La crème de mes enfants. L'huile d'olive (2)

Soins des enfants

Par atelierdemichele

          Après le cérat, la ligne  "Olive chez Michèle" se poursuit avec cette crème pour mes fils qui ont une peau atopique et avec qui je me bagarre régulièrement pour qu'ils utilisent les crèmes "visage et corps" que je leur fabrique.
Le dernier flacon date du mois de juillet et ils ne l'ont toujours pas terminé!

          L'huile d' olive étant merveilleuse pour les peaux sèches, j'ai subtilisé leur crème pour avoir la joie de leur en faire une autre.
J'utilise cette fois-ci l'huile d'olive biologique "A l'Olivier" qui existe en 250ml, est très fine, peu odorante et elle pénètre vraiment très bien la peau.

 

          L'émulsion est réalisée avec du sucrose stéarate (sucro-ester) acheté chez AZ (pour une fois que je leur fais de la pub !) et dont j'aime énormément les possibilités:

- Effet hydratant notable et durable avec la seule glycérine comme agent hydratant.

- Emulsions fines et très agréables à appliquer. On y retrouve l'effet "frais" des cosmétiques conventionnels contenant des silicones.

- Incorporation à froid possible de la phase aqueuse (eau, hydrolats etc.).
Ce n'est pas ma manière habituelle de travailler avec les émulsifiants classiques mais beaucoup d'entre nous aimeraient éviter de chauffer les ingrédients.
J'ai pu procéder à la dilution plus d'une fois avec de l'hydrolat glacé sortant du réfrigérateur en ajoutant 0.2% à 0.4% de gomme xanthane.

 

          Plus que cela, ce qui me séduit, c'est de pouvoir fabriquer extemporanément son soin à partir d'un coeur de formule, véritable "concentration d'émulsion", pour reprendre l'expression d'un fabricant.

Cette micro-émulsion transparente à la texture riche et gourmande contient 60% de phase grasse et peut donner une large palette de textures (du lait sprayable à la crème épaisse) en fonction de la proportion d'eau de dilution.

L'aspect de cette concentration peut être plus blanc et opaque en fonction des huiles utilisées.
Avec de l'huile de sésame comme seul gras, j'ai obtenu une jolie crème blanche.

Le sucrose stéarate peut néanmoins être utilisé à chaud comme un émulsifiant classique.

 

100_2409
Micro-émulsion de base

 

Celles qui veulent utiliser le minimum d'ingrédients (pas comme moi) seront séduites par les possibilités que donne cet émulsifiant: 1 huile + 1 sucro-ester + de la glycérine +/- d'eau = 1 crème, un nettoyant, un lait ou une pommade !

 

Formule générale du "concentré d'émulsion":

60% huiles végétales
20% glycérine végétale
10% eau
10% sucrose stéarate


Peser tous les ingrédients dans un bécher et former l'émulsion au bain marie à 70/80° impérativement avec un mixer électrique.

Il faut à peine quelques instants pour obtenir une pâte translucide à laisser refroidir dans un pot stérile.

 

- A chaque fois que j'ai tenté à la main, l'émulsion s'est systématiquement cassée alors que le mixer est presque magique.

Je suis donc obligée d'en fabriquer 100g à chaque fois d'où mon idée de préparer cette pâte à l'avance, d' y mettre un anti-oxydant et un conservateur à ajuster.

Ces émulsifiants sont destinés aux industries alimentaires et cosmétiques qui utilisent des mixers très puissants.

- J'ai utilisé cette formule en rajoutant du rhassoul pour fabriquer un nettoyant visage au rhassoul. Un peu de pâte massée sur le visage humide se transforme en lait nettoyant très efficace même sur le visage légèrement maquillé. En effet la forte proportion d'huiles dissout très bien le maquillage et le sébum.

Je l'ai néanmoins trouvée un peu rude à la longue  pour moi, pourtant habituée au rhassoul mais elle a été très appréciée par d'autres. Il faudrait peut-être enrichir un peu la formule avec de l'allantoïne, du bisabolol, un autre agent hydratant comme le NFF...

 

Venezia, princesse du minimalisme a été la première à s'y essayer et donne des liens très instructifs qui m'ont beaucoup servi lors des expérimentations.



Dilutions à froid du concentré d'émulsion

- Pour faire un lait:
20/30% concentré
70/80% phase aqueuse (eau, HA, 0.2 à 0.4%  de gomme xanthane obligatoire, ingrédients actifs de 3è phase, conservateur)

- Pour faire une crème "pompable":
35/40% concentré
60/65% phase aqueuse + xanthane

100_2413
Crème pompable dans sa robe d'origine

- Pour faire une crème épaisse en pots:
50% concentré
50% phase aqueuse + xanthane

 

- Peser l'eau dans un bécher stérile, y jeter la gomme xanthane pincée par pincée en mélangeant vigoureusement.

Quand le gel est formé, ajouter les autres ingrédients de la phase aqueuse.

- Verser cette phase aqueuse dans le bécher contenant le concentré d'émulsion et mixer à l'électrique pendant 2 à 3 minutes pour stabiliser l'émulsion.

La texture finale arrive au bout de 24h.

Si l'émulsion semble fragile, il suffit de rajouter à température ambiante un peu de xanthane en mixant à nouveau fortement.

 

         " La crème de mes enfants" a été faite avec:

- 40%  de Concentré d'émulsion à 70°: soit 200g
30% Huile d'olive bio, 10% macérat de calendula dans huile de soja bio, 5% karité bio, 3% squalane d'olive, 3% huile de chaulmoogra, 2% macérat de matricaire bio dans inca inchi, 5% huile d'émeu, 2% tamanu, anti-oxydant.
+ 20% glycérine bio, 10% eau et 10% sucrose stéarate

- 60% de Phase aqueuse froide: soit 300g
Eau de source, hydrolat de lavande, aloe vera,  allantoïne, mixed tocopherols, xanthane, eau ionisée de cuivre, eau ionisée de zinc, arrow-root, conservateur, silk amino acids, chlorophylle.

 

100_2419

          La crème est verte et très agréable.
 

100_2416
Poudre de chlorophylle diluée au préalable dans un soupçon d'hydrolat
 

Elle sent l'hydrolat de lavande très odorant offert par une amie qui l'a acheté à l'automne directement chez la productrice dans la Drôme.

100_2420
Merveilleux hydrolat qui ne paye pas de mine dans sa bouteille "artisanale"
 

Les 500g fabriqués sont répartis en plusieurs flacons pour en avoir partout où les enfants peuvent passer. Quand je réalise que leurs frimousses sont toutes sèches, je trouve plus pratique d'avoir un flacon à portée de main sans avoir à monter à l'étage.

100_2423
Flacon brun en verre pour la salle de bains 


100_2422
Flasque en plastique qui se ballade de la cuisine au salon
 

Verdict des enfants hier soir pendant que je leur lisais la liste d'ingrédients:

- "Ouaah, ça pue!",
- "Chaulmoogra: ha, ha, ha"
- "Inca inchi: hi, hi, hi"

Ils en rigolaient encore au petit déjeûner ce matin!,
Leur père qui n'est jamais en reste quand il s'agit de se moquer de la sorcière a rajouté "Il faudrait qu'on essaie le chaulmoogra en tartine un jour".
Re-rigolade dans la cuisine.

J'ai quitté la pièce en disant "Bon ce n'est pas tout de rire, il va falloir en mettre sur le visage, parce qu'il fait froid ce matin"
Pfff...
On se venge comme on peut.


Cet article me semble un peu touffu à la re-lecture ... Désolée !


Autour du chaudron

    Comme les "jeun's" : trop bien, la préparation !
    trop drôle, l'histoire !
    bizzs

    Posté par cshabou le 04 décembre 2007 à 11:26
  • Wouah, super que tu aies enfin posté ton émulsion aux sucro-esthers. Je frétillais à l'idée d'en faire depuis un moment, mais j'ai un mixer si vieux qu'il me faut vraiment trouver une façon de stériliser le pied (en plastique) pour faire ce genre de mélange.

    L'article n'est pas du tout touffu, mais passionnant au contraire. Je vois que tu as utilisé les eaux ionisées (je suppose que ce sont les gros bidons d'eaux) et ta chlorophylle magique.
    En tout cas, bravo, je n'ai pas fini de lire et relire cet article.
    Sur la vitesse de rotation pour les émulsions cosmériques: j'ai vu ça sur je ne sais plus quel site … du supersonique… ça explique probablement la finesse du résultat.
    merci, merci merci.


    V.

    Posté par venezia le 04 décembre 2007 à 11:27
  • Michèle, tu trouves donc que le sucro-ester dans notre formule de gel au rhassoul dessèche la peau ? c'est dommage parce que moi j'adore ce gel que j'utilise tous les jours et j'aurais bien essayé cette nouvelle formulation.

    Posté par Catherine le 04 décembre 2007 à 11:27
  • - Chabou,

    j'adore expérimenter sur les émulsifiants car j'ai longtemps été insatisfaite de mes crèmes.
    J'en ai une collection et je teste sans arrêt!
    Mais avec ce sucro-ester les possibiltés me bluffent.

    - Venezia,

    J'ai dans l'idée de faire un post un jour avec une émulsion classique à chaud.
    Je trouve que ça donne aussi de bons résultats avec les sucro-esters.

    Mes eaux ionisées ont été achetées chez Anthyllide. Ce sont les versions concentrées vendues en petits flacons instillateurs.
    Leur coût est tout de même prohibitif et je n'ai pas pu obtenir de renseignements sur la concentration en ions.
    Or ces ions zinc et cuivre sont formidables pour les peaux atopiques alors j'ai fait au pif. Je verrai à l'usage.

    La vitesse de rotation conditionne à mon avis la finesse de l'émulsion ... avec l'émulsifiant évidemment.
    J'essaie dans la mesure du possible de faire au moins 100g pour utiliser le mixer électrique.

    - Catherine,

    Tu ne dors pas encore? Coquine!

    La gelée nettoyante ne se fait qu'avec la xanthane comme dans la formule que je t'ai envoyée.Je la trouve superbement douce et j'adore.

    Ici je voulais faire le même genre pour l'hiver avec beaucoup d'huiles, du sucrose stéarate et rhassoul.
    La pâte obtenue se transforme en lait sur peau mouillée. C'est séduisant mais j'ai trouvé ça désséchant.
    Il me semble que c'est plutôt l'huile que le rhassoul en très faible quantité qui m'a donné cet effet.
    C'est vraiment perfectible encore...

    Posté par michele le 04 décembre 2007 à 11:48
  • Venezia, je reviens sur ton pied de mixer.
    Tu peux le laver à l'eau très chaude et au détergent.
    Tu rinces à l'eau bouillante puis dans la foulée sans sécher, à l'alcool à 90° sur toutes les faces et la lame.
    Tu agites juste pour égoutter et tu l'utilises immédiatement.

    On sur-estime toujours la contamination aérienne et on sous-estime la contamination par le contact (mains, surfaces etc...)

    Posté par michele le 04 décembre 2007 à 11:52
  • Michèle,

    Je vais suivre tes conseils pour le pied. Déjà, il est installé dans la machine. Puis il aura une toilette bouillante et alcoolisée. (Il fête ses trente ans quand même… )

    Merci.
    Pour les eaux ionisées, je pensais effectivement à celles vendues chez Anthyllide. J'ai d'ailleurs noté quelque part (où? ) le contact pour appeler le fabricant car ça m'intriguait, mais je ne l'ai jamais fait et donc je n'en ai encore pas acheté…

    Posté par venezia le 04 décembre 2007 à 15:24
  • Donc, ton concentré s'apparente à un base neutre que l'on peut conjuguer sur plusieurs épaisseurs : c'est génial.
    Je n'ai pas de miroir de sucre et j'ai passé une commande hier soir chez AZ. Je râle.....
    L'eau ionisée, peut-on la fabriquer ? Ma soeur a un purificateur d'eau qui permet de "charger" l'eau en oligo-éléments (cuivre, argent etc...).
    http://pagesperso-orange.fr/ouestsante/Auroville%20Aquadyn.htm
    est-ce la même chose ?
    pour le pied du mixer, je fais la même chose, je sèche et je le mets dans un sac plastique à fermeture Z...oc. Je repasse juste de l'alcool partout avant de le réutiliser.

    Posté par cshabou le 04 décembre 2007 à 16:00
  • le choco pour les enfants de Michèle!

    dans un bain-marie,faites fondre 200gr de chocolat au maltitol (ou chocolat sans sucre)genre Poulain ligne,moitié au lait,moitié fondant.Ajoutez 150ml de régimel ou nutroma light ou bécel.Retirez ensuite du bain marie et.... ajoutez 150gr de ""chaulmoogra"".Mélangez bien et laisser prendre au réfrigérateur!.Ce choco n'influence pas l'insuline !

    Posté par moune le 04 décembre 2007 à 17:28
  • c'est de la minarine!

    qu'il faut mettre !!Mais la recette est bien réelle!ils devraient se méfier,ces petits hommes!!Savent-ils qu'en mauritanie,les femmes utilisent le karité en cuisine??Ils pourraient bien un jour trouver leur poisson frit au karité!!
    Plus sérieusement,Michèle,cette formule donne très envie d'essayer ce sucro-ester!!As-tu obtenu une texture ressemblant aux crèmes du commerce?
    Merci Michèle

    Posté par moune le 04 décembre 2007 à 17:34
  • très pro!!

    encore bravo!
    bizous

    Posté par pat le 04 décembre 2007 à 18:29
  • Ha ha ha! Je me suis maré imaginant tes enfants!
    Cette crème à l'air hummmmmmm

    Posté par zinette le 04 décembre 2007 à 23:30
  • Oh michèle voici un article passionnant, merci beaucoup!! J'ai cliqué sur les photos pour les voir en grand et l'emulsion est vraiment belle. Le lait hydratant à la verveine, si je ne me trompe, était aussi fait avec des sucro-esthers, il était effectivement très hydratant. Ca me donne envie de "potionner" avec à mon tour. Tu fais beaucoup de savants calculs pour recomposer tes crèmes sur la base de la première emulsion que tu fais ? Et tu peux vraiment faire la seconde à froid sans rechauffer le premier mélange ? Emulsion à froid, je dois dire que je suis bluffée...

    Posté par malegria le 05 décembre 2007 à 06:15
  • merci michèle pour cet article absolument parfait et très instructif !!!
    j'ai envie de répéter la question de malegria: la deuxième émulsion à froid ? et ça marche ?
    sinon as- tu essayé de dissoudre le sucroester AZ dans ue phase aqueuse ( façon princesse venezia ) ?
    merci encore !!!
    patricia

    Posté par patricia le 05 décembre 2007 à 10:53
  • Chabou,
    Je ne sais pas si c'est la même chose. Mes eaux ionisées ont été achetées telles quelles mais tu ne risques rien à essayer.

    Zinette, Moune et Pat, merci pour vos compliments et votre humour.

    Malegria et Patricia,
    Oui, à froid à une condition ou plutôt deux conditions:
    - utiliser un mixer électrique
    - lester la crème avec de la xanthane.

    Le lait à la verveine a été fait plus classiquement à chaud avec le sucrose stéarate dans la phase aqueuse, de l'alcool cétéarylique et de la xanthane.
    Je dois fabriquer de la crème au calendula, je tâcherai de prendre des photos et je la posterai.

    je trouve que ces crèmes au sucrose stéarate
    - à froid sont vraiment hydratantes mais
    - à chaud avec un épaississant, elles donnent un peu plus de confort.
    Toutes les peaux s'y retrouvent je crois.

    Je varie les textures en fonction du contenant aussi.
    En tube, un épaississant est indispensable. Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi on ne pourrait pas mettre un épaississant dans le coeur d'émulsion...

    Et oui Malegria, cela demande un toute petite gymnastique arythmétique autour des règles de 3, mais rien de bien méchant.

    Exemple:

    - Tu fabriques ton concentré avec la formule générale donnée plus haut
    - Tu définis la quantité finale de produit à fabriquer à froid: 200g
    - Tu choisis de faire un lait 30% concentré et 70% aqueux.
    donc 60g de concentré + 140g de phase aqueuse
    - Pour faire cette phase aqueuse, tu détermines ce que tu veux y mettre en % .
    Exemple: 68.5% eau, 30% hydrolat, 0.3% xanthane, 0.5% aloe concentré x200, 1% HE.
    - Tu multiplies chaque % par 1.40 pour connaitre tes quantités exactes à peser pour 140g.
    - Tu fabriques ta phase aqueuse, tu la verses dans le concentré et tu mixes en raclant bien les bords pour tout homogénéiser.
    - Tu rajoutes ton conservateur pour les 200g de lait fabriqué.
    Ton lait est superbe!

    Posté par michele le 05 décembre 2007 à 11:31
  • Merci Michèle pour toutes ces explications ; c'est vraiment tentant, j'ai hâte de m'y essayer.

    Posté par Catherine le 05 décembre 2007 à 11:48
  • zut de zut

    Je viens de lire avec interet ton superbe post sur l'ester de sucre.....documentation super géniale pour les débutantes et pour les autres..... et pourquoi ce zut: j'ai fait une commande hier chez AZ er là je viens de leur téléphoner pour qu'il rajoute le sucrose stéraate et peuvent pas....trop de commandes pour les fetes...tant pis on verra à la rentrée...je me console en me disant que j'aurai pas le temps pendant ces périodes qui arrivent...

    Posté par evelyne le 05 décembre 2007 à 14:11
  • Patricia,

    Pour la recette avec sucro-esters sur mon blog, ce n'était pas le meme fournisseur. Celui de Az est en phase huileuse, l'autre que j'avais testé était en phase aqueuse (à préparer à l'avance également). (d'ailleurs ce n'est pas un pur sucro-ester, il est accompagné d'un composé de cellulose)

    Posté par venezia le 06 décembre 2007 à 00:28
  • celui d'aroma-zone n'est pas pur non plus, il contient un épaississant (alcool gras).

    Posté par malegria le 06 décembre 2007 à 14:09
  • alors, si je comprends bien ... c'est justement cet "additif" qui détermine la phase de dissolution ...???
    je me demande pourquoi une fille ( je ne me souviens plus où exactement j'avais vu ce témoignage) n'a jamais réussi à dissoudre le sucro-ester AZ dans son huile ??? elle disait obtenir une sorte de "caramel" ...

    Posté par patricia le 06 décembre 2007 à 23:41
  • Oh lala Michèle, vraiment bluffant en effet! Et tellement intéressant cet article. Les possibilités semblent vraiment multiples. Mes neurones sont déjà en délire... Y a plus qu'à en trouver de ce côté de l'atlantique!

    Posté par Loulou le 07 décembre 2007 à 00:23
  • Je suis totalement admirative !
    Cette expérimentation du sucroester m'excite les méninges et je me demandais 2 choses:
    1- dans la crème 40/60 pour tes enfants, la glycérine se retrouve en proportion finale de 8%. N'est-ce-pas un taux limite pour ne pas qu'elle ait un effet desséchant? La texture n'est-elle pas collante ?
    2- est-il possible de rajouter à froid, en plus de la phase aqueuse, une petite part d'actifs huileux fragiles à la chaleur, type HV rose musquée ?
    Merci pour cette stimulante expérimentation et ces explications si détaillées.

    Posté par jasméroli le 07 décembre 2007 à 01:01
  • Bonsoir Jasmeroli,

    - La proportion de glycérine n'est pas asséchante du tout, même lorsque j'ai procédé à des dilutions de 50/50.
    En général, on recommande de ne pas dépasser 10% d'agents hydratants tous confondus mais ici je n'ai rien remarqué de désséchant au contraire, ce sont les crèmes les plus hydratantes que j'ai faites.

    Je pense que l'émulsifiant y est pour beaucoup.

    - Tu peux sans problème ajouter des HV en plus mais il faudra rester vigilente sur la tenue de l'émulsion et éventuellement mettre 0.5% de xanthane d'emblée.

    Tiens nous au courant de tes expérimentations.

    Posté par michele le 09 décembre 2007 à 17:44
  • Bonjour Michèle,
    Je viens d'essayer de faire le "concentré d'émulsion" avec les proportions indiquées, la température et le mixer...et désespoâââr, l'émulsion ne prend pââââs!!!!
    Je me demande si je rajoute de l'alcool cétylique(3gr)+acide stéarique(1,5gr) et qu'adviendra-t-il lorsque je rajouterais la phase aqueuse ?
    Aurais-tu une idée salvatrice ?

    Posté par jasméroli le 13 décembre 2007 à 20:47
  • Bonsoir Jasmeroli,

    Tu peux tout à fait rajouter ta phase aqueuse et mixer sans mettre d'épaississant même si ton concentré n'a pas pris.

    Pour que ton émulsion tienne bien, tu pourrais forcer la dose de xanthane et en mettre d'emblée 0.5% en la saupoudrant petit à petit et en mixant entre chaque ajout.
    La texture finale arrive au bout de 24h.
    Tu peux tout à fait rajouter de la xanthane le lendemain pour donner un peu plus de velouté.

    Est-ce que tu as utilisé un mixer à pied?
    Si ton mixer a une grande vitesse, c'est encore mieux car la vitesse est essentielle.

    N'abandonne pas, ça marche.

    Posté par michele le 14 décembre 2007 à 17:08
  • c'est une petite bombe hyper hydratante cette crème dont je ne parviens pas à définir le parfum…

    Posté par venezia le 20 décembre 2007 à 20:35
  • En regardant de près, il y a effectivement plusieurs HV odorantes dans le mélange (les macérats, le chaulmoogra, le tamanu...) avec cet HA de lavande tellement fort.
    Je ne sent personnellemet que la lavande dans ce lait...

    Tu as le nez très fin!

    Posté par michele le 20 décembre 2007 à 22:08
  • Fruits de ma déception et de tes encouragements:
    de mon concentré non-émulsionné (magma au fond, huile dessus...) j'ai réussi à fabriquer un lait-sérum anti-acné visage et une crème corporelle pour ma fille (la veinarde!)
    J'ai rechauffé le concentré en le mixant pour qu'il soit homogène et je m'en suis servi selon tes conseils en rajoutant la phase aqueuse géléifiée avec la xanthane et le gel d'aloé vera. Et ça a marché! J'ai obtenu des vraies émulsions (mixer à pied 10500 tours/mn). Je dois recevoir d'autres sucroesters de Copaïba et je n'ai pas finir d'en découdre avec ces poudres de perlimpinpin...

    Posté par jasméroli le 21 décembre 2007 à 19:48
  • jasméroli,

    j'ai suivi attentivement cet article .Je lis avec plaisir que tu as réussi à mâter le sucro-ester!!!Les conseils de Michèle,je les imprime ,et...le les colle ds un cahier spécial !!Dans ton commentaire,c'est ton mixer à 10500 tours/Min qui attire mon attention !!Peux-tu nous dévoiler la marque de cette merveille et où tu l'a trouvé ?Est-ce un appareil spécial ""cosméto"" ?la vitesse est en effet pour beaucoup dans la réussite d'une belle émulsion qui tient la route..
    Merci beaucoup de me lire,Jasméroli .

    Posté par moune le 22 décembre 2007 à 06:54
  • Alors, mon mixer: c'est un Bosch 6A30.
    Le pied démontable est tout en inox et la coupole de protection est sertie, il n'y a pas de joint en plastique ou caoutchouc donc je peux le stériliser en le faisant bouillir.
    Par ailleurs il est sans fil, ce qui est bien pratique. Pour la vitesse, je crois que c'est courant pour un mixer actuel.
    C'est la coupole de protection la plus étroite que j'aie trouvé, elle fait 58mm de diamètre, elle rentre donc juste dans un bécher de 250 ml à forme basse, et enfin le couteau est presque au ras de la coupole, tout cela combiné pour que je puisse m'en servir dans une quantité de liquide faible, environ 100gr.
    Voilà, j'ai tournicoté un long moment avant de m'acheter celui-là et finalement, après moult coupages de cheveux en quatre, j'en suis contente. En plus je l'ai eu en promo à Carrefour à 50 Euros!!!

    Posté par jasméroli le 22 décembre 2007 à 19:48
  • merci,merci ,Jasméroli

    de m'avoir répondu si vite;je venais guetter hier de temps à autre...Ce matin(6 heures),le cerveau encore un peu dans le brouillard,j'ai failli louper!!Ta description est très précise.je vais attendre les soldes et..écumer les rayons ""mixer""des grandes surfaces .Copaiba m'avait dit aussi que ce qui est important,c'est qu'il n'y ait pas de trous autour du pied .Pour éviter les entrées d'air le plus possible .et,laisser revenir à l'arrêt AVANT de sortir la tête!
    Merci beaucoup,Jasméroli,passe de joyeuses fêtes !!!!

    Posté par moune le 23 décembre 2007 à 06:45
  • En cherchant à comprendre pourquoi le coeur d'émulsion ne prenait pas chez certaines, j'ai trouvé sur le site d'Addiactive, un début d'explication:
    http://www.addiactive.com/Comprendre/Zoomtechnique/Lamayonnaisecosm%c3%a9tique/tabid/264/language/fr-FR/Default.aspx

    Il faut vraiment ajouter les huiles très lentement dans le mélange eau + glycérine + sucro-esters.
    Je n'ai pas procédé ainsi, préférant tout mettre d'un coup et j'ai eu du bol apparemment.

    Posté par michele le 03 février 2008 à 21:12
  • Bien vu ! personnellement, j'avais effectivement tout mis ensemble d'un coup et cela n'a pas fonctionné... j'essaierai de nouveau en ajoutant doucement l'huile, je vous dirai.

    Merci Michel !

    Posté par Catherine le 04 février 2008 à 08:40
  • C'est vrai que le mixer est indispensable, et le batteur inefficace.
    Merci Michèle pour cette recette qui m'ouvre la voie du lait en spray maison (je suis fan!)
    Mon concentré d'émulsion a fini par prendre (après une semaine de réflexion) avec une re-chauffe et un coup de mixeur (pas batteur enfin!), mais j'avais (pour une fois) fidèlement suivi ton modus operandi (hormis le coup du mixeur, l'aurais-je déjà dis ?) et mis tous les ingrédients en même temps.
    Mais bon comme ça n'avait pas marché je devrais peut être arrêter de faire la maligne...

    Posté par Claire le 09 février 2008 à 00:32
  • L'ester de sucre d'Aromazone n'est vendu qu'avec le minimum d'indications.
    j'ai envoyé un mail dont je n'ai toujours pas de réponses pour en connaitre le coefficent HLB(Hydrophile-Lipophile Balance) qui me permettrait de comprendre pourquoi ce n'est pas constant et comment l'utiliser au mieux.

    Mes expériementations sont un peu empiriques malheureusement.
    Dès que j'ai une réponse d'Aromazone, ce sera mieux je pense...

    Bravo Claire tout de même si tu as réussi à faire ton lait!

    Posté par michele le 09 février 2008 à 11:39
  • Alors j'ai refait un coeur d'émulsion avec les 10 gr de sucroester qui me restait.

    J'ai donc ajouté l'huile tout doucement, comme préconisé dans la page indiquée plus haut par Michèle.
    Tout allait bien mais, à un certain moment, j'ai vu que l'huile n'était plus absorbée et que j'allais obtenir une "mayonnaise râtée", j'ai alors ajouté à mon mélange une petite cuillère à soupe d'eau trés chaude et la mayonnais a repris normalement ; le résultat est satisfaisant.

    J'ai procédé ainsi en ajoutant de l'eau car la dernière fois, mon émulsion ne prenant pas, en désespoir de cause, j'avais ajouté un peu d'eau froide, dans le mélange trés chaud, et l'émulsion avait pris....

    Je me demande s'il ne faudrait pas mettre davantage d'eau au départ ???

    Posté par Catherine le 09 février 2008 à 22:55
  • J'ai une petite fille de 6mois qui commence à développer un eczéma sur le visage, l'huile de calendula ne suffit pas, je n'ose pas les HE, que me conseillez vous? Merci d'avance de votre réponse

    Posté par christine le 10 février 2008 à 15:13
  • Bonsoir Christine,

    A six mois, je vous déconseille les huiles essentielles.
    Et une huile pure n'hydrate pas et peut déssécher paradoxalement à la longue.

    Si vous savez faire quelques cosmétiques, vous trouverez sur ce blog ma formule de cérat sans borax qui conviendrait a priori pour votre bébé:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/06/14/5277622.html#

    Il s'agit de la seconde recette pour un pot de 60g

    Vous pouvez utiliser un hydrolat de roses bio, de l'huile d'olive bio et de la cire d'abeille en feuilles bio si possible dans les proportions indiquées.

    Dans le cas où vous ne fabriquez pas de cosmétiques, vous pourrez acheter un petit pot de cérat de Galien chez votre pharmacien.

    Posté par michele le 10 février 2008 à 19:50
  • Grand merci pour votre réponse si rapide, je m'y mets dès aujourd'hui!

    Posté par christine le 11 février 2008 à 11:08
  • merci Michèle :*)
    J'ai réussi à faire un lait, mais malheureusement non sprayable, alors du coup j'ai rajouté de la gomme guar pour qu'il se "tienne" un peu en pompe. Il est très agréable à appliquer à mon goût mais je retenterai quand même le lait sprayable la prochaine fois (avec encore plus d'eau ?)

    Posté par Claire le 14 février 2008 à 00:15
  • merci Michèle :*)
    J'ai réussi à faire un lait, mais malheureusement non sprayable, alors du coup j'ai rajouté de la gomme guar pour qu'il se "tienne" un peu en pompe. Il est très agréable à appliquer à mon goût mais je retenterai quand même le lait sprayable la prochaine fois (avec encore plus d'eau ?)

    Posté par Claire le 14 février 2008 à 01:16
  • Mixer

    Bonjour,
    J'ai lu attentivement ce post et ces commentaires.
    J'utilise l'ester de sucre d'aroma-zone.
    Comme mixer, je n'utilise pas un à main mais le Magic bullet. (je le passe à l'alcool avant utilisation vu que je ne peux pas stériliser)
    Je mets les HV et l'ester dans le mixer Magic, je mixe. J'ajoute ensuite d'un coup la phase acqueuse et je mixe. J'ajoute EPP et je mixe.
    C'est merveilleux la texture!
    J'aurais tout de même une question, la xanthane, l'utilisez-vous avec d'autres émulsifiants? Si oui toujours en fin de préparation?
    Salutations

    Posté par dryade19 le 16 février 2008 à 11:44
  • ça maaaaaaaaarche

    j'ai essayé hier... réalisé du concentré... dilué le concentré... et tout s'est très bien passé... même si j'ai cru que je n'y arrivais pas... ça a mis plus de temps que je ne le croyais à prendre...
    merci Michèlle.

    Posté par Antinéa le 24 février 2008 à 07:57
  • merci

    J'ai réalisé votre cold cream et le résultat est extraordinaire! J'ose donc abuser, et vous demander si vous connaissez une formule aussi magique pour le siège et ses divers boutons et rougeurs. D'avance, grand merci

    Posté par Christine le 05 mars 2008 à 08:55
  • Salut Michèle,

    Dis-moi, peut-on faire un concentré d'émulsion avec de la cire émulsifiante?

    Comment calcule-t-on le pourcentage de concervateur à mettre dans le concentré? Quand la crème est terminé, on ne rajoute donc pas de conservateur?

    Elise

    Posté par Elise le 14 mars 2008 à 16:10
  • Christine, pour le soin du siège, on préconise en général de mettre une crème avec du calendula et de l'oxyde de zinc.
    Savez vous faire une crème simple avec un émulsifiant?

    Posté par michele le 15 mars 2008 à 12:14
  • Elise, je ne pense pas que ce soit intéressant de faire un concentré d'émulsion avec la cire émulsifiante.
    Ici, l'intérêt avec le sucro ester est d'utiliser la phase aqueuse froide.

    En ce qui concerne le conservateur, à partir du moment où il doit être calculé sur le poids total de crème à conserver, il faudra absolument le réajuster.

    Posté par michele le 15 mars 2008 à 12:16
  • Et je ne pourrais pas utiliser un concentré d'émulsion fait avec de la cire émulsifiante et utiliser la phase acqueuse froide?

    Posté par Elise le 15 mars 2008 à 12:27
  • Bluetansy fait une partie de ses émulsions à froid avec de la cire émulsifiante.
    Il faudrait regarder sur le forum des plaisirs, elle détaille son mode opératoire dans un post récapitulatif sur les émulsifiants je crois.

    Mais ce n'est pas tout à fait le même procédé que le concentré d'émulsion.

    Ton questionnement est intéressant, Elise et si tu te sens l'âme expérimentatrice, pourquoi ne pas essayer et venir nous en parler?
    Je n'ai pas de cire émulsifiante Polawax sinon, j'aurais tenté...

    Posté par michele le 15 mars 2008 à 13:00
  • J'ai essayé, et ça marche! J'ai pris la recette que je fais habituellement. J'ai mis les huiles et la cire, fais fondre comme d'habitude. J'ai ajouté 15 ml d'eau chaude.

    Quand le mélange a été froid, j'ai mis mon eau froide et ça a fait une crème, comme d'habitude. Merci Michèle d'avoir parlé de ton concentré d'émulsion.

    Posté par Elise le 15 mars 2008 à 21:53
  • Bonjour Michèle,

    Ton post et tes photos donnent vraiment envie de s'y mettre alors je me lance. C'est décidé, je vais faire ce lait. Seulement je n'ai pas de xanthane mais j'ai de la gomme guar et de l'adraganthe. Peut-on remplacer la xanthane par l'une ou l'autre ? et dans quelles proportions?

    Par ailleurs, avec 500g de crèmes, tu as eu combien de mL ? (question bête mais très utile pour le flaconnage...) Je compte faire 250g, j'espère que ca rentrera dans un flacon de 250 mL...

    Encore merci pour toutes ces astuces

    N.Flamel

    Posté par N.Flamel le 31 mars 2008 à 22:27

Commenter l'article