Esters de karité faits maison

Secrets de fabrication

Par atelierdemichele

  La légèreté des esters est perceptible dans les émulsions ou les baumes; On sent vraiment leur pénétration plus rapide, leur moindre effet gras sur la peau.
Mon message concerne plus précisément des ethyl esters de beurre de karité ou encore shea butter ethyl esters faits maison.

    Fabriquer des esters soi même pour en faire des émulsifiants a été partagé sur les blogs de cosmétique maison.

Certaines ont fabriqué leur céralan, leur olivem et l'on a saponifié ou estérifié de la cire d'abeille pour en faire des émollients ou des  émulsifiants totalement faits à la main.

Les pionnières: blogs de Célimène, Lolitarose , Colchique et Home Mady
Céralan maison par Venezia, Aloé cold cream aux émulsifiants maison

Selon l'INCI désiré, il faut simplement un ou plusieurs corps gras ou cires, de la glycérine ou de l'alcool éthylique à 90°, de l'acide citrique ou du vinaigre pour accélérer la réaction, un bain marie et de la patience.

 

20190425_122922
Le beurre de karité du Bénin à gauche , les shea butter ethyl esters à droite

 

 

           Quand j'ai vu apparaître dans des baumes naturels l'INCI shea butter ethyl esters c'est à dire des esters d'alcool éthylique (celui qu'on boit) et de beurre de karité, je me suis dit que j'allais tester.
Grande fan de beurre de karité je suis convaincue de ses propriétés cosmétiques réparatrices et je me désole toujours face à ceux qui ne l'apprécient pas tant que cela.

Pourrait-on imaginer qu'estérifié, il s'allège, garde l'émollience et plaise mieux?

Étant donné que mon karité du Bénin n'est pas raffiné, il contient beaucoup d'insaponifiables sous forme déjà estérifiée.
Ses acide stéarique et oléique devraient s'estérifier et s'alléger après ma fabrication mais donneront un produit solide et non liquide.

1 part de beurre de karité
+ 1/2 part de vinaigre d'alcool
+ 1/2 part d'acide citrique
+ 3 parts ou plus d'alcool à 90°

20190426_174604

 

Fabrication de l'éthyl ester du beurre de karité

30g de beurre de karité
15g de vinaigre blanc bio
15g d'acide citrique en poudre
90 à 100g d'alcool à 90° non rectifié (merci Annabulles!)

 

- Dans un bécher désinfecté peser le vinaigre et y dissoudre l'acide citrique. Ajouter l'alcool
- Faire fondre le beurre de karité dans un bécher et y ajouter les liquides.
Choisir un bécher bien grand car ça mousse dans les premières minutes de chauffe.

- Mettre au bain marie bouillant en mélangeant régulièrement pendant 45mn à 1h
J'ai mixé de temps  en temps tellement j'en avais marre de touiller à la main...

20190426_174410 20190422_154258

 

- Laisser refroidir éventuellement au frigo
- Récupérer le disque solide plus ou moins mou qui surnage. Jeter l'eau.

- Poser le disque sur un papier sulfurisé, sécher délicatement et faire refroidir à nouveau

- Pour éliminer l'odeur de vinaigre résiduelle, remettre le disque avec de l'eau de source au bain marie, bien mélanger une fois fondu, ajouter une capsule de vitamine E si l'on craint le rancissement.
- Faire refroidir au frigo, récupérer le disque, sécher et mettre en pot

 

20190430_170737

 

Comparaisons entre beurre de karité et ethyl esters de karité

Indéniablement le toucher est plus sec, plus pénétrant et l'on garde tout de même la souplesse de la peau après application. La sensation de peau assouplie, lisse et rebondie est manifeste.

Pour pouvoir vérifier le comportement dans un baume j'ai fabriqué 20g de ma formule de base:

12% cire d'abeille
20% beurre de karité (coupe marbre blanc) ou shea butter ethyl esters (coupe marbre noir)
68% huile végétale (macérat de vanille sur sésame Aroma zone)

Les deux baumes à première vue se ressemblent un peu.

. Celui au beurre de karité a une onctuosité plus grande, il laisse un film brillant sur la peau et doit être massé longuement avant de pénétrer. Au bout de 2h le dessus de ma main est toujours souple et hydratée.

. Celui à l'ethyl ester de karité est plus dense, il pénètre rapidement en laissant la peau presque sèche. Au bout de 2h, le dessus de ma main est toujours lisse et souple mais j'aurais besoin d'un peu plus de nutrition. C'est attendu, un ester est plus sec au toucher et c'est pour cela que l'on l'utilise, il allège les corps gras et les produits huileux.

J'ai testé l'éthyl ester de karité dans un lait raffermissant et j'adore le rendu!
Je pourrais utiliser cet ester tel quel, voire même tenter de le monter en chantilly pour voir.

 

20190430_170921

Et vous, appréciez-vous le beurre de karité pur sur la peau?
Etes-vous intéressé par du karité plus pénétrant et moins gras au toucher?

 


Autour du chaudron

  • Bonjour Michèle,
    J'ai testé un cerelan maison il y a quelque temps et ce genre de tests me plait bien. J'adore le karité, ça me tente bien d'essayer ça. Penses-tu que ça puisse avoir un effet bénéfique sur le côté granuleux dans les baumes?

    Posté par Caroline le 30 avril 2019 à 22:52
  • Michèle, je pense que c est toujours intéressant d essayer !
    J apprécie le karité pur et bien sur je suis partante pour un beurre plus pénétrant en étant moins gras 😊
    Si je comprends bien tu ne l as pas utilisé en tant qu émulsifiant ds ton lait ?en chantilly 😋

    Posté par Syllvie le 30 avril 2019 à 23:33
  • Salut Michèle et toutes
    Ça c'est le genre de recette qui allume ma lanterne au point d'en rêver 😛😉
    Du beurre de karité comme base.
    Merci encore et toujours pour tes partages
    Biz à vous

    Posté par Rokia le 01 mai 2019 à 03:17
  • J'avais essayé plusieurs esters ou émulsifiants fait maison, j'avais trouvé ça intéressant, tant à fabriquer qu'à utiliser, sans compter le plaisir d'en savoir un peu plus sur ce qu'on utilise d'habitude tout fait ), mais c'était avant la difficulté à trouver de l'alcool non modifié !
    J'aime beaucoup le karité dans mes crèmes, ou tout seul, j'en ai d’ailleurs un pot sur ma table de nuit. Il est si polyvalent qu'il est indispensable
    Alors si en plus on peut en faire un émulsifiant, ou un "ajout allégeant", c'est le top ! Me reste à trouver de l'alcool non modifié...
    Bisous.

    Posté par Elisabeth le 01 mai 2019 à 08:30
  • Question bête mais ça ne pourrait pas se faire avec de l'alcool modifier? J'ai un alcool à 96% pour les parfums par exemple.

    Posté par Caroline le 02 mai 2019 à 06:58
  • Coucou Michèle,

    ça réveille le souvenir d'anciennes expériences. La raréfaction de l'alcool pharmaceutique plombe hélas ces souvenirs. J'ai de l'alcool à 96 espagnol, -propre à a consommation- je peux peut être le métamorphoser en alcool à 90 grâce à la table de Gay Lussac, mas je dois dire que je gère son niveau avec avarice, car je n'ai pas de projet immédiat de voyages en Italie ou en Espagne pour rebooster mon stock… 

    Posté par venezia le 02 mai 2019 à 10:46
  • - Venezia,

    Je trouve de l'alcool non modifié à 90° à Paris dans certaines officines qui ont accepté d'acquitter les droits de douane.
    Il faut vraiment chercher et les garder précieusement pour les usages où on ne peut pas faire autrement.

    Je pense qu'il ne faut pas capituler et demander à son pharmacien!

    - Caroline,

    Si ton alcool est modifié au bistrex, ton ester sera juste amer. Il me semble que le bistrex supporte la chaleur donc il n'y aura pas de souci a priori avec la fabrication de l'ester. Il faudra veiller à ne pas l'utiliser dans un produit proche de la bouche.

    J'ai eu des surprises avec de l'alcool de parfumeur utilisé pour désinfecter un tube ...

    Mais vraiment demande à ton pharmacien, il doit chercher à s'en procurer si tu acceptes de le payer.

    - Elisabeth,

    Demande à ton pharmacien.
    Il s'agit de la marque Gifrer très courante et sur le dessus du bouchon il est noté "Droits acquittés".

    Je me demande si tous les pharmaciens ne pourraient pas l'acheter à leur grossiste même à l'unité, avec l'augmentation de prix dû aux douanes et que Gifrer a certainement réglé pour faciliter la dispensation.

    Mon flacon de 250ml m' a coûté moins de 7 € hier ... Il me semble que je l'achetais près de 12 euros peu de temps après la crise.

    Une préparatrice m'a dit "On n'en vend pas, vous vous rendez compte que certaines personnes le buvaient?!!!"
    Je t'avoue que je me suis sentie TRES visée , elle ne boit pas de vin celle là? Alcool c'est alcool non?
    Et j'ai changé de crèmerie!

    Bon c'était à Paris où il y a 10 pharmacies au m2, mais je suis sûre qu'en province aussi c'est possible d'en avoir.

    - Coucou Rokia,

    N'hésite pas à en faire, c'est superbe!
    Avez-vous de l'alcool éthylique facilement au Québec?

    - Sylvie,

    Dans mon lait, j'ai utilisé l'ester comme émollient à très petite dose.
    Il est juste émollient, pas émulsifiant.

    Le pouvoir émulsifiant s'obtiendrait en saponifiant le karité.
    Et si tu couples cet éthyl ester de karité et le savon (sodium shea butterate), tu aurais certainement un joli auto-émulsifiant.

    Faut que j'essaye!

    - Caroline,

    Je n'ai pas vraiment l'expérience du karité qui granule. Et j'ai vraiment de la difficulté avec ça car il y a toujours plein d'autres cires et corps gras dans ces baumes qui granulent.
    Chez moi c'est avec le beurre de cacao que j'ai parfois des granules.

    Mais l'astuce que j'avais trouvé avec du karité pour éviter ça, j'en avais parlé dans un autre message il y a fort longtemps. C'était une copie d'un ingrédient vendu par Lotion crafter je pense dont la propriété avancée était d'éviter la granulation.

    Je cherche ça et je reviens.

    Posté par michele le 03 mai 2019 à 16:00
  • Caroline, j'ai mis un peu de temps mais je l'ai retrouvé.
    Il s'agit du butter EZ:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/05/09/21091798.html

    Posté par michele le 03 mai 2019 à 16:42
  • Michèle,

    Ce n'est pas que les pharmaciens ne peuvent pas, c'est que la plupart du temps, ils ne veulent pas vendre de l'alcool non modifié, même sur commande et même en payant le prix fort!! Donc je traque ceux qui acceptent, mais ce nombre rétrécit! Mais j'avoue que faire le tour des pharmacies, ça m'énerve vraiment!

    Posté par venezia le 04 mai 2019 à 23:22
  • Je viens de fabriquer cet ester, fastoche....
    Comme j'ai les mains un peu abîmées du fait que je viens de repeindre murs et plafond de mon salon (crépi brut..... j'ai souffert...) j'ai vite fait un petit baume avec huile de nigelle, huile essentielle de ciste et absolu de benjoin pour tester. Effectivement cela donne un toucher plus sec mais moi j'aime les touchers secs et cela me convient bien ; bien sûr j'alternerai avec une crème plus hydratante pour nourrir ma peau et récupérer mes doigts de fée
    Merci Michèle

    Posté par Catherine le 05 mai 2019 à 18:41
  • moi aussi , ça glougloute ... résultat dans une petite heure ,....
    humm , Catherine , ciste et benjoin , ça doit sentir bon

    Ensuite , je vais peut-être refaire le baume au VE en remplaçant l'huile de coco par cet ester afin de pouvoir comparer ...ou alors , en refaire un avec karité et un autre avec cet ester , hmmm , j'hésite

    Posté par patsch le 06 mai 2019 à 18:54
  • Oui Patsch, j'ai choisi ciste et benjoin pour leurs propriété mais le mélange sent super bon, j'adore

    Posté par Catherine le 06 mai 2019 à 20:33
  • Merci Michèle,

    c'est un vrai cours de chimie ! J'aime beaucoup le karité mais pas la sensation de gras, donc je vais tester, et d'autant plus que je ne trouve plus la formule d'une crème réparatrice , faite pour mon chéri, pour ses mains très très abîmées. Je vais donc tester ce baume en attendant de retrouver la formule qui est une des tienne d'ailleurs

    Posté par Makiro le 06 mai 2019 à 21:46
  • Je reviens...

    Posté par michele le 13 mai 2019 à 15:53
  • Coucou,

    J'adore tes expérimentations Michèle. Alors pour une fois je sors de ma grotte car c'est vraiment une super trouvaille qui pourrait m'intéresser.



    Je recommence tout juste à faire quelques produits et ces temps-ci je fabrique des shampooings puisque là mon coiffeur a sonné l'alerte rouge : j'ai le cuir chevelu si sensible, avec pellicules et tout et tout, que je risque de me retrouver avec des plaques et finalement avoir des pertes de cheveux sur ces plaques...
    Bref, que du bonheur.


    Du coup, j'ai repris la formule que j'avais donnée sur les Céphées :
    http://cephee-naturelles.bbactif.com/t10767p50-shampooing-liquide-trop-epais-oui-oui-c-est-possible#223404
    Un poil adaptée puisque j'avais fait d'autres tests à l'époque (le meilleur, qui avait fait un tabac un été dans ma famille : 12% SCI, 15% SLSarcosinate, 15% Mousse de babassu et 5% mousse de sucre + panthenol, urée, inuline et 5% MF) mais sans MF comme émollient/conditionnant cette fois-ci car il joue quand même des tours dans ce type de produits).

    Mais je m'égare...



    J'aimerais fabriquer un émollient hydrosoluble un peu comme celui-là :
    https://www.glamourcosmetics.it/gb/gc-hydro-oil
    INCI Olive Oil Polyglyceryl-3 esters

    Sur le même site, j'ai trouver ce fameux Shea Butter Ethyl Esters :
    https://www.glamourcosmetics.it/gb/gc-shea-ester
    mais lui est liposoluble.

    (le site Glamourcosmetics.it a quelques ingrédients rares si ça vous dit d'aller faire un tour, et Google Trad est votre ami dans ce cas)



    J'aimerais le faire à l'huile de ricin si cela est possible, sinon je testerai avec une autre huile adaptée aux cheveux (et surtout à la chute de cheveux puisque j'ai quand même tendance à les perdre).

    Et pourquoi un émollient ? pour l'effet traitant mais aussi pour avoir un léger effet conditionnant sans lourdeur et sans quats puisque je les trouve quand même irritants (même dans les adoucissants pour lessive) et ça n'est pas vraiment le moment en ce moment de les utiliser.



    Du coup, je me demande si l'on ne pourrait pas suivre ton mode opératoire et le répéter trois fois pour avoir un "polyglyceryl-3" (voire -4 ou plus) pour le rendre le plus hydrosoluble possible. L'estérifier plusieurs fois de suite pour en augmenter à chaque fois son caractère hydrophile.

    Et je me demande en fait si, avec une seule manipulation, je ne me retrouverais pas avec simplement un Castor Oil Glyceryl Esters et non pas un ester polyglycériné.

    L'Olive Oil Polyglyceryl-3 Esters ne semble pas compromettre la mousse et avoir un effet émollient à la manière de l'Oméga et de l'Olive esters que Bilby proposait à une époque. Mais ce sont des PEG et, même si je n'en ai pas peur, j'aimerais faire sans puisque cela semble possible.

    Après, je suis peut-être totalement à côté de la plaque.



    Voilà, tout ça aussi pour dire que je ne suis pas loin même si je reste dans l'ombre. Je ne rate jamais un message ici même si je reste silencieux. Ce sont des moments de paix pour moi.

    Et aujourd'hui vous me retrouvez un peu : j'ai encore écris une sacrée tartine...

    Je vous embrasse toutes.

    Posté par Yulaan le 15 mai 2019 à 03:33
  • Yulaan, quel plaisir de te retrouver aussi, justement je pensais à toi et je relisais certaines de tes recettes. Je retrouve avec plaisir dans le message que tu viens de poster ton sens du détail, tu n´as pas changé Yulaan Hélas rien de plus concret à dire car je n´ai jamais formulé de shampooing. Des bisous

    Posté par malegria le 15 mai 2019 à 03:53
  • C'est aussi un plaisir pour moi et également de te retrouver, ça fait si longtemps... Je ne savais pas que tu étais de retour parmi nous ! Es-tu toujours au Pérou ?

    Moi, je dois être à mon 17e test de shampooing (il semblerait que j'ai perdu une ou deux formules quelque part). Alikéa avait raison, c'est très ingrat à formuler (mais c'est super instructif au sujet des TA, bien plus qu'un gel douche, et ça colle bien avec mes jus de crâne)

    Des bisous à toi aussi

    Posté par Yulaan le 15 mai 2019 à 04:01
  • Hier après relu les coms , j ai suivi le conseil de Michèle et saponifie 100g de karité, que j ai ensuite fait cuire au bain marie , la mijoteuse est trop grande !
    La trace est arrivé tout de suite sans besoin de mixer,J ai remué de temps en temps jusqu à obtenir des petits morceaux , comme qd on fait le savon coco a la mijoteuse , .
    Ce matin test très simple : 20%Huile d olive ( une bonne !),8%,72% en one pot ! Au bain marie fort .
    J ai mixé qd c était fondu : émulsion blanche et qui une fois refroidie ressemble à une mousse style mayonnaise avec les blancs d oeufs !
    J en ai tartine partout après la douche : pénétration très rapide et laisse un film confortable....
    Des que j ai 5mn j affine la formule avec l ester de karité que j avais déjà fait ...
    Je vous dirai ..
    Je peux en envoyer un peu pour tester à celles que ça intéressent

    Posté par Syllvie le 17 mai 2019 à 12:55
  • Je vai trop vite : 8% de karité saponifie et 72%d eau

    Posté par Syllvie le 17 mai 2019 à 12:57
  • trouver de l'acool

    Bonjour, n'ayant pas l'occasion d'aller en Espagne ou en Italie, j'achète mon alcool chez Nadal, https://shop.nadal-alcools.com/francais sur internet; dommage le bio n'est pas accessible aux non professionnels. merci pour les recettes, j'attends du Beurre de Karité en vrac, trés bonne qualité, je vais tester cet ester; une petite recette de Chantilly?J'en ai testé plusieurs sans jamais trouver la parfaite consistance!

    Posté par yolaine le 23 juin 2019 à 11:07
  • Yolaine,

    Merci pour cette information précieuse!
    On est intéressées aussi par votre adresse pour du karité de qualité

    Voici un récapitulatif pour des chantilly diverses et variées:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2014/07/28/30378123.html

    Ma préférée actuellement :
    50g karité fouetté à l'électrique
    20g huile de coco
    5g jus d'aloé véra ou hydrolat
    25g huile végétale au choix

    On peut parfumer ou non, on peut retirer l'aloé véra ou l'hydrolat au profit du coco en hiver ou du karité en été.

    Posté par michele le 30 juin 2019 à 15:36
  • Karité

    merci pour la recette, je vais la faire dés que j'ai un moment; j'ai reçu mon beurre qui est vraiment trés bien, mais juste testé comme ça sans préparation; l'adresse c'est https://karethic.com/, il est plus cher mais top, fondant et éthique..j'ai pris 500g en vrac; il leur reste un souci d'emballage, constaté par les autres acheteurs aussi, trop de plastique!Tant que j'y suis, j'ai de l'aloé vera en plantes, qui poussent au point que je suis débordée; mais en dehors d'un usage direct de la feuille coupée et gel appliqué frais, je n'ai pas bien trouvé comment l'intégrer et le conserver. peut-être dans la chantilly mais j'ai des craintes sur la conservation., il faut plusieurs manipulations pour extraire le gel et on a beau être propre...

    Posté par yolaine le 30 juin 2019 à 16:03
  • Ah ben oui, Karéthic c'est du karité du Bénin, le meilleur

    Il en me semble pas possible de faire son propre gel d'aloé véra à partir de la feuille fraîche, par contre dans un savon c'est non seulement indiqué mais superbe.

    Je vous recommande d'aller lire ce message de Catherine:

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2009/02/06/12406534.html

    Posté par michele le 03 juillet 2019 à 17:41
  • Je ne me suis pas mise aux savons, ça me fait un peu peur, un jour viendra; par contre je fais des shampoings solides, des dentifrices solides et je pourrais donc l'intégrer dans ce genre de produit peut-être. Je suis contente de voir que ce blog est toujours aussi dynamique, fiable dans ses indications, sympa et riche, je l'ai exploré de temps à autres et il dure! Bravo pour la vitalité!

    Posté par yolaine le 04 juillet 2019 à 11:54
  • Merci Yolaine!

    Posté par michele le 06 juillet 2019 à 19:12

Commenter l'article