Crème au citron pour mains parisiennes

Soins des mains et des ongles

Par atelierdemichele

         Je déjeunais avec trois élégantes parisiennes: une pressée et deux plus cool (ben oui, ça existe, les parisiennes cool!).

Les trois étant de furieuses savonnières et fabricantes de cosmétiques maison, je me suis dit qu'elles devaient avoir les mains sèches plus souvent qu'à leur tour.

cosm_to_079

          Je leur ai donc fabriqué très vite une crème au citron et à l'amande douce pour les mains.

J'ai choisi l'huile et la cire d'amandes douces pour coller avec un émulsifiant formulé pour des émulsifications à froid et vendu sous plusieurs noms:

- "Cold emulsifier bio" chez Zinette et Aromantic
- "Sucramulse bio" depuis peu chez Bilby
- "Gélisucre bio" bientôt chez Aroma-zone (Il y a déjà certaines recettes formulées avec cet émulsifiant sur le site).

Son INCI: Glycerine, Prunus amygdalus dulcis, citrus aurantium dulcis fruit water, sucrose laurate

soit par ordre décroissant de la glycérine, de l'amande douce (il n'est pas précisé sous quelle forme), eau de fruit d'oranger doux et un ester de sucre, le sucrose laurate.

94% de ces ingrédients sont issus de l'agriculture biologique.

         

Cet émulsfiant liquide et bio s'utilise généralement à hauteur de 6% et permet de former des émulsions, des gels huileux et même de rattraper une émulsion qui se déphase!

Les formules à froid du site Aromantic que j'ai testées à la sortie de ce produit contiennent beaucoup trop de gommes gélifiantes (xanthane et/ou cellulose) car il faut bien éviter le déphasage...et donnent des émulsions très liquides et collantes.

Celles intitulées crèmes sont en fait des laits plus gras et... collants.

          Bref vous comprenez que je trouve que ces appellations "émulsifications à froid" sont un peu forcées pour aller dans le sens du froid à tout prix. Mais cela n'engage que moi, bien sûr.

Les contraintes sont telles qu'on a du mal à obtenir de jolies émulsions allant du lait à la crème.
Seuls les beurres et épaississants ajoutés le permettent et là, on n'a pas le choix, il faut chauffer...

          Je trouve que les esters de sucre  bien formulés sont formidablement hydratants et fins sur la peau.

Toutes les émulsions que j'ai trouvées réussies (et réalisées avec les quatre que je possède) sont donc faites à chaud/froid avec des beurres et des co-émulsifiants qui permettent de mieux ajuster la viscosité.

cosm_to_078

          Les crèmes pour les mains me semblent devoir présenter plusieurs caractéristiques:

- être suffisamment épaisses pour être confortables

. 8% d'épaississants et co-émulsifiants (cétyl-esters très fns, alcool cétylique et acide stéarique pour le confort et la tenue).

On peut remplacer la quantité de cétyl-esters par de l'alcool cétylique mais alors je conseillerais seulement 5/6% de co-émulsifiants au total.

- ne pas être grasses pour autant

ce serait dommage de devoir s'essuyer après les avoir appliquées...

. 8% d'huiles nourrissantes
. 5% de jojoba pour filmer et protéger sans effet gras,
. 5% d'huile de coco fractionné très fine et pénétrante,
. 5% de beurres,
. 1% de cire
soit 24% de gras hormis les émulsifiants.

- être agréablement parfumées mais pas trop

. 2% d'huiles essentielles autour du citron.

L'hiver approche, oranges et clémentines garnissent les étals sur les marchés, mon amie de toujours m'a rapporté des Antilles des citrons cueillis dans son jardin au moment de sauter dans l'avion...

Ce sera donc un mélange d'agrumes (en gouttes pour 100g de crème):

25 Citron distillé bio Florame (non photosensibilisant)
15 Petit grain citronnier bio Vitalba
10 Petit Grain cédrat Myrtea
5 Cédrat Purissimes
5 Tangerine Purissimes

Les huiles de zestes d'agrumes devraient dans la mesure du possible être choisies en bio car ce sont dans les zestes que se concentrent les pesticides.

Imaginez la quantité de pesticides dans une huile essentielle pressée ou distillée dont chaque millilitre est issu de plusieurs kilos de fruits traités...

Bon, dans ma crème il y en a un peu car je n'ai pas trouvé tous les zestes en bio ;)

- être traitantes surtout pour les mains très sollicitées.

J'ai choisi un seul actif, l'urée.
Oouiii  il y en a dans le pipi aussi ;) mais l'urée pharmaceutique est issu de synthèse. Ouf!

Fabriqué par notre organisme à partir des protéines (donc des acides aminés) de l'alimentation, l'urée est un agent hydratant aux doses de  5 à 10%.

Naturellement présent dans le facteur naturel d'hydratation de la peau (NMF: Natural Moisturizing Factor), il est très bien toléré.
De très nombreuses crèmes pour peaux sèches et atopiques en contiennent.

On en trouve également dans le complexe NFF bien connu couplé à d'autres hydratants pour mimer le fameux NMF.

L'urée est très soluble dans l'eau (c'est pour ça qu'il est bien éliminé par nos urines) et peut chauffer.

cosm_to_077

     Toutes mes photos sont floues. Désolée ...

 

             Formule de la crème au citron pour mains parisiennes

Phase A

- 5% Beurre d'amande (Akamuti)
- 3% Cétyl esters
- 3% Acide stéarique
- 2% Alcool cétylique
- 1% Cire d'amande
- 0.5% Antiox Cos Cosmévert (un bon antioxydant est indispensable avec l'huile d'amandes douces)


Faire chauffer au bain marie à 75° pour faire fondre

Phase B

- 33.5% Eau de source corse St Georges
- 5% Urée (pharmacies)
- 0.5% Gomme xanthane

Faites tiédir l'eau, y diluer l'urée puis formez le gel avec la gomme xanthane.

Ajoutez les ingrédients suivants en mélangeant vivement:

- 20% Hydrolat de Petit Grain citronnier (Mandriolu)
- 8% Huile d'amandes douces bio (Bilby)
- 6% Emulsifiant à froid (Cold emulsifier, sucramulse ou gélisucre bios)
- 5% Huile de coco fractionné
- 5% Huile de jojoba macérée aux fleurs de lavande bio

Versez la phase B dans la phase A dont le bécher sera maintenu quelques instants au bain marie éteint afin d'éviter la solidification des gras durs au contact de la phase aqueuse froide.

Mélangez vivement à la cuillère magique ou mixez tout au long de l'ajout. L'émulsion prend très rapidement.

Retirez le bécher du bain marie chaud et continuez à mélanger jusqu'au refroidissement.
On peut s'aider d'un bain froid.

Phase C

- 2% Mélange d'huiles essentielles citronnées (soit 60 gouttes pour 100g de crème)
- 0.5% Conservateur Géogard 221.

+/- Acide lactique pour ajuster le pH.

Mélangez entre chaque ajout et mettre en pots.

 

Petites précisions pour compter les gouttes d'Huiles essentielles

1 goutte pèse environ 0.033g donc 30 gouttes pèseraient 0.99g soit environ 1g (si vous voulez mettre 1% d'HE pour 100g de crème, il faudra 1g d'HE donc 30gouttes)

Par contre si vous fabriquez des huiles ou des produits liquides en volumes, vous utiliserez la règle de 20 gouttes au ml donc 1% d'HE pour 100ml d'huiles donneront 20 gouttes d'HE.

Ces quantités sont à moduler selon le codigoutte de votre fournisseur, la viscosité de votre huile essentielle (le benjoin est plus visqueux que le santal qui est plus visqueux que la lavande...).

Ce qui complique tout et ça devient  incalculable...

Je me simplifie donc la vie en considérant que définitivement, 30 gouttes pèsent 1g et 20 gouttes mesurent 1ml!

 

 

          Normalement j'aime les crèmes pour les mains en tubes mais je n'en n'avais plus!

Les trois parigotes ont donc reçu leurs crèmes dans des pots à vis qui permettent un usage tout aussi hygiénique.

J'apprécie beaucoup la bonne odeur citronnée, la crème pénètre vite sans poisser malgré son épaisseur.

Je pense qu'il y aurait peut-être quelque chose à améliorer dans la texture mais je ne sais vraiment pas dire quoi.

          Les sucro-esters ont tendance à former un peu de mousse lors de l'émulsification.
C'est peut-être ça qui me gène, d'autant plus que mon pot n'est pas un pot-pompe.

Il me semble que la sortie à travers un goulot devrait améliorer ça...

          Eh les parisiennes, qu'en avez-vous pensé de cette crème?


Autour du chaudron

    Alors Lolitarose la Parisienne (accompagnée da sa comparse non moins parisienne MLK) n'a pas pu attendre d'être rentrée à la maison pour ouvrir le pot. En vadrouille dans les rues ensoleillées de la capitale, nous avons donc testé ce concentré de citrons. Je ne te cache pas que j'étais pressée de découvrir la formule, tant la texture sur mes mains m'a enchantée :filmogène mais ni grasse ni collante. Quant au parfum : hmmmm ! ça me rappelle une énooorme tarte au citron meringuée dont je n'ai pu venir à bout. je suis étonnée de la faible part de "gras" dans cette formule dont mes mains raffolent déjà. Plus épatant encore, la légèreté et le fondant de la crème à l'application.
    Tu l'auras compris Michèle, désormais la savonnière Parisienne aura toujours de jolies mains citronnées !

    Merci de cette formule qui m'ouvre de nouveaux horizons pour l'utilisation de ce cold emulsifiant que je m'évertuais comme tant d'autres à vouloir utiliser totalement à froid. Désormais, ce sera le semi-freddo.

    Posté par lolitarose le 25 octobre 2009 à 17:01
  • Déjà Lolitarose!
    Je traque les fautes, je rajoute des trucs, je reviens...

    Posté par michele le 25 octobre 2009 à 17:12
  • Ah merci pour ta formule !! Moi aussi je m'évertuais à utiliser cet émulsifiant complètement à froid et je n'étais jamais satisfaite du rendu... Tu m'ouvres de nouveaux horizons !

    Posté par Sealeha le 25 octobre 2009 à 18:10
  • Oh, voilà une formule que je range précieusement. Je n'ai pas les ingrédients pour la refaire, en particulier l'émulsifiant, mais l'esprit est très très très intéressant.

    Et en particulier, la synergie citronnée m'intéresse au plus haut point, amoureuse que je suis des agrumes ! Pour elle j'ai ce qu'il faut (sauf le cédrat, facilement remplaçable).

    Hmmm, mes mains âbimées me la réclament déjà !

    Michèle, j'aime toujours autant tes formulations, et la façon dont tu les amène et nous les offre

    Posté par amzel le 25 octobre 2009 à 18:26
  • Comme toujours, Michèle, tu es une virtuose et tu as su dompter le cold émulsifier qui donne tant de fil à retordre à Lolitarose. A ce propos, je pense que tu devrais préciser qu'il n'épaissit pas du tout, contrairement au sucrose tréarate par exemple, et que celà explique aussi la grande proportion d'épaississant.

    Quant au parfum, je ne peux qu'en rêver (je n'ai pas la moitié de ces HE... Et j'aime tant les parfums citronnés.

    Au fait, j'adore l'idée que tu te fais d'une crème faite "très vite" ^_^ On sent l'habitude derrière toute cette maestria.

    Grosses bises

    Posté par Yulaan le 25 octobre 2009 à 18:41
  • cette creme est un vrai bonheur parfumé, -on ne va quand meme pas s'en lécher les doigts, mais enfin presque!-

    Quant à la texture, là, chapeau, elle me plait, elle me plait, elle me plait (oui, trois fois)

    On trouve de l'urée en pharmacie? ? Il faut juste que je demande urée sans qu'on me prenne pour une frappadingue? Pourquoi les gens en achètent-ils?

    ton mélange de première phase me parle czr je viens de faire une cremez il y a quelques jours avec pas mal de ces ingrédients qui se mairent très bien ensemble;

    je sens que cette creme va avoir des cousins et cousines prochaineemnt…

    un grand merci pour ta maestria.

    Posté par venezia le 25 octobre 2009 à 18:49
  • - Lolitarose,

    Je voulais faire une crème pour les mains avec ta fameuse huile d'olive des Pouilles après avoir lu celle de Yulaan.
    Et puis l'amande du cold emulsifier l'a emporté.

    Et puis j'aime beaucoup cette huile dans les crèmes pour les mains finalement...

    Ce type de formulation chaud/froid avec des épaississants me convient toujours mieux pour les esters de sucre.

    - Coucou Sealeha,

    Je n'arrive pas à apprécier les formulations tout à froid sans épaississants.
    Mais c'est mon goût personnel qui veut ça peut-être.

    - Amzel,

    L'odeur est plus complexe que si je n'avais utilisé que des zestes pressés.
    Le mélange avec les petits grains associés est superbe.

    On fait comme on veut et effectivement les zestes peuvent être remplacés les uns par les autres.

    - Yulaan,

    Ravie de te lire!
    Effectivement le cold emulsifier n'épaissit pas mais je pense aussi que le sucrose stéarate ne peut épaissir que si on l'utilise en grande quantité.

    Sinon il faut coupler à d'autres émulsifiants comme tu l'as fait pour la crème de Patte.

    Je préfère généralement le rendu des crèmes avec peu d'émulsifiants et beaucoup d'épaississants que l'inverse.

    C'est plus logique aussi pour moi: un émulsifiant émulsifie et on ne devrait en utiliser que le minimum requis pour ça.
    Puis, en fonction de la viscosité désirée, on ajoute plus ou moins d'épaississants.

    Même avec les émulsifiants complexes qui contiennent déjà un peu d'épaississant, je trouve que j'obtiens de plus jolies émulsions sur ce principe.

    C'est pour moi logique que plus on "croise", mieux c'est.
    La nature ne fait jamais pur mais toujours mélangé.

    C'est la même démarche que ce que je disais à Amzel: je voulais un parfum de citron.

    Pour cela je pouvais évidemment ne mettre que du citron mais c'est mieux en mélanges.
    C'est toujours du citron mais en plus sophistiqué, plus profond.

    Ce n'est pas toi que je vais convaincre de ça, tu as un excellent nez!

    Posté par michele le 25 octobre 2009 à 19:07
  • Coucou Venezia,

    L'urée est un ingrédient courant. C'est sûr que les gens "ordinaires" n'en achètent pas )

    Et comme tu n'es pas une fille ordinaire, même si on te prend pour une frappa-dingue, l'essentiel est d'en avoir.

    C'est comme le bleu et le noir, tu vois ce que je veux dire?

    C'est marrant moi, il y a quelque chose qui me chiffonne dans la texture mais je ne sais pas quoi.
    Je pense que le fait de l'extruder l'améliore mais je n'ai plus de pots à vis ni de tubes.

    Le mélange d'émulsifiants et co-émulsifiants est fait vraiment au pif car je n'ai pratiquement plus d'alcool cétéarylique.
    Je fais des mélanges osés entre alcool cétylique et acide stéarique pour voir.

    Décidément, je suis une vraie fille, ils débordent mais je trouve qu'il n'y a plus rien dans mes tiroirs à ingrédients...

    Posté par michele le 25 octobre 2009 à 19:19
  • Comme tout ce qur tu fais, tu as réalisé une super crème. Je rêve de son odeur de citron car j'adore les agrumes, mais c'est trop compliqué pour moi, j'en reste à mes chers savons.

    Posté par Pat0212 le 25 octobre 2009 à 19:25
  • merci Michèle, du coups j'ai bien envie de me tartiner d'une crème pour les mains!!!!!! Supère cette réflexion sur les émulsifiants à froid, je vais me pencher là dessus! Encore merci Michèle pour ces recherches précieuses )

    Posté par bichon le 25 octobre 2009 à 19:31
  • Je ne suis pas parisienne mais cette jolie crème m'intéresse aussi ; j'aime aussi beaucoup les textures fines et les odeurs d'agrumes.
    Vivement ce soir que je puisse revenir lire tranquillement et en détail cet article si complet, comme d'habitude.

    Posté par Catherine le 25 octobre 2009 à 19:54
  • Merci Michèle pour cette recette. qui est, comme les autres, très dictatique.

    J'utilise régulièrement l'urée pour les crèmes spécifiques de l'eczéma.

    L'urée est très utilisé en qualité d'engrais agricole étant donné sa forte proportion d'azote.
    (c'est la femme de l'homme amoureux de la terre qui parle !).

    Posté par Irene le 25 octobre 2009 à 20:40
  • Moi c'est ta collection d'HE d'agrumes qui me fait rêver... un jour j'aurai la même lol !

    Posté par Nansou le 25 octobre 2009 à 20:40
  • Michèle,

    le sucrose épaissit un peu quand même, et je suis sûr qu'il joue sur la viscosité finale, contrairement au cold émulsifier je pense. C'est en tout cas ce que j'ai constaté.

    Je vois qu'en tous points ta démarche autour des émulsifiants et des épaississants est la même que la mienne. Quoi de plus normal puisque j'ai appris au contact de tes formules.

    J'ajouterais que je trouve plus facile de maîtriser la viscosité d'une crème à l'aide d'épaississants dont on finit par bien connaître les résultats et les réactions, qu'avec des émulsifiants qui épaississent chacun de manière différente. On prend moins de risques ainsi. Enfin, ce n'est que mon point de vue. J'aime utiliser un minimum d'émulsifiant et aussi un minimum de gomme et laisser tout le boulot de la texture aux épaississants.

    Je suis certain que cette synergie parfumée doit être merveilleuse. Je le sais pour avoir déjà senti quelques mélanges de ton cru réalisés avec les petits grains. Tout cela doit être rond, fruité, zesté sans être acide. J'y aurait personnellement ajouté une note ambrée ou baumée, orientale sans aucun doute, avec peut-être une pointe d'ylang (et de cèdre ?) pour arrondir les angles, donner du mystère, du coffre, de la tenue et une rondeur plus sensuelle. Mais je m'égare là... ^_^

    Des bisous

    Posté par Yulaan le 25 octobre 2009 à 21:00
  • 3ème parigote en goguette ravie par la texture ultra fine et pénétrante de cette crème aux coktail d'agrumes
    Alors moi, j'ai osé jouer ma princesse avec mon chér! qui m'a fait un baise mains(facile, c'est mon fiançé) et auprès des sauvageons de mon boulot, idem , de plus se sont exclamés
    walouh! ça sent trop bon
    J'en met et en remet car elle permet de jouer avec ses doigts, de masser longuement comme celle au jasmin et rose de PPP
    Je ne sais pas ce que tu pourrais trouver à redire à la texture Michèle?pas grasse, nourrissante et fine, que du bonheur!
    Comme dit la piquante Lolitarose, nous n'avons pas résisté au plaisir de se "pourlécher" les mains dans le métro parisien
    et de bavardages en bavardages(Lolitarose est très bavarde)ih!ih!
    nous nous congratulions de ta merveilleuse et fine intelligence
    cosmétique
    Michèle avec l'urée tu ne vas tout de même pas "manger épicé"
    ih!ih!

    Posté par mlk le 25 octobre 2009 à 21:04
  • Yulaan
    Le parfum est très piquant, frais et vivifiant et convient bien
    aux arpenteuses de bitume parisien
    cela nous fait une main légère et preste au cas ou la crème des filles sensuelles de Lolitarose......

    Posté par mlk le 25 octobre 2009 à 21:40
  • - Mlk,

    "Manger épicé" comme tu as bonne mémoire. Mon bachelier désormais étudiant ne passe qu'en coup de vent et ne me raconte plus de blagues...

    Tu as donc fait ta princesse même avec tes sauvageons qui manient bien l'informatique. Coquette parisienne va!

    Ben oui, je ne sais pas dire ce qui ne me sied pas complètement dans la texture.
    Dans la journée, j'en mets peu et elle pénètre super et le soir je trouve effectivement qu'elle se laisse masser longuement avant le dodo.

    Je crois que Malegria m'a contaminée.
    Au fait que devient-elle Malegria?

    - Yulaan,

    La quête de l'émulsion parfaite. Je t'ai adopté pour ça aussi ^-^ (j'adore ce smiley que je te pique au passage).

    Comme je n'aime pas que les crèmes pour les mains sentent longtemps, je n'ai pas forcé sur d'autres notes de coeur ou fond que les PG.

    C'est frais, pétillant le temps de l'appliquer et pouf, c'est fini!


    - Nansou,

    Les HE c'est une ruine pour moi. Il y en a toujours une que je n'ai pas et je trouve que les agrumes sont extraordinaires pour ça.

    La variété d'odeurs qui sont issues des fleurs, des feuilles, des fruits est tout simplement formidable.

    Et les P.G. ont des compositions chimiques et des propriétés dont il faudrait plus parler.

    Un jour si j'ai le temps, j'écrirai ici quelque chose dessus...

    - Irène,

    L'urée est effectivement excellente pour les peaux atopiques.

    Quant aux engrais, j'avais oublié cet usage là.

    L'homme amoureux de la terre (et d'Irène) qui manie si bien le tampon (ton savon au beurre, un délice terminé en 3 jours. Si, si, 3jours!) devrait nous écrire un truc ici sur cette terre qui nous permet de fabriquer des crèmes et des savons.

    Je suis certaine qu'il nous apprendrait beaucoup. Je n'oublie jamais les gens qui ont cette connaissance là, savoir faire pousser les plantes.

    - Catherine,

    Avec ton citron distillé, tu n'aurais même pas peur d'en faire une au soleil.

    A demain alors...

    - Bichon,

    As-tu enfin le temps de t'occuper de toi? Un nourrisson, c'est un ogre.
    ça nous dévore de partout mais on en re-demande!

    Moi on ne m'avait jamais dit que je croiserai dans la cuisine du jour au lendemain un grand échalas qui ne sait plus articuler.
    La veille encore c'était un bébé...

    - Merci Pat, moi aussi je ne fabriquais que des savons au début

    Posté par michele le 25 octobre 2009 à 21:51
  • J'aime beaucoup cette thématique "agrumes" terriblement séduisante en cette journée où nous nous trouvons privées de la lumière dès 19h
    Ta synergie doit faire un bel effet et, même si je ne suis pas très "agrumes", elle me plait pour l'énergie qu'elle doit dégager

    Tiens, je me rappelle en te lisant, que j'avais noté sur mon carnet de faire une formule avec un % élevé d'urée (10%) pour une crème très riche et exfoliantes pr les pieds abimés..J'avais vu cette formule chez Neutrogena
    http://www.cocooncenter.com/Neutrogena-Creme-pieds-tres-secs-et-callosites_7744703.html
    Tu me redonnes envie de la faire !

    J'apprécie aussi, dans ta réponse à Yulaan, ta logique d'utiliser le minimum d'émulsifiants et jouer sur les co émulsifiants pour la texture. Cela laisse un tel champ de possibilités !

    Posté par patte le 25 octobre 2009 à 23:21
  • hé bien Michèle tu mets pile poil le doigt où il faut: cela fait quelques mois que je n'ai plus le temps de m'occuper de moi et encore moins de tambouiller quoi que ce soit! en effet, un bébé ça nous dévore mais oui j'en redemande, mdr!! Deuis peu j'arrive à me dégager des plages horaires pour moi (en gros je ne sieste plus avec Camille, lol!!) et l'envie de me tartiner et de tambouiller me reprend, alors je me replonge doucement dans mes grimoires avant de sortir l'atirail!!!

    Posté par bichon le 26 octobre 2009 à 00:09
  • Michèle, j'ai bien relu tout l'article. Je crois malheureusement que je ne pourrais essayer cette formule, pas de cétyl esters, on peut remplacer par alcool cétylique, pas de cire d'amande, je pense qu'on peu remplacer par cire de jojoba ?, pas de d'émulsifiant à froid, je ne pense pas que je puisse remplacer par sucro-ester ou BTMS ? ça devient compliqué pour ma petite tête tout ça, j'ai du mal à suivre... hihi..

    J'apprécie beaucoup mon HE de citron distillé et j'aime bien moi aussi le coupler aux petits grains dont je dispose, j'en use et en abuse mais le flacon est presque vide, il va falloir que j'en recommande, j'aime trop les odeurs d'agrume, c'est frais et ça passe très bien en pays chaud.

    Posté par Catherine le 26 octobre 2009 à 07:05
  • Vous me faites rêver avec vos senteurs d'agrumes, en ce petit matin brumeux. Une crème main qui rend les parisiennes pétillantes a-t'elle le même effet sur les provinciales ? Je vous vois bien dans le métro à vous humer les mains ;o)
    Michèle, le choix d'huiles pénétrantes et non grasses, filmogènes de surcroit, est un vrai plus pour les mains.
    Les beurre et cire d'amande sentent-ils l'amande ? Si oui, ils ont l'air de bien se marier avec les citrus.

    Posté par chabou le 26 octobre 2009 à 08:06
  • Attention à l'HE citron!

    Ah oui super cette petite recette de crème pour les mains, très bien expliquée, merci beaucoup! PAr contre attention à l'huile essentielle de citron qui, comme toutes les huiles essentielles d'agrumes sont photosensibilisantes. En cette période où le soleil est moins fort ça peut passer mais en été garre aux brûlures! A bientôt en tout cas je garde votre sympathique blog dans mes favoris! Marie-Laure

    Posté par beauté le 26 octobre 2009 à 10:08
  • Beauté, justement, Michèle utilise de l'huile essentielle de citron DISTILLE, qui n'est pas photosensibilisante, elle l'a bien précisé dans son article ; sinon, oui, l'HE de citron obtenue par extraction de la peau est photosensibilisante.

    Posté par Catherine le 26 octobre 2009 à 10:31
  • Merci Michèle pour cette nouvelle leçon de fabrication crémesque! Je vois qu'il y a de l'évolution dans tes étiquettes... il fallait bien cela pour tes parisiennes en goguette!
    "...un émulsifiant émulsifie et on ne devrait en utiliser que le minimum requis pour ça.
    Puis, en fonction de la viscosité désirée, on ajoute plus ou moins d'épaississants." voici une pensée sur laquelle je vais méditer et p-ê revoir certaines de mes formules (une fois de plus...!)
    Bichon, quel plaisir de te lire!

    Posté par Loulou le 26 octobre 2009 à 15:26
  • - Beauté,

    Oui comme Catherine (merci!) l'a dit, le citron est distillé et non pressé pour en retirer les dérivés photosensibilisants.

    Je vais le préciser à nouveau dans mon texte si ce n'est pas assez clair.

    Mais il y a des HE de zestes de cédrat et tangerine qui elles, sont photosensibilisantes en soi mais sont peu dosées au final dans la crème.

    - Chabou,

    Je ne suis pas parisienne mas je me citronne les mains, ça marche aussi pour nous

    Les cires et beurres d'amandes sont artificiels et ne sentent rien du tout.
    Tu pourrais remplacer par d'autres beurres nourrissants artificiels (avocat...) et d'autres cires (abeille, jojoba, olive etc.)

    - Catherine,

    Est-ce que tu te sens l'âme d'expérimenter BTMS/sucro-ester/alcool cétylique?

    Tu pourrais tout à fait te faire une crème pour les mains en faisant avancer la science avec ce mélange d'émulsifiants.

    Veux-tu que Yulaan et moi réfléchissions à voix haute avec toi sur ce trio?
    On va commencer à avoir la grosse tête vu le succès de la crème de Patte...
    Mais j'adorerais!

    Posté par michele le 26 octobre 2009 à 15:29
  • - Bichon,
    Oui ton blog dort d'un sommeil trop long.

    - Patte,
    l'urée est excellente pour les pieds calleux aussi, c'est un bon kératolytique bien toléré en général.

    Puisque tu as les clés de la maison Potion, tu sais ce qu'il te reste à faire...

    Posté par michele le 26 octobre 2009 à 15:31
  • Merci Loulou,

    Les étiquettes sont vraiment basiques, je ne suis pas certaine que c'est mon dada ça.

    Et toi, que fabriques-tu en ce moment? Tu ne viens plus guère nous en parler.

    Posté par michele le 26 octobre 2009 à 15:33
  • Oui Michèle, vas-y, réfléchis et dis-mois, je suivrai à la lettre...

    Posté par Catherine le 26 octobre 2009 à 19:44
  • @cath
    Je crois que Michèle veut réflexionner avec son fils adoptif
    le petit prince Yulaan, mais avec toi aussi
    Je me mêle, il me semble que les sucro ester n'aiment pas trop les autres émulsifiants, surtout le btms(une histoire de anionic,nionic)
    ih!ih!, i
    par contre le btms est je trouve lui aussi excellent pour les mains
    une protection très velours avec une gomme comme la guar ou le chondrus
    Bon je vais à mes gâteaux

    Posté par mlk le 26 octobre 2009 à 20:00
  • MLK, cela me fait penser que tu m'avais gentiment envoyé un peu de poudre de chondrus-crispus que je n'ai toujours pas utilisée, qu'est-ce que je peux en faire pour bien l'utiliser ?

    Posté par Catherine le 27 octobre 2009 à 07:26
  • Michèle je suis là, je dois dire que je suis un peu perdue dans mille et unes occupations. Pardon...

    Ta formule pour les mains est très tentante, cette odeur citron tout en subtilité doit donner un ensemble très fin. Je suis une adepte de l'urée, effectivement très hydratante. Et je retiens surtout ton mélange de gras, particulièrement bien ciblé, il doit être moelleux, protecteur et non gras. Mais je pense que je m'en inspirerai pour... les pieds! N'y voyez aucun trouble obsessionnel

    Posté par malegria le 27 octobre 2009 à 07:29
  • Mlk nous on n'a pas peur de bioniques! On essaie!

    Catherine,je réfléchis et je reviens. je ne devrais pas, j'ai du boulot plein les bottes...

    Malegria, ne t'excuses pas d'être occupée. Ravie de te relire.

    Posté par michele le 27 octobre 2009 à 08:59
  • @Cath
    Je l'utilise en lieu et place du silicone végétal de AZ dans les conditionneurs cheveux
    Sinon je pensais aussi l'utiliser dans un savon de la mer en cubes de dissolution de la soude

    Posté par mlk le 27 octobre 2009 à 13:38
  • Qu'est ce que ça m'agace ! 2 pharmacies qui ne vendent pas de l'urée. (100 gr, elles s'en fichent totalement..au prix que c'est)
    C'est d'un pénible !!!
    Hors de question d'acheter aux EU

    Posté par patte le 27 octobre 2009 à 19:05
  • MLK, merci merci pour le lien ! bises

    Posté par Catherine le 27 octobre 2009 à 20:05
  • ... a pic !

    ... et voila je reve depuis longtemps de la formule creme mains epaisse, gourmande et "non grasse" (en fait comme celle au karite de chez la marque provencale en tubes metal) - en plus je viens juste de finir mon pot (une humble tentative maison dans ce sens...)
    ... et Michele arrive - a pic - avec sa formule magique et citronnee. Je suis comblee !

    Michele que penserais-tu de Ximenia dans cette creme ? Ca pourrait remplacer quoi ?
    Et pour les HE, dans ma formule j'ajouterai du benjoin... j'en raffole et surtout en combinaison avec les agrumes, et c'est bien pour les mains gercees non ? Merci M

    Posté par Froog le 27 octobre 2009 à 21:36
  • - Froog,

    L'huile de ximenia est très emolliente et conviendrait tout à fait aux mains sèches.

    Comme elle ressemble un peu au ricin, il faudrait je pense en mettre 2% par exemple à retirer du % des huiles nourrissantes (amandes douces).
    Fais juste attention à n'utiliser que des agrumes non photosensibilisants en grande majorité.

    je trouve le PG citron très proche su citron, il est plus maniable.

    Le benjoin est très traitant effectivement et l'odeur devrait être superbe.

    - Patte,

    Ils n'en ont peut-être pas et s'ils doivent en commander 1kg pour t'en vendre 100g, c'est sûr qu'ils ne veulent pas s'embêter car les 900g restants vont leur rester sur les bras.

    Vise une pharmacie plus grande qui fait peut-être encore des préparations.
    C'est dommage d'acheter ça à l'étranger c'est sûr.

    Posté par michele le 27 octobre 2009 à 21:52
  • - Catherine,

    Voici un premier jet.
    Si tu vois d'autres choses que tu aimerais y mettre, dis-moi.

    Je ne garantis évidemment pas mais tu seras notre testeuse

    - Phase huileuse

    1 cire jojoba
    5 tournesol, olive, amande douce, noyau abricot...
    5 coco fractionné avec omegas 6 céramides de carthame
    2 jojoba
    4 BTMS
    2.5 alcool cétylique
    0.2 antiox Cos

    - Phase aqueuse

    2 sucrose stéarate si tu veux vivre dangereusement sinon polawax à mettre avec les huiles
    5 gel de chondrus crispus maison
    60.5 eau et hydrolats
    0.3 xanthane
    5 glycérine ou extraits glycérinés maison

    - 3è phase

    5 D Panthenol
    2 HE
    0.5 geogard 221

    +/- acide lactique

    Emulsification à 75°

    Pour préparer ton coco frac + céramides, tu en pèses 0.1g que tu fais fondre au bain marie dans 100ml de coco frac.
    Tu le mets en flacon et tu utilises ça quand tu veux traiter une peau sèche ou mature.
    C'est superbe! Et tu en as de quoi nourrir toutes les vieilles peaux de Calédonie

    J'ai évité les beurres car il devrait faire chaud en ce moment à Nouméa et le BTMS contient pas mal d'alcool cétéarylique donc ça devrait être assez épais sauf si le sucrose stéarate me joue des tours...

    Crabtree et Evelyn fait des formules pour pieds ou mains avec BTMS/ esters de sucre/alcool cétylique et plein de gommes dont xanthane et chondrus crispus.

    Regarde là:
    http://www.amazon.co.uk/Crabtree-Evelyn-Source-Second-Hands/dp/B001I9XYZ0/ref=combo_pack_i_14

    A bientôt, je croise les doigts...

    Posté par michele le 27 octobre 2009 à 22:03
  • Michèle,

    je n'ai jamais constaté de liquéfaction d'une émulsion fait avec un autre émulsifiant quand j'y ajoutais du sucrose.

    Catherine,

    Je ne saurais que trop te le conseiller. Je trouve même qu'il épaissit un peu tout affinant les textures et en majorant considérablement l'effet hydratant et frais à l'application, même pour les crèmes à fortes proportions de phase grasse, que je trouve parfois "sèches". Nourrissantes, certes, mais sèches malgré tout sur la peau, comme un baume. Il me manque la sensation de "l'eau sur la peau". c'est ce que j'appelle l'effet frais d'ailleurs. Je ne sais pas si je suis très clair là...

    Et puis ça te permet de faire une partie de l'émulsion à froid si tu le souhaite.

    Enfin, tu l'auras compris, je ne suis pas objectif quand on parle du sucrose ^_^

    Ce qui me chiffonne un peu dans la formule que Michèle t'a donnée, c'est la forte proportion de BTMS. Je crains que ça ne colle un peu. Mais bon, la seule fois où je l'ai utilisé sur la peau (dosé à 4%), je l'avais marié à une grosse part de karité et un peu d'olivem 1000. Et comme je n'ai jamais retenté l'expérience depuis, je ne sais pas si c'est la forte proportion de karité qui collait ou le BTMS justement. Donc si tu teste, tu me diras si tu te lances ?

    Posté par Yulaan le 28 octobre 2009 à 00:44
  • Et au final, à force de lire et relire la formule que Michèle vient de te donner, je me prends à imaginer la texture d'une telle crème, et... va falloir que je teste, moi aussi ! (encore une expérience à ajouter à la liste

    Bises à toutes

    Posté par Yulaan le 28 octobre 2009 à 00:45
  • Merci Michèle et Yulaan !

    Je file à mon cours de gym et au retour je me lance dans cette aventure dangereuse mais excitante ; votre testeuse vous tient informés, ce soir peut-être, demain matin sûrement. Bises.

    Posté par Catherine le 28 octobre 2009 à 06:54
  • Je me demande s'il ne faudrait pas ajouter un peu d'oxyde de zinc pour filtrer un peu les UV ?

    Posté par Irene le 28 octobre 2009 à 10:50
  • Merci beaucoup Michèle pour cet article... j'apprends plein de choses et c'est un réel plaisir! Je découvre l'urée qui devrait faire un bien fou à ma peau atopique et d'autres ingrédients. Merci beaucoup pour ce partage avec des mots simples.
    je ne suis pas très originale mais comme beaucoup je suis aussi une amoureuse des agrumes, je ne savais pas qu'il existait différentes he, dont celle de citron distillé qui n'est pas photo-sensibilisante si j'ai bien compris!

    Je suis aussi une grande adepte de l'amande douce. Faut que je range cette recette dans un petit coin de ma tête pour la tenter un de ces jours!

    Pox

    Posté par pots le 28 octobre 2009 à 11:53
  • Ca y est, elle est faite ! et elle est très belle!
    j'ai omis la glycérine et le D panthénol, j'ai utilisé de l'urée, de l'huile d'abricot, du jojoba aux céramides et coco fractionné.
    L'émulsion s'est très bien faite, j'ai chauffé la phase huile à 70° et la phase eau un peu moins. J'ai mixé les deux phases au Bamix.

    Je lui ferais juste un petit reproche, je trouve que la texture est un peu trop "cireuse", il faudrait peut-être diminuer un peu le BTMS ?

    Bon, sur ce, je vais me coucher en sniffant mes mains (HA de mélisse, HA de verveine, HE citron distillé, petit grain citron, petit grain combawa, bergamote sans bergaptène, ça sent trop bon) ; je vous dirai demain matin si j'ai les mains toutes douces et si la crème ne s'est pas déphasée.

    Posté par Catherine le 28 octobre 2009 à 12:03
  • Catherine, tu as fait tes céramides au jojoba?
    Je te proposais de le faire dans du coco fractionné.

    C'est marrant Yulaan et toi en voulez à mes 4% de BTMS mais pour diminuer l'effet cireux, j'aurais penché pour la trop grande présence de jojoba.
    Sous un climat chaud et humide, c'est peut-être trop filmogène.

    L'alcool cétylique et les céramides en plus, c'est peut-être trop...

    D'ailleurs, est-ce un effet cireux ou un effet "glu-glu" du genre que font les après-shampooings?

    - Si c'est vraiment cireux, je pencherai pour la diminution de l'alcool cétylique (1.5%) et changer l'huile de jojoba pour une huile plus sèche comme l'inca inchi.

    D'ailleurs il manque un peu d'omégas 3 dans les huiles...

    - Si c'est un effet "glu-glu" c'est le BTMS qui doit être diminué.

    La trouves-tu assez épaisse ou trop épaisse? Car si c'est bon, en diminuant le BTMS, il faudra compenser avec un peu d'acide stéarique.

    Tout est alors à revoir...

    Posté par michele le 28 octobre 2009 à 13:05
  • Merci Pots et Malegria!

    Irène, c'est vrai que Catherine est en pays chaud et que son dermato lui conseille les gants pour conduire...

    Il faudrait des anti-UV (ce que fait un tout petit peu le jojoba).
    Mais je ne suis pas très adepte de l'oxyde de Zn en cosméto.

    Pour moi, c'est un produit traitant pour les érythèmes fessiers

    Posté par michele le 28 octobre 2009 à 13:09
  • Pour augmenter un peu la protection uv, p-ê que Catherine pourrait faire un macérat avec de l'urucum? Ou faire comme Moune, un karité à l'urucum. Dans ce cas-ci un beurre résistant à la chaleur!

    Michèle, pour le moment, je fais que du vieux!!! Donc, rien de bien intéressant à partager... enfin, sur le plan cosméto!

    Posté par Loulou le 28 octobre 2009 à 14:52
  • Bonjour ! bah oui, je me lève moi...

    Alors, ce matin, la crème a épaissi, c'est à dire qu'elle est un peu "gélifiée" alors qu'elle était molle hier après confection ; je pense que c'est dû au gel de chondrus car le reste a bien figé dans son pot (je l'ai peut-être fait trop concentré), il a fait frais cette nuit.
    Effectivement, le mot "cireux" n'est pas approprié, mais le mot "glu-glu" non plus à mon avis ; c'est plus la sensation donnée par les après-shampooings effectivement mais la crème pénètre bien quand même, elle semble laisser un petit film mais qui est absorbé.

    Au final, je trouve l'ensemble pas mal du tout ; le mélange fonctionne donc bien, c'est ce que tu voulais savoir Michèle.

    J'ai utilisé jojoba aux céramides car j'en avais de prêt.

    Bon, maintenant je pars travailler... à bientôt.

    Posté par Catherine le 28 octobre 2009 à 20:20
  • Je pense que ce côté est dû au BTMS, car 1% de cire, c'est peu, même par temps chaud (sur les mains, j'entends bien sûr).

    Comme Michèle l'a souligné, ça peut également être dû à l'alcool cétylique qui est relativement couvrant (un peu comme le cétéarylique, mais en bien plus riche. Sous nos latitudes, il convient bien pour la peau des mains, en revanche par temps chaud... Personnellement, je mettrais des cétyl esters qui devraient te convenir par leur finesse.

    Par contre, Michèle, je suis surpris que tu trouve l'huile de jojoba cireuse. Ca ne m'a jamais fait ça moi, je trouve même que c'est une huile très fine et qui a une très bonne affinité avec la peau.

    Catherine, comment trouves-tu le sucrose associé au BTMS ? Je sais que tu avais fait un beurre corporel avec BTMS, Olivem 800 et VE (si je ne me trompe pas). Comment est cette crème par rapport à ce beurre ?

    Bises

    Posté par Yulaan le 29 octobre 2009 à 00:19

Commenter l'article