Baume pour les Valeureux

Défis

Par lloulou

Pour répondre à l’appel de Michèle, voici ma modeste contribution.

 

Après avoir vu les images de la grande déferlante, après la stupeur de l’ampleur des dégâts, les «après» sont difficilement quantifiables et vont  perdurer pour une bien longue période.

 

Les japonais vont avoir besoin de force sur du lonnnnnnng terme, de paix intérieure car il y a de quoi être en colère contre la nature et certains hommes...

 

Un macérât de thé matcha, pour sa couleur, pour le cérémonial et le coup de fouet qu’il faut donner pour l'aérer et le faire mousser avant de pouvoir le boire.

 

Un macérât de laurier pour donner de la force et qui, symboliquement protège contre l’adversité.

 

De la cire d’olive douceur, cadeau de Michèle apporté par Chabou, pour illustrer la chaîne d’amitié et de pensée à travers les océans malgré les peines et les chagrins des uns et des autres.

 

De la cire de soja pour rester dans le thème.

 

Du beurre de karité pour donner de la douceur et de la souplesse à ce baume.

 

Juste trois huiles essentielles pour une odeur fine et subtile qui vient chatouiller les narines puis qui remonte jusqu’au système nerveux pour l'éveiller avec : 

 

- Pour la force, le dynamisme, le pamplemousse.

 

- Contre la douleur physique et émotionnelle, pour calmer les bleus du corps et ceux de l’âme, du bois de rose.

 

- Contre les maux du corps, pour éviter que les mots ne soient trop violents, pour une protection subtile, le laurier noble.

 

 

Ce baume, à appliquer sur les points pulsatifs,  pénètre bien sans laisser de trace et a une odeur très fine. 

 

Un baume pour soulager le corps, le coeur et l’âme.

 

 

 

Baume pour le physique:

 

4 g de cire d’olive douceur

2 g de cire de soja 

8 g de macérât de thé matcha dans tournesol 

12 g de macérât de laurier dans huile de pépins de raisins 

14 g de beurre de Karité

Vit.E

 

 

Senteurs pour l’âme:

 

10 gouttes d’huile essentielle de citrus paradisi

8 gouttes d’Aniba rosaeodora

4 gouttes de laurus nobilis

 

 

P3290412


Autour du chaudron

    Merci pour ce baume si bien décrit. et merci aussi pour ton association d'HE qui me parle beaucoup mais que je n'aurais pas pensé à faire! j'avais un peu laissé tomber le laurier ces derniers temps… et pourtant je l'ai beaucoup utilisé.

    Pour le karité, l'as-tu fait chauffer au préalable avant pour eviter le risque de grumeaux? Ton baume semble avoir une texture suave.

    Posté par venezia le 01 avril 2011 à 16:07
  • Vénézia, j'ai fait chauffé le karité avec l'ensemble des ingrédients. Je n'ai pas poussé la température. J'ai attendu que l'ensemble soit complètement fondu. Il faudra voir avec le temps si des grumeaux apparaissent.

    J'ai coulé qq gouttes ds un petit bol (c'était pour la photo maisl e résultat n'est pas montrable...) et pour le moment, pas de grumeaux.

    Posté par Loulou le 01 avril 2011 à 17:08
  • huM.. quel magnifique baume loulou ! Tout est bien pensé...

    Posté par Nansou le 01 avril 2011 à 20:02
  • Oh Loulou, j'ai envie de refaire ta formule sans macérations.

    Penses-tu qu'elle est suffisamment lubrifiante pour les pieds? Il faut que j'en refasse ce WE une bonne quantité.

    Il a une très jolie couleur, vert très pâle il semble?

    Merci pour ta participation et cette chaine de pensées continues. La lutte n'est effectivement pas terminée au Japon.

    Posté par michele le 01 avril 2011 à 20:55
  • Loulou,j'aime beaucoup ta façon de nous parler de ce baume,très émouvante...
    ton baume est un vrai pansement pour le corps et l'âme
    J'aime beaucoup sa couleur claire.

    Posté par lys blanc le 01 avril 2011 à 22:11
  • Loulou, magnifique baume ! Bravo !

    J'aime beaucoup ta recette.

    Posté par Colchique le 01 avril 2011 à 22:53
  • Nansou, Lys blanc et Colchique, merci pour vos gentils commentaires.

    Michèle, pas de pb pour les pieds. Pas la peine d'en mettre bcp car ce baume "s'étire" et se travaille vraiment très bien sans laisser de sensation de gras.

    En effet, la couleur est vert très pâle tirant un tout petit peu vers le jaune.

    Bonne production ce we!

    Posté par Loulou le 01 avril 2011 à 23:25
  • Joli baume Loulou. Je viens d'essayer ta synergie sur la main, j'aime beaucoup (les huiles essentielles ne sont pas encore emballées, j'ai du mal à accepter l'idée de ne plus pouvoir les respirer).
    Merci.

    Posté par Catherine le 02 avril 2011 à 04:51
  • Catherine, tu peux en garder qq'unes. Tu pourrais choisir qq flacons que tu garderas avec toi, en attendant les cantines!

    Pour ce qui est de la synergie, je trouve que j'aurais pu rajouter qq gouttes d'HE d'encens pour mieux renforcer l'odeur.

    Merci à toi et bon courage pour ta dernière ligne droite... Bises.

    Posté par Loulou le 02 avril 2011 à 05:17
  • Oui Loulou c'est ce que je vais faire, ce week-end, je dois choisir les quelques flacons à conserver et emballer tout le reste...

    Posté par Catherine le 02 avril 2011 à 05:26
  • Oh! Loulou, devant toutes les bonnes choses de la nature que tu as donné pour ce baume, nul n'a envie de lui en vouloir et même la colère envers "certains hommes" doit sortir de nos coeurs
    Je suis une grande amoureuse du Laurier, le noble
    bien nommé qui sait nous donner sa force, tranquille et sereine
    La texture a tout du baume à coeur

    Posté par mlk le 02 avril 2011 à 19:44
  • Ce baume est d'une douceur infinie ! douceur visuelle quand on regarde la photo, douceur des ingrédients, du parfum aussi.
    L'olive douceur en guise de cire, j'imagine que cela apporte une très grande onctuosité et beaucoup de finesse à ce baume. Merci loulou pour ce si joli hommage.

    Posté par lolitarose le 04 avril 2011 à 18:56
  • Loulou, je l'ai fabriqué avec du glyceryl stearate SE faute d'olive douceur suffisant.
    Je laisse mûrir un peu mais en 2 jours, il a gagné en onctuosité, c'est remarquable.

    Le parfum te ressemble. Je ne sais pas pourquoi mais il te ressemble, simple, efficace et très aromatique.
    Merci!

    Posté par michele le 04 avril 2011 à 19:00
  • Mes mains s'en régalent encore !

    Et mon nez... Ce baume est une petite merveille olfactive. Comme quoi on peut faire de l'élégance et du sophistiqué avec du simple.

    Quand à la texture, elle est d'une finesse, mais d'une finesse... Je n'aurais jamais pensé à l'olive douceur dans un baume. Tu m'ouvres des pistes là.

    En tout cas, merci pour ce précieux cadeau

    Bises

    Posté par Yulaan le 02 mai 2011 à 00:15
  • Wouahhh ! Loulou !!Quel plaisir que ce baume.. Il faut l'avoir aussi en mains pour....savoir ...
    Au fond, ce serait génial de recevoir toutes les réalisations postées !! Meuhhh !! je rigole !
    Sans rire, Loulou, j'adore cette odeur et, je n'aurais jamais,jamais pensé à l'olive douceur pour lui.Mais, je peux comprendre aisément pourquoi tu l'as choisi.
    Dis-moi Loulou, Ton thé matcha, il est en feuilles ? le mien est en poudre hyper volatile
    Impossible à filtrer.
    Merci beaucoup de nous avoir permis de tester cette petite merveille.

    Posté par moune le 02 mai 2011 à 10:53
  • Loulou, le parfum est absolument fabuleux, très printanier, pepsi. Et mes mains adorent la texture. Encore mille merci !

    Posté par lolitarose le 02 mai 2011 à 14:01
  • Je dois dire aussi que ce qui m'a le plus plu c'est le parfum si simple mais pourtant très équilibré.

    Ton baume m'a confirmé ce parfum et je te redis qu'il te ressemble.
    Bravo!

    Posté par michele le 03 mai 2011 à 12:56
  • Le parfum de ce baume à la texture très douce est incroyablement séduisant.
    Je garde précieusement la formule de sa composition aromatique. Merci Loulou

    Posté par venezia le 04 mai 2011 à 11:39

Commenter l'article