Mon savon du défi moucheté

Défi Savon moucheté

Par NatuRokia

 

savon

Pour ma première participation à un défi sur ce groupe (que j'adore) j'ai longtemps réfléchi (pas trop quand même sinon je n'aurai rien fait avant la date limite). Je me demandais bien qu'est ce que je pouvais présenter pour ne pas paraître trop simple. On veut toujours marquer ses premiers coups. Je me mets donc à cogiter. Ça doit être spécial et non un simple savon avec des poudres exfoliantes, sinon Michèle n'en n'aurait pas fait un défi.

Mais au fil de ma réflexion je suis arrivé à la conclusion que il n'y avait rien de sorcier. On me demandait juste un savon contenant de l'huile d'olive au moins et des ingrédients qui lui donnerait des tâches. Ouf... pas si difficile en fait. Alors j'opte pour un choix de beurres et huiles que j'aime et une poudre. 

olive bio extra vierge 20%

coco bio 25%

palme bio 20%

karité brut (rapporté du burkina faso) 20%

sésame bio (première fois que je l'emploi dans un savon, j'en entend tellement de bien) 13%

acide stéarique 2%

solution de soude concentrée à 30% pour un surgras de 7%

parfumé avec essence d'orange 2,5 ml et extrait aromatique de néroli 2,5 ml

clou de girofle moulu et poudre de noyau d'abricot à l'oeil

 

Voici donc le résultat

savon_exfoliant_abricot_girofle

 avec poudre de noyau d'abricot

savon

 

avec clou de girogle moulu. Je pensais que l'oeur du girofle resterait, mais ce n'est pas le cas.

 

savon

 

j'ai utilisé un moule à bombe de bain pour essayer de reproduire l'oeuf de michèle. J'ai touillé la pâte un peu plus longtemps pour qu'elle épaississe avant de la ramasser avec ce genre de cuillère/moule à bombe 

 

 

 

 

20161104_200434

 

je n'ai pas pu m'empêcher de prendre cette photo "mère poule et ses petits" 

Ils sont tous en cure ...

Je me dois aussi de vous présenter un autre savon qui ne se voulait pas moucheté au départ mais l'est devenu à la fin. Je faisais un petit ménage dans mon grenier d'ingrédients, et je me suis retrouvée avec des fonds de bouteilles d'huiles. Alors inspirée par le savon des fonds de bouteilles de Sabrina http://s4brin4k.blogspot.ca/2016/10/le-savon-des-fonds-de-bouteilles.html  je concote ça 

olive bio extra vierge 30%

avocat bio 12%

karité brut du Burkina faso 25%

ricin bio 10%

coco bio 18%

acide stéarique 5%

NaOH concentré à 30% pour un surgras à 8%

j'ai ajouté 3 cuillers à soupe de riz extra cuit, quasi purée pour une quantité de pâte à savon d'environ 350g 

pudding de riz

 

parfumé au passage avec de l'huile essentielle de lavande vrai

À m'y reprendre, j'en aurais mis 3 cuillers à thé parce que mon savon était tellement mou mou (il est encore d'ailleurs). Je me suis battu avec pour le démouler après un séjour au congelo. Jusque là il n'avait rien avoir avec le défi. Mais comme l'air était chargé de "mes inspirations avortées " pour le mouchetage, j'ai décidé en cours de savonnage d'ajouter des graines de bleuets. Et voilà le résultat :

savon_graine de bleut

un savon sans mouchetage, un savon moucheté et un moucheté à motié, tous en cure pour je dirai 6 semaines au moins.

Voilà résumé ma première aventure "défiresque"avec vous. À la prochaine !!!

 


Autour du chaudron

    Et ben ... il t'a inspirée ce défi !

    Les savons avec la poudre de clous de girofle , en ont-ils le parfum ?

    J'aime bien tes recettes , mais pourquoi rajoutes-tu de l'acide stéarique ? elles ont déjà un indice de dureté bien balancé , non ?
    As-tu essayé de jouer avec la concentration , pour le même effet ?

    d'ailleurs , la dernière recette aurait mérité une concentration plus élevée pour un démoulage plus aisé car le riz cuit devait contenir une forte proportion d'eau .
    Mais tu es patiente , ça se voit
    Il faut vraiment que je teste ce genre de savon ...la liste s'allonge ...

    Bravo Rokia ! beau défi , tu nous gâtes !

    Bon dimanche à tous

    Posté par patsch le 20 novembre 2016 à 14:58
  • Ta première aventure "défiresque" est une réussite !
    Un défi relevé haut la main !
    De bien jolis moules pour de beaux savons bien mouchetés (la pression monte...)
    J'adore la maman poule et ses petits
    Je retiens l'idée du clou de girofle moulu et les graines de bleuet.

    Posté par gingembre le 20 novembre 2016 à 17:02
  • Encore un nouveau joli moucheté! et j'adore tes petits savons à la queue leu leu derrière la maman savon.
    Moi aussi, j'aimerais bien savoir si la poudre de girofle a pu jouer sur le parfum. Et aussi découvrir ce que tu appelles "extrait aromatique de néroli".

    Par ailleurs, tu donnes la quantité de parfums… mais pas celles d'huiles (seulement les %) du coup on ne connait pas la concentration des substances parfumantes (oui, je sais, je suis exigeante, mais toute information sur les parfums, un Graal en savonnerie, est bonne à prendre).
    Un défi bien relevé, bravo.

    Posté par venezia le 20 novembre 2016 à 17:11
  • Et bien Rokia, pour une première, c'est réussi !
    Moi aussi j'aime la maman et ses petits. Je trouve que tu es bien courageuse d'avoir utilisé cette pince pour former un savon en forme de boule et que tu t'en es très bien sortie, la boule est bien formée, je n'aurais pas osé...
    Ai-je bien compris, tu as mis dans tes savons et du clou de girofle, et de la poudre de noyau d'abricot ou l'un dans certains savons et le second dans d'autres savons ?
    Si tu veux utiliser le riz, il vaut mieux utiliser l'eau de cuisson du riz pour diluer la soude, tu n'auras pas ce problème de savon trop mou parce que contenant trop d'eau.

    Défi relevé haut la main Rokia, bravo !

    Posté par Catherine le 20 novembre 2016 à 17:38
  • Très mignonne la petite famille. Je serai curieuse de savoir si le riz donne une petite granulométrie.
    Les fleurs d’hibiscus,enfin il me semble, sont très jolie. Je suis étonnée qu'avec l'acide stéarique le savon est eut du mal à durcir, le riz a du bien humecté l'appareil. Quelle bonne idée le clou de girofle! Faut voir si le parfum bien spécifique s'exprime dans la durée. Belle réussite pour ce premier défi.

    Posté par annabulles le 20 novembre 2016 à 19:11
  • Merci les filles pour vos messages encourageants.
    Patsch : malheureusement les savons avec le clou de girofle ne sentent pas du tout le girofle. 😞 c'est l'odeur de l'essence de neroli qui domine. L'ajout de l'acide stearique c'était pour durcir un peu plus le savon. J'avais ma solution de soude à 30% qui était déjà prête et je n'avais pas la patience dans faire une plus concentrée et attendre 😉. Pour la patience th as tout faut ... Ce qui m'a poussé à faire un saf est que l'inspiration est arrivé un soir tard, et je me voyais mal attendre 2h devant le four. Mais dès le demoulage du 1er savon, j'ai pris le pH et un bout était déjà utilisé pour se laver les mains 😋 prochainement je le ferai avec la réduction d'eau, promis ma belle Patsch 😉
    Merci gingembre
    Venezia tu as bien raison d'être exigeante.☺ J'ai parfumé les 1er savons avec 3% d'he (1,5 de orange et 1,5 d'essence aromatique de neroli). L'odeur est assez subtil, c'est le neroli qui ressort , point de girofle au bout du nez. Pour les 2ème savons c'est aussi 3% de lavande mais ça tient mieux. Je rectifierai dans le texte plus tard, mon ordi vient de me lâcher. 😞
    Catherine , merci du conseil pour l'eau de cuisson de riz. En fait j'avais un excédent de ce que j'ai utilisé car je venais d'en faire (pour une recette de beignets au mil) alors je me suis dit pourquoi pas dans un savon ☺. Certains savons sont avec le clou de girofle et d'autres avec la poudre de noyau d'abricot. ☺

    Posté par Rokia le 20 novembre 2016 à 19:51
  • Ha oui Rokia pour une première, c est une réussite 😀
    Le moucheté est très réussi !et les savons en forme d hibiscus sont très beaux.la lavande à bien tenu ?
    Choisis le savon que tu veux ?le mouton ?

    Posté par Sylvie le 20 novembre 2016 à 21:56
  • Super Rokia!

    Je suis curieuse aussi pour l'acide stéarique, quel est son rôle? Te connaissant, je suis sûre que tu as de bonnes raisons d'en mettre. Ça peut aussi faire partie de nos ajouts "manie", comme l'est pour moi le lactate de sodium, dont je ne peux plus me passer à cause du petit + émollient doux qu'il apporte.

    Et le riz? Je me souviens que mlk avait utilisé une eau de cuisson de riz dans un article émouvant sur son tout premier savon. J'aime bien l'idée!

    Et l'extrait aromatique de néroli? Où le prends-tu? Ça sent longtemps?

    J'en ai des questions, hein?

    J'aime beaucoup tes hibiscus mouchetés Tout ça doit sentir très bon!
    Il faudra bien que je le voie un jour, ton super karité!

    Défi relevé haut la main, mais je n'étais pas inquiète, savonnière d'expérience

    Posté par S4br1n4k le 20 novembre 2016 à 22:02
  • Rokia,

    Pour un défi, on n'en aurait pas demandé tant. Je devrais même écrire défis au pluriel parce qu'on en a pour notre argent si je puis m'exprimer ainsi

    Je trouve tout ça bien mignon et la famille savon est drôle à souhait. Les savonnières sont folles n'est-ce pas? Tout le monde a tilté sur les mêmes choses!

    Pour ma part mes préférés sont les hibiscus où l'on voit bien les "mouchetures" et c'est drôlement joli de voir les 3 ensemble. Il faudrait presque les proposer ensemble pour ne pas les dépareiller. Ce moule est ravissant, quelle taille font les savons?

    Alors ce défi n'a rien de malin, je suis très fan d'un savon simple avec juste un peu de plantes saupoudrées pour moucheter. Ils me semblent toujours réussis mais chacun ayant ses dadas, c'est génial de lire les réflexions qui ont menées à vos fabrications.

    Quant au clou de girofle qui en sent pas, je suis stupéfaite. C'est l'une des HE qui sent le plus en savonnerie et que j'utilise assez peu car l'HE précipite la trace comme certaines fragrances.
    Comme le clou de girofle est assez productif en distillation, j'aurais imaginé que ça sentirait bien.
    As-tu moulu tes clous toi même? Les poudres du commerce sont parfois éventées et sont moins puissantes que les poudres fraichement préparées mais peut-être aussi en as-tu mis trop peu?

    Merci pour ta participation chère Rokia et au plaisir de te relire, je vois que tu as écrit en fin de message "A la prochaine!!!".

    Tous ces points d'exclamation signent que tu reviens. Où bien?

    Posté par michele le 20 novembre 2016 à 22:39
  • J'oubliais...
    Le riz cuit comme ça, c'est pas possible pour une africaine!

    Ou alors une africaine savonnière qui ne pense qu'au savon

    Posté par michele le 20 novembre 2016 à 22:40
  • J'adore toute cette variété de moules Rokia. Défi relevé en grand!
    Qd tu dis graines de bleuets, il s'agit bien de fleurs et non pas des "bleuets" d'ici soit les myrtilles???
    Je suis un peu mêlée...
    Tes mouchetés des premiers savons sont très réguliers.
    Au plaisir de te lire ici très prochainement !!!

    Posté par Loulou le 20 novembre 2016 à 23:01
  • Magnifiques tes mouchetés....très serrés et fins. Beaux choix de moules aussi. Je suis surprise que le clou de girofle moulu ne donne pas son parfum, je sais , pour l'avoir testé qu'il résiste à la soude. Comme pour le patchouli qui se bonifié en vieillissant, je pense que ton clou de girofle s'épanouira après une longue cure.
    Tes savons donnent avec ce mouchetage bien serré, un sentiment de plénitude, de réconfort, la famille cot cot...très fun.

    Posté par mlk le 21 novembre 2016 à 08:27
  • Bravo Rokia pour ce joli mouchetage tout en finesse.
    Je suis curieuse aussi au sujet des graines de bleuets. Ce sont des graines de fleurs? Ont-elles une couleur particulière?
    C'est vrai que ces moules fleur d'hibiscus sont vraiment très jolis.
    Et quelle chouette petite famille de savons

    Posté par Zaza Lismartagon le 23 novembre 2016 à 19:33
  • Tu peux être super fière NatuRokia.
    Tes savons sont superbes et ton cheminement est fou, fou de créativité.
    Comme les copines, c'est dingue que le parfum du clou de girofle ne soit pas présent, enfin pour le moment.

    Tes hibiscus sont magnifiques, j'adore ce moule.
    Un milky way ?

    la pression, l'envie de bien faire, ça paye, la preuve
    Bravo, très beau défi relevé la tête haute

    Posté par emadra le 23 novembre 2016 à 22:57
  • Rokia, moi aussi j'aimerais bien savoir d'où vient ce moule?
    Même si c'est un Milky Way n'est-ce pas miss Ed

    Posté par michele le 29 novembre 2016 à 15:26
  • Pas bien de se moquer Michèle avec Milky Way indemoulable 🙄😘

    Posté par emadra le 29 novembre 2016 à 23:48
  • J'ai reçu celui avec la branche d'olivier, il est super joli, doux à l'oeil, doux au toucher et doux au nez ; il sera sans doute aussi doux à la peau.
    Je trouve qu'il sent un peu le clou de girofle, certes assez légèrement mais je trouve que ni le néroli ni l'orange domine, l'odeur est très équilibrée. Comme le dit Mlk l'odeur de girofle risque de ressortir davantage au fil de la cure.
    Bravo Rokia pour ce joli savon et merci.

    Posté par Catherine le 14 décembre 2016 à 17:49
  • J'ai reçu également le savon à la feuille d'olivier et je suis ravie
    Ce savon est très beau, le moucheté doux très réussi et j'aime son parfum subtil.
    A la lecture de sa composition, j'ai vraiment hâte de l'utiliser, mais je vais attendre qu'il vieillisse un peu.
    J'y vois la patte d'une savonnière exigeante et expérimentée.
    Mille mercis Rokia pour ce savon magnifique !

    Posté par gingembre le 16 décembre 2016 à 09:09

Commenter l'article