Baume lisse curcuma

Soins du visage

Par atelierdemichele

         J'ai testé cet hiver un échantillon de baume au curcuma d'une marque bio américaine.

J'ai beaucoup aimé le parfum et rien de très fracassant dans la formule ne m'a fait peur, on sait très bien faire ça nous aussi et pour bien moins cher.
Certains prix de baumes naturels (près de 100€ le pot de 50ml) me donnent le tournis!

 

        Il s'agit d'un baume visage pour peaux sèches, irritées et sensibles.

Sur la pub il est dit que ses actifs bio de haute performance sont choisis pour apporter une action hydratante, régénérante et calmante.
Sa texture souple se transforme en un fluide doré pour un teint éclatant et un confort exceptionnel. Qu'est-ce qu'il ne faut pas écrire pour appâter le chaland!

 

20190122_150814

 

       La composition de l'original est ébouriffante et mérite certainement ce positionnement haut de gamme:

- Huiles de macadamia, jojoba, avocat, pépins de raisin, calophylle inophile, rose musquée, kukui, amandes douces, hibiscus, neem, argousier
- Macérats de consoude et de calendula (je pense sur pépin de raisin)
- Beurre de cacao
- Cire d'abeille blanche
- Vitamine E
- Huiles essentielles de curcuma, carotte, bergamote sans bergaptènes, lavande fine, géranium, santal d'Hawaï, patchouli et absolue de jasmin.

Le dernier soin à l'argousier de Venezia
Le masque à l'HE de curcuma que j'avais imaginé pour Catherine

 

20190122_150601

20190122_150628

 

Ma formule contient moins d'ingrédients, je voulais garder la couleur jaune d'or et le curcuma en plus de terminer mes flacons d'huile de yangu très fine et d'extrait d'argousier.

Surtout j'avais besoin d'un soin très riche afin de lutter contre une sécheresse inconfortable pendant les très froides matinées de février.

 

Formule générale :

8% cire d'abeille, 10% huile de coco vierge et bio, 10% Beurre de cacao cru bio, 70% huile végétale, 1% extrait CO2 et huiles essentielles, 1% vitamine E

 

20190122_150940

 

Formule du baume lisse au curcuma

1.6g cire d'abeille blanche bio (les utiles de Zinette)
2g huile de coco vierge et bio
2g beurre de cacao cru bio
13.8g huile de yangu (Aroma zone)
0.2g vitamine E
0.2g extrait CO2 d'argousier (Bilby and Co.)
0.2g Huiles essentielles (6 gouttes du mélange ci dessous)

 

- Dans un bécher désinfecté, peser la cire d'abeille, le beurre de cacao et les huiles végétales

- Faire fondre au bain marie jusqu'à fonte totale, ajouter la vitamine E et bien mélanger

- Hors du feu, ajouter l'extrait d'argousier et les huiles essentielles, bien mélanger

- Couler en pot (20ml), fermer et étiqueter au complet refroidissement.

 

Mélange d'huiles essentielles (en gouttes) dont on introduit 6 gouttes seulement dans le baume.

6 curcuma frais (Astérale)
2 géranium bourbon (merci Sylvie!)
2 petit grain bigaradier
2 encens sacra
3 santal Ouvéa (merci Catherine!)

 

Pourquoi le curcuma en cosmétique?

Pour ses propriétés anti-oxydantes (peaux ternes et fatiguées, peaux matures, rides et ridules) et pour ses propriétés anti-infectieuses larges (petits boutons ou bobos de peau, pellicules).

J'aime le parfum poivré et poussiéreux qui se marie bien à des notes fraîches ou fleuries.

Attention néanmoins, cette HE a des propriétés anti-oestrogènes qui la contre-indiquent chez les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes qui ont des antécédents de cancers hormonaux.
Aroma zone indique (sur la fiche de son HE, rubrique beauté) que l'on peut l'utiliser jusqu'à 2% en cosmétique dans un soin anti-âge.

 

20190122_150900

 

Mode d'utilisation

Après avoir nettoyé visage et cou, tonifier à l'aide d'un mélange d'hydrolats pour restaurer le pH.
Prélever un mince film de baume, chauffer entre les paumes que l'on applique en pressions lentes sur tout le visage et le cou. Masser délicatement jusqu'à pénétration complète.

Ce baume sert ponctuellement aussi comme soin de nuit pour les yeux, comme réparateur pour lèvres mais là le goût est bien spécial mais moi j'adore aussi.

Et vous savez quoi, je n'y ai pas mis de karité!


Autour du chaudron

    Pas de karité : eh bien on n'en revient pas !!! Toujours un grand plaisir à te lire et à découvrir tes formules. Merci.

    Posté par sylviecamomille le 25 mars 2019 à 18:13
  • Ben voilà ! pour connaître l'effet merveilleux de ce baume va falloir que j'achète cette huile essentielle de curcuma ... car j'ai même le santal d'Ouvéa , viiii
    OUhhhhh tentatrice !

    Posté par Patsch le 25 mars 2019 à 21:12
  • Excellent !
    Rien que la couleur donne envie !A faire très vite ..
    J ai ramené de l huile essentielle de curcuma de la Réunion et elle dort ds un placard .....utilisée juste un peu ds des crèmes antiinflamatoire.
    Je consomme pas mal de curcuma , du bon et j en prends egalement en gélule.....la totale....
    Je relis a tête reposée..
    Bonne journée à toutes ....
    Tu as raison Patsch : une vraie tentatrice 😉

    Posté par Syllvie le 26 mars 2019 à 09:02
  • Ah oui les filles, Michèle nous donne toujours envie de faire un nouveau baume. Celui-ci a une très belle couleur. L'occasion également de terminer les flacons d'huiles si on veut imiter l'original
    J'ai adoré le curcuma de Sylvie et ce sera une bonne occasion de tester l'HE que je ne connais pas.
    Je compte sur ce baume pour soigner une peau sèche d'après-eczéma

    Merci infiniment Michèle pour cette belle recette !

    Posté par gingembre le 26 mars 2019 à 18:04
  • Bisous, Sylvie et Patsch

    Posté par gingembre le 26 mars 2019 à 18:04
  • Quelle belle couleur et quelle belle texture, ça donne envie. Encore un baume que l'on a envie de confectionner ; tu sais bien relancer nos envies Michèle

    Posté par Catherine le 27 mars 2019 à 08:51
  • Bisous Gingembre
    J espère que tu vas bien 🤗

    Posté par Syllvie le 27 mars 2019 à 13:35
  • Ahhh un baume ! J'aime , j'aime ce nom qui m'a toujours plut , dans mon imaginaire je l'associe à quelque chose de précieux, de rare, de mystérieux. hélas je n'en fait pas souvent, je n'y pense pas !
    Ma peau du visage n'étant pas sèche, je ne pensais pas tester celui-ci , mais Gingembre a parlé de peaux après eczéma et là oui pourquoi pas ? Seul hic , je tolère de moins en moins les HE, même très peu dosées. Bon j'ai rêvé, c'est déjà ça! Merci Michèle

    Posté par Makiro le 28 mars 2019 à 12:57
  • Ma chère Michèle,

    Quelle magnifique couleur appétissante, l'ajout d'argousier donne un ton éclatant à ce baume. Le parfum doit être vraiment délicieux (étonnant comme association). Je me suis mise à apprécier l'odeur un peu âpre du rhizome qui apporte de l'amertume en cuisine.

    Pour une copine vivant au Laos, j'avais fait des essais avec du curcuma frais car on en trouve facilement là-bas.
    J'avais couplé le curcuma avec de la tomate dans un macérat:
    http://www.princesseaupetitpois.fr/2016/12/macerat-huileux-tomate-curcuma-et-poudres-de-tomates.html
    pour en faire une sorte de baume, en dosant peu le mélange tomate-curcuma pour ne pas virer peau-rouge
    http://www.princesseaupetitpois.fr/2017/02/baume-onctueux-au-ve-glyceryl-stearate-et-au-curcuma.html

    Posté par venezia le 28 mars 2019 à 17:50
  • Venezia,

    J'ai fabriqué le mélange en privilégiant le curcuma que je voulais utiliser pour l'action cosmétique.
    Bien entendu le mélange géranium, PG , santal et encens sent très très bon.

    Le curcuma par dessus, c'est parce que je voulais absolument un baume au curcuma On pourrait évidemment ne mettre que ça, je le fais aussi!

    Je me rappelle très bien tes tests au rhizomes du Laos. Pistes à creuser je pense, beaucoup de marques de niche bio anglo-saxonnes osent des mélanges qui sont proches de ce que nous faisons en naturel depuis longtemps.

    Je me sens très inspirée par ces façons de faire de la cosmétique et j'utilise de plus en plus de soins 100 % huileux sur peau humidifiée à l'hydrolat. Je coupe régulièrement avec des émulsions pour l'efficacité hydratante.


    - Makiro,

    On peut utiliser des baumes ailleurs que sur le visage si celui ci ne les tolère pas.
    On peut aussi omettre les HE et garder les architectures afin de privilégier la rondeur sensorielle de la composition.

    La possibilité de faire en outre 10 à 20g me semble vraiment un bonus par rapport à une émulsion où ce n'est pas possible.

    Et pour des usages aussi pointus, 10 ou 20g suffisent sur plusieurs mois. J'ai fabriqué ces 20g en février (oui je suis très en retard sur les publications ) et je l'ai terminé il y a 2 jours en léchant du doigt le fond du pot!

    - Catherine,

    Je n'arrête pas même si je suis passablement occupée, mes neurones sont agités par la création cosmétique rien qu'en lisant un magazine, en regardant un site de marques naturelles, une fleur, une photo....

    Et un baume c'est plus long à écrire sur mon cahier qu'à fabriquer.

    - Gingembre,

    Je pense que chaque baume est un agitateur de fabrications cosmétiques!
    Mon 1er message sur Potions et chaudron concernait les baumes et la façon de les enrichir ou de les garder simples avec 3 ingrédients.

    La vogue de la cosmétique naturelle leur fait la part belle aujourd'hui au même titre que les sérums huileux alors nous les pionnières n'allons pas les bouder tout de même!
    Tu sais j'en fabrique pratiquement chaque semaine...

    - Sylvie,

    Le curcuma de La Réunion est réputé pour être le meilleur du monde!
    J'en ai aussi, offert par toi et que je garde pour la cuisine.

    Jutilise l'HE d'Astérale qui a une parenté je pense avec celle de l'île que je n'ai jamais achetée je crois.

    La couleur de ce baume en plein hiver, ça a été un régal! J'ai depuis fait un beurre vert pour honorer le printemps

    - Patsch,

    Oublie le curcuma et fais le juste avec PG, géranium, encens et ce merveilleux santal d'Ouvéa.
    Si tu connaissais Ouvéa tu oublierais le curcuma vite fait!!

    N'est-ce pas Catherine?
    https://www.google.com/search?q=Ouv%C3%A9a&tbm=isch&source=univ&client=firefox-b-d&sa=X&ved=2ahUKEwjwx8G23a7hAhX6DmMBHeWUAZYQsAR6BAgJEAE&biw=1563&bih=864

    - Sylviecamomille,

    Tu le croirais, j'ai fabriqué aussi ce matin un baume sans karité, juste avec un beurre de cacao bio de Madagascar offert par Mk qui m'a fait chavirer!
    Une splendeur comme elle sait en dénicher.

    J'y ai mis du coco de Sao Tomé et j'ai passé le WE à écrire la formule en changeant et en barrant plein de choses jusqu'à une merveille que je partagerai peut-être avec vous si vous n'en avez pas marre de me lire avec mes baumes...

    Posté par michele le 01 avril 2019 à 13:03
  • Michèle, arrête de me faire rêver avec Ouvéa, j'ai vraiment la nostalgie du sable blanc, de l'eau transparente et du santal que je n'ai presque plus... snif...

    Non tu ne nous lasses pas avec tes baumes, ton engouement est communicatif et tes formules sont tellement variées que chacun chacune peut y trouver son bonheur, continue....

    Posté par Catherine le 01 avril 2019 à 16:21

Commenter l'article