Savon calque

Savonnerie

Par atelierdemichele

               Absolument pas douée en emballages et étiquettes, j'avais commandé des noms tissés afin de personnaliser certains cadeaux.

Peu utilisés depuis 6 ans (j'ai retrouvé la facture ^_^), ils dormaient dans un bocal d'un sommeil si lourd que j'ai eu du mal à savoir où je les avais rangés.

 

                    Un savon simple méritait un écrin un peu sophistiqué.

 

 DSC04225

 

 

Formule du savon calque

 

- 33% Huile de coco

- 25% Huile de palme bio

- 22% Huile de macadamia bio

- 20% Huile de son de riz (offerte par Lolitarose)

 

Eau et soude pour un surgras de 7%

EPP concentré mis dans les huiles

Soie Tussah

30ml d'HE pour 1kg d'huiles saponifiées (20 ml HE de petit grain bigaradier bio, 5 ml d'ylang ylang complète, 5ml de lavandin bio)

 

               J'ai beaucoup aimé coudre même si à présent ma machine à coudre dort dans le grenier, j'aime le papier calque, j'aime Loulou écolo, j'ai beaucoup aimé ces savons artisanaux cousus, j'ai beaucoup aimé  fabriquer ça :


DSC04259

 

- Le matériel


Du papier calque 21X29.7, une paire de ciseaux, de la colle en ruban, une règle plate graduée, un cutter, des noms tissés ou des étiquettes en papier... et des savons bien sûr!

 

DSC04238DSC04239DSC04242


 

- Le mode opératoire

 

. Couper la feuille de calque en deux dans le sens de la longeur, couper une petite bande de 2 cm dans la largeur et la jeter.

Cette bande n'est pas obligatoire à retirer si vos savons sont épais. Les miens font environ 1.5 cm d'épaisseur.


DSC04247

 

. Former un rabat de 1.5 à 2 cm sur la largeur des bandes et coller avec la colle en ruban


DSC04248

 

. Encoller les extrémités du nom tissé et former un rabat plus propre.

. Coller le nom sur le rabat du calque en le centrant.

 

DSC04250DSC04251

 

. A l'aide du cutter et à 6cm du rabat, couper le calque en 7 stries de 2 à 3 cm de long espacées de quelques mm.

Les stries formeront des aérateurs qui laisseront le savon sécher avant utilisation; Surtout si comme moi vous les emballez peu après la fabrication.

 

DSC04252DSC04253DSC04258

 

. Encoller l'envers du calque sur 3 côtés (les 2 longueurs et le rabat portant l'étiquette)  sauf celui sans rabat

. Poser un savon à peu près au centre du calque sur les stries

 

DSC04254

 

. Rabattre avec précaution le bord non encollé puis le bord avec l'étiquette pour emballer le savon. Lisser ce bord pour bien coller la largeur.

Procéder avec délicatesse car le papier calque est très fragile et forme vite des "cassures" inesthétiques s'il est plié par inadvertance.

 

DSC04255

 

. Fermer l'un des côtés avec précaution puis l'autre en faisant glisser le savon au fond à chaque fois. Il est plus aisé de le faire en tenant le tout verticalement.

 

DSC04256DSC04257

 

J'ai testé la fermeture d'un côté avant d'y glisser le savon mais la colle marche très bien; Et je me suis retrouvée plus d'une fois avec l'autre côté fermé par la même occasion mais sans savon dedans...

 

- Et voilà le travail

  

DSC04245Même sans nom tissé le papier calque ordinaire est beau

         

Conclusions 


 - Vive la colle en ruban

 -  La machine à coudre n'est pas l'amie de Michèle ni du papier calque (il vaut mieux du papier glacé recyclé)

 - Le papier calque coloré est l'ami des savons

 - Le papier calque pastel est l'ami du savon à motif dont il laisse entrevoir la délicatesse

 - Le calque doré ou argenté est aussi le très bon ami des savons de Noël ou du nouvel an.


DSC04261DSC04262DSC04263

DSC04264DSC04265

 

                   Quand j'ai ENFIN compris ce qui fonctionnait le mieux, cela m'a prit une petite demie heure pour emballer 8 savons.

J'ai enfin pu débarrasser la table ronde des ingrédients, bols, spatules, pots et cadeaux entre temps rejoints par des savons, le calque, le cutter, la machine et la boîte à couture.

Tout ça menaçait de s'effondrer si l'on y rajoutait une plume d'oie. Certains étaient au bord de la crise de nerfs.


                  J'ai passé le reste de la journée à ranger mes affaires.

Je tiens à la paix dans mon ménage ^_^


Autour du chaudron

    Une très belle idée d'emballage, très raffinée!
    On peut aussi éventuellement imprimer le papier calque d'une une jolie écriture mais attention de laisser sécher l'encre sinon c'est la cata !

    J'aime aussi beaucoup l'idée d'emballer dans du papier recyclé comme le fait Loulou, c'est original et unique.

    Merci Michèle!... et Loulou via Michèle

    Posté par Lippia le 26 novembre 2011 à 18:35
  • C'est vraiment très chouette comme emballage !!

    Posté par Luciefer le 26 novembre 2011 à 19:15
  • Moi qui m'enquiquinait à emballer classiquement avec du papier kraft, je trouve ta version bien plus jolie. Ça donne envie de tester!!

    Posté par Vanessa le 26 novembre 2011 à 21:06
  • Très jolie idée!!

    Posté par Lys Blanc le 26 novembre 2011 à 21:34
  • Sobre, classe, chic, attentif, c'est du Atelier de Michèle
    Pléonasme certes!
    Mieux vaux un pléonasme qu'un néanmoins
    L'odeur à ce poids doit être bien présent et divin
    Beaux cadeaux et so chic idée
    je ne sais où tu trouves le temps
    certainement dans tes désirs de faire plaisir...je vais te copiter dans ce feeling
    C'est très beau

    Posté par mlk le 27 novembre 2011 à 11:57
  • - Mlk,

    Je ne sais moi même

    C'est si facile à réaliser une fois que j'ai compris qu'il fallait que j'arrête de vouloir à tous prix piquer le calque à la machine.
    C'est un papier délicat et difficile à manipuler.


    - Merci Lysblanc.

    - Vanessa,

    C'est différent du papier kraft qui doit aussi être joli. J'aime en faire des bandes à coller autour des savons avec juste le nom et la composition.

    - Lucifer,

    Je vois bien ça pour un événement festif.
    Il suffit de faire tisser les noms des mariés, du baptisé etc. et cela fait un joli souvenir.

    - Lippia,

    C'est une chouette idée de calligraphier le papier.
    Il faudrait réhabiliter le papier buvard!

    Posté par michele le 27 novembre 2011 à 15:11
  • Tout en lisant ton article, Michèle, je me disais, c'est dommage, il faudrait que la machine à coudre sorte du grenier pour aller se poser sur la table ronde : tout un spectacle, non? Et bien, oui, la machine a finalement pu se poser là...
    Merci pour la citation ^-^
    Pour coudre du papier ou matières délicates, il faut coudre avec un point très large et coudre lentement. Ainsi, le papier n'est pas du tout abîmé.
    Michèle, en voyant tes beaux emballages en papier calque (et découverte pour moi du dit papier en différentes versions colorées), tu pourrais utiliser aussi les filtres que je vous ai offerts. Et là, tu pourrais coudre ta belle étiquettes dessus. Tu retrouverais un peu le style du papier calque strié et le tissage permet l'aération du savon.
    Vive les emballages écolos!!!

    Posté par Loulou le 27 novembre 2011 à 17:11
  • Le papier... il y en a tellement de sorte, de textures, de couleurs, de motifs que ton idée deviens génialissime. J'avais eu l'idée il y a un moment déjà de faire des savons inspiré du Japon emballé par du papier à origami et des savons inspirés par la Chine emballés dans du papier journal chinois.

    Ta façon d'emballer en papillote est très class, très chic, mais je n'aurai jamais la patience (quoique je me découvre des trésors de patiences depuis quelque temps... l'âge ? ^_^)

    En tout cas bravo, j'admire ta créativité !

    Bises ;o))

    Posté par Yulaan le 27 novembre 2011 à 21:11
  • En lisant le titre, je me demandais en quoi un savon pouvait être "calque" ;)

    J'ai fait un peu la même chose cette année, avec du "non tissé" bleu (et non pas des noms tissés), récupéré sur un vide grenier, restes de la décoration d'un mariage.

    L'intissé se coud bien, laisse respirer le savon et fait de jolis emballages aussi, je ne sais pas si c'est très naturel mais c'était l'occasion de recycler.

    J'admire ta patience avec la colle et le détail du pazapas, merci, merci !

    Posté par chabou le 28 novembre 2011 à 06:38
  • Il est très intéressant et utile.Ma heureux d'avoir trouvé cet article!

    Posté par Paula le 28 novembre 2011 à 12:52
  • - Chabou,

    J'ai failli le baptiser Savon (dé)calqué mais ça me plaisait moyennement

    Merci pour l'astuce de l'intissé recyclé, C'est vraiment "in" le recyclage et quand en plus c'est joli, pourquoi se priver hein?

    La colle m'a demandé beaucoup moins de patience que la machine à coudre tu sais.


    - Yulaan,

    C'est marrant qu'avec Chabou tu y trouves de la patience, ça m'a semblé être l'inverse.
    Ne le dis pas que tu vieillis déjà!?


    - Loulou,

    C'est une chouette idée les filtres, je vois que tu n'en manques pas toi d'idées de recyclages.
    Gros becs mon inspiratrice!

    Posté par michele le 28 novembre 2011 à 18:49
  • Une idée… emballante! je retiens l'idée des stries. Les savons aiment bien avoir des petits nids douillets…

    Qu'appelles-tu de la colle en ruban? c'est du scotch double face?

    Posté par venezia le 28 novembre 2011 à 20:35
  • Michèle, excellente idée ces emballages avec du papier calque et le nom tissé qui laisse entrevoir les savons.

    Je trouve ce genre d'emballage très élégant. Bravo et merci beaucoup pour ce tuto en image.

    Ce savon doit être très agréable à l'utilisation et son odeur merveilleuse.

    J'ai de la soie Tussah que j'avais commandé chez Zinette et j'oublie toujours de la rajouter dans un savon.

    Posté par Colchique le 28 novembre 2011 à 21:15
  • Oh quelle excellent idée !

    Posté par rangoonn le 29 novembre 2011 à 13:46
  • - Rangoon,

    Merci de ton passage par ici.


    - Colchique,

    J'apprécie vraiment l'odeur du petit grain bigaradier qui se marie à merveille avec l'ylang ylang. Dans le savon il tient très bien aussi.

    Tu devrais mettre de la soir tussah, je trouve qu'on sent bien le rendu au cours du savonnage.


    - Venezia,

    Non ce n'est pas du scotch, c'est un ruban de colle sans la bande plastique.

    Je trouve que c'est très pratique car ça colle proprement et efficacement.
    Il en existe une version repositionnable si l'on préfère et on peut acheter les rouleaux de recharge.


    J'ai emballé les savons à peine 10 jours après la fabrication et les stries étaient indispensables.

    Enfin.. pour tout te dire, j'ai testé la trouyotteuse classique, celle qui fait des trous en forme de mini-pieds, la découpe artistique avec les ciseaux ... bref, comme le calque se déforme très mal, le rendu était horrible.

    Du coup, j'ai pensé à ces stries faciles à réaliser au cutter et qui ont fait la job!

    Posté par michele le 29 novembre 2011 à 15:56
  • Ton idée est toute simple et fait un tout bel effet Michèle. Fallait y penser à ce papier.
    J'ai trouvé intéressant ce partage. Même si les "emballages ne manquent pas, tout ne convient pas aux savons qui doivent ....respirer.

    J' aime bien emballer les miens dans une feuille qu'on trouve partout en rouleau en ce moment "pré-fêtes".
    Il y en a de plusieurs couleurs. Comment décrire ?

    Cela ressemble fort aux feuilles qui ont perdu "leur peau" et dont il e reste plus que les veines.
    Je ne sais pas si je suis claire là ?

    Merci bien d'avoir donné ton idée Michèle.
    Moi, je trouve qu'on devrait faire un poste "spécial emballage"

    NON ?

    Posté par moune le 30 novembre 2011 à 06:36
  • oups !

    Pour les couseuses : Ce "papier se coud très bien sans se déchirer. Même à tout petits points Loulou !!
    J'en ai fait des mini pochons à coulisse. J' y passe un ruban de satin.

    Posté par moune le 30 novembre 2011 à 06:44
  • Tu veux dire de l'intissé comme ceci Moune: http://www.cecile-decoration.fr/papier/10-chemin-de-table-papier.html

    Dans le même ordre d'idée, il y a aussi du tissu genre organza qui se décline en plusieurs couleurs et qui se vend au mètre, on peut en trouver notamment chez Ava

    Posté par Lippia le 30 novembre 2011 à 11:33
  • Moune, il y a déjà des posts d'emballages de savon.
    Tiens c'est l'occasion de les remettre ici:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/09/22/6293515.html

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/11/26/15939694.html

    Si j'en oublie, faites signe!

    Posté par michele le 30 novembre 2011 à 14:11
  • Difficile de ne pas vous paraphraser là !
    Raffinement et élégance du contenant et du contenu.
    C'est sublime et sobre.
    Et suis admirative de ton énergie si créative.

    Posté par emadra le 30 novembre 2011 à 23:11
  • ouiiiiiiiiii, tout juste ça , lippia

    C'est tout gentil d'avoir mis ce lien lippia. ca peut intéresser certaines.
    Je ne savais qu'on en trouvait chez AVA . Je l'achète chez blokker au moment des fêtes.
    Je ne sais pas si elles ont AVA , les copines françaises.

    @ Michèle : j'avais fait en son temps des boites comme celle que Catherine nous montrait. c'est super beau . Il faut avoir un gabarit rigide à poser sur le carton ondulé. (fait avec une ancienne radio relavée. C'est pas écolo, je sais )
    Le souci, c'est qu'il faut avoir des savons de même taille. On trouve aussi le carton ondulé en grandes plaques.

    Merci de l'avoir rappelé Michèle.

    Posté par moune le 01 décembre 2011 à 06:16
  • Il y a de jolies boîtes à fabriquer ici :
    http://www.fifimandirac.com/blog/?p=3941
    avec le tuto là :
    http://fifimandirac.com/Events/Petite_boite.pdf

    Posté par emadra le 01 décembre 2011 à 09:05
  • une autre idée d'emballage...

    Bonjour à toutes

    je trouve ça sympa ton idée d'emballage , j'ai récemment trouvé une autre idée sur un blog que je trouve très sympa aussi je laisse le lien si ça intéresse ....

    http://mypoppet.blogspot.com/2011/11/how-to-vintage-storybook-gift-soap.html

    merci pour toute cette énergie déployée à nous faire partager ton savoir faire

    Posté par waki le 01 décembre 2011 à 09:32
  • Michèle
    Encore plus classieux en vrai, même d'un charme inoui

    @Emadra
    Tu es bien douée aussi et j'ai hâte que tu nous montres un de tes nombreux talents et merci pour le lien

    Posté par mlk le 02 décembre 2011 à 11:22
  • Oh que oui je confirme, c'est encore plus irrésistible en vrai.
    Mlk, tu me flates trop

    Posté par emadra le 02 décembre 2011 à 21:31
  • Merci, je suis contente que ça vous plaise.
    Merci aussi pour les différents liens vers les emballages, très instructifs.

    Posté par michele le 03 décembre 2011 à 17:07
  • C'est beau sur la photo et c'est encore plus beau en vrai ! Dire que j'avais également du ruban personnalisé thermocollant (pas besoin de coudre, un coup de fer suffit) que j'utilisais lorsque comme Loulou je m'adonnais à la couture. Malheureusement la petite valise où c'était rangé a disparu lors du cambriolage à la campagne. C'est bien dommage, tu m'avais donné de nouvelles idées pour habiller mes savons !
    hors l'emballage, le parfum du savon est très très agréable, il embaume toute la salle de bains et c'est un parfum que j'adore ! Merci Michèle et pour le cadeau et pour le tuto.

    Bises bullesques !

    Posté par lolitarose le 03 décembre 2011 à 22:06
  • Lolitarose, tu as eu l'un de ceux pour lesquels je me bagarrais encore avec la machine à coudre donc pas très réussi. J'espère qu'il a bien voyagé malgré tout.
    Merci!

    Posté par michele le 04 décembre 2011 à 11:37
  • Comment ça pas très réussi ?! mais il est très beau au contraire. Je lui trouve un petit côté très zakka comme disent les japonaises.

    Posté par lolitarose le 04 décembre 2011 à 19:54
  • zakka?

    Posté par michele le 05 décembre 2011 à 08:54
  • je reste sans voix en voyant ton emballage....

    donc mes doigts vont cesser de taper....

    Posté par vagabonde le 06 décembre 2011 à 01:14

Commenter l'article