Savon à l'huile d'arachide - Méthode Cold process

Savonnerie

Par CatherineNC

Pour faire suite aux derniers savons à l'huile d'arachide, toujours dans ma quête d'un savon blanc, sans adjonction de dioxyde de titane, et en jouant par la même occasion avec les haricots azuki, j'ai refait une petite fournée de 500 gr mais à froid cette fois.

J'ai trouvé la couleur obtenue avec la poudre de haricots azukis intéressante et j'ai réitéré en utilisant cette fois l'eau de cuisson des haricots.

 

DSC03173

 

 

J'ai donc fait un "3 couches" selon cette recette :

30 % d'huile de coco
25 % d'huile de palme
40 % d'huile d'arachide
 5 % d'huile de ricin

Eau et soude pour un sur-graissage à 8%
EPP contre le risque de rancissement
Mélange d'huiles essentielles de niaouli, eucalyptus, lavandin et arbre à thé.

 

Les trois couches ont été coulées simultanément et j'ai dû jongler avec la trace de chacune d'elle.

- la première couche est naturelle, sans adjonction

- la seconde contient de la poudre de haricots azukis crus (comme dans le dernier savon)

- la troisième a été réalisée en ajoutant de l'eau de cuisson des haricots (rien de transcendant au niveau gustatif à mon goût....) légèrement réduite.

 

DSC03177

 

Je les ai placés près de ceux de l'ancienne fournée pour bien comparer les couleurs puisque je n'obtiens jamais les mêmes couleurs de photos.

 

Je ne sais ce qu'il s'est passé, les savons étaient vilains au démoulage, un peu friables, même ceux que j'ai moulés individuellement. On voit bien dans la partie blanche que la pâte présente des colorations différentes, comme si elle avait été mal mélangée ; j'ai pensé que cela pouvait être dû à la forte quantité d'huiles essentielles ajoutées. Ils ne sont pas très beaux mais l'intérêt de cet essai porte essentiellement sur la couleur, donc je vous les montre.

Cependant, j'ai dû faire pas mal de chirurgie esthétique... :)

 

 DSC03198DSC03179

 

 

 

 

 

Plusieurs remarques :

- le blanc est légèrement plus blanc avec la méthode à froid, mais si peu...

- la couche réalisée avec la poudre de haricots est semblable d'une méthode à l'autre, la nuance provenant sans doute du pourcentage de poudre ajouté au jugé,

- la couche réalisée avec l'eau de cuisson donne une jolie couleur bordeaux, ce qui est intéressant.

Les savons ne sont pas esthétiques et pour moi c'est un ratage mais les couleurs obtenues sont intéressantes.

 

Pour le côté blanc, je ne suis pas totalement satisfaite... et je ne veux pas utiliser de gras animal qui a tendance à rancir, ni de dioxyde de titane qui modifie la texture du savon, le rend souvent friable et favorise la cendre de soude.


Autour du chaudron

    J'aime beaucoup le rouge, bordeaux obtenu avec l'eau de cuisson des azukis
    Tu vois, cela nécessitait tout de même une cuisson!
    Je vais en faire aussi mais avec les haricots rouges de chez nous, qui rendent un jus bien rouge
    J'avoue avoir du mal à trouver un savon maison moche, alors que cela me vient tout spontanément devant les "provençaux" dits artisanaux
    Je les trouve plutôt sympas donc tes tiens faits pour la science coloriste
    La savonnière a retrouvé ses marques, et même dans le froid ih!ih!

    Posté par mlk le 31 janvier 2012 à 19:55
  • Merci Mlk, viens vite nous montrer ton "savon-haricot" à toi, j'aime bien les tons de rouge.

    Posté par Catherine le 31 janvier 2012 à 20:36
  • J'aime beaucoup ton savon tri-couches avec ses couleurs naturelles !

    Posté par Jazz le 01 février 2012 à 04:53
  • Cette saga de l'azuki me plait bien, deux couleurs, deux effets avec le même ingrédient.

    C'est bizarre cette texture différente de la première alors que tu as fait tout pareil !

    Posté par chabou le 01 février 2012 à 08:31
  • Tu es kamikaze Catherine, 3 couches avec la même pâte !

    C'est intéressant de savoir que la couleur vient avec le jus de cuisson. Serait-ce que la farine d'azuki en ma possession est de la crème précuite de haricot? Un peu comme la crème d'avoine ou la crème kokkoh?

    Utilises-tu de l'huile d'arachide raffinée ou pressée à froid?
    Normalement avec cette formule, de l'arachide raffiné, sans karité ni cacao tu aurais dû avoir une couleur bien plus blanche.
    C'est un mystère...

    Comme la texture friable. Est-ce un défaut de mixage? C'est bizarre aussi.

    En tous cas tu as fait deux essais intéressants pour voir comment obtenir la couleur bordeaux que j'aime beaucoup pour ma part. Elle est douce et très naturelle.
    On va faire du savon au haricot noir, au chili con carne...

    Merci Catherine!

    Posté par michele le 01 février 2012 à 08:42
  • Il est bien joli ce savon tri couches !

    Posté par Nansou le 01 février 2012 à 10:11
  • Jazz et Nansou, merci.

    Oui Chabou, c'est très bizarre...

    Michèle, c'est de l'huile raffinée. Pour la texture, je ne comprends pas, j'ai bien mixé me semble-t-il....
    Je vais refaire un petit essai, simple et nature, pour voir le blanc...

    Posté par Catherine le 01 février 2012 à 11:44
  • methode a chaud

    bonjour

    j'adore vos savons!! quelle imagination!!! cela me donne envie encore plus de chercher de tester....!!!

    Ca y est après le savon au miel....le petit dernier est au four pour 2h!!!! il n'a pas bougé!! je guette toutes les 15 minutes....cela se passe en douceur...j'ai pris un grand moule a jus d'orange de 2 l pour 600gr de pâte au cas ou cela viendrait à monter.....sait-on jamais!!!!

    et la recette : huile d'olive huile de carthame beurre de cupuaçu huile de noisette et huile de coco...
    a la trace : une cuillère à café d'huile de ricin et une idem de'huile de rose musquée.

    Et j'ai versé de l'orcanette macérée dans de l'huile de sésame tout d'abord un violine et maintenant la couleur est gris clair clair...a suivre!!!

    et une odeur de coconut.....j'adore!!!! j'ai mis une fragrance desolée d'habitude je préfère le naturel dans les huiles essentielles mais cela m'arrive de craquer de temps en temps!!!

    si quelqu'un a une idée ou aurait essayé d'utiliser de la mélasse....!!!!!


    a bientôt.

    maité

    Posté par maite le 01 février 2012 à 15:58
  • Catherine, j'ai mis une fois du dioxyde de titane dans un savon et ça ne me l'a pas rendu cassant. J'avais mis une cuillère à café + une cuillère à moka de dioxyde de titanium pour 1400 grammes de corps gras.

    J'aime beaucoup tes savons rayés.

    Posté par Colchique le 01 février 2012 à 17:38
  • Merci Colchique.

    Peut-être que j'en mets trop du dioxyde de titanium.... en fait, c'est le genre de chose que je mets toujours au pif....

    Posté par Catherine le 01 février 2012 à 18:01
  • Alors j'ai du coup envie moi aussi de refaire la formule pour un savon bien blanc.
    Je relis ta recette mais je ne comprend pas le côté friable.

    Faisait-il très froid dans ta cuisine quand tu l'as réalisé? Je crois que vous avez des températures aussi négatives que par ici en ce moment.

    Comment évolue le bordeaux?

    Posté par michele le 02 février 2012 à 20:57
  • Oh oui Michèle, refais nous un bien blanc...

    Oui, il fait froid ici aussi, avant-hier il a neigé et le lendemain matin j'ai dérapé sur le verglas... mais chez moi il fait bon, tu penses bien que j'ai besoin d'avoir chaud et que les radiateurs turbinent.... je ne comprends pas non plus.

    Le bordeaux est toujours le même aujourd'hui.

    Posté par Catherine le 02 février 2012 à 21:26
  • Le bordeaux-haricot me plait beaucoup Catherine, c'est très chic; et le résultat final a un aspect "céramique japonaise "interessant

    je trouve que le gras de bœuf ne rancit pas vite. Mais en général, je blinde en anti oxydants: vit E+extrait CO2 romarin+ parfois EPP

    Posté par venezia le 05 février 2012 à 23:30
  • Catherine,

    Le savon blanc est fait. Et il est bien blanc, j'ai fait cuire une partie en ITMHP et l'autre à froid normal et je ne vois pas de différences pour l'instant.

    Je pense le publier ici car il extra-blanc.

    Posté par michele le 06 février 2012 à 11:30
  • Super, j'attends de les voir et je vais refaire des essais, je ne m'avoue pas vaincue.

    Posté par Catherine le 06 février 2012 à 12:17
  • Couettes savons! Et dire que je viens de jeter l'eau de cuisson de mes haricots rouges... Je note de garder l'eau de cuisson pour la prochaine fois. Catherine, je vais lire tes autres recettes. J'ai du rattrapage à faire...

    Posté par Loulou le 13 février 2012 à 00:28
  • Oui Loulou, les couleurs sont très sympas. Il ne te reste plus qu'à remettre des haricots à ton menu, de ce temps à, ça passe bien ...

    Posté par Catherine le 13 février 2012 à 14:11
  • Ces savons multi couches sont très beaux ! La couleur bordeaux semble très réussie.
    Je suis de près les savons blancs car j'aimerais essayer (pour moi hors de question d'utiliser du gras animal) mais je vois que l'on ne peut éviter l'huile raffinée.
    Ah ! Les recherches de couleur sont tellement passionnantes !
    Je m'en vais voir le "blanc" de Michèle !

    Posté par Kat le 14 février 2012 à 10:19

Commenter l'article