Savon Bleuet

Savonnerie

Par cshabou

IMG_0047Une petite recette de savon, sans prétention mais qui plait beaucoup lorsque je l'offre.
Heu... faîtes semblant de ne pas voir Farfadet, il garde la maison mais il est un peu jaloux !
Reprenons.
Pourquoi bleuet ? et bien, j'ai réussi trois fois de suite à obtenir un beau parme clair qui se marie bien avec son odeur de lavande. J'ai acheté chez l'herboriste de l'orcanette (Alkanna Tinctoria) 250px_Alkanna_tinctoria2dont les racinnes rouges servaient aux teinturiers autrefois. Je l'ai broyée -tant bien que mal- avec le moulin à café recyclé qui ne sert qu'à ça et j'ai mis trois bonnes cuillères à café de la poudre obtenue à macérér au bain-marie, dans la moitié d'huile d'olive que contient la formule. L'huile se colore très vite en un beau rouge fuschia, elle macère à feu doux-doux pendant trente minutes environ, puis je l'oublie jusqu'au moment de la filtrer (de quelques minutes à plusieurs heures, comme je commence tout à la fois, le moment de me mettre en savonnerie - hé, on dit bien "en cuisine", pourquoi pas en savonnerie !- est très variable).
Au moment de mélanger mes huiles avec la solution de soude, j'attends la trace très légère pour verser la seconde partie de l'huile d'olive rouge. J'ai rapporté d'un pays chaud et lointain, un kilo de fleurs qui colorent l'eau en bleu. Ces fleurs, (oui, oui Venezia, encore une dont je ne sais pas le nom) sont mises dans des coupes pleines d'eau en offrande dans les temples et je me suis aperçue que l'eau était toute bleue. Maintenant sèches et dans un bocal, elles attendent que j'expérimente. Je vous raconterai le résultat dans un prochain épisode...Photo_237bis
Pour renforcer l'odeur de lavande, j'ai fait un macérat de....lavande, bien, vous suivez ! dans de l'huile de pépins de raisin avec un peu de vitamine E.

Une petite particularité : j'ai rajouté de la lanoline pour ses propriétés émollientes et hydratantes.  Elle épaissit le savon car elle contient de la stéarine (mais elle rend la trace plus rapide). Un petit bémol, elle peut être allergisante mais aucune des personnes ayant utilisé ce savon ne m'a parlé d'un quelconque souci.

La Formule :
408 g d'huile d'Olive bio (208g mélangés aux autres huiles, 200g colorés avec trois grosses c. à c. de poudre de racines d'orcanette et ajoutés à la trace très lègère)
338 g d'huile de Palme
338 g d'huile de Coco
70 g de beurre de Cacao
230 g d'huile de pépins de raisin macérée avec des fleurs de lavande de ma provence à moi
30 g de lanoline

201g de soude (vérifier avec MMS)
455 g d'eau filtrée

A la trace
5 gélules de vitamine E
20 g de lactate de sodium
100 gouttes d'huile essentielle  de lavandin grosso
20 gouttes d'huile essentielle d'anis étoilé
40 g de trituration de Karité (l'odeur un peu forte mais pas oxydée de ce  Karité était gênante pour un baume mais parfait pour un savon) dont Venezia parle ici et que l'on doit à Bonneval et Dubus dont le livre a fait mes délices tout l'été.

Je ne fais plus chauffer mes huiles, seulement fondre mes beurres et j'utilise ma soude à froid. Mais, cette méthode reste peu protocolaire et il vaut mieux que toutes les débutantes suivent la procédure du "cold process" à la lettre.

Je vous livre un petit secret, qui ne l'est plus à partir de maintenant : lorsque vous mixez vos huiles avec la soude, il se peut que la trace arrive très vite et que vous n'ayez plus le temps de travailler, rajouter des ingrédients, faire des marbrages, etc. Ayez le réflexe d'arrêter tout de suite le mixer et de remuer avec votre cuillère, en tournant bien. J'ai pu vérifier à chaque fois que la pâte redevient liquide. Michèle m'a bien expliqué pourquoi, je l'ai compris mais ne saurais pas vous le redire en termes savants. Michèle, vient à mon aide, s'il te plaît !


Autour du chaudron

  • Waaah Chabou, ce mauve!!!!!!
    tu as donc trouvé LA méthode pour faire du violet avec la racine d'orcanette?!! SUPERBE!!
    Mon dernier savon est aussi à la lavande avec poudre d'orcanette mais il n'est pas mauve ni violet, je suis en plein teste justement, et je vais essayé ta méthode, c'est certain!
    bises, merci.
    Zinette

    Posté par zinette le 18 mai 2008 à 19:59
  • Chabou, quelle jolie couleur ! tout comme Zinette, tu me donnes envie de réesayer l'orcanette... j'aimerais bien obtenir ce beau ton.

    Merci pour cette recette. Bises.

    Posté par Catherine le 18 mai 2008 à 20:57
  • Meme en grossissant la photo, je n'ai pas réussi à identifier ces fleursd'offrande (je vais aller faire un tour sur un site botanique indien quand même) …

    les fleurs de mauve donnent aussi un bleu magnifique.

    Je trouve la couleur de tes savons bleuet absolument ravissante… dis toi que si tu as eu du bleu-parme avec du rouge, tu n'auras peut être pas du bleu … avec du bleu…

    Posté par venezia le 18 mai 2008 à 21:15
  • j'ai trouvé ça:

    http://www.flowersofindia.net/catalog/blue.html

    sur ce site, les fleurs sont classées notamment par couleur. J'ai regardé les bleues (et aussi celles qui poussent dans le sud)…

    Posté par venezia le 18 mai 2008 à 21:45
  • zut le lien bascule sur la premiere par ordre alphabétique des fleurs bleues et non sur celle à laquelle je pensais: la blue rattlepod (crotalaria verrucosa)

    Posté par venezia le 18 mai 2008 à 21:47
  • Merci, merci Chabou! C'est vraiment extraordinaire, c'est la vraie couleur de la lavande.

    Lasse de ne pas obtenir cette superbe couleur, j'ai arrêté l'orcanette à froid et même en refonte, ce n'était pas probant.

    Sur tes autres essais, as-tu toujours utilisé les mêmes huiles dans ces proportions là?
    Ou est-ce la manière de procéder qui compte?
    J'avais eu l'impression que la formule était tout aussi importante que le mode opératoire.

    Comme j'ai donné presque tous mes savons, tu me donnes le prétexte de recommencer...
    Merci et félicitations, tu vas pouvoir en écrire des articles sur tes savons )

    Posté par michele le 19 mai 2008 à 07:51
  • Venezia
    Avec les fleurs de mauve,j'ai obtenu un joli violet
    dans des sels de bain,un joli bleu dans une émulsion
    gommage et confrontés à l'eau un vert.........euh
    verdâtre plus du tout aussi joli et même flippant
    dans l'émulsion...une explication?
    Chabou tes savons mauves couleur favorite de Jodorowsky sont sublimes..plus besoin ou presque de voir l'océan

    Posté par mlk le 19 mai 2008 à 14:42
  • C'est drôle comme chacune d'entre nous a des forces et des "faiblesses"! Pour Chabou, je dirai que les parfums et les couleurs sont parmi ses forces. Magnifique couleur que celle de ce savon mais si vous pouviez voir la couleur de celui qu'elle m'a apporté en Décembre...

    Posté par Loulou le 19 mai 2008 à 15:52
  • Zinette, cette méthode a marché trois fois, je ne sais pas si on peut dire que c'est fiable mais c'est encourageant.
    Michèle, à part une variante avec un mélange de tournesol et de pépins de raisin (230g) dans une version, j'ai toujours mis les mêmes huiles. L'orcanette a l'air de varier avec le ph, c'est un testeur d'ailleurs, donc la composition des huiles et par là, la quantité de soude, doivent jouer.
    Catherine, la mer chez toi est-elle violette quelques fois, comme la méditerranée par temps d'orage ? bises, lointaine amie.
    J'étais allée sur le site que tu indiques, Venezia, car j'avais précieusement copié le lien sur ton blog. Effectivement, c'est la fleur qui y ressemble le plus car elle est bicolore, violette et jaune. Mais sans garantie ! L'an prochain, je ne reviens pas sans les noms. Même sans obtenir du bleu avec du bleu, je "frétille" à l'avance de découvrir quelle couleur apparaîtra.
    Mlk, la mauve réagit sans doute aussi au ph et je reconnais qu'un océan mauve est plus agréable qu'une eau verdâtre
    Merci de vos gentils commentaires à toutes. Ah, Loulou, s'il te plaît et si tu les connais, pitié, ne dévoile pas mes faiblesses ;-D

    Posté par chabou le 19 mai 2008 à 21:38
  • Chabou : Motus et bouche cousue, c'est promis!!!

    Posté par Loulou le 20 mai 2008 à 02:18
  • drôlement obéissante, la soude, avec toi

    Chabou, j'ai pu croiser bien de savons mauves sur bien de blogs .Les "réussis" étaient toujours "artficiels" .Ce qui ne me dérange pas, d'ailleurs.
    Mais parvenir à dompter la soude,lui faire épouser l'orcanette sans rebellion, ce n'est pas un tour de force, mais du prodige !
    Merci de nous faire partager ton secret ........

    Posté par moune le 20 mai 2008 à 06:59
  • le must aurait été de parsemer le savon de fleurs séchées de bleuet.

    je suis à la recherche de fleurs séchées et j'ai du mal à en trouver certaines. je vais aller voir le lien.merci

    Posté par eau de rose le 20 mai 2008 à 15:18
  • rooo la la ! la couleur est superbe !!! Très joli !

    Posté par Bulle Gourmande le 20 mai 2008 à 16:54
  • C'est mignon, Moune, le mariage de la soude et de l'orcanette !
    Comme souvent, cette réussite est due à la chance, "les bonnes choses, au bon moment, au bon endroit". La vie est généreuse parfois !
    Eau de rose, je n'ai jamais inséré de fleurs dans mes savons encore, j'y pense pour la fin de mon macérat de soucis car Michèle disait qu'ils restaient jolis longtemps dans le savon. Je ne sais pas pour les fleurs de bleuet, il faudrait essayer. Que cherches-tu comme fleurs séchées ?

    Posté par cshabou le 20 mai 2008 à 18:24
  • Et les timides Myosotis
    Bon, c'est juste pour me régaler la vue
    Elles ont aussi des vertus, au moins celles de nous plonger dans un océan de béatitude et des curatives aussi
    Je suis une fille de Marie donc vouée au bleu et ses variantes
    Et je reviens me régaler et mendier un savon mauve
    Non je rigole,mais je le pense très fort
    Très joli vraiment et apaisant

    Posté par mlk le 20 mai 2008 à 20:08
  • bonsoir chabou

    pour le bleuet je ne pensais pas à les incorporer à la pâte à savon mais à les saupoudrer comme sur la photo d'un savon que j'ai vu.(impossible de mettre la photo ici).

    pour les fleurs séchées je cherche des fleurs de tiaré, de jasmin et d'orchidée, ylang-ylang.(en vue de macérats, extraits glycérinés (merci Michèle pour le virus)et pour saupoudrer le dessus de savons.

    pour l'instant je n'en ai pas trouvé mais j'ai pas encore trop appronfondi le sujet.

    mais si je trouve et que les prix sont exhorbitants, je laisserais tomber l'idée.

    pour en revenir à l'orcanette, la soude a un ph de 12 à 14 (basique)donc dans un savon la couleur tendra vers les bleus tandis que dans des crèmes acides (ph<7) la couleur sera rose, violette (vue sur des blogs mais jamais essayé).

    c'est le même problème de la betterave dans des crèmes et des sels de bain (déjà testé par contre dans les sels de bain: le lendemain c'était gris).

    désolée de monopoliser le sujet...

    Posté par eau de rose le 20 mai 2008 à 22:57
  • Il faut que je vous dise qqchose! Ca fait trois fois que je lis le sujet et je viens de réaliser "allumer" que le savon de Chabou était aux FLEURS de bleuets! Et oui, ici, les bleuets sont les myrtilles. Ca y est, je suis complétement assimilée... "pour mon plus grand bonheur". Pour continuer sur le hors sujet (pour Michèle), ici lorsque l'on dit qu'une personne est un bleuet il ne s'agit pas d'une personne fleur bleue. Il s'agit d'une personne qui est originaire du Lac Saint-Jean. Pourquoi, me direz-vous? Et bien parcequ'il y a plein de myrtilles "bleuets" au Saguenay! Allez encore un tout petit peu de hors sujet pour préciser que le Saguenay est une région plus au nord (très au nord pour moi qui habite l'extrême sud)de la province. Pour faire une histoir courte, le Saguenay c'est : le Lac Saint-Jean, les fjords, Tadoussac et ses baleines... Oups, j'allais oublier la tourtière!!!

    Posté par Loulou le 21 mai 2008 à 14:27
  • Heu, Loulou, il n'est pas aux fleurs de bleuet, c'est seulement le nom car la couleur me faisait penser au bleuet (la fleur). C'est l'orcanette qui le colore et je n'ai jamais testé les fleurs de bleuet. Et j'adore les myrtilles (bleuet) - bon, c'est compliqué, là ! -
    mlk, dès que j'en refais, je t'en garde un en espérant que la prochaine fournée aura la même couleur
    Merci, eau de rose pour les explications sur le ph. Un savon violet, qui se situe entre le bleu et le rose serait de ph 8~ ?
    Pour les fleurs séchées, tu devrais bientôt trouver du jasmin en fleur ; je ne sais pas si l'odeur persiste dans un macérât, tu nous diras si tu essaies.

    Posté par chabou le 21 mai 2008 à 19:14
  • Ah! Chabou ,la parole des couleurs nous mènent chacune sur plein de chemins inexplicables(Loulou et les bleuets,le lac)
    Les couleurs aussi soignent et reveillent nos souvenirs les meilleurs
    Je n'ai rien lu de tes explications savonnesques,juste plongé dans la bleuettitude qui me ramènent aux myosotis que j'adorent car une amie les célébraient en poésie désuète mais son regard s'allumait
    Ouaih! pas simple
    Désolée j'ai tendance à écrire tout haut
    J'aime positivement tes mauves hibiscus bleuets

    Posté par mlk le 21 mai 2008 à 20:07
  • Chabou, pour le ph ce sont des conclusions que j'en ai tiré hier de mes recherches.

    maintenant il faudrait vérifier au prochain batch.

    je crois que pour faire baisser le ph on peut utiliser de l'acide lactique, du lactate de sodium (je sais pas si c'est la même chose et Michèle en utilise dans certains savons pour les pitchounes), de la crème fraîche et du yaourt dans lesquels on retrouve de l'acide lactique. c'est pour ça que le savon à l'avocat et la crème fraîche est si doux.

    Posté par eau de rose le 21 mai 2008 à 21:26
  • Ouh la vous êtes toutes si savantes avec les savons. Ca me semble terriblement compliqué bien que pour avoir eu une prof extra, je sais bien que ça ne l'est pas mais... je me sens manchote, et quand je vous lis ça me fait doucement rêver à des terres inatteignables. Chabou la couleur est superbe, très fine, c'est extra que tu parviennes à obtenir cette finesse avec madame la soude.

    Posté par malegria le 22 mai 2008 à 10:04
  • Ils sont vraiment superbes ces savons!!!! Bravo!

    Posté par profiteresse le 22 mai 2008 à 16:30
  • @ Chabou : je sais mais c'est l'association que j'ai faite et qu'il m'a fallu trois lectures pour réaliser à quel point je suis "québécoise" en tout cas pour certaines choses...

    Posté par Loulou le 23 mai 2008 à 00:24
  • Chabou, ils sont magnifiques... Parfaitement raccord avec les bleuets de mon jardin qui attirent en ce moment tout un ballet d'abeilles ! Et pour revenir à notre conversation sur les blogs, je me demande vraiment ce qui te retient ?? ) Mais tout de même, j'espère que Michèle va te donner un mauvais point pour n'avoir pas retenu à la lettre son explication ) Bises.

    Posté par lunemalo le 23 mai 2008 à 09:03
  • Très jolie couleur!!!
    Et merci de nous livrer ton petit secret!Il m'aidera bien!

    Posté par mila le 23 mai 2008 à 11:15
  • @ Lunemalo, je suis passée ce matin sur ton blog et je me disais que j'avais un renseignement à te communiquer : Stéphanie Plum, chargée des recouvrements par l'auteur, Janet Evanovich ! Oui, je suis une mauvaise élève, pas assez concentrée pour me souvenir de tout :-S
    Et toi, t'es-tu lancée ? Bises
    @Malegria, j'avais fait des essais avec des ultramarines violets mais ce n'était pas mieux et la couleur était moins homogène. Allez, lance-toi, c'est tellement excitant de découvrir le résultat final, l'odeur, la couleur, la douceur... du bonheur !

    Posté par chabou le 23 mai 2008 à 12:18
  • Loulou,
    Je crois que tu peux rajouter à ta liste, un autre talent de Chabou, celui de savoir envoyer des messages codés ;o)

    Elle a dû être espionne dans une autre vie!

    Posté par michele le 23 mai 2008 à 23:46
  • Ah ! mais c'est un complot !
    Je ne fais pourtant que répondre aux questions posées, mais pas toujours dans l'ordre et, sorry, à ma façon.
    Vous avez les salutations matinales de l'espionne venue du ... sud.

    Posté par chabou le 24 mai 2008 à 08:03
  • Michèle ☻ ! Je dois avouer que j'ai mis une minute à comprendre ce dont diable Chabou voulait parler... Merci Chabou, je cours le commander !!

    Posté par lunemalo le 27 mai 2008 à 15:22
  • Ils sont magnifique tes savons et ça doit sentir bon !!!

    Posté par Mariejoe le 27 mai 2008 à 22:58
  • Eh bien, je n'y arrive toujours pas!
    J'ai refait un joli savon il y a 2 jours avec une amie qui passe quelques jours ici et j'ai tenté ta méthode.

    La couleur est bleue, je dirais bleu-gris, magnifique d'ailleurs mais ça ne change pas.

    Chabou, ma copine se moque de moi car je lui avais dit très sûre de moi que le lendemain matin, il serait mauve.
    Ben non...

    A combien surgraisses-tu? Le mien est à 8%.

    Posté par michele le 31 mai 2008 à 09:58
  • Michèle je suis désolée d'être la cause involontaire des railleries de ta copine (hi, hi), je vois trois possibilités : J'utilise de l'eau filtrée dans une carafe style BR...A
    - L'orcanette vient de la pharmacie-herboristerie de chez moi, elle me semble différente de celle que j'ai reçue de Moune il y a quelques temps.
    - J'avais très peu surgraissé en faisant mes calculs sur MMS (3%) car j'ai rajouté un pot de de trituration de karité dont je n'aimais pas trop l'odeur. Si on considère que j'ai rajouté 50 g de beurre de karité, le surgraissage effectif est entre 6 et 7%. le précédent savon violet avait 40 gr de karité avec les autres huiles.
    (La lanoline est animale et non végétale)
    Dommage, je n'ai plus de beurre de cacao, sinon j'en aurais refait illico, ça ma titille.

    Posté par chabou le 31 mai 2008 à 14:46
  • Qui d'entre vous l'a fait et a - ou n'a pas -obtenu du mauve ?

    Posté par chabou le 31 mai 2008 à 14:49
  • Michèle, je suis d'accord avec toi, Chabou est vraiment douée (aussi) pour les messages codés. Je me souviens d'un message de sa part que j'ai eu sur ce blog et que je ne pouvais pas décrypter. Une histoire de cagoule oubliée chez moi mais pas retrouvée après son départ et finalement j'ai compris lorsque j'ai reçu un colis de sa part... N'est-ce pas Chabou???

    Posté par Loulou le 31 mai 2008 à 16:47
  • Belle Ouataouaise (!), les méninges, ça s'entretient en cherchant, et mes messages codés (blog communautaire oblige) font toujours référence à quelque chose que j'ai dit précédemment. (D'accord, le précédemment est quelques fois un peu loin !)
    "La vie n'aurait pas plus de sel qu'un pain de régime sans quelques énigmes"
    A toutes celles qui ne voient plus que des codes dans mes messages, là, il n'y en a pas, c'est juste la pensée du jour - et moi, j'ai un fou-rire monstrueux, là, devant mon écran !

    Posté par chabou le 31 mai 2008 à 18:31
  • je vais faire un essai

    lundi, mais sans lanoline que je n'ai pas ! est-ce que cela aura de l'importance ?
    Tu veux du beurre de cacao, Chabou ?
    Si jamais ils sont gris, je te les échange avec les tiens. Ben quoi !

    Posté par moune le 31 mai 2008 à 18:46
  • On va finir par ne plus savoir de quoi on parle.
    J'ai mis un certain temps à comprendre pourquoi Moune mettait tout d'un coup le beurre de cacao au pluriel et en gris. (?)

    Je voulais juste préciser que je n'ai pas repris ta formule Chabou et que cette orcanette m'a été offerte par Moune, justement, et qu'elle trempait dans de l'huile d'olive depuis près de 2 mois.

    Bon on va encore être obligés de faire du savon...

    Posté par michele le 31 mai 2008 à 21:37
  • ça devient trés compliqué à suivre tout ces messages....
    Au fait Chabou, dernier message sur Radio NC "la poudre est bien arrivée et les passeurs sont déjà repartis".... hihi....

    Moi non plus je n'ai jamais obtenu cette couleur avec la poudre d'orcanette, il va falloir que je m'y remette.

    Posté par Catherine le 01 juin 2008 à 01:30
  • hou la la !pour un coup d'essai en message "codé" ,c'est réussi !C'était involontaire. La fatigue, sans doute !
    Je reprend :je ferai la même formule que Chabou sans lanoline.
    Si mes savons sont gris ou verts, je les échange avec ceux de Chabou.
    Chabou : veux-tu du beurre de cacao ?
    Michèle :j'ai toujours utilisé l'orcanette en racine(que je ne passe plus au moulin, elle est plus facile à récupérer)
    j'avais réussi une seule fois un savon couleur "lavande ". C'était mon deuxième !!
    J'avais ajouté de la macadamia colorée à la trace. A mes tout débuts, je ne gardais pas la feuille de calcul imprimée "THE SAGE " Grave erreur !!
    Il me semble que là, c'est dans l'ordre .
    Beau dimanche à toutes

    Posté par moune le 01 juin 2008 à 06:53
  • 1 - Michèle, sérieusement, quand tu dis que tu n'as pas repris ma formule, c'est que tu n'as pas mis dans ton savon les mêmes huiles et beurres ? Que tu n'as pas travaillé de la même façon ?
    ça me travaille, je me suis réveillée en pleine nuit, sur un rêve de savon tantôt gris, tantôt violet ....

    2 - Et pour ne pas passer, comme moi, pour la fofolle de service, explicitez vos messages !

    Promis, juré, je ne ferai plus d’allusion « codée » car ce qui me paraît "rigolo" peut être lourd pour vous. (au fait, Catherine, message bien reçu ;o))))

    Posté par chabou le 01 juin 2008 à 07:26
  • Mais non Chabou, tes messages sont bien drôles et comme tu le dis... ça fait travailler nos neurones même si parfois il n'y a rien de coder. Mais te connaissant, nous voulons trouver un message dans ton texte. Merci pour le dicton du jour! Bises à toi.

    Posté par Loulou le 02 juin 2008 à 13:43
  • Victoire!
    Chabou, après quelques jours de patience, les savons sont devenus parme.

    Ma mère en avait pris un et quand elle a vu la couleur changer, elle a appelé ma copine chez qui le miracle s'était produit aussi et elles ont fini par m'appeler aujourd'hui pour me l'annoncer!

    Comme j'ai tout donné, on devrait assister à de petits miracles dans d'autres maisons sauf chez moi. Donc je dois encore refaire un savon à l'orcanette! Chic chic!

    Pour bien faire, je donne ma formule:
    25% olive bio dont la moitié est macérée à l'orcanette
    25% coco
    10% palme bio
    20% beurre de cacao
    20% maïs
    surgras 6%
    Eau
    Vit E
    2% Beurre de karité à la trace
    HE gingembre, orange, lavandin, patchouli
    Soie et un peu de lait de brebis bio en poudre

    J'ai donc procédé de la même manière que toi mais avec une formule différente donc le procédé serait le bon avec n'importe quelle formule.
    Super et grand merci Chabou!

    Posté par michele le 06 juin 2008 à 22:24
  • Michèle fait des miracles dans les foyers maintenant ! mais où va-t-elle s'arrêter !

    Je suis bien heureuse d'apprendre que cela fonctionne avec d'autres formules, je vais m'y essayer aussi alors.

    Merci les filles !

    Posté par Catherine le 07 juin 2008 à 00:02
  • Alors j'ai moi aussi essayé de faire un savon pour obtenir cette belle couleur... déception, j'ai obtenu une vilaine couleur, indéfinissable...

    Je pense que cela vient de l'orcanette. J'ai utilisé de l'orcanette en poudre, achetée sur un site australien et non pas de la racine comme toi Chabou. Serait-ce la cause de l'échec ?

    Posté par Catherine le 26 juillet 2008 à 06:35
  • Je ne sais plus que penser, Catherine, l'orcanette a l'air de réagir différemment à chaque fois, surtout en fonction du ph. La qualité de la plante, la quantité, la manière de l'inclure, tout doit avoir une importance mais je n'ai pas de repère, seulement le fait que ça a marché trois fois pour moi. La couleur ne vient pas non plus tout de suite, une fois j'ai obtenu un gris qui s'est transformé, sans que je fasse attention, en lavande pâle ! Ce sera le prochain savon que je vais refaire, j'attends d'avoir de la lavande bientôt.

    Posté par chabou le 26 juillet 2008 à 08:35
  • pas obtenu ce mauve, bleu,( du blanc et du vert)!!! pas grave je vais refaire des savons et acheter des moules
    et suivre ta méthode pour l'avoir cette couleur
    j'ai toutes sortes d'orcanette
    Obligée de refaire du savon...

    Posté par mlk le 12 septembre 2009 à 17:30

Commenter l'article