Shampoing barre à la bière

Savonnerie

Par CatherineNC

J'aime utiliser les savons en barre pour laver mes cheveux  très fins, mous et clairsemés, courts et colorés (pour cacher les cheveux blancs).

Chabou vient de nous dévoiler sa recette d'après-shampoing que mes cheveux apprécient également.

Ce produit et mon dernier savon à la bière semblent bien convenir à ma nature de cheveux, je les trouve plus volumineux, plus faciles à mettre en forme lors du brushing (indispensable pour moi aussi Emadra...), plus nerveux, plus brillants.

Je suis quand même obligée de les fixer à l'aide d'un spray très fort, sinon ils s'envolent au moindre souffle de vent et Dieu sait si ce coquin de vent souffle fort et souvent en région PACA ! mais ce savon permet de bien les nettoyer et de les débarrasser des résidus du gel.

Michèle nous avait  indiqué comment utiliser la bière dans son magnifique savon surgras à la bière brune

 

Pour ce savon, j'ai longuement fait infuser de la poudre de shikakaï et de la poudre de neem, rapportées d'Inde, dans de l'huile d'olive.

J'ai également utilsé de l'aloe vera rapporté du Pacifique ; je l'avais cueilli frais, coupé en petits tronçons, fait sécher au soleil et réduit en poudre, pour voir. La poudre semble s'être bien conservée, ne pas avoir subi de modification d'odeur ou de couleur avec le temps (plus d'un an). J'ai donc osé en utiliser ; dans un savon je ne pensais pas prendre un gros risque.

 

La recette pour 500 gr de savon :

100 gr d'huile de coco
100 gr d'huile palme
100 gr d'huile d'olive infusée au shikakaï et au neem
  75 gr d'huile d'avocat
  50 gr d'huile de carthame
  50 gr d'huile de nigelle
  25 gr d'huile de ricin

Je vous laisse recalculer les pourcentages pour voir si vous avez bien intégré ce petit rappel... :)
 

Soude pour un surgraissage à 7% selon le calculateur THE SAGE
La totalité d'eau donnée par le calculateur remplacée par de la bière bien éventée

J'ai ajouté de la soie et la poudre d'aloe dans l'eau de soude


A la trace, j'ai ajouté :

- du CO2 de romarin, un bon antioxydant dont l'odeur un peu forte n'est pas gênante dans ce savon
- un mélange d'huiles essentielles d'ylang ylang, de patchouli et de romarin.

 
Au final, ce savon a une odeur agréable, c'est le romarin qui l'emporte et cela va très bien pour un shampoing.

 

DSC03218


J'ai voulu tamponner ce savon avec mon nouveau tampon, réalisé sur ma demande par Omar, mais il était encore trop frais, surtout au niveau de la phase de gel.

Voici ce tampon apposé sur un autre savon :


DSC03220


Un petit conseil :

Avant de se laver les cheveux, brosser vigoureusement la chevelure afin d'éliminer les cheveux morts et un maximum de résidus dûs aux gels ou laques utilisés (ils seraient tombés de toute façon...) ceci évitera de retrouver un savon plein de cheveux, ce n'est pas agréable et difficile à nettoyer...

Je trouve ce savon agréable aussi sur le corps, du 2 en 1, c'est pratique pour les petits voyages... 


Autour du chaudron

    J'aime bien ton tampon , très mignon et la couleur vieux rose que tu as obtenue sur l'ancien
    Explique nous un peu mieux comment tu as séché ton aloe et pendant combien de temps tu l'as laissé au soleil et quel soleil, car ici, il est pas trop puissant
    Bière, aloe et soie, tout est bon pour une belle chevelure, même ton antioxydant est bon pour les cheveux puisque c'est du romarin concentré
    Le format est'il agréable à manipuler?
    Fais tu suivre ton shampoing d'un rinçage vinaigré?

    Posté par mlk le 30 avril 2012 à 11:49
  • Mlk, j'ai épluché l'aloe, coupé en petits tronçons et laissé sécher sur une grille au soleil (de Nouvelle-Calédonie bien sûr) plusieurs semaines je pense mais je ne sais plus trop combien de temps exactement ; le gel rétrécit énormément et lorsqu'il paraît bien sec on peut le réduire. Je pense que le soleil du plein été en France pourrait convenir. L'intérêt pour moi était d'utiliser et d'emmener une partie de mon buisson d'aloe ; ici j'essaierai d'en utiliser du frais (je n'en ai pas encore acheté).

    J'utilise parfois l'eau vinaigrée pour le dernier rinçage, mais pas systématiquement, j'oublie souvent de préparer le flacon.

    C'est un format que j'aime pour les savons en général mais il est sûr que lorsqu'on arrive à la fin, le milieu s'use plus vite que les bords et je reforme un morceau pour l'utiliser jusqu'au bout. Je n'aime pas les gros carrés de savon, c'est beau mais pas agréable en main à mon goût.

    J'aime bien mon tampon CCC hihihi

    Posté par Catherine le 30 avril 2012 à 14:54
  • Catherine, moi aussi j'aime beaucoup ton tampon coccinelle.

    Merci beaucoup pour cette recette de savon shampoing.

    Ta recette me fait penser que chaque fois j'oublie d'utiliser mes fils de soie bruts de chez les Utiles de Zinette.

    Mes cheveux apprécient également le savon shampoing, qui je trouve n'a rien à voir avec le savon de Marseille et d'Alep que mes cheveux n'apprécient pas du tout.

    Posté par Colchique le 30 avril 2012 à 17:44
  • Merci Colchique.
    Franchement, j'aime bien me laver les cheveux avec des savons solides, ça me réussit bien quand ils sont bien formulés. On pourrait encore améliorer celui-ci plus spécifiquement pour cet usage mais ainsi il est déjà pas mal je trouve.

    Posté par Catherine le 30 avril 2012 à 17:54
  • Catherine,

    Peux-tu expliquer ce que tu veux dire par "bien formuler?" Est-ce qu'il y a des huiles ou des proportions que tu privilégies quand tu fais un shampooing par rapport à un savon corporel?

    C'est surprenant que le romarin surpasse patchouli et ylang. Est-ce le CO2 qui l'a renforcé ou en as-tu mis plus? As-tu les proportions exactes de ton mélange?

    J'aimerais savoir si la marque de bière importe aussi. Car bien que non amatrice de ce breuvage, j'ai remarqué que certaines étaient très épaisses comme la noire G. et d'autres très légères comme les bières tropicales.
    Je ne sais pas si cela importe pour les cheveux.

    J'aime aussi tellement ta coccinelle sur ce savon rose ...
    Mais chez Omar, je n'ai pas pu choisir, tous les tampons sont beaux!

    Posté par michele le 30 avril 2012 à 22:05
  • J'oubliais de te dire que Chabou m'avait rapporté d'Inde de la poudre d'aloé véra qui donne un très joli beige-rosé dans les savons.
    J'en ai fait un bicolore vert/beige -rosé qui a beaucoup plu à Mlk et Venezia.

    Je pense que c'est bien plus simple à utiliser que le gel frais qui t'avait valu quelques frayeurs à Nouméa ^_^
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/02/06/12406534.html

    Posté par michele le 30 avril 2012 à 22:09
  • Petite coccinelle shampooineuse, ça va être pratique à utiliser cette barre au retour de plage ?! J'te vois déjà avec ta ptite coccinelle te parcourant la tête à la recherche du dernier grain de sable.
    Tu nous fais rêver avec ton aloé véra séché à Nouméa.
    Bises en amitié

    Posté par mariebaume le 30 avril 2012 à 23:37
  • Michèle, quand je dis "bien formulé" je veux dire en utilisant des composants réputés bon pour les cheveux ; comme Colchique je n'aime pas sur les cheveux le savon de Marseille ou d'Alep qui sont trop bruts. Je trouve que le meilleur pour les cheveux est un mélange de plusieurs huiles, comme celles que j'ai utilisées (en même temps, je n'en ai pas testé beaucoup d'autres).

    J'avais bien dosé le romarin, je n'ai pas noté les proportions exactes (j'aime bien faire au pif les mélanges d'HE...) je sais, ce n'est pas bien.

    J'ai utilisé de la bière Number One, la fin du stock, une bière légère que tu connais je n'en ai pas essayé d'autres dans les savons, je n'en bois pas.

    Omar vend des tampons mais il peut aussi les créer à la demande, moi je voulais une coccinelle et faire un léger rappel sur mes initiales CC. Omar est très doué pour les tampons et j'aime sa patte graphique ; là, c'est moi qui lui ai plus ou moins imposé le modèle.

    Posté par Catherine le 01 mai 2012 à 07:31
  • Merci Marie. Je veux bien voir des coccinelles me courir sur la tête, j'adore ces petits bêtes.

    Posté par Catherine le 01 mai 2012 à 07:32
  • Moi, je suis aussi amoureuse de ta coccinelle, Catherine ;o)
    Oui, Omar est un homme doué et charmant (je n'ai pas de com, hein !)

    Mon cuir chevelu ne supporte pas le savon à froid, ça gratte, ça décape, ça re graisse, bref, je ne saurais pas en discuter.
    Mais nul doute qu'à la façon dont tu en parles et le soin que tu mets à penser tes produits, il doit être super. Pourquoi la bière doit-elle être bien éventée ?

    Michèle, si j'ai la chance d'y retourner, je vais en mettre plein dans mes bagages, de la poudre d'aloé vera..
    La douceur et un peu de couleur dans une seule poudre !

    Posté par chabou le 01 mai 2012 à 08:06
  • Il est très beau ton cachet Catherine.
    J'aime aussi les shampoing barre. Mais.. j'ai trop la flemme d'aller voir tes % ...

    Pour le rinçage au vinaigre , que je trouve impératif après un shampoing barre, j'ai adopté la gelée vinaigrée "conservée" de Vénézia. Génial !!!
    Comme je suis bien gentille, je te met le lien direct vers cette gelée.
    Bien entendu, je la fais aussi......à la façon feignasse !

    http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-gelee-de-vinaigre-pour-cheveux-en-voyage-68052811.html


    Tu peux me dire pourquoi de la poudre de neem , s'il te plaît ? T'as des poux ?

    Posté par moune le 01 mai 2012 à 11:23
  • Bonjour à tou(te)s,
    J'ai une question par rapport au lavage des cheveux au savon.
    Je ne savonne pas donc je n'ai jamais pu tester de savon avec autant d'huiles différentes, mais tous ceux que j'ai testé (savon artisanaux hein, sans trucs bizarre dedans) ne se rince pas bien.

    Donc à la sortie de shampooing, mes cheveux ont du mal à sécher (j'ai moi aussi les cheveux fins, mais je les porte très long et en chignon la plupart du temps comme ça pas de recherche de volume). Et s'ils semblent un peu plus épais une fois sec, ils ne sont absolument plus lisses, ils sont comme . De plus quand je tente de me brosser les cheveux, je me retrouve avec une sorte de poudre blanchâtre sur la brosse.
    De plus je suis bonne pour me relaver les cheveux le lendemain (parce que je ne peux imaginer de les laver deux fois dans la même journée) alors que je m'efforce de les laver tous les 3 jours au minimum (c'est un autre intérêt du chignon, je touche moins mes cheveux donc ils regraissent moins vite).
    Je me demande si mes déboires sont dû aux savons utilisés, à ma longueur qui gênerai le rinçage ? Enfin j'ai de gros doutes sur ma deuxième hypothèse, parce que même les racines sont impossibles à rincer correctement.

    Alors si quelqu'un a une explication, je suis preneuse.

    Neko

    Posté par Neko le 01 mai 2012 à 18:33
  • Le tourbillon de ta coccinelle qui forme tes initiales est d'un raffinement ultime, y a pas à dire, ce tampon est magnifique

    Tu dois obtenir une chevelure de rêve avec autant de belles et bonnes choses dans ton savon shampooing.
    Et quelle chance de vivre près du soleil malgré le vent )

    Posté par emadra le 01 mai 2012 à 18:38
  • Emadra, merci. UNe chevelure de rêve, n'exagérons rien, juste un nettoyant aussi sain, sinon plus qu'avec les produits du commerce.

    Il est vrai que je supporte le vent car, en contre-partie, il y a beaucoup de soleil

    Posté par Catherine le 01 mai 2012 à 19:29
  • Ma chère Moune, merci de nous rappeler la recette de la gelée au vinaigre de Venezia. Un simple rinçage à l'eau vinaigrée me suffit personnellement, l'odeur du vinaigre ne me dérange pas, elle disparaît très vite et je fais souvent macérer de la lavande dans mon vinaigre.

    Et non ma Moune, je n'ai pas de poux ! le neem n'a pas qu'une action répulsive, il est aussi très assainissant pour la peau et le cheveu ; il est antiseptique, anti-pelliculaire, anti-allergique, anti-éruptions etc, et puis... il est sacré pour les Indiens. Toutes les plantes vénérées par n'importe quelle peuplade ont en général fait leurs preuves en phytothérapie.

    Posté par Catherine le 01 mai 2012 à 19:46
  • Bonjour Neko.

    Je n'ai pas trop de réponse à votre problème, tous les cheveux sont différents et tous les savons également.

    Quel type de savon utilisez-vous, quel en est la composition, rincez-vous bien vos cheveux, utilisez-vous une eau vinaigrée pour le dernier rinçage, autant de questions à étudier. Certaines personnes ne supportent pas le lavage des cheveux au savon ; il faut un certain temps avant d'éliminer les particules déposées sur vos cheveux par les produits du commerce, silicones et autres et il faut parfois une certaine période d'adaptation pour se satisfaire de ce changement de produit, le problème doit être plus important pour les longues chevelures comme la vôtre.

    Y-a-t-il des spécialistes du cheveu dans la salle ? il faut aider Neko !

    Posté par Catherine le 01 mai 2012 à 19:57
  • Merci de ta réponse Catherine.
    Il est vrai que dans mon pavé j'ai oublié quelques infos plutôt primordiales.

    Alors pour le savon que j'ai testé, le premier a été le savon d'Alep et dernièrement un savon de la marque Suma que je trouve en GB où j'habite. Sa composition est :
    "Sodium Palmate, Sodium Cocate, Aqua, Glycerin (a natural by-product of the manufacturing process), Aloe Vera Concentrate. "

    Rien de vraiment extravagant c'est sûr. Pour le corps il me convient, ce qui est ce que je lui demande en priorité.

    Ensuite j'utilise systématiquement un mélange hydrolat - vinaigre trouvé sur le blog de Hooly il y a quelques années quand je me shampooine au savon. Ça doit faire environ 7 ans que j'ai laissé les cosmétiques conventionnels. J'ai été satisfaite de la base neutre de Centifolia, mais je n'ai pas retrouvé de fournisseur pour l'instant (pas trop cherché non plus il faut dire).

    Bon de toute façon, pas de panique c'est plus de la curiosité qu'autre chose, je n'ai pas le temps de me mettre à savonner, j'ai déjà beaucoup de centres d'intérêt prenant. Donc si personne n'a expérimenté la même chose que moi, et n'a trouvé de solution, ce n'est pas bien grave.

    Merci encore.

    Posté par Neko le 01 mai 2012 à 20:44
  • ouff! pas de poux Catherine .

    Je rappelais la recette de Vénézia pour la facilité à en avoir toujours de prête sous la main . Puisque : tu dis zapper quelquefois.
    J'ai bien compris que le vinaigre ne te dérange pas, puisque , tu les fais les rinçages .. Je n'ai pas été claire ?

    Posté par moune le 01 mai 2012 à 20:44
  • Neko, comme tu ne savonnes pas, tu pourrais peut-être te tourner vers la fabrication d'un shampoing liquide, il pourrait peut-être mieux te convenir. Michèle en a donné une recette ici qui semble très bien, cela pourrait t'inspirer :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/02/24/17025729.html

    ou un shampoing solide, selon la recette de Colchique :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/11/28/19727542.html

    on pourrait encore trouver bien d'autres recettes en fouillant.

    J'espère que tu trouveras une solution.

    Posté par Catherine le 01 mai 2012 à 21:00
  • Oui ma Moune, tu as raison. Si, tu as été claire, c'est moi qui ne le suis pas en ce moment

    Posté par Catherine le 01 mai 2012 à 21:01
  • Chabou, dépêche toi d'aller nous chercher de la poudre d'aloe...

    Il faut que la bière soit bien éventée sinon on risque de créer un volcan lorsqu'on l'ajoute à la soude. C'est ce qui est expliqué sur ce lien auquel Michèle faisait référence dans son article :

    http://candleandsoap.about.com/od/soaprecipes/r/citrushoneybock.htm

    Posté par Catherine le 01 mai 2012 à 21:08
  • Ok Catherine .

    Comment se fait-il que tu n'aies pas ramené des tas de bébés aloé de NC ? Ils devraient être sur ta terrasse.
    Y a une chose que je ne comprend pas : Quand tu as épluché tes tiges d'aloé, normalement, il ne reste que la pulpe mollette. Elle ne se met pas à couler alors que tu la mets à "sécher". ?

    Je demande, parce que, je pourrais en mettre au déshydratateur. Mais Je crains que le jus se mette à couler au travers des plateaux ....jusqu'au fond .

    Je me demande si, dans les usines, les aloés ne sont pas déshydratés à froid.

    Posté par moune le 02 mai 2012 à 08:09
  • Neko, il y a plein de savonniers artisanaux en Gde Bretagne qui proposent des savons shampooings.
    Peut-être que les huiles de vos savons sont en trop petite variété pour convenir aux cheveux (olive et laurier pour l'Alep, coco et palme pour le Suma.

    Catherine m'a répondu plus haut qu'il faut une certaine variété dans les huiles saponifiées pour que le savon convienne comme shampooing.
    Sa recette en contient 7 aux acides gras diversifiés.


    - Je vous mets un lien vers The soapkitchen on line qui a également une boutique.

    https://www.thesoapkitchenplus.co.uk/acatalog/Hand_Made_Soaps.html

    Vous trouverez sur cette page quelques shampoings en barres dont la composition semble intéressante :

    "All our shampoo bars are made with natural oils. Base ingredients are aqua: sodium olivate: sodium cocoate: sodium palmate: sodium castorate: sodium almondate: sodium jojobate: sodium kukuiate: glycerine.

    Tea Tree & Lime is enriched with a blend of those essential oils. Neem is simply enriched with natural Neem Oil. Both contain Grapefruit Seed Extract as a natural antioxident."


    - Je traduis les bases d'huiles saponifiées (olive, coco, palme, ricin, amandes douces, jojoba, kukui) et ensuite, ils personnalisent : HE tea tree/lime pour cheveux normaux/gras ou HV neem pour cheveux/cuirs chevelus secs.

    Qu'en penses-tu Catherine?


    - Ce que vous décrivez Neko comme les cheveux qui ne se rincent pas bien me fait penser que le savon que vous utilisez est peut-être trop surgraissé pour vos cheveux alors qu'il convient pour le corps qui a besoin de plus de gras.

    Il faudrait en tester d'autres formulés pour les cheveux puis rincer au vinaigre comme vous le faites déjà.

    Posté par michele le 02 mai 2012 à 08:47
  • Coucou Moune.

    Franchement, quand on déménage d'aussi loin on a autre chose à ramener que des pieds d'aloe.. hihihi
    La pulpe ne coule pas en séchant, l'eau s'évapore et le gel sèche, se rétracte, sans couler.
    Tu dois bien déshydrater des fruits et légumes plein d'eau, par exemple des champignons () et je suppose qu'ils ne coulent pas ? je pense que cela devrait être pareil pour l'aloe.

    Voici un article, que m'avait signalé Venezia, qui évoque différentes utilisations de l'aloe, ça peut te donner des idées :

    http://medecines-douces.doctissimo.fr/dictionnaire/definition-aloes-ou-aloe-vera.htm

    Bises

    Posté par Catherine le 02 mai 2012 à 09:13
  • Merci à toutes pour vos réponses !

    @ Catherine :
    Merci pour le lien de la recette. Je l'avais vu il y a quelques temps, mais n'ayant pas le temps de tambouiller en ce moment, je l'ai laissé de côté.

    @ Michèle :
    Merci pour le lien des savonniers, je vais voir si quelque chose me tente. J'ai juste une dernière question. J'espère être enceinte dans les mois à venir, et je me demande si la quantité d'HE utilisée dans les savons peut-être un problème ?

    En tout cas si ça me convient, je reviendrai sur ce post le préciser.

    Posté par Neko le 02 mai 2012 à 09:46
  • merci pour le lien et.....la piqûre de rappel Catherine .

    Posté par moune le 02 mai 2012 à 11:32
  • Dans les savons, pas de problème. Les HE ne posent pas de souci utilisées dans un savon le temps de la douche.
    Seul les parfums peuvent être incommodants pour une femme en début de grossesse.

    Par contre, par sécurité tout autre usage devrait être fait avec avis médical.
    Je tente de commencer/terminer un message pour Potions et chaudron sur un panier "femme enceinte et post-partum" comme celui que j'avais mis sur le panier naissance.

    Mais je commence plein de trucs...

    Posté par michele le 02 mai 2012 à 16:57
  • Catherine,

    Sur ton lien concernant l'aloé véra, il y a une recette de teinture d'aloé.
    As-tu testé la teinture lorsque tu étais à Nouméa?

    Posté par michele le 04 mai 2012 à 12:08
  • Non Michèle

    Posté par Catherine le 04 mai 2012 à 12:14
  • Quel dommage!
    Je tenterais bien en volant une feuille des aloé de mon mari.
    Il a su sauvegarder les calédoniens et a quelques plants d'aloé du Bénin très en forme aussi depuis que je ne m'en occupe plus ^_^

    Je suis certaine que la teinture sera plus efficace dans des corps gras que les macérats huileux car les principes actifs de l'aloé me semblent plutôt hydrosolubles. Quoique si on extrait à l'alcool...

    Dans ton lien il y a d'ailleurs un onguent à l'aloé fait ainsi et enrichi de teinture de calendula.
    Encore un truc à tester.

    Posté par michele le 07 mai 2012 à 09:02
  • Michèle, tu en coupes une grosse feuille, par en-dessous, bien au raz du pied, elle cicatrisera bien, peut-être que ton mari ne verra rien...
    Je ne savais pas que c'était aussi un amoureux des aloe, tu as bien de la chance d'avoir pu en ramener.

    J'espère que tu vas tester tout cela bientôt.

    Posté par Catherine le 07 mai 2012 à 09:17
  • Michèle
    Tu peux vraiment lui prendre une feuille, car cela le soulage et il repart de plus belle
    Le mien, à la maison qui vient du jardin guadeloupéen de ma soeur est très beau depuis que je lui fait une petite entaille
    J'ai fait un extrait sur alcool d'aloé et ensuite j'en ai fait un beurre un peu enfleuré dans du palme

    Posté par mlk le 07 mai 2012 à 11:46
  • Catherine

    Cette recette est très inspirante même si j'utilise des shampojngs solides avec tensio actifs a minima et plein de plantes broyées.
    Le shikakai n'est pas mon ami, en tout cas en poudre, car il m'irrite terriblement le nez quand je le manipule; As-tu utilisé-tu un masque quand tu t'en es servie? Comme plantes indiennes, je m'en tiens à l'amla et au sapindus.
    Je me demandais si on ne pourrait pas ajouter directement les poudres dans la pate à savon ou mieux, les faire macérer dans la bière, car il me semble que le shikakai est plutôt hydrosoluble. Voir ici
    http://www.aroma-zone.com/aroma/dossier_extraitsplantes.asp
    et quand on utilise les feuilles de neem pour les cheveux, on en fait de préférence des décoctions. Voir ici:`
    http://www.freemag.fr/solution-naturelles-s488061.htm

    Merci pour les détails à propos de la poudre d'aloès, j'en ai un pied magnifique à la maison, j'hésite à le martyriser même i'il repousse comme le dit Mlk. Il faut préciser que si on a un aloès du commerce, non vendu comme bio, il faut patienter cinq ans avant de l'utiliser pour des vertus médicinales! (je ne sais plus où j'avais trouvé cette information, si je retrouve, je le préciserai).

    Comme Michèle, je suis étonnée de ce que tu écris à propos de l'odeur du CO2 de romarin. j'en mets souvent dans mes savons, mais je ne retrouve pas son odeur dedans.

    En tout cas, c'est une très belle recette et la petite coccinelle est trop jolie…

    Posté par venezia le 08 mai 2012 à 21:46
  • Coucou Venezia.

    Je ne voulais pas incorporer les poudres directement dans le savon pour ne pas avoir à les éliminer au rinçage.

    Je te remercie pour tes éclairages, je ne connaissais pas cette page chez AZ, c'est intéressant, et pour toutes tes précisions.

    Pour le CO2 de romarin, j'insistais sur le fait qu'il ne pouvait en aucun cas interférer sur l'odeur finale puisque j'ai utilisé une forte proportion d'HE de romarin, je ne voulais pas dire qu'on le sentait forcément

    C'est bien de préciser la notion d'attente des 5 ans pour les aloe du commerce.

    La petite coccinelle t'embrasse.

    Posté par Catherine le 09 mai 2012 à 07:57
  • Michèle, je t'ai dit une bêtise... j'ai retrouvé dans mon placard une macération alcoolique d'aloe c'est dur de vieillir... par contre, je ne vois pas bien dans quel produit l'utiliser actuellement. Une idée ?

    Posté par Catherine le 13 mai 2012 à 17:20
  • Ah c'est formidable ça!

    Pour l'été j'avais l'envie de faire un soin à l'aloé avec la teinture (piqures d'insectes, petits bobos, brulures..) un genre de soin universel gras en plus du gel d'aloé que je fabrique à partir du concentré.

    Il me semble que l'ajout de teinture dans un baume serait plus efficace que de faire une macération huileuse d'aloé.

    Je copie/colle les recettes qui m'avaient intéressées dans ton lien dès fois qu'il disparaisse comme souvent.
    Je pense qu'on peut tout à fait zapper les autres teintures et mettre quelques extraits CO2 à la place (calendula, camomille, arnica ...) ou quelques macérats huileux dont on sait qu'ils sont efficaces.


    TEINTURE MERE D'ALOE

    Pour la confectionner, on utilisera :
    - des feuilles d'aloès entières (350 g)
    - de l'alcool à 96° (550 crèmes )
    - de l'eau, distillée ou minérale (450 cc)

    On pile les feuilles dans un mortier, puis on les mélange à l'alcool et à l'eau.
    On laisse macérer pendant 20 jours, en agitant la mixture chaque jour durant une petite minute.

    Au terme de ces 3 semaines de macération, on filtre, d'abord avec une fine épaisseur de coton puis avec un vrai filtre en papier et on verse la substance dans un récipient opaque ou à l'abri de la lumière.


    ONGUENT POUR BRULURES SUPERFICIELLES

    - crème de base hydratante (100 g)
    - teinture-mère d'aloès (50 gouttes)
    - teinture-mère de calendula (50 gouttes)

    On appliquera ce mélange sur les zones brûlées soit directement, soit à l'aide d'une gaze stérilisée.



    BAUME POUR IRRITATIONS CUTANEES

    - crème pour la peau (inodore) : 100 g
    - teinture-mère d'aloès : 50 gouttes
    - teinture-mère d'hamamélis : 50 gouttes

    On mélange bien tous les ingrédients jusqu'à obtenir une pâte homogène, que l'on appliquera sur tous types d'écorchures ou de boutons.
    C'est idéal aussi contre les démangeaisons dues à des maladies éruptives (varicelle, rougeole...).



    Tu nous diras si tu testes?

    Posté par michele le 14 mai 2012 à 09:27
  • mon dernier shampoing à la bière a figé de manière impressionnante lors de sa confection, j'ai du le mouler à la cuillère et il a une tête peu avenante bien qu il soit très satisfaisant.
    J'y avait mis aussi du jus de citrouille (30g pour 300g de bière dégazée), le tout mélangé à 40°c... je comprend pas où ça pèche, la soude était bien calculée et ça a figé avant même que je rajoute mes HEs et mon jaune d'oeuf... Peut-être avez vous des conseils? Je voudrais réessayer, comme je suis têtue

    Posté par OLAY le 24 juillet 2012 à 09:12
  • tamponner un savon

    bonjour, il est supperbe ce savon, le tampon ts original, combien de temps attends tu avant de tamponer un savon pour que l'emprunte soit nickel?

    Posté par amviolene le 02 octobre 2012 à 12:15
  • Amviolene, c'est une bonne question... malheureusement, je ne peux te donner une réponse précise ; en effet, tout dépend du tampon et de la composition du savon. Je peux parfois le tamponner dès le lendemain, ou surlendemain, ou parfois plus tard. Su le savon de ce message, le savon semblait assez dur mais finalement la partie du milieu (phase de gel) ne l'était pas assez.

    Je garde l'entame de ma barre pour faire des essais de tamponnage, ainsi je tamponne les "beaux savons" à coup sûr.

    Il n'y a vraiment pas de règle en la matière mais l'habitude te guidera de plus en plus sûrement.

    Posté par Catherine le 02 octobre 2012 à 13:19

Commenter l'article