Cathbalm

Ma soeur croit en mon potentiel de thérapeuthe "instinctuel

et m'a commandé un baume anti douleur pour l'anniversaire e son amie Cath
belle et arthritique à la fois
Alors armée de concret et de spirituel
ben, oui, des esprits sains et drôles m'entourent
J'ai cogité, pas longtemps car mon disque dur ou plutôt ma mémoire vive
sature rapidement
bref en une brève de potion

 

30397978

 

20gr de bk
10gr de beurre de macadamia
20 gr de Kokum
10gr hv lavande macérée au soleil Ardéchois et dans hv d'Amazonie
10gr hv immortelle+laurier " Idem"
5gr hv calophyle
5gr hv millerpertuis au soleil Ardéchois
10 gr de TM harpagophytum acheté chère à l'herboristerie Clichy
4gr cire d'abeille fine
2 gr lanoline végétale
2gr cetyls esters(chez Missmiss)
et 2 gr beurre de Jojo selon la méthode de Michéle
+ synergie he usuelles à laquelle j'ai rajouté pour le fun et que cela me disait
Galbanum et cannelle feuilles
On obtient, oserais je la comparaison
Oui car c'est un hommage à la Princesse des baumes
Alors j'ose, on obtient un baume VENEZIEN
qualificatifs (moelleux, tendres, délicat, sensuel)
Et pour clôturer, je danse avec les dieux sans douter
que Cath retrouve ses 30ans
Voila, merci oh! grand merci à Venezia de toujours oser et de m'apprendre à oser
Au revoir les copinautes


Autour du chaudron

    Mlk, merci pour le clin d'œil si gentil… Comment se comporte la TM alcoolique dans un baume? Ça m'interesse vraiment beaucoup de le savoir, car si j'ai le souvenir d'avoir fait des touillages rustiques TM calendula karité, depuis, je n'ai jamais essayé de combinaison sur une base huileuse sophistiquée. l'utilisation des macérats huileux dans les baumes est vraiment une merveille pour complexifier les parfums. Bravo pour cette formule drôlement interessante.

    Posté par venezia le 20 septembre 2008 à 10:21
  • Ma kline, emportée par ton lyrisme, tu as oublié de nous donner tes HE anti-douleurs. Je ne te crois pas si cachotière!

    Et pendant que je demande le secret, as-tu une photo pour qu'on admire ce baume mlkien?
    Qu'est-ce que ça sent? J'adore le galbanum, très vert.

    Merci ma belle!

    Posté par michele le 20 septembre 2008 à 16:28
  • coucou Mlk,
    Pareil que Vénézia : comment fais tu avec l'intégration de la TM ? Sachant que l'alcool n'est pas soluble dans l'huile ...
    Je m'étais plantée, justement à partir d'une recette de la Princesse pour un baume au calendula.
    "synergie he usuelles " : ???
    J'ai concocté après de nombreuses versions, une formule contre mes douleurs dorsales,en partant de Baudoux et en travaillant ensuite sur chaque he. Depuis 1 mois : après massage des zones douloureuses, 2 fois par jour : fini les douleurs ! A peine croyable
    J'ai utilisé : romarin à camphre, lavandin, térébentine, gaulterie, camphre, laurier, menthe, eucaplyptus citronné, marjolaine, génévrier. Et ceci sur un macérat arnica/camomille
    Mais avec un dosage thérapeutiques
    Alors j'attends avec impatience tes he dans ta recette

    Note bien, que ce n'est pas des "esprits sains et drôles m'entourent" mais des livres !!!

    A++ (pas aujourd'hui, je repars pour la journée du patrimoine, qui m'enchante chaque année !)

    Posté par patte le 20 septembre 2008 à 17:38
  • Venezia,j'ai confectionné ce baume en ayant pour respiration et inspiration tes poèmes baumesques
    donc merci à toi
    la TM s'intègre parfaitement grâce à la lanoline et les cetyls je pense,et comme avec le stéarique
    on peut ajouter tranquillement les he et autres actifs, j'ai tout de même mis le baume au réfrigérateur pour hâter la prise et calmer mes craintes durant 2 à 3 minutes
    A température ambiante, sur mon chevet il est tout doux et suave et se comporte très bien
    Je sais alors quelle sera ma surprise à tout bientôt...je l'ai déja décliné en "Bonheur de vivre"

    Michèle
    La belle te remercie et sort du cachot la synergie
    d'he, trouvé chez Ph Begot et prise car il parle très bien des massages dans son petit livret à usage familial
    myrrhe+génevrier+ laurier+lavande aspic+romarin à cinéole sans dosage, donc j'ai fait à ma sauce
    auquel j'ai ajouté gaulthérie dans jojoba
    Au jour dit cela m'a paru trop médicamenteux et rajout d'he à mon goût et odeur "campagne verte et chaude" Pas de photos,mais une Princesse avec des surprises ça oui
    Patte
    Belle journée culturelle et à demain pour papoter

    Posté par mlk le 20 septembre 2008 à 22:50
  • Je suis impressionnée par l'homogénéité de ton baume qui semble stable et sans "remontées" d'alcool!
    Je ne suis pas certaine de comprendre ta réponse à Michèle sur les HE. Si je comprends bien tu as utilisé au final 8 HE, n'est-ce pas?
    Merci aussi à Vénézia, notre grande inspiratrice à toutes pour les baumes, qui t'a permis de réaliser ce Cathbalm!
    Je serais curieuse d'avoir les commentaires de la dite "Cath" sur les effets thérapeutique de ton baume mais je suis certaine que le soleil ardéchois y sera pour quelquechose!

    Posté par Loulou le 21 septembre 2008 à 16:24
  • Je suis impressionnée par l'homogénéité de ton baume qui semble stable et sans "remontées" d'alcool!
    Je ne suis pas certaine de comprendre ta réponse à Michèle sur les HE. Si je comprends bien tu as utilisé au final 8 HE, n'est-ce pas?
    Merci aussi à Vénézia, notre grande inspiratrice à toutes pour les baumes, qui t'a permis de réaliser ce Cathbalm!
    Je serais curieuse d'avoir les commentaires de la dite "Cath" sur les effets thérapeutique de ton baume mais je suis certaine que le soleil ardéchois y sera pour quelquechose!

    Posté par Loulou le 21 septembre 2008 à 16:25
  • C'est ce que tu appelles cogiter pas trop longtemps Mlk? Je trouve au contraire la formule particulièrement bien pensée. Merci bizz'

    Posté par malegria le 22 septembre 2008 à 07:14
  • Mlk, que je t'embrasse… même si tu m'as donné des émotions… J'explique vite fait.
    Depuis que je l'avais lue, ta formule me titillait; Hier soir donc, tard, j'ai décidé d'en avoir le cœur net et, m'inspirant de ta recette, j'ai fait un baume avec une teinture. J'ai soigneusement gardé tes proportions et surtout employé les mêmes émulsifiants (Merci Michèle: j'ai retrouvé dans ma "boite à ingrédients", un sachet de cetyl esthers que tu m'avais offert).

    Bref, j'ai fait le baume, la teinture s'est moyennement intégrée, faisant une sorte de marbrure en surface; ça m'a rendue pessimiste pour la suite… j'ai mis mis les pots au congélo, ils en sont sortis à peu près OK, mais dès qu'ils se sont réchauffés, j'ai découvert que la tienture ressortait, et j'ai été très déçue. j'ai commencé à les secouer pour la faire ressortir… puis comme il était 1 heure du matin, je suis allée au lit, me disant que le lendemain, je continuerai l'évaculation manuelle de la teinture; Ce matin, je me suis précipitée pour observer leur évolution, et… miracle, la teinture qui exsudait avait entièrement été réabsorbée… Leur surface est redevenue merveilleusement lisse; je ne suis pas assez calée pour expliquer ce phénomène de chimie amusante … mais je crois que tu as réussi à trouver la formule magique pour intégrer des teintures.
    Je recommencerai bien sûr…
    Un énorme merci.
    PS: comme je me suis amusée à faire un baume d'automne au parfum de sous bois… tendance cèpes, je mettrai la formule sur mon blog.

    Une curiosité: à quel moment avais-tu intégré ta teinture ?

    Posté par venezia le 23 septembre 2008 à 09:19
  • Venezia, heureuse que tu ais fait ce baume
    au parfum sous bois
    j'ai intégré la Tm, en touillant en 8 quand la phase huile est encore chaude, touillé, mis dans un bain froid et continué à touiller comme pour une émulsion
    mais sans fouetter
    J'en ai refait et cela fonctionne bien et ne bouge pas
    Encore moins calée que toi pour expliquer cette alchimie
    Merci Princesse de ta confiance

    Posté par mlk le 23 septembre 2008 à 10:58
  • J'avais aussi intégré la teinture dans la phase huileuse chaude et fouetté, avant de mettre directement au congelo jusqu'à la prise comme je le fais pour les baumes à l'acide stéarique. Donc la texture a semble t-il continué à travailler; J'ai remarqué que les pots que j'avais laissés à peine entrouverts (couvercle posé sans le visser) avaient réabsorbé plus vite la teinture que ceux revissés entièrement.

    Posté par venezia le 23 septembre 2008 à 11:24
  • Venezia
    Mon beurre de Jojo(70% jojo+20 alcool stearique+30
    cetylique) cela joue peut-être aussi?
    Loulou
    Le soleil ardéchois a requinqué mes vieux os et ma vieille tête,alors je partage
    Malegria
    Merci et à bientôt

    Posté par mlk le 23 septembre 2008 à 13:01
  • alors là..faut m'expliquer la raison pour laquelle vous arrivez d'intégrer de l'alcool dans une phase grasse...sans phase aqueuse
    L'emploi du cetyl esthers ? C'est le seul ingrédient que je n'ai pas utilisé pour intégrer jusque là une TM dans un baume

    Posté par patte le 23 septembre 2008 à 17:28
  • Oupps ! suite à notre conversation Mlk, pour ton "baume de Patte" : je viens de vérifier le petit carnnet, tu avais intégré la TM de verveine dans de la lécithine. Celle ci permettrait donc aussi d'incorporer l'alcool dans un baume ?

    Posté par patte le 23 septembre 2008 à 17:32
  • Merci MLK, voir son nom taggué, ne serait-ce que sur une feuille de papier, ça fait drôle!

    J'ai fait ton baume tout à l'heure en modifiant un peu.
    En fait j'ai repris ma formule générale de baume avec teinture de lavande à 45° que j'offre souvent aux bébés. J'ai juste remplacé les beurres par l'alcool cétéarylique.

    Venezia m'a offert une teinture à 45°de géranium poussé au soleil d'Espagne. Ni une, ni deux, j'ai pensé à un baume vert:

    - 15g huile vierge d'avocat bien verte
    - 5g alcool cétéarylique
    - 5g cire d'abeille (blanche pour respecter la couleur verte)
    - 5g teinture de géranium espagnol à 45°
    - HE ( Géranium malgache, lavande off. et poivre noir malgache)

    Hop, un baume vert olive, très joli mais un peu ferme à cause de la cire et dont l'odeur demande à maturer car comme d'habitude, j'ai tout fait directement.


    Beaucoup de corps gras sont partiellement solubles dans l'alcool (les HE le peuvent aussi en petite quantité dans l'alcool à degré élevé).
    Les parfums sont souvent "gras" d'ailleurs.

    Tout dépend donc du degré d'alcool et des proportions des divers gras.
    On fait donc un cérat puisque l'alcool est mouillé d'eau.

    Merci Mlk!

    Posté par michele le 23 septembre 2008 à 18:24
  • J'ai plus qu'à retester avec ma TM de calendula..
    En gardant l'acide stéarique à la mode vénézienne mais en diminuant la quantité de TM..
    Et cette fois, en intégrant cette dernière au moment de la chauffe. (et non au moment de l'intégration en dernière phase)
    On verra ! Je suis curieuse du résultat..

    Posté par patte le 23 septembre 2008 à 19:46
  • je viens de refaire la formule de Michèle en ajoutant 5g de beurre, l'alcool s'incorpore impec, mais la texture est un peu raide: il faudrait je pense diminuer la quantité d'alcool cétéarylique.

    J'ai mis:

    5g huile amandons de pruneaux
    10g huile de soja
    5g cire d'abeille
    5g teinture de jasmin dans raki (légèrement anisée… )
    5g beurre d'amandes
    5g alcool cétéarylique

    3gtes HEgirofle
    10gtes HE ylang
    (ça sent très bon , mais je trouve le toucher un peu gras et "stiff"

    Posté par venezia le 23 septembre 2008 à 20:50
  • C'est un peu dur aussi chez moi mais je pensais que c'était dû à ma cire d'abeille blanche tout à fait classique.
    Laquelle as-tu choisie toi?

    La formule que je fais habituellement est bien moins dure car j'y mets des beurres naturels moelleux et de la cire en feuilles.
    Mais j'adore le vert que donne l'huile d'avocat.

    Patte, combien de degré fait ta teinture de calendula?
    j'ai personnellement ajouté la teinture aux gras fondus, l'alcool s'évapore et ça se mélange très bien uniquement à la spatule en silicone.

    Posté par michele le 23 septembre 2008 à 22:51
  • j'ai choisi une cire en feuille "rigide". Mais je pense vraiment que c'est l'alcool cétéarylique (je le sais pour m'être trompée dans mes calculs une fois dans une manip… j'avais eu du béton gras… )
    je pense qu'1gà 1,5g avec ces dosages devrait suffire.

    Posté par venezia le 23 septembre 2008 à 23:18
  • Et si tout simplement c'était parce que la tm avait été intégrée dans la phase chaude et que cela avait "désalcoolisé" la TM ?
    Plus de souci d'intégration d'alcool à ce moment là..
    Moi, j'avais ajouté la TM au moment des HE...

    J'avais utilisé une TM de Ladrome (il y a encore qqles mois, je ne faisais pas mes propres tm...)Et ô surprise, Ladrome ne précise pas son degré d'alcool sur l'étiquette !

    Posté par patte le 23 septembre 2008 à 23:33
  • une teinture ne se desalcoolise pas aussi vite (surtout si elle titre dans les 40°, un taux moyen)! j'en sais quelque chose car lorsque j'utilise des teintures pour mes savons, je les fais bouillir pour les réduire, mais je dois quand même aussi les enflammer (ce qui signifie qu'il reste de l'alcool résiduel après ébullition)… idem quand je flambe du cognac en cuisine…

    En touillant la TM avec les huiles+beurre+ emulsifiants, la pénétration peut s'étaler sur un laps de temps plus long. C'est comme si tu faisais une émulsion pour un cérat. C'est la raison pour laquelle j'avais fouetté le mélange pour mon baume aux cèpes.
    En touillant tout en meme temps (et avec plus ou moins la formule de Michèle), la teinture s'intègre parfaitement (même si le résultat est bien trop dur, mais ça, c'est une autre histoire…) )

    Posté par venezia le 24 septembre 2008 à 08:57
  • Mlk, j'adore la texture douce et délicate de ton baume. Tu trouveras les miens bien grossiers à côté...
    Mon nez indisponible ne peut malheureusement plus "goûter" l'odeur mais ce n'est que partie remise. Hier, j'arrivais à sentir l'odeur vanillée de la teinture de benjoin.

    Merci encore pour cette découverte!

    Posté par michele le 26 septembre 2008 à 08:20
  • Mlk,
    Comme Michèle, je venais aussi te féliciter pour ton baume benjoin, si doux et vanillé, un vrai bonheur. Merci

    Posté par venezia le 26 septembre 2008 à 09:24
  • Venezia&Michèle
    Je dis quoi là moi?
    La Vérité toute nue
    Je vous doit tout
    Le Bon , le Beau, le Bien
    Je suis très émue
    Et, j'aime être émue
    Alors c'est un baume déclaration d'amour
    Pour hier, demain et toujours

    Posté par mlk le 26 septembre 2008 à 11:11

Commenter l'article