Mon Alep à moi : savon au chaudron nigelle - laurier

Savonnerie

Par atelierdemichele

                Lorsque Zélie a lancé un défi savon d'Alep sur le forum des Céphées, j'ai tout de suite eu envie d'y participer en proposant un savon d'Alep à la nigelle.

 

DSC03950


           J'imaginais pouvoir y mettre de la poudre de charbon de bambou offerte par Isy  que je n'ai pas encore étrennée.

Mais finalement l'idée première de Zélie l'a emporté: faire un savon le plus traditionnel et naturel possible en hommage à cette partie du monde qui souffre beaucoup actuellement.

Couleurs d'Alep sur ce site très inspirant.

 

           J'ai repris les proportions et la méthode de fabrication du savon vintage au chaudron  de mon livre en saponifiant:

- de l'huile d'olive comme base voulue par Zélie 

- de l'huile de nigelle offerte par Zinette comme agent traitant des peaux sensibles.


           La soude est calculée de façon à obtenir un surgras de 6% augmenté de 12% d'huile de baies de laurier dont je ne connaissais pas l'indice de saponification.

Au final le savon est surgraissé à 18%.

Plutôt bien plus qu'un Alep traditionnel mais je tenais à une vraie douceur.

 

DSC03944 DSC03945

DSC03946 DSC03948

  Les étapes de la fabrication

 

             Pour accentuer le côté adoucissant, j'ai fait une entorse à la tradition en y incluant:

- du miel de Châtaignier bio

- un macérat glycériné de fleurs fraîches d'acacia réalisé au printemps

- un parfum "fruit d'ailleurs" orange douce-cannelle/patchouli.

 

Formule de "Mon Alep à moi"


- 200g Huile d'olive bio

- 53g Huile de nigelle

- 35g Huile de baies de laurier (lesutilesdezinette)


Eau distillée et soude pour un surgras de 18%

1 cac de miel de châtaignier bio

1 cac de glycériné de fleurs fraiches d'acacia

1 cac d'HE de patchouli coeur Proxisanté et 2 cac d'un mélange d'HE orange douce/cannelle Florame

 

 DSC03947

 Les cogitations sur le cahier

 

Mode opératoire

 

- Préparer la solution de soude et d'eau selon les mesures du calculateur

- Peser les huiles végétales (olive, nigelle et laurier) dans une casserole assez haute

- Verser la solution de soude sur les huiles et mixer à l'électrique jusqu'à l'obtention d'une trace franche qui arrive assez vite

- Chauffer à feu nu en mixant jusqu'à ce que le mélange épaississe nettement et que le mixage électrique devienne impossible. Continuer au fouet manuel si  besoin

Attention: la pâte à savon gonfle au cours de la cuisson, il est impératif de choisir une casserole haute sur-dimensionnée par rapport à la quantité d'huiles saponifiées et de jongler avec la puissance de chauffe.

- Malaxer à la spatule en silicone jusqu'à ce que la pâte devienne légèrement translucide

- Retirer du feu, ajouter miel et glycérine en malaxant vivement pour tout incorporer. La chaleur du mélange fait fondre le miel, il n'est pas utile de choisir du miel liquide

- Ajouter les HE après un léger refroidissement

- Verser la pâte sur une planche et façonner une forme grossièrement carrée ou rectangulaire en gardant les mains gantées (c'est très chaud)

- Après un léger refroidissement, égaliser au couteau. Les chutes peuvent être façonnées pour obtenir un petit savon-test

- Le lendemain, tamponner ou décorer au choix

- Talquer généreusement puis brosser par endroits pour donner un air vieilli et simuler la cendre de soude.

  

DSC03949

Mon Alep à moi

 

               Ce savon pourrait s'utiliser immédiatement puisqu'il a bien  cuit mais idéalement il devrait sécher un minimum d'un mois pour perdre un peu d'eau.

Le parfum est plus proche du mélange orange/patchouli.

La cannelle ne se sent quasiment pas.


              Avec les chutes, j'ai façonné un coeur d'environ 5 cm de long sur 1.5 cm d'épaisseur décoré et percé à la mode de Tadé Pays du Levant que j'aime bien copier.

J'ai marqué la date de fabrication (2711) sur le pain carré ainsi que quelques lettres sensées être de l'arabe dans un faux tampon.

Le tout réalisé à main levée.

Je suis carrément analphabète en arabe alors si vous êtes arabophones pardonnez les fôtes hein, j'ai séché les cours d'arabe  ;)

 

DSC03951

Le coeur d'Alep

             

             Comparativement à un savon d'Alep traditionnel, il est évidemment moins dur car il est très surgras et a peu séché au moment où j'écris ces lignes.

La pâte est coulée bien avant l'épaississement complet dans le procédé de fabrication syrien. Y a t-il beaucoup plus d'eau que les 28/30% que j'utilise généralement?

Je pense que le peu de surgraissage du savon demande aussi ce séchage de plusieurs mois pour voir un tant soit peu baisser le pH.

Je trouve néanmoins les savons d'Alep un peu rudes pour ma peau malgré leurs indéniables propriétés médicinales. Je "sens" trop  le peu de surgras.


            Le mien est plus doux sur la peau.

La mousse est identique à mon avis (il mousse dès le lendemain de la fabrication) et j'aime carrément beaucoup plus le parfum.

Les huiles essentielles ont très bien couvert les odeurs fortes de la nigelle et du laurier. Le patchouli permet de garder une senteur discrète sur la peau après savonnage.

Seul regret, il n'a pas le coeur bien vert des véritables savons d'Alep quand on les tranche ^_^


 AlepSoap_Medgb2[1]

Source

 

             Merci à Zélie pour cette excellente initiative.

Je me suis régalée à faire ces deux savons auxquels j'avais toujours pensé sans jamais  passer à l'acte.

 Les autres savons d'Alep sont sur le forum des Céphées !


DSC03954

J'adore!

 


Autour du chaudron

    J'adore, et le mot est faible !

    Ton savon me fait tellement envie ! Je suis une grande fan des savons d'alep, que je trouve super pour le visage. Le tien semble tellement authentique, tellement imparfait, qu'il en est parfait ! Et dieu sait si j'aime en général les savons tout nickels, bien coupés, aux couleurs franches...
    Bravo pour ce beau savon, qui doit être une rolls comparé aux alep du commerce que je connais !

    Posté par Alikea le 04 juillet 2011 à 22:24
  • Merci Alikea, je reviens!

    Posté par michele le 04 juillet 2011 à 22:40
  • Merci !

    Merci à toi Michèle pour ta participation et ce premier Alep de haute volée !! Ta recette me fais baver et j'avoue que l'aspect de ton savon me plait terriblement !! Je suis aussi une grande fan de l'Alep. Super ce retour détaillé !

    Posté par Zélie le 04 juillet 2011 à 23:25
  • Moi aussi j'adore. Il est trop bien.

    Posté par Missmo le 05 juillet 2011 à 03:35
  • J'avais adoré la version olive de ton livre et là, je capote !!! Je pense que j'en ferai un approchant, ça fait trop envie !
    Bravo, c'est superbe.

    Posté par Nansou le 05 juillet 2011 à 07:40
  • Merci pour ton exceptionnel partage!
    Ton savon me rappelle des souvenirs d'enfance: j'ai grandis à Salon de Provence à côté d'une savonnnerie.L'on fabriquait du savon de Marseille et ta cuisson au chaudron flatte mes narines.

    Posté par soleilsourire le 05 juillet 2011 à 09:48
  • Michèle, j'adore ta recette ainsi que sa mise en oeuvre au chaudron.

    Tu me donnes très envie de faire un savon d'Alep à ma façon en me basant sur ta recette.

    Je n'apprécie pas le vrai savon d'Alep. Je trouve que le vrai savon d'Alep ne mousse pas et en plus il agresse ma peau.

    Je trouve ta recette géniale et ce qui me plaît beaucoup :

    - ton taux de surgraissage,
    - l'extrait glycériné,
    - le miel.

    Est ce que ton savon mousse plus que le savon d'Alep traditionnel ?

    Je suis très surprise de lire que l'HE de cannelle n'a quasiment pas parfumé ton savon, alors que c'est une huile essentielle qui a une odeur extrêmement tenace.

    Tes savons d'Alep sont vraiment magnifiques. On dirait des savons trouvés à l'intérieur d'une pyramide.

    Tu as vraiment assuré pour donner l'illusion que tes savons datent de l'époque antique.

    J'aime beaucoup l'écriture arabe sur ton savon. Je ne connais pas l'arabe mais je trouve cette écriture très belle.

    Bravo Michèle et merci beaucoup pour cette très belle recette très inspirante.

    Posté par Colchique le 05 juillet 2011 à 10:03
  • Tu vois maintenant que j'ai mon bac, je peux vraiment me couronner de tes , ton Laurier
    J'aime les savons d'Alep, que je trouve sur le marché d'Aligre, un souk à ciel ouvert
    et les tiens sont beaux et ont ce cette patine
    de savons précieux même si bruts
    J'ai très envie d'en faire en te recopiant intégralement, je n'ai jamais fait de chaudron
    des potions oui!!!et le laurier reste un de mes aromates favoris
    J’essaierai bien avec des feuilles de bois d'inde!
    Un Alep en gwada
    Merci à vous toutes et à toi pour cette belle pensée

    Posté par mlk le 05 juillet 2011 à 14:41
  • - Bac avec mention, quelle fierté!

    Tu vas pouvoir refaire des savons au bois d'Inde (macérat huileux et infusion pour diluer la soude) et elle ne dira pas "trop!" puisque tu auras changé de méthode


    - Oui Colchique, il mousse plus et la mousse devient même assez veloutée en frottant longuement.
    Je pense que l'huile de nigelle change un peu les choses.

    Mais je n'ai l'expérience du chaudron que pour les 100% olive et pour un 50 olive/30 son de riz / 20 soja que j'avais trouvé absolument magnifique!
    Tiens j'ai envie d'en refaire pour le visage

    Le surgras, le miel et la glycérine rendent le savon plus lent à durcir.
    Le coeur est déjà bien dur alors que le carré plus dense peut encore sécher mais je le teste quasiment à chaque fois que je passe dans la cuisine, ça n'aide pas, c'est sûr!

    Le mélange d'HE orange-cannelle de Florame est assez peu dosé en cannelle qui n'apparait quasi ment pas dans les savons.
    En diffusion, on le sent bien par contre.


    - Soleilsourire,

    Quel joli souvenir!

    Mes narines sentent encore le savon 100% palme de ma grand-mère pendant les vacances, je suis tombée dans le chaudron petite


    - Nansou, comment on va faire pour le voir ton savon si tu ne l'écrit pas quelque part?
    Bises.


    - Missmo merci.
    Il est super simple à faire.


    - Zélie, merci à toi pour ce défi.
    J'avais envie depuis très longtemps de fabriquer un Alep en coeur et c'est fait!

    J'ai hâte de lire ceux des autres participantes.


    - Alikea,

    Quel enthousiasme!
    J'aime aussi les savons carrossés, léchés, bien finis, zébrés, bruts, en barre, en pâte, en rond, en boules....

    Je les aime tous je crois bien et j'adore toujours le dernier né

    Posté par michele le 05 juillet 2011 à 23:41
  • "Ton Alep à toi", il est très beau, très "authentique" et certainement très doux grâce à ce que tu as choisi d'y mettre.
    On trouve toutes sortes de déclinaisons du savon d'Alep dans le commerce, donc ça ne me choque pas que le tien soit personnalisé, bien au contraire.
    Je suis étonnée que l'HE de cannelle n'y soit pas plus odorante, en général on la sent bien dans un savon !

    Posté par Kat le 06 juillet 2011 à 10:38
  • Michèle, il est très-trop beau ton savon d'Alep!
    C'est vrai que je le trouve aussi un peu dur sur la peau le savon d'Alep orignel, mais qu'est-ce qu'il est efficace contre les maladies de peau et du cuir chevelu.
    On dit que pour reconnaitre un Vrai savon d'Alep, celui-ci doit "flotter" dans l'eau et non pas tomber au fond. J'ignore le pourquoi du comment mais cette légende est bien vrai !
    Bises et bonnes bulles.

    Posté par Zinette le 06 juillet 2011 à 12:34
  • Rohhh !!! tes savons ont toujours un look à tomber !!!
    bon ça y est ça m'a donné envie de me lancer dans la cuisson au chaudron...Humpfff (comme si il n'y avait pas assez de savon en cure à la maison ! )

    mais un détail? tu fais ton sur-graissage direct avant l'ajout de soude ou j'ai encore lu trop vite ?

    Posté par elle06 le 06 juillet 2011 à 12:41
  • Michèle, merci beaucoup pour ta réponse.

    Oui, avec certains ajouts il sera plus long à sécher mais à mon avis bien meilleur en tout point une fois sec.

    Comme je te comprends de vouloir l'essayer souvent pour voir comment il évolue.

    C'est vrai que cette formule doit te donner envie d'en tester d'autres.

    Posté par Colchique le 06 juillet 2011 à 14:17
  • Je suis séduite par ce coeur. Il va falloir que j'essaie cette technique de chaudron...
    J'ai des graines de nigelle, je pourrai essayer de me faire un macérat...
    Bon, décidément, il faudrait que je me ballade plus souvent du côté de... s "céphées"! Très belle initiative.

    Posté par Loulou le 07 juillet 2011 à 03:00
  • - Loulou,

    J'ai vu que Wistiti avait fabriqué de l'huile macérée aux graines de nigelle:

    http://monespacemaviemesenvies.blogspot.com/2008/07/macrat-de-nigelle.html

    Je ne sais ce que ça donne mais peut-être passera t-elle t'en dire plus sur son efficacité.


    - Colchique,

    Je peux te dire qu'il est déjà bien plus dur aujourd'hui.

    Je trouve que la cuisson permet aussi un durcissement plus rapide qu'à froid surtout pour ces formules qui cumulent tous les handicaps pour le durcissement (pas de gras durs, surgras maxi, glycérine...)


    - Elle06,

    J'ai mis toutes les huiles dès le départ avec la soude.

    Je ne pratique plus le surgraissage à la trace et pour la cuisson au chaudron, je ne sais pas trop si c'est judicieux de faire des ajoûts intempestifs en cours de cuisson.

    Cette formule de 288g d'huiles donne un gros pain de savon (env. 400g) donc tu augmenteras à peine ton stock

    288 c'est un drôle de choix pour le poids si l'on ne sait pas que j'ai voulu faire une formule de savon de Marseille d'origine dans mon livre.

    Le savon de Marseille contient 72% d'huile d'olive.

    Souvent on pense que c'est 72% d'olive et 28% d'autres huiles.
    Mais c'est :
    . 72% huile d'olive = 288g
    . 28% eau + soude incluant le surgras si l'on en met = 32g soude et 80g eau
    pour un pain de 400g environ.

    - Zinette,

    Quel plaisir de te lire!
    Le savon d'Alep sèche si longtemps qu'il ne doit contenir que le savon glycériné.
    Il est effectivement plus léger que l'eau du coup.

    J'ai réalisé il y a des années un "Alep à moi" offert à Kimgala (que devient-elle d'ailleurs? avec de l'huile d'olive macérée aux feuilles de laurier sauce.

    J'avais choisi la méthode fouettée pour qu'il flotte.
    J'avais beaucoup aimé faire ça.

    - Kat,

    Je pense que le mélange cannelle-orange de Florame ne contient que très peu de cannelle par sécurité.
    Il est vendu pour la diffusion.

    Merci à tous.

    Posté par michele le 08 juillet 2011 à 21:24
  • houlala...il va falloir que je me penche la dessus ... Michèle ça te dirais pas des cours particuliers dans le sud ouest ? (je comprends vite mais faut m'expliquer longtemps... )hihihi merci !

    Posté par elle06 le 08 juillet 2011 à 23:31
  • Merci Michèle pour le lien.
    Kim est tjs en activité sur la blogosphère : http://kimgalasavons.canalblog.com/

    Posté par Loulou le 09 juillet 2011 à 02:29
  • - Elle06,

    Es-tu bonne cuisinière?
    Pas vénale hein, je me renseigne juste

    - Merci Loulou!

    Posté par michele le 09 juillet 2011 à 10:10
  • hihihi! heu non ! mais cheri oui!

    Posté par elle06 le 09 juillet 2011 à 10:44
  • Ton Alep à toi me fais terriblement envie !!
    Bravo pour ce blog et tes savons et autres crèmes...Bravo pour ton respect de la nature et de l'environnement !!

    Posté par edwige le 16 juillet 2011 à 16:31
  • Merci Edwige et bravo pour vos créations en couture, tout est joli!

    Posté par michele le 17 juillet 2011 à 15:12
  • savon

    je trouve ce savon magnifique :je vai me lancer ,meme si je n ai jamais fait la methode au chaudron!
    vous ecrivez des livres?
    si je n ai pas d huile de nigelle ,je fais qu olive?

    merci beaucoup

    Posté par sylvie le 11 août 2011 à 13:09
  • j ai des fleurs d acacia qui sentent merveilleusement bon:à part un glycerine que puis je en faire?hydrolat?je n arrive pas à trouver leurs proprietes .merci et bonne journee.

    Posté par sylvie le 02 mai 2012 à 08:41
  • Chère Sylvie,

    J'étais passée à côté de votre message.

    - Le savon au chaudron est l'une de mes méthodes préférées pour les 100% huile d'olive qui donnent une mousse plus gratifiante à mon goût que le 100% olive à froid.

    Il faut vraiment cuire à feu moyen/doux sans surchauffer. Vous pouvez bien entendu ne pas mettre de nigelle mais seulement de l'olive.
    J'adore personnellement ces savons.


    - Je n'ose pas dire que j'écris DES livres ^_^
    J'ai une vraie activité professionnelle, autre que celle de trainer par ici ou d'écrire des livres ^_^.

    Vous pouvez encore trouver les deux que j'ai commis chez Bilby and Co. Ils sont en rupture dans les circuits de librairie habituels :

    http://www.bilby-co.com/livres/mes-cosmetiques-naturels-faits-maison.html

    http://www.bilby-co.com/livres/mes-savons-naturels-faits-maison.html


    - Les fleurs d'acacia fraîches font un très bel extrait glycériné que j'utilise à la place de la glycérine :
    Elles sont considérées comme émolliantes et rafraichissantes :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2012/04/08/23956357.html

    Je mets simplement les fleurs fraîches en contact avec de la glycérine au jugé et je mélange en surveillant pendant 10/15j. Vous pouvez changer les fleurs chaque jour si votre arbre est à proximité, verser un peu d'alcool dessus avant de les mettre dans la glycérine pour ne pas risquer qu'elles pourrissent ...

    Tout est ouvert. Ensuite, après la dernière filtration, j'ajoute de l'Ecogard à raison de 0.6g pour environ 100g de glycériné.

    Si vous pouvez vous permettre d'en faire un hydrolat, n'hésitez pas, ce devrait être superbe!

    Posté par michele le 02 mai 2012 à 09:00
  • Merci Michele pour votre reponse tres rapide,et votre disponibilite.
    j ai fait le savon d alep et il est reussi!!!

    je vai suivre vos conseils pour les fleurs d acacia,elles sentent tres bon,je les ai ramasse dans le Minervois (region magnifique)ainsi que du thym,romarin,camomille et plantain le tout va finir en hydrolat car j ai la chance d avoir un petit alambic.

    j avais deja vu vos livres chez Bilby,n ayant pas de livre co,ncernant les savons ,je prendrai le votre.j ai lu aussi que vous faisiez des stages :mais je suis dans le midi et c est un peu loin....

    je trouve ce blog tres interessant,passionnant.
    merci et bon w end.

    Posté par sylvie le 04 mai 2012 à 21:18
  • Bravo Sylvie! Et merci pour votre retour.

    Posté par michele le 07 mai 2012 à 08:57

Commenter l'article