Savon des Terres

Savonnerie

Par atelierdemichele

           Un savon aux argiles, aux graines et céréales alimentaires qui m'évoquent la terre, les terres, nos terres.

Je l'ai voulu en multi-couches parce que les savons qui en comportent me semblent toujours très beaux.

 

DSC04066


        La formule doit tracer et durcir assez vite pour me permettre de couler les différentes couches les unes après les autres sans temps d'attente autre que celui de la fabrication d'un mini-lot.

J'ai  choisi un mélange d'huiles simples, raffinées et claires pour ne pas interférer avec les argiles colorées.

Pour que les couches ne soient pas trop uniformes, je n'ai pas coulé exactement la même quantité de pâte (100g, 150g ou 200g).

Quelques moules individuels ont été placés à proximité pour y verser toute pâte excédentaire permettant d'obtenir des savons originaux aux différentes couleurs.

 

 DSC04072

       

                  Formule du "Savon des Terres"

- 30% Coco bio
- 30% Palme bio
- 20% Olive Espagne
- 20% Arachide raffinée

Soude et eau pour un surgras de 5%
Huiles essentielles (en parts : 16 orange 5F, 7 patchouli, 6 ylang ylang Mada, 1 tea tree)

Argiles et aliments de la terre

 

         DSC04079

J'ai utilisé un moule en plexi rectangulaire fin qui permet de connaître le volume de pâte versé et de visualiser les bandes au fur et à mesure.

Avec cette formule j'ai pu démouler au bout de 48h sans problème. J'ai encore attendu 24h avant de découper le savon car la couche noire gorgée d'argile était encore un peu molle.

 

Couche n°1   1è couche

Argile roumaine et une pincée d'argile verte

Saupoudrée d'un peu d'argile roumaine

La couleur finale du savon obtenu est greige. Un mélange subtil de gris et de beige très courant en décoration et qui était parait-il  à la mode en 2010.

 

 

Couche n°2 2è couche

Argile rose en petite quantité

Son de riz pour gommages offert par Chloé

 

 



Couche n°3 3è couche marbrée 

Poudre d'azuki offerte par Chloé

Argile noire saupoudrée sur le dessus et  délicatement "étalée" avec le manche d'une cuillère

 

 

 

Couche n°4 4è couche

Pâte neutre

Fibres de bambou  qui foncent malheureusement trop peu dans la masse et ne se voient quasiment pas.

 

 

Pour rythmer un peu les rayures, j'ai saupoudré cette couche de rhassoul en mini paquets irréguliers.

4è couche marbrée

 

 

Couche n°5 5è couche

Rhassoul et argile rouge

Argile blanche tamisée sur le dessus. Elle ne se voit malheureusement pas au séchage.

Finalement cette couche est assez peu différente de la 3è à la poudre d'azuki. Je craignais que le rhassoul ne se rapproche trop de la couche à l'argile roumaine et j'ai certainement mis trop d'argile rouge.

Il faudrait peut-être corser le rhassoul avec de l'argile verte ou le laisser tel quel.

  

 

Couche n°6 6è couche

Argile noire

Poudre de thé vert matcha

Graines de pavot mixées dans la pâte

 

 

Au final le moule rempli en 1h30 environ ressemble à ceci :

DSC04049

 

La poudre d'azuki donne  un très joli rose brique et est vendu au Japon pour les gommages. On trouve à présent des graines d'azuki dans tous les magasins bio et c'est très bon.

Nin-8 qui a tout testé en savonnerie en avait introduit dans son biwil n°4.

 

Les exfoliants ne se sentent pas. Je n'en ai pas mis en grande quantité mais j'aurais aimé un peu d'exfoliation tout de même.

J'avais choisi :

. des fibres de bambou,
. des graines de pavot bio mixées 
. du son de riz traditionnellement utilisé au Japon pour les gommages corporels et faciaux.

 

           Voici un kaléidoscope de ces savons dans lesquels je trouve qu'il manque un peu de vert. Mais je les aime bien finalement et ils ont plu à beaucoup de personnes.

Les photos ne leur rendent pas hommage.

J'ai oublié de passer le C.A.P. photo, ce sera pour une autre vie je crois.

 

DSC04085 DSC04086 DSC04083
DSC04066 DSC04073 DSC04081


Autour du chaudron

  • Tes savons de la terre sont très riches. Voilà une belle idée pour la période de l'Action de Grâces qui a lieu ici début octobre et début décembre aux US. Pourquoi célébrer cette période d'abondance que certains pays ont la chance d'avoir par des festins? Un savon qui contient toutes les richesses de la terre peut aussi être un beau partage.
    Michèle, tu n'as p-ê pas ton C.A.P. de photographe, quoique tu t'améliores avec les années ^-^ mais tu as tes Lauriers de savonnière, ça c'est certain!

    Posté par Loulou le 10 août 2011 à 14:20
  • quel bel hommage ! en plus je trouve que les savons aux argile (ou aux terres) ont un petit je ne sais quoi de plus à l'usage ^_^

    Posté par elle06 le 10 août 2011 à 15:12
  • Les couleurs toutes douces et naturelles, et le look multi-couches du savon sont superbes !
    Bravo pour le savon et pour ta patience

    Posté par Jazz le 10 août 2011 à 16:27
  • Très chic ces multicouches !! ça me donne envie d'en faire un avec ce look

    Posté par Sealeha le 10 août 2011 à 16:49
  • Michele, magnifiques savons et bravo pour ta créativité que je trouve toujours au top.

    J'adore les savons rayés et ton harmonie de couleurs est très belle.

    C'est vrai que ce moule en plexiglas gradué est génial pour faire des savons à rayures.

    J'aime également beaucoup ta recette et l'huile d'arachide est une huile que j'ai très envie d'utiliser dans un savon.

    Je te descerne le diplôme de photographe, car je trouve tes photos très réussies.

    Posté par Colchique le 10 août 2011 à 18:58
  • Il est beau ton camaïeu de tons chauds, aux couleurs de la terre !
    Comment t'est venue l'idée de colorer avec des haricots japonais ?

    Posté par chabou le 10 août 2011 à 19:48
  • Magnifique, ces couleurs naturelles que le noir met en valeur et ces ingrédients comestibles pour beaucoup. Le résultat est d'un grand chic.
    Grâce à toi, j'ai "adopté" l'arachide raffinée et elle fait maintenant partie de mes huiles préférées quand je souhaite des teintes pastel.
    j'aime beaucoup le ton "taupe" de la première bande (la dernière photo en bas à gauche restitue bien sa couleur) .

    Ce sont surtout les reflets sur les photos qui amoindrissent le rendu des couleurs… Comme les photographes, il te faudrait un aide qui tendrait un drap blanc tout près pour apprivoiser la lumière… on peut toujours rêver!

    Posté par venezia le 10 août 2011 à 22:58
  • comment est ce savon au final:
    texture, mousse, dureté
    et qu’est-ce que je peux mettre au lieu de l'huile d'arachides, (garçon allergique)
    merci

    Posté par Savonnette le 10 août 2011 à 23:52
  • Ton savon est magnifique.
    Je confirme, les savon multi-couches sont toujours très beaux et élégants.

    Posté par Luciefer le 11 août 2011 à 09:05
  • suis admirative...

    Posté par josie le 11 août 2011 à 09:13
  • Elegants et superbes!

    Posté par soleilsourire le 11 août 2011 à 09:31
  • Ces savons ont une...classe folle ! (c'est le premier mot qui m'est venu à l'esprit en les voyant !) Le camaïeu de couleurs est très réussi. Moi j’aime beaucoup sans vert, car ce sont des couleurs tournant quasiment autour des tons chauds du "brun" et l'harmonie est superbe !

    Posté par Kat le 11 août 2011 à 09:46
  • - C'est gentil Josie.

    - Luciefer, je ne sais pas à quoi attribuer cette joliesse des multi-couches. Le côté classique intemporel des rayures sans doute.

    - Au final, Savonnette, c'est une mousse assez dense et crémeuse.
    A cause des argiles, il a encore besoin de sécher or il a déjà 1 mois environ.

    L'huile d'arachide peut-être remplacée par l'huile d'olive; elles ont un profil d'acides gras similaire.
    Sinon n'importe quelle huile claire mais qui ne ralentit pas trop la trace (son de riz, macadamia, sésame...) en s'assurant que ton fils n'a pas d'allergies croisées avec elles.

    - Il me faudrait une aide dans bien des cas Venezia et je fais souvent les photos le soir tard, ce qui n'est pas vraiment recommandé.

    J'ai bien envie de faire un savon simple uniquement coloré avec cette argile roumaine.

    - Chabou,
    The body shop en un temps où il était peu connu et totalement naturel vendait de l'azuki grossièrement pulvérisé pour faire des gommages très efficaces pour le visage. J'adorais ce produit.

    Quand Chloé m'a envoyé le yomogi (armoise), elle a glissé dans l'enveloppe plein d'autres ingrédients dont cette poudre fine que j'avais mis dans un très joli savon rose-bordeaux quasi-transparent à cause de l'amidon qu'il contient je pense.

    Nin8 aussi a fait son biwil4 avec mais il est moucheté. Je pense que les haricots rouges du chili con carne feraient la même chose dans le savon.

    - Colchique, tu es toujours si gentille, merci pour le diplôme


    - Sealeha,
    la terre d'Auvergne est certainement à mettre à l'honneur dans un savon.
    Il doit y avoir plein de couleurs différentes sur vos volcans non?

    - Jazz, la patience n'est vraiment pas mise à l'épreuve ici.
    En 1h30, tout était plié, les couches durcissent suffisamment vite pour être coulées les unes après les autres sans temps d'attente.

    J'ai l'air plus patiente que je ne le suis en réalité ^_^ Mes très proches me le disent sans arrêt!

    - C'est vrai Elle06 que je n'ai pas évoqué la douceur des argiles à l'usage du savon. Il y a un velouté bien net dans leur mousse.

    - Coucou Loulou, j'aime le mot Grâce.

    Mille bisous à tous!

    Posté par michele le 11 août 2011 à 09:45
  • - Quel cri du coeur Soleilsourire, merci!

    - Merci Kat, serais-je en manque de vert? En évoquant la terre, j'avais pensé "bruns" au pluriel bien sur mais aussi "vert".
    L'argile verte, le thé matcha y sont mais pas visuellement, ça m'a un peu manqué.

    Posté par michele le 11 août 2011 à 09:48
  • bravo pour ce savon un bel hommage à notre planète ! bravo aussi pour la recherche des couleurs et textures le rendu est magnifique !

    Posté par baloochou le 11 août 2011 à 10:29
  • MIchèle, j'ose te demander s'il serait possible que tu m'en réserves un petit morceau..... je ne vois pas trop bien le rendu sur mon téléphone mais j'adore ce multicouche et sa composition. D'avance merci et félicitations pour ce petit nouveau qui semble très réussi.

    Posté par catherine le 11 août 2011 à 23:49
  • C'est vrai les photos ne lui rendent pas l'hommage qui lui est du
    mais moi, je suis d'avis de rhabiller les fameuses colonnes de B...n
    de tes élégants et élancés savons des terres
    la place y gagnerait en noblesse, beauté, finesse et ce plus qui signe tes savons Michèle
    Je trouve que ton élégance à faire a une "insolence rieuse" qui moi me fascine et plaît
    Signé/ ton bon public
    Je te fais les bises virtuelles que je n'ai pu en vrai et tu peux aussi dire que le parfum est juste "pimenté et piquant "

    Posté par mlk le 12 août 2011 à 10:23
  • Effectivement !! On a le noir des pierres de volvic, le vert de la végétation assez abondante ici, le blanc de la neige en hiver et le rouge de la pouzzolane... Rha c'est malin j'ai encore plus envie d'en faire un !!!

    Posté par Sealeha le 13 août 2011 à 19:58
  • mazette quelle patience, il t'as fallu pour faire ce beau savon plein de couleur terreuse qui représente à mes yeux les couches terrestre
    on a envie de faire des recherches archéologiques dans les entrailles de ce savon magnifique
    peut être que je découvrirais un dinosaure hihi

    Posté par wistiti le 13 août 2011 à 23:07
  • Un seul mot : sublime !
    Un deuxième mot quand même : j'adore !
    Un troisième : bises !

    Posté par lolitarose le 14 août 2011 à 10:15
  • The soaps look so nice! I want to make them in my own home too but I have to look for the materials here first. I hope I can find some in my location.

    Posté par Skin Care le 15 août 2011 à 18:56
  • Azuki

    J'ai des graines d'azuki dans mon placard.
    Je les mouds en farine grossière et j'incorpore tel quel à la trace, c'est ça?

    Posté par Froggi le 16 août 2011 à 20:28
  • Maintenant que je peux le voir en grand sur mon ordinateur, je le trouve encore plus beau ; les couleurs me plaisent beaucoup !

    Posté par Catherine le 25 août 2011 à 21:14
  • - Catherine,
    Tu dois être plus confortable avec un grand écran en effet.
    Je t'en réserve un c'est sûr!

    - Froggi,
    Ma poudre d'azuki est très fine.
    Elle permet de colorer plus uniformément la pâte et n'a quasiment pas d'effet exfoliant.

    A mon avis, tu obtiendrais un moucheté comme dans le biwil de Nin-8 avec une poudre au grain plus gros.

    - Thanks a lot Skincare!

    - Lolitarose,
    Quel enthousiasme, je n'ai pas osé t'en donner un la veille du fameux déménagement, ça aurait fait un souci de plus

    - Wistiti,
    je partirais bien avec toi chercher les traces du dinosaure!

    - Sealeha,
    Qu'est-ce que la pouzzolane?
    Tu donnes envie de s'inspirer de l'Auvergne pour faire un savon des Provinces françaises.

    C'est vrai qu'on va au bout du monde s'inspirer alors qu'il y a de quoi faire ici!


    - Merci Mlk, ce savon semble dégager un parfum plus puissant qu'au départ.

    - Baloochou
    Ces couleurs sourdes mises ensemble s'illuminent, c'est étonnant.

    Posté par michele le 29 août 2011 à 09:20
  • Trés réussi ce savon ,je prendrai bien une part

    Posté par Médina le 29 septembre 2011 à 18:39
  • Merci Médina.

    Posté par michele le 30 septembre 2011 à 14:14
  • Quel bel hommage un retour à la terre,je n arréte pas de le revoir ce savon

    Posté par Médina le 01 février 2012 à 08:42
  • salut,
    tes savons sont supers ! j'avais justement envie de faire un savon de ce type , et merci google je tombe sur ton blog !!
    donc si j'ai bien compris il faut une trace assez epaisse, et comment tu coule la pate dans ton moule ? est ce que tu attends un moment avant de couler une autre couche ? j'aurai peur que tout se mélange ^^

    bise !
    Cricri de La Réunion

    Posté par cricri974 le 22 juin 2013 à 06:04
  • Bonsoir Cricri974

    Tout dépend de la formule je pense.
    Celle ci permet de couler à la trace normale. Si elle est trop épaisse, tu n'auras pas la surface lisse qui change tout.

    Le temps de refabriquer un autre lot, la surface de la couche précédente est suffisamment solide pour couler dessus sans crainte.

    Ma formule ne contient pas d'huiles trop insaturées du genre colza, tournesol qui tracent très lentement mais seulement des huiles omégas 9 (olive et arachide) plus rapides.
    Il y a en outre 30% d'huile de palme qui est une huile durcissante.

    Je pense que c'est cela le secret des couches rapides à faire. En 1h30 j'avais coulé les 6 couches.

    Merci de ton passage depuis La Réunion

    Posté par michele le 24 juin 2013 à 22:22

Commenter l'article