Le moucheté-marbré

Défi Savon moucheté

Par S4br1n4k

Comme il est beau cet oeuf, n'est-ce pas?

oeuf moucheté

L'idée pour le savon du présent défi m'est venue en vidant mon sac à main. Au café où je vais durant ma pause au boulot, ils donnent un morceau de chocolat avec chaque café. Je les oublie dans mon sac à main et de temps en temps, je fais le ménage... Ainsi, de ce ménage, ce jour-là, avec en mémoire la sublime photo de l'oeuf "moucheté"... Ben vous avez déjà deviné!

potions et chaudron moucheté1 chocolat

Pour la formule, j'en refais une élaborée récemment, dont je suis tombée amoureuse. Je trouve à ce savon bien des qualités : mousse, glissant, dureté, onctuosité, peau douce et nourrie, etc. Je ne suis pas une bonne théoricienne pour mes passions, mais je soupçonne que la présence de nombreux acides gras soit à la base de ce résultat si surprenant pour moi. Michèle, tu passeras m'analyser tout ça? J'adore quand tu fais ça!

 

La formule

Huile d'olive 42,5%

Huile de coco fractionnée 16,5%

Huile d'amande douce 10%

Huile de palme 10%

Huile de babassu 7,5%

Huile de ricin 5%

Beurre de mangue 5%

Beurre de karité 3,5%

 

Lactate de sodium 3% du poids des huiles, ajouté à l'eau de dissolution de la soude

Eau déminéralisée et soude calculés pour un surgras de 5%

 

Fragrances mélangées de chocolat, allspice, orange-gingembre et quelques gouttes d'amande amère 3% du pdh

 

Dioxyde de titane (très peu) + argile blanche pour blanchir la pâte

Environ 25g de chocolat noir réduit en 'presque poudre' (pour 2kg d'huiles)

 

Je soupçonnais que la trace serait rapide alors j'ai tout mis (sauf le chocolat) dans l'huile avant d'ajouter la soude. Donc le mélange dioxyde de titane et argile et le mélange de fragrances, hop dans l'huile! Ça a fait un joli tourbillon :)

tourbillon

Ensuite la soude, la trace, le chocolat, brasse doucement avec la cuillère de silicone pour mélanger et viiiiiiiiite verser dans les moules. J'ai eu chaud, la pâte épaississait pendant que je versais... J'ai à peine eu le temps de fignoler le dessus, mais ça va.

moucheté humide

Les moules en pain sont passés au four (2 heures à 60ºC, puis repos de quelques heures), les petits individuels non. J'aime toujours comparer la couleur du savon avec ou sans phase de gel :) Cette fois-ci, la différence est spectaculaire, le SAFour est beige-blanc-marron et les petits SAF, coquille d'oeuf jaunie... Petit update avant de publier : une des fragrances devait contenir de la vanille, car les petits SAF sont devenus, euh, comment dire, beige brunâtre jauni?

J'étais si impatiente de voir le résultat que le savon a été coupé 10 heures plus tard. Double avantage du passage au four ET du lactate de sodium... À bonne impatiente, salut!

Pourquoi s'appelle-t-il le moucheté-marbré? Parce que le chocolat en poussière a fondu dans la pâte et a dessiné des motifs dans mon mouchetage!

Voyez plutôt:

moucheté marbré

moucheté marbré1

moucheté marbré2

moucheté marbré3

Voyez la différence 2 jours plus tard... Les autres n'ont pas bougé encore, ou à peine. On se croise les doigts...

potion


Autour du chaudron

    Sabrina, moi, le chocolat du café, je le mange illico
    Merci pour cette belle recette que tu nous offres, je te crois sur parole et compte bien la reproduire.
    Etonnant ton moucheté chocolat gourmand ! Une belle réussite !
    Et le parfum, que donne-t-il ? Epicé chocolaté ?
    Ce défi démarre fort et la pression monte !

    Posté par gingembre le 04 novembre 2016 à 07:43
  • Très réussis tes savons un savon au chocolat : miam,miam 👍et bien moucheté avec ça 😁est ce que tu crois qu'ils vieiliront bien?

    On voit bien la différence entre ceux passes au four et les autres ,je suis souvent tentée de faire comme toi !mais je n ai jamais eu cette différence de couleur ..
    Dommage que les petits changent de couleur ,mais ça va qd même ...

    Ha ces fragances 😠tu ne mets plus d huiles essentielles ?
    Excuse mon message un peu haché : suis en retard 😕

    Bonne journée à toutes 😀

    Posté par Sylvie le 04 novembre 2016 à 07:46
  • Sabrina, ta formule me plait, je vais l'essayer, mais sans chocolat.
    Le mouchetage est bien réussi, et j'aime cet effet inattendu de marbrage.
    Michèle a toujours de très bonnes idées pour nous passionner !

    Posté par chabou le 04 novembre 2016 à 10:07
  • Et bien voilà , tu me scotches encore !
    c'est exactement l'idée que j'avais ... que je n'ai pas aboutie

    Enfin , je voulais surtout reproduire cet œuf
    Je me doutais bien qu'une partie du chocolat allait fondre et je craignais que ça ne fonce trop ma pâte de base .
    Et pour finir j'adore cet effet "marbre" que tu obtiens dans tes tranches

    Trace rapide ? alors que tu as 74% d'huiles fluides ?
    est-ce le lactate ou la fragrance ?

    Pour les petits qui foncent , c'est la vanilline, la coupable .

    J'applaudis fort des deux mains ! Bravo ! défi réussi !

    Posté par patsch le 04 novembre 2016 à 10:40
  • Qu'il est beau ton savon moucheté mabré. Tu as de la chance de garder tes petits chocolats. Moi je les mange avant même de boire le café quand on m'en offre 😋
    Je soupçonne aussi le ricin dans l' apparition de ta trace.
    Ta recette est fort attrayante. Tu prends où ton huile de babassu?
    Comme patsch j'avais eu aussi cette même idée de moucheté au chocolat mais comme ça bouillonne dans ma tête à la dernière minute j'ai changé pour la poudre de noyau d'abricot et poudre de clou de girofle.
    Bon je me tais ; il fait encore tôt ici et je vais vaquer à mes devoirs de maman 😉
    Biz et bonne journée à toutes.

    Posté par Rokia le 04 novembre 2016 à 11:55
  • Encore une prouesse Sabrinak!
    Je n'aurais jamais pensé que les bouts de chocolat tiendraient entiers. J'imaginais qu'ils seraient fondus dans la masse en donnant quelque chose de plus compact qu'un moucheté.

    C'est génial d'y avoir pensé et mon préféré est celui posé à côté du hello kitty où l'on voit très bien le marbré.
    Est-ce lié à la découpe? Les bouts de chocolat emportés par la lame?

    Je pense que ceux qui ont foncé sont plus gourmands et évoquent le chocolat au caramel. Le mélange de fragrances évoquent -il cela?

    Quel défi!
    Vous relevez le niveau de difficulté Patsch et toi. Je pensais bêtement à une pâte avec des plantes dedans

    C'est donc Patsch qui va t'envoyer son savon. Je vous souhaite un bel échange
    Merci à toutes deux pour vos savons magnifiques et qui relèvent parfaitement le défi.

    Posté par michele le 04 novembre 2016 à 14:04
  • Sabrina, dévoile nous ton secret ultime :Comment fais-tu pour résister à ces chocolats?

    Et ton savon! Il est magnifique!
    Soudainement, j'ai cet envie de chocolat et café.

    Tu es, encore une fois, inspirante.

    Posté par Marlou le 04 novembre 2016 à 14:04
  • Woua, la pression que vous nous mettez! J'ai finalement fini le mien il y a quelques minutes. Mon troiseme savon, on verra si le resultat est au rendez-vous. En tout cas je trouve ca tres excitant ce defi.

    J'aime toujours autant vous lire.

    Posté par Caroline le 04 novembre 2016 à 15:20
  • Ah comme vous me faites plaisir avec vos commentaires!

    Coucou Gingembre, le parfum évoque un chocolat belge de fantaisie. Il laisse une douce odeur choco-vanille sur la peau, mais très légère. Mon automne a été marqué par les savons gourmands...

    Bonjour Sylvie Oui j'utilise des huiles essentielles aussi. Avec le temps j'apprends quelles huiles essentielles traversent le temps et quelles huiles s'évaporent du savon en quelques semaines, quelques mois. Au prix de ces divines, j'en ai banni quelques-unes, comme la lavande, car je la trouve trop précieuse pour la voir disparaître en peu de temps. J'ai commencé à utiliser des fragrances parce que les gens achètent avec leur nez. Je fais donc des savons non parfumés, des savons parfumés aux HE qui tiennent et des savons avec fragrances. Il m'arrive de mélanger fragrance et HE aussi. Ma préférence pour ma petite famille, ce sont évidemment les plus simples, non parfumés ou à peine aux HE, mais je ne réagis pas aux fragrances, donc je me fais plaisir aussi de temps en temps

    Chabou, avec plaisir! Tu reviendras nous en parler. C'est mon préféré à date, de tous ceux que j'ai faits. Sans le chocolat, tu auras un beau savon naturellement blanc, si tu choisis une huile d'olive raffinée.

    Patsch, merci, c'est vrai qu'il est inspirant et magnifique, cet oeuf. J'ai même cherché des moules en forme d'oeuf pour rapidement me rappeler à l'ordre, car mes armoires débordent déjà. C'était un défi de couper le chocolat assez fin pour faire un moucheté, mais sans le réduire en poussière. Je n'ai pas tout montré, mais certains savons ont des morceaux plus gros. Je pense que oui, la couleur globale du savon a été affectée par la présence du chocolat, mais comme tu dis, c'est surtout la vanilline qui assombrit le résultat. Tu me fais penser d'ailleurs que je vais aller lire les fiches de mes fragrances, pour trouver la coupable. Il est possible aussi que le chocolat en contenait, je n'ai pas les ingrédients sur ces petits emballages individuels. La trace rapide, c'est probablement la réduction d'eau, je l'ai faite délibérément, car je voulais que ça aille vite. Je ne saurais l'expliquer, j'ai fait le savon à 35ºC...

    Ma gourmande, oh pardon, ma Rokia Oui c'est possible pour le ricin. Je prends l'huile de babassu chez NDA. J'adore cette huile en savonnerie. Je devrais dire ce beurre, car c'est l'élément qui met le plus de temps à fondre. Je l'ai aussi essayé dans des baumes à lèvres en remplacement du karité, mais ça manque de couvrance et de glissant. Pas facile à remplacer, le karité... Bon allez, les enfants sont à l'école, c'est le temps de nous faire un moucheté au clou de girofle!

    Michèle, il fallait essayer. Je m'attendais à tout! J'ai quand même pensé à couper le chocolat assez fin pour qu'il "mouchète" (!), sans le réduire en poudre et sans garder de trop gros morceaux. Le marbré, c'est la poussière de chocolat. Il y en avait dans mon mélange et elle n'a pas résisté à la fusion, contrairement aux mini morceaux. Donc non, pas lié à la découpe, sinon ils seraient tous marbrés ainsi et ils ne le sont pas. Le mélange de fragrances évoque surtout le chocolat. Comme je disais à Gingembre, un chocolat belge de fantaisie Puis c'est joli et moucheté, une pâte avec des végétaux dedans!

    Marlou! Si tu veux les chocolats, je te les garde pour la prochaine fois qu'on se croise ha ha! Pas difficile de résister, je ne mange pas de sucre, ça ne m'a jamais attirée. Mais le sel... C'est une autre histoire! Merci pour tes sweet paroles <3

    Posté par S4br1n4k le 04 novembre 2016 à 15:45
  • Sabrina ,tu as raison ,les gens achètent avec leur nez ,et même ceux à qui on les donne.
    Une de mes soeurs veut des savons qui sente t le patchouli,qui tind très bien, et le copain de ma fille la canelle et chacun donne son avis ....déjà bien beau qu'ils apprécient mes savons ,car parfois on parle dans le désert 😦

    Je suis assez nulle des qu'il s agit de choisir des fragances 😠 mais tu me tentes alors ......

    Posté par Sylvie le 04 novembre 2016 à 18:25
  • Caroline, j'ai bien hâte de voir ta création, sans pression, que du plaisir ici, oui oui!

    Sylvie, c'est vrai que c'est difficile de choisir des fragrances. Heureusement, de nos jours, il y a des fiches d'infos chez les fournisseurs. On peut les prendre sans phtalates, connaître le procédé d'extraction et la composition. Le marché a su s'adapter aux exigences du jour. Il faut juste faire gaffe et lire les commentaires, car celles qui accélèrent la trace ou changent la couleur du savon sont vraiment enrageantes!

    Posté par S4br1n4k le 04 novembre 2016 à 18:44
  • Tu es vraiment une audacieuse Sabrina et j'aime vraiment ton esprit rebelle "celle qui Ose". J'ai bavé devant cet oeuf aussi, j'ai pensé au chocolat et puis bizarrement, j'ai misé sur les plantes😙...pas osé sortir de mes sentiers de la nature.
    Ton choc mousse est appétissant, tu pourras te laver la bouche avec cette gourmandise.
    J'adore la couleur spéculoos des derniers et merci pour les bons tuyaux pour impatients du démoulage...je vais essayer le lactate.
    PS Pour Michèle, j'ai adoré ce film et surtout cette figure de femme.
    Sabrina tu m'épapates.
    Eh! Dis donc, tu connais déjà la patte de Patsch...alors, t'es une gourmande de tarte à la myrtille😅

    Posté par mlk le 05 novembre 2016 à 10:52
  • Me laver la bouche? Meuh. C'est Patsch qui a commencé! Mon alignement de jurons était purement didactique. Je me suis sacrifiée pour la cause... Jamais je n'oserais sinon! Ha ha!
    PS Pas vu ce film
    J'aurai une tarte à myrtille moussante pour cause d'article déjà planifié. Nous nous sommes croisées dans la blogosphère

    Posté par S4br1n4k le 05 novembre 2016 à 16:14
  • Ha Ha Ha ! vous me faites rire !
    Moi , j'ai deux ans ...alors je m'en lave les mains

    Tu as raison Mlk ... rien , mais rien , ne forçait Sabrina à publier après moi ...
    Elle en bégaie , d'ailleurs , MDrrrrrrrr

    Veux une tranche de ma mousse , Mlk ? mais comme dit Sabrina ...tsé ce truc ...

    Posté par patsch le 05 novembre 2016 à 16:30
  • Ah oui Mlk, la possibilité de couper rapidement vient de la rencontre du lactate + réduction d'eau dans la solution caustique + passage au four. Si tu ne fais qu'un des 3, je ne garantis pas que tu pourras couper aussi rapidement. Par contre, je suis ravie que tu aies saisi que mon salut à l'impatiente était pour toi, avec toute mon affection

    Posté par S4br1n4k le 05 novembre 2016 à 16:55
  • 😘😘😘

    Posté par mlk le 05 novembre 2016 à 18:32
  • Très gourmand ce savon; c'est une excellente idée le chocolat, le rendu finement marbré est très joli.

    Posté par Zaza Lismatagon le 05 novembre 2016 à 20:38
  • Faire du savon avec des vieux trucs qui traînent dans le sac à main.... ah les savonnières sont décidément trés originales et folles, je les adore !

    N'empêche que le résultat est très réussi, j'aime beaucoup l'effet rendu, du moucheté et des traces de couleur. Je pense aussi que ce savon doit être bien doux, recette a essayer.

    Merci Sabrina et bravo.

    Posté par Catherine le 06 novembre 2016 à 11:20
  • J'oubliais.... je vais aller fouiller dans mon sac, je retrouve parfois de vieux trucs, cela pourrait m'inspirer

    Posté par Catherine le 06 novembre 2016 à 11:22
  • Ton oeuf est magnifique ! (J'adore les moules ovales). Il me fait penser à un oeuf de dinosaure. Bravo !

    Posté par Cannella/Elisabe le 06 novembre 2016 à 19:17
  • Très bonne et belle idée que ces fragments chocolatés! Je me demandais si tu avais mélange l'argile à la pâte quand tu as ajouté le chocolat ou bien avant pour savoir si ça a pu jouer sur la " suspension des pépites " si je peux dire. En tout cas bravo, car la pâte reste nette.
    Je n'ai jamais testé l'huile de coco fract dans un savon: à ton avis, qu'apporte t'elle?
    Moi qui adore faire des savons au chocolat , mais fondu dans la pâte, je vais aussi tester ta méthode

    Posté par venezia le 08 novembre 2016 à 04:34
  • Le coco fractionné dans le savon avait été testé par Irène et j'en avais reçu un grand pain à découper soi même au fur et à mesure des besoins.
    Je ne le retrouve plus dans son blog.

    Je trouve qu'elle apporte exactement la dureté de l'huile de coco naturelle mais aussi la mousse qui est conservée et bien plus douce. Ce qui est agréable quand on veut avoir un truc dur qui mousse très bien avec uniquement des huiles liquides.

    J'y avais pensé pour un savon bien blanc pour le visage en associant coco fractionné et ricin plus une huile liquide très claire. Et je ne l'ai jamais réalisé.
    Un lien que je trouve bien intéressant :
    http://www.zensoaps.com/singleoil.htm

    J'avais tiqué aussi à la lecture de ta formule Sabrinak quand j'ai lu seulement 7.5% de babassu. Très riche idée ma belle!

    Posté par michele le 08 novembre 2016 à 10:34
  • J'en ai retrouvé un mais pas celui que j'évoque ci dessus :
    http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/2298

    Posté par michele le 08 novembre 2016 à 10:58
  • Merci pour le lien de zensoaps, Michèle, je ne connaissais pas. Dans la même idée, Kafée avait fait les "savons du mois"
    http://soapsession.com/blog/tag/savon-du-mois-2/

    Posté par chabou le 08 novembre 2016 à 11:50
  • J'aime beaucoup ces expériences de savons avec une seule huile .
    Dès mes débuts sur la toile , j'avais vu ceux de Kafée mais c'est la concentration de la lessive de soude qui me questionne donc le % d'eau utilisé .
    Ce % est d'une importance capitale comme pour le 100% olive qui est très différend et d'une utilisation tellement plus agréable quand on concentre la lessive de soude .
    Bien envie de faire des tests avec forte et faible concentrations pour voir les différences

    Posté par patsch le 08 novembre 2016 à 12:04
  • Zaza, merci beaucoup, je m'en vais de ce pas découvrir ton moucheté

    Catherine, ça fait longtemps il me semble! Quand on fait du savon, je trouve qu'on a une nouvelle opportunité de récupération et oui, on devient des chercheuses folles, à donner à la soude toutes sortes de trucs "pour voir". Tu le fais aussi, j'en suis sûre! Alors, tu as trouvé quoi, dans ton sac?

    Canella, je te remercie, j'adore tes savons et ton compliment me va droit au coeur

    Venezia coucou, je ne suis pas certaine de bien comprendre ta question au sujet de l'argile, mais je l'ai mélangée au dioxyde de titane avec un peu d'huile, que j'ai mixé avec le petit batteur et j'ai intégré le tout aux huiles, avant la soude. Le chocolat a été ajouté à la trace et à la dernière minute, alors que la pâte épaississait déjà. Je pense que le fait que la pâte se tenait déjà à l'ajout de chocolat a dû contribuer en effet au fait que le chocolat demeure en suspension. Un peu comme lorsqu'on fait des biscuits avec des pépites de chocolat.

    L'huile de coco fractionnée, comme dit Michèle, apporte dureté et bulles fines. Cette découverte a été un hasard. J'ai simplement voulu récupérer des macérats dans le savon et mon huile de support était celle-là. J'ai composé autour en jouant avec les valeurs du calculateur SoapCalc. Je reste très surprise par ce savon, que j'adore. En ce qui me concerne, il a tout ce que je préfère d'un savon : mousse riche, dense, crémeuse, sensation de douceur mais propre, avec le surgras de 5% c'est parfait. Je ne l'ai pas testé après une longue cure, donc il fond vite. Je crois qu'en le laissant tranquille quelques semaines, il n'a pas fini de surprendre.

    Merci Michèle pour tes ces liens! Ma formule donne un savon bien blanc naturellement, si on prend une huile d'olive raffinée.

    Le babassu aussi est une découverte pour moi. Je trouve qu'il remplace avantageusement l'huile de coco vierge. C'est bon à savoir pour les allergiques. Je compte tenter une formule en remplaçant la totalité du coco par du babassu, quand j'aurai un peu de temps.

    Patsch, tu as raison, la quantité d'eau jour pour beaucoup dans la texture/dureté du savon à court terme. Dans le savon ci-haut, la soude a été concentrée à 35%. Je réduis l'eau systématiquement quand je n'ai pas l'intention de faire des marbrages qui demandent du temps. Le savon est plus dur plus vite et la texture atteint plus rapidement celle d'un savon qui a curé durant des mois.

    Comme je disais à Mlk, je pense que la réduction d'eau + lactate de sodium 3% pdh + passage au four est une bonne idée pour les impatientes. On peut couper plus tôt sans gâcher son savon à force de le torturer euh je veux triturer

    Posté par S4br1n4k le 08 novembre 2016 à 13:19
  • Nah, je veux pas triturer, je veux DIRE triturer ha ha!

    Posté par S4br1n4k le 08 novembre 2016 à 13:19
  • Franchement, moi qui adore les savons au chocolat/beurre de cacao... Je ne mettrai pas ces petits chocolats dans dans un savon... Je les mangerai!!! De toute façon, ils n'ont pas le temps de passer par la case sac.
    Joli résultat qui donne une frimousse rigolote à Kitty!

    Posté par Loulou le 08 novembre 2016 à 18:52
  • Wahou, Sabrina ta formule est dingue et tellement sophistiquée 😃
    Jamais non plus testé le coco fract en savonnerie.
    Donc, merci aussi à Michèle pour l'exposé.

    Tes savons sont des bouchés de chocolat à grignoter avec envie.
    Vraiment très beau défi relevé très haut la main.
    Bravo +++ Sabrina

    Ca va être compliqué pour les suivantes !!!

    Posté par emadra le 13 novembre 2016 à 22:03
  • Plus je le regarde et plus j'y vois une glace stracciatela... hum... miam

    Posté par Caroline le 13 novembre 2016 à 22:51
  • Sabrinak, je reviens sur ta remarque : "Le babassu aussi est une découverte pour moi. Je trouve qu'il remplace avantageusement l'huile de coco vierge. C'est bon à savoir pour les allergiques."

    Connais-tu des allergiques à l'huile de coco?
    C'est rarissime non?

    Posté par michele le 14 novembre 2016 à 11:16
  • Coucou Michèle,

    Je connais bien une personne qui réagit à l'huile de coco par des irritations et rougeurs cutanées. Je ne sais pas si on peut parler d'allergie à proprement dit, mais son cas est particulier, elle a plusieurs intolérances à la fois digestives et cutanées. Il faudrait probablement isoler chaque déclencheur pour parler savon. Elle n'utilise pas de savon sauf le 100% olive sans fragrance ni HE, c'est le seul "qui passe", si je peux me permettre de la citer. À cause de ses nombreux déclencheurs, on peut imaginer son anxiété à essayer du nouveau, mais elle a lavé ses mains avec un de mes savons sans huile de coco, mais avec babassu, et n'a pas réagi.

    Ce n'est pas du tout scientifique ce que je dis là, je te remercie donc pour ta remarque. C'était plutôt une observation, qui ne mènera à aucune hypothèse puisqu'une recherche digne de ce nom ne se fait pas de façon sauvage sans échantillonage précis incluant un groupe-test, et sans que les participants ne soient mis au courant et acceptent d'en faire partie. Je suis donc extra prudente dans des affirmations de ce genre, d'habitude.

    Posté par S4br1n4k le 14 novembre 2016 à 11:53
  • C'est rarissime en effet. Je n'en avais jamais entendu parler.
    L'huile de coco contient les fameuses chaînes d'acides gras qui permettent d'augmenter la pénétration des actifs et qui justifient les extraits lipidiques sur coco fractionné.
    Tu fais bien d'être prudente.

    Posté par michele le 14 novembre 2016 à 12:07
  • Ah merci Michèle, tu viens de m'aider à mieux comprendre pourquoi j'aime tant l'huile de coco fractionnée comme huile de support pour les HE thérapeutiques. En fait, c'est toi qui en parlait dans un article sur les macérats, avec ce don que tu as de nous donner envie d'essayer. J'avais lu cet article il y a 2 ans déjà et je me suis entichée de cette huile, littéralement. Elle est mon huile de prédilection pour masser rapidement avec HE de gaulthérie, par exemple, quand les genoux ou le dos souffrent après le sport... Inodore, pas grasse, efficace

    Posté par S4br1n4k le 14 novembre 2016 à 12:16
  • Je vois que j'ai négligé de répondre à quelques-unes, désolée pour ça!

    Loulou, je sais je suis cinglée, mais je n'aime pas le sucre. Si le chocolat était noir à plus de 80%, là je n'y résisterais pas, mais à 72% je trouve ça trop sucré ha ha! Merci pour tes bons mots

    Caroline, j'ai dû regarder sur Google et tu as raison, le savon évoque bien cette glace. Il a une odeur de dessert en plus, mon fils cadet le hume avec appétit...

    Emadra quel plaisir de te lire! Je pense que nous pouvons constater que ce n'est pas compliqué pour les suivantes, les beaux mouchetés se suivent, ne se ressemblent pas et sont tous magnifiques, ai-je bien compris? Tu te joins à nous? Si oui, bien hâte de te lire!

    À bientôt

    Posté par S4br1n4k le 17 novembre 2016 à 12:17

Commenter l'article