"HEMPSTER'S DELIGHT" à l'aloe vera

Par CatherineNC

J'avais envie de faire un savon pour tester 3 paramètres :

- la recette donnée par Susan Miller Cavith dans son livre "The soapmaker's companion" page 25 : le HEMPSTER'S DELIGHT à l'huile de chanvre ; je ne suis pas très douée en anglais mais j'ai compris qu'elle affectionnait particulièrement cette huile ; elle recommande cependant de ne pas en utiliser plus de 20 à 30 % du mélange d'huiles car elle est très rancissable.

- l'utilisation dans un savon de l' aloe vera fraîchement cueilli ; j'ai la chance d'avoir un grand nombre de pieds d'aloe qui prolifèrent au bas de mon immeuble et que personne n'a eu la mauvaise idée de supprimer ; il faut dire que cette plante est très prisée, on la surnomme ici "la plante à brûlure" et tous les autochtones connaissent bien ses vertus.

- parfumer mon savon avec un mélange alcoolisé lavandin/patchouli que j'aime beaucoup, réalisé selon la recette donnée par la Princesse  Venezia ici ; il m'en restait une bonne quantité après l'avoir utilisé dans un baume après-rasage. 

Ceci est un véritable défi ; en effet, utiliser de l'huile de chanvre, très rancissable, pour un savon fabriqué à cette époque si humide ici est très risqué, j'en veux pour preuve mon mille-feuille aux biwils qui n'a pas résisté et a fini à la poubelle. Utiliser comme parfum un mélange alcoolisé qui, aux dires mêmes de Venezia ne restitue pas beaucoup d'odeur et enfin du gel d'aloe frais qui nous le savons ne se conserve pas plus de 10 jours au réfrigérateur.

 

 

DSC01764DSC01765

 

 

 

 

 

 

 

  

A propos de l'aloès, j'ai relevé ceci sur un petit livre intitulé "Aloès, la plante qui guérit de Marc Schweizer :

""Le gel blanchâtre et translucide de la pulpe de l'aloès est très instable. laissé à l'air libre, il s'oxyde très vite et ce processus détruit la plupart de ses propriétés thérapeutiques. Même placé dans un réfrigérateur, il s'altère rapidement, c'est pourquoi le véritable problème posé par sa commercialisation fut sa stabilisation. Les chercheurs qui se sont penchés sur ce problème ont d'abord essayé d'exposer le gel au rayonnement ultraviolet. Ce procédé fut vite abandonné car il modifiait sa composition chimique. On tenta aussi, sans succès notable, la pasteurisation, en soumettant le gel à des températures de plus de 60° après y avoir ajouté du peroxyde d'hydrogène.

Certains adoptèrent la technique du séchage à froid sous vide qui donna d'assez bons résultats, le gel conservant la plupart de ses propriétés une fois réhydraté ; d'autres, la technique de la déshydratation à chaud par de moyennes ou de très hautes températures. On préconisa également l'irradiation, mais comme pour les fruits et les légumes, on renonça très vite à ce procédé dont on ne connaît pas encore les conséquences sur l'organisme. En tout cas, aucune de ces méthodes ne permettait de conserver les propriétés naturelles du gel ainsi traité, en particulier toutes les vitamines et les enzymes qui font la valeur du produit ! Il fallait donc trouver le processus idéal qui permettrait de stabiliser le gel sans en détruire les enzymes. Ce fut Bill Coats, fondateur d'"Aloe Vera of America" qui découvrit et breveta la technique de conservation la plus performante à ce jour. Elle consiste à laisser incuber le gel dans des cuves, en y ajoutant de la vitamine C (acide ascorbique), de la vitamine E (tocophérol) et du sorbitol, pour empêcher son oxydation. En opérant à les températures précises (ces températures ne sont pas divulguées mais, n'excédant pas 37°, elle ne lèsent pas les propriétés médicinales du gel), il obtint une réaction chimique parfait permettant la conservation du produit.""

J'ai déjà essayé de faire un macérat d'aloe frais dans de l'huile de pépin de raisin et dans de l'huile d'olive... le mélange s'est transformé en un immonde mélange.... c'est quand même rageant de disposer de cette plante fraîche à profusion et de ne pouvoir l'utiliser autrement qu'en masque facial.

Alors j'avais quand même envie de tenter l'expérience dans un savon, au moins je serai fixée...

 

J'ai suivi à la lettre les proportions données par Susan :

  • 37 % d'huile de palme
  • 31 % d'huile de coco
  • 20 % d'huile de chanvre
  • 12 % d'huile d'olive

J'ai remplacé l'eau par le mucilage de deux belles feuilles charnues fraîchement coupées.

J'ai épluché les feuilles, c'est-à-dire enlevé la peau verte, en ne gardant que le gel translucide. Après l'avoir bien rincé (et en bloquant ma respiration car l'odeur du jus vert me donne envie de vomir...) je l'ai mixé au Bamix  pour obtenir la quantité de liquide nécessaire.

 

DSC01766DSC01767

 

Lorsque je l'ai mélangé à la soude, j'ai obtenu un mélange jaunâtre avec des morceaux comme du blanc d'oeuf cuit ; j'ai filtré le tout et ai procédé au mélange avec les huiles.

A la trace, j'ai ajouté :

  • extrait de romarin
  • vitamine E
  • vitamine C en poudre
  • extrait de pépins de pamplemousse

il faut assurer ! si j'avais eu de la lécithine de soja liquide, j'en aurais également ajouté mais point n'en ai.

Pour l'odeur, j'ai donc utilisé mon reste d'alcool lavandin/patchouli. Je l'ai fait doucement chauffé pour le laisser réduire au maximum ; j'ai obtenu un gel opaque ; il s'est formé une espèce de peau à la surface ; j'ai filtré le mélange et l'ai ajouté à la trace.

J'ai également ajouté à la trace le mucilage d'une nouvelle feuille, mixé.

Donc, en résumé et dans l'ordre... pour 600 gr d'huile :

  • 120 gr d'huile de chanvre
  •   72 gr d'huile d'olive  
  • 186 gr d'huile de coco
  • 222 gr d'huile de palme  

 

- le mucilage de deux belles feuilles d'aloe mixé, pour un minimum d'eau de la fourchette donnée par le calculateur THE SAGE et ajouté à la soude (quantité utilisée pour un surgraissage à 5 %) ; filtrage du mélange
 


A la trace :

Un mélange composé de :

  • réduction filtrée du mélange alcoolisé lavandin/patchouli
  • mucilage d'aloe vera mixé (environ 2 c à soupe)
  • extrait de romarin (quelques gouttes)
  • vitamine E (TOCO 500) 3 gélules
  • vitamine C en poudre (1 petite c à café)
  • EPP (une vingtaine de gouttes)

J'ai eu beaucoup de mal à démouler le savon pourtant coulé dans un moule en caoutchouc habituellement facile à démouler ; en les faisant séjourner une journée au congélateur, le problème a été détourné ; voyez la différence :

 

DSC01763

 

 

Première impression : (je n'ai pas résisté plus de 15 jours avant de les essayer) :
- il est doux sur la peau,
- la mousse est correcte

- l'odeur est légère mais présente ; on sent autre chose que le lavandin et le patchouli, peut-être une odeur un peu verte, l'huile de chanvre ? l'aloe ?... je ne sais pas mais l'ensemble est agréable et frais.

Il se bonifiera certainement avec la cure ; il ne reste plus qu'à souhaiter qu'il résiste au rancissement mais l'affaire n'est pas gagnée car il fait très humide en ce moment : il pleut, il pleut, il pleut depuis quelques jours....

NB : Vous voyez les filles, il n'y a pas que des bons côtés à vivre sous les tropiques....

 


Autour du chaudron

    c'est une chance inouie..

    de posséder cette plante à portée de main,Catherine.Faut vraiment trouver une solution.Et si :Tu en préparais(patiemment)une belle quantité dans un saladier, que tu mixerais, que tu pèserais. Tu le mettrais en petites boites étiquetées au congélateur ?
    Tu pourrais faire un savon avec la gélée à la place de toute l'eau ou au moins une partie.
    Si j'étais si près de ce buisson d'aloé que tu nous montres, je ferais cette expérience, juste pour voir......

    Posté par moune le 08 février 2009 à 07:30
  • J'ai bien aimé les épisodes de filtrage de ton récit, mdr!! Non sans rire c'est un très beau savon Catherine!!!bizzz

    Posté par Bichon le 08 février 2009 à 09:14
  • Ils sont super gaillards tes buissons d'aloe, cela fait très ambiance mexicaine...El coyote bandidos
    et cela fait envie, je me verrais bien là à siroter une tite tequila...le nez dans les buissons
    Catherine, tu pourrais essayer la méthode du four
    pour sécher ta pulpe, ou alors enrober la pulpe d'amidon et faire sécher au four et après dans l'huile et hop Bm...Je me contente de la poudrex200,parce que mon aloe est fils unique et je le couve
    Alors tes savons sont supers beaux et idem,me font penser à un guacamole bien ferme et moelleux
    et d'ailleurs pour que cela n'oxyde pas ,un petit filet de citron, je ne sais pas ce que donne le citron en savonnerie?

    Posté par mlk le 08 février 2009 à 10:54
  • Hello, Catherine,

    quelle sophistication pour l'extraction du gel! A mon avis, vu la puissance de la soude, je pense que le gel ne risque pas grand chose (sinon une belle chauffe… )

    Dans mes essais parfums aux teintures, il me semble que la teinute est un bon fixatif… et qu'ensuite on peut quand meme rajouter un chouia d'He qui développera d'autant mieux son parfum.
    En tout cas, ces savons ont une teinte magnifique et comme Mlk, ton bosquet d'aloe incite au farniente arrosé de margaritas… (ne pas oublier la pointe de cointreau dans le cocktail)

    Posté par venezia le 08 février 2009 à 14:33
  • Bon alors moi je vous parle d'une chose vachement sérieuse : la conservation du gel d'aloe frais et vous me répondez de l'utiliser à la place de l'eau de dissolution de la soude (ce que j'ai exactement fait), n'est-ce pas Moune... Bichon est morte de rire parce que je lui parle de filtrer du blanc d'oeuf, Mlk me parle de Tequila, de guacamole, de citron et Venezia de margaritas et de cointreau.... pfff, je préfère aller travailler tiens !

    Posté par Catherine le 08 février 2009 à 21:10
  • Mes messages disparaissent tous ce soir...

    Je te disais Catherine que ce serait formidable si ton savon gardait cette couleur vert profond très rare avec les végétaux.

    C'est certainement dû à tout ce que tu y as mis pour éviter l'oxydation justement (vit E, C, EPP et romarin CO2).
    Ce brevet est si bien gardé que ce serait formidable que tu arrives à le stabiliser, au moins dans ton savon.

    Ce serait bien dommage de le laisser rancir. As-tu tenté de les emballer dès que possible et de les laisser au frigo? Est-ce qu'on peut congeler un savon d'ailleurs?

    Je te demandais aussi si personne ne prenait de coup de soleil dans ton immeuble. Car ce "buisson" d'aloé fait rêver.

    Allez bon courage au boulot mais reviens vite!!!
    Ce blog est peuplé par des dégénérées qui veulent enlever leurs culottes, d'autres refusent de se dévêtir mais boivent des coups, et du coup plus personne ne lit les messages ni les commentaires.

    Où nous mènera cette passion?
    Je vous adore!

    Posté par michele le 08 février 2009 à 22:23
  • Heureusement que mon précédent message est effacé. Hi Hi Hi!!!

    Posté par michele le 08 février 2009 à 22:24
  • si, justement, on les lit !!! et on est effrayée.
    Un seau de" crème des femmes sages "ne sera pas de trop pour remettre "les inciteuses à la débauche" dans le droit chemin, Michèle.Vois moi:Jamais, de telles idées ne m'ont effleuré l'esprit !Pour ces cas graves, je demande le remboursement des FDP aux postes.
    @ Loulou : si tu ne passes bien vite nous dire quoi là-dessus, nous en conclurons .....qu'il est trop tard pour toi.

    Posté par moune le 09 février 2009 à 07:20
  • Ah Michèle, enfin quelqu'un qui me comprend... (je ne veux pas connaître la teneur du message qui s'est effacé... et je vais faire comme si de rien n'était).

    Le réfrigérateur, c'est une idée, il ne reste plus beaucoup de place pour l'alimentation avec tous les flacons qui encombrent la porte et les étagères... et c'est un vieil appareil (pas un froid sec) mais je vais mettre quelque savons au frais, dans une boîte, et en laisser d'autres dans le placard, emballés, on verra la différence, et puis tiens, pourquoi pas, un petit au congélo, pour voir....

    Non, il n'y a pas de "peaux rouges" dans mon immeuble, sans doute grâce au buisson d'aloe.

    Quant à la bande de dégénérées qui fréquentent ce blog, je leur dit à toutes que moi aussi je les adore.

    Bises à toutes.

    Posté par Catherine le 09 février 2009 à 07:29
  • @Moune
    Loulou est chez son acupuncteur ih!ih!ih!

    Posté par mlk le 09 février 2009 à 14:57
  • juste, mlk !

    plus........agréable de se mettre en culotte chez lui que dehors par moins 30 '
    Michèle va nous taper sur les doigts !!

    Posté par moune le 09 février 2009 à 15:38
  • Hihihi !

    Posté par Catherine le 09 février 2009 à 15:51
  • Mais qu'est-ce qu'elle avaient mangé à midi ces filles?
    ))

    Posté par michele le 09 février 2009 à 21:51
  • tout ce gel inexploité...

    quel dommage en effet de ne pouvoir conserver tout ce bon gel d'aloe dont tu disposes à profusion. Il doit apporter une grande douceur à tes savons. A mon avis, malgré la forte humidité si tu les conserves dans une pièce constamment aérée (ou peut être sous un ventilo, de temps en temps hihi ), ils devraient quand même résister.
    Quant à ton gel, as-tu essayé de l'incorporer à tes crèmes en phase 3, juste avant l'ajout des huiles essentielles ? Je procèdes souvent ainsi (avec du gel AZ malheureusement !) quand je veux rendre ma crème moins "grasse" et plus fraîche.

    Posté par lolitarose le 10 février 2009 à 08:21
  • Coucou Lolitarose (c'est rigolo à écrire comme nom..)

    Je ne m'aventurerais pas à incorporer du gel frais dans mes cosmétiques, j'aurais trop peur qu'il détériore le reste de la crème ou qu'il developpe des bactéries (invisibles à l'oeil nu).

    Quant au savon, je pense qu'il va résister, en tout cas, il produit une mousse de plus en plus douce et crémeuse. A voir dans un mois...

    Posté par Catherine le 10 février 2009 à 10:05
  • Bon, bon, bon, impossible de prendre du temps pour se faire une petite session d'exfoliation des jambes sans que cela prenne des proportions... Ici, la peau s'assèche tellement avec les chaussettes, les bottes... Le pire, je l'avoue, j'étais en train de montrer mes jambes... mais cette fois-ci il ne s'agissait pas de mon acupuncteur!
    Catherine, tout d'abord, si tu voyais la "gueule" de mes deux petites pousses d'aloe vera que je viens de récupérer et qui font pitié... (je n'ai pas dit mon dernier mot) mais quant je vois les plants que tu nous montres : je suis JALOUSE!!!
    Ton savon est beau. Pourquoi filtres-tu tes "blancs", il me semble que lorsque tu brasseras ta pâte de savon, ces derniers vont disparaître, de toute façon, il n'y a pas grand chose qui résiste à la soude!
    Pour ce qui est des savons au congélo, j'ai testé involontairement car j'ai oublié des savons pdt... lorsque je l'ai ai démoulés, il a fallu que je les laisse à l'air libre pendant pls jours ss pouvoir les toucher car l'humidité semblait ne plus vouloir sécher. Après pls jours, les savons sont redevenus normaux et non altérés. Tu pourrais en oublier un dans ton congélateur...
    Moune et MLK, êtes-vous satisfaites de mes réponses???

    Posté par Loulou le 10 février 2009 à 16:03
  • Coucou Loulou !

    Dommage que tu sois si loin, je t'enverrais bien quelques pieds d'aloe. Surtout, il ne faut pas trop les arroser, ça pousse dans des terrains secs.
    Toi non plus, tu ne lis pas bien les messages.... n'ai-je pas dit que j'en avais mis un au congélo ?... hihi...

    Bises Loulou

    Posté par Catherine le 10 février 2009 à 20:26
  • ahhh! te revoilà ,Loulou.....

    On ne sait pas si c'était une "exfolieuse" ou un "exflolieur". je vais me contenter de cette réponse.....N'empêche : t'es toujours en train de montrer.. quelque chose, hi hi

    Posté par moune le 11 février 2009 à 08:11
  • @Catherine : ne me chicane pas, stp!!! Je parlais de stockage à -20° sur du long terme.

    @ Moune : tu n'as pas idée à quel point tu es dans le vrai!!! Encore qq mois et c'est promis, plus d'exhibitions!!!

    Posté par Loulou le 11 février 2009 à 14:45
  • Je suis pliée en deux en relisant ces messages.
    Alors les filles, bonne nouvelle, les savons ont résisté et ne sont même pas piqués. En plus, je trouve qu'ils sont très doux, la mousse est comparable à celle des savons DOVE que j'aimais tant, il y a bien longtemps....

    Je vais maintenant tenter diverses techniques pour utiliser cet aloe frais.

    Bises à toutes.

    Posté par Catherine le 05 mars 2009 à 11:18
  • Super Catherine! Humm j'imagine bien la mousse!
    J'ai acheté mon premier Aloe Vera hier, c'est encore plus beau en vrai, par contre, sur l'étiquette, il est écrit qu'il n'est pas consommable, qu'en penses-tu?

    Posté par zinette le 05 mars 2009 à 16:34
  • Tu vois que l'on avait raison de ne pas s'inquiéter et de siroter
    des cocktails en contemplant tes savons et tes aloe
    La suite aloe, tu nous diras

    Posté par mlk le 05 mars 2009 à 19:30
  • lol...

    Posté par Catherine le 06 mars 2009 à 06:40
  • C'est autre chose de l'avoir en mains et de se savonner avec!
    Je suis très fan du chanvre dans les savons et celui là tient ses promesses avec tant d'aloé vera.

    Il sent très bon et je vais enfin lire attentivement ce message plein d'informations subtiles et essentielles
    Merci Catherine!

    Posté par michele le 04 avril 2009 à 10:57
  • Michèle, je suis bien heureuse que tu l'apprécies car je l'aime beaucoup ; je pense en refaire avec d'autres compositions d'huiles pour voir ce que donne vraiment l'aloe.

    Zinette, je n'avais pas vu ta question : s'il est écrit sur ton aloe qu'il ne faut pas le consommer c'est que ce n'est peut-être pas une variété comestible (il y a tant de variétés..) ou qu'il est cultive avec des produits nocifs pour la santé...
    Par contre, il n'y a aucun risque à le mettre dans un savon, mais s'il est tout petit il vaut mieux le garder dans son pot pour son aspect décoratif....

    Posté par Catherine le 04 avril 2009 à 11:45
  • Et nous avons beaucoup apprécié le vin d'orange
    tu l'as fait avec le jus? pas du tout de zeste?
    Je trouve cela très bon et reposant
    Tu postes ta recette? orange!aloe!
    Comment cela je suis hors sujet!

    Posté par mlk le 04 avril 2009 à 22:40
  • je poursuis le hors sujet au vin d'orange: on a sifflé la bouteille hier soir… super avec le printemps qui arrive (enfin presque) merci

    Posté par venezia le 05 avril 2009 à 14:55
  • Je suis d'accord avec vous les filles, ce vin d'orange est divin, je l'ai beaucoup apprécié moi aussi, la bouteille n'a pas fait long feu...
    Merci Michèle.

    Posté par Catherine le 05 avril 2009 à 20:10
  • ih!ih!ih! lLoulou, Moune et les autres femmes "sages"
    Catherine fait tourner la clim sous l'oranger exactement ih!ih!ih!
    Ce petit vin d'orange se boit très facilement et on se la joue derviche tourneur

    Posté par mlk le 07 avril 2009 à 19:12
  • mlk : ""derviche tourneur"?

    Si je retire les noms des femmes "sages" n'ayant pas bu de vin d'orange, de "sages", il ne reste que Loulou et Moune !!!
    Catherine :J'ai raté bien des commentaires ces derniers temps par ici . j'ai donc tout relu "sagement". je me pose une question sur tes ajouts : La càc. de vit c !!
    J'ai lu que la vit c est détruite petit à petit dans les fruits et légumes au fur et à mesure de leur séjour au congélateur.
    Qu'elle est détruite également en grande partie par la chaleur.
    Pourquoi en avais-tu ajouté à la trace, et crois-tu qu'il en reste après son passage dans la soude?
    J'en ai acheté voici longtemps et je ne sais comment l'ajouter, ni dans quoi.
    Après le commentaire de Michèle sur ce savon, il me vient l'idée d'en faire avec aloé et lait de chèvre
    Merci de me lire, Catherine;
    Belle journée à toutes.

    Posté par moune le 09 avril 2009 à 06:52
  • Moune, certainement que la vitamine C a été détruite mais j'ai pensé à en mettre pour aider à maintenir l'aloe frais à la trace, une idée, comme ça... parfois, il n'y a que la foi qui sauve... en l'occurrence, elle m'a sauvée puisque le savon a bien vieilli ; j'essaierai une autre fois sans vitamine C et je te dirai !

    Posté par Catherine le 09 avril 2009 à 07:34
  • ah! merci, Catherine

    je me disais bien que tu le savais, mais que tu avais une bonne raison d'en mettre.

    Posté par moune le 09 avril 2009 à 18:04
  • Catherine,
    je viens d'étrenner ton savon depuis quelques jours; il me laisse baba par sa douceur et son pouvoir hydratant, la mousse est très cremeuse (le parfum, hélàs, s'est évanoui) c'est l'un des meilleurs que j'ai jamais testés (sans exagérer)

    … du coup, l'aloes que j'heberge chez moi me surveille d'un œil inquiet…

    Posté par venezia le 07 janvier 2010 à 14:51
  • @PPP
    Et as tu siroté la petite tequila relevé du filet de cointreau?
    PPP, ne louche pas sur un pauvre aloé Parisien s'il te plaît
    Le mien de maigrichon est presque un gaillard de comme chez Cath et je le couve, même si il mériterait un bon savon
    Et pensez vous que l'aloex 100 ou 200 reconstitué amènerait la même douceur?

    Posté par mlk le 07 janvier 2010 à 20:44
  • Mlk,

    je vois que l'aloe de chez moi a trouvé une alliée…
    je vais peut être tenter de faire un savon avec de l'aloe à boire pour le tranquilliser

    Posté par venezia le 07 janvier 2010 à 23:02
  • Venezia, je suis heureuse que tu l'apprécies car, franchement, je trouve que c'est le meilleur des savons que j'ai pu faire ; l'aloe donne une mousse crémeuse, une douceur extraordinaire, en plus, avec l'huile de chanvre ce n'est rien que tu bonheur.

    Mlk, je pense que ça vaudrait le coup d'essayer avec l'aloe reconstitué, sinon ton beau pied ne va pas faire long feu, le pauvre...

    J'en ai fait d'autres à l'aloe pour vous, ils sèchent en ce moment, je vous les ferai passer par un prochain colis à Michèle.

    Posté par Catherine le 08 janvier 2010 à 06:35

Commenter l'article