Crème visage peau mature à la vitamine C

Soins du visage

Par La Fee Colchique

Je trouve cette crème très hydratante, émolliente et nourrissante.

C’est une crème qui laisse un fini mat sur ma peau et qui peut à mon avis convenir aux peaux mixtes comme aux peaux sèches.

J’apprécie le coco caprylate dans les cosmétiques pour les cheveux, mais je ne l’apprécie pas du tout même faiblement dosé dans un cosmétique pour la peau, car il laisse à sa surface un vernis brillant très tenace.

Avec l’isopropyl palmitate pas de brillance sur ma peau. On trouve l’isopropyl palmitate chez les Utiles de Zinette.

Grâce à la vitamine C, ma crème me donne un teint plus lumineux au bout de quelques jours.

La spiruline dans ma crème n’a pas été mise dans le but de la colorer, mais pour les bienfaits qu’elle apporte.

Je n'ai pas réussi à faire ressortir la couleur verte dans ma première image avec mon appareil photo.

 

Ci-dessous, photo de ma lanoline :

 

DSCN7099

 

Recette

Phase aqueuse : 

68,3 % eau de source
1,5 % glycérine végétale
1 % lactate de sodium
0,5 % acide hyaluronique
0,2 % amigel
2 pointes de couteau de spiruline 

Phase huileuse :

5 % beurre de karité
2 % isopropyl palmitate
5 % huile de rose musquée
5 % huile de macadamia
1 % lanoline
7 % cire n° 3 

Ajouts à froid :

1 % miel de Manuka
1 % vitamine C stabilisée
0,5 % vitamine E
0,5 % phénoxyéthanol
0,5 % huile essentielle d’Ylang Ylang


DSCN6938

DSCN6955


Autour du chaudron

  • Quelle joli vert d'eau Colchique.
    La seconde photo rend bien l'onctuosité de ta crème, on croirait presque un gel-crème.

    Je sais que tu apprécies la lanoline véritable sur le visage et ce n'est pas banal. Crois-tu que ta peau a besoin d'un peu plus de corps gras et que ce sont les gras animaux qui te permettent de la nourrir tout en ne poissant pas?
    Est-ce une crème de jour? Tu insistes sur le côté matifiant.

    J'ai remarqué que les huiles animales ont une belle affinité avec nos peaux. Je suis assez fan de l'huile d'émeu et d'autruche en émulsion et même des plus accessibles gras d'oie ou canard qui sont assez bluffants pour nourrir.
    Ils contiennent quand même tous beaucoup d'acides gras insaturés comme les HV contrairement à ce que l'on croit.

    Beaucoup de personnes craignent le côté comédogène que l'on retrouve décrit partout pour la lanoline.
    Veux-tu préciser laquelle tu utilises?
    Car la lanoline raffinée et purifiée comme la lansinoh n'est plus du tout la même chose au niveau de la pénétration que la lanoline brute.

    Est-ce que tu l'utilises à plus de 1% de temps en temps pour le visage?


    Cette crème me semble différente de ta façon habituelle de formuler :
    - 7% d'émulsifiant
    - La spiruline je crois aussi. Peux-tu dire ce qu'elle a comme bénéfices pour la peau?
    - La rose musquée? L'as-tu introduite en 3è phase?


    Pour ma part, j'adore la macadamia et le ... karité. Et je suis très intriguée par cette crème qui fait drôlement envie.

    Bref Colchique, j'ai plein de questions, je reste sur ma faim ^_^ raconte moi encore un peu ta réflexion. Je ne la trouve pas banale du tout cette crème.

    Et mille mercis de prendre le temps de venir t'exprimer ici sur Potions et chaudron.
    je t'embrasse!

    Posté par michele le 23 avril 2012 à 09:38
  • D'accord avec Michèle. On a envie d'en savoir plus. C'est vrai qu'avec 7% de cire et 5% de karité, on aurait attendu une crème moins fluide. La texture fait penser à une excellente crème du commerce, du genre qui pénètre en un clin d'oeil. Est-ce le cas? J'ai fait récemment une crème fluide pour le corps avec la n°3 et j'ai été bluffée par la finesse du résultat, la pénétration et l'absence de traces blanches à l'application et me suis jurée d'approfondir la chose. Je sens que tu vas participer à ma réflexion.
    L'huile de rose musquée est donnée comme comédogène : qu'en penses-tu?
    L'IPP, malheur, est hors stock chez zinette depuis fort longtemps. Je ne suis pas sûre qu'elle en refasse. ça n'avait pas marché, apparemment.
    Et le miel de manuka, c'est pour les "imperfections", c'est ça?
    Oui, intrigante ta crème, pas banale, c'est vrai.
    Je sens que tu vas nous devoir une deuxième salve d'explications.
    La rançon de la gloire
    Bravo bravo Colchique!

    Posté par Lolapit le 23 avril 2012 à 11:21
  • Ah! oui, Colchique, on reconnait tes jolis verts d'eau, mais au niveau de la formulation, on t'a changée
    C'est drôle, car tu as forcé sur un émulsifiant, la cire n°3 que pour ma part, je trouve lourde et grasse seule
    donc, je la marie à d'autres, car j'ai remarqué qu'elle donnait des crèmes un peu comme nos crèmes aux savons, très onctueuses , ne laissant pas de traces blanches et ce quelque soit l'autre émulsifiant
    Je pense vraiment qu'elle a cet effet "savon like"
    Ta crème est très belle et semble onctueuse et moi aussi, je veux bien en savoir plus, surtout de ton choix d'utiliser la n°3 à 7% et à quoi est dû selon toi le fini mat?
    On en profite car tu as l'art de bien détailler et expliquer
    Merci Colchique

    Posté par mlk le 23 avril 2012 à 11:59
  • Colchique, ta crème semble être très agréable au toucher. Voilà une recette bien particulière.

    Posté par Loulou le 23 avril 2012 à 15:52
  • Bonjour Colchique, ravie de te retrouver ici…

    quand j'ai lu lanoline , j'ai su que c'était toi…Moi aussi, cette creme m'intrigue; et j'aimerais bien en savoir plus sur les raisons de tes choix. Comment as-tu dissous ta spiruline? l'as tu fait au préalable dans l'eau, car ta creme a une magnifique couleur, sans pointillés (ce que donne la spiruline parfois, notamment dans les savons!); pourquoi si peu de glycérine?
    la consistance a l'air onctueuse à souhait

    Posté par venezia le 23 avril 2012 à 16:05
  • Michele, je pense que le côté très légèrement gélifié est dû surtout à l'isopropyl palmitate.

    Cette crème est matifiante dès l'application et je pense que c'est dû pour beaucoup à la cire n° 3.

    J'apprécie beaucoup les gras animaux, car je les trouve plus émollients et plus réparateurs que la majorité des gras végétaux.

    En fait, je trouve que rien ne vaut les gras animaux pour les peaux vieillissantes, sèches ou confrontées à des climats très rudes comme le froid et les vents secs.

    La lanoline est le corps gras que je préfère, car je trouve que c'est celui qui est le plus émollient et repulpant.

    Je n'ai pas d'effet comédogène, collant ou poisseux avec la lanoline si je ne dépasse pas un dosage de 2 %.

    Généralement, je mets 2 % de lanoline dans une crème pour le visage si ma phase huileuse ne dépasse pas 20 %. J'ai mis 1 % de lanoline dans cette crème car ma phase huileuse dépasse 20 %.

    Je n'utilise pas de la lanoline raffinée. J'utilise la lanoline brute et bien épaisse conditionnée en pot.

    C'est une crème que j'utilise aussi bien le jour que la nuit.

    Oui, je suis complètement d'accord avec toi et j'ai également remarqué que les gras animaux ont une très belle affinité avec la peau. Tu as bien raison d'utiliser dans des émulsions la graisse des volatiles que tu as cités.

    J'ai mis 7 % d'émulsifiant, car je n'ai pas mis de coémulsifiant et que j'ai voulu une crème avec une consistance onctueuse. Je n’ai pas mis de coémulsifiant, parce que je les trouve plus filmogènes que la cire n° 3.

    J’ai utilisé la spiruline surtout pour ses propriétés détoxifiantes, reminéralisantes et son apport en protéines.

    Je trouve que la spiruline est un des ingrédients les plus merveilleux qui existe sur notre planète.

    Ci-dessous, deux liens que je trouve très intéressants concernant la spiruline :

    http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=spiruline_ps

    http://www.spirulinebio.org/spiruline-composition.html

    Je n’ai pas mis l’huile de rose musquée en 3ème phase.

    Moi aussi j’adore l’huile de macadamia, aussi bien dans les produits cosmétiques que dans mes salades a qui elle donne un goût délicieux.

    C’est un honneur pour moi de venir poster de temps en temps sur cet excellent blog.

    Je t’embrasse très fort.

    Lolapit, je ne peux pas me passer du beurre de karité qui est le gras végétal que je trouve le plus fantastique au monde.

    Si demain je devais emporter qu’un seul produit cosmétique sur une île déserte, ce serait le beurre de karité que je choisirais. Je prendrais également un savon pour me laver, mais le savon je ne le considère pas comme un produit cosmétique.

    Oui, ma crème pénètre en un clin d’œil et en effet aucune trace blanche.

    Je trouve que l’huile de rose musquée est une huile merveilleuse pour les peaux matures.

    Personnellement, je n’ai pas peur d’utiliser une huile dite comédogène si je sais que cette huile sera bénéfique pour ma peau.

    Au niveau des huiles, je pense que ce qui est comédogène, c’est une phase huileuse trop importante pour son type de peau, ou l’application d’une crème sur un visage insuffisamment nettoyé.

    Oh ! la ! la ! J’espère que Zinette va continuer à vendre du Luzz IPP, car vraiment c’est un ingrédient formidable dans une crème et qui pour moi ne peut pas être remplacé par le coco caprylate.

    J’utilise le miel de manuka, car c’est un excellent humectant et qu’il a des propriétés telles qu’antiseptique et cicatrisante supérieures aux autres miels.

    Mlk, je trouve que la couleur verte que donne la spiruline est beaucoup moins jolie que celle que donne la chlorophylle.

    J'ai mis 7 % d'émulsifiant, car je n'ai pas mis de coémulsifiant et que j'ai voulu une crème avec une consistance onctueuse. Je n’ai pas mis de coémulsifiant, parce que je les trouve plus filmogènes que la cire n° 3.

    Posté par Colchique le 23 avril 2012 à 18:24
  • Loulou, merci beaucoup pour ton commentaire.

    Oui, je trouve que c'est une crème qui est très agréable et qui a un toucher velouté qui donne un fini peau de pêche.

    Venezia, oui, je suis facilement repérable avec la lanoline pour les personnes qui ont l'habitude de lire les recettes de mes crèmes.

    Tu vas trouver les explications de mes choix dans mes réponses à Michele et Lolapit.

    Tu as raison au sujet de la dissolution de la spiruline.

    Pour bien dissoudre la spiruline, je la mets directement dans la phase aqueuse avant le passage au bain marie.

    Mon dosage de glycérine est faible car j'ai mis plusieurs humectants (lactate de sodium et acide hyaluronique).

    Oui, c'est une crème très onctueuse.

    Posté par Colchique le 23 avril 2012 à 18:43
  • Colchique, cette crème semble avoir une très jolie texture, comme je les aime.
    Je vais lire avec grand intérêt tous les commentaires échangés sur cet article car certains de tes ingrédients m'inspiret bien, comme la vitamine C, la spiruline et le lactate de sodium que je ne pense jamais à utiliser dans mes crèmes.

    Posté par Catherine le 23 avril 2012 à 18:49
  • Catherine, merci beaucoup pour ton commentaire.

    Je trouve que les ingrédients que tu as cités sont vraiment très intéressants dans une crème.

    Posté par Colchique le 23 avril 2012 à 21:45
  • Colchique
    Une question: obtiens tu un gel léger avec 0.2% de gomme amigel?
    Je demande, car je ne l'ai pas encore utilisé à ce pourcentage, sauf avec une autre gomme style xanthane
    Se suffit elle à ce pourcentage? pour tenir ta phase aqueuse
    A tout à l'heure

    Posté par mlk le 24 avril 2012 à 12:22
  • J'ai fait un sérum il y a quelques temps avec de la vitamine C et j'en suis très contente.

    Ta crème a une belle formule, et tu contrebalances avec bonheur la lanoline un peu lourde avec la cire n°3 et l'IPP. Mais le miel, n'as tu jamais de souci de cristallisation ?

    En tout cas, bravo, la texture à l'air magnifique.

    Posté par chabou le 24 avril 2012 à 13:29
  • Http://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/

    Mlk, j'ai l'intention de ne plus utiliser la gomme de xanthane au profit de l'amigel.

    J'ai fait quelques tests comparatifs avec l'amigel et la xanthane.

    Personnellement, j'ai remarqué que l'amigel a un pouvoir gélfiant supérieur à la gomme de xanthane, c'est la raison pour laquelle je l'ai mis à ce pourcentage dans ma phase aqueuse.

    J'ai également choisi l'amigel, car je trouve que cet ingrédient ne se contente pas de gélifier. Je trouve qu'il a également un pouvoir humectant contrairement à la gomme de xanthane.

    J'ai remarqué également qu'il me donne des gels qui ne peluchent pas contrairement à la gomme xanthane.

    http://lesutilesdezinette.com/fr/gommes-cires-resines/927-amigel-granule-epaississant-stabilisant-gelifiant-naturel-20-gr.html

    Chabou, merci beaucoup pour ton commentaire.

    Je n'ai jamais eu de problème de cristallisation avec le miel dans mes cosmétiques.

    Posté par Colchique le 24 avril 2012 à 14:47
  • Merci Colchique! mais je voulais savoir si à 0.2% tu obtiens un gel? et à peu près sa consistance, fluide ou etc...
    Moi aussi j'aime et préfère l'amigel,) qui comme tu le soulignes est aussi humectant, hydratant et tout
    et surtout est compatible avec beaucoup d'actifs plus problématiques que la xanthane

    Posté par mlk le 24 avril 2012 à 14:59
  • Michele, s'il te plaît, peux-tu effacer le lien qui se trouve juste avant mes réponses à Mlk et Chabou.

    J'ignore comment ce lien a pu se mettre dans mon commentaire et je n'arrive pas à l'enlever.

    Mlk, non, l'amigel dosé à 0,2 % dans ma phase aqueuse je n'obtiens pas un gel et la consistance est fluide.

    Posté par Colchique le 24 avril 2012 à 15:19
  • Colchique, je ne pense pas qu'il me soit possible de rentrer dans ton commentaire pour éliminer la première ligne. Ne t'inquiète pas l'essentiel est de lire ta réponse aux questions.

    Je suis stupéfaite que tu utilises la lanoline véritable avec bonheur. j'aurais parié qu'il s'agissait de lanoline purifiée.

    Tu démontres là que rien ne vaut l'expérimentation personnelle avant de conclure sur l'utilisation d'un ingrédient. Merci pour tes réponses.

    Posté par michele le 24 avril 2012 à 22:47
  • Michele, merci beaucoup pour ta réponse.

    Je vais rajouter dans mon article une photo de ma lanoline que j'ai acheté chez The Soap Kitchen.

    On peut également trouver de la vraie lanoline chez les pharmaciens qui font leurs préparations.

    Posté par Colchique le 24 avril 2012 à 23:20
  • Merci Colchique c'est intéressant en effet.

    Posté par michele le 24 avril 2012 à 23:30
  • Je ne regrette pas de m'être laissé distraire de mes...obligations pour venir par ici !!
    Comme elle est belle ta formule Colchique !! Merci beaucoup de la partager par ici. Je la garde pour un peu plus tard ..

    J'ai juste une question supplémentaire moi .
    j'adore aussi la spiruline que nous avalons chaque jour en gélules.

    je n'ai jamais osé en inclure dans une crème. Penses-tu que ses actifs restent "vivants " après la chauffe Colchique ?

    Pour ses bienfaits sur la peau, je l'utilise jusqu'à maintenant en masque minute.( Un vrai bonheur.
    cela t'intéressera peut-être de savoir que les petits points finissent par fondre dans un gel préparé un peu d'avance.

    Je fais comme ceci : une dosette d'argile blanche, un peu d'HA de ciste ladanifère ds une coupelle...

    Quand l'argile a tout pris, j'ajoute deux gélules de spiruline (un gramme) , une bonne giclée de gel aloé véra. Je filme et je laisse le mélange faire sa petite vie jusqu'au lendemain.

    je mélange bien avant de l'appliquer au pinceau. Pas un seul petit point sur le visage.
    Le masque ne sèche pas et ne tiraille pas la peau. La peau est éclatante de plaisir .

    Posté par moune le 25 avril 2012 à 07:49
  • Moune, oui, c'est vrai que si on met la spiruline en 3ème phase il reste des petits points dans la crème qui disparaissent au bout de quelques jours.

    J'ai mis ma spiruline directement dans la phase aqueuse avant le bain marie, parce que je pense que la température de chauffe n'est pas suffisamment élevée et le temps de chauffe pas suffisamment long pour altérer d'une façon significative ses bienfaits.

    Merci beaucoup pour ta recette de masque qui me plaît beaucoup et qui doit être très efficace.

    Posté par Colchique le 25 avril 2012 à 13:52
  • Tout est beau Colchique et j'aime,
    Le vert romantique qui est ta signature.
    La consistance de ta crème.
    La formule plutôt atypique qui me tente vraiment.

    As-tu testé les esters d'acides gras d'Heliocosm ?
    (Je n'ose plus mettre de lien, sinon mon commentaire est mangé !)
    Quel est ton sentiment en comparaison de l'IPP ?

    Merci beaucoup pour ce beau partage

    Posté par emadra le 25 avril 2012 à 23:44
  • Emadra, merci beaucoup pour ton commentaire.

    Oui, j'aime beaucoup les crèmes vert pâle.

    Je n'ai pas encore testé les esters d'acides gras de chez Heliocosm, donc je ne peux pas faire de comparaison par rapport au LUZZ IPP.

    Posté par Colchique le 26 avril 2012 à 00:43
  • Merci Colchique pour la réponse
    Ta lanoline, est superbe, on dirait un miel
    En pharmacie, je ne trouvais que la Lansinoh, qui est blanche
    Ta crème donne vraiment envie, je pense tester, vu que je mets rarement autant d'émulsifiant et que ta crème me semble légère tout de même
    Le vert d'eau doit ouvrir l'appétit

    Posté par mlk le 26 avril 2012 à 10:09
  • Mlk, une lanoline blanche ça me semble être comme un beurre de karité blanc, c'est à dire un produit auquel on a retiré certaines de ses propriétés.

    Emadra, je reviens sur ta question concernant les différents esters d'acides gras.

    Je trouve que le palmitate d'isopropyl joue un rôle de solvant, contrairement au coco caprylate qui joue un rôle de silicone.

    A mon avis, l'ingrédient qui peut remplacer le LUZZ IPP est le myristate d'isopropyl vendu chez Aroma Zone.

    Posté par Colchique le 26 avril 2012 à 12:37
  • Colchique, la lanoline, en l'occurrence préparation en pharmacie pour la mienne (même couleur que la tienne) et trop bien pour les soins des ongles.
    Mais j'avoue je n'ai jamais osé sur le visage.
    Je vais copier ta formule qui m'intrigue et me tente terriblement.

    Merci beaucoup pour tes commentaires car j'aime bien connaître les impressions des copines sur un ingrédient.
    J'ai la chance d'avoir de l'IPP grâce à une demoiselle qui a un joli minois
    Ingrédient indispensable pour mes soins cheveux.

    Posté par emadra le 26 avril 2012 à 18:05
  • ta formule me plait beaucoup,je vai essayer de trouver de la lanoline car je pense que ma peau aimerait!j aime bien lire les commentaires et j ai lu que l on pouvait utiliser du gras d animal,volailles ou autres qui ont un pouvoir hydratant interessant ,mais ou en trouver?en boucherie?quand je cuits le confit je garde la graisse?(je blague)
    merci et continue à me faire cogiter.

    Posté par sylvie le 26 avril 2012 à 23:15
  • Emadra, oui, je trouve aussi que la lanoline est un ingrédient très intéressant pour les ongles et également pour repulper les mains.

    Oui, les commentaires grâce à vous toutes sont finalement plus intéressants que l'article.

    Sylvie, les gras n'ont pas un pouvoir hydratant, mais nourrissant et plus ou moins émollient.

    Personnellement, je pense qu'il vaut mieux acheter les gras animaux déjà conditionnés. Je trouve mes gras animaux au rayon boucherie et traiteur.

    Posté par Colchique le 27 avril 2012 à 00:02
  • Merci pour ta réponse colchique .Je mettrai donc un peu de spiruline dans ma phase aqueuse..à l'occasion.

    Posté par moune le 27 avril 2012 à 07:38
  • Suis très souvent de ton avis Colchique hormis cette fois
    Car sans article quid de commentaire, d'échange, d'interrogation, de partage ... que pouic

    Posté par emadra le 28 avril 2012 à 15:13
  • Http://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/

    Emadra, je me rends compte suite à ton commentaire, que ma phrase ci-dessous insinue que tous les articles sont moins intéressants que les commentaires :

    "Oui, les commentaires grâce à vous toutes sont finalement plus intéressants que l'article."

    Que nenni et bien entendu je partage ton avis, car tous les articles de ce blog sont extrêmement intéressants.

    J'aurais dû précisé mon article.

    Posté par Colchique le 28 avril 2012 à 17:16
  • j'avais bien compris moi Colchique . Mais j'abonde dans ton sens..

    C'est souvent dans les commentaires d'un article qu'on en apprend beaucoup .
    Emadra aussi a raison : pas d'article pas de commentaires ...

    Posté par moune le 29 avril 2012 à 08:10
  • Magnifique !

    Quelle jolie crème Colchique, j'aime beaucoup la texture !
    Vu que tu es fana de la lanoline vraie, je voudrais te poser une question : as-tu déjà testé le Poyglyceryl-3 palmitate ?
    C'est un émulsifiant/émolient que j'apprécie beaucoup, et qui je trouve est l'exact substitut végétal de la lanoline, et pas du tout le Oleic/Linoleic/Linolenic/polyglycerides comme le présente AZ.
    Toi aussi tu l'appelles LUZ IPP ? C'est Macinette qui parlait du LUZ IPP à la rencontre AZ, j'avoue, j'ai mis quelques secondes à capter qu'elle parlait simplement de l'IPP (LUZ étant mis devant pour "Les Utiles de Zinette"). Ca m'a fait sourire

    En tout cas, très belle réalisation ! Bravo pour cette merveille !

    Alikéa.

    Posté par Alikéa le 29 avril 2012 à 21:24
  • Moune, oui, Emadra a raison : pas d'article pas de commentaire.

    Alikea, merci beaucoup pour ton commentaire et ton avis très intéressant au sujet du Polyglyceryl-3 Palmitate que je n'ai pas encore eu l'occasion de tester.

    Oui, j'ai l'isopropyl palmitate des Utiles de Zinette et c'est la raison pour laquelle j'ai écrit LUZZ IPP.

    Posté par Colchique le 29 avril 2012 à 22:49
  • J'avais acheté du polyglycéryl-3 palmitate chez Bilby en fin d'année dernière mais je ne le vois plus sur le site.
    Mince, il était vendu sous le nom de Dermofeel PP pour faire des huiles de bains.
    Il s'en trouve aussi chez Copaiba.be.

    Crois-tu Alikéa que le fait qu'il soit un dérivé de l'acide palmitique (que l'on retrouve dans beaucoup de graisses animales) qui te le rende plus proche de la vraie lanoline?
    Je veux dire par rapport aux chaines insaturées de la lanoline végétale?

    Je ne l'ai jamais utilisé comme émollient mais toujours dans un système émulsifiant pour huiles de bain ou sucres gommants. Tu attises ma curiosité, il m'en reste encore.


    Bon Zinette, si tu nous lis, il nous faut de l'IPP!
    J'ai raflé la semaine dernière tous les flacons des copines (merci Emadra, Mlk et Venezia)

    Colchique je croyais pouvoir refaire ta formule mais tu le crois? Je n'ai pas de cire n°3 et je n'ai plus son équivalent le glycéryl stéarate SE!
    Essai reporté donc...

    Posté par michele le 30 avril 2012 à 22:22
  • Michele, je vais t'envoyer un pot de cette crème que j'ai refaite il y a deux ou trois jours avec justement du glyceryl stearate SE qui me restait d'une commande que j'avais faite chez Zinette.

    Je te contacte par email pour confirmation de ton adresse.

    Posté par Colchique le 30 avril 2012 à 23:15
  • Merci Colchique.
    Je suis contente!

    Posté par michele le 02 mai 2012 à 16:54
  • Dermofeel PP

    Michèle,

    il y a sans doute de ça, la forte teneur en acide palmitique, même si j'avoue ne pas y avoir pensé avant que le dises.
    Bizarrement, je n'ai jamais trouvé que le substitut de lanoline d'AZ ressemble de façon hallucinante à la lanoline vraie.
    Il y a bien le côté très émollient, le côté "plastifiant", mais je n'arrive pas à y voir un "substitut" de la lanoline.
    Alors que pour le Dermofeel PP, oui, je le qualifierai de substitut de lanoline.
    Par contre, je ne suis pas une experte de lanoline vraie, mon expérience avec elle est très limitée.
    Ton avis et celui de Colchique seraient donc plus pertinents que le mien pour la comparaison.

    Fut une époque où je me suis énormément documentée sur le Dermofeel PP, et où je l'ai longuement expérimenté, car j'ai été émerveillée par cet émulsifiant (car c'est sa fonction première, selon le fabricant), qui pour moi rejoint un peu la lécithine, en qualité d’émollient hors pair et d'agent relipidant.
    Mais je lui trouve bien plus de similarités avec la lanoline.
    Le fait qu'ils soient tous 2 très "plastifiants", humectants, "hydrophiles".
    Mais le plus convaincant (pour moi) en tant que substitut de la lanoline, c'est surtout les textures très proche, la sensation sur la peau et dans des produits.

    J'attends avec impatience ton verdict

    D'autres infos de Solvay, un fabricant de polyglycerols :
    http://www.solvaychemicals.com/Chemicals%20Literature%20Documents/Polyglycerols/APP-2800_in_personal_care_x3.pdf

    Alikéa.

    Posté par Alikéa le 03 mai 2012 à 00:57
  • Il est délicat en effet de baptiser ainsi des substituts car cela induit inévitablement des raccourcis voire des confusions.

    C'est ainsi que je trouve malheureux le nom "silicone végétal" qui est un ingrédient aqueux qui n'a rien à voir avec les dérivés siliconés huileux. Or on a de réels substituts naturels ET huileux à ces silicones.

    En ce qui concerne les polyglycéryls, j'ai un avis moins tranché. Le mot a été certainement choisi pour la couleur et l'effet protecteur et émollient qui existe quand même.

    La lanoline me semble être remplaçable par d'autres ingrédients.
    Gras animaux certes plus pénétrants ou même presque par des beurres palmitiques or nous n'avons pas l'habitude de choisir de tels produits en émulsions.
    Les graisses animales n'ayant pas bonne presse en naturel... Ni l'huile de palme d'ailleurs.

    Sans compter les listes d'ingrédients comédogènes circulant sur le net et qui mettent une pression d'enfer à tous^_^


    Je dirais presque que lanoline = cire + graisse animale (ou palme?). Bon je réfléchis en écrivant...


    Mais pour moi les polyglycérols ont un plus sur la vraie lanoline c'est qu'ils sont tout de même plus techniques et peuvent convenir à beaucoup de peaux sur lesquels il ne serait pas admissible de choisir la lanoline (peaux grasses, peaux qui bourgeonnent vite etc.)

    Je choisirais la lanoline végétale pour un effet réparateur et traitant. Je le trouve effectivement moins filmogène et pastifiant que le polyglycéryl-3 palmitate qui l'est moins que la véritable lanoline.


    Colchique a une peau qui supporte très bien la lanoline utilisée en petite quantité et bien associée mais je ne pense pas que toutes les peaux pourraient l'utiliser avec le même bonheur.
    J'ai un usage de la lanoline à l'ancienne, comme pommade occlusive, véhicule de principes actifs mais pas pour la cosmétique.
    Non pas que je trouve cela inconcevable, juste que je n'ai pas appris comme cela

    J'ai eu le même genre de révélations avec la lécithine (pas la lyso).
    Je suis donc ravie de tester la crème de Colchique pour bousculer ma formation.

    Pour l'instant, appliqué pur sur la peau,le dermophil PP est plus épais que la lanoline végétale mais je les trouve tous les 3 un peu "tirants".


    Je ne saurais donc pas te donner un avis particulièrement éclairé ni enthousiaste comme je n'ai jamais testé le dermophil PP en tant qu'émulsifiant pur (quoique dans un sucre gommant, c'est parce qu'il émulsifie les huiles qui le composent à l'eau de rinçage qu'il fonctionne bien) mais cela va venir.
    On en reparle?

    Posté par michele le 04 mai 2012 à 10:12
  • Un grand merci...

    Pour cet éclairage, très interressant !
    Et en effet, il y a ce côté non négligeable de "biocompatibilité" supérieure des polyglycerols.
    Comme toi, je choisirai en priorité le substitut végétal de lanoline pour un côté réparateur.
    La lanoline vraie pour une pommade à occlusivité supérieure ou un ongent et le Dermofeel PP pour l'émollience mais moins occlusive.

    Donc en terme d'occlusivité, tu classerait la lanoline végétale, le dermofeel PP puis la lanoline vraie. C'est bien ainsi que je voyais les choses, merci de ta confirmation.
    L'explication que je trouve à cette occlusivité supérieure de la lanoline vraie est que le Dermofeel PP lui, reste un vrai émulsifiant, ce que n'est pas la lanoline vraie.
    Du coup, il se comporte un peu différemment, moins occlusif, moins "lourd aussi", plus hydrophile sans doute.
    C'est ainsi que j'arrive à l'utiliser dans des produits rinçables et des huiles de bain, chose que je ne songerai pas à faire avec la lanoline vraie, ni la lanoline végétale (en tout cas en pourcentage significatif).
    Et bien entendu, comme composant de système émulsifiant avec un plus, comme peut l'être la lécithine (je n'ai jamais testé la Lyso pour ma part).

    Merci beaucoup Michèle !

    Posté par Alikéa le 04 mai 2012 à 10:46
  • Mais tu le sais certainement, la lanoline vraie a un pouvoir d'absorption d'eau très élevé.

    On ne peut pas parler de vrai pouvoir émulsifiant mais macroscopiquement on obtient des émulsions (je dirais pommades) très stables comme cela.

    C'est sur cette réflexion que j'avais fabriqué une crème sans émulsifiant avec la lanoline végétale d'Aromazone :
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/12/07/11652281.html

    On ne peut pas comparer les capacités d'étalement, la pénétration diaphane avec ceux de crèmes avec émulsifiants mais c'est techniquement intéressant.

    Je pense que si j'avais le temps mental je tenterai un truc de ce genre avec de la lécithine dans la phase aqueuse pour voir.

    Posté par michele le 04 mai 2012 à 10:54
  • Tout à fait

    Le pouvoir absorbant de l'eau de la lanoline vraie !
    Elle donne bien des pommades avec de l'eau, qui manquent de glissant et ont un toucher rustique, certes, mais que je trouve néanmoins intéressantes.
    Magnifique cette crème pommadée !!! J'adore tes expérimentations !!!

    Avec de la lécithine dans la phase aqueuse ? que veux-tu dire ? je suis toute curieuse !

    J'utilise souvent la lécithine seule avec de l'eau (notamment pour une gelée coiffante), mais j'ai l'impression que tu parles d'autre chose.

    Posté par Alikéa le 04 mai 2012 à 11:11
  • Je me disais que je referais bien une crème pommadée comme dans le lien ci dessus avec :

    - lanoline végétale (ou pourquoi pas du coup dermofeel PP = ? dermophile ^_^)
    - beurre végétal fin, HV
    - Eau + lécithine

    en triturant au mortier sans chauffer.
    Juste pour voir comment la texture est modifiée (je n'ose dire améliorée) par la lécithine qui est souvent plus glissante.

    Posté par michele le 04 mai 2012 à 11:25
  • Wahouuuuu !!!!

    Eh bien j'ai hâte de voir ça !!!

    Sûr que si la lanoline végétale est aidée par le dermophile ^_^ et la lécithine, on peut espérer un glissant appréciable !!!
    Tu n'oserais pas mettre un petit peu d'huile estérifiée ?

    Vivement que tu trouves le temps mental de tester ça !

    Bises.

    Posté par Alikéa le 04 mai 2012 à 13:24
  • Bien sûr que si j'oserais quelques esters, tu penses bien ^_^
    On en reparle.

    Posté par michele le 07 mai 2012 à 08:58
  • j ai bien trouve de la vraie lanoline mais par kilo!le pharmacien me propose de la lanovaseline (50%)de chaque?

    sinon je m en passerai....
    à part que tu veuilles faire un troc?
    bises

    Posté par sylvie le 10 mai 2012 à 10:18
  • Sylvie, la lanovaseline est un produit diffėrent de la lanoline :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vaseline

    La lanovaseline est un produit fini (baume) alors que la lanoline est un ingrédient.

    Bisous

    Posté par Colchique le 10 mai 2012 à 13:37
  • La lanovaseline est en effet un mélange 50/50 de lanoline et de vaseline.
    Sylvie, c'est dommage d'utiliser une huile minérale comme la vaseline.

    Votre pharmacien pourrait demander un pot de 30ml par exemple à la pharmacie qui lui fait ses préparations. Il la commande comme si c'était une préparation, c'est tout.
    Cela vous coûtera un peu plus cher mais certainement moins que d'en acheter 1kg qui vous resterait sur les bras.

    Posté par michele le 11 mai 2012 à 11:37
  • Alors Colchique ^_^

    J'ai voulu tester quelques jours avant de te dire ma grande satisfaction et mon étonnement renouvelé à l'utilisation de cette crème.

    Je me permets de mettre une photo :

    http://www.casimages.com/img.php?i=12051111455360289.jpg


    ainsi que les aménagements que tu as dû faire à l'architecture que tu as publiée dans ton message.
    Voici un extrait de ton mail :

    "J'ai juste changé deux corps gras, car j'ai voulu tester l'huile de palmiste brute à la place du beurre de karité ainsi que l'huile d'autruche à la place de l'huile de macadamia.

    J'ai remplacé les deux pointes de couteau de spiruline par de l'ocre rose, car j'ai voulu que la couleur de ma crème soit en harmonie avec le parfum de l'huile essentielle de rose.

    J'ai également remplacé la cire n° 3 par le glycéryl stéarate SE de chez Zinette.

    Cette crème a la même texture et laisse la même sensation sur ma peau que la crème que j'ai posté sur ton blog.

    Recette :

    68,8 % eau de source
    1,5 % glycérine végétale
    1 % lactate de sodium
    0,5 % acide hyaluronique
    0,2 % amigel
    5 % huile d'autruche
    5 % huile de palmiste brute du Bénin
    5 % huile de rose musquée
    2 % LUZZ IPP (isopropyl palmitate)
    1 % lanoline
    7 % glycécryl stéarate SE
    2 pointes de couteau ocre rose
    1 % miel de manuka
    0,5 % vitamine C stabilisée
    0,5 % vitamine E
    0,5 % phénoxyéthanol
    0,5 % huile essentielle de rose"


    Je la trouve vraiment pénétrante, douce à l'application et au massage.

    Je suis agréablement surprise de l'utilisation de deux graisses animales sur le visage (autruche et lanoline) qui pour l'instant ne me font rien de mal.
    Je précise tout de même que je suis mature et que ma peau mixte présente des joues qui sèchent et se déshydratent vite.

    Utilisée le soir plutôt et le week-end avant d'aller marcher telle une fusée dans la forêt, j'ai beaucoup apprécié. Les températures sont plus clémentes actuellement mais je pense que l'hiver, cette crème serait super en journée.


    Le seul bémol que j'y trouverais si tu me permets de te le dire ici, c'est la sensation plus importante pour moi de couvrance que me donne l'alcool cétylique ou l'acide stéarique utilisés seuls avec un léger effet de perspiration accrue pendant les premières minutes après l'application.
    Cela peut être dû aux graisses animales ou à l'émulsifiant je pense.

    J'ai testé aussi sur les mains et le corps car je trouve intéressant de voir l'ajustement des textures sur d'autres zones.
    Même sensation de perspiration accrue sur les mains (c'est encore une fois transitoire et du fignolage perso) mais sur le corps j'adore sans retenue!


    Le parfum est très "rose" et m'évoque plus l'absolue de rose que l'huile essentielle bulgare dont j'ai l'habitude. D'où vient la tienne? Quelle couleur a t-elle?

    C'est une véritable réussite Colchique et je ne regrette absolument pas de toujours lire attentivement les recettes avant de laisser un commentaire. Mon étonnement m'ayant valu une avalanche de savons aussi ^_^

    Merci, merci et reviens quand tu veux pour nous étonner encore !

    Posté par michele le 11 mai 2012 à 11:55
  • Michele, merci beaucoup pour ton retour que je trouve très intéressant !

    j'ai toujours très peur en envoyant une crème par la poste et je suis contente de voir qu'elle n'a pas trop souffert.

    J'ai mis deux graisses animales mais en réalité j'en compte qu'une seule l'autruche, car la lanoline même si c'est une graisse animale a des propriétés que je trouve très différentes par rapport à toutes les autres graisses.

    La lanoline est pour moi le meilleur ingrédient testé jusqu'à présent pour une émollience et un repulpage maximum. Je trouve également que la lanoline laisse la peau très douce.

    Oui, pour une peau mixte pas trop mature, cette crème peut ne pas être adaptée en usage régulier.

    J'avais acheté mon huile essentielle de rose dans une pharmacie qui faisait ses préparations. C'est une huile essentielle qui m'avait été vendue au détail, donc je ne connais pas la provenance des roses.

    Posté par Colchique le 11 mai 2012 à 14:59
  • Tout est arrivé en excellent état Colchique.
    Je continue l'utilisation de ta crème avec le même étonnement joyeux.

    Je viendrai sur ton blog parler des savons quand ceux de Mlk auront un peu fondu (ils sont très très durables ^_^ ses 80% coco )

    Posté par michele le 13 mai 2012 à 10:02

Commenter l'article