Savon à l'huile d'arachide - Méthode ITMHP

Savonnerie

Par CatherineNC

Michèle, tu m'as donné envie, avec ton Savon kokkoh, de fabriquer un savon avec de la poudre de haricots azukis.

Je venais de faire un savon à base d'huile d'arachide pour obtenir un savon clair, avec la méthode ITMHP, soit à chaud, dans un moule en silicone épais, récemment acquis chez Dans ma nature. Ces moules sont très pratiques, le démoulage est un jeu d'enfant, les savons sont bien droits et ne demandent pratiquement pas de retaille.

 

La composition, pour un moule d'une contenance de 500 gr :

40 % d'huile d'arachide soit 200 gr

30 % d'huile de coco soit 150 gr

15 % de beurre de karité soit 75 gr

15 % d'huile de palme soit 75 gr


Eau et soude calculés sur le calculateur MMS pour un surgraissage de 8%

A la trace :

un peu de Vitamine E et d' EPP pour prévenir l'oxydation
Un peu de fragrance PEARBERRY  de chez Brambleberry 

 

Le savon a été versé dans le moule et mis au four à 70° pendant 2 heures et laissé dans le four éteint et fermé jusqu'au lendemain ; il a alors pu être facilement démoulé et découpé.

 

DSC03137

 

Il n'est pas vraiment blanc, bien que plus clair que sur la photo et légèrement translucide et il est très dur ; la mousse est crémeuse comme j'aime.

 

Suite à nos échanges sur le savon de Michèle et sur les haricots azukis, j'ai voulu refaire la même recette, approximativement, en incorporant des haricots azukis réduits en poudre au moulin à café. La poudre obtenue a été filtrée pour être la plus fine possible, on n'obtient toutefois pas une poudre aussi fine que la farine.

J'ai légèrement modifié la recette tout en conservant une majorité d'huile d'arachide. 

 

Voici, après mixage et après filtration, la poudre obtenue :

DSC03139

DSC03141

 

 

 

 

 

 


 



La recette, toujours pour 500 gr :

38 % d'huile d'arachide soit 190 gr

30 % d'huile de coco soit 150 gr

27 % d'huile de palme soit 135 gr

 5 % d'huile de ricin soit 25 gr

 

Eau et soude calculés pour un surgraissage à 7 %

A la trace :

Poudre de haricots azukis : une bonne cuillère à soupe
Vitamine E
Huile essentielle de santal et mandarine, au jugé (mais finalement trop peu...)
 

Mis à cuire au four 2 heures à 70° également.

 

J'ai obtenu un savon coloré, légèrement exfoliant, toujours bien dur, produisant une mousse crémeuse qui se développera certainement après une période de mûrissement. 

.

DSC03125

DSC03126

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Je n'y vois rien de rouge mais j'aime bien la couleur et l'aspect obtenus.

 

Voici les deux savons côte à côte pour mieux voir les couleurs :

 

DSC03127

DSC03128 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'était la première fois que j'utilisais la méthode ITMHP mais je n'ai pas été déçue.

 

Mon prochain essai sera un savon, toujours à base d'huile d'arachide, mais avec la méthode Cold Process, c'est-à-dire à froid, pour évaluer la blancheur du savon qui sera supérieure à celle-ci je pense.


Autour du chaudron

  • Catherine, suite au dernier savon de Michèle, je viens de commander de la poudre d'azuki, car je me doutais du résultat d'un passage à la moulinette ! J'espérais également un ton rosé, en tous les cas, j'adore le rendu de tes savons, trouves-tu une réelle douceur avec cette poudre ? Je n'ai toujours pas franchi le pas de la méthode à chaud, mais quand je vois tes savons ça m'encourage .

    Alyana

    Posté par Alyana le 28 janvier 2012 à 13:33
  • Ce duo de savons est d'une folle élégance, Catherine.

    Grâce au livre de Michèle, je suis devenue moi aussi une adepte de l'huile d'arachide qui donne beaucoup de finesse à la pâte.
    En revanche, pour l'instant, mes essais au four n'ont pas bien marché, sauf un tout palme. Les autres ont trop chauffé, j'ai dû les sortir vite fait, j'avais même raté une série (mon seul ratage, cuisant, car j'avais employé de très précieux ingrédients, c'était pour un cadeau de mariage). J'ai pourtant pris la peine de prendre la température du four qui fonctionne bien. J'hésite donc toujours à me relancer même si c'est très pratique.

    je suis surprise que tu n'obtiennes pas un brin de rouge avec les azukis. Sur la photo, c'est plutôt gris beige taupe, vraiment très chic.

    Posté par venezia le 28 janvier 2012 à 14:12
  • Catherine, superbes savons ! Bravo !

    J'adore le moucheté très chic de tes savons ainsi que les couleurs obtenues.

    Je pense aussi que c'est la méthode au four qui provoque une phase de gel totale, qui t'a donnée des savons un peu translucides et de couleur blanc cassé.

    Tu maîtrises très bien la méthode au four.

    Je pense que pour obtenir un blanc très pur, il est peut-être intéressant de rajouter du dioxyde de titanium.

    En plus, j'ai remarqué que le dioxyde de titanium donne des savons mat.

    Posté par Colchique le 28 janvier 2012 à 14:50
  • Alyana,

    Non, pas de ton rosé.. hihi . Je ne dirais pas que le savon est plus doux avec cette poudre car elle n'est pas aussi fine qu'une farine et que c'est plus le côté exfoliant que l'on perçoit, ce que je n'aime pas trop en général. Je voulais tenter l'expérience pour le rendu visuel ; je trouve la couleur très intéressante cependant.

    Quand tu auras fait le tien avec la poudre, viens nous donner tes impressions.


    Venezia,

    A quelle température règles-tu ton four ? à 70°, chaleur normale, je n'ai eu aucun problème, la pâte s'est un tout petit peu, mais juste un peu, déformée sur le dessus mais c'est tout, c'est curieux.... pour moi c'était la première expérience et j'ai été surprise de constater que le savon ressortait sans être plus déformé que ça.

    En fait, lorsqu'on moud les haricots, on obtient plus de poudre blanche que rouge. J'aurais dû mettre une photo ; je vais en remoudre un peu pour vous montrer.

    Colchique,

    Justement, je ne voulais pas utiliser de dioxyde de titanium.... je trouve qu'il modifie trop la texture du savon.

    Tu as raison, j'ai moi aussi pensé que la méthode au four et donc la phase de gel induite altérait la notion de blancheur, c'est pourquoi je vais faire un autre essai avec l'huile d'arachide, avec la méthode à froid.

    Posté par Catherine le 28 janvier 2012 à 17:18
  • Cath, ils sont très chics et j'aime beaucoup le moucheté
    A mon humble avis, pour avoir le rouge des haricots, il faudrait les cuire à l'eau et ensuite récupérer les fèves, les faire sécher un peu et moudre
    Qu'en dis tu ?
    Je n'ai jamais tenté la méthode au four
    D'accord aussi avec toi, le dioxyde modifie la texture des savons, plus cassants, comme s'ils étaient malades friables
    C'est un moule comme cela qu'il me faudrait, car je ne découpe pas toujours très droits
    Ils sont superbes et j'aime bien, le côté exfoliant dans un savon, mais d'un côté ih!ih!

    Posté par mlk le 28 janvier 2012 à 17:26
  • Do,c un haricot rouge a l'intérieur blanc si je comprend bien!
    Mon four était à 70 mais j'ai mis chaleur tournante comme fait Michèle.

    Posté par venezia le 28 janvier 2012 à 17:28
  • Oui Venezia, ils sont blancs à l'intérieur. Je viens d'en moudre, je vais ajouter la photo.

    Mlkline,

    Je n'ai pas encore essayé de les faire cuire, donc je ne sais pas.

    " le dioxyde modifie la texture des savons, plus cassants, comme s'ils étaient malades friables"
    Je suis tout à fait d'accord, à chaque fois que j'en ai utilisé j'ai été déçue par mes savons et je n'aime pas du tout cette bête-là !

    Les moules en question, j'ai pris les bleus de 500 gr et 1kg, sont super à utiliser, je les recommande, un vrai bonheur, en plus ils vont au four (pas le couvercle, bien que, à 70° je me demande si ça ne passerait pas...)

    Posté par Catherine le 28 janvier 2012 à 17:40
  • Simplissimes et élégants, ce moule est vraiment super.

    Je pense aussi que pour avoir du rouge, il aurait fallu n'utiliser que la peau, séchée et mixée, peut-être macérée.
    Ou pas ^_^

    Je vais tenter le même, sans susuki, heu pardon, azuki et en cold process ! Merci de ton test à chaud et de venir nous en parler.

    Posté par chabou le 28 janvier 2012 à 19:31
  • Chabou, je t'attends pour éplucher les haricots

    Posté par Catherine le 28 janvier 2012 à 20:41
  • En fait les deux savons sont vraiment complémentaires. Et d'une efficace sobriété Japonaise très élégante.
    dis Catherine il va vraiment falloir que tu m'apprennes à faire des savons ?

    Posté par Mariebaume le 28 janvier 2012 à 21:33
  • j'aime beaucoup merci

    Posté par josie le 29 janvier 2012 à 08:30
  • Atelier savon dans le midi ?

    Je viens pour éplucher les haricots ... et les manger aussi, personne n'en parle. Sont-ils bons, bouillis, en salade ou en cassoulet ?

    Posté par chabou le 29 janvier 2012 à 08:39
  • température

    bonjour les filles...

    vos savons me donnent envie de faire des savons au four.....donc a 70° durant deux heures et ensuite on laisse refroidir four fermé toute la nuit..,?
    et avec une chaleur tournante?

    si je veux recycler et faire dans une brique de lait est ce que 70° ne va pas "tout" cuire y compris la brique!!!

    en tout cas vos savons clairs sont très très beaux...


    bonne journée....


    ps : comme il neige!! eh bien j'ai envie de douceur et cet a.midi ce sera savon miel...

    Posté par maité le 29 janvier 2012 à 09:32
  • Josie, merci de votre passage.

    Mariebaume, on le fera, promis.

    Maité, Venezia nous a précisé que Michèle faisait cuire ses savons à 70° chaleur tournante, donc je pense que c'est possible.

    Mais je n'y connais absolument rien dans ce domaine puisque c'est mon premier essai.
    Michèle, ou une autre personne, passera peut-être vous donner plus de précisions.
    Je ne sais pas non plus si la brique de lait suporterait le four mais j'ai tendance à penser que oui.

    Venez nous raconter votre savon miel.

    Chabou, demain je fais cuire mes haricots, promis...

    Posté par Catherine le 29 janvier 2012 à 22:20
  • Je trouve que tu as quand même des points de différentes couleurs qui donnent un aspect granitique à ton savon, magnifique et très élégant.
    Le côté exfoliant est-il si gênant?

    Tu as obtenu le même genre de moucheté que le biwil de Nin8 mais elle n'indique pas si elle avait moulu elle même ses azuki comme toi.

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/10/17/10986647.html


    La poudre d'azuki que m'a offert Chloé était aussi fine que de la farine et légèrement rosée.
    Je pense que le tégument rosé qui se voit en points chez toi est moulu si fin qu'il donne la coloration rosée qui se transforme en bordeaux après saponification.

    Pour la couleur claire de ton premier savon, la présence de karité à 15% me semble responsable du beige. Quand j'utilise l'arachide pour un savon clair, j'évite karité et cacao qui donnent un fond opaque alors que la palme ne fait pas ça.

    Le bingo blanc pour moi est coco/palme/arachide et/ou ricin comme tu as fait pour ton 2è à l'azuki.


    La cuisson au four est un mystère car Elle06 aussi a une des déconvenues comme Venezia. Je ne sais pas ce qui fait ça si ce n'est peut-être la présence de bulles d'air dans la pâte due au mixer.

    La cuisson les fait "bouillir" peut-être et donne alors ces trous.

    http://ellebulle.wordpress.com/2011/11/11/avocat-chanvre/


    Mon premier savon en brique de lait avait cuit sans problème. Je ne monte jamais au delà de 70°, four électrique évidemment (n'allez pas mettre le feu aux briques) et chaleur tournante aussi.
    Je cuits rarement les savons au miel, au lait ou avec des tas d'ajouts qui peuvent interférer.

    Merci Catherine, ils sont beaux, surtout mis ainsi côte à côte.
    Je verrais bien un bi-couches pour avoir comme s'en amuse Mlk un côté exfoliant et un côté doux. Le must!

    Posté par michele le 29 janvier 2012 à 22:53
  • Alyana ma fille, où as-tu commandé ta farine d'azuki?

    Posté par michele le 29 janvier 2012 à 22:54
  • Même si je ne comprends pas tout votre langage savonesque.
    Catherine, je me régale des images et j'adore tes savons d'une sobriété chicissime

    Posté par emadra le 29 janvier 2012 à 23:35
  • Catherine, si tu as un mortier ou un pilon en pierre, tu pourrais peut-être moudre plus finement ta poudre et mieux pulvériser le tégument?

    J'utilise ça quand je fais de gros travaux cosmétiques :

    http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/10100419/


    Je crois que la farine à la meule est plus fine qu'au moulin à café.

    Posté par michele le 29 janvier 2012 à 23:45
  • Merci Emadra.

    Michèle, merci pour tes précisions et pour nous avoir rappelé le savon de Nin8. Le mien tire plus vers le bordeaux quand même.

    Au programme cet après-midi : un nouveau savon, en cold process, en multi-couches, avec la poudre et avec l'eau de cuisson des haricots.
    Je reviendrai vous montrer le résultat.

    Posté par Catherine le 30 janvier 2012 à 09:09
  • savon miel

    coucou,

    Ca y est, mon premier savon au miel miel et encore miel est en moule....!

    j'ai recopié une recette eh oui elle n'est pas de moi...sniff!!! tant pis!!!
    avec de l'huile de coco, de l'huile d'olive, huile de noisette, et de la cire d'abeille et c'est avec ce dernier
    ingrédient que tout va se corser!!!!
    eh oui en apparence tout me semblait sous contrôle, peu d'huiles et franchement abordable!!!
    Je me trompais lourdement...j'ai fait fondre mes rayons de miel...l'apiculteur du village où j'habite me vend de la cire d'abeille en plaque naturelle à refondre...pour le nez un vrai délice..
    une fois ma cire devenue liquide..j'ai bien vu qu'aussitôt éloigné d'une source de chaleur..ma cire se solidifiait TRES TRES vite....moment de panique!!! j'ai respiré un grand coup....mon coeur battait fort!!!

    allez Maité on se reprend....plus facile à dire qu'à faire!!!

    et j'ai versé un peu d'huile de coco chaude....ce qui a ralentit le refroidissement de ma cire...et j'ai ajouté mes huiles doucement...j'ai eu donc un mélange grumeleux...un peu bizarre....puis j'ai versé mon mélange soude/eau une fois à la bonne température..et en deux coups de mixer pas un de plus la trace etait là!!!

    un mélange d'une belle couleur jaune....déjà épaisse.

    J'ai donc ajouté deux cuillères à café de miel (fondu).
    et de la vitamine E.

    Et j'ai remixé une fois, bien mélangé et mis le tout dans mon moule....


    Une belle recette...très rapide à réaliser...un peu de trouille face à la cire!!! et j'ai résisté à la tentation de mettre une huile essentielle....il est au naturel!!!

    demain j'irai voir....comment aura t-il évolué? et je prendrai quelques photos (mon appareil est en charge groummmff!! pas organisée du tout la fille!!!!


    et merci à Michèle pour sa recette de bombes de bain inaugurée aujourd'hui dans la foulée du savon au miel!!

    bonne après-midi à toutes

    bises maité

    Posté par maité le 30 janvier 2012 à 14:39
  • Bravo maité, vous semblez-vous en être très bien tirée. Etait-ce votre premier savon ?

    Vous ne nous avez pas dit quel moule vous avez utilisé ni quel mode de cuisson vous avez testé, était-ce la cuisson au four ? à quelle température ? dans une brique de lait ?

    Posté par Catherine le 30 janvier 2012 à 15:56
  • miel

    bonsoir Catherine,


    non ce n'etait pas mon premier savon et franchement si cela avait été le cas....je crois que je me serai
    arrêtée de suite...tellement c'etait impressionnant.!

    et je n'ai pas encore testé la methode au four car j'ai lu dans mes différents bouquins qu'au four il faut éviter si possible le miel le lait....donc la prochaine fois je pense demain....si j'ai assez d'huile d'olive!!!! aie aie!!!! on fera au four!!!!



    bonne soirée
    maité

    Posté par maite le 30 janvier 2012 à 18:20
  • J'ai hâte de voir ça Catherine!

    Maité le lien sur votre prénom ne mène pas à votre blog, est-ce une erreur?

    Posté par michele le 30 janvier 2012 à 22:57
  • Merci pour ta recette, Catherine !

    Posté par Jazz le 31 janvier 2012 à 05:01
  • helas

    Bonjour Michèle



    non la personne qui m'a fait le site ne m'aide plus aujourd'hui et je rame un peu!!! mais pas grave!!

    poure aller voir mon site : il faut taper atelier.maite.fr

    bonne visite!!! donnez moi vos avis...helas trop rares!!! et cela me permet d'avancer...

    bonne journée maité

    Posté par maité le 31 janvier 2012 à 08:30
  • http://www.ateliermaite.fr/

    C'est bien celui-ci, Maité ?

    Posté par chabou le 31 janvier 2012 à 09:02
  • site

    Bonjour

    oui tout à fait mais il est en cours de réalisation et je suis seule
    maitresse à bord puisque la personne qui me l'a fait au départ
    s'en est allé et désormais je rame un peu....
    Il n'est pas encore au point mais cela viendra doucement....comme les savons!!!

    amities maité

    Posté par maite le 31 janvier 2012 à 14:35
  • miel demoulage

    bonjour

    "
    je n'ai pas pu résister il fallait que j'aille voir si je pouvais démouler mon savon "TOUMIEL"!!!
    pas moyen de résister j'y suis allée doucement!!
    première surprise il est dur comme il faut, à couper du bonheur! je n'avais jamais eu un savon
    avec une aussi belle texture...les rayons de miel peut-être?!!!
    et deuxième surprise : il est doux au niveau de l'odeur bien que je sente déjà une odeur mais
    subtile de miel!!!

    il ressemble à un gros pain de beurre par la couleur et il est très lisse...ca y est il est coupé et
    il est parti dans ma penderie...j'en connais un qui va dire : tiens encore des savons!!!! eh oui......

    j'ai des photos mais je ne sais pas comment les mettre...help!!!

    un savon a voir d'ici un petit mois!!

    maité

    Posté par maite le 31 janvier 2012 à 15:09
  • Catherine, si tu as déjà utilisé des savons exfoliants à base d'avoine, peux-tu me dire si il y a une grande différence entre l'azuki et l'avoine.

    Posté par Loulou le 13 février 2012 à 00:36
  • Oui Loulou, l'avoine est beaucoup plus souple, donc plus doux.

    Posté par Catherine le 13 février 2012 à 13:59
  • ça donne envie de faire les memes bravo

    Posté par murielle le 28 février 2012 à 11:43
  • Joli ce savon ,mais l Huile d arachide est elle sensible à l oxydation ?Je viens d 'en préparé un et j 'ai oublié de mettre de la Vit E

    Posté par Médina le 10 mars 2013 à 13:46
  • Médina, je mets toujours de la vitamine E dans mes savons, par habitude, mais il ne me semble pas que l'arachide soit très oxydable ; tu nous diras mais je pense que cela devrait aller si l'humidité ambiante n'atteint pas tes savons.

    Posté par Catherine le 10 mars 2013 à 14:30

Commenter l'article