Lotion démaquillante yeux (waterproof)

Soins du visage

Par atelierdemichele

              Pour les maquillages waterproof, il existe des démaquillants biphasiques huileux conventionnels très efficaces.

Il en existe aussi en naturel.

Je me suis inspirée de l'une d'elles pour faire cette recette facile et efficace sur tous types de maquillages des yeux. J'ai modifié les proportions des ingrédients à ma guise.


            L'INCI : Centaurea Cyanus Water [Centaurea Cyanus Flower Water], Squalane, Aqua [Water], Aloe Barbadensis Extract [Aloe Barbadensis Leaf Extract], Decyl Glucoside, Isopropyl Myristate, Benzyl Alcohol, Sodium Chloride, Glycerin, Caprylic/Capric Triglyceride, Dehydroacetic Acid, Citric Acid, Nelumbium Speciosum Extract [Nelumbium Speciosum Flower Extract], Bixa Orellana Seed Extract, Chamomilla Recutita Extract [Chamomilla Recutita (Matricaria) Flower Extract].

 

 Traduction : Eau de bleuet, squalane, eau, extrait d'aloé véra, decyl glucoside, isopropyl myristate, alcool benzylique (conservateur consituant de l'Ecogard), sel, glycérine, huile de coco fractionné, acide déhydroacétique (conservateur consituant de l'Ecogard), acide citrique, extrait de fleur de lotus, extrait de graine de rocou, extrait de fleur de camomille matricaire.

 

DSC03990

Lotion bi-phasée

 

          J'ai gardé la plupart des ingrédients sauf :

- les extraits de lotus et de rocou (qui doit colorer en orangé)

- l'aloé véra

- le sel viscosant (?)

- l'isopropyl myristate (à remplacer par de l'isopropyl palmitate si vous y tenez)

 

Formule de la lotion démaquillante waterproof pour les yeux

 

- 30%  Eau distillée

- 10% HA de bleuet bio

- 10%  HA de camomille matricaire bio

- 4.5%  Glycérine végétale bio

- 0.1%  Acide citrique

 

- 2%  Plantacare (décylglucoside)

 

- 22%  Squalane d'olive bio

- 20%  Huile de coco fractionnée

- 0.5%  Bisabolol

- 0.4%  Ecogard *

- 0.2%  HE de camomille matricaire bio (3 gttes pour 50g)

- 0.3%  CO2 de camomille matricaire bio (4 gttes pour 50g)

 

pH à vérifier malgré l'acide citrique sur la lotion homogénéisée par agitation.


 * L'Ecogard est limité à 0.2% au Japon pour les produits du contour de l'oeil. En fabrication maison, je ne ferais pas un dosage si bas car j'utilise des hydrolats et des produits qui sont fragiles. Je précise que je ne fais aucune intolérance à l'alcool benzylique.

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, introduire l'eau, les hydrolats et la glycérine. Mélanger intimement avec une cuillère magique

- Diluer l'acide citrique dans le mélange

- Ajouter le Plantacare en mélangeant doucement à la spatule en silicone pour éviter de faire mousser

- Ajouter les autres ingrédients les uns après les autres en mélangeant doucement.

 

           La formule tourne autour de la camomille matricaire très apaisante sous forme d'extrait CO2 et d'HE.

Il est possible d'éviter les HE autour de l'oeil pour les personnes qui le craignent mais pour mes yeux les huiles végétales et  l'HE de camomille matricaire ne posent pas de problèmes (elle est anti-allergique, apaisante, anti-inflammatoire...).

 

            Le bisabolol est un actif intéressant pour les peaux sensibles facilement irritées qu'il apaise. Il possède en outre une légère action anti-infectieuse fort utile pour les yeux dont on craint les infections quand on porte des lentilles par exemple.

 

             Le CO2 et l'HE de matricaire apportent de plus la note colorée qui contraste les deux couches. Leur couleur bleu profond devient verte quand on les mélange avec les huiles végétales souvent jaunes.

La couleur de l'azulène va disparaitre lentement si le démaquillant est conditionné en flacon transparent.

 

               C'est un démaquillant bi-phasé dans lequel l'eau de bleuet réputée pour le contour des yeux a été coupée par de l'eau pour diminuer l'astringence.

J'ai fait le choix d'eau distillée stérile pour limiter autant que possible les germes.

 

DSC03989

Lotion mélangée avant usage

 

            Cela donne une lotion très bien tolérée et efficace pour retirer le maquillage.

Les huiles de coco fractionné et squalane sont réputées pour bien enrober les pigments, sont traitantes et si fines que cela ne laisse pas une sensation lourde de gras sur les paupières et les cils.

 

              Le tensioactif décylglucoside (vendu sous plusieurs noms comme Plantacare ou Mousse de sucre) peut être augmenté à 3% si l'on désire une action plus nettoyante.

Je trouve qu'à 2% il est parfait pour un maquillage normal non waterproof. 

 

Mode d'utilisation

J'ai  laissé tomber le démaquillage des yeux à l'arrache avec une simple lingette en micro-fibres humidifiée à l'eau.

L'âge venant, il faut bien respecter la peau fine et délicate du contour de l'oeil mais je tenais à utiliser un produit très doux, moi qui ne mettais rien d'autre que de l'eau.

Évidemment pour être efficace, il fallait parfois frotter comme une malade... Mais Lolitarose a dit : "Non, non!"

J'ai obéï...

 

- Bien agiter le flacon avant chaque utilisation pour homogénéiser les deux phases.

- Appliquer sur une lingette et masser délicatement paupières et cils en mouvements circulaires doux.

- Laisser poser quelques instants la lingette imbibée de démaquillant sur les yeux avant de l'éliminer en cas de maquillage waterproof ou tenace.

Ce démaquillant ne se rince pas forcément mais comme j'aime le splash d'eau final, je rince après avoir nettoyé le reste du visage.

 

       Utilisé avec constance depuis près de 3 mois conjointement à un soin contour des yeux à l'arnica anti-cernes, je suis persuadée que le démaquillage est le début de l'efficacité de tout soin.


Autour du chaudron

    Une recette toute simple mais qui a l'air bien efficace !! Pour ma part je me contente d'un mélange de gras (beurre ou huile), émulsifiant et tensio-actif, sous forme solide, baume ou liquide. C'est un mélange que je trouve diablement efficace aussi !

    Posté par Sealeha le 28 juillet 2011 à 17:48
  • Je ne suis pas très bi-phasé, mais ta formule me plait bien.
    En général j'aime bien les démaquillants pour les yeux sous forme de lait, mais ta recette me donne des idées, aussi je me permet de te poser quelques questions !
    - pourquoi ne pas avoir gardé un peu d'aloé sous forme de jus?
    - le plantacare, pourait-il être remplacé par du Béta (inci:Cocoamidopropyl betain) ?
    - crois-tu que faire un gel démaquillant avec ta formule serait judicieux ou pas ?
    merci beaucoup

    Posté par elle06 le 28 juillet 2011 à 18:57
  • J'aime ta formule Michèle, je la garderai telle quelle pour la reproduire moi
    Le sel m'a intriguée aussi, il ne saurait "viscoser" une base de tensioactif non ionique comme ici, donc il doit servir à rendre la phase aqueuse isotonique pour la tolérance... mais il semble il y en avoir un paquet, donc ça m'intrigue...
    Merci pour cette belle recette, simple, mais efficace.

    Alikéa.

    Posté par Alikea le 28 juillet 2011 à 20:57
  • Michèle, très belle recette de démaquillant biphasé d'un magnifique vert pistache. Bravo !

    Oui, je t'approuve complètement pour l'ajout du décylglucoside et le pourcentage de 2 % me paraît très bien. Comme toi, je préfère rincer ce type de démaquillant.

    Je pense aussi qu'un bon soin commence d'abord par un bon démaquillage.

    Je suis également d'accord avec Lolitarose et donc privilégier un démaquillant qui permette de nettoyer correctement et sans brutalité un visage.

    Posté par Colchique le 28 juillet 2011 à 22:23
  • Une jolie recette simple qui me plait bien (meme si je ne maquille presque jamais les yeux car verres de contact+ irritations fréquentes and co)
    et la couleur est ravissante.


    Juste un détail à propos de l'hydrolat de bleuet:

    -comme il est cher à obtenir, il est souvent coupé. Bien vérifier
    - Par ailleurs, bleuet, euphraise et plantain dessèchent les yeux ( trois plantes utiles en ophtalmo… à condition de ne pas avoir les yeux secs, ce qui est peu précisé)
    à remplacer par du plasma de Quinton isotonique?

    Je pense qu'on pourrait aussi utiliser de l'eau d'Uriage, légèrement salée et particulièrement apaisante (j'en pschitte sur les yeux quand ils sont irrités) Comme elle est conditionnée en bombe, pas de souci de contamination.

    Posté par venezia le 28 juillet 2011 à 23:39
  • Une jolie couleur pour ce démaquillant qui doit inciter au démaquillage régulier. Recette bien tentante.

    Posté par Loulou le 29 juillet 2011 à 00:18
  • - Merci Loulou

    C'est sûr qu'il FAUT se démaquiller avant de se coucher. Et pour les yeux, ça me semble plus qu'indispensable.

    Quoiqu'il existe maintenant des produits pour se maquiller avant le coucher afin d'avoir un "smoky eyes" facile au lever...


    - Venezia,

    Quand tu dis desséchant pour les yeux, penses-tu aux paupières ou à l'oeil lui même?

    Il est certain qu'on reçoit un peu de démaquillant dans l'oeil pendant l'opération, c'est ce qui m'a longtemps fait préférer l'eau et la lingette sans aucun produit.

    Celui ci me convient très bien et j'ai blindé autour de la camomille anti-allergique pour cela.

    - Colchique,

    J'ai trouvé qu'à 2% de décyl glucoside, je démaquillais parfaitement bien mais je n'utilise pas de fards ou de maquillages waterproof.

    La couleur change et pâlit malheureusement dans le temps car j'ai conditionné en flacon transparent.
    Mais ça reste efficace et j'en ai fabriqué très peu (50g à partager).

    Je pense que c'est le genre de produit qu'il ne faut pas hésiter à faire en petite quantité par sécurité malgré le conservateur.

    - Alikéa,

    Comme tu as raison effectivement. Le sel apporte l'isotonicité d'autant plus que je n'utilise que des eaux distillées.

    Je pense par contre, qu'il n'en faut pas des tonnes, 0.9% suffisent pour être au même taux que le sérum physiologique.

    Soit 0.9g pour 100g de démaquillant. Mais comme il y a près de 45% de phase huileuse dans ce bi-phasé, je pense qu'on peut descendre à 0.4/0.5g de sel.

    La place dans l'INCI est juste après l'alcool benzylique constituant de l'ecogard (87% d'après les fournisseurs).
    Soit environ 0.5g si l'on compte 0.6% d'Ecogard (je ne compte pas la restriction à 0.2% du conservateur pour les yeux valable au Japon).

    A 0.4g de sel, on doit être dans les clous pour respecter l'ordre de l' INCI.

    Ce qui montre que la phase huileuse est essentiellement constituée de squalane alors que j'ai personnellement mis pas mal de coco fractionné.
    Et beaucoup de glycérine par habitude...

    En tous cas je le trouve très léger, bien rinçable contrairement aux biphasés conventionnels pour maquillages waterproof très "huileux" au toucher.

    - Elle06,

    On ne sent pas vraiment que c'est un biphasé une fois mélangé tant les huiles sont légères.

    . Je n'ai pas choisi l'aloé pour diminuer le nombre d'actifs.
    Je passais de l'eau à ce démaquillant et j'ai voulu tabler uniquement sur la camomille dont j'ai pas mal d'extraits efficaces et que je tolère très bien sur le contour des yeux (CO2, bisabolol et HE).

    Je pense que l'on peut évidemment garder l'aloé. J'ai une préférence pour le concentré.

    . le décylglucoside peut être remplacé par le cocoamidopropyl bétaine dans les eaux micellaires non rinçables si tu restes à 3%.

    Comme on les utilise aussi sur les yeux, je pense qu'il n'y a pas de souci (il y en a dans le démaquillant pour les yeux de Phyt's).

    Je trouve néanmoins le décylglucoside plus adapté aux yeux et peaux sensibles.

    .Généralement les gels démaquillants comportent assez peu d'huiles.
    Ici le principe était d'apporter une phase huileuse importante (plus de 40%) afin d'avoir une action démaquillante du waterproof.

    Si tu ne tiens pas à cela tu peux t'inspirer de la gelée nettoyante que j'ai fabriquée au rhassoul en omettant cette dernière évidemment.
    Canalblog refuse que je mette les liens.


    Voici une idée de formule :

    3% glycérine
    0.5 à 1% Xanthane selon l'épaisseur désirée
    3 à 5% Silicone végétal (chondrus crispus)
    5% squalane
    2 à 3% Tensioactif bêta
    Eau, HA, aloé véra liquide, conservateur, actifs pour 100%


    - Sealeha,

    Merci pour tes idées.
    Veux-tu dire que tu ne mets pas du tout d'eau ou d'hydrolats dans tes nettoyants pour les yeux?

    As-tu un lien vers ton blog?

    Posté par michele le 29 juillet 2011 à 13:49
  • Très joli ce bleu lagon des mers du sud
    je divague, mais cette couleur donne envie de se démaquiller, même si je ne mets pas de mascara pour cause d’œil fragiles, et puis il faut bien que l'on garde précieusement les conseils de notre Lolitarose qui nous a aussi initié aux soins contours de l’œil
    Je peux m'en inspirer pour ma nana aux yeux revolver, même si mon doux lait lui va et enlève
    son charbon aux yeux, le tien en biphasé est tellement joli et "pépette"
    Michèle, on peut considérer que certains émulsifiants sont si gras, qu'ils aident aussi au démaquillage...non!
    L'extrait de lotus est t'il sur huile?
    Pour l'anti cerne j'ai un extrait maison helychrise et arnica, car des cernes j'en ai
    et je me réveille souvent avec le "smoky eye"

    Posté par mlk le 30 juillet 2011 à 18:20
  • quand je parlais des plantes dessechantes, cela concernait les yeux et non les paupières. ais 10% seulement de bleuet, je suppose que ça devrait aller… sauf si vraiment on a les yeux très secs.

    Posté par venezia le 30 juillet 2011 à 21:56
  • ho, un grand merci michele, je vais cogiter la dessus...

    Posté par elle06 le 30 juillet 2011 à 23:51
  • Je ne mets pas de mascara waterproof mais ta recette est très inspirante. merci !
    Je suis restée fidèle à ma recette très simple de démaquillant biphasé qui marche très bien pour mes yeux fragiles : HA de bleuet/camomille matricaire (plus de camomille que de bleuet) + HV de jojoba (à peu près 2/3-1/3) Je rajoute quelques gttes d'EPP dans la partie hydrolats avant de mettre en flacon.
    Je trouve que le jojoba est très efficace sur le mascara bio que j'emploie.

    Posté par Kat le 01 août 2011 à 09:20
  • Non, pas de phase aqueuse pour moi. Evidemment je rince à grandes eaux !! Je m'en suis servie en démaquillant yeux et plus globalement lavant visage. Voilà le lien http://sealeha.canalblog.com/archives/2010/06/16/18311462.html

    Posté par Sealeha le 01 août 2011 à 10:43
  • Ta recette est nominée aux IBREJ Cosméto awards de juillet. Bonne chance!

    Posté par Ingrid le 02 août 2011 à 16:38
  • - Ingrid, j'arrive malheureusement un peu tard mais je vous en remercie de tout coeur.
    Je n'arrive pas à aller voir votre site, le lien mène à une page d'accueil de votre serveur.

    - Merci Sealeha pour le lien.
    Je vais me pencher dessus, c'est intéressant de voir que le 100% gras passe aussi sur les yeux sans résidu.

    - Kat,
    Merci pour ta recette finalement proche de la mienne.
    La présence du tensioactif aide bien à rincer car pour mes yeux un biphasé simple reste encore un peu trop huileux.

    On retombe souvent sur camomille/bleuet

    - Merci Elle et Venezia

    - Mlk

    Oui les phases grasses émulsifiant compris démaquillent. Ensuite, il y a les goûts personnels qui font préférer un lait, une lotion, un gel...

    Il se peut effectivement que l'un ou l'autre des extraits végétaux soit sur coco fractionné.
    Le caprylic/capric TG est juste après la glycérine donc en petite quantité a priori.

    Comment fais-tu ton extrait de lotus?

    Posté par michele le 10 août 2011 à 13:24
  • c'est fou ça, ça devrait être réparé, sinon ici: http://ibrejcosmeto.wordpress.com/
    @ bientôt.

    Posté par Ingrid le 10 août 2011 à 15:55

Commenter l'article