Beurre nigelle - karité

Soins du corps

Par atelierdemichele

       La formule de ce beurre traitant est simple et déclinable à volonté avec les huiles végétales de son choix. J'ai choisi l'huile de nigelle bio pour ses propriétés traitantes (problèmes de peau, eczéma, peau sèche, crevasses, cheveux à pellicules...)

Pour un beurre plus cosmétique, d'autres huiles végétales peuvent être mélangées entre elles et être enrichies en actifs lipophiles tels les extraits CO2  ou les macérats huileux si la peau les supporte.

On fabrique ainsi des beurres corporels pour peaux sèches à très sèches où tous les ingrédients sont actifs.

Très peu suffit pour protéger la peau de la sécheresse et de la déshydratation. Comme ils ne contiennent pas de cires, leur pénétration est rapide et ne nécessite pas un massage prolongé.

Formule générale :

- 66% Beurre de karité
- 34% Huile végétale

 

20190122_151111

 

Formule du beurre nigelle-karité

32g Beurre de karité
17g Huile de nigelle bio (Bioplanète)
0.5g Vitamine E
0.5g Huiles essentielles (soit 15 gouttes)

pour un pot de 50ml (Aroma Zone)

Mélange d'HE (en gouttes) : 5 lavande fine, 5 manuka, 5 mandarine rouge (*)
(*) ne pas utiliser avant une exposition au soleil

Mode opératoire

Dans un bécher désinfecté, peser le karité, l'huile végétale et la vitamine E
Faire fondre au bain-marie et remuer avec une spatule chaude et sèche.

Hors du feu, continuer à mélanger quelques instants sans laisser figer complètement.


Ajouter les HE et continuer à mélanger encore quelques instants avant de couler en pot de 50ml.


Fermer le pot au complet refroidissement (le lendemain par exemple), étiqueter et dater.

 

20190122_151116

La couleur du beurre

Elle peut être modulée selon celle des ingrédients ajoutés:

- jaune : huiles de germes de blé, huile de soja bio, huile d'avoine bio, macérat huileux de calendula ou de carotte, Co-enzyme Q10, huile de palme brute bio, extrait CO2 de carotte ou de rose

- verte : Huile d'avocat, huile de chanvre, huile de calophylle inophylle, macérat huileux de feuilles de consoude, extrait CO2 de camomille matricaire

 

20190122_151133

 

La texture finale du beurre arrive très lentement au fil des jours.
Le pot ci dessus a été photographié une semaine après fabrication et la texture a continué à évoluer pour être plus dense.

 

20190122_151140 20190122_151146

           Si vous désirez une certaine mollesse, la formule générale sera plus riche en huile végétale:
60% Beurre de karité, 40% Huile végétale  (2 photos ci dessus)

 


Autour du chaudron

    Quel plaisir de te lire Michèle, tu écris toujours de façon à la fois très détaillée et très pédagogique. Je suis bien convaincue que les formules les plus simples sont souvent les meilleures et ce beurre ne fait sans doute pas exception.
    Je ne connais pas l’he de Manuka ni l’hv de nigelle, des must pour les peaux sèches mais j’ai idée que l’odeur est particulière, est-ce exact? Merci Michèle pour cette belle recette, c’est toujours un plaisir de revenir faire un tour te/vous lire sur Potions, bisous à toutes les copines tambouilleuses

    Posté par Malegria le 16 février 2019 à 14:03
  • Merci Michèle, car tu nous offres encore un produit simple mais efficace a décliner comme tu dis avec différentes huiles ! J adore 🤗
    Il doit être bien souple et nourrissant!
    Bon w end a toutes 😎

    Posté par Syllvie le 16 février 2019 à 14:17
  • Ola, Malegria, ¿que tal? Quel plaisir de te lire!! Je pense souvent à toi. Enormes bises.


    Michèle, cette formule simplissime me plait beaucoup. Je vais tester avec du Nilotica que je dois avoir sous la main.
    J'utilise de l'hv de nigelle en ce moment à mini dose (avec huile ess de carotte et de ravintsara) pour tenter d'atténuer des taches dûes au soleil. Je trouve qu'elles palissent un peu (je rajoute un peu de gel d'aloe par dessus).

    Posté par venezia le 16 février 2019 à 15:46
  • Sitôt vue sitôt essayé ! Ma peau aux mains est archi sèche et crevassée suite à de très grosses crises d’eczema... j’ai fait mon pot, je vais le tester dès qu’il aura refroidi ! J’aime ces formules simples avec peu d’ingredients !

    Posté par Christine le 16 février 2019 à 16:05
  • Coucou Malégria, quel plaisir de te lire... Es-tu en France en ce moment?
    Michèle, j'aaaaaadore cette recette toute simple.
    Je vais la tester avec un mélange de macérât camomille et un de calendula.
    J'aime bcp qd tu nous montres l'évolution des baumes : très intéressant! Bises!

    Posté par Loulou le 16 février 2019 à 23:28
  • Hello Loulou, ravie de te lire aussi. Pas en France, non, toujours dans mon lointain Pérou, nous sommes sur le même continent toi et moi

    @Venezia moi ausi je pense souvent à toi Princesse, très heureuse d'avoir des nouvelle, je t'embrasse.

    Posté par malegria le 17 février 2019 à 23:47
  • @ Malégria ^_^

    Posté par Loulou le 17 février 2019 à 23:48
  • Quelle surprise et quel plaisir de te lire chère Malegria, tu nous manques vraiment beaucoup, tes apparitions sont trop rares.

    Michèle, un joli beurre tout simple, comme je les aime. Je termine mes produits entamés et je refais un petit beurre comme celui-ci ; merci Michèle

    Posté par Catherine le 18 février 2019 à 20:35
  • Baume a lèvres ou rouge a lèvres qui ramollit

    Baume a lèvres ou rouge a lèvres qui ramollit en cas de chaleur


    Bonjour a toutes et a tous ,

    Mon baume a lèvres ... quelle addiction quand même !!! et comme je l'ai toute l'année toujours sur moi , il arrive fréquemment qu'il fonde ou ramollisse surtout dans mes poches ou en été ...

    Peut être avez vous le même problème et une solution car je voudrais me pencher sur ce sujet et trouver une solution ..

    Je serais très heureux d'avoir vos réflexions sur ce sujet qui doit concerner aussi les détentrices de rouge a lèvres

    A très bientôt j'espère .... Alain

    Posté par Microbe57 le 22 février 2019 à 12:24
  • Bonjour Microbe,

    Peut être donne ta formule ici et on comprendra plus facilement ce qui peut le rendre mou à la chaleur!

    Posté par venezia le 23 février 2019 à 15:15
  • En fait , je ne suggérait pas une nouvelle formule avec des produits mais , de trouver un moyen pour conserver son baume ou son rouge a lèvres dans son sac ou sa poche même par grosse chaleur sans qu'il se détériore ... exemple : un petit étui ou l'on mettrait son baume
    La question est ... , Etes vous nombreuses a rencontrer ce problème récurrent ?

    Posté par Microbe57 le 23 février 2019 à 15:47
  • - Microbe,

    Oui c'est possible que les baumes fondent à la chaleur du corps ou l'été. Je ne vois pas comment faire pour éviter cela si ce sont des baumes achetés.

    Par contre si vous les faites vous-même cela signifie qu'il manque un peu de cire.
    Et là comme le suggère Venezia il faudrait connaitre la recette pour pouvoir savoir quelle quantité suffirait. En attendant voici une piste qui ne fond pas:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2013/12/15/28658673.html

    - Catherine,

    Ces beurres sans cire me plaisent beaucoup pour les soins un peu traitants. Mais il peuvent être déclinés pour la cosmétique et sont un peu moins lourds sur le visage que les baumes.
    Tu pensais à des HV particulières?

    - On t'embrasse fort Malegria, comment vas-tu?
    L'odeur des mélanges huileux est spéciale en effet car l'huile de nigelle couvre les parfums. Ici ce n'était pas un souci car c'était thérapeutique.
    Fais-tu toujours quelques fabrications?

    As-tu vu comme les choses ont évolué rapidement? On a à présent ici très facilement de l'huile d'inca inchi, du palo santo, du sang du drago...
    Je te remercie de nous avoir fait connaitre tout ça très tôt

    - Loulou,

    Superbe idée avec des macérats! Ici il commence à faire si chaud qu'on se demande si les plantes médicinales ne vont pas déjà pointer leur nez.
    C'est un bonheur.

    - Christine,

    Quelle huile végétale avez-vous choisi?
    Verdict?

    - Venezia,

    Je pense qu'avec du nilotica tu auras une formule fluide qui ne tiendra pas en pot.
    J'aimais l'idée d'un beurre assez solide mais sans cire et j'ai eu du mal à trouver les bonnes proportions de karité parce que la texture évolue longtemps avant de se stabiliser.

    L'avantage c'est que j'ai pu tester sur 10 ou 20g sans problème et que ça a été vite utilisé sur pieds secs quand la texture n'était pas conforme à mes attentes.

    Allez je vais en faire un avec un peu d'huile de chanvre pour peau sèche.

    Posté par michele le 24 février 2019 à 18:46
  • Je vais vous proposer une solution dans une semaine après essai de ma solution qui n'est en aucuns cas une préparation faites maison qui sera adaptable a tous les baumes ou rouge a lèvres ( industriels ou artisanal ) pour les conserver même dans une voiture en pleine chaleur d'été
    A bientôt ...

    Posté par Microbe57 le 24 février 2019 à 18:58
  • Michèle, j'ai justement acheté dernièrement de l'huile de nigelle sans idée particulière de produit, juste en me disant que les propriétés de cette huile sur la peau ne sont plus à prouver et qu'au sortir de l'hiver notre peau a besoin d'être chouchoutéé, ne serait-ce que pour les jambes et les pieds qui retrouveront bientôt le plaisir de se montrer ; ce sera une bonne occasion d'essayer ton mélange.

    Posté par Catherine le 25 février 2019 à 13:04
  • Posté par michele le 27 février 2019 à 10:38
  • Fait avec 60% de karité et des macérâts huileux: impec. Mais j’ai triché en accelerant le refroidissement en plaçant les pots une demi heure ( pas plus) au congélateur pour démarrer la prise particulièrement récalcitrante 😏

    Posté par Venezia le 01 mars 2019 à 18:32
  • Venezia, ton mélange pour les taches m'intéressent, cependant, je vois bien l'utilité de l'huile de carotte pour cet usage mais je m'interroge sur celle de l'huile de ravintsara, peux tu nous en dire plus ? merci.

    Posté par Catherine le 13 mars 2019 à 09:43
  • Heu, Catherine,

    je n'arrive plus à trouver où j'avais déniché ça. Peut être parce que j'adore l'huile de ravintsara… En tout cas, une tache a quasiment disparu. Les autres hélas, c'est très lent. Je doperai mon mélange avec un soupçon de céleri. je n'applique le mélange que le soir, et je passe juste après du gel d'aloes.

    Posté par venezia le 13 mars 2019 à 18:19
  • Merci Venezia. De toutes façons, le ravintsara permettra au moins d'atténuer l'odeur de la carotte et maintenant du céleri... j'ai préparé le mélange je vais commencer à l'appliquer ce soir (si j'arrive à m'y tenir...)

    Posté par Catherine le 13 mars 2019 à 18:30
  • Michèle, j'imagine que la nigelle laisse son odeur, ça ne me dérange pas, je suis assez ouverte sur les odeurs thérapeutiques. Les propriétés sont à privilégier bien entendu et on peut assez facilement marier les odeurs.
    Oui, je formule toujours un peu (mais j'ai arrêté les produits avec une phase aqueuse) et en ce moment je suis en phase savons très intense, j'en ai partout, je ne m'arrête plus!

    Posté par malegria le 31 mars 2019 à 05:38
  • - Malegria,

    Oui le baume sent bien la nigelle et les HE que j'y ai mises ne couvre pas cette odeur. J'apprécie aussi le parfum de l'huile, du coup cela ne me gène pas du tout et n'a pas été un obstacle pour la personne à qui j'ai fabriqué ça.

    J'espère que tu aimerais un jour partager à nouveau tes créations cosmétiques, Potions est toujours ouvert

    Je t'embrasse!

    - Venezia et Catherine,

    N'est-ce pas chez Oléassence?
    Venezia, il me semble que tu avais préparé une de ses synergies pour les tâches brunes tant les commentaires étaient dithyrambiques!

    Mais il semble que les formules ont disparu du nouveau site. Je pense que la législation ne permet plus ces allégations avec les HE:
    https://www.oleassence.com/

    Posté par michele le 01 avril 2019 à 12:36
  • Michèle, la formule d'Oleassence pour les taches brunes était celle-ci :

    Formule ANTI-TACHES BRUNES ( sérum 30ml)

    Huile de Rose Musquée 12ml
    Macérat de Busserole 10ml
    Huile d’Argousier 5ml
    Vitamine E 0,5ml
    Huile essentielle de Céleri 30 gouttes
    Huile essentielle de Carotte 30 gouttes
    Huile essentielle de Géranium R 10 gouttes
    Ce sérum jaune-orangé à l’odeur caractéristique qui pénètre facilement sera à appliquer matin et soir, pendant plusieurs semaines.

    On peut encore trouver ses formules sur le blog du site de vente.

    Ce site vend maintenant des produits finis qui sont composés d'oléoactifs, en l'occurence pour les taches brunes, l’oléoactif ® »BRIGHT

    Moi je me suis fais un mélange comme celui indiqué par Venezia plus un macérat de busserole maison (j'ai mis très très peu de céleri dont l'odeur me rebutait dans mes anciens essais) avec le ravintsara l'odeur est bien plus agréable, j'espère que j'aurai la patience de me tenir à cette routine. Je reviendrai vous dire ce que cela donne.

    Posté par Catherine le 01 avril 2019 à 16:10

Commenter l'article