Tableau de composition du parfum

Senteurs et parfums

Par cshabou

Sur une suggestion de Malégria, je vous livre ce tableau qui a pour base une information du site Derma Nova et que j’ai complété ensuite au fil de mes lectures. 

 

Notes de Tête

 

Notes de cœur  (Médiane)

Notes de Base

 (de fond) 

Abricot

 

Anis 

 Amande

Anis Etoilé

 

Bois de Rose

 

Ambre

 

Bergamote

 

Cannelle

 

Baume du Pérou

 

Cardamome

 

Chèvrefeuille

 

Benjoin

 

Cassis

 

Ciste

 

Bois de Cèdre 

 

Citron

 

Clou de girofle

 

Bois de Santal

 

Coriandre

 

Fruit de la passion

 

Bouleau

 

Cumin

 

Galbanum

 

Café

 

Cyclamen

 

Géranium

 

Cannelle 

 

Cyprès

 

Gingembre

 

Caramel

 

Estragon

 

Iris

 

Chocolat

 

Gardénia

 

Jacinthe

 

Encens

 

Lotus

 

Jasmin

 

Fève Tonka

 

Mandarine

 

Lavande

 

Girofle 

 

Menthe poivré 

 

Lys

 

Mousse de Chêne 

 

Menthe verte 

 

Magnolia

 

Muscade

 

Néroli

 

Mangue

 

Musc

 

Noix de coco

 

Melaleuca 

 

Patchouli 

 

Orange

 

Mimosa

 

Poivre Noir

 

Pamplemousse 

 

Muguet

 

Racine d'iris

 

Papaye

 

Nénuphar

 

Vanille

 

Pêche

 

Œillet

 

Vétiver

 

Petit grain

 

Pivoine

 

 

Piment

 

Réglisse

 

 

Pin/sapin

 

Romarin

 

 

Poire

 

Rose

 

 

Pomme verte

 

Sauge Sclarée 

 

 

Verveine

 

Tubéreuse

 

 
 

Violette

 

 

 

Pour les compositions d'odeurs, on part sur trois classifications principales ou notes :

 

Note de tête, note médiane, note de base.

 

La note de tête est l'odeur qu'on perçoit en premier. C’est la plus intense mais la plus éphémère.

La note médiane fournit le caractère solide à l'odeur.

La note de base ajoute la profondeur à l'odeur. Les notes de tête et de cœur s’appuient dessus et lui laissent la place lorsqu’elles disparaissent. C’est la note que l’on retrouve sur un foulard le lendemain.

 

Voici la suite des articles que j'avais relevés dans le but de parfumer mes savons :

« Règle générale pour les parfums de savons, les notes de tête, médiane et de base sont : note de tête de 15 à 20 ml d'huile essentielle par lot, pour la note médiane 5 à 10 ml d'huile essentielle par lot et de 2.5 à 5 ml pour la note de base par lot. Parfumer vos savons est vraiment une chose qui est

très personnelle et varie beaucoup selon les goûts et préférences individuelles. 

Nous vous recommandons d'ajouter un fixatif pour vos odeurs dans le savon. De bons fixatifs :  la poudre de racine d'Iris ou le Benjoin. Ils agissent comme une espèce de colle pour les odeurs. Nous  suggérons 3 gr par lot.

« Les huiles essentielles, en fait, ne dégagent vraiment leur parfum que lors de l'utilisation du savon : les molécules sont emprisonnées dans le savon et se libèrent progressivement. La quantité dépend des he que l’on veut utiliser ! Les huiles qui sont puissantes et qui servent de note de fond (patchouli, santal, benjoin...) se dosent moins que les he plus volatiles (agrumes, fleurs...). Il faut faire un mélange des trois notes pour obtenir un total de 15 ml par kilo de savon. »

  

On ajoute entre 25 et 50 gouttes (0,5 et 1%) de parfum ou d’huiles essentielles pour 250 g de matière grasse dans les savons réalisés avec la technique à froid et la moitié pour les savons réalisés avec la technique à chaud car le parfum est alors introduit lorsque la saponification est totalement finie.

 

Pour obtenir un parfum équilibré, utilisez 57% de note de tête, 28% de notes de cœur et 15% de notes de fond. Il est recommandé d’ajouter un fixateur de parfums (0,3% du savon) tel que la poudre de racine d’Iris ou le Benjoin.

 

Mon mélange planant : petit grain (ou néroli), lavande, géranium et encens. A vous de trouver le votre maintenant !

 


Autour du chaudron

    Coucou

    Tu dis entre 0.5 et 1% d'huile essentielle pour parfumer 1 savon en technique à froid et la moitié à chaud. Je pense que tu as dû inversé. 0.5% à 1% ca doit être pour le savon à chaud car oui effectivement le savon est fait dans un premier temps et ensuite à base de bondillons de savon il retravaille la pâte pour y ajouter, huile végétable noble, parfum, couleur et aussi pour les remouler à leur facon.
    A froid on met entre 2 et 5% d'huile essentielle pour obtenir un résultat olffactif probant et encore cela dépend comme tu le souligne des proportions de note de tete, de coeur et de fond.

    Qu'en penses tu? :p

    Posté par Bullesdesavon le 19 novembre 2007 à 16:47
  • @ Bullesdesavon, bonjour, je n'ai fait que retranscrire des articles trouvés sur le net (ils ne donnent pas tous les mêmes pourcentages) mais je confirme que, quel que soit le pourcentage d'huiles essentielles ajoutées, il en faut moitié moins dans la methode à chaud, car on les ajoute à la fin, lorsque la saponification est déjà finie et les odeurs tiennent mieux. Je crois que la méthode que tu décris est celle de la refonte, ou je me trompe ?

    Posté par chabou le 20 novembre 2007 à 17:48
  • Merci pour tes réponses c'est bien ce que je pensais. La méthode que je décris reviens à de la refonte oui. Mais pour moi c'est pas une méthode pour faire du savon à partir du moment ou tu ne fais pas de saponification. Il y a des savonneries soit disante " artisanale" qui ne font que ca et c'est une majorité, les vrais savonniers sont rares :s

    Posté par bullesdesavon le 21 novembre 2007 à 07:54
  • En fait ca s'appelle melt and pour pr etre plus précis je pense. Mais pour moi ca revient à de la simple refonte de savon.

    Posté par bullesdesavon le 21 novembre 2007 à 08:13
  • "Mélanger-verser" effectivement ce n'est pas faire du vrai savon mais ça peut être intéressant pour les enfants et pour les possibilités créatives et esthétiques. C'est encore autre chose que la refonte, je n'avais pas saisi.

    Posté par cshabou le 21 novembre 2007 à 10:14
  • Super ce tableau merci
    Je me lance timidement en composition de parfums ca va me donner des idées. Par contre vu la concentration d'HE dans un parfum, je n'ose pas les mettre sur la peau mais sur les vêtements.

    Posté par physalis le 07 mai 2008 à 11:40
  • savon en poudre

    salut je suis un jeune camerounais au chomage et
    je me suis lancé dans la savonerie.Votre tableau et vos consilles mon ouvert l'exprit sur un poin t .Mon problème se situ au niveau du parfum car je ne parvien pas à le fixé dans le savon; je fait du savon en poudre par la méthode à froid S'IL VOUS PLAIS DITE MOI CE QUE JE DOIS FAIRE (j'utilise les parfum synthetique).
    A plus

    Posté par destin le 12 septembre 2008 à 22:39
  • Bonjour, du savon en poudre? tu veux dire qu'après la saponification, tu le réduis en poudre? Je n'ai pas bien compris.

    Sinon, pour fixer les parfums et huiles essentielles, c'est bien expliqué plus haut, il te faut un fixateur, soit du benjoin, poudre de racine d'iris...etc, je pense qu'il te faut faire quelques essais jusqu'à trouver tes propres formules et mélanges, il y a des parfums et des huiles essentielles qui tiennent mieux que d'autres, certains ne tiennent même pas du tout.

    Il y aussi la qualité des parfums qui entrent en jeu, certains donnent de très bons résultats olfactifs, d'autres sont carrément repoussant!

    (Attention à bien choisir une qualité spécial pour les savons, les cosmétiques!)

    Si c'est la méthode à froid que tu emploie, mets tes parfums à la trace bien avancé, juste avant de les verser en moules, couvre-les d'un film plastique jusqu'à ce que la pâte à savon commence à durcir dans le moule.
    Voilà, j'espère que ça t'aide un peu.

    Posté par zinette le 13 septembre 2008 à 09:36
  • savon en poudre(détergent)

    Salut j'ai bien reçu votre message et je vous remercie de tout coeur.Mais,je pense qu'on ne s'est pas bien compri.Car je parlais du détergent (savon en poudre ) après reaction nous le soumétons à une certaine chaleur pour le désidraté ce qui fait disparêtre l'odeur du parfum.Nous comptons beacoup sur vos conseils.

    A plus

    Posté par dany le 20 septembre 2008 à 21:32
  • Et le cuir ?

    Bonjour, bravo et merci pour cette source d'informations très utiles. Je ne trouve pas la note de cuir dans votre tableau. Y a-t-il une raison à cela ?
    De plus, je m'étais laisser dire que la muscade et le girofle étaient plutôt des notes de coeur, mais je suis novice, et je suis peut-être dans l'erreur.
    Merci et bonne continuation.

    Posté par renzo le 11 décembre 2009 à 01:46
  • Bonjour Renzo,

    Il me semble que Chabou a donné ici les notes naturelles issues d'huiles essentielles ou d'absolues.

    La note cuir même si elle peut être d'origine naturelle (comme pour l'HE de liquidambar que j'ai personnellement du mal à utiliser) est souvent synthétique et n'a donc pas trouvé sa place dans ce tableau.

    Quant aux classification dans la pyramide olfactive, il y a souvent des différences dans la littérature.
    Mes deux sites de référence sont:

    -Néroliane

    http://www.neroliane.com/

    où girofle et muscade sont effectivement classées comme notes de coeur

    - Osmoz (un site que j'adore!)

    http://www.osmoz.fr/

    Où elles sont considérées comme notes de fond comme le dit Chabou.

    C'est donc à chacun, avec ses essais, de conclure car je crois que les associations d'odeurs peuvent modifier ces classifications un peu rigides.

    Peut-être auriez vous l'amabilité de revenir nous en parler?
    A bientôt!

    Posté par michele le 12 décembre 2009 à 10:15
  • Merci Michèle d'avoir répondu à Renzo.
    Ce tableau n'était qu'un modeste essai de classification et m'avait aidé, lors de l'utilisation des "odeurs" à clarifier mes idées.
    Par la suite, j'ai découvert que c'est un monde très complexe, si subjectif que même les notions de "ça sent bon" et "ça sent mauvais" sont rarement sures à 100%.Je suppose que l'odeur "cuir" est synthétique et il faudrait trouver un tableau de parfumeur.

    Posté par chabou le 12 décembre 2009 à 21:42
  • bonifier un parfum "synthétique"?

    Bonjour. Mes excuss si je ne post pas au bon endroit sur le forum de ce site que je découvre. voilà : j'ai fait achat pour la2de fois, d'un parfum adoré, disons "pass d'nf" de l'Art Parf"...
    Déception ! il ne sent plus pareil, plus acid, moins "chaud", etc..G pensé d'abord que celà venait de moi (changments subtils au niveau de la peau, hormonal, etc...), mais celà a été confirmé par d'autres personnes qui l'appréciaient avant. Alors, ma question est : y'a t-il moyen de "rectifier" un parfum de synthése avec des substances naturelles ? En l'occurence, je crois, en accentuant les notes de fond ? Dites-moi si ça vous inspire. Merci d'avance

    Posté par flair2rien le 10 janvier 2010 à 12:42
  • suite article "Et le cuir?"

    Merci Michèle et merci Chabou pour vos réponses, et pardon pour le délai. J'avais oublié mon post et je viens de refaire le lien. Je n'ai malheureusement pas de nouveautés à propos de ces 2 notes de coeur ? de fond ? Effectivement, je pense que selon la provenance, la technique d'extraction, la finesse de l'évaluation, etc... on doit pouvoir confondre les 2 types de notes.
    Concernant osmoz, je dois dire que j'en suis tombé amoureux. Pas une semaine sans que j'aille y glaner de nouvelles informations et de nouveaux projets d'acquisitions. Je suis un fanatique imperturbable des orientaux, et je dois me freiner pour ne pas acheter tout ce que je trouve.
    Bonne continuation et au plaisir !

    Posté par renzo le 15 février 2010 à 05:13
  • recherche sur parfums

    bonjour
    pourrier vous me donner quelque information sur parfums pour me dire a quoi il corresponde
    NOTE..ambrées /florale...grenade/orchidée ca correspond à quelle créateur c'esr un parfum femme
    FAMILLE ET NOTE ambrées/florale vanillée
    vanille/mandarine à quoi correspond

    FAMILLE ET NOTE florales/fruitée
    framboise/iris

    FAMILLE ET NOTE ambrées/fougére
    bergamote tonka

    FAMILLE ET NOTE boisées/chyprée
    pamplemousse vetivert

    FAMILLE ET NOTE boisées/florale musc
    ambre sauge

    si vous pouviez m'aider à retrouver le nom du créateur et le nom du parfum en attendant une aide de votre part recvez mes sincères salutations

    AVONDO MICHELLE

    Posté par michou le 27 mars 2010 à 16:53
  • Je suis désolée de ne pouvoir vous aider mais je pense que sur le site Osmoz vous parviendrez à trouver les informations que vous recherchez.

    http://www.osmoz.fr/

    Posté par Irene le 27 mars 2010 à 17:08
  • Merci Chabou pour ce post ,ça va m aider à avoir une certaine synergie des parfums que j ai toujours peur de rater

    Posté par Médina le 18 mai 2011 à 19:00
  • Je suis désolée, je crois qu'en voulant replublier cet article complété, j'ai effacé tous vous commentaires. Je me sens trés malheureuse de ne pouvoir répondre à chacune et
    merci pour votre gentil accueil dans mes débuts de (presque) blogueuse ! bises

    Posté par cshabou le 24 juin 2007 à 15:30
  • Pas de panique chabou ! j'ai tous les com sur la boite mail, je les remets un à un ici, comme ça tu pourras y répondre, ok ?

    Posté par Thomaelle le 24 juin 2007 à 16:13
  • Bonjour Cshabou et bienvenue ici!
    Es-tu la chabou que nous connaissons? car il y a un s de plus...

    Merci pour ces indications sur les parfums.
    je fais un peu au pif mais je n'avais pas les proportions du parfum équilibré!
    Tout ça nous ouvre encore des horizons...

    Posté par michele le 24 juin 2007 à 16:14
  • Com de Venezia

    Bonsoir, c'est une très bonne idée de lister les senteurs. Il ne faut pas oublier que certaines se trouvent sous la forme d'huiles essentielles, mais pas toutes. Par ailleurs, les parfumeurs audacieux bousculent les traditions en employant certaines notes à contre emploi (un seul exemple: l'encens peut se trouver parfois en note de coeur)

    Posté par Thomaelle le 24 juin 2007 à 16:16
  • Com de Malegria

    Ah super Chabou, je suis sûre que nous serons nombreuses à beaucoup utiliser ton tableau. Loulou sur le fichier que chabou m'a envoyé il y a comme proportions: 57% de note de tête, 28% de notes de coeur et 15% de notes de fond. Il y a d'autres précisions concernant les savons mais je laisse à Chabou le soin de vous les faire découvrir. J'imagine que les parfumeurs savent bousculer ces conventions pour obtenir de merveilleuses senteurs mais personnellement je ne suis pas vraiment un nez et ce tableau va bien m'aider. Merci Chabou

    Posté par Thomaelle le 24 juin 2007 à 16:16
  • Com de Loulou

    Chabou, y-a-t-il des proportions à respecter entre chacune des notes? Est-ce que la note de tête doit-être la plus importante en quantité ou bien le volume des HE choisies est le même? Et quel est le rapport HE et liquide complémentaire?

    Posté par Thomaelle le 24 juin 2007 à 16:17
  • Com de Catherine

    Super Chabou ce tableau! La seule chose qui me gêne est, effectivement, qu'on y mélange des huiles essentielles et des fragrances, mais pourquoi pas, ça donne déjà une bonne idée. Chabou, je vois que nous aimons toutes les deux le néroli. D'ailleurs je précise que, sur l'indication de Venezia, j'ai essayé le mélange à part égale de mandarine et petit grain comme substitut du néroli (pour cette qui n'ont pas les moyens de l'acheter vu son prix élevé), le résultat est trés convaincant ; ce n'est bien sûr pas le néroli mais on s'en approche beaucoup. Concernant la proportion entre notres de tête, de coeur et de fond, je pense qu'elles ne peuvent être qu'approximatives puisque certaines HE comme le patchouli, l'ylang et bien d'autres ont beaucoup de force au niveau odeur, que certaines peuvent même être entêtantes. Chabou, dis nous vite la suite.... merci.

    Posté par Thomaelle le 24 juin 2007 à 16:18
  • Michèle, oui, oui, c'est moi mais pour publier cet article chabou ne passait pas, je n'ai pas compris pourquoi sinon parce que je suis une GDPD (grande débutante pas débrouilarde... mais têtue)
    vénézia, c'est vrai et sur un site dédié aux parfums, j'ai lu que certaines épices "fraîches" pouvaient se trouver dans la note de tête.
    Malegria et Loulou, j'ai donc mis la suite mais ce sont des retransciptions d'éléments trouvés au fil du Net, j'espère qu'ls sont fiables.
    Thomaelle, merci de ton aide et d'avoir corrigé mon erreur.bises à toutes

    Posté par cshabou le 24 juin 2007 à 18:04
  • Catherine, ce tableau est un mix d'huiles essentielles à l'usage des savonnières et d"odeurs" pour la composition des parfums.
    Je viens d'aller voir ou plutot sentir le mélange que j'avais fait pour remplacer le néroli : ma mandarine et/ou mon petit grain ne doivent pas être extra car je ne retrouve pas l'odeur du néroli co-distillé que j'ai. Ou bien, c'est mon nez qui n'est pas à la hauteur ! mais je re-essayerai.

    Posté par cshabou le 24 juin 2007 à 18:12
  • merci Chabou ! un tableau bien utile en effet! on ne sait jamais quoi mettre avec quoi!
    bizzz

    Posté par missmiss le 25 juin 2007 à 03:01
  • je recherche désespérément comment diluer de l'essence pure de parfum afin d'obtenir de l'eau de parfum ou de L'eau de toilette. Je sais que vous pourrez me donner cette information.

    Posté par manhu le 04 octobre 2007 à 15:24
  • j'ai reçu de l'extrait aromatique de mimosa, quelqu'un peut me dire ce que je pourrais faire avec ? du parfum c'est possible ? j'adore cette odeur ... merci à vous

    Posté par karo le 14 octobre 2007 à 13:26

Commenter l'article