"Crème pommadée": sans émulsifiant ni cire d'abeille et à froid!

Trucs et astuces

Par atelierdemichele

          Si vous n'en avez pas marre de me voir par ici, je vous dévoile ma trouvaille du jour, une crème stable fabriquée de manière un peu incroyable:

- à froid
- sans émulsifiants (ni borax évidemment)
- sans cire d'abeille
- avec près de 75% de phase aqueuse et environ 25% d'huiles.

Si, si, c'est possible.

 

** En voici la preuve par 7 **

100_2956    

          Mais avant, prenez un siège, asseyez-vous  confortablement, je vous raconte son histoire... J'ai dû être conteuse dans une autre vie.

 

          Je fabrique de temps en temps des crèmes pour une peau sèche et intolérante qui passe régulièrement par ici.
Elle est intolérante aux émulsifiants (j'en ai testé quelques uns dont l'olivem pourtant réputé hypoallergénique) et peut-être à certains conservateurs également.

C'est un peu aussi grâce à elle que j'avance en matière d'émulsions. Car je pense qu'il lui faudrait surtout des émulsions Eau dans Huile mais l'essai avec un émulsifiant de ce type n'a pas été concluant.

 

          Elle a fort heureusement obtenu une victoire avec son cérat-crème dont elle donne une nouvelle version.

Je la sais attachée à chauffer le moins possible lorsque c'est faisable, or dans le cérat-crème, il faut liquéfier  certains ingrédients.

C'est donc en relisant la formule de Venezia et en m'étonnant de l'efficacité des triglycérides sur sa peau que je me suis penchée sérieusement sur le pot de polyglycérides de l'huile de graines de tournesol que j'ai fini par acheter.

J'utilise très peu la lanoline, difficile à dompter mais je lui reconnais néanmoins quelqu'intérêt.

L'INCI du produit: Oleic/linoleic/linolénic polyglycérides soit la fraction intéressante des acides gras essentiels de l'huile de  tournesol. Ces polyglycérides expliquent son action nourrissante, protectrice et anti-âge.

100_2955
Lanoline à gauche et substitut à droite

 

             Heureusement que ce corps gras est rebaptisé substitut végétal de lanoline sinon je n'aurais jamais pensé à l'utiliser comme je viens de le faire. Pour une fois, je ne râle pas contre les fournisseurs qui baptisent les produits de noms fantaisistes!

Ce substitut se présente comme un composé très hygroscopique, ambré, pâteux et collant comme la lanoline mais en plus liquide.

En lisant la fiche technique d'aroma-zone, je suis tombée sur une phrase indiquant qu'il pourrait se substituer à la lanoline (bien entendu) ET à la vaseline.

 

         Et là, j'ai rebranché quelques connections neuronales mal utilisées ces dernières années.

On fabrique des pommades à l'ancienne avec le mélange lanoline/vaseline ou lanovaseline juste:

- en triturant le tout à froid au mortier et,

- cette pâte accepte très bien une bonne proportion de phase aqueuse sans se déphaser.

 

          Ces pommades ont un toucher plus rustique qu'une émulsion mais permettent très bien l'application de quelques ingrédients actifs bien choisis. Je regrette que le site vendeur ne propose que des formules où il faut chauffer la lanoline.

Comme le cérat sans borax que j'adore, ce type de pommade pourrait mettre au repos une peau qui n'en peut plus ou pour laquelle rien ne marche. Le cérat est un  peu plus onctueux.

Ne sachant pas exactement combien d'eau pouvait absorber le substitut de lanoline, j'ai tablé sur une base de 50/50 pour respecter les proportions choisies par Venezia. Mais dans l'euphorie qui a suivi l'absorption sans problème, je suis montée grosso modo à 25 huile/75 eau!

C'est devenu "une crème pommadée".

 

100_2950
Je n'ai commencé à prendre des photos qu'une fois l'eau rajoutée      

 

          Si vous avez bien écouté, vous aurez remarqué que j'ai parlé de vaseline...

Une huile minérale! Un dérivé de l'industrie pétrochimique que tout le monde rejette aujourd'hui et que jamais, au grand jamais les "naturelles" que nous nous targuons d'être n'utiliseraient! Surtout que depuis peu, nous sommes devenues sages. ;)

Ben oui, mais par quoi la remplacer?

Mais par un beurre végétal pardi! Non, pas par du karité, je vous vois venir...

          Il faudrait un beurre bien mou et fin comme la vaseline, qui se marierait parfaitement au substitut de lanoline et qui serait dérivé d'une huile que ma copine à peau de princesse supporte sur le visage: l'avocat, l'argan, le jojoba...

Non, pas de substitut de beurre maison. Elle ne supporterait pas l'alcool cétéarylique.

J'y pense et puis j'oublie.

J'y pense surtout quand je suis seule la nuit... C'est de qui ça déjà ?

 

          Enfin, bref, je vais ce matin ouvrir ma boîte aux lettres et je tombe sur un paquet dans lequel Zinette, la gentille Zinette m'offre (je suis très gâtée, je vous le dis!) un pot de beurre d'avocat dérivé de l'huile pressée à froid, pas un beurre avec l'huile hydrogénée x.

Du coup, je me mets à y penser aussi dans la journée et une fois le dîner terminé, hop, hop, fioles et flacons, balance et spatules, mortier et pilon et ... surtout, un sacré coup de main pour triturer pendant près d'une demi-heure (Venezia le vaut bien, elle m'a offert un lait anti-inflammatoire qui a réglé une douleur dans la main en un rien de temps!).

La table ronde est chargée, coup d'oeil à droite, coup d'oeil à gauche ...  pas de protestations, je pousse tout mon petit monde dehors et j'y vais!

100_2948
Au cours de l'incorporation de l'eau. On voit que la texture est moins liée.


Voulez-vous que je vous raconte la formule ?


          Alors, pour environ 100g, j'ai repris presque à la lettre les ingrédients qu'utilise Venezia dans son dernier cérat-crème en dosant a minima les actifs et huiles essentielles.

          Pour majorer l'hydratation, j'ai choisi de rajouter du silk gel en plus de la glycérine mais on pourrait l'omettre car je comptais ne mettre que 50% de phase aqueuse.

          Il est impératif de travailler très proprement. Je passe le mortier et le pilon intégralement à l'alcool ainsi que mes mains très régulièrement alcoolisées au cours de la trituration. Si vous supportez, il est évidemment possible d'incorporer un conservateur reconnu au sein de la formule.

          Le squalane a été remplacé par du végélane (qui est du squalane) et du tocolive (ou vitamolive) tous deux issus de l'huile d'olive et achetés chez New Directions uk. Ce sont des produits très proches du sébum et le tocolive est très riche en insaponifiables de l'olive.

 

          Je vous avais promis la preuve par 7 ? La voilà :
 

** Preuve par 1

- 7.5g substitut végétal de lanoline

- 5g beurre avocat ou autre beurre mou
 

Peser les deux dans un mortier et triturer avec le pilon en mouvements de rotation jusqu'à entendre la crème "claquer" et former des "fils". La crème fait des "clacs clacs" caractéristiques de la lanoline triturée. En fait, elle colle au pilon et en l'étirant, l'arrachement du pilon produit le "clac"

100_2951

 

** Preuve par 2

- 7g huile de jojoba bio

- 6g autre huile fine (végélane, tocolive à remplacer par du squalane).
 

Triturer entre chaque ajout en faisant "claquer" la crème.

 

** Preuve par 3

- 3.5g silk gel ou fucogel (Bilby, aromantic, Zinette): polysaccharides très hydratants. Ou complexe hydratant, ou rien (remplacer alors par de l'eau)

- 4g glycérine végétale bio
 

Triturer entre chaque ajout jusqu'à obtenir une crème lisse.

 

** Preuve par 4

- 66.5g eau de source
 

A rajouter de 5g en 5g environ en triturant tout doucement jusqu'à absorption complète. Prendre son temps et bien garder le pilon au fond du mortier en tournant.

Quand les 5g sont absorbés, donner quelques tours de pilon bien vigoureux avant de rajouter de l'eau. La crème prend rapidement un bel aspect blanc, lisse et brillant.

Ramener régulièrement à la maryse, la crème du bord vers le fond du mortier et triturer.

Il faut impérativement un mortier lisse et pas ces mortiers alimentaires au fond granuleux qui accroche. J'utilise un mortier en inox mais la porcelaine convient parfaitement.

 

** Preuve par 5

- 0.5g extrait de pépins de pamplemousse concentré

Triturer, bla, bla, bla...

 

** Preuve par 6

Actifs: 2 gttes de chaque extrait CO2: rose, argousier, calendula.
 

Tri... bla, bla, bla...

 

** Preuve par 7

Huiles essentielles: 2 gttes de chaque: géranium bourbon Florame, lavande d'altitude Florame, ylang-ylang extra Myrtea.

Triturer entre chaque ajout et couler en pots propres ou mieux en tubes car il n'y a pas de conservateurs.

 

Et voilà, c'est tout!

 

                        Les proportions finales :

- 25.5g huileux (substitut de lanoline, beurres mous, huiles, émollients)

- 74,5g aqueux (eau ou hydrolats, glycérine, polysaccharides, EPP)

Non comptés: 12 gouttes d'extraits CO2 et HE. Je n'ai pas testé le pH.

On pourrait très certainement faire varier les proportions pour améliorer la texture. C'est un premier jet!

 

          On obtient une crème lisse très stable qui pénètre très rapidement. Sur les mains, la peau semble repulpée, souple et fine alors que l'application est plutôt "sèche".

Tout cela, sans aucune sensation grasse même si je pense que d'autres essais pourraient apporter encore plus de moelleux.

Edit: Je l'ai testée le soir au coucher sur mon visage qui a plus besoin d'être nourri que d'habitude et c'est surprenant comme les petites ridules sont gommées, la peau est souple et ... il va falloir que je m'en concocte une, moi, de crème pommadée!

100_2957

A priori, je pencherais pour un poil moins de phase aqueuse, plus de beurres et d'huiles végétales. Il manque certainement l'argan, le sésame et l'eau d'or.

On pourrait peut-être zapper le beurre et utiliser l'huile d'avocat directement puisque Aromazone indique que le substitut remplace la lanoline et la vaseline aussi.

 

Une diminution du poids de substitut de lanoline donnerait-elle un peu plus d'émollience, tout en acceptant une telle phase aqueuse?

Peut-être mais je ne suis pas si sûre que ce soit judicieux car ces triglycérides ont une propriété en or pour les peaux sèches, c'est qu'ils forment une barrière protectrice qui lutte contre la déshydratation.

Or ma formule ne comporte pas de cire d'abeille qui joue ce rôle dans le cérat-crème. Et il faudrait chauffer pour la faire fondre...

Tous les essais sont donc permis et bienvenus.

 

          La "crème pommadée" ne sent pas beaucoup puisqu'il n'y a que 6 gouttes d'HE pour 100g et je souhaite qu'elle apporte un peu de répit à la peau de notre princesse au petit pois. J'envoie ce message avant qu'elle ne reçoive son pot.

Sinon, comme d'habitude, ses mains et ses pieds seront bien hydratés et nourris ;)


Autour du chaudron

    Que dire à la 1ère lecture de ton billet (1ère car il va falloir y revenir !!! La matière est si consistante) ?
    époustouflant
    Tout y est : ta démarche, ton cheminement intellectuel, ta générosité (pour notre Princesse à fleur de peau), ton enthousiasme

    Moi qui n'utilise pas lanoline végétale, trop collante, difficile à manipuler..je vais désormais la regarder autrement
    Reste le souci de ce triturage durant plus de 30 mn au pilon. Il faut tenir la distance !
    Vraiment surprenant une telle proportion de phase aqueuse.
    Tu garantirais que l'émulsion va tenir sur le moyen terme ?
    On attend avec impatience les impressions de la Princesse

    1ere lecture...1ères impressions. Faut que j'imprime et que j'étudie le tout avec plus d'attention ! Tu affoles tous nos neurones Michele
    Merci

    Posté par patte le 07 décembre 2008 à 15:25
  • j'adore la dernière phrase de ton billet, Michèle !!!
    En tout cas ... je suis tentée de resortir le pot de ce "substitut de lanoline" qui m'a tant déçu lors du premier essais ...
    merci !!!!!!
    patricia

    Posté par patricia le 07 décembre 2008 à 15:41
  • Michèle, ta table ronde me fait rêver... j'aimerais tellement m'asseoir à cette table et partager quelques instants avec toi... Sais-tu qu'hier encore, je "formulais" et mon esprit s'est mis à dériver et tout à coup adieu huiles essentielles, bobos des uns et des autres, je me suis surprise en train de regarder "ma table" et tout à coup je t'ai vue à "ta table ronde" en train d'écrire dans ton grimoire... Bon, je m'égare (une fois de plus...). Donc, tout comme Patte, ce n'est qu'une première lecture mais je vais revenir car je vais essayer avec de la vaseline naturelle n'ayant pas de substitut de lanoline. Merci pour cette ode à une Princesse pour nous offrir cette belle recette!

    Posté par Loulou le 07 décembre 2008 à 16:07
  • ouf ... merci à toi pour ce partage ... j'en profite pour te demander si tu as une recette de crème pour les mains (et pieds très très secs )... car avec l'hiver qui arrive, mes mains commencent à souffrir du froid ... mes pieds, je n'en parle même pas ...
    merci à toi et bises à toutes

    Posté par tometlou le 07 décembre 2008 à 16:37
  • hum, je me sens rougir (de plaisir anticipé… ) en lisant cette recette qui me semble absolument épatante…
    Après avoir fouetté le karité, nous pilerons donc la lanoline… :un vrai club de touilleuses SM!

    je suis ravie que tu aies testé sur ton visage et que tu aies constaté l'effet légèrement repulpant, qui me fait tant chérir le cérat…

    Posté par venezia le 07 décembre 2008 à 17:38
  • Quel magnifique cheminement, c'est tjrs avec grand intérêt que je te lis, juste une petite remarque qui n'altère en rien (je ne me permettrai pas!!) les conclusions de ta recette : tu as bien mis de l'EPP dedans, et tu préconises de la mettre en tube car il n'y a pas de conservateur....un petit eclairsissement pour la débutante???

    Posté par cathou le 07 décembre 2008 à 18:55
  • Encore une joli conte pour Noël, avec des Princesses, des Sorcières, des préparations magistrales, quel plaisir de te lire Michèle, n'arrête surtout pas de venir par ici, je serais vraiment en manque....

    Ta trouvaille est très intéressante, j'attends avec impatience les conclusions de Venezia, j'espère qu'elle y trouvera son bonheur. J'ai déjà envie de saisir mon pilon, j'aime bien tripatouiller.

    Merci Michèle.

    Posté par Catherine le 07 décembre 2008 à 19:44
  • Au fait, je me permet de revenir..
    Comment cela : "Si vous n'en avez pas marre de me voir par ici," ?
    Non mais ! Michele !
    Tu es la colonne vertébrale des Potions.
    Trêve d'humilité !
    Publie le plus possible: tes fidèles sont aux anges...et ronronnent de plaisir à lire tes articles au long court. (d'ailleurs, en parlant de ronronner, un de mes siamois s'en donne à cœur joie tout près de l'écran de mon pc..Les ondes virtuelles de Michele ?)

    Posté par patte le 07 décembre 2008 à 20:06
  • Michèle, tu ne connais pas le jour du S......r, pour notre plus grande soif de croire même sans voir
    Mes petits princes partiront sans que je tente cette formule à donner là tout de suite maintenant mais qu'ils recevront et pas à la St Glinglin foi de sorcière
    C'est vrai que Venezia est un puissant moteur de recherche tant elle donne aussi de précieuses pistes et je souhaite ardemment que tu combles non pas ses rides(elle n'en a pas) que tu la combles de bonheur et nous aussi et c'est fait( à l'huile de coude tout de même) tu ne vas pas tout nous mâcher!
    Et comme Patte et les autres je m'en va revenir tout lire et rire
    de tes bons mots
    C'est terrible comme on cogite et en rêve de toutes ces expérimentations, limite monomaniaque dixit ma nièce qui ne me voit pas trop souvent...Bref, merci Ma Dame

    Posté par mlk le 07 décembre 2008 à 20:36
  • Re
    Tu t'es reconnectée Pharmacienne?

    Posté par mlk le 07 décembre 2008 à 20:55
  • C'est Cloclo"j'y pense et puis j'oublie" pas grave on te pardonne
    Nous avons toutes été Clodette à une époque non! et il dansait si bien

    Posté par mlk le 07 décembre 2008 à 21:00
  • comme toutes, je dirais que jamais, on ne se fatiguera de te lire et de t'imaginer à la table ronde . Tu pourrais même en acheter une seconde, ainsi, tu n'aurais plus besoin de la débarrasser...
    Même si tes formules sont bien trop élaborées pour moi,je ne voudrais, pour un empire,louper une miette de lecture.
    Merci pour ce grand moment.
    LOULOU :c'est quoi, la vaseline naturelle, s'il te plaît ?

    Posté par moune le 08 décembre 2008 à 07:27
  • J'ai "pommadé" hier pendant... très longtemps avec huile d'argan, beurre de Karité et de mangue puis ajout très progressif d'eau de glacier et glycérine. J'ai testé pendant la nuit et ce matin, malgré les -30°C ma peau est à nouveau réhydratée et non plus craquelée comme l'aspect de mes vitres complétement givrées!Mais... car il y a un mais, ce serait bien trop facile si il n'y en avait pas... Mais ma crème pommadée éxude!!! Michèle, dans tes commentaires tu suggérais de diminuer la quantité aqueuse - chose que je n'est pas faite!!! Je pense aussi que mes corps gras ne sont pas assez gras ou pas assez durs. voici la recette :

    4 g d'huile d'argan
    4 g macérat de calendula
    2 g de beurre de karité
    2 g de beurre de mangue
    J'ai tout pommadé à froid puis j'ai rajouté par petites quantités à la fois
    2 g de glycérine
    35 g d'eau de glacier
    1 gtte d'HE de rose de damasce diuée à 20%
    1 gtte d'HE de bois de ho
    1 gtte d'extrait de CO2 d'encens

    Lors du transfert du mortier dans le pot des goutelettes sont apparues. Ce matin, dans le pot l'ensemble à figé (la température ambiante nocturne a probablement contribuée à cela...), cpdt, j'observe des bulles d'eau...
    Je me demande si l'on peut trop "pommader"??? Est-ce que cela pourrait venir du mortier que j'utilise. Je pense que le pilon est petit pour la taille du mortier.
    En conclusion, ma crème-pommadée va être faite non pas en 7 étapes mais en facteur de 7!!!

    Moune : la vaseline naturelle est constituée d'1 part de cire d'abeille et de 5 parts d'huile végétale. Je voulais l'utiliser mais... dans ce cas il s'agit d'une crème-pommadée et non d'un cérat donc exit la vaseline naturelle.

    Bon, je retourne à la lecture de ton texte Michèle(pour mon plus grand plaisir) pour comprendre et essayer d'améliorer la technique.

    Posté par Loulou le 08 décembre 2008 à 15:47
  • Il faudra aussi que je relise cela calmement mais le substitut vegetale de lanoline de chez AZ serait donc un produit top ?

    Posté par physalis le 08 décembre 2008 à 17:11
  • Mince, je n'arrive pas à voir ma longue réponse déjà envoyée deux fois!

    Posté par michele le 08 décembre 2008 à 17:23
  • - Merci à tout le monde,
    Venezia, je viens de voir que tu es déjà partie. L'essai sera pour plus tard.

    - Mais Loulou, où as-tu mis la lanoline??!!!

    C'est elle qui est l'ingrédient-clé. Sans lanoline végétale ou naturelle, tu ne peux pas absorber d'eau.
    La vaseline ne sert qu'à donner du moelleux à la texture. Et je l'ai remplacée par le beurre d'avocat.

    Tu peux essayer de rattraper le tout en le rajoutant petit à petit dans de la lanoline mais j'ai bien peur que tu n'obtiennes quelque chose de lourdingue du coup...

    Ce serait dommage de perdre de si jolis ingrédients. Tu peux peut-être jeter l'eau et l'utiliser comme un baume.

    Est-ce que je me suis mal exprimée dans le billet?
    Il m'a semblé avoir introduit le substitut de lanoline comme ingrédient principal...

    Posté par michele le 08 décembre 2008 à 17:25
  • - Patte, la crème tient très bien. C'est le propre de la lanoline de pouvoir absorber beaucoup d'eau.

    La "crème pommadée" ne peut pas remplacer une vraie crème avec émulsifiant car elle a tout de même un côté "tirant" mais je l'utilise en "layering" comme les japonaises.
    Ce serait pour moi une espèce d'embellisseur de peau.

    C'est à dire que je mets plusieurs couches comme on le ferait en s'habillant. C'est plus confortable et plus traitant l'hiver.

    Je l'applique sur peau sèche par petites touches car elle ne glisse pas puis je mets ma crème anti-décrépitudes habituelle.
    J'ai encore peu de recul mais je trouve une réelle différence quant à la déshydratation de la peau.

    Toutes les peaux n'en seraient pas contentes.

    Posté par michele le 08 décembre 2008 à 17:26
  • - Tometlou, regarde dans l'index de ce blog, tu trouveras plein de crèmes pour pieds et mains sèches:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/02/18/4047843.html#

    Posté par michele le 08 décembre 2008 à 17:27
  • Canalblog ne veut pas me mettre les liens de crèmes pour pieds et mains Tometlou;

    Je fais des copier/coller sans succès. Regarde dans l'index, tu trouveras les crèmes de Zinette, blue, Malegria et les miennes...

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/07/28/5736766.html#

    Posté par michele le 08 décembre 2008 à 17:32
  • Physalis, je ne sais pas si c'est un produit top. Je peux juste dire qu'il remplace très bien la lanoline.
    Donc si tu aimes la lanoline, c'est une très bonne alternative végétale et surtout elle éviterait les allergies relativement fréquentes à la lanoline.

    Pour les peaux déshydratées, elle serait intéressante à introduire en petite quantité dans les formules mais je n'en ai pas encore testées.

    Mais je répète que cette "crème pommadée" ne remplace pas une crème avec émulsifiants. Elle n'en n'a pas la texture glissante.

    Je ne pense non plus qu'il remplacerait le cérat crème de Venezia qui est réellement moelleux et facile à appliquer.
    Le jeu était de tout faire sans chauffer.

    C'est un autre type de produit que je suis contente d'avoir testé pour ma peau alors que je ne pensais pas à elle mais à celle de Venezia.

    Posté par michele le 08 décembre 2008 à 17:41
  • Moi non plus je n'ai pas résisté à l'appel du pilon, j'adore les triturations !

    Donc, hier soir, j'ai sagement suivi ta recette Michèle (je ne suis pas capable d'innover mais je sais bien copier) pour une fois que j'avais tous les ingredients nécessaires, je ne me suis pas privée.

    J'ai utilisé du beurre d'avocat ordinaire et de l'huile d'argan comme huile fine.

    Je me suis régalée avec les "clacs-clacs" produits par cette manipulation, j'adore.

    J'ai quand même eu du mal à incorporer toute la quantité d'eau, vers la fin je sentais que le mélange n'absorbait plus et j'aurais peut être dû en diminuer la quantité.

    Comme il fait bien chaud et humide ici j'ai fait une petite mise en scène pour pouvoir utiliser ma crème dans de bonnes conditions. J'ai allumé la clim, à une température bien plus basse que d'habitude, j'ai pris une bonne douche froide, me suis soigneusement séchée et ai évolué un bon moment, toute nue, dans le salon, sous la clim, ben oui, c'était pour être bien sèche, sinon la crème n'aurait pas pénétré ma peau.... et je me suis tartinée le corps et le visage. Mais je n'ai pas trouvé l'effet obtenu par toi Michèle, on aurait dit que je mettais du mastic sur ma peau et j'ai eu un mal fou à la faire pénétrer, elle glissait sur ma peau. J'ai quand réussi à la faire pénétrer mais pas facile....

    J'ai l'impression que j'ai trop trituré mon mélange, j'y ai pris tellement de plaisir...

    Mais j'ai effectivement l'impression que je suis toute "repulpée" ce matin et ça j'aime bien !

    Je trouve la technique trés intéressante et j'attends avec impatience de découvrir les évolutions de la recette que vous saurez apporter.

    J'espère que Venezia pourra résoudre son problème.

    Posté par Catherine le 08 décembre 2008 à 20:18
  • Et bien! après une description si "hot" sous les tropiques et le
    Pulp show, cela donne bien envie encore de s'essayer à ce pommadé et je ne vais pas tarder

    Posté par mlk le 09 décembre 2008 à 00:09
  • Non, non, non Michèle, tu t'es très bien exprimée... c'est moi qui voulais absolument faire une crème-pommadée et j'ai pris une chance... sans lanoline!

    Posté par Loulou le 09 décembre 2008 à 03:50
  • merci Loulou. Et, elle donne quoi, sur ton corps, avec ta formule ? Ca serait génial de se faire de temps à autre une "tit"pommade toute à froid comme ça . As-tu encore de l'eau qui revient ?

    Posté par moune le 09 décembre 2008 à 08:26
  • Michèle, c'est génial! Un cœur de pommade allongé en phase aqueuse en quelque sorte?
    C'est le fruit de la patience et de l'amitié qui donne ça!

    Posté par zinette le 09 décembre 2008 à 11:01
  • merci mille fois ;o)))
    je compile toutes vos recettes et vais me concocter une crème géniale ...
    bises

    Posté par tometlou le 09 décembre 2008 à 11:30
  • Catherine, quel show! Tu es courageuse d'avoir testé sous les Tropiques car elle fait très pommade.

    C'est marrant, vu la texture, je ne l'aurais pas mise sur le corps.
    En réalité, je l'applique petit à petit sur le visage en la "ventousant" puisqu'elle ne glisse pas.
    Puis à l'aide de ma crème de jour, c'est plus confortable.

    Ce n'est pas la crème idéale mais l'effet est étonnant.
    Il faudrait que j'en améliore la texture mais j'ai peur qu'en diminuant la lanoline végétale, je n'obtienne plus la même efficacité.

    Posté par michele le 09 décembre 2008 à 11:46
  • Tometlou, il manque plein de liens.
    Canalblog me les mangeait à chaque fois donc je n'ai pas pu tous te les mettre.
    Tu les trouveras sur l'index et bonne crème!

    Posté par michele le 09 décembre 2008 à 11:51
  • Je n'avais pas lu les commentaires faute de temps, mais c'est fait. J'en ai bien plus appris dans les commentaires: la lanoline absorberait donc beaucoup d'eau?! Intéressant...

    Posté par zinette le 09 décembre 2008 à 15:10
  • Oh Michèle j'adore quand tu innoves. Et particulièrement quand tu innoves sur la lanoline que j'aime beaucoup (pour peu qu'on prenne la peine de choisir une lanoline de qualité).

    J'espère que Venezia pourra bientôt nous dire ce qu'elle en pense, voilà peut-être une formule qui lui changera la vie comme celle du cérat-crème.

    Je trouve ton idée de jouer sur les capacités d'absorption de la lanoline et sur le principe de la tritruration à la fois évidente et audacieuse.

    Merci pour cette recette loin des idées reçues et qui redonnera espoir à tant d'allergiques chroniques (je pense particulièrement à des proches).

    Posté par malegria le 10 décembre 2008 à 01:36
  • je n'ai pas résisté ! Hier soir je m'y suis mise, moi aussi !
    J'ai divisé les quantités par deux et j'ai réduit la phase aqueuse.
    Ma formule de la crème pommadée:
    4g de sustitut de lanoline
    2g de beurre de karité ( je ne sais pas si c'est -un beurre "mou" mais j'aime bien le triturer à la façon de venezia )
    -------
    4 g de HV de jojoba
    -------
    3g de glycérine
    -------
    25 g de HA de camomille

    La crème est très belle ( blanche et brillante ) et je vois tout à fait ce que vous voulez dire quand vous décrivez la formule "repulpante" - c'est parfaitement ce que je sens ce matin !!!
    Merci encore Michèle !!!!!!
    patricia

    Posté par patricia le 10 décembre 2008 à 09:19
  • Oui Zinette, c'est l'intérêt de la lanoline que d'absorber de telles quantités d'eau. Il reste néanmoins à améliorer le confort à l'application.

    Merci Malegria, j'ai bien sûr pensé à toi qui a débuté avec la lanoline. Et c'est bien courageux!

    Patricia, je suis ravie que tu aies tenté. Est-ce qu'on a plus de glissant en la mettant sur le visage avec moins d'eau et du karité?
    J'aimerais améliorer cet aspect là...

    Posté par michele le 10 décembre 2008 à 09:59
  • Je suis sur les fesses!

    Posté par Nin-8 le 10 décembre 2008 à 11:17
  • Michèle, je ne peux pas vaiment comparer ... mais je trouve que ma crème glisse bien ...
    certes, ce n'est pas une émultion "comme d'habitude" avec son soupçon de "collant" ( que j'ai tant craigné après mon premier essai mais qui ne me dérange pas ici ) Et je suis surtout étonnée par la vitesse d'absorbtion !!! C'est vraiment extraordinaire !
    merci, merci, merci !!!
    patricia

    Posté par patricia le 10 décembre 2008 à 13:37
  • Michèle, crois-tu ou observes-tu une différence entre la lanoline et son substitut? Crois-tu que la crème-pommadée serait différente avec une vraie lanoline?

    Posté par malegria le 12 décembre 2008 à 06:48
  • Je n'ai pas testé avec ces proportions là Malegria mais dans mon souvenir, les mélanges lano-vaseline étaient très onctueux et confortables quoique un peu gras. Des pommades, quoi...

    A priori, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas. Il faudrait juste prendre la précaution d'ajouter l'eau petit à petit.
    Si tu te sens l'âme testeuse...

    Merci Patricia et Nin.

    Posté par michele le 13 décembre 2008 à 10:30
  • test immédiat dès reception dans son beau pot. elle a très belle apparence, très blanc porcelaine. A 'application, elle fait un peu du sur place si je puis dire (donc mieux vaut la mettre en plein de micro pastilles). Et puis peu à peu,la peau devient archi douce et le teint clair, malgré la petite mine que j'ai pour cause de crève; Bravo et un grand merci à la magicienne Michèle. je suis ravie car j'aurai enfin quelque chose pour alterner avec le cérat creme (que j'aime beaucoup, mais comme je ne mets que ça, je me lasse un peu parfois quand même… ) dès que j'ai le cerveau plus éveillé, je gamberge de plus près sur la formule…

    Posté par venezia le 13 décembre 2008 à 13:36
  • Depuis que tu as fait ce billet, le substitut de lanoleine est en rupture de stock chez AZ..Curieux !

    Pour celles qui voudraient tenter la vraie anoleine, Ormenis vient d'en mettre sur son site..
    http://www.ormenis.com/gemmotherapie/soins-du-corps/984/42/4/lanoleine-pure-50ml.html

    Posté par patte le 14 décembre 2008 à 16:16
  • Michèle
    Là, tu me stoppes si je dis une c......e, mais pour un rendu plus glissant et toujours à froid
    le fameux fucogel pourrait il être d'un bon secours
    avec la lanoline végétale? et puis Venezia l'apprécie

    Posté par mlk le 16 décembre 2008 à 15:19
  • Coucou Mlk,

    Fucogel et silk-gel correspondent au même produit baptisés différemment.
    Vive l'INCI pour tous parler la même langue!

    Posté par michele le 16 décembre 2008 à 15:22
  • Pourtant nous sommes très loin de cette Tour de Babel de la discorde dans ce blog "babacool communautaire" et pas sectaire et partageur
    Merci Ma Dame pour les hautes définitions...Alors cela voudrait dire que "à mon insu de mon plein gré" je suis en progression! et grâce à Qui?

    Posté par mlk le 16 décembre 2008 à 15:46
  • résultats ++++

    je teste depuis quelque temps ta formule qu'une bonne âme virtuelle m'a envoyée (merci encore Patricia !)
    Et je suis très surprise par les vertus apaisante de cette pommade
    Elle nourrit intensement les peaux abimées. Elle fait un bien fou à mes mains, mes pieds et des zones irritées liées au sport..
    J'ai fait l'essai aussi sur une "vieille" peau, très abimée par endroit : le résultat est visible

    Merci encore
    Du coup, j'ai commandé de lanoline pour faire mes p'tites préparations (mais j'ai acheté de la vraie lanoline -The Garden of Widsom)

    Posté par patte le 27 janvier 2009 à 18:59
  • Alors là, je viens de faire une crème pommadée pour ma fille, je suis bluffée par le résultat ! je vais voir à l'usage, mais je pense que cette recette sera déclinée en multiples variations... Merci beaucoup !

    Posté par Nansou le 23 septembre 2009 à 14:02
  • J'ai jamais réussi malheureusement à avoir une émulsion. Je crois qu'il me manque l'huile de coude..

    Posté par patte le 23 septembre 2009 à 23:45
  • lol ! C'est vrai qu'il faut y aller !!!

    Posté par Nansou le 24 septembre 2009 à 07:25
  • Nansou, elle est vraiment rustique à l'application quoique cela s'améliore en la laissant un peu vieillir.
    As-tu fait quelques modifications pour améliorer le glissant?

    Posté par michele le 26 septembre 2009 à 10:13
  • Non, parce que je n'ai pas des masses d'ingrédients de texture encore;.. mais ça va venir !
    Perso, sa texture ne me dérange pas, parce que je compte l'utiliser surtout en soins... mais je vais, en effet, voir comment la rendre plus facile à étaler !

    Posté par Nansou le 26 septembre 2009 à 17:39
  • Hier j'ai voulu refaire cette creme mais avec un peu plus de phase huileuse donc j'ai fait 35 huile/ 65 eau. J'ai regardé mes beurres: karité ou cacao, et la y'avais aussi un petit pot de phytosterols d'avocat et me suis dit voila je vais prendre ça en beurre mou en plus ma peau toute abimées en ce moment va adorer. Phytosterols d'avocat et substitut de lanoline ça prend pas vraiment, j'ai pas eu les clacs, bon j'ai quand meme rajouté les huiles, toujours pas de prise. Et quand je suis arrivé a l'eau, la miracle! j'ai commencé a avoir une belle pate blanche et souple. Au final je me suis contenter de 60 d'eau. J'ai une belle creme fluide qui s'etale tres bien, elle met a peu pres 10/15 mn a penetrer, me peau est nourrie et hydrater, ce matin elle etait beaucoup, beaucoup mieux que ces derniers jours, j'adore.
    Au bout d'un mois de recherche de creme pour le visage je commence a trouver ce qu'il me faut( ester de sucre, olivem ça passe pas). Entre le cerat creme de Venezia que j'adore ( sauf que je l'ai fait a la cire de mimosa et ma peau fatiguée par tout mes test a apprecié moyen) et cette creme pommadée je crois que je commence enfin a trouvé mes cremes ideales.
    je suis tres contente.
    Merci beaucoup.

    Posté par anne le 12 novembre 2009 à 08:39
  • j'ai dit une betise, pour 100 gr initial ça faisait en effet 35 huile et 65 eau, sauf que dans la realité j'en ai pas fait 100 gr mais moins donc en fait si j'avais fait 100 gr, j'en serais arrivé a 35 huile et 45 eau. Il n'en demeure pas moins que j'adore cette creme et qu'elle fait un bien fou a ma peau.

    Posté par anne le 13 novembre 2009 à 12:13
  • J'ai utilisé cette méthode pour réaliser un équivalent à la crème de huit heures que j'emmenais alors partout avec moi et franchement la texture est grandement améliorée de cette façon par rapport à l'original : la crème pénètre puis elle ne sent plus le bestiau..
    Pour ajouter de la "glissabilité", j'essaierai avec de l'IPP la prochaine fois.

    Merci Michèle d'avoir publié ton expérience.

    Anne (mais pas la même que ci-dessus)

    Posté par Anne le 19 janvier 2011 à 15:29

Commenter l'article