Moucheté en pointillés

Défi Savon moucheté

Par gingembre2

Pas simple de fabriquer un savon moucheté, non ?

Tout d'abord, j'ai pensé à un savon fait auparavant avec du miel et de la cire d'abeille qui avait un aspect moucheté naturel, puis à un autre à la carotte également moucheté naturellement.

Mais le processus de saponification en a décidé autrement et, donc, point de moucheté pour mon premier savon destiné au défi ! En revanche, sa couleur est belle et son parfum réussi.

A ce moment-là, je me dis qu'il va falloir réfléchir sérieusement pour obtenir un joli moucheté.

J'ai bien pensé à pulvériser de l'encre de Chine afin de copier le bel œuf. Euh non ! J'oublie !

Dans une coupelle j'ai versé de la poudre de benjoin à laquelle j'ai ajouté de fleurs de calendula et des fleurs de carotte sauvage finement coupées et une pincée de pépins de fraise pour être sûre de retrouver un semblant de mouchetage dans le savon.

Ensuite, dans ma cuisine, j'ai eu envie d'y inclure trois belles pincées de safran.

 

P1010332

J'ai été surprise par l'aspect du savon. Il semblerait que les fleurs de carotte et de souci ont été mangées par la soude. En revanche, le safran résiste à la saponification.

La recette

24,5 % d'huile de coco vierge
19,7 % palme  bio
19,7 % huile de pavot bleu bio
19,7 %  olive vierge bio
8,7 %  ricin bio
7,9 % beurre de karité bio


Hydrolat de mélisse et eau déminéralisée pour diluer la soude

surgras 8%

vitamine E

Synergie HE
10 ml litsée citronnée
10 ml bergamote
10 ml sauge
10 ml glycériné de bergamote

Je ne suis pas totalement satisfaite par ce savon. Un peu trop brut de décoffrage !

Comme il est encore un peu tendre, sa découpe n'est pas précise.

A regarder tous les beaux savons déjà publiés, je ne vous dis pas comme la pression a monté...

 


Autour du chaudron

    Des simples terriennes sur un ciel étoilé.
    Du safran, du pavot bleu, pas de soucis à te faire ma Gingembre....on s'envole
    Que dire du choix de la synergie parfumesque....de la joie paradisiaque
    Bravo...J'aime tout,

    Posté par mlk le 21 novembre 2016 à 08:59
  • Coucou encore. Normalement, calendula et carotte résistent à la soude...on va dire que la soude avait la tête dans les étoiles😘.

    Posté par mlk le 21 novembre 2016 à 09:03
  • Ne te flagelle pas, Gingembre, ce côté brut de décoffrage est au contraire particulièrement réussi!
    Les points jaunes un peu larges, c'est le safran, tu crois? Grand luxe, le safran.
    J'utilise aussi la poudre de benjoin, mais je ne trouve pas qu'elle colore beaucoup. Comme Mlk, je suis étonnée de ce que tu dis à propos du souci, qui résiste vaillamment en général, peut être le confond t'on avec les effets du safran dans ta pâte?
    Huil de pavot bleu, rien que le nom fait rêver! Est-elle bleue?
    Je retiens ton idée super rusée de l'ajout de glycériné; J'en ai pas mal qui trainent, je vois maintenant où ils vont finir;
    C'est un très beau savon, et je suis sincère.

    Posté par venezia le 21 novembre 2016 à 09:55
  • Oh Gingembre, je te sens toute triste sur ce coup là.

    Est-ce que tes fleurs ne vont pas apparaitre au séchage?
    Parfois il faut absolument se consoler avec les ingrédients qui composent le savon quand le visuel ne nous satisfait pas pleinement.

    Et là nous sommes gâtés alors que la nature se met au repos, tu as encore des fleurs de carotte sauvage.
    Est-ce que tu les récoltes et les fais sécher toi même ?
    Qu'en fais -tu à part les mettre dans un savon

    Je pense que la présence de glycérine en plus de celle naturellement produite par la saponification rend ton savon plus lent à sécher puisque la glycérine est hygroscopique. Il me semble pourtant que tu as déjà publié ici des savons avec des glycérinés maison..
    Je vais chercher.

    Je trouve que ces savons te ressemblent et même la mise en scène avec des plantes te ressemble. Nous aurions dû publier tout de suite dès le début du défi. Je ne suis pas (ou plus) très satisfaite moi non plus du mien au fur et à mesure que les savons du défi sont dévoilés
    On se consolera ensemble? J'ai bien envie de tester ton savon.

    Merci pour ton amicale participation ma Gingembre et au plaisir de te lire bientôt!

    Posté par michele le 21 novembre 2016 à 10:50
  • Bingo! C'était pour le défi vert:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2014/04/25/29738271.html

    et pour le cédrat (tu parlais déjà de ces agrumes qui t'enchantent )
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2014/10/22/30816282.html

    Posté par michele le 21 novembre 2016 à 10:52
  • Ne sois pas déçue Gingembre car ils sont beaux tes savons, j'aime ce mouchetage léger mais présent et doux.
    Je suis satisfaite de savoir que le safran résiste à la soude. Figure toi que j'y avais pensé dans un premier temps pour moucheter mon savon et j'y ai renoncé en pensant qu'il ne se verrait pas.... merci d'avoir testé pour moi, avec bonheur.
    Encore un bien joli spécimen et une très belle mise en scène. Bravo.

    Posté par Catherine le 21 novembre 2016 à 11:08
  • Je le trouve très réussi. Mais c'est normal , l’imaginaire a toujours beaucoup plus d'exigences. En savonnerie j'ai appris qu'il fallait s'en tenir au fait et je cultive davantage la surprise. Je le trouve au contraire extrêmement luxueux de par sa composition. J'aime le safran, une bonne infusion dans la crème fraîche à côté d' une coquille Saint Jacques. hum!!! Mais c'est vrai que la couleur qu'il diffuse est très jolie.
    Je suis surprise par le caprice du souci que j'aime particulièrement utilisé et qui qui me surprend toujours par sa douceur. Quant à l'huile de pavot bleu, j'ignorais jusqu'à son existence. Qu'elles sont ses vertus. Bravo gingembre, j'aime beaucoup ce que tu as obtenu.

    Posté par annabulles le 21 novembre 2016 à 11:27
  • OOOoohh , ma Gingembre ...viens là , que je te serre dans mes bras ..
    tes rêves te portaient vers autre chose et pourtant le défi est réussi haut la main !
    avec du safran ... que luxe !
    La synergie doit être top , aussi !
    Un compagnon extra sous la douche , je suis sûre
    Bisous bisous

    Posté par patsch le 21 novembre 2016 à 11:51
  • Que dire de plus : ils sont très beaux ces savons richement naturels avec un moucheté très réussi !
    Bravo, Gingembre ! Moi aussi j'ignorais l'existence de l'huile de pavot bleu. Où l'as-tu trouvée ? Dans tous les cas, je vois que j'ai beaucoup a apprendre de toi et Patsch entre autre, pour ce qui est de la mise en scène de mes savons ! 😉😉😉

    Posté par Rebelle Aussi le 21 novembre 2016 à 12:14
  • Comme on est exigeante envers nous. Ton savon il est aussi superbe que les autres, gingembre.
    Moi ce que je retiens de ce tout ce que j'ai vu à date, c'est que chacune à trouver de quoi moucheté son savon avec des ingrédients originaux. Et ça 's rend tous les savons spéciaux.
    Je me demande aussi à quoi ressemble l'huile de pavot bleu.
    Aussi en rajoutant de la glycérine à ton savon ne devient il pas plus mou et long à sécher comme Michèle te l'a demandé déjà.
    Bonne semaine à toutes , nous on a notre 1er manteau de neige ce matin à Montréal alors bonjour le peletage
    Xoxox

    Posté par Rokia le 21 novembre 2016 à 12:17
  • Merci gentille Mlk Le tissu que j'ai utilisé pour la photo est nommé "Dandelions". Ce ne sont pas des étoiles mais des fleurs de pissenlit qui volent au vent J'aime bien ton idée de ciel étoilé. Je garde

    Vénézia, tu me fais vraiment plaisir. Oui, le calendula résiste à la soude. Dans ce savon, je ne sais plus quelle est la part du safran et celle du souci. J'aurais juré que les points jaunes avec un halo parfois sont dûs au safran. Il va falloir que je refasse un savon au safran pour vérifier
    L'huile de pavot bleu dite également œillette n'est malheureusement pas bleue. Je l'achète en magasin bio, marque Emile Noël.

    Michèle, je ne suis pas triste. Un carré de criollo du Pérou cru et à 75% et je vois la vie en rose
    Je n'ai pas réussi le moucheté imaginé mais je l'aime bien quand même ce savon.
    Oui, la prochaine fois, on publie en début de défi pour éviter la pression !
    Fleurs de carotte sauvage cueillies et séchées cet été. Je pensais en faire un hydrolat mais je n'ai pas encore pris le temps.
    Avec la glycérine, le savon est plus long à sécher mais j'ai beaucoup de patience dans ce cas...
    C'est avec un grand plaisir que je t'enverrai ce savon et même le moucheté loupé pour la peine

    Merci beaucoup Catherine Oh oui, teste le safran !!!

    Annabulles, merci pour ton gentil commentaire Oui, le safran avec les coquilles saint-jacques, c'est super ! Et la poularde au vin jaune et safran ! Bon j'arrête...
    Ce qui m'a plu dans l'hv de pavot bleu, c'est d'abord son nom quand je l'ai vu en boutique
    Je fonctionne comme ça, à l'imaginaire... Ensuite, que dire, c'est une huile riche en omégas 3 et 6, ça me va

    Ma Patsch, je suis dans tes bras !
    Je peux disperser le safran allègrement dans le savon puisque c'est mon fils qui me l'a offert.
    Rien n'est trop bon pour le savon ! J'hésiterais quand même à y mettre du caviar ou de la truffe

    Merci Rebelle aussi ! La mise en scène est simple : un bout de chiffon, trois plantes et hop, le tour est joué

    Merci Rokia Je suis d'accord, tous nos savons sont très beaux et je n'en doute pas, ils seront excellents sous la douche.
    L'huile de pavot bleu provient d'un magasin bio. J'aime tellement le parfum des glycérinés aux agrumes que j'en mets dans le savon en espérant qu'il participera au parfum. Oui, ça demande un temps de séchage plus long, mais c'est pas grave
    La neige c'est beau ! Ici, le temps est tellement gris que ça oblige à une consommation de chocolat intense... à défaut de marrons
    J'aurais aimé attendre davantage avant de publier mon savon, mais le défi arrive à son terme et j'attends les publications à venir avec impatience.

    Posté par gingembre le 21 novembre 2016 à 16:13
  • Un savon au safran... on ne se refuse rien!!!
    Gingembre, ton savon avec son moucheté très léger mais abondant fait du bien à regarder.
    Il est tout en simplicité mais le safran lui confère un petit je ne sais quoi de sophistiqué!

    Posté par Loulou le 21 novembre 2016 à 19:22
  • La ou tu as raison Gingembre, c est qu'il n est pas facile de trouver comment faire un beau savon moucheté !!!!
    Mais le tien est superbe ,n en doute pas
    Le doute doit être bénéfique, car tu l as bien réussi .😀
    Que donne le pavot bleu das un savon ?
    Je pense que ta synergie d huiles essentielles est fraîche ,je suis fan de la listée citronnée 😀
    Ha du safran ,je n y aurais pas pensé ,il est vrai qu'il parfumé et coloré parfaitement la paella 😀.
    Bises 😁

    Posté par Sylvie le 21 novembre 2016 à 20:36
  • Il est super beau ton savon! Tout moucheté et pointillé et avec des couleurs intéressantes! Il doit sentir bon en plus ^_^
    Tu crois que le safran est responsable pour le jaune sur ton savon? Il ferait pareil que dans la paella? Hihi!
    En tout cas, c'est dommage que tu sois déçue, moi je l'aime bien!

    Posté par S4br1n4k le 21 novembre 2016 à 21:46
  • Merci Loulou pour ton commentaire.

    Ah ! chère Sylvie, il me semble que réaliser un vrai moucheté tel qu'il apparaît sur les œufs est impossible pour moi. Il me faudrait davantage de patience et de doigté.
    L'huile de pavot serait proche de l'huile de chanvre et bénéfique pour la peau. De plus, je l'aime beaucoup dans les salades.
    On pourrait marier safran et piment d'Espelette dans un savon ? A tester.
    Merci ma Sylvie

    Sabrina, j'ai parié sur la couleur que le safran donne au riz Oui, je pense que je lui dois les traces jaunes. Mais je ne l'utiliserai pas pour colorer entièrement un savon, trop onéreux...
    Je te rassure, je l'aime bien tout de même ce savon mais il n'a pas tenu toutes ses promesses

    Posté par gingembre le 22 novembre 2016 à 09:33
  • Il est magnifique ton moucheté gingembre! Plein de nuances, bien des petites taches, mais pas trop. Oui, un côté un peu brut, mais c est le style du moucheté, un côté un peu terrien, qui promet de gratouiller un peu! Et alors au safran. Quel luxe!... bravo bravo!

    Posté par Madame Propre le 22 novembre 2016 à 22:25
  • J'aime beaucoup les couleurs tendres de ton savon Gingembre. Le jaune vif du safran est superbe et ressort bien mieux que les pétales de calendula qui je trouve restent toujours très discrets dans un savon. Ton huile de pavot bleu a en effet une appellation qui vend du rêve pour une savonnière et je pense que le jour où je la croise dans ma biocoop elle repart avec moi aussi
    Bravo pour ce beau savon.

    Posté par Zaza Lismartagon le 23 novembre 2016 à 18:56
  • Ton savon a de quoi faire rêver. Les ingrédients luxueux, l'huile au nom digne d'un roman,une recette efficace et un parfum enivrant. Je le trouve très bien réussit et visuellement magnifique.

    Posté par Caroline le 23 novembre 2016 à 21:59
  • Re y a des fessées déculottées qui se perdent Gingembre !
    Non mais ton savon est superbe et c'est ce côté "roots" qui est beau.
    Je préfère 1000 fois un savon un peu "cabossé" qui est authentique qu'à u truc rigide et parfais que pour l'aspect visuel.
    Car ton beau est fabriqué avec amour et plein de belles et bonnes choses à l'intérieur.
    Aussi, les nôtres sont des trésors notamment le tien, so chic avec du safran.

    Celle qui publie après toi est super chanceuse 😃

    Posté par emadra le 23 novembre 2016 à 22:41
  • Merci Madame Propre, j'espère que le "gratouillage" se fera en douceur

    Merci Zaza, j'aime les coquelicots, les pavots, alors s'ils sont bleus, je ne résiste pas !

    Merci Caroline pour ce gentil commentaire

    Chère Emadra, oh non pas de fessée !
    Je suis d'accord, moi aussi je préfère le vrai, le naturel, le bon et aussi la touche de folie et de rêve que l'on met dans nos savons.

    Posté par gingembre le 25 novembre 2016 à 08:28
  • Il est très beau ce savon ! On distingue le safran qui fait un joli jaune . C est une bonne idée le safran, j aurais pas osé ... J adore mettre de l'he listera cubeba dans mes savons aussi ...certainement un beau résultat dans un mois !

    Posté par Chafou le 27 novembre 2016 à 19:25
  • Merci beaucoup Chafou pour ton commentaire.
    Moi aussi, j'aime bien la fraîcheur de la litsée mais elle ne plaît pas à tout le monde.

    Posté par gingembre le 28 novembre 2016 à 13:40
  • Alors...
    Il est tout à fait fidèle aux photos et c'est effectivement curieux de voir que les fleurs de calendula semblent absentes!!

    J'ai pris une loupe parce que la vieillerie m'assaille et je pensais pouvoir mieux distinguer leur jaune de celui du safran très visible mais non...

    J'adore le parfum, très frais avec la sauge en fond qui se sent drôlement bien. Je n'en ai jamais mis dans un savon et ça sent comme la sauge sclarée, odeur qui me fait chavirer.
    Comme tu n'as pas précisé l'espèce de sauge, j'ai un doute. Pas la sauge officinale n'est-ce pas? Elle n'est pas en vente libre en France.

    La côté que tu décris brut de décoffrage est pourtant du genre qui me plait le plus. On a été nombreuses à ne pas être contente de nos savons certainement parce qu'on les imaginait différemment.
    Que dire du fait que le tien est précieux, gourmand visuellement et qu'il sent génialement bon.

    La sauge sclarée et la bergamote sont des bienfaitrices du mental.
    Et là ma gingembre, je suis "bienfaitée" rien que de l'essayer sur les mains. Faut-l qu'il cure encore un peu?

    Posté par michele le 05 décembre 2016 à 11:26
  • Michèle, je suis pourtant certaine d'avoir intégré des fleurs de calendula dans ce savon
    La sauge est bien sûr sclarée, je ne connais qu'elle.
    Dans deux jours, ce bébé aura un mois
    Je préfère toujours attendre avant d'utiliser les savons, parfois longtemps...
    J'ai beaucoup stocké les savons des copines en plus d'un exemplaire des miens que je me retrouve avec un stock fourni. Parfois, le parfum se perd un peu, mais quel bonheur d'utiliser ces "vieux" savons !
    Je trouve qu'ils se bonifient, comme le vin
    Chère Michèle, mille mercis pour ta bienveillance.

    Posté par gingembre le 05 décembre 2016 à 13:14

Commenter l'article