"Remèdes et recettes à l'ortie" par François Couplan, Rustica Editions

Bibliographie

Par atelierdemichele

                  Un petit livre de 64 pages, vendu pour la modique somme de 9.50 € et rempli de recettes intéressantes à base d'orties.

Recettes_a_l_ortie


                    ** L'auteur **

François Couplan est ethnobotaniste.
Il enseigne et publie de nombreux ouvrages sur les plantes sauvages d'Europe.

Vous connaissez peut-être "Le petit Larousse des plantes qui guérissent" qu'il a co-écrit avec le Dr Gérard Debuigne ainsi qu'un autre ouvrage co-écrit avec Marc Veyrat, le grand cuisinier savoyard spécialiste de la cuisine aux plantes sauvages.

Site de F. Couplan

Fast food-épicerie  bio Cozna vera à Annecy
 

Article de Venezia sur le petit Larousse des plantes qui guérissent



                       ** Le contenu **


Outre les descriptions botaniques succinctes sur les différentes orties, le livre est composé de 4 chapitres:

- côté santé-beauté
- côté déco
- côté cuisine
- côté jardin

avec l'inévitable recette du purin d'ortie assortie de la législation qui a secoué le monde du "naturel".



Le Côté santé-beauté

C'est évidemment celui qui m'a attirée car je fabrique régulièrement des savons à l'ortie.
Sa couleur verte est stable et supporte très bien le contact avec la soude.

Ce chapitre comporte des recettes simples de baumes, savons, huile macérée, lotions capillaires... faciles à réaliser.
Je vous informe donc que l'on peut fabriquer une huile d'ortie contre les vergetures!



Le Côté cuisine

Il est bourré de recettes connues comme la soupe ou le pesto d'ortie mais vous y trouverez aussi quelques originalités (far poitevin à l'ortie, sorbet ortie - huile d'olive, schnaps d'ortie...)

Mais je sens que c'est surtout LA recette de l'extraction de la chlorophylle qui va vous plaire!

Ortie__afleurdepau_



                     ** Mes plus **



Petit livre très synthétique, recettes faciles à mettre en oeuvre, lecture claire et aisée.
On sent que l'auteur maitrise son sujet et le veut très pratique.

Il réhabilite les usages de cette plante commune mais riche de propriétés très applicables pour nos recettes de cosmétiques et soins aroma-thérapeutiques.

Dans la même collection "Remèdes et recettes à ..." vous trouverez la menthe, la lavande, le thym et la sauge d'autres auteurs.



                     ** Mes moins **

En faut-il vraiment?

Alors peut-être les illustrations ...
Elles ne me semblent pas apporter grand-chose car beaucoup sont ésotérico-chakra-machinchose.
Je trouve qu'elles "brouillent" un peu le message et l'écriture de Couplan très francs et clairs.

Quelques dessins de plantes et des illustrations basiques m'auraient convenu.
Je pense qu'il n'y a nul besoin de parer les plantes de "magique" pour croire en leur activité.


                    ** La recette cadeau **

Savon à l'ortie

- 170g d'eau
- 1 bol de feuilles d'ortie séchée

- 65g soude caustique
- 450g huile d'olive
- 50g beurre de karité

Faire bouillir l'eau et l'ortie une dizaine de minutes, puis laisser infuser pendant 15mn environ.
Filtrer soigneusement... (suite dans le livre p. 28/29)

Mon avis

- L'infusion sert de liquide de dissolution pour la soude

- La recette passée au calculateur donne un surgras compris entre 3 et  4%.
Le beurre de karité apporte des insaponifiables qui surgraissent automatiquement mais il est possible de l'augmenter en ajoutant un peu d'huile de coco fondu pour booster un tant soit peu la mousse.

- La trace risque de mettre du temps à apparaitre car la recette comporte 90% d'huile d'olive.

- C'est une recette de savon à laisser vieillir longtemps pour qu'il devienne agréable; Un savon de Castille amélioré en somme.

Et je pense qu'il devrait être très beau!


Source image


Autour du chaudron

    Merci livre qui à l'air très intéressant !

    Posté par cosmejane le 13 septembre 2010 à 09:06
  • il est bien, n'est ce pas ? Je l'ai aussi .Je fais son baume à l'ortie (page 26) avec consoude et bardane. Un régal.
    Il y a aussi "remèdes à la lavande, au thym, à la rose. Sont moins bien, je trouve. c'est que mon avis. C'est une super idée, Michèle, d'avoir renseigné ce petit livre pas cher, tout amusant à lire. Je l'ai trimballé dans mon sac pendant des semaines, pour le parcourir pendant les siestes de ma mère.
    Merci beaucoup Michèle.

    Posté par moune le 13 septembre 2010 à 09:07
  • - Cosméjane, il est vraiment agréable à lire et intéressan car il donne pas mal d'idées.
    Il vaut bien le billet de 10 €.

    - Moune,, je suis contente que tu l'apprécies aussi.
    Son petit format fait qu'il tient bien dans le sac et on peut le lire partout.

    J'ai mis la consoude dans l'huile, il va y avoir du baume dans l'air...

    Posté par michele le 13 septembre 2010 à 09:24
  • intéressan(t)!
    Allez zou au boulot! Je reviens!

    Posté par michele le 13 septembre 2010 à 09:26
  • j'aime beaucoup Couplan, franc et clair
    On le retrouve aussi avec petites recettes culinaires et petit précis de plantes dans les Bio contact, un magazine gratuit que l'on a dans les magasins bio
    Merci Michèle pour le petit cadeau en sus
    Tu nous diras si ton macérat de consoude est bien vert, car j'en ai pris un échantillon chez Bilby et il n'est pas trop vert, vaguement
    Par contre en teinture c'est formidablement vert

    Posté par mlk le 13 septembre 2010 à 10:27
  • Je crois bien aussi que Mr Couplan organise des stages, promenades de survie

    Posté par mlk le 13 septembre 2010 à 10:28
  • Le genre de petit livre tout simple, facile mais visiblement intéressant, j'aime. Merci Michèle.

    Posté par Catherine le 13 septembre 2010 à 10:32
  • J'adore l'ortie, alors ce petit livre me fait de l'oeil !
    J'aime aussi les savons à l'ortie...
    Je sens que cette collection va me plaire !!!

    Posté par Nansou le 13 septembre 2010 à 10:54
  • je recommence, mon message a été mangé!
    Vive l'ortie! Merci Michèle pour cet article et l'indication de cette monographie.
    J'aime bien le travail de Couplan, passionné par son sujet, avec juste une petite restriction: si tout le monde se mettait à se nourrir de plantes sauvages comme il le recommande… il n'y aurait plus de plantes sauvages!!Il organise des stages de survie dans la nature, c'est quasiment plein d'une année sur l'autre.

    Pour l'ortie, c'est très interessant d'en saupoudrer (sechée) sur les salades comme reminéralisant (je mélange souvent poudre d'ortie et poudre d'algues). En soupe (ortie fraiche) c'est pas mal aussi.

    pour booster la couleur d'un macérat huileux de consoude j''ajoute un bon thé vert, par ailleurs très anti oxydant et anti inflammatoire, dans la macération. Je fais ça aussi pour l'achillée et d'autres plantes anti inflammatoires.

    Posté par venezia le 13 septembre 2010 à 12:51
  • J'ai toujours en mémoire ce savon si beau aux différents tons de vert qui avait été posté ici (celui d'Mlk je crois ?).
    Je vais m'en acheter de la poudre d'ortie rien que pour ça...
    Merci pour l'info sur ce livre, j'avoue que je n'ai pas assez de livres sur ces sujets, je me contente un peu trop facilement des informations que je peux trouver sur le net...

    Posté par Sealeha le 13 septembre 2010 à 13:33
  • ah, l'ortie : délicieuse cueillie en avril ! ce bouquin a l'air très interressant, d'autant que les ouvrages de Couplan sont souvent bien fait.
    un savon a l'ortie... a faire en vitesse, car dans peu de temps la saison se termine.
    merci Michèle !

    Posté par Nepenthes le 13 septembre 2010 à 14:27
  • Et bien moi, je connais seulement Marc Veyrat. Et oui, on voit où sont mes intérêts... Merci Michèle pour la revue de ce petit livre qui semble riche en recettes abordables pour tout le monde et faciles.

    Moune, pourrais-tu préciser pourquoi tu n'aimes pas les autres livres de la même collection, stp. Merci d'avance.

    Vénézia, merci pour les précisions complémentaires que tu apportes sur l'utilisation de l'ortie.

    Posté par Loulou le 13 septembre 2010 à 16:33
  • Je vais me le procurer, j'aime beaucoup l'ortie, cette mal aimée. Merci Michèle!

    Et je me souviens bien de cette "loi" sur le purin d'ortie qui nous a bien secoué, en y pensant j'en rigole. Oui les médias quoi! J'en suis blasée.

    Posté par Zinette le 13 septembre 2010 à 17:18
  • j'ai le livre, et je l'utilise régulièrememt !
    facile d'utilisation !!!

    Posté par sabrina le 13 septembre 2010 à 18:34
  • Une amie m'avait rapporté des orties de Bourgogne et comme elles étaient sèches, je les ai prises à pleines mains pour les broyer avant de les mettre à infuser. Et bien, même sèches, elles piquent et je l'ai regretté toute la soirée. Mais mon savon pour peaux grasses a été apprécié !
    Merci Michèle pour cette lecture, j'aime bien les plus et les moins et ta façon de synthétiser.

    Posté par chabou le 13 septembre 2010 à 21:07
  • Merci Michèle pour cette jolie chronique. Il me semble incroyable de ne jamais avoir mangé ni utilisé d'orties, je trouverai cela pourtant très poétique et je sais que cette plante a de très interessantes propriétés. Merci à F. Couplan de lui redonner à cette "mauvaise herbe" ses lettres de noblesse. C'est un peu comme les pissenlits

    En amazonie, il y a de toutes petites fleurs jaunes de rien du tout qui poussent comme des mauvaises herbes. Lorsqu'on les mache elles ont un effet anesthésiant immédiat que certains dentistes ont la bonne idée de mettre à profit dans leur pratique.

    Posté par malegria le 14 septembre 2010 à 06:47
  • Comme le dit Mlk, Couplan écrit dans les mags Bio Contact des Biocoop et je le lis souvent et garde ses recettes.
    Ce mois-ci il parle du cerfeuil musqué...
    Merci Michèle d'avoir mis l'accent sur son oeuvre.
    Comme Venezia, orties et algues font partie de mon arsenal pour soupes et salades !
    Et enfin : OUI ! J'ai pensé au savon à l'ortie aussi !

    Posté par Kat le 14 septembre 2010 à 09:02
  • Michele, excellente idée ce sujet sur l'ortie qui est une plante très reminéralisante.

    Merci beaucoup pour cette recette de savon avec une infusion d'ortie.

    J'ai une amie qui m'appelle toutes les années au printemps pour que je cueille les orties qui poussent dans son jardin.

    Je ramasse les feuilles jeunes et tendres et je les fais cuire comme les épinards. J'adore les manger en omelette ou simplement arrosées d'un filet de citron et d'une cuillère à soupe d'huile d'olive.

    Je bois le jus d'ortie resté dans la marmite. Je trouve que le jus d'ortie a un très bon goût.

    Personnellement je préfère le goût des orties à celui des épinards.

    Posté par Colchique le 14 septembre 2010 à 13:29
  • Coucou Loulou: je les aime bien aussi, va !!, les autres. Mais, je vais moins souvent les voir. Les orties, y a qu'à se baisser pour les ramasser, par chez moi . Mais, pour ce qui est de ""remèdes et recettes à la rose ", c'est une autre affaire . Qui peut prétendre avoir des bols et des bols de pétales non pollués, odorants....?je te donne un exemple : pour faire la lotion à la rose et à la guimauve pour peaux sèches : une tasse à café de chaque : pétales de roses fraîche ; feuilles de géranium rosat, feuilles et fleurs de lavande,racines de guimauve.il faut VRAIMENT un jardin à l'abri des passages de voitures.
    Pour chacune des recettes,il faudrait sacrifier le rosier.
    Mais,le livre donne des recettes amusantes : soupe glacée aux pastèques, melon, framboises et roses. Ou :confiture de roses (3 bols !!)
    Donc, je ne le lis pas souvent .
    Pour en revenir à celui qui parle de nos chères orties : on peut faire toutes les recettes, autant à manger qu'à se soigner. Faut pas trop de choses ... rares.
    Je n'aurais pas dû dire ""moins bien fait "".
    Mais .. moins bien pour moi .
    C'est plus clair, là, Loulou ?

    Posté par moune le 14 septembre 2010 à 16:40
  • Moune, je te trouve bien pessimiste pour les roses!

    La rose n'est pas rare, je connais de nombreux jardiniers qui ne traitent pas leur jardin… et les roses anciennes ont tant de pétales à effeuiller qu'une seule fleur emplit un bol!

    Posté par venezia le 14 septembre 2010 à 17:09
  • ouch !! Vénézia, je veux bien que tu me trouves un jardinier prèt à laisser dépouiller ses vieux rosiers.Et, je file chez lui...
    Tu imagines bien que, si j'avais le bonheur de connaître un tel homme; je me ferai toutes les pages du livre des roses. Belle soirée à toi, vénézia .

    Posté par moune le 14 septembre 2010 à 19:11
  • regarde le catalogue du pépinieriste André Eve; sa roseraie est à Pithiviers… tu peux toujours aller le voir…

    Posté par venezia le 14 septembre 2010 à 19:47
  • J'aime incorporer les infusions d'orties dans les soins pour cheveux mais je n'ai pas encore exploré tout leur potentiel. Alors merci de nous faire connaître ce petit ouvrage. Il va falloir que je tente l'ortie dans un savon, ça manque à mes tests couleur.
    Venezia ton pépiniériste m'intéresse, je rêve d'une belle roseraie de roses anciennes.

    Posté par lolitarose le 14 septembre 2010 à 21:03
  • J'ai trouvé à acheter un sachet de feuilles d'orties dans mon magasin bio, j'en ai fait une poudre très fine, j'ai hâte de l'essayer dans un savon ; j'ai toujours en tête le si joli savon à l'ortie de Pat.
    Comme j'utilise souvent le savon en pain pour mes cheveux, un "spécial ortie" devrait bien convenir à mes cheveux si fins.

    Posté par Catherine le 14 septembre 2010 à 21:17
  • il y a un site sur internet pour les roseraie Andrè eve, que j'avais eu la grande chance de visiter en juin.
    http://www.roses-anciennes-eve.com/epages/rosesanciennes.sf

    Posté par venezia le 15 septembre 2010 à 09:41
  • Merci Moune pour tes précisions. Je vais te faire rire mais moi, j'ai des sacs de pétales de rose qui m'ont été donné... des espèces pas pas très anciennes et pas trop odorantes non plus! Mais des pétales ss pesticides et ici les espaces sont tels que les voitures passent parfois très loin des jardins.

    Le seul essai de savon-shzmpoing que j'ai fait avec des orties fut une réelle... cata!!! J'avais ajouté des oeufs et ce fut un des plus horribles savons fait à vie!!! Depuis, je n'ai jamais réessayé ni les orties, ni les oeufs. Et pourtant, je pense souvent à l'article de Michèle qui expliquait le pas à pas du savon aux oeufs. Il faudrait que je prenne mon courage à deux mains et que je refasse un essai.

    Catherine, as-tu l'intention de mettre des oeufs ou de faire juste un savon avec les orties seules?

    Lolitarose, as-tu mis des oeufs avec ton savon à l'ortie?

    Posté par Loulou le 15 septembre 2010 à 14:50
  • Qu'est-ce qu'il est beau ton blog ! Je viens m'y délasser pour le plaisir des yeux et l'harmonie qui s'en dégage. Et, pour affiner le plaisir, tu nous présente un très bel ouvrage, de façon intéressante. Je ne savais plus trop quoi lire ni quoi offrir à une maman amoureuse des plantes... merci pour l'idée et bientôt je viendrais chiper une de tes recettes pour les faire, aussi..

    Posté par la diet le 15 septembre 2010 à 23:05
  • Coucou Loulou, non, les oeufs dans le savon, ça ne me tente pas trop... autant que je me fasse directement un shampoing avec du jaune d'oeuf et du rhum, comme quand j'étais ado.
    Je pense faire un savon juste avec l'ortie pour tester ses vertus, j'aimerais bien aussi obtenir une belle couleur.

    Posté par Catherine le 16 septembre 2010 à 04:01
  • Loulou : tu crois que je ris ? de savoir que tu as des sacs !! de pétales ? Non hein, dis, je ris pas !!
    Je me demande si ta déception ne viendrait pas de oeufs. Plutôt que de l'ortie .
    Pourrais-tu me diriger vers le pas à pas du savon aux oeufs de Michèle , s'il te plaît?
    j'ai l'intention de faire un shampoing barre aux eufs (merci beaucoup Catherine) . Mais ça serait bien de voir ce que Michèle nous conseille .
    Merci pour le lien, vénézia .

    Posté par moune le 16 septembre 2010 à 08:19
  • @ Moune, voici le lien : http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/08/29/14886413.html

    Ma déception venait de l'ensemble...

    @la diet : ce blog est un blog collectif, si tu veux venir poster une ou des recettes tu es la bienvenue parmi nous.

    Posté par Loulou le 16 septembre 2010 à 17:11
  • merci beaucoup, Loulou.

    Posté par moune le 16 septembre 2010 à 18:58
  • Je reviens dès que possible pour répondre.
    Merci pour votre enthousiasme, c'est un livre qui vaut le coup!

    Posté par michele le 17 septembre 2010 à 09:04
  • - Tu devrais obtenir une belle couleur Catherine. Comme tes feuilles sont sèches, je choisirais à ta place des huiles claires à saponifier et je rajouterais un soupçon mais vraiment un soupçon d'argile verte.

    - Merci de ton passage ladiet

    - Lolitarose, allez allez, au savon! Il reste encore un peu d'ortie dans les chemins.

    - Moune j'avais rapidement feuilleté le livre à la rose mais finalement j'ai préféré celui à l'ortie.
    C'est l'auteur qui fait tout je trouve!

    - Colchique, tu m'intrigues avec les omelettes à l'ortie et le jus d'ortie!
    Il faudrait que je m'en souvienne au printemps prochain.

    - Kat, avec cette nouvelle passion, aux beaux jours, tu seras certainement dans les starting blocks pour le savon à l'ortie. On devrait lancer un défi savon à l'ortie tiens au mois de mai!

    - Malegria, tu dois absolument nous faire un billet sur cette fleur!
    Est-ce qu'ils n'utilisent que la fleur ou les feuilles ont également cet effet anesthésiant?

    Car les brèdes mafanes ou Spilanthes acmelia du remodelling intense font cela aussi sur la langue. J'en parlais là:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/02/04/12360606.html

    Aah là là, il faudrait absolument que tu nous développe ça sur ton blog endormi!

    - Chabou, j'ai repris le canevas de Loulou dont j'avais apprécié les rubriques + et - ainsi que la recette qui donne envie.
    C'est effectivement plus vivant.

    - Merci Sabrina pour ton avis sur ce livre.

    - Vraiment Zinette, tu ne regretteras pas surtout si tu aimes un peu cuisiner, c'est un livre double-effet!
    Sinon confie le à ta grande fille, elle devrait savoir quoi en faire à présent

    - Loulou, j'ai rêvé que j'écrivais un livre cosméto-culinaire avec Marc Veyrat! Je ne sais pas qui est la plus gourmande des deux.

    Quand tu reviendras en France, on se fera une virée à Annecy, son fast-food est bio, ça devrait être frugal ^_^ on déculpabilisera!

    - Nepenthes, je crois bien qu'il y aura du monde pour cueillir des orties au printemps!

    - Sealeha, le savon de Mlk était contenait effectivement de la poudre d'ortie ainsi que d'autres végétaux verts.
    Le voici:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/05/26/17901268.html

    As-tu une idée derrière la tête?

    - Venezia, tu te souviens, j'avais participé à un atelier de cuisine sauvage à Milly.

    Tout était étonnamment délicieux et l'animatrice nous avait indiqué que son époux et elle depuis leur retraite ne se nourrissaient que comme cela en saison.

    J'avoue pour ma part, que le marché est bien pratique...

    - Merci Nansou, toi aussi, tu aimes les savons à l'ortie?! Sans blagues ^_^

    - Mlk, je ne prend jamais de magazinse à Biocoop, c'est curieux non? Je regarderai la prochaine fois.

    J'ai fait mon macérat huileux avec des feuilles de consoude envoyée fraiches par Moune. Elles étaient à peine deshydratées, donc les poches à chlorophylle n'étaient pas encore "durcies" et en plus, j'ai réalisé le macérat à chaud.

    Je pense que la teinture de feuilles sèches est plus aisée car l'alcool lyse les parois des poches à chloro.

    Mais même plus claire, tu as des actifs, ne te soucie pas. C'est surtout la chlorophylle qu'on voit dans le vert.

    Jv'ai fait le tour je crois, désolée d'avoir tant tardé à vous répondre.
    Merci à toutes!

    Posté par michele le 17 septembre 2010 à 23:51

Commenter l'article