Lait corps Aloé-Pamplemousse

Soins du corps

Par atelierdemichele

                  Le système émulsifiant déjà testé dans la crème pour les mains aux lycopènes de tomate donne dans ces proportions un lait fluide hydratant et adoucissant.

Parfait pour la fin de l'été grâce à son parfum de pamplemousse frais et juteux associé au jus d'aloé réparateur de peau.

 

Olivem 1000

+ MF

+ Sucrose stéarate (ester de sucre)

+ Alcool cétylique

 

              Les corps gras y sont mis en proportion minimale, juste assez pour apporter l'action nourrissante sans laquelle toute hydratation est vaine.

J'ai choisi des huiles peu grasses au toucher mais qui apportent un glissant sensoriel indispensable quand on formule avec peu de corps gras : propanediol dicaprylate, huile de jojoba bio, squalane et un peu d'huile de tournesol que j'apprécie beaucoup en émulsions.

 

              Les actifs sont choisis dans les différents types d'agents hydratants.

- Humectants : Glycérine, aloé véra, acides aminés du Sea silk (protéines hydrolysées d'origine marine), extrait CO2 de son de riz bio

- Emollients : Outre les huiles végétales, les alcools gras comme l'alcool cétylique sont anti-déshydratants car ils assouplissent la peau, lui évitant sécheresse et squames

- Filmogènes hydrophiles : Aloé véra à nouveau, sucrose stéarate issu de sucre, D panthénol

- Filmogènes hydrophobes : Huiles de jojoba et tournesol, squalane, propanediol dicaprylate

 

L'extrait CO2 de son de riz bio (Aromantic.co.uk) est un excellent choix pour les peaux déshydratées, sèches et sensibles. Il semblerait difficile d'obtenir de l'huile de son de riz en version pressée à froid et bio avec un rendement suffisant.

L'une des façons d'utiliser ses acides gras si l'on tient à la version bio serait l'extrait CO2 riche en acides gras poly-insaturés et en anti-oxydants.

Il s'utilise à raison de 1 à 2% de la formule en 3è phase.

 

               Le système gélifiant est formé d'un mélange de gommes xanthane et de carraghénanes iota.

J'ai pesé la même quantité de chacune de ces gommes, les ai écrasées au mortier pour les unifier puis conditionnées en sachet pour une utilisation ultérieure plus aisée.

 Le lait y gagnera plus de stabilité physique tout en bénéficiant des effets adoucissants et lissants des carraghènes (chondrus crispus) que l'on appelle encore silicones végétaux.

Mon mélange a été incorporé à 0.2%, le lait corps contient donc 0.1g de gomme xanthane et 0.1g de carraghénanes qui seraient plus délicates à peser si elles n'étaient mélangées au préalable.

 

 DSC05241

              Le parfum est à base d'essence de pamplemousse bio que j'ai mariée à de l'absolue de tonka corsée d'un peu d'huile essentielle de petit grain pamplemoussier de chez Astérale.

La photosensibilisation que l'on craint avec les essences d'agrumes est minimisé car le lait contient exactement 6 gouttes de pamplemousse pour 100g soit moins des indications maximales préconisées par l'IFRA (moins de 4%).

 

6 parts Ess. pamplemousse bio Florame
2 parts HE  petit grain pamplemoussier Astérale
1 part Absolue de fêve tonka Primavera

 

 

Formule du lait corps Aloé - Pamplemousse

 

- Phase aqueuse 

44 Eau de source
30 Jus d'aloé véra bio
5 Rice NS
3 Glycérine végétale bio
1 Sucrose stéarate
0.2 Mélange de gommes xanthane et carraghénanes 50/50
 

- Phase huileuse

2 Huile d'olive bio
2 Huile de jojoba bio
2 Squalane d'olive bio
0.5 Olivem 1000
0.2 Alcool cétylique 
0.7 MF (sodium stéaroyl lactylate)
 

- Troisième phase

3 D panthénol
3 Sea silk
2 Extrait CO2 de son de riz bio
0.6 Ecogard
0.5 vitamine E mixed tocopherols
0.3 HE 

 en grammes ou en %, pH à rectifier à l'acide lactique si besoin

 

Mode opératoire 

- Dans un bécher désinfecté, pesez et faire tiédir l'eau et le jus d'aloé au bain marie. Mixez-y le sucrose stéarate et le Rice NS tamisé

Dans une coupelle, pesez la glycérine et les gommes en les mélangeant intimement en un gel fin à couler tout en mixant dans le mélange aqueux. Laissez gonfler et pesez la phase huileuse pendant ce temps

- Dans un autre bécher désinfecté, pesez donc la phase huileuse

- Mettez les deux phases à chauffer au bain marie à 75°/80C, versez les huiles dans l'eau et mixez longuement 5 à 10 mn en évitant autant que possible de faire des bulles. Le mélange épaissit délicatement.

Arrêtez régulièrement le mixer et tapotez le au fond du bécher quelques instants  puis mélangez manuellement pour débuller l'émulsion; les esters de sucre moussent facilement au mixage

- Faites refroidir en mélangeant continuellement puis ajoutez la 3è phase à froid.

Le Rice NS peut être introduit en 3è phase et mixé fortement pour éviter les grumeaux. Je le préfère finalement en phase aqueuse dans les laits, il peut chauffer

- Rectifiez éventuellement le pH à 5/6 à l'aide de quelques gouttes d'acide lactique. Conditionnez en flacon pompe ou flip/flop.

 

 DSC05239

Le résultat

On obtient un lait blanc nappant qui a du corps grâce au Rice NS qui est un ingrédient magique quand on veut un lait onctueux sans l'effet gras qu'apporteraient inévitablement les épaississants ou les beurres.

Il fait un beau travail dans tous les laits corporels qui me semblent les formes galéniques les plus délicates à obtenir si l'on les veut un peu confortables mais pas gras. Les émulsifiants et co-émulsifiants à base de stéarates naturels donnent des émulsions qui épaississent inévitablement dans le temps transformant la plupart des laits en crèmes.

Le Rice NS et l'arrow-root sont donc vos amis dans ces cas là.

J'en suis très contente et j'ai testé une autre association du même système émulsifiant dans un lait corporel un peu plus épais parfait pour l'hiver qui vient.

 

Les formules générales

 

- Crème corporelle 

  2.5% Olivem 1000 + 0.5% MF + 1% Sucrose stéarate (ester de sucre) + 1.5% Alcool cétylique + 16% HV et beurres

Eau, actifs, 0.2% xanthane, conservateurs pour 100%

- Lait corps d'hiver

  1% Olivem 1000 + 0.7% MF+ 0.5%  Sucrose stéarate (ester de sucre) + 0.3% Alcool cétylique + 9% HV

Eau, 0.2% xanthane, 3% Rice NS, actifs nourrissants (insaponifiables, CO2...), conservateurs pour 100%

 - Lait corps hydratant

  0.5% Olivem 1000+ 0.7% MF +  1% Sucrose stéarate (ester de sucre) + 0.2 % Alcool cétylique 6% HV

Eau, 0.2% xanthane, 5% Rice NS, actifs hydratants (glycérine bien sûr, protéines hydrolysées, D panthénol, NFF, extraits hydroglycérinés...), conservateurs pour 100%


Autour du chaudron

    Super Michèle, c'est exactement ce qu'il me fallait.

    J'ai conservé une recette de lait reçu lors d'un swap franco-québécois de notre Tartopom qui contient du jus d'aloé. Je crois que je n'ai jamais tant aimé un soin pour le corps, tout était bien, malgré la simplicité de la formule et du système émulsifiant : polawax + acide stéarique.
    Je vais récidiver avec ta formule, et la fragrance de Tartopom, en souvenir.

    Est-ce qu'il y a quelque chose pour remplacer les protéines hydrolisées ?

    Posté par chabou le 02 octobre 2012 à 22:53
  • Merci Michèle pour toutes ces belles formules. De quoi se tenir occupé pour les semaines à venir.
    Pamplemousse et fèves tonka... quel mariage.
    Bises, Loulou.

    Posté par Loulou le 02 octobre 2012 à 23:58
  • Michele, magnifique lait ! Bravo !

    Posté par Colchique le 03 octobre 2012 à 10:53
  • - Merci Colchique.
    J'ai peu de souvenirs de laits sur ton blog. Les aimes-tu?

    - Loulou,
    Enfin tu es de retour. Le parfum pamplemousse -tonka est super. J'ai re-découvert l'HE de pamplemousse avec ton baume au laurier.

    - Chabou,
    Je me souviens aussi de ce lait qui sentait le coco. Je cherche les liens sur le blog de Tartopom pour avoir une petite pensée pour elle :
    http://tartopom.canalblog.com/archives/2007/08/12/5874958.html
    http://tartopom.canalblog.com/archives/2007/08/16/5914017.html

    Loulou nous a offert un peu de cette fragrance coconut/lime quand elle est venue à Paris. Que de nostalgie!

    Tu peux remplacer les protéines hydrolysées par un autre agent hydratant du type NFF, lactate de sodium ... J'ai découvert le lactate à 3-5% grâce aux recettes de Colchique et je regrette de ne pas y pense plus souvent.

    Tu devrais essayer car je pense que tu t'en sers aussi en savonnerie.

    Posté par michele le 03 octobre 2012 à 11:15
  • Merci Michèle pour tous ces bons conseils et recettes.
    Ce lait est superbe et je pense que cette texture devrait bien me convenir. Plus d'excuse pour ne pas se mettre à la cuisine, sinon le temps, mais comme tu nous mâches le travail, ça devrait être faisable.

    Posté par Catherine le 03 octobre 2012 à 11:22
  • Merci

    Merci a vous voilà quelques jours que je scrutais le net à la recherche de laits corporels ayant une belle texture,nourrissants et hydratants à la fois sans sensation de gras ,évidemment ni traces blanches ,il me manque par contre le Rice NS ,ou puis je le trouver ou par quel autre ingrédient pourrais je le substituer ? Merci de vos formules très précises et complétées d'explications précieuses à la novice que je suis ,elles me semblent toujours magiques et pourtant très réfléchies ce qui n'est pas incompatible !! Merci

    Posté par Pénélope le 03 octobre 2012 à 12:52
  • Quelle bonne idée, ce choix du pamplemousse. C'est une HE que je trouve un peu sous employée, alors qu'elle est moins agressive que le citron , d'un parfum plus nuancé et moins photosensibilisante. je l'avais vraiment découverte quand j'ai planché sur des baumes à appliquer le matin pour se reveiller quand on est jet laguée; c'est Michel Sommerard, le fondateur de Florame qui en parle bien dans son livre le chemin des arômes.

    L'associer à la tonka doit donner un résultat drôlement séduisant.

    Pour l'aloe, as-tu utilisé des ampoules?

    En détaillant les INCI de pas mal de produits bio mis récemment sur le marché, je remarque que l'aloe est souvent utilisé en grandes proportions pour la phase aqueuse.

    Merci pour l'idée de préparer à l'avance le mélange avec la xanthane. Je vais te copier!

    Posté par venezia le 03 octobre 2012 à 13:07
  • J'adore , enfin je pense adorer ta synergie au pamplemousse, belle association pour rentrer en tonus sensuel dans l'hiver
    Moi aussi, je te pique l'idée du mélange de gommes, même si je ne suis pas fan de xanthane
    C'est vrai que les gels aux algues apportent un glissant incomparables aux formules
    et apportent leurs bienfaits à nos petits corps
    Tu es une inconditionnelle de l'olivem
    J'aime bien ton mélange d'émulsifiants à toutes petites doses chacun, pour construire une belle texture fluide et pleine à la fois
    La texture est tout de même pas trop fluide, n'est ce pas?
    Est ce le rice ns qui apporte cette épaisseur? et sans traces blanches?
    car ton système émulsifiant est plutôt léger non?
    Je demande car je me suis procuré du rice ns et ne voulais en jouer qu'à d'infimes pourcentages.
    Comme toi, c'est sur le blog de Colchique que j'ai pris goût à l'usage du lactate
    qui est vraiment top
    Le flacon est super beau aussi

    Posté par mlk le 03 octobre 2012 à 14:12
  • Michele, j'aime les laits pour les démaquillants et les sérums.

    Sur mon blog, il y a une recette de démaquillant avec l'emul L que je trouve génial pour faire des laits, car il demande à être faiblement dosé.

    Sur mon blog, je crois qu'il y a également deux recettes de sérums laiteux avec du gélisucre.

    L'emul L et le Gélusucre me donnent des laits que je trouve absolument géniaux et d'une excellente tenue dans le temps.

    Par temps de canicule l'année prochaine, au lieu de faire un gel je ferai un lait qui lui je suis certaine ne me décevra pas.

    Posté par Colchique le 03 octobre 2012 à 16:24
  • Il me plait bien plutôt beaucoup Michèle ton retour aux "sources".
    Avec ce cher Olivem, qui a été l'un des premiers émulsifiants testé, dispo à l'époque que chez Bilby.
    C'est lui qui m'a donné le goût et l'envie de fabriquer mes cosmétiques.
    Car il déclinable presque à l'infini et surtout très simple d'utilisation.

    En revanche, il ne me plaisait un peu moins en soin corps.
    Mais là ta formule avec si peu d'émulsifiants m'attire.

    Ta synergie pamplemousse petitgrain pamplemousse et tonka doit être merveilleuse et très fine.

    Avec ta crème mains, ça va fouetter dans la cuisine ce WE
    Point de carraghénane mais en substituant avec silicone végétal.
    Jus d'aloe vera par aloe vera x200 en ajustant les %,.


    Colchique, si tu aimes l'émul L, en lait sprayable à 1% (à conditionner dans un flacon spray comme pour une lotion) il est génialissime, mon grand copain de cet été, peau hydratée et douce.

    Posté par emadra le 03 octobre 2012 à 22:22
  • Sans abuser les filles, pouvez-vous me décrire ce que vous aimez et pourquoi dans le lactate de sodium, car jamais testé.
    Merci beaucoup beaucoup

    Posté par emadra le 03 octobre 2012 à 22:26
  • Emadra, oui, l'année prochaine avec la canicule, je crois qu'il y a de grandes chances pour que j'utilise l'Emul L, surtout que c'est l'émulsifiant qui me demande le plus faible dosage pour avoir un lait.

    Au plus le dosage d'un émulsifiant est faible et au plus il me permet de favoriser le dosage des bons corps gras.

    Je trouve que le lactate de sodium permet une hydratation plus en profondeur que que la glycérine.

    Mais je trouve que l'idéal est de marier les humectants pour une hydratation plus performante car ils sont complémentaires.

    Posté par Colchique le 04 octobre 2012 à 10:18
  • - Colchique,

    Tu es trop modeste, je mets ici pour Emadra le message que tu as écris sur le lactate :
    http://lafeecolchique.canalblog.com/archives/2010/05/10/17853767.html

    - Emadra

    J'aime bien redécouvrir cet émulsifiant. C'est un excellent polygame comme je dis souvent, il se couple très bien aux autres et même aux simulgel qui le sophistique en diable.

    - Colchique

    Tu sais que tu peux mettre les liens vers tes différents laits, c'est très instructif quand on peut lire les commentaires avec d'autres sources. J'aime beaucoup ça personnellement, ça enrichit le débat.

    - Mlk,

    Le Rice est magique pour "densifier" les textures de laits pour les rendre confortables sans graisser. Là j'ai mis une photo ds la spatule en silicone pour voir comment il la nappe.

    Le mélange émulsifiant demande un mixer électrique je pense pour bien répartir le peu de gras dans l'eau. Je fais rarement les laits à la main, je trouve que l'électrique aide beaucoup.

    - Venezia,

    J'ai acheté une bouteille de 250ml de jus d'aloé avant les vacances afin d'en faire du gel d'aloé.
    Il est conservé mais il me semble indispensable de terminer à présent le flacon même s'il est resté tous ces mois au réfrigérateur.

    - Pénélope

    Vous trouverez du Rice NS chez Bilby and Co.
    Il peut se remplacer par de l'arrow-root mais je vous conseille de l'acheter stérilisé ou de stériliser vous même au four.

    Le Rice NS est de l'amidon de riz modifié pour que les micro-organismes le trouvent moins à leur goût. A défaut choisissez de l'amidon modifié acheté à la pharmacie.

    - Catherine,

    Allez allez!
    Ne va pas dire que tu perds le goût de la cosméto?
    Bises

    Posté par michele le 05 octobre 2012 à 15:02
  • Michele, merci beaucoup de me permettre de mettre des liens vers mes laits, car je ne me serais pas permise de le faire.

    Ci-dessous, le lien vers mon lait démaquillant avec l'Emul L qui me plaisait beaucoup :

    http://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2010/12/30/lait-demaquillant/

    Il y a sur mon blog que la recette sans photo, car j'avais fait ce lait démaquillant avant d'avoir un blog. Je me suis simplement contentée de mettre la recette, car j'avais beaucoup apprécié ce lait comme démaquillant. Ce lait démaquillant est un de mes premiers articles et on voit que je n'avais pas du tout l'habitude de la blogsphère qui à mon avis ne doit pas être uniquement un recueil de recettes.

    Le lait démaquillant de ma recette ne contient pas d'humectant, car je pense qu'un lait démaquillant est destiné uniquement à dissoudre les impuretés pour ensuite facilement les éliminer avec un coton imbibé d'hydrolat.

    Je pense que cet été j'utiliserai à nouveau l'Emul L à ce dosage pour me faire un lait à la place d'une crème de soin et bien entendu, la recette sera différente, puisque ce soin devra rester sur ma peau.

    Deux liens de mes sérums avec le Gélisucre qui donne des laits que je trouve absolument géniaux pour ma peau :

    http://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2010/12/31/serum-revitalisant-
    peau-mature/

    http://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2012/02/13/serum-hydratant pour-peau-mature/

    Posté par Colchique le 05 octobre 2012 à 23:24
  • Colchique, c'est exactement cela avec l'emul L.
    Merci beaucoup pour tes impressions sur le lactate de sodium.

    Merci Michèle pour le lien sur le lactate.
    Wahou, quel sujet magnifiquement rédigé, il est fort complet et instructif.
    C'est vraiment très appréciable, re merci énormément Colchique.

    Posté par emadra le 06 octobre 2012 à 15:30
  • Michèle, j'ai utilisé ton système émulsifiant crème corps et j'en suis ravie! Il est top!
    Merci à toi de partager tes talents de formulatrice.

    Posté par Ppk le 01 décembre 2012 à 12:43
  • -Ppk, je suis ravie que ce mélange te plaise et je te remercie pour ton retour.
    - Emadra et Colchique, j'avais zappé vos messages, merci à toutes deux.

    Posté par michele le 04 décembre 2012 à 13:46

Commenter l'article