"2 miels 11" : crème bénéfique

Soins du corps

Par atelierdemichele

          "Quatre végétaux sont indispensables au bien-être de l'homme: le blé, le raisin, l'olive et l'aloé.

Le premier le nourrit, le second élève son esprit, le troisième lui apporte l'harmonie et le quatrième le soigne"

Christophe Colomb (1451-1506)



DSC03596



      
            On lui prête cette phrase séduisante qui m'a inspiré une crème particulière pour la nouvelle année 2011.
Christophe a découvert l'Amérique et moi je viens de découvrir le tribehenin!

Je ne vais pas vous raconter que c'est une île surgie du fond des mers ni que s'y trouvent quelques tribus isolées.
Non, non c'est un agent émollient, conditionnant  et épaississant issu de  la glycérine (glycérol)  et de l'acide béhénique. Un ester quoi...


            L'acide béhénique est un acide gras que l'on trouve dans les huiles de jojoba, d'olive, de colza, d'arachide, dans les gras de poisson etc.
Il est très intéressant  puisqu'il est à l'origine de nombreux ingrédients  cosmétiques gras tout comme l'acide stéarique très prolifique aussi.

Je vous avais déjà parlé de l'alcool béhénylique dans l'une de mes nombreuses copies des célèbres beurres corporels, la Boutik Ducor.

Cet alcool est un agent épaississant dont je sais après divers essais qu'il donne un toucher plus adoucissant que l'alcool cétylique.
L'aspect lissant se développe dans les jours qui suivent la fabrication de la crème.
On n'en trouve plus guère en France et c'est bien dommage.


             Le tribehenin lui (ou Syncrowax HRC) est noté "3 têtes qui sourient" par Rita Stiens et se présente sous forme de billes blanches qui fondent dans la phase huileuse entre 57 et 62°C.

Qualifié dans la fiche fournisseur d'agent modificateur de structure, cela aurait dû faire tilt dans mon cerveau quand je l'ai lu.

D'autant plus que le fabricant indique qu'il modifie la structure des autres cires les rendant moins rigides et plus brillantes.

Prochains essais: dans des baumes et non dans des émulsions!

Infos


        Passons enfin au nom de ma crème: "2 miels 11", une allusion à la nouvelle année 2011 et à une carte de voeux ainsi libellée qui m'a bien inspirée (merci D.)

Ma crème comprend donc:

2 miels (miel de lavande maritime et miel de Manuka présent dans mon savon au pissenlit

0 karité ^_^ (c'est un réel exploit n'est-il pas ?  mais aussi 0 parfum, 0 phénoxyéthanol, 0 paraben, 0 acide lactique. Meuh non ce n'est pas un ingrédient l'acide lactique!)

11 ingrédients au total (vous verrez qu'on y arrive très vite!)

DSC03587



           Je voulais une crème bénéfique et simple. Une crème universelle qui puisse servir pour le corps, les mains, les pieds... de la terre entière.

J'ai donc choisi des huiles végétales issues des plantes bénéfiques citées par Christophe (olive, pépin de raisin, germe de blé) que  j'ai complétées par un beurre exotique (le coco puisque je ne pouvais pas choisir le karité) et de l'aloé vera concentré comme seul actif.

L'huile de coco possède d'indéniables propriétés cosmétiques, est assouplissante sans apporter trop de sensation de gras et sent bon dans sa version extra vierge bio.


Formule de la "Crème 2 miels 11"

Phase huileuse (6 ingrédients)

- 5 Huile de coco bio
- 5 Huile de pépins de RAISIN
- 5 Huile d'OLIVE des Pouilles (offerte par Lolitarose)
- 4 Tribehenin ou SynchroWax (Huiles et sens)
- 3 Emulsifiant Olivem 1000
- 0.5 Antioxydant Aox cos

Phase aqueuse (2 ingrédients)

- 66 Extrait hydrolat-glycériné de silicium organique (magnifique produit!)
- 5 Mélange de miels

Troisième phase (3 ingrédients)

- 3.5 Huile de germes de BLE
- 2.5 ALOE VERA x 40 (Bilby)
- 0.5 EcoGard

Acide lactique pour ajuster le pH

Emulsification à 70/75° réalisée au mixer électrique pour 200g.

 


          La crème obtenue est jaune pâle, brillante, si brillante que j'ai eu l'impression qu'elle allait se déphaser. On dirait de la crème glacée décongelée.

D'autant plus que la texture était bizarre. Elle se cisaillait puis glissait quand je tentais de la prélever avec la spatule en silicone.

La pénétration est tout aussi particulière. Tout d'abord une sensation aqueuse et très fraîche qui plairait à Mlk puis un évanouissement dans la peau qui sèche presque aussitôt!

Bizarre et absolument perturbant.

          Doutant de mon choix d'émulsifiant (3% d'olivem 1000 peu gras et au toucher un peu sec parfois), j'ai immédiatement reformulé en choisissant du VE (glycéryl stéarate) plus gras et en permutant les proportions (3% de SynchroWax et 4% de VE).

Les deux crèmes sont identiques d'aspect et de toucher.
Aucune différence n'est notable 3 jours après la fabrication!

DSC03590




          Quelques recherches m'ont menée à la notion de textures transformantes dans un article fort intéressant sur quelques ingrédients dont l'un issu de l'acide béhénique sous forme de PEG.

Le terme de "quick break" et la description de la sensation à l'application sur la peau me semblent assez proches de ce que donne ma crème 2011.

Je cite:

"Lors de l'application sur la peau, la structure unique du bi-gel se brise entraînant une agréable sensation de fraîcheur.  Cet effet appelé "quick break" ... Sensible aux électrolytes de la peau, le réseau ainsi créé se casse lors de l'application, libérant ainsi l'eau de la formule et provoquant un effet frais perceptible. Un film continu discret de phase grasse se forme alors à la surface de la peau pour un confort d'utilisation, un fini agréable et un effet protecteur renforcé"

              Il me semble que la forme PEG devrait permettre l'amélioration du toucher et donner des émulsions bien plus acceptables sur le plan cosmétique.

Ici l'effet protecteur de la phase grasse ne me semble pas évident mais il est bien "continu et discret".


  

DSC03598


            

                  Ma "2 miels 11" ne démérite pas trop pour autant même si la formule doit être repensée.

Si elle semble toujours au bord de la rupture malgré une nette stabilité**, même si elle est trop brillante, elle laisse la peau "rebondie" et hydratée.
Au temps de Christophe, l'on était moins exigeant qu'aujourd'hui sur l'innocuité et les textures des produits de beauté  ^_^ .

** Edit :  Les deux crèmes au VE et olivem ne sont finalement pas stables dans le temps. Elles se déphasent soit environ 3 semaines après fabrication. Devoir à recommencer!

                     Extrait hydrolat-glycériné de silicium organique (magnifique produit!).

Cela ne vous interpelle pas un peu?

Ah tout de même, il y en a qui lisent les formules!

J'avais droit à seulement 11 ingrédients n'est-ce pas ? Alors j'en ai inventé un dont les 66% sont composés ainsi: 50% hydrolat de chanvre, 10% de silicium organique et 6% de glycérine végétale bio ^_^


Je regrette que la formulation en janvier 2011 se fasse par temps froid car l'effet frais et aqueux est formidable.

                   Aahh là là, je rêve de me trouver à bord de la Santa Maria quelque part sous les tropiques!


Autour du chaudron

  • Je vois que tu commences 2011 sur les chapeaux de roue, Michèle…

    Tu aurais donc découvert une nouvelle Amérique? c'est drôlement tentant, cet ingrédient qui permet les textures transformistes et ce que tu dis du quick beak me parle. c'est étonnant qu'il n'y ait pas de différence entre VE et olivem! Crois-tu que l'huile de coco d'un excellent gilissant cosmétique booste l'effet du (de la?) tribehenin?

    Je me demande ce que ça pourrait donner dans un cérat crème… ou couplé avec le P3R en place de céralan.

    Pour l'instant, je suis privée de TP parce qu'il a des travaux à la maison et que c'est le grand souk, on campe, tout est dans des caisses pour au moins deux semaines.

    J'ai fait cet été mon glycériné de jasmin sur du silicium et de l'alcool, mais je ne saurais dire si c'est un plus ou pas…
    Tu n'as pas mis de conservateur dans ton HG car il n'y a pas de plantes?

    Posté par venezia le 11 janvier 2011 à 09:45
  • Michèle
    Tu es ma copine! j'adore ta 2miel 11
    1- J'ai le fameux "tribehenin"
    2- J'ai adoré me promener sur ce site des textures transformantes, et comme tu dis "j'aime les sensations acqueuses"
    Il me semble aussi que c'est le fameux "compritol
    888" de Gattefossé(Venezia) c'est pour toi, ou alors le devient avec l'ajout du ve?
    je pensais en faire un gel huileux, mais corseté
    d'un autre épaississant!
    Le "raisin, pour élever l'esprit" serait ce que
    "in vino, veritas"?
    Ton extrait sur hydrolat de chanvre cela me plaît
    En texture, je trouve effectivement que cela ressemble à ce que l'on obtient avec le P3R, enfin les miennes
    je sens que l'on va bien cogiter encore
    Ne serait ce pas toi en fin de compte "l'éveil de l'esprit"

    Posté par mlk le 11 janvier 2011 à 11:52
  • bonjour, je vois O karité dans votre formule, pourquoi? l'utilisation du karité est ecologiquement incorrect ou est ce dangereux? merci!

    Posté par claire le 11 janvier 2011 à 14:27
  • je me permets de répondre à la place de Michèle, fan absolue de karité, très bénéfique pour la peau et écologiquement correct: en général, elle en glisse dans la plupart de ses formules. Pour elle, c'est un exploit de formuler sans!

    c'était donc une petite plaisanterie…

    Posté par venezia le 11 janvier 2011 à 15:20
  • - Effectivement Claire, il faut m'attacher pour que je ne pose pas mon pot de karité sur la table dès le début d'une fabrication.

    - Mlk, in Chablis veritas mais ce Noël ça a été in Chignin veritas.

    Je ne suis pas très contente de la formulation dont le résultat me fait perdre mon latin. Un peu comme avec la crème pommadée, l'application est très spéciale mais l'effet sur la peau est très bien.
    Je l'utilise à présent sur le corps après avoir testé un lait de Kat.

    Il faut que je mette quelques neurones de côté pour reformuler en lisant des INCI d'émulsions qui en contiennent.

    - Venezia, merci d'avoir répondu à Claire.
    Ce tribehenin me laisse vraiment perplexe en émulsions.
    Je viens de retester sur la main les deux formules et il n'y a pas de différences notables entre VE et olivem pour ce que j'en vois après plus d'une semaine.

    Est-ce que cela bougera dans le temps, je ne sais. Mais je vais certainement suivre ça de près.


    Ce qui est à garder c'est l'action fraiche à l'application mais ensuite, la pénétration est curieuse et peu agréable.

    Mon extrait au chanvre n'en est pas un, j'ai juste ajouté l'HA, la glycérine et le silicium dans la phase aqueuse.

    C'était simplement une astuce d'écriture pour n'en faire qu'un seul ingrédient histoire de rester sagement à 11 ^_^
    Vivement 2014 pour être tranquille?

    Posté par michele le 11 janvier 2011 à 22:18
  • Et en 2030 Michèle, tu nous en mettras 30 ? hihihi..

    Pas de karité ? tu deviens sage au fil des ans... lol

    Je suis tes essais avec intérêt, si la pénétration est particulière, l'effet frais est bien tentant.

    Posté par Catherine le 12 janvier 2011 à 04:24
  • J'ai lu avec intérêt l'article sur les structures transformantes et je reste baba devant les portes qu'ouvrent ces nouveaux produits.
    Comme tu le dis, je suppose qu'il faut batailler dans la formulation pour retrouver une texture à laquelle nos peaux sont habituées ... malgré tout, j'aimerai bien essayer ! (ça soit être génial en pays chaud)
    Peux-tu me dire si tout le monde peut se procurer les autres ingrédients que le synchrowax ?

    Et un macérât hydroglycériné de karité, comme camouflage, ça n'existe pas ? ^_^

    Posté par chabou le 12 janvier 2011 à 07:52
  • Michèle
    Tu n'as pas du tout mis de gomme!
    Porque? cela empêcherait surement l'émulsion de filer?
    Je vais très vite faire mes essais
    mais j'ai des savons à faire
    ^^Ô rage Ö désespoir

    Posté par mlk le 12 janvier 2011 à 11:23
  • Michèle, sacré article extrêmement intéressant avec des liens que j'adore.

    Tu me fais découvrir le Tribehenin et ce qui m'intéresse encore plus, c'est que tu me fais découvrir l'émulsion thixotrope grâce à ton lien "textures transformantes".

    Extrêmement intéressantes tes impressions aussi bien à la vue qu'à l'application de ta crème "2miels11".

    Posté par Colchique le 12 janvier 2011 à 14:01
  • - Catherine,

    Tu n'imagines pas comme la frustration a été grande de se limiter à 11 avec les choix de Christophe qui m'obligeaient à mettre un anti ox pour protéger l'huile de germes de blé.

    Alors chiche, RDV en 2030?

    - Chantal,

    Je n'ai pas cherché mais sur les sites que nous fréquentons, je n'ai pas vu ces ingrédients.
    L'article a été publié en 2009 ce qui semble encore bien récent pour que ça descende dans nos chaudrons maison.

    - Mlk,

    Je n'ai pas mis de gomme quand j'ai écrit ma formule car je n'avais droit qu'à 11 ingrédients.

    Mes recherches ont de plus été consécutives à ma stupeur devant cette drôle de texture.

    En lisant le lien vers Addiactive, j'ai retrouvé ce que j'avais réalisé avec le céralan et que je vous avais offert lors de la journée des Simples.

    Mais il semble que noyés sous les cadeaux, cela n'avait frappé aucun des destinataires.

    En effet j'avais réalisé un gel huileux monté par la suite avec de l'eau gélifiée en une émulsion superbement réussie, fine et pénétrante parfumée au géranium et eu tea tree (parfum superbe pour moi).

    J'avais vaguement évoqué cela ici:
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/01/26/16618621.html

    Il me semble que vous aviez tous eu le gel huileux à l'argan ou avocat je ne sais plus et que j'indiquais que vous pouviez le monter à 50% avec un peu d'eau gélifiée.
    Seul Yulann et Venezia avaient testé la crème finale je crois.

    Il faudrait que je prenne le temps d'en faire un billet spécifique sur Potion pour ne pas noyer l'info ailleurs.
    Je ne suis pas certaine d'être assez claire parfois. Trop d'infos tue l'info!

    - Colchique,

    Nous connaissons tous la thixotropie à chaque fois que nous utilisons du ketchup.

    C'est un fluide dont la viscosité diminue avec le mouvement. Si tu secoues ou donne un coup de poing au cul de la bouteille, il coule mais si tu penches juste la bouteille, il ne s'écoule pas.

    C'est un fluide thixotrope.

    Le lien vers Addactive est super. J'y ai trouvé toutes les façons dont j'utilise les sucro-esters et notamment le concentré d'émulsion qui change tout.

    Posté par michele le 12 janvier 2011 à 15:15
  • Michèle, non tu ne noies pas du tout et c'est farpaitement clair
    Je lis les commentaires
    Ton gel huileux au ceralan, était légèrement vert, donc à l'avocat et je l'ai utilisé dans un baume avec teinture pour mes petits vieux
    Et je peux même te dire que l'explication au ketchup, tu l'avais déjà évoquée, très imagée et explicative
    Si tu vas chez Gattefossé, tout est dit aussi sur ces textures sensorielles
    On va y arriver

    Posté par mlk le 12 janvier 2011 à 16:00
  • Michèle, merci beaucoup pour tes explications avec le ketchup.

    Grâce à toi je sais maintenant ce qu'est la thixotropie.

    Posté par Colchique le 13 janvier 2011 à 09:36
  • Wow ! Stupéfaite de tout ce que je viens d'apprendre en un article ! Merci Michèle !
    Je me demandais aussi ce qu'était cet extrait HG de silicium ...jusqu'à ce que je lise plus bas. Dis donc, c'est ingénieux ton histoire et cela me conforte dans l'idée (parfois ennuyeuse !) que le mot "extrait" peut recouvrer n'importe quelle composition. Parfois on ne sait pas exactement ce que l'on achète si les détails ne sont pas présents.
    je toruve aussi bizarre que tu n'aies pas de différence avec l'histoire de l'olivem et du VE qui sont très dissemblables, as-tu trouvé l'explication ? Ou est-ce peut-être une histoire de dosage ?
    En tous cas encore un grand merci de partager ta science avec nous et de nous mâcher le travail ! le prochain Cosmekit : Emulsions, émulsifiants and co ???

    Posté par Kat le 13 janvier 2011 à 09:51
  • Merci Michèle pour toutes ces explications.

    Est-ce que la thixotropie pourrait servir pour éliminer mon surplus de gras???^-^

    Bon, trève de plaisanterie, je retourne lire car, comme tu le dis, il y a bcp d'information.

    Posté par Loulou le 13 janvier 2011 à 15:55
  • - Loulou,

    Le masseur fait de la thixotropie il me semble ou alors il tente. Hi, hi...
    Je t'embrasse

    - Kat,

    Je ne sais vraiment pas à quoi attribuer l'absence de différence entre les deux émulsifiants.
    Le VE pourrait certainement être encore augmenté car la sensation n'est pas onctueuse comme je le souhaitais.

    Ce ne sont pas des émulsions à copier mais plutôt des pistes de travail.

    - Colchique,
    C'est un plaisir!

    - Mlk,

    Gattefossé et Addiactive vont devenir ma maison virtuelle!

    J'ai envie de refaire ma crème Remède-like de Gattefossé que j'aime beaucoup.
    J'avais fait 2 essais qui m'ont bien plu...

    Posté par michele le 14 janvier 2011 à 13:22
  • Instructif!

    Très intéressant et vraiment instructif, mais, parce qu'il y a un mais, ça m'a l'air plutôt compliqué. Il faudra que je prenne le temps.

    Posté par lola le 14 janvier 2011 à 19:06
  • Cet émulsifiant est très ...étonnant Michèle.Je me demande comment tu fais pour dénicher tout ça .Comment évolue cette émulsion ?Je ne suis pas certaine que la texture me plairait d'après ce que tu nous en dis.
    Le lien que tu donnes sur les textures transformantes est génial. Merci beaucoup
    @ Loulou : le plus dur serait de nous faire entrer dans une bouteille d'abord !!

    Posté par moune le 16 janvier 2011 à 08:10
  • - Merci Lola

    - Moune,

    C'est certain que ça ne t'attirerait pas!
    c'est un épaississant mais pas un émulsifiant.

    Je viens de voir en plus que le petit bout qu'il me reste de celui au VE est déphasé et celui à l'olivem suinte légèrement.

    Zéro donc, à refaire avec les bonnes conclusions! Je vais m'y remettre.

    Posté par michele le 16 janvier 2011 à 20:44
  • Je sens que le démon de l'expérimentation forcenée vient à nouveau de saisir notre grande sorcière ! Addiactive fait partie de mes lectures chouchou et cet article sur la thixotropie est passionnant.
    Crois-tu qu'en augmentant le % d'olivem ça aurait permis de mieux stabiliser l'émulsion ? ou vraiment fallait-il rajouter un peu de gomme ?
    Je suis curieuse de tester ce que peux donner ce type d'émulsion, qui doit être vraiment très agréable. Je suivrai donc tes prochaines expériences avec beaucoup d'attention.
    Merci pour cet article très détaillé et qui nous apprend beaucoup.

    Posté par lolitarose le 16 janvier 2011 à 23:20

Commenter l'article