Ode à l'amour

Savonnerie

Par Caroline26

Il y a un an exactement, ma petite Nalia venait au monde. Il n'y a pas pour moi meilleur souvenir que la naissance de nos enfants (une fois la douleur digérée). Grâce à ma sœur sage-femme et malgré une provocation à 10 jours après le terme, j'ai eu un deuxième accouchement magique.

Quel rapport avec ce blog me direz-vous. Et bien pour fêter ses un an, j'ai eu envie de lui rendre hommage en lui faisant un savon tout naturel. C'est également une façon pour moi de faire gentiment mon deuil de l'allaitement, qui risque de se terminer dans un avenir proche.

Je l'ai voulu très doux. L'huile de lin à mauvaise presse en raison de sa très forte sensibilité à l'oxydation, mais les calculateurs lui prête une douceur incroyable. Je la couple à l'huile d'avocat souvent utilisée pour les savons bébés et j'y ajoute mes habituels olive, ricin, karité.

Je remplace l'huile de coco par de l'huile de babassu que j'espère moins asséchante,

et enfin j'ajoute un peu de beurre de cacao, pour la dureté qu'il apporte au savon mais surtout parce que j'ai un grand stock que je n'utilise pas vraiment. Cela me donne la trame suivante :

Huile de Babassu : 20%

Huile d'Olive : 20%

Beurre de Karité : 20%

Huile de ricin : 15%

Beurre de Cacao : 10%

Huile de lin : 10%

Huile d'avocat : 10%

Un surgraissage de 5% et une lessive de soude concentrée à 33%. J'ai utilisé du lait maternel pour la totalité du liquide de dissolution.

Avant la phase de gel, il est bien plus clair que le resultat final

Patsch m'avait prévenu que je risquais d'avoir une trace rapide en raison du fort taux d'acide stéarique dans ma recette.

Je voulais tenter un marbrage goutte, mais c'était sans compter sur mon beurre de Cacao brut rendant le tout brun, j'ai donc abandonné l'idée du marbrage et simplement ajouté deux cuillères à soupe d'argile blanche à la trace. J'ai obtenu une trace bien épaisse, et une phase de gel totale.

Je l'ai parfumé (parce que ce n'est pas parce qu'on est un bébé qu'on peut pas sentir bon) avec de l'Orange 5 fold. Il sent divinement bon.

Démoulé environ 48h plus tard, je l'ai laissé encore quelques heures avant de le couper, et j'ai apposé le tampon le lendemain.

20170313_091522

20170313_091534


Autour du chaudron

    Caroline ,merci pour cette article superbe qui me donne la pêche !
    Ton ode à l amour est très belle ,et surtout garde bien cet article pour le montrer à ta petite fille 😉
    Je suis d autant plus touchée que ma fille voudrait un savon pour son bébé qui va naître en juin 🐣
    La recette est écrite : iln y a plus qu a
    La tienne me plaît aussi beaucoup ,j ai déjà utilisé du lait maternelds un savon ,celui de ma belle fille que j avais congelé ,
    Par contre je l avais mélange aux huiles .
    Ton tampon est magnifique et est très approprié 😀
    Faisais tu d autres produits quand ta petite fille était encore bébé ?
    Et pour toi ?,j ai seulement fait pour ma fille une huile ,puis une crème pour les vergetures et toujours sa crème visage .
    En tout cas bravo 😀et très joli prénom !!!

    Posté par Sylvie le 13 mars 2017 à 13:07
  • Comme c'est émouvant Caroline!

    Tu nous le racontes si bien qu'on regrette de ne plus avoir de bébé à allaiter pour pouvoir en faire aussi.

    Je trouve ta recette formidable et d'avoir pensé au babassu à la place de l'huile de coco ne peut que le rendre bien moins détergent.

    Je vais regarder les proportions en acide laurique et je reviens

    Posté par michele le 13 mars 2017 à 18:08
  • Sur les fiches d'Aromazone, il est indiqué :
    BABASSU - Acide laurique : 40.62% Acide oléique: 13.65%
    COPRAH - Acide laurique: 48.55% Acide oléique: 7.47%

    Mais l'huile de coprah contient un peu d 'omégas 6 qui sont très doux et compensent certainement le plus fort taux d'acide laurique.

    Moi j'adore ta formule et je regrette presque qu'il soit marron. Mais on lui pardonne avec tant d'amour dedans

    Merci Caroline!

    Posté par michele le 13 mars 2017 à 18:15
  • J'oubliais, et le tampon?

    Posté par michele le 13 mars 2017 à 18:15
  • Sylvie,
    Je souhaite déjà tout le meilleur à ta fille et à son bébé à naître.
    Merci pour ton message.
    Pour ce qui est des soins pour bébé,je n'ai utilisé que très peu de chose,un liniment pour la toilette, pour le bain un savon voir même juste à l'eau. Une huile apaissante pour son petit ventre ou pour les crises de pleures avec quelques huiles essentielles adaptées. Pour moi j'ai aimé me masser le ventre avec un cerat fait selon la méthode de Michèle ou une simple crème que je me suis concocté. L'important étant d'hydrater et de nourrir la peau. Et l'indispensable huile pour le périnée pour la préparation du terrain. Là j'ai pris la Weleda mais une simple huile, de macadamia par example, serait parfaite,c'est surtout le "massage" qui est important.

    Michèle,
    Oui quand j'ai écris la recette je n'ai pas pensé à la couleur dominante du beurre de cacao,je l'aurais peut être laissé de côté si j'y avait pensé. J'aimais bien le beige avant la phase de gel, mais au final j'aime quand même son côté un peu brut.
    Le tampon a été fait sur mesure par une très talentueuse créatrice rencontrée sur Facebook. J'aime les coquelicots,leur beauté éphémère et si fragile. Ils me rappellent mon enfance. En ce temps là les champs agricoles en étaient rempli. Dire qu'aujourd'hui on en voit presque plus à Genève.

    Posté par Caroline le 13 mars 2017 à 22:18
  • Plein d'amour dans ce savon conçu tel un rite de passage ...
    quoi de mieux ...?
    Tu as raison , Caroline !
    A bientôt

    Posté par patsch le 14 mars 2017 à 10:01
  • Quelle belle histoire d'amour Caroline !
    Je ne désespère pas d'être grand-mère un jour et j'aurai certainement l'occasion de m'inspirer de ton joli savon qui doit être bien doux ; j'aime aussi beaucoup les coquelicots.
    Merci Caroline pour ce partage.

    Posté par Catherine le 14 mars 2017 à 16:32
  • Caroline

    Est-ce la même personne quia fait le tampon de Patsch ? Elle l'évoquait ici dans les commentaires:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/12/17/33056017.html

    Posté par michele le 15 mars 2017 à 18:55
  • Oui il s'agit bien de la même personne. Elle fait de très belles choses.

    Posté par Caroline le 15 mars 2017 à 19:58
  • Merci Caroline!

    Posté par michele le 17 mars 2017 à 15:23
  • Bonjour Caroline,
    Quel merveilleux savon et quelle douce histoire. mon fils va faire 6 ans, ce moment me semble déjà malheureusement bien loin. Merci pour ta touchante ode et ce savon délicat.

    Posté par Nanette le 22 mars 2017 à 08:52

Commenter l'article