"The" deep cold!

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par lloulou

Ici, les personnes âgées d'une certaine génération font souvent référence au "deep cold" lorsqu'elles parlent de douleurs. Elles disent que ce produit fait des miracles. J'entendais donc parler de ce "deep cold" depuis quelques temps déjà, lorsque de passage, chez une amie d'un âge respectable,  à Québec city, j'ai  eu une crise d'arthrite... Mon amie m'a offert un beau flacon de ... Deep cold! 

L'étiquette :

Deep cold Gold  - Formule pour l'arthrite - Gel menthol analgésique extra fort

Je vous fait grâce de la mauvaise  traduction de l'anglais en français...

La composition:

Menthol 3% P/P, alcool isopropylique, carbomer 940, eau, méthylparaben, mica, oxyde de titane (et) oxydes de fer, propylparaben, triethanolamine.

Qu'en pensez-vous??? Plutôt fastoche à refaire, non?

Cristaux de menthol, j'en ai! Alcool isopropylique idem. Le carbomer 940 se remplace facilement, n'est-ce pas Michèle? De l'eau, ben voyons, il n'y a rien là! Pour le mica et l'oxyde de fer, une chance j'en ai car je voulais me faire un peu de maquillage (et oui, je suis coquette, moi!). Les parabens seront remplacés par un agent de conservation. Je fais l'impasse sur le triéthanolamine, qui dans ce cas, je pense doit jouer le rôle de neutraliseur pour le carbomer mais comme je n'utilise pas de carbomer...

Ma recette trafiquée améliorée :

200 ml d'eau de source

12 g  cristaux de menthol

4 c. à table d'aloe vera

2 c. table de glycérine

1 c. table d'huile végétale

4 g gomme de Xhantan

2 g gomme de guar

Mica et oxyde de fer jaune

Conservateur (Germall Plus)

Mes commentaires :

L'aspect visuel de "mon" deep cold est le même que celui du commerce. Pas pire, non?

La concentration de menthol est de 5% au lieu de 3%. Au diable l'avarice, j'en ai un bon stock (je voulais qu'il soit trèèèèèèèèès efficace)!!!

Le mélange de gomme de xhantan et de guar (pour essayer d'obtenir un gel qui tienne à long terme). A l'époque je n'avais pas l'assurance du Grimoire et pourtant j'avais ses recettes.  Maintenant, avec les articles des derniers jours de qui vous savez... Je n'ai vraiment plus d'excuses pour dire que j'hésite pour faire un gel, un vrai de vrai!

J'ai omis l'alcool isopropylique car je n'aime pas la sensation d'alcool (et l'odeur) que laisse le produit commercial sur la peau. C'est pour cela que j'ai ajouté trois agents hydratants et pénètrants. je me dis que c'est peut-être une erreur car l'effet recherché du produit est un effet analgésique local mais pas forcément pénétrant...

En conclusion :

mon produit fini à le même aspect que le produit commercial et il est tout aussi efficace et moins toxique!!! Si vous avez, dans votre entourage, des personnes d'un certain âge qui ont des douleurs arthritiques, vous savez quoi leur offrir!