Savons cupcakes aux fraises et au chocolat

Savonnerie

Par La Fee Colchique

C’est en voyant les pâtissavonneries du blog de Karo10 et de Clairette que j’ai eu envie de me lancer à mon tour dans la réalisation de cupcakes.


En faisant mon savon fouetté, le récipient contenant les corps gras que je venais de fouetter s’est renversé quand j’ai posé en équilibre dessus mon batteur électrique. Heureusement mon fils était présent pour m’éviter de jeter ma préparation.

Mon fils m’a dit : "tes corps gras viennent d’être mixés et donc ton mélange est bien homogène ; il suffit de connaître la quantité de corps gras perdue afin de mettre le bon dosage de lessive de soude".

J’ai donc pesé le restant de mes corps gras et j’ai refait le calcul de mon dosage de lessive de soude en suivant les conseils de mon fils.

400 grammes = quantité de corps gras initial
326 grammes = quantité de corps gras après accident
***** grammes = dosage de lessive de soude initial

Ci-dessous, le calcul que mon fils m’a demandé de faire pour mettre le bon dosage de lessive de soude dans ma quantité restante de corps gras :

(326 grammes : 400 grammes) = 0,815
0,815 x dosage de lessive de soude en grammes initial = nouveau dosage de lessive de soude en gammes



Mes savons sont faits avec trois savons différents :


- les fraises et les petites tablettes de chocolat : melt & pour

- les cupcakes : savon à froid

- la crème : savon fouetté



Recette des petites tablettes de chocolat :


Melt and pour
Chocolat en poudre



Recette des fraises :


Melt and pour
colorant en poudre rouge
fragrance bubble gum



Recette des cupcakes :


100 % végétaline
lessive de soude surgraissage 20 %
A la trace chocolat en poudre


Recette de la crème :


30 % végétaline
30 % beurre de cacao
20 % beurre de kpangnan
20 % huile de tournesol
lessive de soude surgraissage 10 %

- J’ai fouetté avec un batteur électrique spécial chantilly mes corps gras pour obtenir une crème fouettée.

- Puis j’ai versé très progressivement la lessive de soude en fouettant entre chaque ajout.

- Ensuite j’ai rajouté du colorant vert en poudre dilué au préalable dans très peu d’huile de tournesol.

- Pour finir j’ai parfumé ma préparation avec la fragrance bubble gum.

 

DSCN1837

 

DSCN1849

 

DSCN1873


Autour du chaudron

  • Très, très jolis savons! Bravo!!!

    Posté par Roos le 11 juin 2011 à 20:17
  • ils sont à croquer bravooooo

    Posté par sonya le 11 juin 2011 à 21:04
  • Colchique,

    Bravo, vraiment, on en mangerait! Le contraste des couleurs donne un résultat très pimpant
    Je trouve les mini plaquettes de chocolat particulièrement réussies… qu'as-tu pris comme moules?

    Je viens d'offrir toute une colonie de cupcakes et c'est un cadeau qui fait très plaisir. Mais ose t'on se laver avec?

    Posté par venezia le 11 juin 2011 à 21:31
  • Ils sont très beaux. Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître ! bravo !

    Posté par cannella le 12 juin 2011 à 03:15
  • Comme Venezia, je trouve ton contraste de couleurs très réussi, et aussi celui des formes.
    Bravo, tes cupcakes sont très réalistes et gourmands !

    Posté par Jazz le 12 juin 2011 à 04:43
  • vraiment magnifique
    je m'inscrit sur ton blog,suis en plein déménagement,mais cet été ,je prendrai tes recettes
    bisoue

    Posté par josie le 12 juin 2011 à 06:52
  • Colchique, ton fils t'a demandé de refaire tes "gammes" pour notre plus plaisir gourmand
    Ils sont vraiment appétissants tes cupcakes et j'aime beaucoup les tablettes de chocolat
    Il me semble bien que cette pâtisserie là, est trompeuse! gare aux gourmands
    Le colorant vert est versé sur la crème fouettée?
    Sur mon écran je les vois blancs!

    Posté par mlk le 12 juin 2011 à 11:08
  • Roos et Sonya, merci beaucoup pour vos commentaires.

    Venezia, le contraste des couleurs ne se voit malheureusement pas du tout sur la photo.

    La crème fouettée qui ressemble à une crème au beurre, est d'un très joli vert pistache qui fait ressortir la couleur chocolat et le rouge des morceaux de fraises.

    Je pense que j'aurais dû parfumer cette crème verte à la menthe.

    Le mariage de l'odeur du chocolat et du bubble gum me plaît beaucoup, mais je pense que l'ajout d'une petite odeur de menthe aurait donné un trio olfactif encore plus agréable.

    Ci-dessous, la photo de mon moule mini tablettes de chocolat que j'ai acheté dans un magasin qui vend des ustensiles pour la décoration culinaire.

    http://www.kookit.com/ustensiles-cuisine/patisserie-pain/chocolat-plaque-chocolat/moule-silicone-tablette-12-chocolat-scrapcooking

    J'espère que je vais pouvoir admirer sur ton blog ta colonie de cupcakes.

    Cannella, je commence à m'améliorer et à mieux maîtriser la poche la douille, même si ce n'est pas encore aussi parfait que je le voudrais.

    Jazz, merci beaucoup pour ton commentaire.

    C'est dommage que le vert ne se voit pas sur la photo, car je trouve que tout le charme de ces cupcakes vient de la couleur du savon fouetté.

    Josie, merci beaucoup pour ton commentaire et bon déménagement qui doit t'occuper à plein temps.

    Mlk, oui, heureusement que mon fils était là. J'étais tellement triste d'avoir renversé une partie des corps gras, que je n'étais plus en mesure de réfléchir pour trouver une solution.

    Le colorant vert en poudre a été préalablement dissout dans très peu d'huile et ensuite rajouté dans le savon fouetté au dernier moment.

    Je trouve que mettre le colorant au dernier moment permet de mieux maîtriser la couleur qu'on veut.

    Quel dommage qu'on voit la crème blanche !

    Mes colorants viennent de chez Bilby & Co.

    Posté par Colchique le 12 juin 2011 à 14:10
  • hum.. ces cupcakes sont splendides !

    le spetites plaquettes choco, je les ai gardées pour la cuisine, je les trouve joliiiiiiiiiies !

    Posté par Nansou le 12 juin 2011 à 17:17
  • Colchique,

    je les avais déjà postés sur mon blog… mais juste un de chaque variété, pas la colonie au complet!

    Merci pour le lien, c'est tentant…

    Posté par venezia le 13 juin 2011 à 09:29
  • Nansou, merci beaucoup pour ton commentaire.

    Venezia, je vais aller regarder sur ton blog tes cupcakes.

    Posté par Colchique le 13 juin 2011 à 10:45
  • Comme ils donnent envie ! Belle réussite ! Je trouve toujours que ces savons particuliers sont de véritables œuvres d'art et participent à un certain imaginaire liant cuisine et soins du corps.

    Posté par Kat le 14 juin 2011 à 08:45
  • Kat, merci beaucoup pour ton commentaire.

    Posté par Colchique le 14 juin 2011 à 10:13
  • Après le repas de ce midi, ta recette est tout à fait indiquée pour les becs sucrés!

    Je vois bien le vert de la crème pistache qui doit certainement donner une mousse crémeuse avec cacao/kpangnan et tournesol.
    Je n'ai jamais saponifié de kpangnan, quelle différence d'avec le karité saponifié?

    Je suis d'ailleurs toujours surprise de cette distinction très botanique.
    Même si ce sont deux arbres différents car au Bénin on dit toujours karité qu'il soit jaune ou crème.
    Le karité de Côte d'Ivoire me semblant être du kpangnan, même chose pour celui du Togo voire du Ghana... mais on dit toujours karité sauf pour les "cosméteuses".

    Tous mes remerciements Colchique à partager avec ton fils sans qui nous serions restés sur notre faim.

    Posté par michele le 14 juin 2011 à 13:45
  • Michèle, oui, mon savon fouetté donne bien une mousse très crémeuse et abondante. Je pense que j'aurais obtenu le même résultat si j'avais fait mon savon fouetté avec du beurre de karité à la place du beurre de kpangnan.

    Je suis contente que tu me poses la question pour savoir ce que je pense du beurre de kpangnan.

    A mon avis tu as entièrement raison, car le beurre de kpangnan et le beurre de karité me semblent être pratiquement équivalents.

    J'ai acheté du beurre de kpangnan, car je voulais faire une commande chez Bilby & Co pour me procurer certains de leurs colorants et il n'y avait plus à la vente de beurre de karité.

    Au niveau odeur et dureté, je trouve qu'il n'y a aucune différence entre mon beurre de karité et mon beurre de kpangnan. Par contre, mon beurre de kpangnan a une légère odeur de fumée que n'a pas mon beurre de karité. Cette odeur de fumée qui n'est pas désagréable et qui de toute façon ne reste pas sur la peau, me fait penser que ce beurre a été fait de façon traditionnelle. J'adore sentir mon beurre de kpangnan qui me fait voyager dans les villages africains.

    La différence entre mon beurre de kpangnan et mon beurre de karité, c'est que mon beurre de kpangnan me fait penser à du beurre de karité dans lequel on aurait rajouté de l'arrow root.

    Mon beurre de kpangnan est plutôt jaunâtre alors que mon beurre de karité a une couleur beige très clair.

    Quand j'applique mon beurre de kpangnan sur ma peau, il se transforme en semoule à coucous molle qui fond très facilement et qui n'a rien à voir avec les petits grains de couscous durs ou les grains durs qu'on peut rencontrer dans un beurre de karité de mauvaise qualité.

    A l'application, mon beurre de kpangnan pénètre plus vite que mon beurre de karité et il laisse un fini poudré contrairement à mon beurre de karité.

    Heureusement que grâce à mon fils je n'ai pas été obligée de jeter ma préparation, car mon intention était de refaire tout de suite un autre savon fouetté.

    Posté par Colchique le 14 juin 2011 à 17:13
  • Oui c'est un beurre qui pénètre plus vite que le karité.
    Il contient moins d'insaponifiables donc de latex mais selon la provenance, il peut avoir un peu plus d'onctuosité que ce que tu décris du tien.

    J'aime bien sa couleur bien jaune.

    Posté par michele le 15 juin 2011 à 08:55
  • Heureusement que ton fiston était là... a=t=il la bosse des maths? En tout cas, sa mère est une parfaite patissière... pardon, une patisavonnière!

    Posté par Loulou le 16 juin 2011 à 04:57
  • Loulou, merci beaucoup pour ton commentaire.

    Mon fils a une licence maths physique et juste avant de venir chez moi, il venait de donner un cours à un élève de terminale sur la saponification.

    Quand il m'a montré son cours avec des formules, je n'ai rien compris et heureusement qu'on trouve sur internet des explications plus claires, sans quoi je n'aurais jamais fait de savon.

    Posté par Colchique le 16 juin 2011 à 08:30
  • Oh mais je n'avais pas vu que tu avais fais des cupcakes (ou j'avais oublié de commenter).
    Ils sont très appétissants !!!!

    Posté par clairette le 01 juillet 2011 à 11:47
  • Clairette, je t'ai copié. Hi ! Hi ! Hi !

    Posté par Colchique le 01 juillet 2011 à 12:01
  • Ta recette est nominée aux IBREJ Cosméto Awards de juin. Bonne chance.

    Posté par Ingrid le 05 juillet 2011 à 14:34
  • Ingrid, merci beaucoup pour ton commentaire.

    Posté par Colchique le 05 juillet 2011 à 19:46

Commenter l'article