"Volutes de Patchouli": savon marbré facile

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Pour encourager la nouvelle  (en a t-elle besoin?) et les futures candidates savonnières, voici un savon fabriqué il y a quelques jours.
C'est le genre "qui en jette" alors qu'il est en réalité très facile à faire.

Je l'ai baptisée "Volutes de Patchouli"  car j'aime beaucoup cette huile essentielle associée à des agrumes dans les savons.

Une infusion de feuilles de patchouli pour diluer la soude donne également une odeur très fine au savonnage mais colore malheureusement le savon en brun peu flatteur.

cosm_to_052

          Un beau savon, un peu spectaculaire d'aspect, permet de faire passer les odeurs naturelles des huiles saponifiées ou des huiles essentielles.
La savonnière s'évite ainsi des états d'âmes sur cette question existentielle: "fragrances or not fragrances" ;-)

          La formule est la même que celle du savon au yomogi avec de l'huile de tournesol oléique.

Il suffit de choisir une formule qui ne trace pas trop vite pour avoir le temps de tout faire et surtout pour que la pâte déforme la surface à chaque fois qu'on la coule par dessus.

Le but est justement d'avoir des volutes de couleur correspondant au "coulage". C'est le même principe qu'ici mais une seule argile plus ou moins concentrée donne le ton.

Pour réussir ce savon

Il est INDISPENSABLE de faire sa mise en place tranquillement avec une nappe psychédélique digne des années 70 sinon ça sert à quoi qu'on se décarcasse pour donner de jolis noms aux savons, hein?!

cosm_to_048

Formule des  "Volutes de Patchouli"

30% huile de coco
25% huile de palme bio
20% huile d'olive bio
15% huile de tournesol bio oléique
10% beurre de karité du Bénin

Eau et soude pour un surgras au choix (ici 7%)
Soie

Argile rose (3 cuillères à soupe pour 1kg d'huiles saponifiées)
Huiles essentielles:
. Orange douce,
. lavandin et
. suffisamment de patchouli pour être dans des volutes et non à Katmandou!

cosm_to_053

 Photo un peu floue...


Mode opératoire

- Préparer un petit bol avec 3 cuillères à soupe d'argile rose diluée dans suffisamment d'eau pour obtenir un fluide et non une pâte. Laisser de côté.

- A la trace fine, ajouter les huiles essentielles puis couler environ un tiers  du savon non coloré dans un moule rectangulaire.

- Ajouter la moitié de la solution d'argile à la pâte restante et bien mélanger. Couler environ la moitié de la pâte dans le moule sans chercher à faire de mouvements particuliers.

- Ajouter le restant d'argile à la pâte, bien mélanger et couler.

J'ai fabriqué dans le même temps quelques savons individuels pour voir les différences de couleurs.

cosm_to_054

          A la découpe, la surprise est au rendez-vous puisqu'aucun savon n'est identique!
C'est simple, ça sent bon et  ça fait de l'effet.

Quelques volutes de patchouli, c'est bon pour l'oeil, le nez et la peau sans prendre l'avion ni de substances illicites.

C'est écologique  n'est-il pas?


Autour du chaudron

    j'aime beaucoup ta façon simple d'obtenir trois couleurs avec une seule dilution d'argile. Il faut absolument que je me lance à couler ma pâte dans un moule rectangulaire (ça y est, j'ai récupéré une caissette en bois) pour pouvoir voluter à l'aise!
    Patchouli-lavande, c'est aussi agréable que vétiver lavande je trouve;
    avec cette démonstration , tu ne peux que convaincre les hésitantes à se lancer dens le grand bain -avec savon bien sûr-

    Posté par venezia le 24 juillet 2009 à 21:07
  • Alors nôtre qui n'est pas "Magritte" mais qui peint et parfume
    et enchante devrait se délecter de ce tableau tellement vivant
    que j'en sens les volutes "nirvanesques"
    Savon subliminal et message subliminal, grand art d'ensorceleuse attentive
    et pas à pas pour une initiation toute en douceur(non, je ne ferais point de gestes inutiles ih!ih!)
    Je mémorise "trace fine" et je la vois et cool, souple les ajouts
    Quelle élégance Michèle,et le patchouli est un bon passeur qui nous fait voyager en première classe ... Ton savon est un vibrant
    hommage à la cool attitude à la beauté
    J'ai hâte et je suis tétanisée aussi, bizarre bizarre
    Mais cette magistrale leçon de "lâcher prise" m'ouvre les portes
    encore et encore

    Posté par mlk le 24 juillet 2009 à 21:54
  • Cours magistral que j'ai lu et relu avec attention.
    Dis donc, Michèle, j'aime bien la façon dont tu parles ce certaine "question existentielle" et cela m'a beaucoup amusée !

    Ceci dit : alors, chapeau bas, Madame, pour cette façon d'obtenir trois couleurs différentes avec la même couleur d'argile ... Oui, je sais, Venezia vient de le dire mais je suis admirative.

    La photo un peu floue va très bien à ce savon : le patchouli (n'y avait-il que du patchouli ... hum Katmandou ...)j'aime même si il faut bien le marier.

    J'ai une question : tu dis " une formule qui ne trace pas trop vite". Excuse la débutante que je suis mais comment est-on certaine de cela ? Est-ce en choisissant le volume de liquide le plus élevé quand on fait son calcul ?

    J'ai du savon plein la tête ... Je viens de lire le livre de Melinda Coss après avoir lu celui de
    Susan Miller (une nuit pratiquement blanche, j'ai profité d'un voyage de mon homme).

    Tu es un professeur plein de délicatesse ; merci beaucoup !

    Posté par Irene le 24 juillet 2009 à 22:07
  • Ah, mlk, tu as posté pendant que j'écrivais mon message : avec des mots différents, tu as exprimé la même chose.

    Il est fascinant ce savon. Cela avance dans ta
    tête ?

    Et toi qui aime tant les macérats de plantes, tu vas faire des savons magnifiques.

    Ah, Michèle, encore une question : j'avais fait des glaçons avec mon mélange d'hydrolats pour le "protéger" de la soude (d'ailleurs, le savon sent très bon). Est-ce que tu as fait la même chose avec ton infusion de patchouli ?

    Merci encore !

    Posté par Irene le 24 juillet 2009 à 22:16
  • @irène
    Au niveau matériel,ça avance(béchers,spatules) je copite Michèle
    et j'ai un tablier très psychédélique
    Des macérats, et trop de trucs machins dans la tête très sophistiqués et sûrement improbables et je m'embrouille toute seule, trop d'images qui défilent
    et puis je ne dit plus rien car Michèle risque de ne plus voir
    les "volutes de patchouli"
    Faire et puis c'est tout dit Madame Coué

    Posté par mlk le 24 juillet 2009 à 22:47
  • Mlk. A part l'huile de palme et la soude, je n'ai rien eu a acheter. Je me suis décidée un après midi et le temps d'aller me procurer ces deux ingrédients, j'ai fait les savons le lendemain.
    Après c'est comme avec le reste : on réfléchit, on cherche en fonction de sa personnalité, on se demande ce que l'on va pouvoir faire de différent ...
    Ah, oui, j'ai encore un moule rectangulaire a me procurer et un en forme de cylindre parce que cela m'insipire. Et j'ai commande "mon" tampon, artisanal, sculpte a la main car je n'ai pas le temps de le faire moi même.
    Tiens, un petit hs rigolo : lors de ma première sculpture en creux (pour une carte de voeux) j'ai omis un petit détail : tout est inverse. Pas grave pour l'année (c'était 2002) mais ...l'eau remontait au lieu de descendre !

    Posté par Irene le 24 juillet 2009 à 23:09
  • très beau!

    j'aime beaucoup ta façon très pédagogique et simple d'expliquer aux toutes débutantes Michèle !
    dommage que je ne te connaissais pas à mes débuts ! cela m'aurait évité bien des (mauvaises!) surprises...et du gachis!

    j'aime absolument le patchouli dans mes savons moi aussi! un must je dirais! surtout le mélange patchouli/lavande/orange!

    un de mes derniers c'est patchouli/limette/mandarine/benjoin/élémi , il est orange et noir.
    j'ai copité ton savon japonisant avec des restes de savons noircis et incorporés au savon orange.

    en tout cas,ton savon est très beau et doit sentir très bon!

    bizzzz

    Posté par missmiss le 25 juillet 2009 à 02:48
  • Ah Michèle, le patchouli... j'aime aussi beaucoup et en mélange, encore plus...

    Ton savon, simple, mais beau et bon, me plaît beaucoup. C'est bizarre, je ne pense jamais à faire des savons en swirl (est-ce comme cela qu'on dit ?) Par contre, mon dernier était aussi avec un dégradé de rose, en couches (pas réussi à mon goût), FO rose et HE santal. J'aime bien aussi les 3 petits individuels, ce moule est adorable.

    Allez les filles, plus aucune excuse pour ne pas enfiler vos tabliers psychédéliques, chausser vos lunettes de plongée et nous présenter vos enfants ; avec toutes les techniques expliquées par Michèle, vous n'aurez que l'embarras du choix et devriez être très inspirées.

    Posté par Catherine le 25 juillet 2009 à 04:22
  • J'adore ta nappe, Michèle, tout a fait dans mes couleurs.
    Et tu me donne l'idée d'essayer patchouli-citron-lavandin, que j'utilise déjà pour une crème. Combien de patchouli mettrais-tu pour un kilo de pâte ?

    Posté par chabou le 25 juillet 2009 à 20:23
  • Savons, savons, savons....et au patchouli, en plus ! ils sont superbes. Et tout est si clairement expliqué, comme dit Chabou, il ne reste plus qu'à trouver un beau tablier.
    Merci Michèle de nous apporter encore une fois ton précieux savoir faire. C'est promis, mlk et moi nous nous y mettons ; nous l'avons décidé pas plus tard que cet après-midi.

    Posté par lolitarose le 25 juillet 2009 à 21:24
  • Toctoc, euh!
    Sur les calculateurs, je ne trouve pas l'huile de noix du Brésil et en plus je ne comprends rien
    au soap calc
    Je passe par the sage? plus simple mais pas de Brazil nuts
    Et encore une question, pourquoi ou comment choisis tu ton %excess fat? le choix de l'expérience ou une valeur moyenne( entre 5 ettu
    fais une balance?idem pour l'eau de dissolution
    J'ai aussi un bonnet d'âne psychédélique qui ira très bien avec le tablier
    @Lolitarose
    Peux pas laisser de commentaires, il y a des jours avec et des sans, mais je peux lire et c'est
    super

    Posté par mlk le 25 juillet 2009 à 22:42
  • Mlk je vais t'envoyer demain un tas de documentation et de calculateurs différents ainsi que des renseignements sur les huiles. L'avantage de soapcalc, c'est qu'il te donne les indications sur la dureté de ton savon, son pouvoir lavant, sa douceur, etc.
    Pour le surgraissage, tu choisis entre 6 et 8 et si tu veux une trace fine, tu choisis la quantité d'eau la plus élevée. Mais le surgraissage, tu peux le faire autrement si tu veux ajouter des éléments gras a la trace : mais de cela on parlera plus tard.
    Ah , magnifique! Tu es bien décidée ! On va unir nos forces pour épater (!) nos professeurs !

    Posté par Irene le 25 juillet 2009 à 23:12
  • Facile ? peuh...! Je crois que ce que je vois lol
    Je ne dirais pas qu'ils en jettent, je trouve qu'il sont tout simplement sublime, ni plus, ni moins. Difficile de détacher mes yeux des photos pour lire le texte. Rien que le visuel est apaisant, alors je n'ose imaginer l'odeur, et la douceur.
    Quel bel encouragement pour nos futures savonnières... et pour celles qui le sont déjà !
    Merci

    Bises

    Posté par Yulaan le 26 juillet 2009 à 00:33
  • Magnifique savon et sa méthode si bien expliquée, cela doit me donner envie de retourner à la savonnerie, écoute, j'ai à peu près tout ce qu'il faut pour ta recette, il ne me manque que la nappe psychédélique, mais je pense avoir un tablier dans la même veine qui devrait faire l'affaire, je vais essayer et te dirais si vraiment cela a eu de l'influence sur la réusssite de ton savon...

    Posté par cathou le 26 juillet 2009 à 10:35
  • Regarde là MLK :

    http://www.fromnaturewithlove.com/resources/sapon.asp

    il y a l'indice de saponification de l'huile de noix du Brésil, ils donnent l'indice 0,176, tu peux donc cocher, à la place, l'huile de babassu dans MMS, elle a le même indice.

    Posté par Catherine le 26 juillet 2009 à 10:49
  • Décidemment, cette table ronde de ta cuisine est tjs pleine de surprises!
    Merci Michèle pour ces jolis élèphants roses, oups, savons roses...!

    Ben dit donc, y'en a des qui apprennent vite on dirait..., n'est-ce pas Irène!

    MLK, y-a plus quà!!!

    Chabou, ton mélange d'HE cité plus haut ds une crème est un ravissement et vivifiant sur le plan olfactif, je me demande si ds un savon on obtient le même effet et si cette odeur si particulière reste la même malgré la saponification. A suivre donc!

    Posté par Loulou le 26 juillet 2009 à 16:07
  • Merci Cath
    et en abusant encore, je compte mettre du beurre de palme bio et colombien et équitable de la vie claire, en collaboration avec les villageois
    il n'est pas hydrogéné, il est blanc et solide à temperature ambiante, lequel est ce sur mms
    palm kernel oil ou palm oil
    Jusqu'à maintenant j'admirais vos oeuvres sans chercher à comprendre et là, je vois la liste
    des savoirs qui s'allonge...Je suis épuisée et j'ai la t^^ete pleine de bulles
    Des bises

    Posté par mlk le 26 juillet 2009 à 16:10
  • mlk, plus je lis les commentaires et explications des unes et des autres et plus ça me décourage, il faut avoir fait polytechnique pour faire un savon ! J'ai commencé à emballer tout ce qu'il me faut pour faire savons, mais là je me demande vraiment si ça va servir !!!

    Posté par lolitarose le 26 juillet 2009 à 17:34
  • Mlk et Lolitarose, pas de panique, c'est bien plus facile que vous n'avez l'air de le croire (navet ?)
    de la soude, de l'eau, de l'huile, se protéger ...et c'est tout. Le reste viens petit à petit, lorsqu'on ne peut plus se passer de faire du savon, et là, c'est un plaisir, on ne se pose plus de questions existentielles et superfétatoires (beurk !) bises et courage

    Posté par chabou le 26 juillet 2009 à 19:18
  • En ma qualité de novice, je vous comprends Lolitarose et mlk. Mais, c'est vrai, faites le premier avec un exemple simple et, surtout ne quittez pas vos gants car même lorsque le mélange est fait, cela reste caustique (même si cela ne brûle plus).

    Posté par Irene le 26 juillet 2009 à 19:44
  • Allé courage, les filles, si vous savez cuisiner, vous savez faire du savon. Et puis, qui sait, Franchette sera p-ê dans l'extrême obligation de faire son savon... alors 1, 2 3 on arrête de se poser des questions et on y va!

    Posté par Loulou le 26 juillet 2009 à 21:30
  • Oui, si Nansou ne la fournit plus, il faudra bien que Franchette s'y mette ! Cela sera une conclusion formidable : le criminel glissera sur le savon dans sa fuite éperdue !

    Posté par Irene le 26 juillet 2009 à 22:13
  • Emballe , emballe Lolitarose(pas Gio hein!) ton matériel de savonnière
    1/j'ai tendance à penser tout haut pour faire fuir les démons
    2/je sais cuisiner et j'aime cela
    3/J'ai envie de faire des savons
    4/ j'aime voire adore papoter autour d'un thé
    5/ J'adore les montées d'adrenaline
    6/la bonne franquette des savonnières expertes est un stimulant
    7/Faisons le plongeon dans le bain moussant ensemble
    8/Venezia a mis une bonne année avant de se décider
    alors hein mollo hein mollo
    y a pas le" feu au lac", d'autant que j'ai vos créations savonnesques mesdames pour un bon bout de temps
    mais j'ai très envie de vous offrir mes trucs à moi
    et si c'était cela le challenge lolitarose!

    Posté par mlk le 26 juillet 2009 à 22:34
  • Il faudrait faire un sondage car il me semble - mais je peux me tromper - que l'on ne se décide pas si facilement a faire du savon. En général, j'ai eu l'impression que c'était a cause de la soude. Moi, j'avais dit non a cause du temps que cela pourrait me prendre.
    Je me suis décidée en une minute ! Donc, je n'ai pas vécu vos moments "difficiles" Lolitarose et Mlkaenvie.
    Mais, c'est vrai, ya pas le feu au lac, et comme disent certaines "on ne va pas se prendre la tête. Ça le vaut trop pas" !
    Bonne nuit !

    Posté par Irene le 26 juillet 2009 à 23:20
  • 8/Loulou doit bien s'allumer et se tartiner
    9/Bonne nuit Irène
    10/ jamais vu un ciel aussi étoilé....Oh! celle là est pour moi

    Posté par mlk le 26 juillet 2009 à 23:37
  • Quels bavards!!
    Comme il est déjà bien tard et que je devrais être au fond de mon lit, je répond en vrac juste aux questions et je remercie très chaleureusement les bavards "féliciteurs".

    - Irène, une formule qui ne trace pas trop vite contient beaucoup d'huiles fluides dont du tournesol (dès 10%) qui gagne à tous les coups mais qui a le défaut de rancir rapidement donc il faut utiliser des antioxydants ou fabriquer de petites quantités.

    Les huiles d'olive extra-vierges bio aussi tracent lentement en grande proportion et S.M. Cavitch préfère les huiles de grignons qui seraient meilleures en savonnerie.

    En France, je ne sais pas où on trouve de l'huile de grignons d'olives.

    - Je congèle toujours mon liquide de dilution de la soude car ça permet à la température de ne pas monter trop haut.
    En plus malgré mon habitude de manipuler des produits dangereux, je trouve qu'il est ainsi impossible de mettre l'eau dans la soude.

    - Je ne pratique jamais la quantité d'eau maximale mais la réduction d'eau sans que cela ait une incidence sur la trace.
    Quand il arrive que ton savon fige d'un coup dans le bol, l'ajout d'eau ne fait pas toujours miracle...

    - Missmiss, tu nous montreras ton savon?
    Ton blog dort depuis si longtemps... C'est dommage.

    - Catherine, il y a très peu de savons fouettés sur ce blog je trouve, si tu refais ton savons en dégradés de rose, ce serait super puisque tu es très sévère avec toi même.

    Rose/santal, tu fais dans la décadence aussi ma belle!
    J'ai fabriqué un lait corporel cet après-midi pour ma soeur qui a plongé nez et mains dans mes boîtes d'HE et a sorti géranium, gingembre, néroli, mandarine et santal d'Ouvéa.

    Je lui ai fait sentir les santal (dont du divin Mysore et Ile des Pins) en ma possession et elle aime Ouvéa!

    - Mlk, c'est "palm oil".
    La "palm kernel oil" est l'huile de noyau de palme extraite de la graine et non de la pulpe.

    Et on arrête de se prendre la tête:

    1e étape: Une toute petite formule simple histoire de se faire la main.
    On n'en parle même pas, on ne dit pas qu'on l'a fait

    2è étape:une formule du tonnerre avec des macérats et des ajouts et des choses extras dont on parle comme si on avait fait ça toute sa vie!

    Allez Lolitaroseau/savon et Mlkipensetrô!!!

    Posté par michele le 27 juillet 2009 à 00:09
  • Une formule simple pour 500g de savons (6/7 savonnettes)

    31%coco = 155g
    27% palme =135g
    42% olive macérée avec des plantes de la mort qui tue = 210g

    soude pour un surgras de 7% = 71g

    Eau ou infusion en glaçons= 150g ou ml (dont 120g en glaçons et 30g liquide pour commencer la dilution de la soude facilement)

    A la trace, si on veut
    - 10ml d'huiles essentielles,
    - une demi cuillère à café de plantes sèches coupées finement sachant que seul le calendula restera jaune.

    Allez au boulot et c'est terminé les questions car plein d'autres viendront après...

    Posté par michele le 27 juillet 2009 à 00:15
  • Ouh la, Michèle,

    ne me tente pas car c'est moi qui vais la faire cette recette avec macération huileuse!!

    Posté par venezia le 27 juillet 2009 à 08:21
  • Waouh ! et re-waouh !!!
    Alors, puisque certaines ont déjà plein d'idées sur la suite des aventures de franchette, je crois que c'est plus la peine que je me décarcasse devant mon repassage. Je vais donc envisager de vous laisser la plume (ou plutôt le mulot) mesdames et me consacrer toute entière au savon pendant mes vacances.
    Merci à toutes pour vos encouragements et surtout merci Michèle qui me mache le travail en fournissant une formule. J'ai passé à vrai dire une grosse partie de la soirée à décortiquer tes recettes et conseils sur Chaudron et à noter et re-noter sur mon petit carnet noir, puis à faire des simulations sur The sage...
    Heureusement je descend en Italie avec un break, parceque vu les kilos de savons que je vais ramener, faut au moins ça !

    Posté par lolitarose le 27 juillet 2009 à 08:59
  • Franchement, Lolitarose, qu'un criminel endurci doive sa perte à une glissage sur un savon c'est trop peu glorieux ! Tu en cas du boulot car tu dois : et nous concocter la suite des aventures de Franchette et emplir ton break de savons pour le retour...

    Et maintenant, Dame Michèle a parlé, et bien
    parlé ...

    Posté par Irène le 27 juillet 2009 à 10:38
  • @Irène
    J'ai un peu mieux compris soapcalc grâce à toi
    @Michèle
    Jeudi, je te montre ma copie si tu peux y jeter
    un doux regard!
    Venezia tes derniers savons,c'est comme j'aimerais faire...
    Je suis très songeuse et ramollo, béate

    Posté par mlk le 27 juillet 2009 à 12:15
  • Mlk, je suis à ta disposition et bien contente que les choses s'éclaircissent !

    Posté par Irène le 27 juillet 2009 à 13:50
  • MLK, quand tu dis "... regarder ma copie...", j'espère que tu veux dire que Michèle va pouvoir admirer ton savon. Car "ta" copie, nous venons toutes de la lire!!!

    J'achète l'huile de grignons (pomace oil) dans les épiceries italiennes, si cela peut vous aider... Une épicerie italienne est tjs la même, quelle soit sur un continent ou un autre, non?

    Posté par Loulou le 27 juillet 2009 à 15:37
  • Pas de problème Mlk mais je peux déjà te dire que je n'ai pas résisté à l'envie de fabriquer la formule donnée ci dessus:

    - Macérat de plantes à chaud dans l'huile d'olive faite à l'heure du déjeuner.

    - Remplacement de l'huile de palme par du karité, modification de la quantité de soude par le calculateur (savon sans palme donc...)

    - Remplacement des plantes ciselées par 1 cac d'encens pilé au mortier comme Venezia.

    - Savon fait il y a une demi-heure en très peu de temps!
    Cette formule de 500g d'huiles donne 8 cannelés.

    - Démoulage demain et jeudi, tu en auras!

    Posté par michele le 27 juillet 2009 à 20:10
  • Tu es une drôle de tentatrice Michèle! Qu'est ce que je suis en train de faire? Une macération huileuse à chaud d'origan et de sauge… Tu peux deviner pourquoi…

    Posté par venezia le 27 juillet 2009 à 20:52
  • oh la la! vous me redonnez envie de faire du savon là!

    allez hop moi aussi je m'y mets et m'en vais faire dès que possible mon savon à l'argan,coco, palme BIO , karité BIO ET jojoba (entre autres...) dont la formule est déjà couchée sur papier depuis trop longtemps ! (même si mon placard regorge déjà de savons-cadeaux ou faits !!)
    tant pis je ne peux résister à l'appel de madame La Soude très longtemps!

    ou alors sera-ce le savon santal/vetiver que je veux offrir à Monsieur ?

    allez va ...me connaissant ce sera sûrement les 2 !^^

    tiens Michèle voici 2 photos de mes 4 derniers "petits":
    http://yfrog.com/e4pic046j
    http://yfrog.com/60pic047hj

    (je ne sais pas si les liens vont marcher...)

    bizzz

    Posté par missmiss le 27 juillet 2009 à 21:04
  • les 2 liens se sont collés !^^
    1 photo avec le premier http et l'autre photo avec le second http !

    bizzz

    Posté par missmiss le 27 juillet 2009 à 21:07
  • Et, les novices, les coupines, je veux dire Lolitarose, Mlk et moi, on les a dopées les
    averties, nos initiatrices !

    Dis missmiss, c'est bien beau les photos, mais les recettes, elles sont où ?

    Posté par Irene le 27 juillet 2009 à 21:33
  • Ah Missmiss, j'adore ton moule ovale avec les bords crénelés. Merci pour les photos.

    Irène, détrompes-toi, les nouvelles initiées sont toujours inspiratrices car elles ont une fraîcheur que je n'ai plus.
    Bouuhhh!! A moi les anti-décrépitudes de savons!

    Posté par michele le 27 juillet 2009 à 22:03
  • Venezia, on est folles!
    Si tu savais comme ça a été sportif de faire ce savon entre mes gemlins, mon neveu, mon tonton, mon mari revenu pour cause de pluie, le garage pour récupérer ma voiture et le boulot...

    Ce n'est absolument pas raisonnable mais j'aime trop ça...

    Posté par michele le 27 juillet 2009 à 22:05
  • Attention au surmenage, Michèle, il y en a qui ont fini à l'hôpital pour moins que ça ! Tu vas devoir créer la savon zen attitude ! Puis la crème-gelée cool-relax pour résister à autant de stress

    Posté par lolitarose le 27 juillet 2009 à 22:20
  • Ohlala, quelles tentatrices vous faites toutes...

    Posté par Yulaan le 28 juillet 2009 à 00:01
  • Je vous le disais, elles sont désinvoltes, légères, adroites
    entre le repas de midi, les loupiots, le mari, le travail,le bikini bôm
    et hop! simplement et luxueusement, tranquilles les cheveux dans le vent, et hop, un kilo de savons magnifiques, forcement magnifiques
    Ben moi j'en suis encore à l'âge de pierre mais j'ai l'electricité
    qui grille mes neurones
    @Missmiss, très beaux ces bleus et ces formes
    Je crois aussi que le défi de Chabou a ouvert de nouvelles perspectives aux savonnières , enfin les douées qui font vite et
    beau et bon
    Je suis admirative

    Posté par mlk le 28 juillet 2009 à 00:34
  • Mlk, arrête !tu deviens maso !Tu en arrives même à citer Yourcenar !
    Je suis sûre que tes neurones vont très bien et la surprise qui va bientôt nous tomber sur la tête va nous laisser sans voix. Je connais tes philtres magiques ...

    Posté par Irene le 28 juillet 2009 à 10:30
  • Missmiss, ou tu nous donnes l'adresse de ce moule, ou tu nous en vends !

    Posté par Irene le 28 juillet 2009 à 10:31
  • Non Irène, c'est la Duras ih!ih!

    Posté par mlk le 28 juillet 2009 à 10:32
  • Avis à la population savonnière : pour prouver à Dame Michèle que je "suis" bien, j'ai trouvé des fibres de soie tussah. Ah, Ah !

    Posté par Irene le 28 juillet 2009 à 10:33
  • Mlk, comment ai-je pu confondre ? Surtout pour quelque chose qui était aussi dramatique ! J'ai honte ! A part que - pardon - elles étaient aussi moches l'une que l'autre !

    Posté par Irene le 28 juillet 2009 à 10:34
  • ça y est, j'ai testé "la leçon de Michèle".

    Posté par venezia le 28 juillet 2009 à 13:06
  • Venezia, dis nous tout !
    Rendez-vous sur ton blog ?

    Posté par Irene le 28 juillet 2009 à 17:23

Commenter l'article