Huile fraiche pour l'été : spray bi-phasé à l'huile de concombre

Soins du corps

Par atelierdemichele

           Je pars en vacances dans une dizaine de jours et je n'ai pas pu fabriquer de soins chouchoutages pour partir malgré la longue liste de formules écrites dans mon carnet.
L'année a été longue et ardue donc je ne rêve que de simplicité et de calme, même dans mes cosmétiques.
Je pensais vaguement mettre un flacon d'huile polyvalente dans ma valise et basta!
100_2641

           Mais, je suis tombée sur les produits de Senke (j'adore...) et je me suis dit: "oh allez, une huile bi-phasée, même dite fine pour le corps, tu la fais directement dans le flacon, tu ne pèses rien et même la veille du départ, c'est bon".
L'INCI est vraiment simplissime. Tout est dans le flacon, la couleur, l'histoire, le parfum et le site.
Que du rêve...

           Et puis, j'ai ouvert le tiroir à huiles et ça a été le début de la dégringolade de pourcentages.
N'ouvrez jamais votre placard d'huiles alors que vous êtes fatiguée et rêvez de simplicité car vous pouvez tomber sur... l'huile de concombre.

Oui vous avez bien lu: huile pressée de graines de concombre achetée chez Luminescent au Royaume Uni.
Quand je l'ai reçue il y a des mois, en mettant mon nez sur le flacon, j'ai perdu 30 ans 20 ans d'un coup.

          Vous avez peut-être utilisé ces masques peel-off au concombre pour peaux jeunes à problèmes comme on dit aujourd'hui.
J'adorais cette odeur de concombre, pétillante, fraîche et purifiante, certainement issue du pur synthétique.

Et bien, l'huile de graines pressées sent exactement la même chose!
Immédiatement je l'ai associée à la légèreté de mon adolescence.
J'essaie de capturer cette senteur dans des savons au concombre (jus et pulpe) mais la fraîcheur ne persiste jamais bien longtemps, quoique je les trouve toujours très emollients si on peut le dire d'un savon .

100_2647
Savon au concombre et à 40% de coco pour le frérot qui aime les savons costauds. Mais, il est trop doux!

          J'en fais donc une huile corporelle fraîche, légèrement raffermissante et hydratante (puisque bi-phasée sur le papier) mais aussi réparatrice et quelque peu apaisante si nous croisons le soleil.

100_2645
Petit flacon à offrir

 

**Généralités sur les huiles bi-phasées**

- Pour ne pas utiliser de conservateurs, choisir uniquement des hydrolats en phase aqueuse.
La phase huileuse flotte au dessus de la phase aqueuse la protégeant un peu.

- Choisir un flacon vaporisateur.

- mettre beaucoup de phase aqueuse.
Les proportions idéales à mon avis seront de 50/50 ou mieux 40huileux/60aqueux.

- Choisir des huiles fines si on les veut vaporisables.

Un exemple:
- 40% phase huileuse: jojoba, coco fractionné, macadamia, anti-oxydants.
- 60% phase aqueuse: hydrolats à choisir pour leurs propriétés ou leur odeur, silicium organique, glycérine (2%) , teintures alcooliques (5/10%)

+/- agents actifs que je conseille vivement car ces formules à laisser sur la peau peuvent être un peu rustiques: Vitamines, hydratants, CO2, huiles essentielles..
De plus, les agents actifs du commerce sont souvent conservés et tout ça participe à la conservation de votre produit.

 

Pour les visages sujets à imperfections( pores dilatés, boutons...) , je trouve que les huiles bi-phasées peuvent être comédogènes.
N'hésitez pas à charger en anti-oxydants et à les terminer sur le corps si vous voulez un soin rapide à utiliser en attendant une vraie émulsion.

 

  100_2636         
Actifs faits maison avec plaisir

 

Formule de "l'huile fraîche au doux concombre"

** Phase huileuse:

- 17.3% Huile pressée de concombre (je ne connais pas les macérats de pulpe fraîche de concombre)
- 10% huile de coco fractionné (très fluide, très stable, effet sec et inodore)
- 5% insaponifiables de karité (chez Zinette)
- 5% huile de jojoba bio (fine, inodore et filmogène)
- 0.5% huile de la Saint Jean fait maison sur olive bio (macérât de millepertuis, excellent anti-inflammatoire après-soleil mais risque de photosensibilisation. J'en ai mis très peu pour cela et c'est une huile à appliquer le soir après la douche qui suit une journée de mer et de piscine)
- 0.3% antiox COS (anti-oxydant à remplacer par de la vitamine E)

**Phase aqueuse:

- 15% hydrolat (HA) de rosa damascena bio
- 13% HA de Patchouli (de Luminescent découvert grâce à Venezia, fournisseur de l'huile de concombre)
- 10% HA de santal ( très, trop peu odorant sinon ça sent le pipi cèdre)
- 5% HA de rosalina (même famille que le tea tree chez Bilby)
- 5% silicium organique ( pour améliorer le glissant car il n'y a pas d'émulsifiant)
- 5% mélange de teintures maison
(pétales de rosa centifolia du Pérou offertes par Malegria, lierre sauvage de la forêt, jasmin du Brésil offert par Venezia)

** Actifs:

- 3% sea silk (hydratant, soyeux et glissant chez Bilby)
- 3% silk gel (excellent hydratant chez Aromantic)
- 2% extrait de chondrus crispus (extrait de varech hydratant filmogène , tenseur et effet fraîcheur, Gel-alg ou silicone végétal chez AZ)
- 1% bisabolol (extrait de la camomille réparateur)
- 1% extrait HG maison de camomille matricaire
- 0.5% vit A (rétinyl palmitate)
- 0.3% extraits CO2 (carotte, calendula, amaranthe)

Quelques gouttes d'extrait de betterave pour contraster la couleur de la phase aqueuse.

 

Le mode opératoire est si complexe que j'hésite à en parler.
Suivez bien, c'est touffu.

- Introduire les ingrédients huileux un à un en les pesant:

100_2628

 

- Poursuivre par les ingrédients aqueux:

100_2629

 

- Agiter à l'aide d'une baguette pour bien mélanger:

100_2630

 

- Introduire dans un flacon vaporisateur en verre:

100_2632

 

- Le choisir tout de même un peu doré pour le chic:

100_2631

 

- Vaporiser sur le plan de travail pour vérifier que ça fonctionne bien:

100_2635

Vite, passer la main dessus (faut pas gâcher), essayer sur le dos de la main, porter sa main au nez, humer et rajeunir...

Car l'odeur de concombre est intacte. Elle n'a pas été modifiée par celle des hydrolats pourtant très francs hormis le santal qui est bien neutre.

N'est-ce pas que ça valait le coup de se concentrer en réalisant ces opérations cosmétologiques de haut niveau?
;o)))

100_2642

Le lendemain, sauter de joie en voyant que ce n'est pas un biphasé mais un tri voire un quadri-phasé.
En mettre dans un petit flacon pour donner à sa testeuse volontaire préférée.

Penser à en refaire si c'est stable d'ici le départ car 100g c'est trop peu... quand on veut rajeunir.

Et trouver pourquoi l'ajout de silicium organique (je crois que c'est lui) donne plusieurs phases.


Autour du chaudron

    J'adore tes textes, Michèle ! C'est un vrai bonheur de te lire ! Et j'adore tes formules ! même si je m'aventure rarement dans les préparations aussi élaborées ...
    En revanche, ce genre d'"huile fraîche" ... je l'utilise souvent ... je mets très peu de phase H ( 15% max ) et j'aime y ajouter un peu de vinaigre de cidre ( un soin "façon Patte" )
    A l'occasion j'essayerai d'y incorporer un peu de silicium .... pour la beauté des plusieurs phases ...
    D'où vient ce joli rose ? des teintures "maison" ?
    merci encore !!!
    patricia

    Posté par patricia le 29 juillet 2008 à 23:41
  • hooooooooo

    trop beau le coktail!!!! suis envieuse, ça doit être rafraîchissant...je regarderais mes pieds de concombre d'un autre oeil dorénavant!

    Posté par Faby le 29 juillet 2008 à 23:42
  • Mannnn!

    J'ai pas fini de te lire Michèle mais tu m'acheve avec ton Hydrolat de Patchouli!
    Ta formule n'a que du bon, comme quoi, tu appelle cela "simple"? rester simple te semble difficile?!^^
    Bon, je finirai la lecture demain.

    Posté par zinette le 30 juillet 2008 à 00:05
  • Et Bonne Vacances!!

    Posté par zinette le 30 juillet 2008 à 00:06
  • Ah en voilà une recette encore trop bien racontée!!!
    Je ne connaissais pas l'HV de concombre... Intéressant!!

    Bisous

    Posté par Médusania le 30 juillet 2008 à 03:40
  • Rose et concombre: un vrai sandwich odorant à l'anglaise…
    tu as tout à fait raison d'insister sur les % respectifs des phases aqueuse et huileuse, car ce type de cocktail est toujours gourmand en phase huileuse (placée dessus dans le flacon) meme si on agite bien . Ce que je fais parfois: je rajoute tout simplement en route un peu de phase aqueuse qui va sagement se placer dessous. Ces mélanges sont très costauds…d'autant que tu as mis des teintures alcooliques…
    L'huile au concombre me fait evidemment rêver… et on mélange d'huiles doit être très fin…

    Posté par venezia le 30 juillet 2008 à 08:12
  • C'est magnifique, et ça donne vraiment envie de fraîcheur, comme celle que l'on ressent quand on mange une salade de concombre !

    Bonnes vacances !

    Posté par Audrey le 30 juillet 2008 à 08:27
  • kikou
    c'est un joli produit qui doit être très agréable et estivalement odorant
    j'aime venir te lire, c'est toujours un plaisir de lire les bons mots d'une petite histoire
    bonnes vacances
    gros bidoux
    cece

    Posté par cece le 30 juillet 2008 à 09:07
  • Que c'est joli Michèle ! je ne suis pas trop attirée par les biphasés mais là... je change d'avis !
    Avec tous ces ingredients et ces actifs, elle doit être super cette huile, essaie d'en garder un tout petit peu....

    Et cette huile de graines de concombre.. hum... quelle tentatrice Michèle !

    Posté par Catherine le 30 juillet 2008 à 09:33
  • Michèle, je suis très malheureuse depuis hier soir (bon, c'est l'exagération méridionale, hein): je déteste le concombre, c'est la SEULE chose qui ne passe pas chez moi, ni l'odeur, ni le goût, ni la digestion - la vue, ça va -
    un petit bémol, je trouve que ton savon au concombre sent très bon, je n'y comprends rien.
    Alors je garde précieusement cette formule à remanier avec une autre huile et mémorise qu'il existe un hydrolat de rosalina, une huile essentielle dont j'aime énormément l'odeur.
    Ces multi-phases sont très jolies dans le flacon !
    J'ai eu moi aussi une expérience bizarre avec le silicium : j'avais fait un lait dont la texture était bien celle que je voulais et lorsque j'ai ajouté le silicium, il a épaissi tellement que j'ai eu du mal à le mettre dans les flacons.

    Posté par chabou le 30 juillet 2008 à 09:37
  • Qu'il est agréable de te lire!

    Je pense aussi opter pour une biphasée pour les vacances, simple d'utilisation.

    Je ne connais pas du tout cette huile de concombre... et cette formule bourrée d'actifs...mm!!

    tu as bien fait d'utiliser du jus de betterave, cela rend ton produit très esthétique!

    Bises

    Blandine

    Posté par blandine le 30 juillet 2008 à 09:44
  • On en revient toujours a la simplicite.....je crois qu'il y a pas mieux...

    Posté par sensationnature le 30 juillet 2008 à 09:50
  • J'oubliais, BONNES VACANCES Michèle !

    Posté par Catherine le 30 juillet 2008 à 10:39
  • Michèle, Orfèvre du luxueux foudroyant de simplicité
    et à l'inverse
    Ta potion "arc en ciel" nous mène avec toi dans le petit coin de paradis ou se love encore ton âme de jeune fille
    Que le soleil et le repos soient avec toi
    A bientôt
    J'adore le concombre mais très pimenté

    Posté par mlk le 30 juillet 2008 à 11:32
  • simplicissime en effet !
    Et quelle allure au final, chapeau bas !
    Reste cette texture fluide..je suis tjs réservée pour le massage après douche.
    Peut être en jouant aussi, comme tu le fais, avec les actifs hydratants..

    L'ha de rosalina : je connaissais pas son existence, seulement son he. Et celle ci me titille comme antibactérien. En plus elle sent bon semble t-il !
    http://www.aroma-zone.com/aroma/ficherosalina.asp

    L'huile de concombre me fait jubiler...
    Tu connais le macérat de concombre ? Je doute un peu http://femmenature.canalblog.com/archives/2007/12/01/7085934.html#comments
    Cependant, pourquoi 5 % de TM ? Surtout sur des peaux exposées au soleil. Sur le visage j'ai des réactions de plus en plus difficiles avec l'alcool mais aussi sur le corps. C'est moi ?

    Question indiscrete : une Michele en vacances, ça ne tambouille plus , ça cogite seulement avec ses lectures et son petit carnet ?
    Profite de cette parenthèse qui arrive. Tu nous manqueras un peu...juste un tout petit peu

    Posté par patte le 30 juillet 2008 à 12:22
  • j'adore la couleur, en effet, ça fait très "été". Bonnes vacances....

    Posté par dame_de_lotus le 30 juillet 2008 à 12:41
  • Merci à tout le monde.

    - Patricia, le rose de la phase aqueuse vient des gouttes d'extrait de betterave

    - Catherine, si tu corses tes biphasés en actifs, je trouve que c'est très efficace et léger pour le corps.Mais pas en hiver...
    Ma peau du visage a maintenant un peu de mal avec alors que j'ai utilisé une lotion biphasée en guise de crème de jour pendant très longtemps.

    - Pardonne moi Chabou, j'ai pensé à toi tout le temps pendant que j'écrivais cet article mais j'adore l'odeur du concombre

    Posté par michele le 30 juillet 2008 à 19:19
  • jolies decouvertes

    je retiens ces deux hydrolats ,concombre et rosalina
    je l'ai deja dit ,j'aime enormememt les HA et grace a tous vos commentaires ,en dehors d'Aroma-zone j'ai decouvert de beaux sites qui en proposent d'excellente qualite.
    Je cherche maintenant des sites qui vendent des fleurs sechees pour la confection de macerats.

    merci beaucoup pour votre aide

    cordialement

    frederique

    Posté par frederique le 30 juillet 2008 à 21:59
  • Interruption involontaire de mon message de tout à l'heure.

    Je continue les remerciements et réponses:

    - Patte, je ne connais pas le macérat huileux de concombre mais comme le site de Luminescents était un peu avare d'informations sur l'huile pressée, j'avais envoyé un message au vendeur.
    C'est lui qui m'a précisé que ce n'était pas un macérat mais qu'il n'avait pas plus d'infos, étant seulement revendeur et non formulateur.

    Je l'utilise donc uniquement parce que j'aime son odeur fraîche et qu'elle pénètre très vite la peau.

    Les teintures sont utiles pour les propriétés des plantes sans risques de contamination.
    Il y un tout petit effet frais encore grâce à l'alcool, cette huile n'est pas pour l'exposition solaire et le titre de mes teintures est généralement bas (40/50°).
    Ici seule celle de roses est faite sur alcool à 60° car ce sont des roses péruviennes offertes par Malegria et elles ont beaucoup voyagé.
    J'ai mis 1% de roses, 1% de jasmin et 3% de lierre.
    C'est presque de l'homéopathie...

    Si tu n'aimes pas l'effet des teintures, tu peux tout à fait les retirer et utiliser des HA, des CO2 etc.
    Mais pour le lierre, c'est difficile. Je ne crois pas au macérat huileux de lierre.

    - Frederique, tu trouveras de très bonnes plantes bio chez:

    *Altaîr qui a du calendula, des roses de Provins, de la bourrache, du bleuet, de la mauve, des tisanes...plein, plein de magnifiques plantes poussées en biodynamie que tu ne regretteras jamais d'avoir achetées.
    Je leur achète presque toutes les plantes que je bois et "cosmète"
    http://www.altair-plantes.com/

    *J.P. Fleutiaux chez qui j'adore le tilleul, superbe, respecté, beau, bref ...magnifique. Du jamais vu ailleurs sur le tilleul à mon avis.
    http://www.natureplantes.fr/

    Posté par michele le 30 juillet 2008 à 22:55
  • Michèle, ce quadri-phasé est superbe! A l'inverse de Chabou, l'odeur de concombre - même la plus synthétique parmi toutes - me fait chavirer et je ne savais pas pourquoi. Mais en lisant ton article... j'ai compris. J'ai aussi utlisé ce "peeling" dans mon jeune temps. Mémoire olfactive quand tu nous tiens...
    Je vais prendre le temps de relire ta prose car sous un aspect "simplicime" il me semble que ta recette de veille de départ est un peu plus complexe que tu ne le laisses entendre.
    Je te souhaite des vacances très belles et très reposantes. Au plaisir d'avoir de tes nouvelles à ton retour!

    Posté par Loulou le 31 juillet 2008 à 14:32
  • la texturee hyper légère et en même temps très hydratante me bluffe complètement… je vas voir ce que je peux faire ce week end avec ce que j'ai dans mes placards… merci

    Posté par venezia le 02 août 2008 à 07:52
  • J'ai fait une variante avec ce que j'avais dans mes placards, parfum délicieux, mais comme je n'avais ni oleine de karité, ni huile de coco fractionnée, la texture est un poil moins légère… mais résultat super quand même… merci. (du coup, je me lance dans des approvisionnements… )

    Posté par venezia le 04 août 2008 à 09:56
  • J'ai aussi ma variante dans les tons verts
    avec ha de menthe+oranger et hv menthe girofle
    et ce qui avait dans le placard, c'est très ,mais moins joli que le tien, et fort agréable et d'un compliqué!merci Michèle de sublimer le simplissime

    Posté par mlk le 04 août 2008 à 12:34
  • La couleur rose a beaucoup pâli car le flacon n'est pas ambré alors, j'ai rajouté un peu plus de jus de betterave.

    Merci Venezia et Mlk pour vos variantes.
    Venezia tu restes mystérieuse sur ce que tu as utilisé mais Mlk, ce devrait être super ton mélange marocain: menthe-fleur d'oranger.

    Posté par michele le 05 août 2008 à 10:52
  • mâcérat

    Bonjour,
    J'ai besoin de votre aide.J'ai l'intention de faire un mâcérat de calendula et de pâquerettes,j'ai lu que la plupart de ces macérations sont faites avec de l'huile de tournesol.Voilà je ne sais pas quelle huile employer ,utilisons nous la même que pour les assaisonnements ? Bien évidemment bio.
    Un grand merci pour vos réponses.
    Excellente journée à vous.
    Frédérique

    Posté par frédérique le 10 août 2008 à 23:47

Commenter l'article