"Garance" : Savon "Art moderne"

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Aujourd'hui, j'ai reçu I. ma copine de cosméto et sa fille, qui porte un joli prénom coloré: "Garance".
I. voulait voir comment je fabrique mes savons à froid.

     Il fallait donc prévoir une recette. Il me restait un fond de jus de carotte bio au frigo donc ce sera un savon jaune.
Je voulais montrer le plus de choses possibles à I. donc pourquoi pas deux couleurs?

Je tourne autour du charbon en savonnerie depuis un moment donc pourquoi pas un bicolore noir et jaune?
Mais je ne voulais pas refaire de marbré, de bi-couche, de mosaïque...

    Et puis, hier soir, je discutais avec un ami, d'art moderne, d'un peintre vraiment trop moderne pour lui, de l'exposition où il s'est mortellement ennuyé.

Et ce matin, j'y étais (mais où va se nicher l'inspiration?): Je vais faire avec elles un savon "Art moderne"que j'espère peu ennuyeux, tout de même...

 

100_2334 

          Et puis I. est arrivée avec Garance, petite jeune fille qui s'intéresse un peu aux cosmétiques que fabrique sa maman...
On ne peut pas faire plus moderne qu'une jeune fille.

On a donc fabriqué le savon et tout à l'heure après les avoir coupés, il est devenu évident que c'est le savon "Garance, Art moderne" !

L'idéal aurait été un savon rouge comme le suggère son prénom mais c'est l'objet d'une autre recherche savonnesque: un savon rouge coloré naturellement.

Il faudrait peut-être saponifier des petites filles prénommées Garance...
I., si tu me lis, je plaisante!

 

 Formule du savon "Garance"

30% coco
27% palme bio
23% olive bio
10% carthame bio
5% karité du Bénin
5% colza bio

NaOH selon le calculateur pour un surgras de 10%
jus de carotte bio, charbon noir activé en poudre.

HE: niaouli, lavandin, patchouli


Il a durci en seulement 8 heures dans le moule en bois.
Il mousse bien car j'ai monté le coco à 30%.

 

Mode opératoire

J'ai juste:

- coloré un tiers de la pâte en noir avec le charbon activé en poudre
- coulé en premier lieu, la pâte jaune
- coulé au centre, tout doucement, la totalité de la pate noire sans mélanger.

 

100_2331 100_2328 100_2332

Je leur trouve un air résolument moderne, d'autant plus que chaque savon est unique.
On dirait vraiment des tableaux.

C'est tellement simple que ça en est surprenant.
Le hasard a fait le reste!

100_2335 100_2336
100_2337 100_2339

Ne sont-ils pas aussi beaux que Garance est belle?


Autour du chaudron

    COULEURS !

    Ayé, je me lance dans les COLORATIONS de savon.

    Grâce à toi, MICHELE, et à ton magnifique jaune si délicat, qui me fait de l'oeil, en plus d'y avoir tapé, depuis longtemps.

    J'ai d'ailleurs exigé que les autorités chromatiques créassent - j'applique la concordance des temps quand je deviens officiel -, créassent, disais-je, séance tenante l'appellation "JAUNE DE GARANCE" en l'honneur de ton savon. Sache que le dossier est en cours, je te remonterai l'info.

    Inspiré, je me suis donc aventuré dans le rayon "Jus de fruits" de mon Nat*****a préféré et ai réalisé quatre savons de 100 g chacun pour faire autant d'essais colorés avec une base COCO 30%-KARITE 40%-ARGAN 30% : Delicioso ! (Rappelez-vous mes origines milanaises. Et comme vous les ignoriez, maintenant vous les connaissez).

    J'ai ainsi remplacé l'eau de dissolution de la soude par :

    - dans l'un, JUS DE CAROTTE pour obtenir ce merveilleux jaune presque solaire - c'est un bel épithète, non ? -,

    - dans un autre, JUS DE MYRTILLE, qui a malheureusement quitté sa superbe couleur profonde noire violacée pour revêtir une triste robe de bure bien terne - la solution de soude laissait pourtant augurer une teinte magnifique -,

    - dans un suivant, JUS DE PRUNEAUX, qui arborait une couleur intéressante et brillante de betterave cuite, mais qui n'ose pas encore dévoiler ses atours.

    Le dernier s'est dilué simplement à l'eau et s'est agrémenté à la trace TRES FINE d'une cuillérée à café (c'est peut-être beaucoup pour un batch de 100 g ?) de charbon végétal activé aux vertus si intéressantes pour le système digestif. Mais, ici, c'est bien du système épidermique que l'on parle !

    Santa Maria !, quelle couleur ! Un sirop d'un NOIR ABSOLU, impénétrable, luisant comme la peau d'un squale, indomptable et dangereux. En le coulant, j'ai dù ravaler l'envie d'y plonger les doigts tellement cette couleur m'a fasciné !

    Imaginez :

    - Regarde, chéri(e), j'ai du magnifique savon noir plein les mains.
    - Ah, oui, c'est joli, mais ça coule et c'est en train de bouffer le parquet !
    - Ouille ! C'est en train de me bouffer les mains aussi !
    - Bien fait ! Ca t'apprendra à pas écouter Michèle !
    - Ouin !

    (Note de la production : les enfants, ne reproduisez pas cette scène à la maison.)

    A ce propos, pour celles et ceux qui voudraient faire un savon au CHARBON, je me permets de conseiller de vous en tenir à une TRACE VRAIMENT FINE afin de permettre une bonne incorporation du charbon en poudre qui nécessite en effet de pouvoir écraser à la spatule pendant quelques minutes les petites particules sur les parois du saladier pour obtenir une pâte bien homogène sans devoir ensuite mouler à la truelle, selon l'expression de ce cher Yulaan.

    Ahem... Je relis ce dernier paragraphe - péremptoire s'il en est - avec un sourire penaud : il y a encore moins d'une semaine je saponifiais allègrement à 80° et m'étonnais innocemment et en toute bonne foi de l'arrivée FULGURANTE de la trace (cf. mes déboires avec le monoï que j'ai failli recycler en béton vibré pour le chantier d'à côté. Authentique). Tu vois, Michèle, j'apprends la patience, vertu cardinale.

    Voilà donc quatre savons d'essais colorés dont deux, CAROTTE et CHARBON, selon des recettes du site (donc au résultat connu, à tout le moins prévisible), et deux autres, MYRTILLE et PRUNEAUX que j'essaie à l'aveugle, à moins que quelqu'un les aie déjà réalisés sans que je l'aie vu. (A mon insu, quoi. Vous auriez osé ?)

    Vous aussi, avez-vous envie comme moi lorsque je suis devant un étal de jus de fruits, d'huiles, voire de condiments (j'ai même pensé au Ketchup mais renoncé aux cornichons !) de faire tomber tout ça dans votre chaudron et de voir ce qu'il en sortira ?

    J'attends demain soir pour démouler ces intrépides savons colorés.

    Qui vivra, verra.

    Ciao, a tutte e tutti !

    Posté par totopetitpas le 29 novembre 2010 à 22:38
  • Michèle...ce n'est plus de la savonnerie c'est du grand art que tu nous fais!!
    ils sont magnifiques !bravo!et ils portent vraiment bien leur nom...

    gros bizzzzzous!

    Posté par missmiss le 29 août 2007 à 01:56
  • Wahou, ils sont superbes! Avec le charbon, le noir reste noir ou il grise avec le séchage?

    Posté par Bichon le 29 août 2007 à 08:33
  • Coucou Michèle,

    Je n'ai pas eu le plaisir d'apprécier la beauté de Garance mais je pense qu'elle doit être flattée que de jolis savons comme ceux-ci portent son nom.
    Encore une création bien originale et raffinée... jusqu'où iras-tu ? Gros bisous.

    Posté par Catherine le 29 août 2007 à 10:41
  • oh la la c'est tout simplement superbe. Tellement chic et simple, tu as eu là une idée terrible michèle.

    Je sens que je vais bientôt m'y mettre, j'ai ramené 1.5 litre d'huile de coco dans mes valises...

    Posté par malegria le 29 août 2007 à 10:41
  • ils sont magnifiques!! vraiment !! le noir reste bien ??

    Posté par tallulah le 29 août 2007 à 10:45
  • Superbes ! J'adore !

    Posté par Nansou le 29 août 2007 à 11:22
  • et dire que je reviens de la biennale artistique de Venise: je poursuis le voyage avec ces splendides savons… j'adore… bravo.

    Posté par venezia le 29 août 2007 à 11:31
  • je suis fan !!!j'adore!!! et dire que je me suis prise la tronche hier sur du marbrage noir qui rend moche... grrrrr !!

    Posté par ida-la fabrique! le 29 août 2007 à 14:48
  • aaaahhh trop beau!!! je suis curieuse! le noir ne se mélange pas au jaune?!

    Posté par blandine le 29 août 2007 à 16:51
  • Michèle, tes savons sont sensationnels ! Plus que la technique (qui est déjà elaborée)c'est l'Idée que je trouve extra. Merci Michèle

    Posté par chabou le 29 août 2007 à 18:22
  • Merci à tout le monde pour vos gentils commentaires.
    Il faudrait que je comprenne comment l'inspiration vous vient car chez moi, c'est incompréhensible, ça fuse de temps en temps, comme ça, au moment où on ne s'y attend pas...

    - le charbon se comporte comme les argiles, il ne "bave" pas dans les autres couleurs et ne bouge pas dans le temps.
    Par contre s'il est trop dosé, il forme une mousse grise au savonnage qui peut être déroutante.
    Mais ça ne tâche ni le lavabo ni la baignoire.

    - Je trouve que dans une pâte rouge ou bien jaune, il ressort vraiment bien "noir charbon", c'est le cas de le dire.
    Dans une pâte blanche, le marbré n'est pas aussi beau, il est un peu gris comme dans mon savon poivre et sel.

    - la carotte pâlit un peu en surface si les savons sont laissés à sécher à la lumière.
    Mais au fur et à mesure de l'utilisation, on retrouve une belle couleur jaune soutenue.
    Ces savons-çi sèchent dans le noir...

    Malegria, le coco, tu vas te régaler, depuis le temps que tu en cherches!

    Catherine et Venezia, bon retour parmi nous!

    Posté par michele le 29 août 2007 à 20:03
  • hum

    Garance c'est rouge foncé!!!! et ma fuille aussi s'apelle Garance...soupir, je crains que ce prenom ne devienne fortcourant dans les années à venir.

    Posté par jic le 30 août 2007 à 06:10
  • Je suis trés impréssionnée, ils sont magnifiques ces savons !! Moi qui n'en ai encore jamais fait, ça me donne vraiment envie pour ce we ^^

    Posté par ticha le 30 août 2007 à 11:16
  • Tu as raison, jic mais si tu lis bien le texte, au dessus de la formule, j'ai précisé que l'idéal aurait été de prévoir un savon rouge pour bien coller avec le titre.

    Ici le nom n'a rien à voir avec la couleur, c'est juste un hommage à Garance dont j'aime le nom.
    Il parait que c'est un prénom qui est déjà assez courant depuis qu'Arletty l'a porté dans els années 50.
    Je crois qu'on peut être fort intéressant avec un prénom banal, tout est question de personnalité, non?

    Ticha, si tu essayes, tu vas devenir accro comme tout le monde mais c'est assez jubilatoire!

    Posté par michele le 30 août 2007 à 16:45
  • et comme je suis une fan d'arletty vous vous en seriez douté, dans un de ses films ou elle donne la replique à louis jouvet , elle lui dit à un moment ou il lui ditqu'il veutchanger d'atmosphère.... :" atmosphere, atmosphere , est c' que j'ai une gueule d'atmosphère !! ???

    Posté par tallulah le 30 août 2007 à 21:24
  • no comment... j'en ai le souffle coupé!

    Posté par fanette le 31 août 2007 à 11:02
  • C'est simplement super!!!

    Posté par mila le 31 août 2007 à 14:16
  • J'étais en train de chercher de la poudre d'orcanette pour colorer mes futurs savons et je viens de tomber sur ce site qui vend de la garance concassée comme plante "tinctorial" http://www.okhra.com/@fr/shop/1/10/VG106402-00250/product.asp
    Je pensais que ça pouvais vous intéresser

    Posté par ticha le 31 août 2007 à 14:20
  • J'étais en train de chercher de la poudre d'orcanette pour colorer mes futurs savons et je viens de tomber sur ce site qui vend de la garance concassée comme plante "tinctorial" http://www.okhra.com/@fr/shop/1/10/VG106402-00250/product.asp
    Je pensais que ça pouvais vous intéresser

    Posté par ticha le 31 août 2007 à 14:51
  • Ce savon me tue! Complètement! Je crois que je vais rouvrir ma savonnerie aujourd'hui! Dire que j'ai passé la semaine à faire des savons et la mâtinée à laver et ranger tout ça… Mais quoi de plus agréable que de faire des savons dans une cuisine bien propre? J'y vais!

    Posté par Nin-8 le 01 septembre 2007 à 17:22
  • ok ok.. bon ben maintenant je sais pourquoi ce prenom plait tant!

    Posté par jic le 01 septembre 2007 à 23:26
  • Michèle, tu avais complétement raison ! J'ai mis les doigts dans l'engrenage, je n'arrive plus à les enlever !! ^^
    Merci en tout cas de m'avoir donné tellement envie
    Bises
    Ticha des bois

    Posté par ticha le 08 octobre 2007 à 11:08

Commenter l'article