur une pile electrique et tu comprends tout de suite !

    Si tu as calculé ta recette pour un surgras de 10 % , c'est OK , ton savon est bon .
    Il a dû se couvrir de cendre de soude car dans une cave , il fait toujours humide .
    Il faut un air plus sec aux savons pour sécher .
    Néanmoins , ce n'est qu'esthétique et pas caustique , elle partira quand tu t'en serviras .

    Posté par patsch le 24 août 2015 à 18:47
  • Mon premier savon ... au pH 12! ***SUITE***

    Je viens de faire le test de la langue: j'ai mouillé le savon puis j'ai frotté mon doigt dessus puis puis j'ai frotté le doigt sur la langue.
    Résultat:aucun picotement. Pas de zappe.

    Comment vous faire parvenir une photo?

    Posté par Aya le 24 août 2015 à 22:28
  • Mon premier savon ... au pH 12! ***SUITE***

    Je me rend compte que la languette réactive déteint sur le savon... la couleur bleue.
    La languette pH est jaune à la base... mélangé au bleu, on obtient du vert (pH 12).
    Maintenant, sur internet, j'ai vu d'autre bandelette pH, et le panel de couleurs est différent: bleu c'est un pH 9-10.

    Pffff, je ne sais plus quoi faire.

    Posté par Aya le 24 août 2015 à 23:28
  • Bonjour Aya,

    Quelle histoire!

    Mettez directement le bout de votre langue sur le savon sec sans le mouiller ni faire d'autres manipulations avec les doigts.
    Si ça ne vous fait rien, tranquillisez vous et utilisez le d'abord en vous lavant les mains.
    S'il est caustique, vous le saurez immédiatement.

    Je ne mesure jamais le pH de mes savons.
    Je suis par contre toujours vigilante sur :
    - l'exactitude de mes pesées,
    - la fiabilité de ma balance
    - mon calcul de soude avec un surgraissage de sécurité.

    Votre savon ayant un surgras calculé et présumé de plus de 10, ça devrait aller s'il n'y aucune erreur.

    Par contre votre formule ne donnera pas un savon moussant (pas de coco) mais plutôt une gelée mais normalement il sera extra-doux.

    Posté par michele le 25 août 2015 à 13:47
  • Thermomètre metre

    Bonjour,
    Petite question pratique : est-il possible de se servir d'un thermomètre ensuite pour autre chose, en cuisine par exemple ?

    Posté par SLID42 le 28 mars 2017 à 08:39
  • SLID42

    Oui bien sûr si vous le lavez bien.
    A priori tous les ustensiles qui servent à fabriquer du savon pourraient servir à autre chose. Au bout de 24h, la pâte s'est théoriquement transformée en savon.

    Ce serait d'ailleurs bien plus écologique si nous attendions tous quelques jours après saponification pour faire la vaisselle.
    Le restant de pâte durcie dans le bol et sur les ustensiles devient le savon qui les lave

    Posté par michele le 28 mars 2017 à 19:18
  • Vraiment très bien les explications, pour en avoir déjà réalisé, vous avez tout expliqué dans le détail avec des photos à l'appui, c'est encore mieux que d'assister à un cour car on peut révisionner les étapes, merci

    Posté par Mamylou le 04 février 2018 à 07:29
  • Excusez- moi : pourquoi ne faut-il pas utiliser un pied-mixeur à soupe en métal? Je n'ai que ça... Merci !
    ...

    Posté par Faust777 le 12 novembre 2019 à 15:40
  • Faust777,

    Un pied en inox en pose aucun souci avec la soude. Il faut que je modifie le texte de Thomaelle, le seul métal qu'il faut éviter c'est l'aluminium mais je doute qu'il y ait des mixers à pied en alu.

    Posté par michele le 15 novembre 2019 à 18:13

Commenter l'article