Savon Niaouli-Tamanu

Savonnerie

Par CatherineNC

Je suis toujours étonnée de constater le nombre important de personnes se plaignant de problèmes de peau, est-ce dû à tous ces produits peu naturels que les industriels incluent dans les produits lavants que nous utilisons depuis notre plus tendre enfance ? au stress ? certainement aux deux et à bien d'autres causes...

Toujours est-il que je suis toujours un peu peinée  de constater que beaucoup de personnes souffrent mais qu'elles continuent d'utiliser des produits qui ne règlent pas leur problème et qu'elles ignorent que la nature nous offre de merveilleux produits, bons pour notre corps, pour notre santé.

Il y a 15 jours, je visitais les magasins d'un nouveau complexe récemment construit en bord de mer et, dans pas moins de 3 magasins, en discutant avec les patrons, ceux-ci m'ont avoué qu'eux-mêmes ou leurs enfants souffraient d'eczema ou de problèmes de peau. Comme j'ai toujours envie d'aider les autres et de partager avec eux le peu de connaissances que j'ai acquises, pour peu que cela puisse les soulager, j'ai eu envie de faire un nouveau petit savon avec deux ingredients de nos régions, que j'aime beaucoup pour leurs propriétés extraordinaires, l'huile essentielle de  NIAOULI (melaleuca quinquenervia) et l'huile végétale de TAMANU (calophyllum inophyllum).

La Nouvelle-Calédonie est couverte de niaoulis, arbres à feuilles persistantes trés effilées et très parfumées dès qu'on les froisse.
L'huile essentielle de niaouli réunit de nombreuses propriétés thérapeutiques, selon BAUDOUX :

antibactérienne, fongicide, antimycobactérienne, anticatarrhale, expectorante, balsamique, décongestionnante veineuse, radioprotectrice cutanée, antivirale, tonique cutanée et topique.

 

Indications traditionnelles :

- Infections respiratoires catarrhales bactériennes ou virales : bronchites, rhumes, sinusites, pharyngites
- Zona, varicelle, herpès buccal
- Infection gynécologiques : herpès génital, dysplasie du col utérin, condylôme acuminé, leucorrhées
- Varices, stases veineuses, hémorroïdes
- Prévention de brûlure par radiothérapie
- Plaies, psoriasis, acnés.

Elle est utile pour les bouton de fièvre, la cellulite, les déficiences immunitaires graves, la fièvre, la grippe, la laryngite, les troubles de la ménopause, le rhume, la toux grasse, le vieillissement cutané...

 

L'avis du professionnel :

Le niaouli fournit une huile essentielle remarquable d'efficacité et de tolérance. Comme la lavande vraie, est est considérée comme une panacée tant ses indications sont larges. Les multiples résultats obtenus par son emploi lui permettent de se classer dans les 10 premières huiles essentielles utilisées par le consommateur informé.

Comment ne pas utiliser cette merveilleuse huile alors qu'il nous avons autant d'arbres sur notre Territoire ?

Quant à l'huile végétale de Tamanu, trés présente en Polynésie et en Asie, je la trouve également merveilleuse et tellement efficace, dommage que son odeur soit si forte...

 

Selon C.A. Dweck, l' huile de Tamanu peut être appliquée sur des peaux aussi bien que des lésions de membrane muqueuse. Elle guérit de petites blessures, telles que des fissures et des gerçures, mais est également efficace sur des problèmes cutanés plus sérieux : blessures atoniques, examen médical et brûlures chimiques, radiodermatitis, fissures anales ou blessures postchirurgicales. L'activité de  l'huile de Tamanu a été étudiée dans de nombreux cas cliniques.

Ses propriétés curatives, anti-inflammatoires et antibiotiques font de huile de Tamanu une excellente matière première en produits de beauté, dans des formulations régénératrices et protectrices.

L'huile est particulièrement recommandée pour toutes sortes de brûlures (des coups de soleil ou des brûlures de produits chimiques), la plupart des dermatoses, cicatrisation postchirurgicale, certaines allergies de peau, acné, psoriasis, herpès, fissures de peau, blessures diabétiques, hemorroides, peau sèche, insomnie, perte de cheveux, etc. »  la plante de tamanu contient beaucoup de composants chimiques qui se sont avérés utiles dans la restauration et la régénération du tissu de peau.

 

Ses propriétés sont nombreuses ainsi que son champ d'action. Elle est anti-oxydante. Elle agit aussi efficacement et favorablement sur notre système circulatoire en protégeant les veines et les capillaires, efficace en massage pour la cellulite ou les problèmes de rétention d'eau, en prévention et en traitement contre les vergetures et les rides. Elle se montre efficace pour soulager tous les problèmes musculaires (courbatures, fatigue) et les problèmes articulaires ou de tendons (entorses, tendinites). On lui trouve également une utilité dans les soins capillaires, en bain ou masque avant le shampooing. Elle est excellente pour hydrater des cheveux secs ou abîmés...

 

Ne sont-ce pas deux produits merveilleux ???

 

J'ai toujours à la maison de l'huile essentielle de niaouli, produite en Nouvelle-Calédonie. Je viens d'acquérir de l'huile de Tamanu, produite au Vanuatu ; sa qualité est supérieure à celle produite à Tahiti.


Alors, pourquoi ne pas faire un savon pour essayer de soulager ces personnes... ni une ni deux, j'ai fait une petite fournée...


J'ai utilisé les proportions suivantes :

- 20 % d'huile de coco (mousse et dureté)
- 20 % d'huile de palme (dureté)
- 10 % d'huile de carthame (équilibrante, anti-inflammatoire, régénère les cellules)
- 50 % d'huile d'olive (nourrit, aide à lutter contre le vieillissement de la peau, protège et assouplit la peau, conserve l'humidité de la peau)

Soude (selon calculateur et surgraissage souhaité)
Lait de chèvre et eau de mer (50/50)

J'adore les savons au lait de chèvre ainsi que ceux à l'eau de mer, alors j'ai tenté le mélange...

A la trace, j'ai ajouté :

- vitamine E
- extrait de romarin
- teinture de benjoin
- huile essentielle de niaouli (j'en ai mis une bonne quantité)
- huile végétale de Tamanu (pour un surgraissage total de 8 %)

J'ai obtenu un beau savon ; le niaouli se marie bien au Tamanu et il en masque un peu l'odeur forte (qui me dérange un peu habituellement, c'est une odeur trés tenace). Je l'ai essayé, il produit une belle mousse et est doux sur la peau.



DSC01252


Demain, j'irai distribuer mes savons, j'espère que les intéressés l'apprécieront ; je vous ferai retour des résultats parce que je ne suis pas une bonne testeuse, n'ayant pas de problème de peau.


Autour du chaudron

    Aah merci Catherine pour ce superbe article!
    Je l'apprécie particulièrement pour les détails sur les propriétés de l'huile de calophylle que je cantonne toujours au circulatoire.

    J'apprend grâce à toi que l'on peut l'utiliser pourles rides aussi.
    Je mettais déjà du niaouli dans ma crème peau mixte alors à la prochaine fournée, j'essaierai de penser au tamanu.

    Les personnes à qui tu destines ce savon ne devraient pas avoir de souci: plein d'huile d'olive, du lait, de l'eau de mer (en mets-tu systématiquement maintenant?), et un bon surgras.
    Ils sont couleur beurre frais, ma couleur préférée dans les savons même si j'aime beaucoup m'amuser avec les textures.

    Bravo Catherine!
    Je te souhaite d'excellentes fêtes sous le soleil!
    Bisous.

    Posté par michele le 22 décembre 2007 à 07:05
  • Michèle, que tu es rapide ! tu as posté ton commentaire pendant que je corrigeais les fautes de frappe... à peine publié, et hop, je vois déjà un commentaire...

    J'avais utilisé l'huile de tamanu pour traiter les vergetures toutes fraîches de ma fille lorsque son corps a pris ses formes de femme, cela a été trés efficace. J'ai commencé à traiter les noeuds de vaisseaux bleus de mes jambes, cela semble bien efficace, mais je n'ai pas réussi à persister, l'odeur imprègne trop le linge, les draps, je ne supporte pas... mais en mélange avec le niaouli, ça passe bien mieux, je vais peut être recommencer...

    Je n'utilise pas systématiquement l'eau de mer mais souvent. Je pense qu'elle ne peut apporter qu'un plus au savon et en plus elle augmente le pouvoir moussant, c'est certain, la mousse est douce, crémeuse...

    Je me suis aussi fait une crème de jour, selon tes conseils, et j'y ai mis du niaouli, j'aime beaucoup. J'en ai consommé une grande quantité ces derniers jours, ayant attrapé une grippe qui court, j'ai bien enrayé avec, entre autres huiles, le niaouli, c'est une huile formidable.

    VIVE LE NIAOULI !!!

    Posté par Catherine le 22 décembre 2007 à 07:31
  • Merci Catherine pour ta belle recette qui sent les voyages! Juste à te lire, c'est le dépaysement total... Ici, il y a tellement de neige en ce moment, aussi un peu de senteurs (même trop fortes) permettent l'évasion...
    J'ai hâte de connaitre la réaction des "testeurs"!

    Posté par Loulou le 22 décembre 2007 à 13:45
  • Oh mais catherine je rêve où tu viens de créer un savon qu va concurrencer le fameux savon d'alep!!!
    Merci pour les explications que tu donnes c'est très appréciable.

    Posté par mila le 23 décembre 2007 à 17:12
  • hello, catherine,

    les ingrédients de ta recette de savon sont un voyage à eux tout seuls. C'est marrant ta perception du parfum de l'huile de tamanu. Je ne trouve pas son odeur trop dérangeante, mais je n'en mets jamsis en grande quantités. Comme Michèle, je ne l'utilisais que dans mes potions anti-inflammatoires. je vais donc élargir son usage, merci.
    En revanche, c'est l'odeur du niaouli que j'ai du mal à supporter (j'en ai acheté de Madagascar). Peut être y en a t-il plusieurs variétés?

    Posté par venezia le 23 décembre 2007 à 18:33
  • @ Loulou, ça me fait toujours sourire de lire que vous êtes sous la neige pendant que je me cache du soleil, tellement il est fort en ce moment...
    Moi aussi j'ai hâte de connaître les réactions des testeurs.

    @ Mila, non non, je n'ai pas cette prétention !!!

    @ Venezia, lorsque j'ai découvert l'huile de niaouli, j'avais aussi du mal avec son odeur et, à force de l'utiliser, j'ai appris à l'aimer, cela m'a fait la même chose avec l'huile de tee tree ; peut-être est-ce comme pour un morceau de musique classique, plus on l'écoute et plus on l'aime... je vais donc apprendre à aimer l'huile de tamanu, elle a tellement de vertus que ce serait dommage de s'en passer.

    Posté par Catherine le 23 décembre 2007 à 20:55
  • Catherine, tu as eu des retours des personnes qui ont utilisé ce savon?
    Merci d'avance.

    Zinette

    Posté par zinette le 01 février 2008 à 15:10
  • Zinette, pas de tous mais d'une personne seulement Il s'agit d'un petit garçon malgache qui a une peau trés noire et trés sèche ; sa maman est obligée de l'enduire de crème tous les jours, sinon sa peau devient blanche tellement elle est sèche. Son papa (un collègue de travail) m'a dit que le petit ne se grattait plus depuis qu'il se lavait avec ce savon, c'est déjà une bonne chose (peut-être est-ce dû simplement au fait d'utiliser un savon artisanal...)
    Bises.

    Posté par Catherine le 02 février 2008 à 00:04
  • Félicitations Catherine, en voilà une bonne nouvelle si tu as pu soulager ce petit garçon de ses démangeaisons. C'est terrible d'en avoir au quotidien... Bravo!

    Posté par malegria le 02 février 2008 à 06:08
  • Ah, oui! Le savon artisanal (fait maison hein!) change vraiment le quotidien des peaux atopiques!!j'en sais quelque chose^^
    merci pour ta réponse Catherine!

    Posté par zinette le 02 février 2008 à 12:52
  • Test sur des taches brunes

    Je tiens a apporter un temoignage , cela fesait 2 ans que des taches etaient apparues sur mon visage. Cela etaient tres deseagreables , surtout lors d'insomnies car on ne voyait que cela . Je pensais que le laser aurai ete le seul recours . Et a force de oui dire sur les proprietes benefiques de cette huile qu'est le tamanu j'ai moi meme teste. Et miracle apres une application matin et soir de cette huile , cela a commencer a prendre effet le 7e jour. J'ai trouve cela incroyable , car finalement ca n'etait qu'une huile , j'en suis qu'a ma deuxieme semaine application , j'espere que cela aidera tant d'autres cela pour un moindre cout . Je tiens a preciser que j'utilise celle du vanuatu . A bientot Val

    Posté par Valou le 03 mai 2008 à 14:33
  • C'est trés intéressant cette information Valou ! tu la mets pure sur ton visage ?
    Je sais que c'est une huile aux propriétés extraordinaires... malheureusement, je n'en supporte pas l'odeur ; mais je crois que je serais capable de la supporter si j'étais certaine qu'elle efface les tâches de mon visage et de mes mains.

    Merci de nous tenir au courant de l'évolution.

    Posté par Catherine le 03 mai 2008 à 16:43
  • Oui je la mets pure (faire tres attention s'en mettre un peu avant application totale , pour voir la reaction de la peau) puis je me masse partout ou j'ai mes taches , sauf sous le contour de mes yeux ,5mn apres j'applique ma creme de jour . je tiens au courant de l'evolution de cela . bon courage Val

    Posté par Valou le 03 mai 2008 à 22:23
  • C'est effectivement une information très intéressante ça Valou. Merci!

    Posté par michele le 04 mai 2008 à 21:44
  • savon

    bonjour je viens de lire votre site et voudrai savoir si votre savon eest bon pour eczema de mon petit fils et ou le trouver merci

    Posté par parcelier le 06 juin 2010 à 17:21
  • Bonjour,

    Sur ce blog sont présentés des savons (et des cosmétiques) fabriqués artisanalement ; ils ne sont pas commercialisables.

    Vous pourrez trouver sur internet des sites marchands qui proposent à la vente des savons adaptés aux peaux fragiles.

    Bonne recherche.

    Posté par Catherine le 07 juin 2010 à 03:32
  • Je vous ai adressé un complément de réponse par mail.

    Posté par Catherine le 07 juin 2010 à 04:14
  • blog beauté

    Bonjour,

    J'ai une question, sur les tâches brunes il est préférable de mettre de l'huile de niaouli ou bien de l'huile de tamanu.
    J'ai beaucoup de traces.
    Merci
    Laiza

    Posté par blog santé le 03 juillet 2010 à 13:55
  • TACHES

    Bonjour,

    Merci pour l'article ou puis je trouver l'huile de tamanu du vanuatu?

    Est ce efficace contre les taches de varicelle et de vilans moustiques?

    Merci beaucoup!!

    Eugénie

    Posté par miroy le 10 septembre 2013 à 09:39
  • Bonjour


    j'habite aussi en Nouvelle-Calédonie. Je cherche quelqu'un sur le territoire pour me faire des savons (olive/tamanu/niaouli). Pouvez vous me laisser vos coordonnées (tel) pour vous contacter ?


    Véronique

    Posté par Véronique le 03 octobre 2013 à 09:31
  • Bonjour Véronique, je vous envoie un mail.

    Posté par Catherine le 03 octobre 2013 à 10:34
  • Bonjour Eugénie, je n'avais pas vu votre question.

    L'huile de tamanu a beaucoup de vertus comme vous pouvez le lire dans l'article. Elle est très régénératrice pour la peau et, à mon avis, elle peut tout à fait donner de bons résultats pour traiter les taches de varicelle et de piqûres de moustiques. Vous ne risquez rien à essayer.
    Ce serait sympathique que vous reveniez ici nous informer du résultat.

    Posté par Catherine le 03 octobre 2013 à 10:42
  • Bonjour Catherine,

    Bien je vais tester mais pour l'odeur c pas top,est ce que je peux l'a mélanger a une huile essentielle pour une meilleur odeur?Ou le mieux serai d'acheter une crème a base de tamanu de Pacifico Nature.


    Je cherche aussi quelqu'un sur le territoire pour me faire des savons (olive/tamanu/niaouli),merci de votre réponse.

    PS: Je vous tiens au jus pour les taches de varicelle et moustiques.

    A bientot.

    Posté par Eugenie le 04 octobre 2013 à 04:09
  • Bonjour Catherine,

    En NC aussi je bidouille mes premiers savons avec plus ou moins de succès, mais j'avoue être limité par les ingrédients trouvé sur Nouméa... J'ai vu que vos recettes étaient très élaborées. J'aimerais bien avoir quélues conseils. D'avance merci.Lionel

    Posté par nono98 le 01 juin 2014 à 10:49
  • Bonjour Lionel
    Je suis actuellement en Corse et vous teponds depuis mon telephone.
    N hesitez pas a poser vos questions et a demander ce que vous cherchez comme ingredients, j essaierai de vous aiguiller ou de vous mettre en contact avec une de mes amies encore a Noumea et qui pratique la savonnerie. Je vous repondrai des mon retour dans deux jours.
    Catherine

    Posté par catherine le 03 juin 2014 à 18:24
  • ingredient sur nouméa

    Merci de votre retour Catherine,

    Je suis effectivement à la recherche d'ingrédient sur Nouméa, mais aussi pourquoi de contacts pour échanger sur la savonnerie. C'est en effet difficile de partager cela avec quelqu’un qui n'est pas mordu...

    Bref, c'est vraiment les ingrédient de base qu'il me manque... Ne ne trouve pas :
    - d'huile de palme à part l'huile brute rouge mais qui colore déjà les savons
    - les différents beurre : notamment celui de karité. il est hors de prix dans les pharmacies et en tout petit conditionnement
    - toute les colorants de type : oxyde, micas etc.... Je colore pour l'instant avec les argiles, les huiles, et ce que l'on trouve dans la cuisine. le problème c'est que les couleurs ne sont pas intenses et les marbrés fades....
    - les parfums d'une manière générale. Il y a en effet pas mal d'HE en NC, mais j'aimerais bien utiliser des fragrances tout de même, ne serait ce que pour apporter une odeur plus soutenue à certaines parfums : miel, fruit rouge etc.... ou simplement pour des odeurs qui ne sont apportés par les HE. ou encore parfois pour remplacer les HE les plus nobles : notamment pour les prix en NC (je vous fait pas un dessin...)

    Voilà, votre aide me sera précieuse... Je ne suis pas sûr que votre blog soit l'espace le plus adapté à toutes mes questions... N'hésitez pas ainsi à me contacter directement par mail. (je crois que vous l'avez)

    Bien a vous, a bientôt

    Nono

    Posté par nono98 le 03 juin 2014 à 23:52
  • Nono, je vous ai envoyé un mail.

    Posté par Catherine le 06 juin 2014 à 10:54
  • Demande de renseignements

    Bonjour, je ne sais pas si vous êtes toujours en Nouvelle Calédonie, mais l'aimerai vous posez les mêmes questions que Nono. . Moi je suis sur Voh. Merci.. Tata

    Posté par Cecile le 19 septembre 2017 à 00:56
  • Bonjour Cécile,

    Je ne réside plus en NC depuis 2011 et je ne suis pas en mesure de répondre précisément à votre question. Lorsque j'étais sur le caillou je commandais mes ingrédients sur internet, en Métropole, en Australie ou Nouvelle Zélande.

    A l'époque, je commandais beaucoup sur ce site australien :
    https://www.aussiesoapsupplies.com.au/

    et sur ce site français :
    https://www.aroma-zone.com/

    Ces dernières années beaucoup de sites marchands ont vu le jour en France et je suppose qu'il en est de même en Australie, il faut donc rechercher sur internet, je suppose que vous n'aurez que l'embarras du choix.

    Bonne cosméto et bon savonnage Cécile.
    Tata

    Posté par Catherine le 19 septembre 2017 à 07:03

Commenter l'article