Savon "Lait de chanvre à l'avocat"

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Le blog dort? Allez prenons une bonne douche pour nous réveiller avec un savon contenant  50% d'huile vierge d'avocat et plein de bonnes choses!

avocat_1

 

Je sais enfin mettre de jolies images!

 

        Vous pouvez trouver ici quelques informations générales sur cette huile que j'aime beaucoup utiliser aussi dans les émulsions et savons pour les peaux sèches, vieillies, déshydratées mais aussi pour les enfants.
Mais je n'y pense jamais quand je fabrique des  baumes...

Selon ma copine Susan que vous connaissez bien, l'huile d'avocat, extraite de la pulpe du fruit, est très intéressante en savonnerie pour sa richesse en insaponifiables (la partie de l'huile qui ne se transforme pas en savon au contact de la soude).

 

avocat_2
J'y mettrais bien quelques grains de sel et ... miam!


" The natural soap book" Making herbal and vegetable-based soaps.
Susan M. Cavitch. Storey Publishing.


          Ces insaponifiables dont je vous parle souvent à propos du beurre de karité contiennent essentiellement des stérols aux pouvoirs régénérants de l'épiderme.
L'huile d'avocat contient aussi des acides aminés et des vitamines que l'on espère bien garder après le passage de la soude.

          Dans le savon, Susan Cavitch, préconise (comme avec l'huile d'amandes douces) de ne l'utiliser en forte proportion que pour les épidermes les plus sensibles mais précise de ne pas compter sur elle pour la mousse.100_2543

 

          Le savon que je voudrais fabriquer devra donc contenir suffisamment d'huile de coco, incontournable pour obtenir de la mousse et un bon pouvoir nettoyant.
Comme on fait dans le luxe avec 50% d'huile vierge d'avocat, je persiste avec de la superbe  huile extra-vierge de coco bio dont je n'espère malheureusement pas garder la senteur subtile et gourmande.



 

           Je choisis de la coupler à de l'huile d'olive vierge bio, incontournable aussi en savonnerie car elle bonifie toute formule tout en donnant un savon assez dur.
Son prix tout à fait modique même en bio  permet d'en mettre autant qu'on en veut, d'autant que S.M.Cavitch précise "qu'elle attire l'humidité extérieure et forme un film protecteur sur la peau l'empêchant de se déshydrater".

 

          Les "savons contenant de l'huile d'olive , de l'huile de ricin et du jojoba" sont "hydratants", "doux et nettoyants" et elle préfère l'huile d'olive de "grade inférieur qui trace plus vite".
Je choisis toujours personnellement de l'huile d'olive vierge et bio qui trace plus lentement parce qu'en France, nous avons la chance d'en avoir d'excellente qualité pour peu cher.

          Enfin, je formule avec un peu d'huile vierge de chanvre biologique, excellente malgré sa capacité à rancir très vite.
D'après Susan M.Cavitch, c'est sa richesse en acides linoléique et linolénique qui explique cette fragilité à l'oxydation mais aussi son exceptionnelle douceur dans un savon.

Elle conseille de ne pas surgraisser à plus de 10% un savon contenant 20 à 30% d'huile de chanvre.
J'ai déjà fabriqué un savon à 30% d'huile de chanvre avec du coco, du karité, de l'huile de palme et de l'huile d'olive.
Je me souviens encore du bonheur que c'était sur la peau!

N'oubliez pas alors la vitamine E ou de l'oléorésine de romarin pour éviter le rancissement.

 

 

   ***Pourquoi "lait de chanvre" ?***

          Parce que j'ai utilisé comme liquide de dissolution de la soude, une infusion de jeunes feuilles d'orties fraichement cueillies dans laquelle j'ai dilué du lait de brebis bio en poudre aux doses préconisées sur la boîte.
J'ai obtenu un lait vert pâle que j'ai congelé en cubes pour dissoudre tout doucement la soude, en évitant de brunir la solution.

 

 

100_2547

 

          La couleur verte du savon final est donc due aux huiles de chanvre et d'avocat ainsi qu'à l'infusion dans laquelle j'ai mixé quelques feuilles d'orties en prenant bien soin de retirer le pétiole et la nervure centrale des feuilles.
N'oubliez pas vos gants lors de la cueillette!

L'ortie (comme l'épinard) est très riche en chlorophylle et donne une très jolie couleur verte aux savons qui doivent néanmoins être stockés à l'abri de la lumière.

Le lait donne un peu d'opacité et de profondeur au vert et j'espère que cela rendra cette couleur plus durable que l'infusion seule.

Une poignée de jeunes feuilles suffit à mon avis pour environ 400ml de liquide de dissolution de la soude.

 


***Formule du savon "Lait de chanvre à l'avocat"***


50% huile vierge d'avocat
25% huile extra-vierge de coco bio
15% huile d'olive vierge bio
10% huile vierge de chanvre bio
pour 1500g d'huiles.

- Soude pour un surgras de 8%,
- Lait de brebis bio en poudre diluée dans une infusion d'orties fraîches.
- Morceau de soie coupé en petits brins à mettre dans la solution de soude et mixer.

- Lactate de sodium: 10g

- A la trace fine: 5 capsules de vit E,
1 cuiller à soupe de lait de coco en poudre pour doper la mousse,
30ml d'huiles essentielles biologiques à part égales: litsée cubèbe, orange douce, lavandin.

La trace a été relativement rapide et le savon a été démoulé 24 heures après.

 

 

          Cela donne un savon d'un vert-olive assez soutenu dont certains pains ont été saupoudrés de graines de sésame que personne ne veut manger chez moi...

Ils ont aujourd'hui 3 semaines et j'ai pris ma douche de ce matin avec l'un d'entre eux. Il faudrait peut-être les laisser sécher encore un peu car il n'y a pas d'huile de palme dans la formule et ils fondent un peu vite.

100_2544

 


***Quelques précisions pour mettre de la soie dans le savon***

          J'édite pour donner un mode opératoire un poil plus précis pour utiliser un morceau de tissu 100% soie dans le savon.

- Couper à l'avance un petit carré de soie fine (environ 5x5 cm pour moi, 10x10 cm  pour Loulou la gourmande) en morceaux très fins.
Plus ces morceaux seront fins, meilleure sera la dissolution donc prenez le temps de bien hâcher le tissu avec des ciseaux pour ne pas risquer de retrouver la soie enroulée autour du rotor de votre mixer.

- Une fois la soude diluée dans le liquide, ajouter la soie sans attendre que la solution refroidisse. Elle devrait fondre immédiatement dans le liquide.
Mélanger avec la cuillère puis mixer à l'électrique pour bien mélanger.

- Verser la solution de soude dans vos huiles à la température voulue.

Je trouve que le soyeux est très perceptible à l'usage dans le savon.

Allez, demain soir, pour une fois je me carre devant la télé avec de la soie et un bocal de confiture pour faire de la "poudre de soie"!

 

 

          Revenons à nos moutons. L'odeur de ces savons est fine et agréable.
Je crains un peu l'huile essentielle de litsée dont je me lasse très vite.

En association avec le lavandin et l'orange, ça passe très bien.
J'avais acheté ces huiles bio de très bonne qualité en 100ml et en promotion chez Paradesa.
Cette marque vend des HE un peu formatées au niveau olfactif pour moi (comme celles de Pranarôm) mais d'excellente qualité par ailleurs et beaucoup d'entre elles sont issues de l'agriculture biologique.

 

 

         Voici le savon à l'avocat de Catherine avec le fruit mixé ajouté à la trace  qui donne des savons excellents pour les bébés et dont j'aime la couleur très douce.
Et  le savon à l'ortie de Pat 
dont je vous rebats les oreilles.

 

            Pour le fun, j'ai façonné les chutes en forme d'olives assez grosses pour tenir dans la main:

100_2542

J'adore!

 

 


Autour du chaudron

  • Encore une bien jolie création Michèle.

    C'est curieux, j'avais justement envie de faire un savon à base d'huile de chanvre, plutôt destiné aux hommes, celui-ci m'inspire beaucoup...

    Ce savon a l'air d'être trés fin, j'en aime beaucoup l'aspect et tes olives, elles sont superbes, ce n'est plus de la savonnerie, c'est de l'art.

    Bravo et merci.

    Posté par Catherine le 04 mai 2008 à 20:45
  • Je suis comme toi, Catherine, en admiration devant ces belles olives ! Pourquoi, lointaine amie, le chanvre est-il plus particulièrement dédié aux hommes ?
    C'est bien, Michèle d'avoir réveillé le blog avec ce savon qu'on imagine tout doux, crémeux et soyeux. ... et sans la caresse brulante des orties. As-tu un fournisseur spécial pour la soie ou bien un bon magasin de tissu suffit ?

    Posté par chabou le 04 mai 2008 à 21:24
  • Coucou Catherine, déjà réveillée et prête pour aller au boulot?
    Il est très agréable mais comme je le souligne, il devrait encore sécher un peu mais j'étais bien impatiente de le tester.

    Chabou, je te croyais coupée du net!
    J'utilisais un morceau de soie sauvage brute que je devais couper vraiment très fin pour qu'il se dissolve bien dans la soude.
    Je n'en ai plus donc ici j'ai mis de la soie blanche de base du magasin de tissu mais je crois que c'est un tissu très traité.

    L'avantage c'est que la dissolution est presque instantanée par rapport à la soie sauvage plus grossière et je trouve que le soyeux se sent à l'usage.
    Dommage que je n'y pense pas systématiquement quand je fais du savon.

    Posté par michele le 04 mai 2008 à 21:41
  • les insaponifibles d'avocat étant mon arme favorite anti "peau-fachée -contre-tout" (ils sont présents dans la creme effadiane), je ne peux que saluer la formule.
    quant à la couleur, elle a un ton si proche du petit pois frais ecossé, qu'elle est vraiment parfaite pour saluer le printemps…

    la soie mixée, ça, c'est grandiose… bravo

    Posté par venezia le 04 mai 2008 à 21:43
  • je n'y connais rien en savon..
    Mais j'apprécie l'hv d'avocat ! Hélas, certaines n'aiment pas le côté "verdatre" qu'elle donne aux Baumes...
    Même une peau mixte peut aimer ses propriétés protectrices.
    Ces savons à l'avocat sont donc très très doux. Mais je ne peux que m'interroger. En effet, j'ai l'honneur de tester quelqu'uns de tes savons. Déjà très doux et protecteurs. Alors j'imagine ceux là ! Mais diablesse de Michele, tu ne cesseras jamais de t'améliorer ?
    Jolie leçon de ne pas rester sur ses acquis et d'être sans cesse dans la quête.
    Le Graal de Michele ?

    Posté par patte le 04 mai 2008 à 22:17
  • dixit chou: les derniers on dirait des patates ^^

    merci pour ta recette michèle elle a l'air vraiment géniale.

    des bisous

    Posté par Blandine le 04 mai 2008 à 22:31
  • Michele, merci pour toute cette inventivité!!!
    Ces savons sont très beaux et ils doivent etre un regal sur la peau!

    Posté par jellylorum le 05 mai 2008 à 01:19
  • encore une régalade de lecture !

    Je voudrais même poser une question que je ne pourrais pas ! Chabou l'a fait pour moi.
    Michèle : même avec des gants (en latex) je me suis piquée ! je les ai aspergés de ton merveilleux anti-moustique et ......disparue la douleur ! Faudrait vraiment que tu le ressortes d'où il se cache pour le faire connaître !
    Blandine : tu devrais montrer à Michèle ton "spiralé" orange et vert ! Je suis contente de te voir par ici.
    Merci pour tout, Michéle.
    Chabou : ça te va , la ponctuation ?

    Posté par moune le 05 mai 2008 à 06:59
  • Patte m'avait prévenu...mais c'est vrai que ton savon a l'air vraiment très doux,très agréable.Et te lire est un réel plaisir!
    Je retiens aussi l'utilisation de la soie.
    Merci

    Posté par mila le 05 mai 2008 à 10:05
  • Michèle, à l'heure où tu as postée ta réponse, j'étais déjà partie travailler (6H20 du matin). C'est à chaque fois un bonheur lorsque, avant de partir pour une journée de labeur, j'ai la chance de découvrir un de tes articles, j'ai toujours hâte de rentrer le soir pour lire, relire et apprécier pleinement ton article, ce matin j'ai été gâtée.

    Chabou, non bien sûr l'huile de chanvre n'est pas réservée aux hommes mais sa jolie couleur verte, sa finesse, son odeur d'herbe séchée, son goût un peu épicé (j'ai passé en revue mes bouteilles d'huiles végétales ce week-end) m'ont donné envie d'en faire un savon pour homme...

    Je viens d'apprendre qu'elle était trés rancissable, merci Michèle ; je ne pense pas souvent à utiliser cette huile mais tu m'en as donné l'envie.

    J'ai souvent lu qu'on pouvait ajouter un peu de soie dans le savon mais je n'ai jamais testé ; sent-on vraiment la différence ? ça paraît curieux que quelques fibres de soie puissent modifier la texture d'un savon... il n'y a que Michèle pour tester des trucs pareils !

    Posté par Catherine le 05 mai 2008 à 10:11
  • Moune, pas d'espace avant la virgule, à pat ça, c'est parfait !
    Catherine, je te posais la question car j'ai aussi spontanément choisi l'huile de chanvre pour mes après-rasage, nous sommes deux à penser qu'elle va bien aux hommes!

    Posté par chabou le 05 mai 2008 à 12:39
  • Meri Michèle pour cette belle recette? Où est le martini? J'ai bien vu les olives mais pas de verre!
    Pour ce qui est de la soie, j'en mets systèmatiquement un morceau de 10 cm X 10 cm dans la solution de soude. Au début, j'ai mis de la soie sauvage blanche acheté dans un magasin de tissu. En ce moment, j'utilise de la soie qui vient d'une jupe longue trouvée dans une boutique de Saint-Vincent de Paul. Ce qui fait que j'ai un grand métrage de soie pour qq dollars et non plus bcp de dollars pour un tout petit morceau de soie. Et oui, je trouve qu'il y a une différence au toucher, le savon est plus soyeux.

    Posté par Loulou le 05 mai 2008 à 17:47
  • Une question qui n'a rien à voir avec toi Michele : mais pas moyen de limiter les pages de pub qui s'affichent automatiquement ?

    Posté par patte le 05 mai 2008 à 17:52
  • ah làlà! que c'est beau tout çà, il doit être si précieux et doux ce savon!!!!!!!!
    bravo!!!
    dis, je n'arrive aps à trouver de la vitamine E en capsule, pourrais tu me dire où tu trouves la tienne?
    gros bisous

    Posté par fanette le 05 mai 2008 à 18:39
  • En relisant les commentaires, je m’aperçois que je ne t’ai pas répondu, Michèle. Je suis rentrée pour reprendre le travail (vacances scolaires finies). ...Mais, heureusement il y a un longgggggg pont très bientôt !

    Posté par chabou le 05 mai 2008 à 19:26
  • salam

    bonjour
    merci pour la recette, en fait j'ai trouvé un petit qlq chose sur l'internet au sujet d'argan, et je me suis dis que ça va te servire puisque tu prépare des recettes naturelles, on attends de toi bcp d'autres recettes,
    voila

    Composition en acides gras de l'huile d'argane:

    Acides gras saturés 16-20 %

    Acide palmitique 12 %

    Acide stéarique 6 %

    Acides gras monoinsaturés 45-50 %

    Acide oléique 42.8 %

    Acides gras polyinsaturés 32-40 %

    Acide linoléique 36.8 %

    Acide alpha linoléique < 0.5 %


    bon courage

    Posté par agalou le 06 mai 2008 à 03:15
  • Michèle quelle belle recette. Tes savons sont plus beaux et meileurs pour la peau... J'aime la façon dont tu nous décris tes reflexions dans l'élaboration d'une recette, j'aime le grain de fantaisie (ortie) couplé avec la rigueur d'une amoureuse de son art (HV coco vierge puisque qu'un savon à l'avocat est déja du grand luxe) et ta logique qui exploite tous les composants du savons (les chutes en olives) ainsi que ce petit grain de folie (les olives piquées d'un batônnet comme à l'apéritif).

    Ah Michèle )) Je ne connaissais pas le principe dubout de soie mixé dans la préparation de soude. Tu mixes directement? La soude, si concentrée alors, dissoud les fibres de soie sans dissoudre le pied du mixeur?

    Posté par malegria le 06 mai 2008 à 09:35
  • Edit: je voulais écrire tes savons sont chaque fois plus beaux et meilleurs pour la peau.

    Posté par malegria le 06 mai 2008 à 09:38
  • Michèle ,je me demandais si on pouvait mettre de l'extrait de soie, à la trace par exemple?

    Posté par mila le 06 mai 2008 à 13:48
  • Merci à tout le monde pour les informations complémentaires et les compliments.

    La soie est une idée que j'ai piquée sur le forum des banlieusardises à l'époque où je le lisais sous toutes les coutures et je trouve comme Loulou que ça vaut le coup.
    Mais je n'y pense pas systématiquement.

    Fanette, tu trouveras de la vitamine E en capsule dans n'importe quelle pharmacie sous le nom de Toco 500 ou de tocophérol en générique.
    J'achète toujours le toco car je trouve les gélules plus ouples et moins cassantes que le générique mais dedans c'est la même chose.
    Le toco coûte 3.51euros la boîte de 30 gélules et j'en fais une consommation éhontée...

    Mila, tu peux tout à fait mettre ton extrait de soie à la trace.
    Je n'ai jamais essayé donc ce sera sympa de venir nous en donner le résultat si tu le tentes.
    Mais je crains que ce ne soit bien plus onéreux qu'un bout de tissu.

    Malegria, je vais rajouter un petit truc dans le texte car je vois que ce n'est pas très clair...

    Posté par michele le 06 mai 2008 à 22:53
  • Vit E

    la Tocopherol acetate semble moins efficace contre l'oxydation que la tocophérol (Vit E simulée naturelle e de qualité alimentaire )
    Or, Blue m'avait dit lors d'un atelier qu'il fallait miser sur la vit E à usage strictement cosmétique..

    Je m'embrouille !

    Posté par patte le 06 mai 2008 à 23:40
  • La leçon "ajout de peluches de soie" sera bien utile pour qui n'a jamais utilisé cet"ingrédient"
    Ton acharnement sur le moindre détail pour nous conduire à la réussite est impressionnant, Michèle.J'avais déjà vu ""carré de soie"" sur le savon d'Australie, je crois, et je me disais "tiens, de quoi parle-t-elle" ?
    Et là, j'y suis. Merci Michèle

    Posté par moune le 07 mai 2008 à 07:03
  • La vitamine E complète (mixed tocopherols libres chez AZ, Bilby et Aromantic) est plus efficace comme anti-oxydant que le Toco 500 qui n'est composé que d'un seul des tocopherols (alpha)qui est lié sous forme d'ester (acétate).

    Si ce Toco est la forme orale privilégiée pour les apports vitaminiques en interne et non pour les cosmétos où nous recherchons l'effet anti-oxydant, il a l'avantage d'être facilement disponible (il y a des pharmacies à tous les coins de rue) et peu onéreux.

    Je mets donc la mixed tocopherols dans les crèmes visages à visée anti-âge en 3è phase.
    Vu son prix il me semble déraisonnable de l'utiliser pour les huiles et baumes (j'en utilise professionnellement donc mon débit est énorme) et autres savons.
    Mais bon, elle est plus efficace en plus petite quantité donc c'est à voir et à calculer, ce qui me demande beaucoup d'efforts je te l'avoue...

    Depuis quelques temps maintenant, j'ai acheté de l'antiox-cos chez Copaiba que j'utilise presque systématiquement dans les émulsions en attendant de terminer mon flacon de mixed tocopherols que je ne rachèterai plus.

    Ceci dit, je pense qu'il ne faut pas être plus royaliste que le roi.
    Nous fabriquons généralement des cosmétiques à utiliser rapidement donc vouloir protéger de manière "plus qu'efficace" me semble un peu démesuré.

    Mais si tu veux utiliser des huiles nobles et fragiles comme on le fait souvent dans nos émulsions, un anti-oxydant est indispensable.

    Par contre je mets 5/6 gélules de Toco par kg/kg et demi de savon car:
    - je les garde vraiment très longtemps,
    - je surgraisse beaucoup,
    - j'utilise de grandes proportions d'huiles insaturées
    ... et rien ne m'énerve plus que des savons rancis.

    Voilà Patte, je crois que c'est encore une fois des choix personnels que ces histoires d'antiox...

    Posté par michele le 07 mai 2008 à 09:57
  • Quelle idée merveilleuse !

    Posté par Athenarottweiler le 07 mai 2008 à 14:26
  • Merci Michele pour tes précisions sur la vit E.
    J'aime avoir des éclairages différents. Et je prend avec beaucoup d'intéret et d'attention, tes avis sur des questions aussi "techniques" (moi qui suis nulle en la matière..un peu dommage quand on s'intéresse au fait maison, je sais bien !)

    Posté par patte le 07 mai 2008 à 18:04
  • Encore une fois, une idée géniale! J'avais fait une infusion ginko-ortie pour un savon vert (avec thé matcha), mais le lait d'ortie, ça m'inspire carrément!

    Posté par Nin-8 le 08 mai 2008 à 02:56
  • Merci Michèle pour ces explications sur la vit E.

    Posté par physalis le 08 mai 2008 à 11:14
  • Merci Michèle pour ces explications sur la vit E.

    Posté par physalis le 08 mai 2008 à 11:14
  • J'arrive après la bataille!
    Waow! Quel beau, bon savon Michèle,
    de la soie dans la soude? je ne connaissais pas, il faut que j'essaie ça. j'aime les savons luxueux et celui-là réunit bien le luxe et la douceur!
    L'infusion d'ortie, tu l'a mise juste pour la couleur ou a-t-elle une propriété particulière dans le savon?

    Posté par zinette le 09 mai 2008 à 17:53
  • Bonsoir
    Le langage ,le monde des savonnières m'est étrange et étranger
    mais et mais chanvre, avocat et je rajoute soja sont mes hv duvet
    poussin,cocon
    et j'adore les olives et leur mère fille l'huile d'olive
    et tes cogitations cosmétos-thérapeutiques Michèle

    Posté par mlk le 09 mai 2008 à 22:28
  • Merci, merci.
    Zinette, l'ortie c'est pour la couleur mais bon, on croit aussi très fort que tout ce qu'on met dans le savon sert à quelque chose ;o)

    Posté par michele le 10 mai 2008 à 08:56
  • Oui!!
    J'ai cogité à ton savon cette nuit et je me suis demandé si tu avais fais la réduction d'eau puisque tu a rajouter du lactate de sodium? Il n'y a pas beaucoup de savonnière qui pense à le faire et du coup se plaigne que le lactate ne remplit pas son rôle!
    a+
    Zinette

    Posté par zinette le 10 mai 2008 à 09:34
  • Petit commentaire d'une Loulou "gourmande" mais paresseuse!
    Je ne coupe pas en petits morceaux... Je mets directement mon carré de soie dans mon bocal avec H2O et NaOH. Je remue avec une spatule et la soie disparaît tranquillement pas vite!

    Posté par Loulou le 14 mai 2008 à 14:52
  • Ah, décidément, c'est trop tentant ! On en mangerait presque ! Merci Michèle !

    Posté par Kriska le 14 mai 2008 à 14:56
  • - Zinette,
    je fais toujours la réduction d'eau sauf quand je montre à quelqu'un pour la première fois.
    Quand je montre, je fais comme "on doit faire" car avec le temps, on prend toujours des libertés.
    Alors les bases doivent être classiques par sécurité ( cf le permis de conduire, l'écriture...).

    - Loulou,
    tu cumules, gourmande et paresseuse?
    Merci de m'informer que ça peut se dissoudre sans couper.
    Ne crois-tu pas que ça dépend de l'épaisseur de la soie? Comme j'ai commencé avec de la soie sauvage, je continue à couper fin avec la soie fine.

    - Merci kriska.

    Posté par michele le 14 mai 2008 à 15:19
  • Michèle, je ne fais la réduction d'eau que lorsque je rajoute du lactate, sinon je prends toujours le milieu, comme d'hab.

    bises

    Posté par zinette le 15 mai 2008 à 10:02
  • Michèle, si tu savais tous les défauts que je suis capable de cumuler... Pour la soie fine, le carré entier se dissoud bien, pour la soie sauvage, je coupe en 4 morceaux. Etant donné, que je remue avec une spatule pour éviter que la soude ne cristallise au fond du bocal, la soie tournoie dans le mélange et la dissolution est rapide.

    Posté par Loulou le 18 mai 2008 à 15:29
  • comment rectifier un ph trop bas !

    Je ne sais où poster ma question, sans rapport ave ce savon. Ne me grondez pas ! Vous est-il arrivé d'avoir un ph trop bas dans vos crèmes ?
    Comment faites-vous pour le remonter un peu?
    Trop haut, je sais,une goutte d'acide lactique.
    je remarque qu'avec le germall, il est toujours trop élévé, et avec le k300, souvent trop bas.
    Qui voudra bien s'inquiéter de mes ph ?
    merci beaucoup,Moune

    Posté par moune le 18 mai 2008 à 17:38
  • pH trop bas: acide lactique
    pH trop haut: bicarbonate de sodium juste dilué dans un peu d'HA à rajouter à la goutte jusqu'à obtention du pH désiré.

    Comment ça, ça ne rime pas!

    Posté par michele le 19 mai 2008 à 07:54
  • J'ai dit n'importe quoi ce matin.
    C'est évidemment l'inverse qu'il faut lire.

    - L'acide lactique à la goutte à rajouter dans les émulsions pour acidifier donc pour diminuer le pH.

    - La solution de bicarbonate de sodium à la goutte en vérifiant le pH après chaque ajout pour alcaliniser les émulsions donc pour augmenter le pH.

    Désolée!

    Posté par michele le 19 mai 2008 à 10:39
  • merci bien ,Michèle,
    Moune

    Posté par moune le 19 mai 2008 à 12:35
  • bonjour Michèle,
    depuis que j'ai lu cet article j'ai absolument envie de faire un savon à la soie...mais je cherche de la soie non traitée (voire bio) mais je n'en trouve pas. Crois-tu que la bourrette de soie, destinée aux couches lavables, fasse l'affaire ?
    Merci pour tous tes articles, bises.

    Posté par Abracadabra le 16 juin 2008 à 19:38
  • Bonjour Abracadabra,

    Je n'ai pas non plus de soie non traitée et il me semble que la bourrette est assez épaisse.
    Il te suffirait de la couper en morceaux pour faciliter la dissolution.

    Commence avec un tout petit bout pour voir et éventuellement tu augmenteras. Le seul risque est d'avoir des morceaux de tissu autour du rotor de ton mixer.

    Posté par michele le 17 juin 2008 à 14:25
  • bravo

    bonjour


    j'ai rarement vu un site sur la savonnerie aussi complet, clair, concis et qui me redonne une furieuse envie de savonner du mieux que je pourrai!!!

    il est superbe votre site continuez ainsi je crois que je vais devenir fan......


    amities!!!


    ps : j'ai quelques réalisations que j'aimerai échanger.....faire de nouvelles découvertes!

    a bientot
    amities



    maité

    Posté par aubry le 16 janvier 2012 à 08:44
  • Merci Maïté et bonne année pleine de nouvelles découvertes!

    Posté par michele le 16 janvier 2012 à 09:51

Commenter l'article