Premier marbrage

Savonnerie

Par Caroline26

      La participation au défi savon moucheté m'a donné le goût de l'expérimentation.

Nouvellement inscrite sur le groupe Facebook des savonneuses du Québec, je vois passer des marbrages plus beaux les uns que les autres et je me mets à rêver d'être un jour capable d'en faire autant.

En attendant, je me décide à tenter un marbrage simple sur deux teintes, en superposant les couches dans le moule.

      Bien que très satisfaite de mon dernier savon et de sa teinte naturelle, je regrette le ton un peu trop pâle, je vais donc utiliser à nouveau l'urucum pour la partie orange mais cette fois en mélangeant directement la poudre à la trace.

Pour l'autre couleur j'hésite, et va savoir pourquoi je me décide pour le vert.

Il faut savoir que le vert, mis à part dans la nature, n'est pas ma couleur favorite.
Mais voilà, avec l'orange ça me parle.

      J'ai un oxyde vert mais j'ai lu quelque part qu'il pouvait faire rancir le savon, une argile verte mais il semble qu'elle ne donne que très peu de couleur. Je tombe sur la poudre de Sidr que j'utilise dans mon shampoing solide et je me dis que ça vaut la peine d'essayer.

savon caroline



       Me voilà donc partie pour l'élaboration de la recette, et c'est là que les ennuis commencent.

Depuis un moment je voulais un savon au chanvre, mais voilà, en ouvrant ma bouteille je me rends compte que l'huile est rance :-(.
Je change donc d'avis et je pars sur une autre recette, avec ce que j'ai à la maison.

J'ai encore eu une mauvaise surprise avec ma bouteille de ricin qui était presque finie et j'ai dû remanier les % au dernier moment, comme quoi il vaut mieux peser ses huiles avant de préparer la soude:

Coco 19.6%
Olive 37.5%
Palme 14.7%
Tournesol 9.8%
Karité 9.8%
Carthame 4.9%
Ricin 3.7%

      Les % sont étranges parce que j'ai ajouté un peu d'huile à la trace pour diluer les poudres. Je prévois un surgraissage de 8% et j'ajoute de la soie tussah dans la lessive de soude.

J'ai toujours un peu de lait en poudre dont je ne sais pas quoi faire alors j'en ajoute également une cuillère à café pour 1000 gr d'huile.

Bien que j'ai cette fois réduit mon eau (concentration de soude à 32%), ça reste encore trop peu, le savon étant resté franchement mou pendant 4 jours, j'ai réussi à le démouler mais le centre était encore vraiment mou et n'a commencé à sécher qu'après la coupe.

      J'ai donc fait un marbrage, oui parce que là était l'idée première.

Ma première réaction n'était pas très optimiste, mais après quelques tranches je le trouve finalement pas mal.
Comme vous pouvez le voir sur les photos, le vert a viré au brun, et ça me plaît bien, les deux couleurs se marient bien.

Le changement de couleur est venu progressivement, je regrette de ne pas avoir pris de photo au moment de la découpe car seul le bord avait bruni, ce qui donnait une impression de cadre tout autour du savon, c'était assez esthétique.

Le 1er test m'a déçu, le savon est pour l'instant très gluant et la mousse quasi inexistante. Je n'ai pas forcément besoin de mousse, mais le gluglu me dérange plus. A voir après la cure ce qu'il donnera.

En vous écrivant ceci, je pense déjà à mon prochain savon, puis aux suivants, ça y est, je suis piquée.

20170110_220013[1]

 

20170110_220028[1] 20170110_220042[1] 20170110_220022[1]

 

 


Autour du chaudron

    Oh oh caroline. Bravo pour ton1er mabrage. Je ne sais pas si je dois te souhaiter prompt rétablissement pour la piqûre (si c'est le cas tu ne feras plus de savon avec enthousiasme) ou te dire de foncer dans cette passion.
    La seconde option est bien plus interressante 😉
    Pour ton lait en poudre tu peux en mettre bien plus que tu l'as fais. Tu pourrais y aller à 1 cuil. à café pour 100g de savon.
    Impatiente de voir la suite. ☺
    Bon week-end à toutes 😗☺

    Posté par Rokia le 14 janvier 2017 à 14:34
  • Je le trouve très beau ce marbrage mais surtout la gourmande que je suis à immédiatement repéré la vanille et la noisette, on dirait une glace. Je suis ravie de voir que le Défi du Moucheté t'a donné le virus de la savonnerie. As-tu été prévenue qu'une fois commencé on ne s'arrête plus !!!!!!
    La cure réglera le soucis de "gluant". Bravo pour ce 1er marbrage qui j'en suis sûre sera suivie de beaucoup d'autres.

    Posté par Elfe-des-Bois le 14 janvier 2017 à 19:27
  • Et bien Caroline te voilà fichue!!! Mais c'est pour une très bonne cause ^-^
    En tout cas, tu ne te laisses pas abattre... Ton marbrage et bien réussi.
    A bientôt pour de nouvelles aventures savonnesques de ta part ^-^

    Posté par Loulou le 15 janvier 2017 à 23:03
  • Hou la, mon commentaire posté hier semble avoir disparu dans le limbes du net!!
    Je disais que pour un premier marbrage, c'est une belle réussite, les motifs m'évoquent vraiment un bois précieux veiné.

    J'ai grossi l'image pour voir si l'urucum ajouté à la trace avant donné un mini moucheté, on dirait bien que non! J'ai pris l'habitude (sauf désir contraire bien sur) d'ajouter la plupart des colorants dans les huiles avant la soude pour avoir un ton très uni.

    Prends patience pour la texture, qui change souvent au séchage. A quelle température environ as-tu saponifié? L'atmosphère du lieu de saponification joue également car le froid ralentit la prise. L'hiver, il m'arrive d'emmitoufler mes savons pour hâter la solidification de la pâte.

    Tu te débrouilles bien, Caroline, et comme disent les copines, t'es fichue, tu as attrapé le virus savonnier

    Posté par venezia le 16 janvier 2017 à 14:12
  • Merci les filles pour vos messages, j'apprécie beaucoup ces échanges sur notre passion.

    Rokia,

    Je n’ai aucun regret pour la piqure et je ne veux surtout pas la soigner . Merci pour les conseils sur le lait, je vais essayer un peu plus la prochaine fois.

    Venezia,

    Il y a bien un effet moucheter, je prends note que si je ne le veux pas, il faut plutôt ajouter les teintes dans les huiles. Mais dans ce cas, comment fais-tu si tu as plusieurs teintes ? Tu prévois dans l’élaboration de la commande les différents batch de couleur pour avoir la bonne quantité de soude dans chaque couleur ? Comme si tu faisais plusieurs petites recettes qui finissent dans le même moule ?

    J’ai saponifié à environ 40 degrés, j’ai trouvé que ça avait mis beaucoup de temps à refroidir. Chez moi (à l’intérieur je veux dire) il fait environ 23 degrés dans la cuisine et très très sec. Je me demandais aussi si le genre de moule utilisé peut impacter sur ce genre de chose. Par exemple un moule en bois ou un moule en silicone. Pour l’instant j’utilise en silicone, mais comme ce n’est pas très dur, je trouve le démoulage assez difficile.

    Tous ce monde est si excitant, j’ai envie de m’y remettre immédiatement. Vivement la prochaine fois.

    Posté par Caroline le 16 janvier 2017 à 15:53
  • Caroline, si tu veux faire un marbrage avec pls couleurs, il suffit de partager ta pâte de savon à la trace fine dans pls contenants. Un contenant par couleur. Au début, je te suggère de commencer par deux couleurs et avec une recette qui te permet d'avoir une trace longue ainsi tu auras le temps de faire tes mélanges. Puis tu pourras faire avec plus de couleurs...
    En effet, la saponification est différente ds des moules en bois ou en silicone. La phase de gel est souvent plus marquée dans les moules en bois qu'en silicone. Parfois, même l'aspect du savon est différent suivant les moules utilisés.
    Sur YouTube, il y a plein de vidéos en français, en anglais qui te montrent commnent faire des marbrages. Tu pourras ainsi voir comment préparer tes pots pour les colorants.
    Bonne continuation ^-^

    Posté par Loulou le 17 janvier 2017 à 01:17
  • "comment" : message parti trop vite...

    Posté par Loulou le 17 janvier 2017 à 01:17
  • Caroline, il est bien joli ton marbrage, les couleurs sont harmonieuses ; la preuve que même sans grande expérience le fait maison est réjouissant.

    Tu constateras que le résultat peut être très différent selon le moule utilisé, avec la même recette . Cependant, contrairement à Loulou, je trouve que la phase de gel est plus fréquente dans les moules en silicone que dans les moules en bois, à taille égale bien sûr, tout dépend de l'épaisseur du silicone, s'il est épais il entretien la chaleur du savon, si ce sont de petits moules en silicone cet effet n'est pas observable ; oui, c'est complexe tout cela mais nous réserve toujours de belles surprises.

    Te voilà atteinte par un virus bénéfique

    Posté par Catherine le 17 janvier 2017 à 08:23
  • Caroline, ton premier marbrage est vraiment réussi. J'aime beaucoup les couleurs de ton savon.
    Les débuts en savonnerie sont tellement excitants ! Quelle chance ! J'aimerais retourner en arrière

    Posté par gingembre le 17 janvier 2017 à 10:05
  • Chère Caroline,

    Quel plaisir de voir que tu as eu le goût de revenir nous raconter la suite de tes aventures!
    Je me suis dit que cela valait une petite retouche avec les liens pour que d'ici 1000 ans si l'internet ne se scratche pas avant, on puisse savoir que Potions et chaudron via le défi moucheté t'a permit de contribuer au lavage de la planète

    Si mon goût personnel me mène de plus en plus vers une simplification extrême des savons, je suis ravie de voir le goût des autres.
    L'urucum que je vais redécouvrir du coup semble avoir une teinte bien plus adoucie dans ton marbré.

    Je me demande si le marbré est un tiger stripes fait en coulant alternativement les pâtes ou si tu as utilisé une autre technique?
    Dis nous en plus dessus.

    Il me semble comme Elfe des bois que la mousse va se développer avec le temps de séchage et qu'avec près de 20% de coco boosté par le ricin, ça devrait marcher.

    Alors c'est quoi le prochain savon?

    Posté par michele le 17 janvier 2017 à 10:41
  • Complètement d'accord avec toi Gingembre
    Dans le bain jusqu'au cou , Caroline et c'est pas fini !

    Posté par patsch le 17 janvier 2017 à 10:52
  • Il est très joli ce marbré.
    C'est souvent dans les marbrés que j'ai le plus redouté les variations de couleur
    dû à la phase de gel ou à dame soude, révervant parfois de bonnes surprises, d'autres fois déroutantes. Je te souhaite une très belle aventure au pays des bulles.

    Posté par annabulles le 17 janvier 2017 à 15:59
  • J ai zappe ce message ! Et c est dommage pour un premier marbrage il edt très réussi 👍je fais peu de marbrage ,mais j aime ceux des autres ....et tu me donnes envie
    Si tu veux une couleur plus vive qu avec l urucum ,essaie le curcuma qui done de belles couleurs 😁si tu n en as pas je t en envoie !
    Bonne journée 🌞

    Posté par Sylvie le 20 janvier 2017 à 08:45
  • Merci pour vos commentaires. J'aime vraiment beaucoup ces échanges.
    Je me rend compte qu'aucun de mes savons n'a fait de phase de gel,malgré l'isolation dans un linge.

    Michèle,
    Merci pour les retouches et la mise en page,la prochaine fois je regarderai mieux comment le faire moi même.
    Pour le marbrage oui,c'est un tigre stripes. J'avais un peu de peine à viser le centre du moule et je n'étais pas toujours très régulière sur la quantité de pâte versée à chaque fois. Une fois le moule rempli,j'ai également passer un stick dans la largeur. Je pense que ma pâte était trop épaisse,il faut que je gère mieux la trace fine.

    Sylvie,
    Merci beaucoup pour ta proposition,ça me va droit au coeur. Il se trouve que j'ai un papa fin cuisinier et je suis sûre qu'il en aura encore de celui que je lui avais ramener d'un voyage professionnel. Mais c'est vraiment très gentil à toi. Le curcuma aura-t-il un effet exfoliant?

    Posté par Caroline le 20 janvier 2017 à 21:43
  • pas d effet exfoliant pou le curcuma ,juste une jolie couleur orangée !je l incorpore a la trace ou parfois deja ds les huiles un peu avant pour que ca macere 😁.J en mets aussi pas mal en cuisine ...😁

    Posté par Sylvie le 20 janvier 2017 à 23:03
  • Bonjour Caroline et bienvenue. Quel beau savon, je le trouve très gourmand à l’œil. Je fais également peu de marbrages, et des savons très sobres, et je suis toujours très admirative des belles choses qui sont proposées ici ou sur les savonneuses du Quebec. Merci à toi de nous faire partager tes débuts.

    Posté par Nanette le 08 février 2017 à 09:42

Commenter l'article