Cold-cream glycériné au calendula

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

        Pour une lésion qui gratte.
Une formule nutritive et apaisante

Qui sent bon sans être grasse
A fabriquer rapidement !

 

      J'avais deux heures devant moi pour écrire la formule et la fabriquer afin de l'appliquer dans la foulée. Je la voyais au calendula suite aux commentaires d'une lectrice de Potions et chaudron qui avait des difficultés avec un macérat huileux de calendula où quelques fleurs avaient pourri (elle se reconnaîtra ^_^).

J'ai prudemment choisi un extrait CO2 de calendula et repris la formule de mon cold-cream extra fin et bio destiné aux pieds et dont la formule de base est celle ci:

- 9g Cétyl palmitate
- 9g Cire d'abeille blanche bio
- 55g Macérât huileux aux 3 plantes bio sur olive bio
- 25g Glycérine végétale bio
- 2g Huiles essentielles bio

J'ai diminué le pourcentage de glycérine, ajouté des poudres pour diminuer l'effet gras, utilisé une huile végétale riche en omégas 6 très réparateurs de la peau et parfumé avec un mélange d'HE (lavande fine, tea tree, géranium rosat) que j'adore et qui font toujours un travail d'enfer sur les peaux abîmées, qui grattent et ont besoin d'apaisement.

 

20190520_173459

 

 

          L'huile de carthame bio est une huile végétale courante.

Elle se rapproche de l'huile de tournesol par sa richesse en omégas 6 (acide linoléique) et pourrait lui être substituée.

Celle de Bioplanète que j'utilise ici contient 71% d'acide gras poly-insaturés, 12% d'acides gras mono-insaturés et 9% d'acides gras saturés.

Sur la peau elle est relipidante, assouplissante et réparatrice. Elle pénètre rapidement sans laisser d'effet gras, raison primordiale de mon choix pour ce cold-cream.

 

         J'épaissis mon cold-cream avec de la cire d'abeille en feuilles (Bilby and Co.) ainsi qu'avec du cétyl palmitate qui remplace le blanc de baleine des formules d'origine.

Je termine là le pot donné par Emadra il y a bien longtemps et il s'en trouve encore chez Cosméto shop pour une somme modique.
Comme son nom l'indique, il provient de l'huile de palme...

C'est toutefois un épaississant génial, fin et pénétrant que j'aime bien.

La fabrication de ce cold-cream s'apparente un peu à celui d'un cérat. Rien de spectaculaire; il faut cependant avoir tous les ingrédients et pesées à portée de main.

 

       La mini phase aqueuse contient outre la glycérine en quantité non négligeable (10%) du fantastique hydrolat de rose de Provins bio.

Pescalune a ça dans sa cabane aux trésors. Elle provient de Bretagne et je me demande si elle n'est pas distillée par Clément Pallier dont j'aimais tant les produits.

L'hydrolat de rose de Provins est assez rare. Il est extrait du Rosa gallica, seule variété de rose dite officinale inscrite à la pharmacopée. J'adore!

20190520_172944

Formule du cold-cream glycériné au calendula

16g Huile de carthame bio (Bioplanète)
10g Substitut végétal de lanoline (Aroma zone)
4.5 g Cire d'abeille
4.5g Cétyl palmitate
0.5g Lysolécithine (Les utiles de zinette)
0.5g Vitamine E

5g Hydrolat de rose bio (La cabane de Pescalune)
5g Glycérine végétale bio

1g Poudre de riz (Rice NS, offert par Moune)
1g Microsphères de silice (Aromazone)
1g Huiles essentielles bios dans un soupçon de teinture de benjoin

 

Mélange d'huiles essentielles (en gouttes)

13 lavande fine bio (Florame)
9 géranium rosat (Sevessence)
5 tea tree

et 10 gouttes de teinture de benjoin

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser la cire d'abeille, le cétyl palmitate, l'huile de carthame, la lysolécithine, la vitamine E et le substitut végétal de lanoline.
Mettre à fondre au bain marie.

20190520_170703 20190520_170706

- Dans une coupelle, peser les poudres (de riz et de silice), ajouter les huiles essentielles et la teinture de benjoin sans mélanger. Laisser à part.

- Dans un mini bécher désinfecté, peser l'hydrolat et la glycérine (ce sont les aqueux)

- Vers 65°C, quand la cire d'abeille a fondu, verser les aqueux dans le bécher d'huiles. Garder celui-ci au bain marie éteint en agitant vigoureusement à la cuillère magique.

 

20190520_170718 20190520_170928 20190520_171217

Sortir du bain marie et continuer à agiter régulièrement jusqu'à épaississement net sur les bords. Attention, ça va assez vite, il ne faut pas trop attendre pour la suite des opérations.

- Ajouter les poudres aux essences
Mélanger à la spatule en silicone souple en ramassant régulièrement le tout et en écrasant la matière sur les bords du bécher.

- Transférer rapidement en pots et étiqueter.

 

           Le résultat

Crème épaisse jaune à la texture transitoirement souple et au parfum délicieux que nous avons testée immédiatement sur les lésions. Pénétrante et assouplissante, elle peut-être appliquée en couche épaisse à  laisser en place.

Je publie un peu rapidement après fabrication pour en connaitre les effets bénéfiques sur les lésions en question mais au moins, elle hydrate bien la peau et apaise immédiatement.

Je pense que je vais garder cette architecture pour l'hiver en crème pour les mains, les pieds, toutes les zones sèches et peu étendues.

Elle n'a pas la glissabilité attendue pour un soin corporel où l'on a besoin de textures aqueuses et peu visqueuses mais j'apprécie grandement l'effet réparateur sur mes mains qui ont encore fait du savon!

20190520_173533
 Vous aimez?


Autour du chaudron

  • Ha,Michèle, merci pour ce soin ! Et toujours aussi agréable à lire !
    A faire rapidement car , ici aussi ça savonne, j ai même fait ma lessive !
    Jardin , ménage, et toute une saison ds les vignes , mes mains ont souffert. Je vai donc faire ton soin et ajouter des huiles essentielles pour les soulager .....
    A plus comme on dit 😉
    Et belle journée 🤩

    Posté par Syllvie le 23 mai 2019 à 06:45
  • Ce cold cream me tente énormément ! Je pense qu'il pourrait soulager les petites zones qui démangent encore. Malheureusement, je ne suis pas chez moi et je devrais attendre mon retour à la maison pour le fabriquer. Je garde cette recette en mémoire et te remercie Michèle pour ces bons soins.
    Si certaines voudraient de la cire d'abeille jaune en plaques, j'en ai en stock, faites-moi signe

    Posté par gingembre le 23 mai 2019 à 12:49
  • Coucou gingembre ,
    Merci pour la proposition de cire d abeilles, je veux bienje t enverrai le cold cream.
    Bises .

    Posté par Syllvie le 24 mai 2019 à 06:20
  • Michèle, j'aime beaucoup le visuel de ce cold-cream et cela me tente bien pour réparer mes mains très bricoleuses en ce moment ; y a plus qu'à trouver le temps.

    Posté par Catherine le 24 mai 2019 à 14:51
  • Gingembre, je serais bien intéressée par ton offre de cire d'abeille en plaque si tu en as beaucoup et si cela ne risque pas de te démunir.
    Il faudrait me dire ce que je pourrais t'offrir en échange puisque Sylvie t'a déjà proposé du cold-cream.

    Posté par Catherine le 24 mai 2019 à 14:54
  • Coucou , Gingembre les demandes vont pleuvoir ...lol
    j'en ai encore de cette merveilleuse cire d'abeille en plaque que j'ai envie de manger à chaque fois que je la sors de mon placard bises :-*
    si quelqu'un pouvait m'envoyer du cétyl palmitate ? contre un savon , peut-être ?? à voir

    Ehhh oui , je veux la faire cette recette ...Michèle , je pense que je peux utiliser la lécithine super HT , non ?

    Posté par patsch le 24 mai 2019 à 16:29
  • Patsch, je peux t'envoyer 15 gr de cétyl palmitate, ça ira ?

    Posté par Catherine le 24 mai 2019 à 16:38
  • Coucou les copines

    J'ai encore environ deux kilos de cire jaune en plaques. Elle sent toujours très bon mais attire aussi les abeilles dès que la fenêtre est ouverte... Tellement que nous avons eu essaim dans la cheminée, qui est reparti heureusement. J'aime les abeilles et leurs produits merveilleux... mais dehors

    Sylvie, Catherine, je ne suis pas chez moi en ce moment, je rentre à la maison le 30 et je m'occupe de vos envois très vite.


    Catherine, un petit savon me ferait plaisir, peux-tu me donner ton adresse ?

    Coucou Patsch, on utilise peu de cire finalement. J'avais vu grand quand je l'ai achetée

    bises à toutes !

    Posté par gingembre le 24 mai 2019 à 18:10
  • Merci Gingembre, ok pour un savon
    Je t'envoie mon adresse par mail.
    D'avance merci.

    Posté par Catherine le 24 mai 2019 à 18:23
  • Ohhh super ! merci Catherine as-tu besoin , en échange , de quelque produit que j'aurais ?
    J'espère que tu as toujours mon adresse ....
    bise à toutes

    Posté par patsch le 24 mai 2019 à 18:53
  • Non Patsch, besoin de rien
    Je t'ai envoyé un mail.

    Posté par Catherine le 24 mai 2019 à 19:49
  • Super tous ces échanges ! Très sympa .
    J ai plus de lysolecithine ! Si l une d entre vous peut m en céder ?
    J ai fait le karité saponifie comme me le disait Michèle ds l article précédent, je peux vous en envoyer ou un hydrolat. Je vai faire du géranium gingembre !
    Bises et bon w end à toutes.

    Posté par Syllvie le 24 mai 2019 à 20:30
  • Oh Sylvie, ton géranium je l'adore !
    Il me reste de la lysolécithine mais elle n'est pas récente. Combien de temps peut-on la garder ?

    Moi aussi, j'aime ces échanges

    Posté par gingembre le 24 mai 2019 à 20:58
  • Voilà une bien jolie recette avec de bien jolies photos!
    Pis ? Michèle, est-ce que ce cold cream fait la job?
    De bien jolis échanges via les commentaires!
    Gingembre, tu n'es pas la seule à acheter trop de cire d'abeille ^_^

    Posté par Loulou le 25 mai 2019 à 21:02
  • J'ai eu la chance de tester: particulièrement hydratant, c'est épatant ! Dès que j'ai un peu de temps, j'en refais (je verrai comment remplacer la lysolecithine que je n'ai pas)

    Posté par venezia le 28 mai 2019 à 21:14
  • Patsch et Gingembre, avez-vous reçu mon mail ?

    Posté par Catherine le 31 mai 2019 à 09:48
  • Oui, Catherine, je l'ai bien reçu mais je viens seulement de le lire.

    Je suis de retour chez moi et je vais pouvoir m'occuper des envois entre deux de mes occupations favorites : les roses à cueillir et les hydrolats à mettre en route

    Lysolecithine d'après Universalis : en biochimie, enzyme due à la dégradation de la lécithine, présente dans le venin des serpents, des scorpions et des abeilles.

    Venezia, je peux t'envoyer de la lysolecithine, il m'en reste !

    Posté par gingembre le 31 mai 2019 à 16:17
  • Ok Gingembre, je savais que tu ne rentrais qu'à la fin du mois mais je me demandais si mes mails étaient bien partis car j'ai redemandé son adresse à Patsch et elle ne m'a toujours pas répondu. Je vais donc attendre.
    Quel bonheur, "les roses à cueillir et les hydrolats à mettre en route".... bonne cueillette !

    Posté par Catherine le 31 mai 2019 à 16:39
  • Merci pour ta gentillesse,Gingembre. Je vais être très peu à Paris en juin( je n’y serai que la semaine du 16 juin). Donc fais comme tu sens, bises

    Posté par Venezia le 01 juin 2019 à 12:34
  • Je n'arrive pas à lire le message précédent qui m'est adressé

    Posté par gingembre le 02 juin 2019 à 13:03
  • Oh, je le visualise enfin

    Posté par gingembre le 02 juin 2019 à 13:03
  • Princesse, je vais cibler la bonne semaine pour mon envoi. Bises !

    Posté par gingembre le 02 juin 2019 à 13:06
  • C est pareil de mon côté : j ai la notification des messages, mais je ne les vois pas ...

    Posté par Syllvie le 02 juin 2019 à 14:11
  • - Sylvie,
    ça devrait être réparé ce matin, j'ai eu du souci ce week-end aussi pour tout lire et répondre aux questions.

    - Merci à toutes celles qui très gentiment proposent de dépanner avec ingrédients et autres aides. On reconnait bien là l'esprit du chaudron

    - Venezia

    Je pense que c'est le genre de texture que tu appréciais dans le cérat-crème. Ici je diminuerais peut-être les poudres en éliminant la silice en poudre pour améliorer un peu le glissant.
    Mais je n'ai pas eu de temps pour revoir la formule et y réfléchir an diminuant peut-être aussi la cire d'abeille...

    - Gingembre

    La place de la lysolécithine n'est peut-être pas très justifiée avec de telles quantités de corps gras et cires.
    Je trouve cette définition curieuse quand même. Ici en cosmétique, la lysolécithine aide à augmenter l'hydrophilie dans les crèmes aqueuses par rapport aux phospholipides simples de la lécithine.

    Tu peux garder sans problème ton flacon, c'est un produit hyperstable.

    - Loulou,

    C'est un soin très efficace qui stoppe bien les grattouillis mais je regrette qu'il en soit pas appliqué plus systématiquement après la douche quotidienne afin d'anticiper.
    Mon chum n'apprécie pas trop le gras alors la texture est vraiment un frein.

    Je vais repenser la formule pour une moindre viscosité. Il termine plus volontiers les émulsions moins efficaces mais pénétrantes.

    - Sylvie,

    Tu devrais apprécier ce soin pour les égratignures. Je pense avec nostalgie au baume à la propolis que je me promets de refaire, le tien m'avait beaucoup servi en été.

    Un cold cream de ce type à la propolis peut-être? Il me reste encore de la teinture offerte par Annabulles. Je vais y réfléchir aussi!

    On peut remplacer la lysolécithine par de la lécithine liquide en attendant que je sorte mes neurones pour augmenter la phase aqueuse tout en gardant la texture épaisse, l'effet nutritif et réparateur.


    - Patsch,

    La super HT aussi pourrait être utilisée.
    Normalement c'est n'importe quoi de dire ça mais dans ma formule je ne suis pas certaine que la lécithine soit utile pour la texture, elle se comporte presque comme un actif.

    La super HT contenant aussi des HV, ce devrait aller surtout qu'il y a aussi de la carthame dans la formule

    Tu es super pour les échanges, j'adore!

    - Catherine,

    As-tu pu en faire?
    Je suis overbookée c'est pas possible ; j'aurais adoré te faire un petit paquet.

    Bisous les copines et je vous abandonne encore un peu ...

    Posté par michele le 03 juin 2019 à 12:24
  • Mon dernier macérat n'a pas moisi !!! Yep, victoire ! Enfin, c'est le troisième - le second aussi, sur HV d'amande douce, avait moisi. Finalement, la seule solution que j'aie trouvée, c'est de mettre le tout dans un pot rempli à ras bord d'huile, de manière à ce qu'il n'y ait pas de contact avec l'air. Je retiens une leçon de cette désastreuse expérience : les fleurs fraîches de souci surnagent dans l'huile et moisissent... à éviter donc, préférer les fleurs séchées.
    Merci pour cette dédicace Michèle la recette me fait envie, la texture et la couleur semblent magnifiques - je vais tenter de l'adapter à mes petits moyens.
    Une nouvelle difficulté en lien avec votre conseil de la dernière fois à propos de l'huile essentielle de mandarine distillée : elle est introuvable (en rupture de stock partout)... Je n'ai trouvé qu'un substitut éventuel : la remplacer par de l'HE de bergamote sans bergaptène (non photosensibilisante) - mais j'ai peur que le résultat olfactif soit moins top.

    Posté par chryselefaustine le 03 juin 2019 à 15:10
  • Coucou Catherine ! je suis partie mercredi et viens de rentrer moi aussi et ne regarde pas souvent mes mails
    j'y cours ..... merci :-*

    Posté par patsch le 03 juin 2019 à 20:40
  • Vénézia, tu es chez toi après le 16 juin ou la semaine avant ?

    Posté par gingembre le 04 juin 2019 à 16:14
  • Une très belle formule !

    20% de lanoline végétale, tu penses bien que ça me parle...
    Elle me fait penser à ta crème pommadée de... 2008 !
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/12/07/11652281.html
    Il n'y avais alors que 7,5% de lanoline végétale mais tu avais pu incorporer près de 75% de phase aqueuse sans émulsifiant.
    Peut-être une piste à creuser pour augmenter la phase aqueuse...

    Une autre poudre qui est pas mal pour réduire l'effet gras et collant sans sacrifier le glissant : le Lauroyl lysine (Touche de douceur AZ). Il est perceptible dès 0,5% dans une émulsion normale. Je l'aime beaucoup pour les crèmes mains/pieds pour cette raison d'ailleurs. Et en plus, c'est un émollient.

    Zinette ne le proposant plus, je ne savais pas qu'on pouvais encore trouver du cétyl palmitate. Je note

    Des bises à toutes

    Posté par Yulaan le 09 juin 2019 à 20:09
  • Fait ce matin ! J ai changé l huile de Carthage par de la cameline , la teinture de benjoin par du millepertuis en teinture et macerat de chez weleda.
    Mais j ai pas mis de co2 de calendulas, car j en ai pas et puis je n ai pas trouvé dans la formule le %.!
    L odeur est subtile et très agréable .J aime beaucoup.
    Testée sur une petite plaie : c est tout bon .
    Est ce que je peux l utiliser sur mes petits enfants : 9 ans 7 , et les autres plus petits .?
    Cet été a la campagne il y aura des écorchures je pense !!!
    Mais ils n aiment pas trop mettre des produits...
    Bonne journée

    Posté par Syllvie le 11 juin 2019 à 09:39

Commenter l'article