Baume à lèvres au miel

Soins des lèvres

Par atelierdemichele

          C'est une demande récurrente sur le blog que celle d'un baume à lèvres au miel.
L'idéal serait une réponse avec le minimum d'ingrédients or en y regardant de près j'ai souvent répondu qu'il fallait un émulsifiant.

 

      Cette fois en lisant la question de Karine dans les commentaires du baume pour lèvres formule express, j'ai sorti fioles et flacons et je m'y suis mise.

20211115_085303[1]

 

          C'était dimanche; normalement je devais être devant mon ordinateur depuis au moins 2 heures pour un travail barbant. Mais avant j'avais pris mon cahier de cosméto, écrit rapidement une formule et en me levant du canapé, j'ai entendu: "Allez courage ma chérie, vas-y!" 

Je devais sembler très décidée...

Puis devant sa mine surprise parce que j'ai pris à droite vers la cuisine au lieu d'à gauche vers mon bureau, j'ai répondu, "Oh je fabrique un baume vite fait, j'irai après."
"Mouais...". 

Heureusement j'ai pris des photos et la formule écrite a marché du tonnerre.

Alors je vous la donne.

Et tout de suite encore!

 

Formule du baume à lèvres au miel

- 10g de beurre de karité du Bénin
- 10g d'huile de coco vierge inodore bio
- 4g de cire d'abeille en feuilles
- 1g de miel d'acacia (liquide)

pour 2 pots en verre de 10ml

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, pesez les ingrédients.
- Mettez au bain marie jusqu'à fonte totale sans mélanger.

20211114_203234[1]

 

- Hors du feu, mélangez continuellement à l'aide d'une spatule en silicone souple jusqu'à ce que la texture épaississe pour bien enrober le miel.

J'ai quand même pris le risque de faire la photo. Warrior!

20211114_203151[1]

- Versez dans les pots sans attendre.
Tapotez-les fermement et immédiatement sur un torchon plié jusqu'à ce que la texture s'aplanisse.

C'est toujours plus beau dans le 1er pot rempli que dans le 2è (pot du haut). La texture dans le bécher a eu le temps de durcir un peu plus.

- Fermez au complet refroidissement et utilisez dès le lendemain après avoir étiqueté.

 

20211114_203126[1]
Le miel d'acacia à gauche et les 2 pots remplis à droite.

 

 

Comment incorporer du miel dans du gras sans risque de déphasage?

 

- Le miel sera idéalement liquide pour ne pas recristalliser au cours du malaxage.
Le miel d'acacia est donc obligatoire dans ma formule.

Attention aux miels bas de gamme, souvent adultérés du supermarché.

Un miel d'acacia est onéreux et son goût est incomparable; de même je suppose (en tous cas j'y crois) que ses propriétés cosmétiques humectantes, bactériostatiques, réparatrices et cicatrisantes.

Ici j'utilise du miel récolté chez mes voisins; j'évoquais dans ce message "baume à la cire d'opercule" celle que m'offrait l'apiculteur qui pose ses ruches chez eux. J'en ai mis 4% et je n'ai pas testé plus pour éviter le côté poisseux du miel dans un corps gras.

 

- Le miel est un composé insoluble dans les huiles
Pour l'incorporer à un baume avec 100% de corps gras, il est important de le malaxer longuement.

Je ne suis pas adepte du mini fouet et ne sais pas top à quoi ça sert en cosmétique. Les essentiels pour moi sont la cuillère magique dans certaines circonstances et la spatule en silicone souple qui est ici le meilleur ustensile pour malaxer et verser dans le pot!

Sur la photo ci-dessous, l'on peut nettement voir les bulles de miel (plus lourdes que les huiles) dans le quart en haut à gauche.

20211114_203211[1]

- La formule doit contenir du beurre de karité qui a la faculté d'absorber jusqu'à 10% de son poids en eau.
C'est un ingrédient exceptionnel et incontournable pour tout ce qui est sec, abîmé, irrité... sur l'ensemble du corps, du cheveu au bout des ongles de pieds.

Il peut s'utiliser pur sans rien d'autre qu'un peu de malaxage entre les doigts ou les mains avant application. Le meilleur c'est quand même le beurre de karité du Bénin.

 

- La texture du baume à lèvres en pots me semble plus juste quand il est crémeux avec tout de même une surface un peu ferme. J'ai donc mis peu de cire d'abeille et de l'huile de coco vierge.
Mon choix s'est porté vers de l'huile désodorisée bio.

Il y a toutes sortes d'huiles de coco à présent dans les magasins bio ou les supermarchés. Je frémis en me demandant comment tout d'un coup le monde s'est mis à produire autant d'huiles de coco, de farine de coco, de sucre de coco, de lait de coco...

On pourrait tout à fait ajouter un soupçon de beurre de cacao pour durcir un peu plus, apporter du brillant et pour la saveur gourmande.

Formule générale du baume à lèvres au miel
40% Beurre de karité
40% Huile de coco vierge (ou 30% Huile de coco + 10% Beurre de cacao)
16% Cire d'abeille
4% Miel liquide

 

- Le beurre de cacao fige plus vite que le beurre de karité, la texture risque donc de durcir un peu plus rapidement dans le bécher. Il faut alors travailler vite pour avoir dans le pot, un baume à la surface bien lisse.

C'est du fignolage, on peut ne pas se sentir incommodé par l'aspect final. Je sais, je sophistique, je me fatigue parfois moi même...

 

20211114_203111[1]

 

        Pour infos, c'est le baume à lèvres au miel de N.xe qui a boosté la recherche d'une formule plus naturelle il y a plusieurs années quand le DIY cosmétique a démarré en France.
A présent, sa formule est à 90% d'origine naturelle.

Copier/Coller à partir de leur site: Selon la norme ISO 16128, les % restants contribuent à l'intégralité et la sensorialité de la formule:

CERA ALBA/BEESWAX, BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER, OLUS OIL/VEGETABLE OIL, LECITHIN, BEHENOXY DIMETHICONE, PRUNUS AMYGDALUS DULCIS (SWEET ALMOND) OIL, MEL/HONEY, DIMETHICONE, CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE, CITRUS GRANDIS (GRAPEFRUIT) PEEL OIL, HYDROGENATED VEGETABLE OIL, ROSA MOSCHATA SEED OIL, TOCOPHERYL ACETATE, TOCOPHEROL, CITRUS LIMON (LEMON) PEEL OIL, GLYCERYL CAPRYLATE, ALLANTOIN, CALENDULA OFFICINALIS FLOWER EXTRACT, HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL, PROPOLIS EXTRACT, CITRIC ACID, LIMONENE, CITRAL, LINALOOL, GERANIOL [N3103/A].

On peut s'inspirer de toutes les pistes résumées dans mon message "la simplicité du baume" pour ajouter des améliorants aux baumes maison (lécithine, glycérine, macérats, épaississants...). Il reprends des formules de quelques belles âmes qui les ont partagées au fil du temps sur Potions et chaudron.

 

        Je pense qu'une cire d'abeille jaune (INCI cera flava) contient aussi du miel, de la propolis et tous les résidus de la ruche a minima.

Dans leur INCI les ingrédients de ma formule ont été mis en vert; j'y fais un parallèle entre l'huile végétale et l'huile de coco même si je pense qu'il s'agit d'huile de palme hydrogénée.

Bien sûr leur formule est très réparatrice (allantoïne, calendula, lécithine...). On peut faire macérer auparavant quelques pétales de calendula dans l'huile de coco pour un macérat joli.

20211115_085325[1] 

       C'est minimaliste ou bien ?
Allez Karine, à vous!

 


Autour du chaudron

  • Ma chère Michèle,
    Jolie et simplissime formule qui doit sentir tres bon. Pour ma crème visage a l’olivem, j’ajoute tjrs du pansamiel de Ballot Flurin qui se présente en tube, et donc possède une texture fluide. C’est un miel qu’on peut utiliser comme cicatrisant, ça devrait aussi marcher pour ta recette.
    Je tenterai

    Posté par Venezia le 15 novembre 2021 à 10:10
  • Merci chère Venezia pour ta réponse.
    Je mets le lien ici pour le pansamiel auquel je ne pense jamais!
    Comment le conserves-tu?

    https://www.ballot-flurin.com/pansamiel.html

    Posté par michele le 15 novembre 2021 à 11:44
  • Coucou Michèle,

    Juste quand je me tâte à confectionner un baume à lèvres au miel pour la saison.
    Même si je ne prépare plus grand chose depuis un moment, j'avoue que te lire titille mon âme de formulatrice maison.
    Merci !

    Posté par Ahelya le 15 novembre 2021 à 14:10
  • Un baume comme je les aime et que je fabriquerai dès demain !
    Tes formules même minimalistes donnent envie de se remettre à fabriquer des cosmétiques.
    A tester également avec le pansamiel.
    Merci Michèle et Venezia d'être toujours là pour nous.

    Posté par gingembre le 15 novembre 2021 à 17:38
  • Cette formule tombe à pic, je n'ai plus rien ... en attendant de trouver un regain d'énergie pour fabriquer, je mets du beurre de karité nilotica, j'adore sa texture et son odeur, mais il est trop souple je trouve pour faire des baumes.
    Je pensais en faire en tube pour offrir à mes (grands) enfants à Noël, je fais toujours des paniers avec des petits cadeaux maison, mais j'ai peur que ce ne soit plus difficile (compliqué?) à formuler.
    Merci Michèle d'être là..

    Posté par Makiro le 15 novembre 2021 à 18:05
  • Je ris à l'idée de te voir devant ton dossier barbant.... j'ai le même à la maison !! Et je le traine depuis des mois...
    Il parait excellent ce baume. J'y incorporerait le miel de ma soeur, tanpis pour la recristallisation... j'utiliserai aussi HV coco bio non desodorisée pour l'odeur... Il est simplissime comme on aime. Il doit faire des lèvres qu'on aime a embrasser non ?? 😊 En tous cas il nous protègera des premiers frimas de l'hiver. merci Michèle !

    Posté par Chafou le 15 novembre 2021 à 18:44
  • Michele, le pansamiel se conserve dans son tube( il y a une date de péremption sur le tube) je n’ai jamais eu de souci de conservation avec. On n’y met ni les doigts ni une cuillère puisque c’est en tube

    Posté par Venezia le 15 novembre 2021 à 19:26
  • Merci Michèle

    Un baume rien que pour moi !! hih hi je suis comblée.
    Je m'y mets dès ce week end...
    j'adore les formules minimalistes.
    j'avais compris que l'alcool de lanoline évitait le déphasage mais pas besoin dans cette formule visiblement.
    un grand merci Michèle
    je suis très grande fan du site où je pioche beaucoup d'idées et d'astuces pour mes formules et créations...

    Posté par karine le 22 novembre 2021 à 15:10
  • et merci à Vénézia et ...chafou , gingembre...j'en oublie
    Mais des fidèles semble t il pour leur partage d'expériences et d'idées

    Posté par karine le 22 novembre 2021 à 15:11
  • pansamiel

    Pour les filles qui utilisent le pansamiel , comment peut on l'intégrer pour une émulsion ?
    En phase aqueuse donc si c'est du miel ? et à quel pourcentage ?
    merci merci

    Posté par karine le 22 novembre 2021 à 15:14
  • - Ahelya,

    Quel plaisir de te lire à nouveau!
    Le baume à lèvres, quand même, c'est toujours tellement utile; je suis certaine que tu trouveras le désir d'en refaire.
    Bisous à ta tribu ^_^

    - Gingembre,

    Alors ce baume?
    Je continue à partager ici une partie de mes fabrications cosmétiques parce que c'est pour moi une routine, un quotidien ces produits.
    Même si je suis un peu moins présente qu'autrefois, Potions c'est ma maison, un peu hantée par certaines âmes mais quand même ce sont des âmes bienveillantes!

    - Makiro,

    Bon retour par ici.
    Alors tu as le choix sur Potions, il y a plein de recettes de baumes à lèvres en sticks. Je me souviens de 2 d'entre exu dans ces liens sinon il faut aller voir sur l'index:

    . une formule simplissime réalisable avec 3 ingrédients:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2013/12/15/28658673.html

    . une formule rolls par Yulaan avec un récapitulatif très utile en fin d'article:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2012/03/20/23654008.html

    - Chafou,

    J'ai ri à l'évocation en miroir de ton dossier barbant. C'est un alien ^_^
    Je n'ai pas testé avec un autre miel que celui d'acacia alors j'ai estimé que c'était moins risqué mais n'hésite pas à revenir nous dire si celui de ta soeur marche aussi bien. Quel régal!

    - Venezia,

    Merci pour tes précisions, j'ai acheté un tube de pansamiel qui n'attend qu'à être testé. Je l'ai goûté évidemment!
    En tous cas il est très lisse et me semble t-il assez fluide.

    - Karine,

    C'est un plaisir. Parfois les commentaires sont des aiguillons pour retourner à mes pots et béchers, j'adore ça.

    Potions comme vous l'indiquez est encore un lieu de convivialité et de partages. Moins vif qu'auparavant parce que nous vieillissons ^_^

    Pour incorporer du miel l'idéal est de ne pas le chauffer et de l'introduire à froid avec la 3è phase et en mélangeant bien pour le dissoudre.
    Eventuellement on peut garder un peu de l'eau ou de l'hydrolat de la phase aqueuse pour le dissoudre avant de l'incorporer en 3è phase s'il est dur ou épais.

    C'est un humectant que je doserais comme la glycérine entre 1 et 5% dans une émulsion.

    A bientôt vous lire Karine!

    Posté par michele le 03 décembre 2021 à 13:58

Commenter l'article