Synergies d'huiles essentielles pour les pieds

Soins des pieds

Par atelierdemichele

          Durant l'année des mains et des pieds, il est possible d'éviter la fabrication de soins ou d'émulsions complexes pour savourer les bénéfices des huiles essentielles.

Soit ponctuellement parce qu'on a mal aux pieds après une randonnée, soit parce que l'on a un peu de temps devant soi pour les bichonner. L'été devrait arriver un jour et les sandales seront de sortie!

 

           Les HE dermocaustiques doivent être diluées dans une huile végétale avant une application cutanée. Suite à  une judicieuse remarque de Venezia à qui je parlais de ce message en gestation depuis plusieurs mois, j'ajoute que la plante des pieds à la structure plus épaisse que l'épiderme permet une application de ces HE diluées avec une plus grande sécurité.

Il me semble intéressant de noter aussi que l'application d'HE photosensibilisantes comme les zestes d'agrumes non distillés et le petit grain mandarinier s'y fait aussi avec moins de crainte.

 

Les HE pénètrent le derme et ont toujours un effet systémique.
Prendre toutes les
précautions d'usage lors de leur utilisation sur la peau.

 

          DSC05621

 

            Je donne ici quelques synergies d'HE à diluer dans un peu d'huile végétale, de gel neutre, de crème hydratante ou de beurre de karité à utiliser extemporanément.

 

 - Pieds secs

2 cuillères à soupe de beurre de karité ou 2 cuillères à soupe d'huile macérée aux pétales de calendula

+ 2 gttes d'HE de romarin verbenone, 2 gttes HE carotte, 5 gttes HE géranium

ou 2 gttes HE patchouli, 3 gttes HE lavande ou petit grain bigaradier, 3 gttes HE géranium, 1 gtte HE palmarosa

 

- Pieds froids

1 cuillère à soupe d'huile de noisette et 1 cuillère à soupe d'huile de calophylle (tamanu) ou de millepertuis

+ 2 gttes HE cyprès, 3 gttes HE poivre noir, 4 gttes HE d'hélichryse italienne

ou 3 gttes HE hélichryse italienne, 3 gttes HE géranium, 3 gttes HE lavande fine

 

 

DSC05620

 

 

- Pieds douloureux

2 cuillères à soupe d'huile de millepertuis ou gel à l'arnica (voir en fin de message)

+ 2 gttes HE menthe poivrée, 3 gttes HE eucalyptus citriodora, 4 gttes HE gaulthérie ou gingembre si allergies à l'aspirine et aux salicylés

ou 5 gttes HE petit grain combawa, 4 gttes HE katafray

 

- Pieds de sportifs

1 cuillère à soupe d'huile d'arnica et 1 cuillère à soupe d'huile de millepertuis

+ 5 gttes HE gaulthérie couchée ou gingembre, 5 gttes HE sapin baumier, 5 HE lavande fine, 3 gttes HE cajeput

 

 

DSC05622

 

 

- Mycoses cutanées

2 cuillères à café (10ml)  d'HV de noisette

+ 5 gttes de tea tree, 5 gttes de palmarosa, 5 gttes de géranium rosat, 3 gttes de laurier noble ou lemongrass ou lavandin selon la tolérance

 

- Pieds crevassés

1 cuillère à soupe de beurre de karité ou huile d'argan et 1 cuillère à soupe d'huile macérée au calendula

+ 3 gttes d'HE myrrhe, 3 gttes HE lavande aspic, 2 gttes HE géranium, 1 gtte d'HE ciste

 

 

DSC05623

 

- Soin fraîcheur pour les pieds

2 cuillères à soupe de gel d'aloé véra ou 1 cuillère à soupe d'huile de coco fractionné et 1 cuillère à soupe d'huile de jojoba

+ 1 gtte HE cyprès, 4 gttes HE pamplemousse, 1 gtte HE romarin à cinéole, 1 gtte HE gingembre, 2 gttes HE de lavande fine

ou 6 gttes HE de lavandin, 3 gttes HE menthe poivrée

Il est possible de faire précéder ce soin par un bain de pieds avec du gros sel et ces HE voire de masser également les jambes de bas en haut avec ces soins fraîcheur.

 

 - Détente et massage des pieds

 1 cuillère à soupe d'huile de macadamia ou tournesol et 1 cuillère à soupe d'huile de jojoba, de millepertuis ou d'arnica

ou 2 cuillères à soupe de cérat de Galien sans borax

+ 5 gttes HE petit grain bigaradier, 4 gttes HE ylang ylang

ou 5 gttes HE lavande fine, 2 gttes HE petit grain bigaradier, 2 gttes HE d'orange douce ou mandarine bio

 

- Pieds qui transpirent

Acide borique en poudre matin et soir sur les pieds et dans les chaussettes propres pendant 15 jours.

Soin de relai : 2 cuillères à soupe de gel d'aloé véra + 9 gttes d'HE de cyprès

 

... N'hésitez pas à me donner vos idées, habitudes et marottes en matière d'HE pour vos pieds, ce sera une joie de les lire et de les faire miennes ^_^

                


Autour du chaudron

    Super article Michèle, j'adore !

    J'aime beaucoup ta synergie pour "pied froid" moi qui ai toujours les pieds glacés.

    Je trouve que les pieds sont de bons supports pour diffuser les HE dans l'organisme ; en même temps cela nous incite à en prendre soin avec une crème, un baume, un gel, c'est délicieux.

    Ton pied en bois est superbe, je suppose qu'il t'appartient ?

    Merci Michèle pour ce bel article qui en aidera plus d'une.

    Quel pied !

    Posté par Catherine le 29 avril 2013 à 11:19
  • Coucou Catherine,

    Oui ce pied est en réalité un cendrier en bois mais il est bien pratique. C'est un bel objet lisse et doux au toucher.
    Que mets-tu sur tes pieds froids?

    Posté par michele le 29 avril 2013 à 12:03
  • J'aime bien varier, j'utilise souvent le cyprès et l'hélichryse bien sûr mais j'aime bien aussi le niaouli, le géranium, le romarin. Je penserai au poivre noir désormais.

    Posté par Catherine le 29 avril 2013 à 12:11
  • quelle heureuse idée ces synergies moi qui en cherche en permanence !! encore ^-^

    Posté par violette le 29 avril 2013 à 12:53
  • Michèle, superbe idée cette publication à conserver précieusement
    Les illustrations avec ton superbe pied en bois, c'est très élégant.

    N'ayant pas de pas de problème particulier aux pieds, je ne privilégie pas vraiment d'HE spécifique.
    Même si mes synergies contiennent très souvent PG et ses compères, patchouli avec un peu de lavande. c'est très conventionnel.

    Ta synergie pieds crevassés me parait bien agréable si cet été, j'abuse de marcher pieds nus sur les coquillages

    Posté par emadra le 29 avril 2013 à 13:15
  • J aime beaucoup ton article! les pieds crevasses sont une vraie plaie!! difficile de s en debarasser,apres avoir utilise de la vaseline salycilée (prescrite par un dermato) je soigne particulièremnt mes pieds avec un baume à l argile et je mets des chaussettes par dessus,pour éviter les crevasses il faut proscrire les tongs en cuir l été et bien nourrir ses pieds.comme toi je mets du géranium , du nard ,de l élémi et patchouli (je n ai pas de myrrhe )
    à part le pédicure ,que faire pour un cor?
    merci beaucoup et bonne semaine.

    Posté par sylvie le 29 avril 2013 à 14:11
  • Ah, on va se faire une belle série pieds, je le sens (j'arrive bientôt avec une recette !) J'aime beaucoup beaucoup ton pied en bois (et je ne suis pas la seule on dirait) et tes synergies sont vraiment à garder sous le coude, elles serviront toute l'année (je devrais les apprendre par coeur !). J'ai constaté l'excellente amitié qu'entretient le mélange beurre de karité-huile d'argan avec les pieds, je vais penser y ajouter un de tes mélanges, à l'occasion.

    Posté par FD/labaroline le 29 avril 2013 à 14:56
  • Ton grand ami le "Karité" fait un retour en beauté.
    L'acide borique pouvant se fixer sur les muqueuses respiratoires, je favorise un mélange de bicarbonate de soude, de fécule de maïs et /ou d'arrow-root (marrante). Mélange ds lequel les HE se mélangent très bien.
    Personnellement, je préfère utiliser les baumes pour les pieds.
    j'utilise plutôt une synergie relaxante sur ces derniers avec un mélange de pamplemousse, bois de rose,et parfois une touche de mandarine ou de petit grain bigaradier pour compléter la relaxation.
    Merci Michèle pour toutes ces pistes intéressantes. Bises.

    Posté par Loulou le 29 avril 2013 à 15:37
  • Un article à imprimer, à garder, à consulter... souvent !
    Moi qui suis pataude en matière de synergies, j'aime que l'on me donne des alliances olfactives. N'ayant pas de problèmes si ce n'est la sécheresse (comme tout le monde, non?) j'apprécie toutefois de masser et en plus si ça sent bon, que demander de plus ? Michèle, merci de prendre soin de nos petits petons !

    Posté par gingembre le 29 avril 2013 à 18:30
  • Loulou, j'aime beaucoup ta synergie relaxante

    Posté par emadra le 29 avril 2013 à 18:35
  • Mchele, merci beaucoup pour ce superbe article très intéressant.

    Posté par Colchique le 29 avril 2013 à 20:12
  • Michèle,

    Toi qui cultives les tête à tête avec les pieds, ça ne m'étonne pas du tout que tu proposes autant de belles recettes variées! Dans tes suggestions, tu as bien raison d'évoquer le petit grain combawa, si anti inflammatoire. En revanche, je trouve que l'huile de coco fract utilisée seule a tendance à dessecher un peu la peau.
    Pour les pieds crevassés, un léger ajout d'huile de rose musquée (il me semble bien que tu l'apprécies) ne nuit pas à la formule… je trouve aussi le patchouli très efficace; je me méfie en revanche de l'He de ciste que je trouve presque trop puissante. je me suis retrouvée avec des taches sombres sur le dessus du pied qui ont mis des mois à s'effacer. je préfère utiliser de la teinture de ciste à petites doses, qui marche très bien aussi.

    Grâce à toi, je me masse les petons tous les soirs depuis plusieurs années, et je ne t'en remercierai jamais assez. Cela m'a réellement permis de mieux m'endormir. Je privilégie donc les formules à tendance somnifère; en ce moment, j'utilise des beurres au P3R, une vraie merveille pour avoir des pieds doudou.

    il y a souvent des petits grains, de la lavande, de l'encens et du néroli dans mes cocktails (plus, souvent, du fragonia pour mieux rêver… ) , mais j'en profite aussi pour tester dans des baumes des synergies parfumantes; si elles me plaisent, ce sera une base pour composer des parfums. J'ajoute souvent aussi des elixirs floraux dans les baumes pour l'effet énergétique.
    Sinon, je prépare des baumes spécial pieds qui chauffent (j'ai plutôt le souci pieds chauds que pieds froids… ) quand je prévois de cavaler en été. Dans ce cas, j'introduis souvent des teintures réduites avec très souvent de l'He de menthe poivrée dans la recette. Sinon, quand je prévois un gros décalage horaire lors d'un voyage, je concocte un baume "reveil matin" pour ne pas être trop zombiesque au lever (je l'utilise aussi sur les mains quand j'ai une grosse journée de boulot devant moi); dans ce cas, pamplemousse et romarin font partie de mes alliés.
    Ton pied en bois est une merveille…

    Posté par venezia le 29 avril 2013 à 20:17
  • Super article très complet, merci bien !

    Posté par Céline le 30 avril 2013 à 09:34
  • - Merci Céline

    - Venezia

    N'est-ce pas? Les bénéfices du massage de pieds sont peut-être à découvrir pour certaines personnes qui les craignent ou qui en ignorent simplement l'existence.

    Je ne m'attarderai pas dessus mais je rebondis sur les multiples adaptations que tu en fais et qui montrent bien que c'est un support formidable de massage et même d'auto-massage, on n'a pas toujours des mains compatissantes à proximité.

    En ce qui concerne l'huile de coco fractionnée, elle est couplée à une véritable huile dans la formule et ne sert que dans la synergie "fraîcheur pour pieds"; Je la trouvais plus légère et plus adaptée à un soin rapide.
    Quand on a besoin de fraîcheur des pieds, je trouve que l'on n'apprécie pas forcément un long massage réchauffant en soi. Du coup j'ai mis aussi un support gel selon ce que l'on préfère.

    Tu as raison d'appuyer sur la prudence qu'il faut pour manier l'HE de ciste. Il y en a une seule goutte dans la synergie proposée. Et bien sûr l'HV de rose musquée y a toute sa place.
    Quand on active la cicatrisation, on active aussi l'activité des mélanocytes, d'où les tâches plus ou moins foncées selon son type de peau.

    Nous donnerais-tu rapidement une idée de synergie sommeil avec le nombre de gouttes?

    Merci pour tes bonnes idées!


    - C'est très gentil à toi Colchique.

    Pratiques-tu le massage ou l'auto-massage aromatique?
    A force de parler cosmétiques, j'en oublie de vous demander vos habitudes de soins thérapeutiques en automédication.


    - Gingembre,

    Je suis ravie d'apprendre que tu aimes te masser.
    Quel support utilises-tu? Et quel mélange d'HE réalises-tu avec succès? A moins que tu n'achètes un produit tout fait?


    - Ma Loulou,

    J'ai le délicat souvenir de ta synergie pamplemousse-laurier très fine. Je réalise à te lire que le pamplemousse et bois de rose sont peut-être tes HE préférées? Ai- je tort?

    Parmi les agrumes, le pamplemousse est certainement celui qui revient le moins souvent. Dis moi pourquoi celui là est parmi tes habitués?

    - J'attends avec impatience de te lire alors FD!
    L'année des pieds va être riche surtout que Miss Ed aussi en a donné une il n'y a pas longtemps et que l'on peut utiliser sa crème coude pour les pieds.


    - Sylvie

    Je reprends ta question "A part le pédicure, que faire pour les cors?" je te répondrai "le pédicure!" ^_^ Pour moi s'il existe un spécialiste d'un truc c'est que c'est certainement utile. Quitte à y aller souvent pour venir à bout d'un cor récidivant.

    Nous donnerais-tu toi aussi ta formule exacte d'HE contenant géranium, nard, élémi...? Est-ce la formule du baume à l'argile que tu m'as offert?

    Je rajouterai de plus que pour les crevasses, outre les soins locaux, il faut prendre soin d'autres zones du corps (bassin, organes génitaux et urinaires, colonne lombaire...) si l'on croit aux bienfaits de la réflexologie plantaire. Ces maux de pieds pourraient être éloquents mais là on sort du cadre de ce message purement utilitaire.

    Bises!


    - Emadra,

    J'ai un peu de mal avec le duo lavande-patchouli dont je me lasse périodiquement or il n'a pas son pareil en termes d'efficacité pour les pieds et zones sèches à callosités.

    Comment le maries-tu?
    Peux-tu donner toi aussi un mélange précis ou est-ce au pif?


    - Violette,
    Quel enthousiasme!
    Avec ces synergies, j'ai fait très efficace sans trop chercher le parfum. Il se peut que certaines ne soient pas délicates au nez.

    As-tu envie de synergies particulières? Pour une indication spéciale?
    Je rédige actuellement le même genre de message pour les mains mais on peut tout faire ou au moins y réfléchir à plusieurs. Dis moi ce que tu recherches exactement.


    - Merci Catherine.
    L'HE de poivre noir chauffe immédiatement les doigts ou pieds. J'avais découvert ça avec un soin de Venezia.

    L'HE de gingembre que je croyais indiquée aussi ne marche pas puisque les gingérols qui piquent dans le rhizome ne passent pas dans l'HE.
    Du coup l'HE de gingembre est bien plus douce sur la peau que l'on ne croit.

    Merci à tous pour vos commentaires et je suis contente que le soin des pieds ne vous soient pas indifférent.

    Bon il faut que j'avance sur celui des mains quand même

    Posté par michele le 30 avril 2013 à 16:03
  • Dans celui que tu avais eu j avais mis :huiles essentielles de lavande,vetiver bourbon,nard,elemi,marjolaine.dans le dernier que j ai fait j ai mis:lavande 20,elemi 8,petit grain bigarade 6,patchouli10,geranium 8 ,nard jatamansi 8;de plus j ai incorporé un ma cérat de vanille qui donne à l ensemble une odeur que j aime beaucoup,je me demande bien pourquoi je n utilise pas plus la vanille à petites doses car je trouve que son odeur souleve le cœur.
    je pense comme toi pour le cor au pied ,mais c était pour ma sœur..
    c est étonnant ce que tu dis ensuite concernant les crevasses et le lien quil y a avec d autres organes:j ai un bassin mal orienté du à ma maladie coeliaque.!!!Michèle mille mercis ,bises

    Posté par sylvie le 30 avril 2013 à 16:52
  • Michèle, pour masser mes pieds, tout est bon : baumes, crèmes que je considère ratées pour le visage, huile prodigieuse... En ce moment, j'utilise ton beurre rose que j'ai reproduit et que j'adore pour les mains et pieds. Pour parfumer une huile, lavandin ou citron, je n'ose guère plus et suis toujours à la recherche de synergies déjà testées par de bien meilleures cosméteuses que moi

    Posté par gingembre le 30 avril 2013 à 17:13
  • J'ai fait un effort pour sélectionner quelques synergies représentatives de mes innombrables baumes spécial dodo:

    Sur 100g de baume :
    2% d’He

    *30gtes lavande
    15 gtes néroli
    15 gtes encens

    * pour faciliter les rêves :

    2% d'HE
    Angelique 15gtes
    Lavande 7gtes
    Petit grain bigarade 13
    Fragonia 9
    Matricaire 8
    Kunzea 8

    Sur 200g de baume, cette synergie à un peu plus de 2% (vient de Rainbow Meadows , c’est son astral dream blend)

    45gtes racine angelique
    15gtes encens
    15gtes genevrier (des Rocheuses dans cette recette)
    15gtes myrrhe
    15gtes santal blanc
    30gtes epinette noire

    J‘ai aussi testé, toujours de Rainbow meadows, le velvet night blend avec :
    Camomille matricaire
    Encens
    Lavande
    Absolue feuilles de violette

    que j’avais décliné ainsi sur 200g de baume: ( à un peu moins de 2%)
    20gtes camomille romaine
    20gtes encens
    50gtes lavande
    20gtes absolue feuilles violette

    pourquoi "un peu plus ou un peu moins de 2%"? Parce que rainbow meadows donne ses indications en parts et que c'est parfois un casse-tête pour recalculer en gouttes…
    pour un baume sommeil, je dose à plus ou moins 2%

    Posté par venezia le 30 avril 2013 à 17:22
  • - Oh tu es formidable Venezia! Ces synergies sont toutes sublimes, je pense les avoir toutes senties dans tes baumes.

    L'astral dreams blends a fait chavirer Yulaan aussi je crois bien.
    J'apprécie toutes les HE qui le composent et je trouve ce mélange très audacieux en soi : on y trouve toutes les directions, les types de molécules aromatiques, les références énergétiques ou même spirituelles... Je trouve que c'est ainsi que les HE doivent être utilisées.

    - Gingembre,

    Ne sous-estime pas ton apport car faire des soins que l'on considère ratés une crème un baume pour ses mains ou ses pieds me semble très juste.

    Un soliflore sur HV aussi, c'est un genre parfumant.
    Une belle huile de jojoba parfumée au citron dont on choisit un bon producteur ou une note particulière, c'est aussi chic qu'une huile de jojoba à la rose.

    Voilà je vais faire ça dans un flacon de 5 ou10ml avec mon citron de Calabre de chez Essenciagua et le réserver pour me coucher le soir à cause de la photosensibilisation.
    Je reviens te dire ce que j'ai fait. J'adore le concept!


    - Merci Sylvie.
    Mais non pour les crevasses, ce n'est pas étonnant

    Posté par michele le 30 avril 2013 à 17:42
  • Merci Venezia. J'aurais bien tenté cet " astral dream blend " ; je n'ai pas de racine d'angélique, il va falloir que j'en achète quand j'irai à Paris, ça devrait me plaire.

    Posté par Catherine le 30 avril 2013 à 17:46
  • Merci Venezia, merci Michèle, vous êtes précieuses !

    Posté par gingembre le 30 avril 2013 à 18:40
  • Gingembre, toi aussi tu es précieuse.
    Je vais envoyer tout de suite ce que je viens de fabriquer et écrire d'après ton commentaire. Tout est inspirant et précieux.

    Je file, ma troupée a faim et je passe mon temps sur cet ordi et dans mes HE ^_^

    Posté par michele le 30 avril 2013 à 18:59
  • La voilà :
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2013/04/30/27047599.html

    Posté par michele le 30 avril 2013 à 19:07
  • Michele, personnellement, j'utilise les huiles essentielles pas du tout dans un but thérapeutique et d'automédication. J'utilise les huiles essentielles uniquement pour parfumer mes préparations.

    Pour ma santé, je fais plutôt attention aux vitamines, omégas et minėraux que contiennent les ingrédients, aussi bien pour les cosmétiques que pour mon alimentation. Je mange le plus possible d'aliments crus ou presque, car je les trouve plus égernisants.

    De temps en temps, généralement aux changements de saisons, je fais une cure de Supradyn Intensia et de vitamine C.

    Posté par Colchique le 30 avril 2013 à 20:18
  • Michèle, je préfère utiliser des HE agréable au nez et mes synergies sont donc simples et souvent au "pif" avec presque toujours un PG.

    Merci énormément à toutes pour vos messages, superbe sujet tellement bien commenté et enrichissant

    Posté par emadra le 30 avril 2013 à 22:33
  • Michèle, oui, c'est très très vrai, j'aime bcp l'HE de pamplemousse. Je trouve que cette HE est peu utilisée.
    Je l'aime sur le plan olfactif car je la trouve très apaisante tout en donnant un "oumf" de vitalité. Il y a du "peps" ds cette HE.
    Je trouve qu'elle est un bon compromis entre les HE de bergamote et de mandarine.
    Elle agit rapidement sur le système nerveux sans avoir l'effet "assommant" ou l'effet coup de poing que peuvent provoquer les HE citées plus haut. Avec l'usage, je trouve que la polyvalence de cette HE convient à tous les types de tempérament.
    Elle assouplit les muscles et chasse l'acide lactique, ce qui est idéal en massage.
    Son odeur est très agréable, plus délicate et subtile, moins envahissante que d'autres citrus.
    Je l'utilise seule ou en synergie avec le bois de ho. Le mélange 1/1 donne aussi d'excellents résultats en début et fin de massage.
    Le rapport qualité-prix est excellent.
    Le seul bémol, il faut tomber sur un bon lot ou choisir une année de grand soleil... J'ai eu un lot, une fois, qui était très acide, une année ou il y avait eu du gel en Californie et la plupart des agrumes n'avaient pas résisté à la vague de froid!
    Quant à l'HE de bois de ho, elle remplace très bien l'HE de bois de rose qui sur un plan écologique est en train de disparaitre.
    Voilà Michèle, j'espère que j'ai répondu à ta question. Bises.

    @Emadra : merci.

    Vénézia, merci pour tes formules. J'ai adoré ton baume à l'angélique : sommeil garanti avec! Bises.

    Posté par Loulou le 01 mai 2013 à 01:02
  • Bonjour,

    J'aime beaucoup votre blog, que je lis toujours avec beaucoup de plaisir, et d'admiration devant le talent de ses participantes. Sans oser commenter, vu le peu de savoir que j'ai en ce domaine ...

    Ici, un point particulier a retenu mon attention, et m'a inquiétée aussi : il s'agit des commentaires de Vénézia et de Michèle sur les précautions à prendre avec l'HE de ciste, qui pourrait provoquer des taches sur la peau.

    Si j'ai bien saisi, sans être à proprement parler photosensibilisante, l'HE de ciste stimulerait la production de mélanine, par le fait-même d'être cicatrisante.

    Et ça m'embête bien, parce que des taches, j'en ai déjà plein, elles se multiplient déjà sans que je sache pourquoi, elles saisissent toutes seules toutes les occasions de venir s'installer sur moi je crois, alors si en plus je leur donne à manger ... Or, l'HE de ciste, j'aime beaucoup, j'en mets partout (en ayant même la main un peu lourde je crois (^_^) ...).

    Dans les infos que j'ai glanées au fil du temps sur le net, je n'ai rien trouvé qui faisait mention de ce risque (je vous mets les liens que j'ai, en vrac : - http://www.naturemania.com/bioproduits/ciste.html - http://blog.proxisante.com/2012/04/ciste-ladanifere-ou-cistes-ladaniferes/ - http://www.aroma-zone.com/aroma/fichecisteBIO.asp - http://www.aromatherapie-huiles-essentielles.com/huile-essentielle-ciste-ladanifere/ - http://www.terroirselect.info/lexique/gloss-huiles-essentielles/pageHE-c.html - http://www.huiles-essentielles.pro/huile-essentielle-ciste-ladanifere-propriete.html?var_recherche=ciste ) , pas plus que dans les livres que j'ai (Les HE médecine d'avenir de J-Pierre Willem - Aromathérapie essentielle de J-Louis Abrassart).

    Est-ce que vous pourriez m'en dire plus ? (ou m'indiquer des choses à lire si vous n'avez pas le temps)

    Merci, à bientôt !

    Posté par plum' le 01 mai 2013 à 01:39
  • bonjour Plum,


    je sais bien que rien n'est souligné sur cet effet inattendu de l'HE de ciste, mais c'est une constatation née de mon expérience (renouvelée à plusieurs reprises).
    je parle de l'HE utilisée comme cicatrisant, donc sur une égratignure ou un bobo et non comme élément anti age appliqué sur une peau saine. C'est à l'endroit où la peau lésée se répare -vite- que la tâche apparait. J'avais employé des mélanges concentrés avec pas mal d'He de ciste, mais si on a une peau qui "marque" -ce qui est mon cas- , mieux vaut éviter. En revanche, pas de souci -toujours selon mon expérience- s'il n'y a pas eu lésion.

    @Loulou, moi aussi, je suis une grande fan de l'He de pamplemousse. j'ai le souvenir du délicieux parfum de ton mélange. J'en utilise très souvent dans mes baumes réveil matin. Sur une base lavande-menthe poivrée-pamplemousse, j' ajoute ensuite des nuances.

    @Colchique, bravo pour ton régime , mais une nourriture saine ne suffit pas toujours hélàs à soulager toutes les douleurs et les bobos petits ou grands de la vie; je trouve l'action des He et de la phyto plus généralement particulièrement intéressante et efficace, ou au moins complémentaire.

    Posté par venezia le 01 mai 2013 à 08:49
  • - Merci Venezia pour ces précisions que je partage tout à fait.

    - Plum, merci pour votre commentaire.

    En effet vous ne trouverez nulle part cette action que le ciste partage avec toutes les HE cicatrisantes dont la lavande.

    Il faut 2 facteurs conjoints :
    . le type de peau : une peau noire pigmentera plus qu'une peau blanche très claire avec toutes les variantes entre les deux phototypes
    . la lésion dont on veut activer la cicatrisation

    Ce n'est pas une action "pigmentante" en soi mais une action cicatrisante dont le processus influe sur les cellules épidermiques quelles qu'elles soient; les mélanocytes en faisant partie.

    L'HE de ciste est la plus puissante de toutes les HE cicatrisantes et du coup cet effet est plus remarquable peut-être.
    Je n'ai pas non plus remarqué cet effet sur peau saine et en mini dose comme actif anti-âge.


    - Ah Loulou comme j'aime ta finesse aromathérapeutique!
    Tu as une façon de décrire le pourquoi de tes choix d'HE que j'adore.

    Est-ce qu'on peut imaginer que tu nous fasses de temps en temps un petit message sur telle ou telle HE que tu apprécies particulièrement? Justement en sortant des sentiers battus thérapeutiques que l'on peut lire partout?

    Un truc simple comme ces quelques lignes qui disent tout.

    Car je trouve que tu les choisis toujours délicatement et que tu en décris si bien les effets que c'est dommage de les perdre dans un message comme cela.

    Mille mercis ... d'avance. Non je ne te force pas la main


    - Merci Emadra

    C'est la richesse des commentaires de tous sur P&C qui me plait le plus. Quand je recherche une info sur un message, j'aime beaucoup relire les commentaires, il y a souvent des pépites dedans.

    Peut-être qu'on a plus envie de creuser le schmilblick par ici.


    - Merci Colchique

    J'entends bien que notre mode d'alimentation conditionne la santé et la forme générale.

    Je précise ma question, tu as peut-être malgré tout des rhumes, des douleurs, du stress de temps en temps?
    Mais peut-être n'as tu pas recours à l'aromathérapie dans ces cas là? Je ne voudrais pas être intrusive ou indiscrète, j'ai l'air d'insister là mais c'est simplement que je ne vois pas beaucoup de ces formules sur ton blog.

    Posté par michele le 02 mai 2013 à 09:58
  • Bonjour,

    Merci Vénézia et Michèle de m'avoir répondu si vite.

    C'est donc bien l'aspect cicatrisant qui peut favoriser la survenue de taches pigmentaires (je savais pour la lavande, mais je n'avais pas fait le rapprochement entre propriétés cicatrisantes et donc stimulantes de la peau, et la possibilité des taches en question, faut être nouille parfois …). Et j'ai pile poil le phototype qu'il ne faut pas …

    En revanche, je n'avais pas saisi que ça avait plus de chances de se produire au moment du processus de cicatrisation, sur peau lésée donc, car Vénézia parlait du dessus de ses pieds, donc j'ai traduit trop rapidement par "favorise les taches sur la peau" tout court. Merci pour vos explications.

    Je vais donc réserver le ciste pour le soir, snif, et chercher autre chose pour que ma crème de jour sente bon. Peut-être retourner à rose-carotte, c'est un ensemble que j'aime bien, que j'ai plaisir à avoir près de mon nez.

    Et sinon, j'aime bien l'idée de se faire un petit produit pour les pieds. Je trouve que se masser les pieds est une chose très apaisante, qui calme le jeu (qui oblige à s'asseoir, déjà !).

    Dans une crème pour la mycose des pieds d'un ami, j'avais mis du macérât de nigelle, et ajouté, entre autres, des HE de litsée et de fragonia.

    Et pour mes pieds à moi, je pense que la 1ère synergie pour pieds secs ou la 1ère du soin fraicheur me plairaient bien.

    Et merci pour ce blog de passionnées, où on apprend plein de choses, c'est une chouette idée d'avoir fait un blog collectif !

    Posté par plum' le 02 mai 2013 à 12:33
  • Michele, oui, j'avais bien compris ta question.

    Oui, sur mon blog aucune recette est vraiment élaborėe autour des huiles essentielles. En fait, je me mėfie des huiles essentielles et très peu ont une odeur qui ne m'occasionne pas une gêne.

    Personnellement, j'utilise les huiles essentielles que dans le but de parfumer mes préparations, comme je le ferais avec des fragrances.

    Posté par Colchique le 02 mai 2013 à 13:35
  • - Merci pour ces précisions Colchique.

    - Plum, je me permets d'insister sur le fait que mettre l'huile essentielle de ciste le soir ne change rien à l'affaire puisqu'elle n'est pas photosensibilisante.
    Le processus de sur-pigmentation est lié à son action cicatrisante qu'elle soit appliquée le soir ou le matin.

    Merci pour votre idée d'HE pour les mycoses; Surtout pour le fragonia que je n'utilisais pas dans cette indication et qui est une HE magnifique que j'avais oubliée.

    A bientôt!

    Posté par michele le 03 mai 2013 à 09:08
  • Alors là du coup Michèle je comprends moins bien que lors de mon commentaire précédent …

    Voilà comment je vois les choses, dites-moi je me trompe (je n'ai aucune formation scientifique) : quand on cicatrise, si la plaie (le bouton, le bobo quelconque) est à la lumière, ça peut faire des taches (en tout cas, sur moi, ça fait des taches) ; en revanche, un bobo caché qui cicatrise ne laisse pas de tache, si ?
    Je comprends donc bien qu'une HE qui accélère la cicatrisation accélère aussi la production de mélanine à la lumière (même si elle n'est pas photosensibilisante en soi, donc pas de taches sur peau saine).
    Ce que je ne comprends pas, c'est qu'elle stimule la production de mélanine en-dehors de toute exposition à la lumière solaire. La production de mélanine n'est-elle pas liée à la lumière solaire ?

    (c'est sans doute sur ce point que je me trompe, cicatrisation + lumière = tache, donc cicatrisation accélérée + lumière = encore plus de taches – cicatrisation sans lumière = pas de risque de tache )

    Comme cette question n'est pas vraiment liée au sujet de votre article (vous ne faites mention du ciste que dans une seule synergie), je comprendrais très bien que vous n'ayez pas envie de répondre encore, pas de souci.
    Merci en tout cas d'avoir pris la peine de me répondre !

    Sinon, pour l'HE de fragonia, je me suis fiée à la fiche technique d'AZ, qui la donne comme anti-mycosique.
    Je trouve qu'il y a peu d'écrits sur l'HE de fragonia, que je trouve un peu bizarre, avec sa réputation de colorer les rêves et d'en favoriser le souvenir. C'est pour cette raison que je l'avais achetée la première fois. J'aime son odeur, qu'on dirait parfois verte, et parfois fleurie, avec dans le fond comme une odeur balsamique. Et, méthode coué ou réalité je ne sais pas, j'ai l'impression qu'elle améliore mon sommeil.

    À bientôt !

    Posté par plum' le 03 mai 2013 à 15:42
  • Aie, aie, aie, Michèle, j'ai vraiment très mal au bras.
    Je plaisante, je veux bien. C'est tjs un plaisir de parler des HE.
    Il va falloir que je trouve une façon pour le faire.

    Posté par Loulou le 04 mai 2013 à 04:36
  • - Plum, effectivement l'exposition solaire stimule la production de mélanine, ce qui permet de bronzer. On conseille donc de ne pas exposer sa cicatrice au soleil quand on vient d'être opéré par exemple pour éviter qu'elle ne soit encore plus visible.

    Mais il y a une production de mélanine de base, je dirais génétique, qui donne la couleur de la peau (les fameux phototypes) et qui ne dépend pas de l'exposition solaire.

    Donc on peut augmenter la production de mélanine avec les rayons solaires oui, mais l'utilisation d'HE de ciste pour cicatriser activera la production cellulaire dont celle des mélanocytes avec ou sans soleil.
    Ce sont deux phénomènes différents qui ne peuvent pas être comparés, d'où peut-être la confusion.

    Votre huile de ciste mise le jour sur une peau sans plaie n'activera pas la production de mélanine.
    Sur une plaie (même un bouton) en train de cicatriser oui, et cela même la nuit.
    Je me demande si toutes ces explications ne vous embrouillent pas plus que je le voudrais

    - Ma Loulou, quand et comme tu veux donc...

    Posté par michele le 04 mai 2013 à 22:37
  • Oh! pour les pieds

    Ma foi, je reviens vous lire de temps en temps mais cet article m'avait échappé. Je ne peux rester insesible devant tant de synergies pour mes pieds chéris.

    Je m'en vais tester tout cela. Mille mercis Michèle.

    Posté par malegria le 04 juillet 2013 à 21:28
  • Ha une revenante ! Coucou Malegria ! Comment vont tes pieds chéris ?

    Posté par Catherine le 04 juillet 2013 à 22:40
  • Coucou Catherine, ça fait plaisir de te lire

    Mes pieds, justement, souffrent particulièrement en ce moment. Il faut dire q je les ai mal soignés récemment et que je les maltraite au quotidien à force de très longues stations debout à piétiner.

    Mais ces synergies sauront certainement en venir à bout !

    Posté par malegria le 05 juillet 2013 à 03:53
  • Malegria,

    Tu aimes nous faire des surprises. Quel bonheur de te lire enfin!
    Gros bisous et je crois que je ne ferai plus que des messages sur les crèmes pieds

    Posté par michele le 05 juillet 2013 à 17:12
  • Oui Michèle, comme cela Malegria viendra nous voir plus souvent !

    Posté par Catherine le 05 juillet 2013 à 17:26
  • Merci les amies

    Posté par malegria le 06 juillet 2013 à 02:56
  • Bisous Malegria !

    Posté par chabou le 06 juillet 2013 à 12:29
  • Bisous Chabou !

    Posté par malegria le 07 juillet 2013 à 20:15

Commenter l'article