Faire son premier savon : Pas-à-pas Savon Lavande Pavot

Ca fait un moment que j'y pense, me voici enfin décidée à vous livrer sur ce blog l'article le plus populaire de mon blog ! Bonne lecture, et n'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent en commentaires !

 

Mise en garde

Avant de lire et d'appliquer le pas à pas qui suit, vous devez savoir que manipuler la soude c'est dangereux ! Le contact de la peau avec la soude provoque de graves brulures, de même qu'en cas d'inhalation, de contact avec les yeux et en cas d'ingestion. D'où l'intéret de bien vous protéger en prenant les mesures necessaires : gants, masque, lunettes de protection, vêtement à manches longues.

Plus de renseignements sur les dangers de la soude

Vous ne devez jamais prendre une recette trouvée dans un livre, dans un blog, dans un forum, pour argent comptant ! Il faut toujours recalculer chaque recette avec un calculateur adéquat tel que The sage, pour la vérifier et si vous la modifiez. Si vous échangez une huile contre une autre, il faut recalculer aussi car chaque huile n'a pas le même indice de saponification.

Il y va de votre santé, ne jouez pas avec !

En cas d'accident, je ne saurais être tenue pour responsable...

 

  

Les ustensiles

 

loisirs_cr_atifs_869     loisirs_cr_atifs_870

 

Tous les ustensiles doivent être à usage réservé aux savons (à cause du contact avec la soude).

Il faut :

  • une balance de ménage
  • un saladier en pyrex ou en verre
  • un grand pichet résistant aux hautes températures et aux produits chimiques (en verre par exemple)
  • une plus petit pichet
  • une spatule en silicone
  • une grande cuillère
  • un mélangeur à soupe à pied en plastique (surtout pas en métal)
  • 2 thermomètres qui montent jusqu'à 100°C
  • une casserole pour le bain marie

 

Les protections

 

loisirs_cr_atifs_871

 

Le contact avec la soude est dangereux pour la peau donc il convient de se protéger très sérieusement :

  • un tablier, des manches longues
  • des lunettes de protection
  • des gants
  • un masque nez-bouche

 

La recette

 

Sans_titre_1

 

Même sur une recette trouvé sur internet ou sur un livre, il faut toujours vérifier les proportions à l'aide du calculateur The Sage (le seul compétent en la matière sur le web, malheureusement en anglais).

 

Les huiles

loisirs_cr_atifs_867

 

Dans cette recette, il me faut : Revérifiez les proportions à l'aide de The Sage pour peu que je me sois trompée en recopiant....

  • 250 g d'huile de coco (coconut oil) = végétaline dans le commerce
  • 200 g d'huile de palme (palm oil) = Spécial frites chez leader price
  • 300 g d'huile de pépins de raisin (grapeseed oil)
  • 200 g d'huile d'olive (olive oil)

 

Les ajouts supplémentaires

  • 5 ml huile essentielle de lavande
  • 2 càs de grains de pavot

 

La soude

 

loisirs_cr_atifs_868

 

On trouve la soude, en france, dans les magasins de bricolage sous la marque Spado.

 

Le dosage de la soude

Doser 300 g d'eau dans le grand pichet, et réserver. Mesurer avec la balance et le petit pichet (ici un verre) 134 g de soude.

 

loisirs_cr_atifs_876    loisirs_cr_atifs_873

 

Attention, il faut être très précis sur ces mesures, la réussite de la recette en dépend !

Verser la soude dans l'eau (et pas le contraire pour éviter les projections)
Mettre le pichet dans l'évier avec un fond d'eau froide pour refroidir le mélange aux alentours de 40 °C.

 

loisirs_cr_atifs_877   loisirs_cr_atifs_878

loisirs_cr_atifs_879

 

Le dosage des huiles

Mesurer les huiles une à une dans le saladier à l'aide de la balance.

Pendant ce temps, mettre le bain marie à chauffer.
Mettre ensuite le saladier sur le bain marie et faire fondre l'huile solide. Porter le mélange à 40-42°C.

 

loisirs_cr_atifs_885    loisirs_cr_atifs_887

 

Le mélange des deux phases

Quand les deux phases sont à 40°C environ, verser la soude dans les huiles.

Mélanger les deux à l'aide du mélangeur à soupe et attendre la trâce.

 

loisirs_cr_atifs_889    loisirs_cr_atifs_890

 

La trâce

Le mélange devient beaucoup plus épais et quand on laisse tomber un peu de ce mélange sur le reste du mélange, il ne coule pas et reste en surface en faisant une trâce... Je ne sais pas si je suis bien claire là !

La trâce est obtenue en 2 à 3 minutes.

 

loisirs_cr_atifs_898

 

L'ajout des suppléments

A ce moment, on peut rajouter les graines de pavot et l'huile essentielle de lavande.

 

loisirs_cr_atifs_899    loisirs_cr_atifs_901

loisirs_cr_atifs_902   loisirs_cr_atifs_903

 

Bien mélanger.

 

Coulage dans les moules

J'aime bien utiliser des moules en silicone pour mes savons. Le démoulage est super facile. Si vous n'en avez pas, vous pouvez aussi utiliser des boites de pringles ou des briques de jus d'orange ou de lait bien nettoyées.

Verser le mélange ainsi obtenu dans les moules à l'aide de la grande cuillère et bien racler les parois à l'aide de la spatule en silicone pour ne pas en perdre une miette... Du si bon savon, pensez donc !

Appliquer par dessus les moules un plastique alimentaire style sel-o-frais pour éviter l'apparition d'une pellicule blanche à la surface du savon.

Mettre le tout dans une glacière ou si vous n'en avez pas comme moi, dans le four (bien avertir toute la famille que les nouveaux petits gateaux ne se mangent pas !) et appliquer par dessus une serviette afin de bien garder la chaleur nécessaire pour le processus de saponification.

 

loisirs_cr_atifs_872   loisirs_cr_atifs_904

loisirs_cr_atifs_905   loisirs_cr_atifs_909

loisirs_cr_atifs_910   loisirs_cr_atifs_911

 

Maintenant on attend environ 24 h.

 

Nettoyage

Pour nettoyer les ustensiles dont on s'est servis pour cette recette doivent être nettoyés avec de l'essuie-tout puis quand la plus grosse partie du savon est enlevée, laver avec une éponge réservée à cet usage et avec du liquide vaisselle. Ne jamais jeter le reste de savon dans l'évier !

 

loisirs_cr_atifs_906   loisirs_cr_atifs_907

 

Démoulage

Le lendemain, les savons sont près à être démoulés.

 

loisirs_cr_atifs_870

 

La période de séchage

Pour pouvoir être utilisé sans risque, il faut être sur que le processus de saponification est bien terminé et que le savon est très sec... Il faut donc attendre 4 semaines ! C'est long, je sais mais c'est nécessaire !
On le met donc dans un endroit assez sombre et bien ventilé... moi je n'ai pas dans ma maison cet endroit miracle alors je mets mes savons dans ma chambre... au grand désespoir de mon mari qui doit dormir encerclé par les odeurs les plus diverses.

 

PS : la phase de chauffe de l'huile n'est nécessaire que si dans les composants il y a des huiles solides (coco, palme, karité, cire d'abeille...). Si vous n'avez dans votre recette que des huiles liquides, vous pouvez préparer la soude plusieurs heures à l'avance de façon à ce qu'elle soit à température ambiante quand vous voudrez faire votre savon. Ceci évite l'achat de thermomètres et l'utilisation du bain marie.


Autour du chaudron

  • vegetaline introuvable

    ciao à tous

    j'habite en Italie et ce matin j'ai fait le tour de tous les supermarches de la zone pour acheter de la vegetaline....mission IMPOSSIBLE!! pensez vous que je puisse la remplacer par de la margarine? Merci "in anticipo" pour vos reponses

    Posté par claude le 06 septembre 2008 à 13:04
  • Bonjour, Claude, la margarine n'est pas de l'huile de coco comme la végétaline, c'est une émulsion faite avec plusieurs matières grasses, voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Margarine.
    Tu ne peux pas remplacer l'huile de coco par la margarine, en revanche, tu peux chercher dans un supermarché de la graisse en pain (en frigo, comme la végétaline) pour les frites et regarder la composition, il faut qu'il y ait marqué : 100% coco.
    Ou bien, ragarder dans une épicerie indienne pour de l'huile de coco, souvent en pot (solide à température ambiante dans nos pays tempérés, sauf canicule !)
    Bonnes recherches

    Posté par chabou le 06 septembre 2008 à 14:15
  • merci chabou

    Merci Chabou pour ta reponse rapide et precise
    je crois que je vais me passer d'huile de coco et realiser mon savon en combinant;
    -huile d'0live
    -huile de palme
    -huile de tournesol
    en attendant...

    Posté par claude le 06 septembre 2008 à 16:08
  • démoulage ?

    Bonjour,
    je suis débutante, j'ai fait mes premiers savons hier (recette maison en fonction des ingrédients dont je disposais), en suivant le pazapas.
    je me heurte aujourd'hui à un petit soucis : j'arrive pas à démouler mes savons !
    j'ai utilisé des boules "kinder surprise" comme moules vu que j'avais rien d'autre sous la main dans l'immédiat, et la forme ronde me plaisait bien. Mais le plastique est rigide.
    y a t-il une solution ? (chauffer, mouiller, passer au froid, attendre plus longtemps que ça sèche ?)
    Merci d'avance pour vos conseils !

    Posté par Ayn le 01 octobre 2008 à 16:00
  • démoulage ?

    Bonjour,
    je suis débutante, j'ai fait mes premiers savons hier (recette maison en fonction des ingrédients dont je disposais), en suivant le pazapas.
    je me heurte aujourd'hui à un petit soucis : j'arrive pas à démouler mes savons !
    j'ai utilisé des boules "kinder surprise" comme moules vu que j'avais rien d'autre sous la main dans l'immédiat, et la forme ronde me plaisait bien. Mais le plastique est rigide.
    y a t-il une solution ? (chauffer, mouiller, passer au froid, attendre plus longtemps que ça sèche ?)
    Merci d'avance pour vos conseils !

    Posté par Ayn le 01 octobre 2008 à 16:08
  • Tenter un passage par le congélateur...

    Posté par bluetansy le 02 octobre 2008 à 10:34
  • merci !
    je vais essayer... pourvu que ça marche, parce que si ça ne marche pas je crois qu'il ne me restera plus que la solution du marteau et de la refonte (snif !).

    Posté par Ayn le 02 octobre 2008 à 15:29
  • le démoulage a finalement réussi, après 4h au congélateur ! merci du conseil !

    par contre mes savons sont plein de gros trous (bulles ?). Ils risquent de se casser ou pas ?

    sinon, je voulais savoir pour quelle raison il faut attendre 4 semaines avant de les utiliser. Ils paraissent suffisament durs. C'est la réaction de saponification qui a besoin de ce délai ?

    j'aurais aimé savoir si la formule était bien avant d'en faire d'autres en modifiant les proportions et les ingrédients.

    j'ai mis :

    -250 g d'huile de coco fondue (végétaline)
    -200 g d'huile d'olive
    -25 g d'huile de sésame
    -25 g d'huile de germe de blé
    -246 g de lessive de soude à 30% (quantité calculéee avec "the sage", indice de saponification entre 7 et 8 pour un savon surgras)

    puis à la trace j'ai ajouté :
    -2 petits bouchons d'eau de rose
    -1 cuillère à soupe de cacao
    -quelques gouttes d'extrait naturel de vanille bourbon

    je trouve que ça ne sent pas tellement le cacao ni la vanille ni la rose... on peut en mettre plus ou pas ?

    par ailleurs je voulais savoir quelles étaient les propriétés respectives pour la peau de l'huile d'olive et de l'huile de coco : j'ai mis plus de coco pour que le savon soit dur et mousse bien, mais est-il plus désséchant que l'olive ? Quelle est l'huile la plus hydratante pour la peau ?

    désolée de vous assaillir de questions, et merci d'avance pour vos réponses !

    Posté par Ayn le 03 octobre 2008 à 10:42
  • Bonjour Ayn,

    Quelques réponses à vos questions:

    - Si vous n'utilisez pas de moules en silicone, il peut être utile de les huiler au préalable. Si cela ne suffit pas , le congélateur est formidable, comme vous avez pu vous en rendre compte.

    - Les bulles sont peut-être dues à celles introduites en coulant la pâte dans le moule.
    La solution est de tapoter gentiment le moule sur votre plan de travail après l'avoir rempli.
    Les bulles s'échappent ainsi avant la réaction de saponification.

    Sinon, elles peuvent être dues à une forte température au cours de la saponification qui a fait "bouillir" votre pâte. Avez vous fait attention à la température à laquelle vous avez chauffé vos huiles (38/42°)?

    - l'attente des 4 semaines permet de sécher le savon au maximum. Vous pouvez utiliser les vôtres si vous ne voulez pas attendre; il n'y a pas de danger mais ils fondront bien plus vite au lavage même s'ils paraissent durs.

    J'aime personnellement les savons plus vieux car je les trouve bien plus doux encore car le pH baisse (peu mais c'est sensible pour la peau).

    - Pour parfumer vos savons, il faut des huiles essentielles ou des parfums synthétiques faits pour cela.
    On en peut pas espérer garder l'odeur du cacao, de la vanille, de la rose avec des hydrolats, du chocolat ou de la poudre de vanille, des macérations etc. Augmenter les doses ne servirait à rien pour l'odeur.

    Et pour que l'odeur des huiles essentielles persiste, il faut en mettre pas mal (3% du poids des huiles).

    - Les propriétes des huiles dans les savons se retrouvent sur de nombreux blogs et autres sites de savonniers. Je vous laisse les chercher.

    Personnellement, j'utilise maintenant jusqu'à 30/35% d'huile de coco dans certains savons sans effet déssechant si elle est couplée à de bonnes huiles.
    L'huile d'olive peut être par contre, mise jusqu'à 100% sans problème. Elle donne des savons durs, très doux mais qui ne moussent pas.
    Il faut donc la coupler à l'huile de coco.

    - "Hydratation" d'un savon
    C'est un terme impropre car un savon n'est pas hydratant.
    Je préfère dire doux.
    Toutes les huiles fluides et le karité sont doux pour la peau. On ne peut pas dire qu'il y en a une meilleure que l'autre.
    Chaque savonnière a ses préférences et tout dépend de l'équilibre de la formule.

    Je vous laisse voir les formules des uns et des autres. Surtout faites vous mêmes vos formules et en testant vos savons, vous trouverez votre huile préférée.

    A bientôt!

    Posté par michele le 04 octobre 2008 à 13:26
  • Merci encore !

    merci pour toutes ses réponses !

    je me sens encore perdue parmi les centaines de combinaisons que je découvre sur les différents blogs que je visite, d'où mes multiples interrogations.

    Je suppose que l'art de saponifier vient en saponifiant, n'est-ce pas ?

    En tout cas, je trouve ce blog super, c'est une mine d'information.

    tant pis pour les odeurs, mais je préfère ne pas utiliser ni huiles essentielles ni fragrances, pour des savons utilisables par tous, mon désir de saponifier moi-même étant né des soucis d'allergies rencontrés avec mes enfants et de mon désir de connaître et contrôler tous les ingrédients.

    Posté par Ayn le 05 octobre 2008 à 11:06
  • Bonjur Thomaelle

    on m'a conseillé ce site car je cherchais du savon de castille pour faire mes produits d'entretien de la maison , je n'ai jamais fait de savon mais en lisant ce site ça m'a donné envie d'essayer , alors je vais m'y mettre dès demain ..
    j'aimerais savoir 2 , non 3 choses
    1er : pourquoi du pavot ?
    2eme: le savon de castille a l'air plus facile et doit être meilleur pour la peau que le savon traditionnel non ? (moi j'utilise le savon d'alep depuis quelques mois pour un problème de démangeaison que j'ai depuis plus de 30 ans, et j'en ai nettement moins) mais quand je vois ce que contient le castile il me parait très bien lui aussi! penses-tu que je pourrais essayer ? je ne voudrais effacer tous les bienfaits de l'alep et que les démangeaisons reprennent comme avant ..et à ton avis , pourquoi le castille pour l'entretien ? il doit revenir plus chère qu'avec les autres huiles non ?
    3eme : mon mari était chimiste (en retraite depuis peu) dans le zinc , mais chimiste quand même et il dit que pendant ses études il avait eu quelques cours de saponification, et il se souvient qu'il fallait '"rincer" le savon avant de le mettre dans les moules pour enlever les restes de soude ; moi je ne vois cela nul part , qu'est-ce que tu en penses ?
    ça fait beaucop de questions mais j'aime bien savoir le pourquoi des choses ..
    Merci pour ton site si bien fait

    Posté par Rose le 06 octobre 2008 à 13:33
  • premier savon, pas terrible ...

    hier j'ai galéré un moment car ma préparation ne prenait pas , mais je n'avais pas utilisé le mixeur,mais un cuillère en bois et c'est sur les conseils d'une fille sympa, que je l'ai fait quand même après quelques heures , la consistance a aussitôt changé, elle s'et épaissit , et j'ai pu la mettre dans les petits moules avnt de me coucher; ce matin j'étais super contente de voir qu'ils avaient bien pris et ce soir j'ai voulu essayer, mais ça me pique la peau (je croyais pourtant qu'avaec l'huile d'olive , ce serait le meilleur)et puis ma peau était grasse comme si j'avais frotté avec de l'huie ... qu'est-ce que j'ai fait qu'il ne fallait pas ?

    Posté par Rose le 08 octobre 2008 à 21:51
  • savon qui pique ?

    Bonjour Rose,

    D'après ce que j'ai lu ici ou là sur le net, il faut bien attendre 1 mois avant de l'utiliser, pour que le savon perde la soude.

    Peut-être que c'est parce que tu l'as utilisé dès le lendemain qu'il t'a piqué la peau...

    @+

    Posté par Laura le 09 octobre 2008 à 16:02
  • Bonsoir Rose,

    Il est très difficile de vous donner des conseils si on ne sait pas quelle formule exacte vous avez faite.
    Il faut nous donner les quantités d'huiles, d'eau, de soude et vérifier que vous avez bien utilisé de la soude caustique...

    Il est curieux tout de même que votre savon vous graisse les mains.

    Et Laura a raison, on ne teste pas un savon directement sur la peau le lendemain de sa réalisation.
    Si vous voulez tester la mousse de vos savons frais, il faut impérativement mettre vos gants.

    Posté par michele le 10 octobre 2008 à 21:02
  • ustensiles de cusine

    Bonjour, j'espère ne pas faire de doublon avec une autre question.
    Peut-on utiliser ses ustensiles de cuisine traditionnels ou doivent-ils être consacrés uniquement à la fabrication de savons ?

    Posté par Anne-Laure le 02 décembre 2008 à 15:44
  • Il y a deux écoles Anne Laure:

    - ceux dont je suis qui ont un matériel réservé pour les savons.

    J'en fabrique beaucoup et je peux me permettre de stocker du matériel en double, souvent récupéré ici ou là: un mixer, trois bols en plastique, trois cuillères à soupe en inox, quelques moules en silicone, une vieille nappe et une caisse à vin en bois.
    Le tout stocké dans un carton.

    Une fois le savon fait, je nettoie rapidement l'excès de pâte et je le lave au lave-vaisselle avec la vaisselle pour manger

    - ceux qui utilisent indifféremment les ustensiles de la cuisine.

    Ils considèrent que si on travaille dans les règles de l'art, il n'y a pas de soude résiduelle et qu'un bon lavage suffit.

    Les deux se défendent.
    A vous de voir...

    Posté par michele le 02 décembre 2008 à 17:08
  • Merci Tomaelle pour ce pas à pas si bine expliqué!
    Ca donne vraiment envie de fiare ses savons soi-meme. Je pense qu'un jour je vais me lancer.
    Hey!! J'aurais jamais pensé que la vegetaline c'etait de l'huile de coco!!! Et pour l'huile de palme je me demandais où ça se trouve, ayé j'ai la réponse
    Merci Thomaelle, tu es trop chou )

    Posté par Butterfly le 19 mai 2007 à 11:25
  • Thomaelle et ses pas à pas à encore frappé ! celui-ci battra-t-il encore le record du nombre de massages ? hihi... ce blog va devenir une véritable encyclopédie ! merci Thomaelle.

    Posté par Catherine le 19 mai 2007 à 12:11
  • Claires, précises et méthodiques ! Merci Thomaelle pour ces explications ! Maintenant, y a plus qu'à... ^^

    Posté par Lamu le 19 mai 2007 à 14:31
  • Ils sont supers tes pas à pas Thomaëlle, vraiment!!des explications, des conseils et des photos dignes de ce nom!!

    Posté par Bichon le 19 mai 2007 à 15:10
  • yeeeeeees super ! enfin tu l'as faite la rubrique pazapas !! )

    bizzzzzzzzzzzzzz

    Posté par missmiss le 19 mai 2007 à 20:12
  • Merci les filles !

    @Catherine, celui de mon blog a dépassé il y a peu de temps les 150 com ! je suis trop contente d'avoir pu aider autant de gens !
    @Missmiss, depuis le temps que tu me la réclames cette rubrique (j'ai repris ton orthographe, t'as vu ?)

    Bizzzzzzzzz

    Posté par Thomaelle le 19 mai 2007 à 20:27
  • hi hi oui j'ai vu!
    oui je la réclamais car sur CE blog de partage je trouve qu'elle est indispensable ! surtout pour toutes les débutantes qui viennent ici...

    bizzzzzzzzz

    Posté par missmiss le 19 mai 2007 à 21:58
  • T'as bien raison, ça manquait !!!! C'est chose faite maintenant ! ;o)
    Bizzzzzzzzzz

    Posté par Thomaelle le 19 mai 2007 à 22:02
  • J'espère que ce pas à pas va rempoter autant de succés que le précèdent dans ton blog !!
    Mille merci pour cette initiative qui je dois dire m'a sauver la vie; Je m'esplique : sans ce pas à pas je n'aurai jamais fait de savon!!! Et aujourd'hui c'est chose faite !!! Je n'ai plus peur de la soude. Et mes premiers "vrais" savons sont en train de sécher !!!
    Juste 2 questions :
    1er : comment faire comprendre à mon mari que la soude, une fois le savon sec (3 à 4 semaines) ne risque plus rien pour la peau ? (puisque au dépard elle est dangeureuse cette vilaine soude)

    2eme : ces savons sont ils "naturels" puisque il y a un produit chimique ?
    bizzzzzzzzzzzzzzzz

    Posté par jason le 20 mai 2007 à 08:06
  • quelle magnifique pas à pas. Je n'ai jamais vu mieux sur aucun autre blog. Ca donne envie de faire des savons quand on voit le résultat. Continue à faire de si jolies choses, c'est trop beau. Bisous

    Posté par marojou le 20 mai 2007 à 09:24
  • Oui, c'est vraiment le plus simple et il est très didactique.
    Bravo Thomaelle!

    Posté par michele le 20 mai 2007 à 10:21
  • Jason , tu lui dis simplement que sans soude il n'y a pas de savon, que TOUS les savons qu'il y a y compris ceux du commerce ont besoin de Ce procedé de Saponification pour devenir des savons ..point...

    Posté par Tallulah le 20 mai 2007 à 16:43
  • sinon...."you are the champion my nsp...your are the champoin of the "pas à pas "....

    Posté par Tallulah le 20 mai 2007 à 16:44
  • Le top du top des pazapas !

    Posté par Fleurdeviolette le 20 mai 2007 à 17:53
  • Une petite remarque: il faut mettre les GANTS à toutes les étapes de la fabrication du savon.

    Dès que l'on pèse la soude et jusqu'au moment du lavage des ustensiles ainsi que le lendemain pour démouler et manipuler les savons.

    Je pense que pour Thomaelle, il était plus simple de prendre les photos sans les gants )!
    M.

    Posté par michele le 20 mai 2007 à 18:13
  • Kikoo les filles !

    Merci à toutes !
    @MIchèle, oui en effet, les gants sont rarement nickels et mon appareil photo quasiment neuf à l'époque.... Faudrait que je demande à mon homme de prendre des photos pendant que je fais mon savon... histoire de rester cohérente dans mon histoire ! ;o)
    @Jason, dis lui que la réaction de saponification permet de transformer l'intégralité de la soude en savon... donc aucun risque pour la peau.. A CONDITION D AVOIR BIEN CALCULE LE VOLUME D HUILES NECESSAIRE POUR SAPONIFIER ENTIEREMENT LA SOUDE A L AVANCE A L AIDE D UN CALCULATEUR !!!!!

    Bizzzzzzzz

    Posté par Thomaelle le 20 mai 2007 à 21:57
  • ohé, vive la soude!
    cette recette, je la regarde, je la contemple, je l'apprends par coeur, alors si sur ton blog, thomaelle, tu as des dizaines de visite sans message, çà doit être moi
    bon sinon devant l'apparente facilité de cette recette, mon chéri est presque mure pour m'autoriser à faire de la soude! des bisous ma belle!

    Posté par fanette le 21 mai 2007 à 10:23
  • Chapeau bas !!!!!

    Thomaelle, c'est vraiment génial....T'as un don pour enseigner...
    Juqu'à maintenant je râpais le savon, (99%), le faisait fondre et ensuite rajoutais mes lubies (avoine, fleurs, algues...) mais avec l'aide de ton pasapas je vais me lancer. Me reste a trouver de la soude (ou trouve t'on aux USA ce truc là ?)

    Un tres grand merci

    Posté par Val le 22 mai 2007 à 21:36
  • huiles

    thomaelle, sur les foto g vu ke tu utilisé dé huile a cuisiné é non lé huile a pression froide?? je pensé kil yavé une difference o nivo kalité???

    Posté par fiona le 25 mai 2007 à 16:46
  • Ah là là, Fiona c'est vraiment trop horrible ...
    Je ne m'y fais pas ;-(

    Posté par michele le 26 mai 2007 à 13:23
  • qualité des produits

    alors, je recommence. Voila, je pensais qu'il y avait une difference de qualité entre les huiles utilisées en cuisine et pour les cosmétiques? En utilisant une huile a pression froide rendra t'il le produit final de meilleur qualité ou est-ce que cela revient-il au meme? merci

    Posté par fiona le 27 mai 2007 à 21:23
  • coucou!
    bravo pour ce superbe pasà pas !! plus d'excuse pour pas y arriver
    bisous

    Posté par andralya le 28 mai 2007 à 17:17
  • fiona je ne suis pas une pro du savon mais étant donné que la soude détruit tout il n'est pas necessaire de prendre des huiles de bonne qualité.

    Posté par malegria le 29 mai 2007 à 01:13
  • Ok, mais si la soude détruit tout, pourquoi mettre des huiles differentes, des beurres.......Bizz

    Posté par fiona le 29 mai 2007 à 15:04
  • Ben moi j'utilise le plus possible des huiles de première pression et biologiques dans mes savons.
    Il n'y a que le coco que j'ai du mal à trouver en bio à prix raisonnable.
    Donc j'utilise la végétaline et pas l'huile de coco à frire générique car rien qu'à les regarder, il n'y a pas photo.
    La végétaline a la "transparence" de l'huile de coco figée alors que l'autre est vraiment trop opaque et bien plus cassante.

    Je n'ai pas testé en faisant autrement mais je trouve important de mettre de bonnes huiles même à la saponification.

    Avec un kilo d'huiles bien choisies (pas plus de 20% de coco et palme) je fais près de 10 pains de savon ... donc la différence de prix ne joue presque pas pour une qualité bien différente.

    On le vaut bien tout de même !

    Posté par michele le 29 mai 2007 à 18:21
  • Oui, je pense aussi que nous le valons bien, lol.
    Je voudrais tenter de faire mon premiere savon mais j'hésite sur les quantités car je voudrais qu'il soit bien nourrissant (j'ai la peau trés trés séche) mais qu'il tienne bien.
    Je pensai mettre :
    végétaline 50%
    beurre de karité 5%
    beurre de mangue 10%
    olive oil 30%
    carrot oil 5%
    avec en plus HE pamplemousse, geranium et citron. De la poudre de rose musquée pour un legere effet gommant.
    Que pensez vous des dosages???
    Merci a celles qui prendront le temps de me répondre. Bizz

    Posté par fiona le 01 juin 2007 à 23:59
  • Bonjour Fiona,

    Si tu as la peau très sèche, il vaudrait peut-être mieux inverser les proportions de coco (végétaline) et olive.
    L'huile de coco en grande quantité te donnera un savon dur mais plus "agressif" car il moussera trop.

    Je ferais:
    50% olive
    30% coco
    10% mangue
    5% karité
    5% carotte

    Ton savon sera dur aussi ne t'inquiète pas car mes savons avec beaucoup d'olive le sont et ils sont très doux et agréables.

    Posté par michele le 02 juin 2007 à 08:18
  • Merci Michele,
    je vais tenter avec 50% olive et 30% coco.
    Par contre, j'etais entrain de relire le pas a pas ci-dessus et j'ai une petite question car Thomaelle dit: "Mettre le pichet (de soude) dans l'évier avec un fond d'eau froide afin de refroidir la soude aux alentours de 40°C". Je vais mettre de l'eau et du lait de chévre comme solution acqueuse. Faut-il le chauffer puisque ensuite il faut le refroidir en mettant de l'eau froide au fond de l'évier? Et mettre de l'eau froide au fond de l'évier ne va-t'il pas faire descendre la solution a moins de 40°C? Merci bien.

    Posté par fiona le 02 juin 2007 à 15:05
  • Hello Fiona !

    Il faut savoir que quand tu mélanges la soude et l'eau, le mélange chauffe et atteint une température de 94°C... d'où l'intérêt de refroidir le mélange ! A toi de bien mesurer régulièrement la température pour éviter qu'elle chute de trop... Dans ce cas, il suffit de réchauffer légèrement le mélange avec un bain marie.
    Attention, pour l'utilisation du lait de chèvre en phase aqueuse, il y a une préparation à faire préalablement... Va voir là : http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/03/07/4232837.html#

    Bizzzzzzzzz

    Posté par Thomaelle le 02 juin 2007 à 17:22
  • Merci pour cette précision Thomaelle et pour l'info sur le lait de chèvre en phase acqueuse.
    Bizz

    Posté par fiona le 02 juin 2007 à 23:38
  • SOUDE

    Kikoo!!
    merci pour ce pas a pas geniale pour les debutantes comme moi!!!
    juste une question, la soude c'est mieux de la prendre liquide ou en poudre?

    Posté par bina le 08 juin 2007 à 16:10
  • Hello bina !

    Toujours en poudre (ou en granules), la soude !

    Bizzzzzzzz

    Posté par Thomaelle le 08 juin 2007 à 16:25
  • SOUDE

    merci!!!

    Posté par bina le 08 juin 2007 à 22:09
  • SOUDE

    recoucou c'est encore moi!!
    jvais aller chercher la soude tout a lheure vu que maintenant j'ai mon équipement de pro!!
    mais j'ai regarder le calculateur "THESAGE" mais j'y comprend pas grans chose en fait!

    Posté par bina le 12 juin 2007 à 14:00

Commenter l'article