Crème lavante à la Primevère

Le bain

Par atelierdemichele

          

primev_re

          Les rugbymen, comme les routiers, sont sympas. Quelque soit leur gabarit, ils sont sympas.

          Ils se coltinent leurs congénères dans des rencontres musclées, reviennent des entrainements avec des bleus, des contusions de toutes les couleurs et ramènent des T shirts lacérés.

ballon_rugby
Magnifique ballon d'ici

          Ils aiment par dessus tout le goûter monstrueux qui suit le match mais ne rechignent pas à faire la queue sagement pour le recevoir des mains de l'entraineuse (Ben oui, le petit modèle a souvent une entraineuse et non un entraineur...).

C'est peut-être pour cela qu'ils ont tous tenté un jour ou l'autre de plaquer leur mère qui ne peut que hurler qu'ELLE ne joue pas au rugby!

          Ils se moquent de la dite mère quand elle râle contre les sauvages qui leur labourent les jambes, leur marchent dessus avec les crampons mais ne refusent pas la lavande qui sauve tout le monde quand ça ne va pas (Meuh non, ça ne fait pas mal!).

Pour la douche rituelle qui suit les entrainements, je leur ai fabriqué une crème lavante très douce à la Primevère pour calmer les douleurs, avant la revue des bobos.

           Au cours du printemps, j'ai ramassé quelques fleurs de Primevère sauvage (Primula veris ou officinalis) ou Cowslip en anglais.r_colte_fleurs_primev_re
Il en pousse un peu dans un bout de mon jardin!

Il faut absolument éviter de retirer les racines qui contiennent jusqu'à 5/10% de triterpénoïdes expectorants. La forêt vous en sera reconnaissante.

          Les fleurs surtout contiennent des flavonoïdes anti-oxydants et anti-inflammatoires.
Elles sont bonnes pour les contusions, les douleurs, les enflures et "la tendance à la paralysie".
On les utilise contre les ecchymoses et comme analgésique.

Les propriétés sont extraites entre autres de ce site en anglais qui liste de très nombreuses plantes avec leurs usages médicinaux.

primev_re_for_t

         

          J'en ai fait un macérat huileux à chaud sur de l'huile de tournesol oléique (Biofritol) en retirant la corolle.
C'est un macérat olfactivement très agréable, à l'odeur délicatement fruitée que je ne regrette pas d'avoir fait.

Certaines personnes peuvent développer une dermatite primulaire au contact des fleurs.

Chez Pescalune , on trouve aussi les propriétés du macérat huileux de fleurs sèches et racines fraîches que l'on récoltait à l'automne. Evitez de le faire en forêt s'il vous plait.

Chez Spieza on en trouve dans l'huile adoucissante pour le corps.

Chez Kneipp, on en trouvait dans l'huile de douche à la Primevère. Il y a eu une refonte de leur gamme, je ne retrouve plus cette huile formulée avec des polysorbates.

Ne pas confondre l'huile macérée de primevère avec l'huile de primevère du soir (ou Evening Primrose en anglais) qui n'est autre que l'huile d'onagre.

 
cosm_to_018mac_rat_primev_re
Huile macérée avant et après filtrations drastiques

J'ai hésité entre une huile de douche et une crème lavante.
Sur ce blog, on trouve la formule de l'huile de douche de Catherine donc j'ai opté pour une formule de crème lavante onctueuse avec des bases lavantes plus naturelles qu' ici


Formule et mode opératoire pour 300g de "Crème lavante pour rugbymen"


La Phase A

- 114.5g eau
- 10g glycérine végétale bio
- 2g allantoïne (évite les réactions possibles à la primevère)
- 2g gomme guar conditionnante (épaissit et veloute la crème, donne une sensation de douceur sur la peau)
- 1g gomme xanthane

Dans un bécher désinfecté, diluer l'allantoïne dans l'eau chaude puis ajouter la xanthane en pluie pour former un gel.
Mélanger la gomme guar conditionnante dans la glycérine et l'ajouter au gel en mixant bien.
Porter à 70° au bain- marie.

phase_aqueuseguar_et_glyc_rine

Gel à la xanthane et mélange guar-glycérine

La phase B

- 60g base moussante douceur (Aroma-zone)
- 30g mousse de sucre (AZ)
- 10g douceur de coco (AZ)

Mélanger ces tensioactifs dans un bécher désinfecté et porter à 70° en mélangeant doucement sans faire mousser.

bases_moussantes

Le mélange A et B

Verser la phase B chaude dans la phase A et mixer fortement dans le bain-marie chaud mais éteint.
On obtient une sorte de "blob", pas de crainte, ça ira...

m_lange_A_et_B

La phase C

- 30g huile de primevère
- 16g d'émulsifiant MF, VE et alcool cétéarylique mélangés* (ou olivem 1000, émulsfiant végétal de Bilby, cire n°2 d'Aroma-zone si vous n'avez pas celui là)
*il me semble important de choisir un émulsifiant qui comporte déjà un épaississant.
- 10g huile de Millepertuis sur olive bio (anti-inflammatoire, maux de dos)
- 10g huile d'arnica (contre les coups et les contusions)

Faire fondre dans un bécher désinfecté au bain marie à 70°

Le mélange A, B et C

Verser la phase C fondue dans le mélange A et B,
Mixer et continuer à la spatule souple si le mixer a du mal.
Faire refroidir dans un bain d'eau fraiche.

m_lange_A__B_et_C

La phase D

- 1.5g conservateur (à ajuster si nécessaire)
- 3g d'huiles essentielles (soit 90gttes pour 300g de crème lavante)

60gttes de mandarine distillée (Florame)
30gttes de lavande fine bio

Acide lactique pour rectifier le pH à 5/6.

Mettre en flacon pompe.

L'émulsifiant

vendu sous les noms de "Blend emulsifier" ou "natramulse"

C'est un mélange de MF, de VE et d'alcool cétéarylique;

* Pour obtenir un lait,

3% de natramulse + 2% cétyl palmitate + 12% huiles fluides + 1 à 2% de cires + 5 à 6% de beurres (kpangnan)
 
* Pour obtenir une crème encore pompable mais confortable que j'appellerais un lait d'hiver:

5% de natramulse + 2% de cétyl palmitate + 2% acide stéarique + 3% cires + 7% huiles fluides + 9% de beurres (karité et coco)
 
* Pour obtenir une crème

6/8% + un autre épaississant que les cétyl palmitates ou cétyl esters qui restent trop fins.

  cr_me_lavante

   

Le verdict

flacon_cr_me_lavante

           Si le rugbyman est costaud, il fait tout de même partie de la Tribu des Nez délicats.

J'ai donc choisi des HE très faciles.
J'aime personnellement beaucoup le résultat du mélange des macérats très odorants (arnica et primevère) avec les huiles essentielles de lavande et mandarine.
Il est à la fois fruité et dynamisant.

           L'un des testeurs a dit: "ça ne mousse pas beaucoup mais c'est agréable". Comme il n'y en a déjà plus, je le crois, que c'est agréable...

Prendre cette courte phrase pour un compliment qui déchire!


Autour du chaudron

    Je n'aurais jamais pensé mixer le tensio-actif, je le rajoutais en troisième phase dans mon lait moussant. C'est curieux, ce blob qui se dilue ensuite avec la phase huileuse. Tu me donnes envie d'essayer, Michèle, hélàs, sans primevère. (j'aime bien le contraste entre la fragilité d'une primevère et tes solides sportifs ;o))
    Une nouveauté de plus dans mon cahier, merci, merci.

    Posté par chabou le 29 juillet 2009 à 16:03
  • Alors je lis avec grand plaisir ta prose
    et je regardes du bout du bout des yeux la formule
    trop tentatrice, ce n'est vraiment pas le moment que Primevère et Arnica me détournent de mon
    but...tu leur as concocté un nid douillet et après cela zou! au dodo, qu'ils te laissent la table ronde
    Agréable, ils ont le compliment garçonnier
    Allez je vais aux courses caustiques

    Posté par mlk le 29 juillet 2009 à 16:34
  • J'imagine des rugbymen fleurant bon la primevère…

    gomme guar, gomme xanthane, emulsifiant, … avec ça meme en secouant bien avec une belle poigne d'homme de sport, c'est un flacon qui doit tenir la route! J'aime beaucoup ces mélanges complexes.

    Posté par venezia le 29 juillet 2009 à 17:25
  • Je suis peintre et j'imagine toujours comment je verrais telle personne, ou telle action sur un tableau, comment je la représenterais ...

    Michèle serait dans la rosée du petit matin, en Dame à robe longue, couleur pastel irisée finement, parcourant son jardin, les fleurs s'inclinant devant elle. Tout serait calme et paix, on entendrait un petit bruit léger d'eau se faufilant entre quelques cailloux moussus.

    Elle recueillerait une fleur, en s'excusant de la blesser éventuellement, et en lui promettant qu'elle allait être transfigurée dans un produit
    susceptible de magnifier ses propriétés.

    Puis, Dame Michèle reviendrait après un dernier regard à son jardin enchanté, poserait son butin et entamerait la préparation de sa potion dans son chaudron d'alchimiste.

    Mais penchée avec grâce sur son chaudron, Dame Michèle ne saurait transpirer : des petites fées assistantes faciliteraient son travail en silence.

    Dame Michèle n'ayant pas les empêchements du commun des mortels, elle aurait déjà disposé ses grimoires, pesettes et instruments, et ses potion auraient décidé une fois pour toutes qu'elles s'émulsionneraient avec douceur et compréhension.

    Enfin, toujours avec des pas de ballerine, elle viendrait nous transmettre le résultat de ses assemblages délicieux et intelligents.

    Puis, elle s'occuperait avec attention et indulgence des damoiseaux crottés et courbatus revenus de leurs tournois en tout genre.

    Et nous, nous profitons : cette crème lavante anti douleurs fera le bonheur de nombre d'entre nous. (et de nos hommes ...) Et c'est une formule intéressante et inédite (pour moi en tout cas). De même que l'utilisation de la primevère.

    Merci !

    Posté par Irene le 29 juillet 2009 à 18:32
  • Moi qui beaucoup pratiqué le rugbyman il y déjà fort longtemps, j'avoue que je ne les imaginais pas du tout se dorloter avec des crèmes lavantes douces et parfumées aux huiles essentielles. Tout se perd ma brave dame ! et c'est tant mieux, Michèle si tes grands costauds apprécient (certes avec leurs mots, faut pas trop demander non plus !) un produit-soin spécialement élaboré par une maman aimante qui a même poussé le raffinement jusqu'à leur faire une jolie étiquette. Heureux hommes ! ça donnerait presque envie de se mettre au rugby.
    Merci de nous donner des idées, j'imagine assez bien une crème lavante pour jardinier écorché aussi, toujours sur le même principe.

    Posté par lolitarose le 29 juillet 2009 à 19:05
  • Superbe ! Juste la recette que j'attendais...
    Et j'adore la description si évocatrice d'Irène, en plus Dame Michèle chanterait comme Peau d'Ane qui fait son gâteau.
    Est-ce qu'en ajoutant du SLSA çà mousserait plus ?
    Merci !

    Posté par Froog le 29 juillet 2009 à 22:58
  • Le Rudbyman est beau, grand, fort
    C'est the Man..
    et le simple "c'est agréable" pour the viril man, c'est comme tu l'écris : un grand compliment !

    Tu sais quoi Michele ? Je crois bien que pour la 1ère fois, j'ai tous les ingrédients (sauf le macérat de Primevère)
    pas belle la vie ?

    pas de rugbyman à la maison mais...Dans chaque homme s'en cache un n'est ce pas ?

    PS : c'est pas le tendre Chabal ton fils tout de même ?

    Posté par patte le 30 juillet 2009 à 00:03
  • Ben moi , Irène, je veux bien être une des petites fées qui aideront au-dessus du chaudron.
    Ben dis-donc, Michèle,si tes rugbymen ressemblent à ceux de la BD, il te faudra refaire des litres de crème lavante et toutes les primevéres de ton jardin ne suffiront pas...
    Cette recette déchire grave!

    Posté par Loulou le 30 juillet 2009 à 04:19
  • Je ne sais pas par où commencer tant je trouve cette formule simple mais tellement réfléchie qu'elle en est presque complexe. Comme toujours, j'ai été enchanté de lire ta prose qui m'a bien fait sourire. Le fan-club s'impose là...

    Je suis justement moi aussi en train de plancher sur une crème de douche nourrissante ! Et c'est le pomponneau de la pomponnette (!) : j'étais arrivé à peu de chose près (la guar conditionnante et les propriétés anti-inflammatoires mises à part) aux mêmes proportions entre les gras, l'eau et les tensioactifs que toi ! Décidément, tout le monde me devance ces temps-ci (n'est-ce pas Lolitarose ? ;-D ). Il va falloir que je modifie tout ça pour rester dans le coup (et ne pas plagier).

    En fait, ça tombe bien, j'ai un système émulsifiant que je veux tester depuis un moment, ça me donnera l'occaz' de le faire.

    J'ai tout de même quelques questions en vrac (oui, oui, je sais... encore et toujours des questions !). Bon je me lance :
    Est-ce que la guar conditionnante apporte le même type de glissé que le BTMS ? Et y a-t-il une raison particulière qui te fait d'abord diluer la guar dans la glycérine et ne pas l'ajouter directement à ta phase A ? Et une petite dernière pour la route : les tensioactifs ont-ils une influence sur la fluidité finale ?

    Bises Dame Michèle, et bises à toutes

    Posté par Yulaan le 30 juillet 2009 à 13:14
  • Vous avez parlé de "fées qui volètent au dessus du chaudron"
    Moi c'est une libellule gracieuse, qui a laissé une douce trace
    et s'en allé comme plume au vent
    ih!ih!ih! allez les "nez" et autres limiers de Paname et d'ailleurs
    La vie en primevère est belle lalalère

    Posté par mlk le 30 juillet 2009 à 19:54
  • - Mlk,
    Tu peux être fière de toi!

    - Yulaan
    Est-ce que la guar conditionnante apporte le même type de glissé que le BTMS ?
    Pas vraiment car c'est tout de même un gélifiant et non un émulsifiant. Je le trouve plus "discret", alors que le BTMS qui contient un épaississant est plus perceptible.

    Et y a-t-il une raison particulière qui te fait d'abord diluer la guar dans la glycérine et ne pas l'ajouter directement à ta phase A ?
    La guar est très fine, très pulvérulente et un si petit volume me semble mieux se répartir dans la masse s'il est dilué au préalable.
    D'autre part, ce soin était si long à préparer que j'ai vraiment fait attention à ne pas griller d'étapes pour assurer le coup.

    Et une petite dernière pour la route : les tensioactifs ont-ils une influence sur la fluidité finale ?
    Je ne suis pas bien sûre de comprendre cette question Yulaan.
    Le volume est plus important quand on les rajoute évidemment et s'ils sont sirupeux, les tensioactifs naturels "maniés" perdent vite ce côté.
    C'est là le drame des gels douche naturels qui ont besoin de gommes pour être un peu moins fluides. Donc oui, ils détendent la texture.

    - Loulou,
    Mes 3 rugbymen sont heureusement moins caricaturaux car ils sont encore jeunes. Fort heureusement!
    Je garde espoir car mon "vieux" rugbyman a très bien vieilli lui

    - Patte,
    J'ai vérifié, Chabal est né en 1977 et sans te raconter de détails croustillants de ma vie, je n'ai pas été très précoce sexuellement )
    Il ne peut donc pas être mon fils... mais il plait à mes rugbymen de fils!

    - Froog
    Je ne connais pas le SLSA. Peut-être pourras-tu nous raconter si tu testes?

    - Lolitarose,
    Si tu as pratiqué le rugbyman, tu connais peut-être ce livre que je me suis offert l'an dernier pour tenter de comprendre:

    http://www.editions-mango.com/site/index.php?clef=MG_COLLECTION&coll_id=119

    La crème lavante du jardiner est à créer car on a autant de courbatures après une journée de travail au jardin.

    - Irène,
    C'est très gentil et beau tout ce que tu écris là mais j'espère être un peu plus terre à terre que ça tout de même! Merci à toi!

    - Venezia,
    L'odeur du macérat d'arnica est tout aussi délicieuse que celle du macérat de Primevère. J'ai trouvé que ce mélange olfactif aurait suffi mais le TND (Tribu de Nez délicats)
    doit être ficelée et conquise par l'odorat aussi.

    J'ai un peu bétonné avec les gélifiants car j'utilisais pour la première fois cet émulsifiant 3 en 1 mais ça donne finalement beaucoup de douceur à la crème.

    - Mlkadéjàsav...
    Tu peux penser aux milliards de savons que tu vas pouvoir faire à présent. Avec ou sans arnica, primévère...
    Bisous très fiers de toi!

    - Chabou,
    Effectivement le mode opératoire est différent de mes crèmes lavantes habituelles.
    C'est un peu trop long à réaliser mais je trouve que la texture est plus douce, plus agréable.

    Posté par michele le 30 juillet 2009 à 20:36
  • Ah, je le sentais, je le savais : la deadline de mlk c'était aujourd'hui !
    Accrochez vous : demain nous allons avoir le bonheur de féliciter une nouvelle savonnière ... Et je suis sûre que cela va être grand !
    Michèle, on ne peut faire autrement qu'avoir les pieds sur terre mais chacun et chacune a sa façon d'être "céleste" ; c'est comme les parfums : la note de fond, celle de cœur et celle de tête ...
    Bon vivement demain. Mince, cela me consolera d'être vieille d'une journée de plus !

    Posté par Irene le 30 juillet 2009 à 20:48
  • Le teasing devient intenable: Mlk, je VEUX VOIR TES SAVONS SVP… et avec les détails bien sûr…

    Posté par venezia le 30 juillet 2009 à 20:50
  • Ils sont crô bô.
    Mais même sous la torture, je ne dirai rien!

    Posté par michele le 30 juillet 2009 à 21:12
  • Han! je voudrais bien, mais je peux point
    Mais Vénezia, Irène, Lundi ou Mardi (technique oblige) au travail
    Lolitarose surtout, c'est pas facile, c'est pas compliqué, c'est pas à pas pour un Kifdutonnere et surtout a peine fait, une envie de remettre le couvert et d'inviter plein de bonnes choses à la sauce
    et de régaler les convives
    Là, je pense à la prochaine savonnée...Bien sûr, ma Libellule
    ne sera pas présente, mais sa fine empreinte me donne ses aîles
    Une libellule, c'est vert et bleu et irisé et ça trace vite, et ne se laisse pas attraper et brille comme un ciel de désert ...là où des poètes ont touché les dieux

    Posté par mlk le 30 juillet 2009 à 21:27
  • MLKasoap, tu nous fait mouuuurir d'envie avec tes savons ! Vivement demain !

    Posté par lolitarose le 30 juillet 2009 à 22:08
  • On est demain ! Mlkiafiniparleraire, on veut voir, s'il te plaît !

    Posté par chabou le 31 juillet 2009 à 07:33
  • Voui, on est demain et on a toujours rien vu ! tu vas m'obliger à partir travailler les yeux vides ! Bouhhh !

    Posté par lolitarose le 31 juillet 2009 à 08:36
  • Merci beaucoup de me répondre Michèle avec autant de précision.

    "Et une petite dernière pour la route : les tensioactifs ont-ils une influence sur la fluidité finale ?
    Je ne suis pas bien sûre de comprendre cette question Yulaan."
    J'aurais dû être plus précis (ça l'était dans ma tête mais tout le monde sait qu'elle ressemble à un capharnaüm de chambre d'ado)
    Il me semble que les tensioactifs avaient tendance à liquéfier une crème qui devrait être plus épaisse sans TA. Je ne sais pas si je suis clair là... Je crois avoir lu que les TA diminuaient la viscosité d'un mélange d'émulsifiants qui devrait être plus consistant. Bon je ne suis pas très clair mais je sais ce que je veux dire... Pas facile d'être précis... (En fait, je veux savoir si je dois mettre plus d'épaississants que prévu pour avoir une vrai crème de douche et non pas une simple lotion nettoyante pour le corps).

    Bises et encore merci

    PS: Mlk, n'écoute pas les impatientes. L'attente ne fera que décupler le plaisir de te lire... et de se délecter )

    Posté par Yulaan le 31 juillet 2009 à 13:50
  • Félicitations MLK, j'attends mais pas plus tard que mardi, ok!!! Quel supplice cette attente!

    Posté par Loulou le 31 juillet 2009 à 15:58
  • Ils sont bien gâtés ces rugbymen que leur maman enveloppe de douceur ; ce n'est pas parce qu'on est un "petit dur" qu'on n'a pas besoin de douceur.
    Le mot "primevère" chante bien à mes oreilles et je trouve la fleur très jolie.
    Il faudrait que j'essaie de faire ce type de crème lavante avec Alpha, Beta, Sugar dont je dispose, je n'ai pas encore eu le temps.
    Je trouve aussi que le macérat huileux d'arnica sent très bon.
    Encore une jolie formule.

    Posté par Catherine le 31 juillet 2009 à 22:11
  • - Yulaan,

    Effectivement les tensioactifs ont tendance à liquéfier voire à défaire l'émulsion donc je bétonne avec les habituels gélifiants et autres épaississants.

    La rançon est que l'effet moussant est moindre mais l'effet détergent persiste. Ce qui fait que ce n'est pas très économique puisqu'il est difficile de se désaccoutumer de la mousse.

    - Catherine,

    Ces rugbymen sont très exigeants et critiques. Je m'engouffre donc avec délices dans le moindre mot agréable.

    Mais le plus âgé d'entre eux me répète à l'envi que "sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur".
    Beaumarchais aurait mieux fait de se taire, même si j'adore cette phrase, si vraie!

    Est-ce que j'ai du mal avec la critique? )

    Posté par michele le 01 août 2009 à 10:48
  • Michèle, ta bande de rugbymen aime décidément beaucoup te chambrer. Pour les avoir un peu vus à l'oeuvre et pour avoir suivi parfois leurs exploits ici, je les imagine jubilant à l'idée de te mettre gentiment en boîte, Beaumarchais a des effets inattendus! J'aime particulièrement ta formule, à la fois si simple, si nature et si raffinée et bien pensée comme toujours. Une petite question car je suis étonnée de voir que tu utilises la guar conditionnante, je pensais qu'elle s'utilisait surtout pour les cheveux. A-t-elle un effet particulier dans les crèmes classiques?

    Posté par malegria le 03 août 2009 à 18:19
  • @Malegria
    La guar conditionnante est "conditionnante et tu peux la marier avec le btms pour des crèmes corporelles, très douces et envellopantes, elle remplace très bien les autres gommes
    pour un toucher "effet gonflant"

    Posté par mlk le 04 août 2009 à 19:49
  • Donc la guar conditionnante est différente de la guar tout court MLK ?

    Posté par Catherine le 05 août 2009 à 04:25
  • @Cath
    Oui, c'est issu de la gomme guar mais c'est modifié pour supporter les surfactants(ih!ih!) et donner l'effet conditionnant c'est le fameux,voir les fameux hydroxypropyls(miel, protèines,phytokeratine)
    Sert aussi à stabiliser l'emulsion et opacifier
    Fais un tour sur the Herbarie

    Posté par mlk le 05 août 2009 à 09:49
  • Bonjour!! Magnifique recette de crème de douche qui m'inspire beaucoup!!
    Je débute en cosméto jusque la phaseD tout va bien mais après heuuu je ne comprends plus trop ce qu'il faut faire avant de mettre en flacon???
    Un petit éclaircissement serait vraiment très gentil de votre part!! Au plaisir de vous lire!!! et merci d'avance!

    Posté par Roudoudouce le 21 février 2011 à 21:35
  • Roudoudouce, je suis désolée d'être passée à côté de votre question.
    Une fois les HE ajoutées, vous testez le pH de votre composition à l'aide d'un morceau de papier pH.

    Il doit être acide et idéalement autour de 5/6. S'il est plus élevé, vous ajoutez de l'acide lactique goutte à goutte pour acidifier en testant entre chaque goutte.

    Puis vous mettez en flacon.

    C'est la saison des primevères!

    Posté par michele le 16 mars 2011 à 17:56
  • Merci beaucoup pour le complément d'information!!! Bonne continuation surtout, votre blog est une mine d'or ;o)

    Posté par Roudoudouce le 19 mars 2011 à 16:27

Commenter l'article