Beauty box de Potions

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par emadra

Une fois n’est pas coutume, ce message est écrit avec la grâce de notre belle Michèle.

 

Elle est partout et il est quasiment d’impossible d’y échapper.

Qui ça ?
La Box pardi !
La box truc, la box machin … composée de tout ou rien, c’est selon.

 

IMG_5431   

IMG_5449

IMG_5460

 

Même si sans forcément le savoir, nous, on en fait depuis longtemps.
Ben oui, lorsque nous préparons amoureusement nos colis avec nos fabrications home made pour nos copines.

 

Du coup, cette année pour mes amies chéries, j’ai suivi la mouvance conceptuelle du moment.
J’ai confectionné ma box en édition limitée à 3 exemplaires.

En soignant mon contenant car c’est finalement ce que je fais le mieux.

 

IMG_5435   IMG_5437

IMG_5450     IMG_5451

 

 

Elle se compose :

 

- D’une boîte rectangle

En papier imprimé d’un set de table, avec du bristol pour la rigidifier.
Le DIY a déjà été publié dans « Tu emballes, j’emballe, nous emballons »

C’était en décembre 2012, déjà !

 

- Ma version de la « 2BB » de MLK

Avec sa « Pommade peau fragile à l’huile de chanvre », Michèle nous explique son mode opératoire

 

Formule de ma BB de MLK 

30,7 eau de fleurs d’oranger de Venezia - 0,3 aloe vera bio 200x - 0,2 gomme carraghénane - 3 glycérine bio
10 veg’line
5 cire d’abeille jaune en feuille
4 emulsifiant CB (Beheneth 10)
0,2 cire de tubéreuse
12 benjoin du laos, résine parfum encens & poivre sichuan sur son de riz
10 myrte de MLK , poivre sichuan & encens vert oliban sur coco fractionnée
12 myrte de MLK & absolue labdanum sur olive bio
2 HV moringa
3 dry touch
2 ecosilk
3 teinture 40° myrte de MLK, poivre sichuan , encens, absolue labdanum & eau de yuzu AZ (qui ne sent rien !)
1 vitamine E
1 HE mais j’ai mis que  0,7
0,6 ecogard

Synergie en gouttes : 22 PG Vitalba, 18 PG AZ, 18 genévrier Vitalba, 16 lavande altitude Florame, 10 géranium Florame, 6 patchouli

 

IMG_5438  IMG_5452   IMG_5461

 

- Une bougie dans un pot en verre ambré

Composée de cire de soja parfumée avec la fragrance feu de bois.

 

- De quelques savons.

 

Et c’est tout.
A chacune de composer la sienne à sa guise, sans diktat de ce qu’il faut absolument intégrer ou pas car on-fait-que-ce-qu’il-nous-plait !

 

* Les superbes photos sont de Michèle, MyLiKe et Venezia 💗

 

♥ 


Baume multi-usages aux plantes

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

         C'est une maison tout en haut d'une très raide et très longue montée. Sur la placette juste devant l'église, on y accueille tout le monde en offrant un rafraîchissement, un encouragement ou juste un conseil.
On peut y prendre une douche, dîner et dormir.

Libre à chacun de laisser quelque chose dans la boîte en repartant. Cela permettra de continuer à accueillir tout le monde même ceux qui n'ont rien à laisser.

         A mon retour, j'ai remercié en envoyant de petits savons siglés au nom de cette maison ainsi qu'un peu de baume aux plantes.

Un baume pour les pieds et les petits bobos de peau des marcheurs, pour apaiser et faciliter le sommeil, pour défatiguer les muscles des hôtes qui sourient, nettoient, lavent et étendent le linge, font et défont les lits, préparent les repas...

        J'ai choisi plein de plantes qui poussent toutes dans le jardin de curé attenant à la maison. Les feuilles de consoude sont mises dans la soupe du soir, les fleurs de calendula ornent la salade de lentilles ...
Je les ai mises à tremper dans de l'huile pour en extraire les bons principes actifs puis j'ai enrichi d'huiles essentielles après avoir solidifié le tout avec de la cire d'abeille.

 

 20150818_181245
La couleur des plantes

 

         La macération huileuse de plantes avec intermédiaire alcoolique

C'est à dire à la manière de Christophe Bernard qui fait macérer les plantes morcelées, quelques heures dans de l'alcool avant de les mettre dans l'huile.
Cette façon de faire permet d'extraire tous les principes actifs liposolubles et parfois hydrosolubles si le titre de l'alcool est moins élevé.

Christophe BERNARD précise les plantes pour lesquelles ce type de macération sera particulièrement efficace.
Et dans mon choix, il y a le calendula, la consoude et la camomille matricaire.

Mode opératoire

Hacher au couteau toutes les plantes en menus morceaux puis mettre à macérer dans un bocal avec un peu d'alcool sans excès.
L'alcool ne doit pas couler si l'on presse le matériau végétal.

Fermer le bocal et laisser en contact pendant 2h. Moi je les ai laissés pendant 5 jours le temps de filer prendre un peu l'air des vacances.
Faire macérer à l'huile selon le protocole particulier décrit ci dessous.

Le macérat de matricaire odorante de S4brin4k
Le
baume aux 12 plantes de Moune

 

20150818_140623Le support de macération est l'huile de tournesol linoléique bio  protégée par de la vitamine E et que je n'ai pas voulu mettre au soleil.
Le bocal plein de plantes alcoolisées et d'huile a été posé dans une casserole d'eau bouillie.

J'ai ensuite mélangé régulièrement les plantes et l'huile avec une baguette jusqu'au refroidissement de l'eau.
Je l'ai remplacée à 3 reprises sur 24h sans me presser par de l'eau bouillie en mélangeant régulièrement.

Mon huile s'est gentiment mais intensément colorée au fur et à mesure pour donner à la filtration une belle couleur vert foncé certainement due à la consoude et au plantain.

 

  Les fleurs et les feuilles sont sauvages ou bios:

- fleurs sèches de camomille noble
- fleurs sèches de camomille matricaire
- fleurs sèches de calendula
- fleurs sèches de lavande
- feuilles sèches de consoude
- feuilles fraîches de grand plantain.

Le plantain perd ses propriétés utiles pour la peau (acubine) quand on le chauffe.
Il faut donc toujours les utiliser après la cueillette que ce soit pour une teinture ou un macérat huileux et limiter autant que faire se peut la température.

Je vous laisse imaginer les effets d'une macération solaire pendant 3 semaines...

Bien entendu, je ne sais pas ce qu'il en reste une fois mon baume fabriqué puisqu'il est impossible de le réaliser sans chauffer.
On va dire qu'on y croit!


2015-08-18 18
 La coloration de l'huile de tournesol bio en un macérat bien foncé, odorant et efficace même pur

 

La formule du baume multi-usages

12g cire d'abeille (l'apiculteur d'en face)
84g macérat multi-plantes sur tournesol linoléique bio (Vigean)
1g vitamine E (Bilby and Co)
3g huiles essentielles bio (90 gouttes)

      Cette formule donne un baume solide permettant de prélever un mince film de baume ou une portion crémeuse dont la pénétration est rapide mais permet tout de même un massage glissant.

Habituellement je ne choisis pas l'huile de tournesol pour les macérations huileuses et je fuis même les macérats du commerce réalisés sur tournesol qui est une huile fragile.

Mais, il ne faut jamais dire "fontaine...".
J'ai testé parce que je voulais utiliser des ingrédients très courants dont certains présents dans la cuisine de la maison en question afin que les hôtes puissent refaire ce baume avec leurs plantes.

      J'avais dû acheter une petite bouteille de ce tournesol début juillet pour faire un cérat pour bébé et je n'en consomme pas.
Et bien, je suis contente que le macérat se soit bien coloré malgré le peu de chaleur du procédé, que rien ne sente l'oxydé (je blinde en vit E quand même...).

Et surtout je suis bluffée par la finesse sur peau de ce baume.

L'huile de tournesol bio est très présente dans la cosmétique naturelle. Elle est peu chère il est vrai mais elle est aussi très pénétrante avec un toucher cosmétique extra.

 

DSC06987
Le baume entamé

 

Le macérat possède en soi des propriétés formidables pour la peau :

- Anti-inflammatoire, apaisant cutané : camomilles, calendula

- Cicatrisant, gerçures, crevasses : calendula, consoude, lavande

- Brûlures, antalgique cutané : lavande

- Échauffements, piqûres d'insectes et d'orties, irritations cutanées diverses:  plantain

 

Les huiles essentielles renforcent ces actions dermiques mais sont également multi-usages :

- Lavande vraie : cicatrisant, apaisant, brûlures, antispasmodique, décontracturant musculaire, antiseptique

- Eucalyptus globulus : rafraîchissant, anti-fatigue, anti-infectieux, expectorant, fluidifiant bronchique

- Romarin officinal du pays d'Oc : contient un peu de camphre (décontracturant musculaire puissant) en plus du cinéole, bactéricide, antifongique, fatigue nerveuse et physique

- Menthe des champs : stimulant digestif, anti-prurit, rafraîchissant, contient du menthol à l'effet froid antalgique

- Benjoin : Une véritable panacée, cicatrisant, anti-inflammatoire, antispasmodique, antalgique, équilibrant nerveux, expectorant.
Le benjoin que j'utilise là est une oléorésine semi-liquide diluée sur du dipropylène glycol.
Oui je sais... mais il sèche bien plus lentement et poisse beaucoup moins le bouchon. Je peux l'ouvrir sans souci même après des années.
Qui se bat régulièrement avec son flacon de benjoin dilué sur alcool me comprendra.

- Orange douce : tonique cutané, calmant, sédatif, parfum fruité agréable

Ce baume est contre indiqué aux enfants de moins de 15 ans, avant exposition au soleil, aux épileptiques, aux allergiques aux Astéracées, aux femmes enceintes et allaitantes.

En gouttes:

20 Lavande fine 1400m (Lavandes et Cie)
20 Romarin officinal du pays d'Oc, cinéole/camphre (Essenciagua)
20 Eucalyptus globulus (Moniales de l'étoile ND-Bénin)
10 Benjoin semi-liquide (Purissimes)
10 Menthe des champs (Florame)
10 Orange douce (Vitalba)

 

2015-08-18 18 20150818_181245
 DSC06989 

 L'été n'est pas terminé il y a encore plein de plantain et de consoude sur les bords de chemin!
Cette année le plantain est particulièrement vigoureux.

Utilisations et précautions d'emploi des huiles essentielles

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par lloulou

Suite aux commentaires dans cet article ; j'ai décidé de faire un rappel quant à l'utilisation et aux précautions d'usage pour l'emploi des huiles essentielles.

Voici des informations générales qui vous permettront, pour les néophytes, de mieux comprendre ce qu’est une huile essentielle et comment l’utiliser en toute sécurité.

Pour les personnes expérimentées, il s'agira d'un rappel ^_^

 

Huiles-essentielles-Cèdre-Scierie-MSG

 

L’aromathérapie

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. C’est une « biochimie thérapie » naturelle sophistiquée qui repose sur la relation existant entre les composantes chimiques des huiles essentielles et les activités thérapeutiques qui en découlent.

Cette dernière recourt à une méthodologie rigoureuse qui s’inspire de données scientifiques solides confirmées tant par la clinique que par le laboratoire. C’est un mode de thérapie naturelle de qualité supérieure, d’une prodigieuse efficacité et qui complète très bien toutes les autres approches alternatives ou allopathiques.

 

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle est un concentré d’essence volatile de plante aromatique obtenu par distillation à la vapeur d’eau ou par extraction comme pour les agrumes.

Une huile essentielle peut-être extraite à partir de la fleur, la feuille, l’écorce, le bois, la résine, la semence…

 

La distillation à la vapeur d’eau

La majorité des huiles essentielles sont obtenues par distillation par entraînement à la vapeur d’eau sous basse pression. Le procédé consiste à faire traverser par de la vapeur une cuve remplie de plantes aromatiques.

A la sortie de la cuve de distillation et sous pression contrôlée, la vapeur d’eau enrichie d’huile essentielle traverse un serpentin où elle se condense. A la sortie, un essencier (appelé autrefois vase florentin) recueille l’eau et l’huile essentielle. La différence de densité entre les deux liquides permet une séparation aisée de l’huile essentielle recueillie par débordement.

Un autre procédé réservé aux zestes des Citrus (mandarine, orange, bergamote…) consiste à gratter le zeste frais pour récupérer l’essence sur une éponge naturelle que l’on presse ensuite pour en recueillir l’huile essentielle.

Les autres procédés d’extraction ne peuvent être utilisés à des fins thérapeutiques.

 

Qualité des huiles essentielles

Certains produits vendus comme huile essentielle, proviennent d’espèces non certifiées sur le plan botanique, d’autres sont coupées, rectifiées ou allongées. En aromathérapie scientifque, seules les huiles essentielles 100% pures et naturelles, chémotypées, complètes, doivent être utilisées.

 

Lorsque vous achetez vos huiles essentielles plusieurs points sont importants :

* sachez lire les étiquettes !

Sur les flacons, certaines informations doivent apparaître :

  • le nom latin ainsi que le nom commun de la plante ex :
  • eucalyptus radiata - eucalyptus radié

genre espèce

eucalyptus citriodora

  • la partie de la plante utilisée
  • le pays d’origine
  • le chémotype (définit la spécificité chimique d’une même plante en fonction des paramètres géo-climatiques)
  • un numéro de lot qui fait référence à une analyse chromatographique. Cette dernière fournit la liste des molécules aromatiques qui composent cette huile essentielle.

Les huiles essentielles doivent être embouteillées dans des flacons en verre teinté.

Le prix est influencé par une multitude de variantes, comme par exemple la nécessité de cueillir plusieurs kilos de certaines plantes afin de fabriquer une petite quantité d’huile essentielle.

Pour obtenir un kilo d’huile essentielle (environ un litre), il faut cueillir :

  • 4000 à 12000 kilos de mélisse
  • 3500 à 4000 kilos de rose de Damas (fleur), soit un hectare de rosiers !
  • 150 kilos de lavande vraie
  • 50 kilos de lavandin grosso
  • 6 à 7 kilos de boutons floraux de clous de girofle

 

Le prix élevé des huiles essentielles incite certains manufacturiers ou distributeurs à ajouter des produits de synthèse afin d’abaisser le coût. Par exemple, l’huile essentielles rosa  Damasca (rose de Damas) est la plus précieuse des huiles essentielles. Soit 3 à 5 $ la goutte. Elle est souvent reconstituée à partir d’huiles essentielles moins chères telle que le cymbopogon martinii (Palma rosa) ou l'huile essentielle de cananga odorata (Ylang-Ylang).

Un autre bon exemple : l’huile essentielle de cinnamomum zeileicum (Cannelle) provenant de la feuille coûte moins cher à produire que celle provenant de l’écorce. Pour remédier à ce problème, des laboratoires peu scrupuleux ajoutent un peu d’huile essentielle d’écorce de cannelle à l’huile essentielle de feuille de cannelle. On obtient ainsi une huile essentielle reconditionnée qui ressemble à s’y méprendre à de l’huile essentielle d’écorce de cannelle. La durée de distillation a aussi une influence sur le prix du produit fini.

  

Le chémotype : attention à la confusion

Lorsqu'on nomme une huile essentielle, on mentionne le nom de genre de la plante, suivi du nom de l'espèce : exemple thymus vulgaris (thym vulgaire). Cependant, pour une même plante aromatique, il existe souvent plusieurs "chémotypes" qui permettent de définir l'huile essentielle à partir de ses composants. En effet, ceux-ci ne sont pas immuables. Ils varient en fonction de divers éléments comme l'ensoleillement, l'altitude, la nature des composants du sol, etc. Ainsi, deux plantes identiques peuvent sécréter des essences dont les composants sont les mêmes mais dans des proportions différentes.

    * Pour différencier ces huiles essentielles extraites de chacune de ces plantes, on utilise le terme de "chémotype".

    * Ces chémotypes doivent être bien connus du praticien pour que l'aromathérapie qu'il pratique soit efficace et sans danger.

    * Le nom de l'huile essentielle utilisée devra donc être complété par le nom de son composant chimique dominant.

II en découle que suivant le chémotype, l'action thérapeutique sera différente ; c'est ce qui fait tout l'intérêt de cette forme d'aromathérapie.

 

Rosmarinus officinalis L. camphoriferum  - Romarin officinal à camphre
Contre-indications : bébé, enfant, grossesse (neurotoxique, abortive par la présence de cétones)

Rosmarinus officinalis L. cineoliferum – Romarin officinal à cinéole
Contre-indications : aucune connue mais éviter tout surdosage

Rosmarinus officinalis L. verbenoniferum – Romarin officinal à verbénone
Contre-indications : sujet hépatique hypersensible, jeune enfant, grossesse (sauf nécessité) (neurotoxique, abortive)

Rosmarinus pyramidalis – Romarin pyramidal
Contre-indications : aucune connue (ne pas surdoser)

 

Thymus mastichina L. cinéolifera
Contre-indications : aucune aux doses physiologiques

Thymus satureiodes Cosson borneol-carvacroliferum
Contre-indications : aucune aux doses physiologiques (légère dermocausticité)

Thymus serpyllum L. em. Fries
Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques (mais dermocaustique au niveau des muqueuses)

Thymus vulgaris L. geranioliferum – Thym vulgaire à géraniol
Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

Thymus vulgaris L. linaloliferum – Thym vulgaire à linalol
Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

Thymus vulgaris L. paracymeniferum – Thym vulgaire à paracymène
Contre-indications : non connues

Thymus vulgaris L. thujanoliferum – Thym vulgaire à thujanol-4
Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

Thymus vulgaris L. thymoliferum – Thym vulgaire à thymol
Contre-indications : usage externe (dermocaustique)

 

 

Modes d’emploi et applications

 Comme les huiles essentielles sont composées de molécules volatiles, elles pénètrent facilement les tissus humains, qu'on les ingère, les applique sur la peau ou les respire. Le choix de la voie d'absorption dépendra tant de l'effet visé que de la nature de l'huile, puisque certaines ne conviennent pas à un usage interne ou cutané.

Toutes les huiles essentielles chémotypées ont une telle affinité pour la peau qu’il leur suffit de quelques secondes pour être absorbées d’abord par la couche cutanée puis diffusées dans la micro circulation périphérique avant de se retrouver dans la circulation sanguine générale pour y exercer leur action thérapeutique

Pour se convaincre de l’efficacité de ce mode d’administration, frictionnez la plante de  vos pieds avec de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata. Après 15 minutes, votre haleine sentira l’eucalyptus. Autrement dit, en  15 minutes, l’huile essentielle a pénétré la peau et se retrouve dans la circulation générale pour y exercer ses bienfaits puis est éliminée.

 

Voie externe

L'huile se diffuse dans l'organisme à travers la peau; on la mêle à une huile de massage ou à un onguent. Cependant, certaines huiles essentielles ne peuvent être appliquées sur toute la peau car elles sont dermocaustiques (ex : cannelle, girofle…)

 

Par voie interne

Etant donné que les huiles essentielles sont irritantes pour les muqueuses car elles ne sont pas missibles, c’est-à-dire qu’elles sont toujours insolubles dans l’eau  (elles ne se diluent pas dans l'eau), il faut utiliser un agent « gras » pour les absorber.  On les mélange généralement à du miel, de l’huile végétale première pression à froid, du yoghourt. On trouve aussi sur le marché des préparations « disper ou labrafil » pour boire un mélange d’HE,  des oléocapsules (avec une base d'huile végétale) ainsi que des formules en capsules et en suppositoires.

 

Voie aérienne

L'huile diffusée dans l'air est absorbée par les voies respiratoires; il existe plusieurs modes de diffusion.

   - La méthode passive (poterie poreuse) ne permet qu'une faible évaporation, sans que les particules puissent agir sur la qualité de l'air.

   - La chaleur (sur une chandelle ou une lampe) diffuse le parfum, mais risque de détruire les propriétés thérapeutiques des HE.

   - Les ventilateurs (dans les systèmes d'aération des maisons ou des autos) sont un très bon moyen, sauf s’ils sont munis d’un filtre qui risque de retenir une partie des particules.

   - Les diffuseurs électriques à soufflerie permettent une nébulisation des huiles et une diffusion dans un espace assez vaste; c'est la meilleure méthode pour un usage thérapeutique par voie aérienne.

 

Pulvérisation

Diluez quelques gouttes d'huile essentielle dans un peu d'alcool et mélangez le tout à l'eau d'un atomiseur ou un brumisateur. Idéal pour parfumer une pièce et créer un climat chaleureux.

Bain aromatique

Exemples  d’HE : le Lavandin (Lavandula hybryda), le ravensara aromatique (Ravensara aromatica), l'eucalyptus réchauffant (Eucalyptus radiata),. Les essences d'agrumes sont aussi très agréables pour les bains aromatiques comme l'orange douce (Citrus sinensis), le pamplemousse (Citrus paradisii)  et le citron (Citrus limonum).

Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l'eau, il faut utiliser un émulsifiant telle une base de bain moussante ou plus simple et plus efficace que nous avons tous à la maison, de la crème fraîche ou un jaune d’œuf ou tout simplement une noisette de shampooing. Ajouter à 20 gouttes d'une ou plusieurs HE de votre choix à 1 cuillère à soupe de crème, mélangez à l'eau à la toute dernière minute puisque les huiles essentielles sont volatiles. 

Ne jamais utiliser l’HE de menthe poivrée (Mentha X piperita) dans le bain.

 

Massage

Pour calmer un muscle endolori, détendre un dos crispé, relaxer le corps tout entier, ou tout au contraire, se donner un bon coup de fouet matinal, rien de telle qu'un massage effectué avec une huile parfumée aux huiles essentielles. (jamais de massages avec un huile essentielle pure!). Complètement absorbée par la peau, elle agissent immédiatement, "là où ça fait mal" et continuent leur effet des heures durant. 

 

Compresse

En compresses, les huiles essentielles activent la circulation, décongestionnent ou calment (Il faut choisir l'huile en fonction du traitement choisi). Confort et soulagement, simplicité d'emploi, ces compresses ont vraiment tout pour elles! Diluez quelques goutte d'huile dans un peu d'alcool que vous verserez dans un bol d'eau. Tremper un coton ou une petite serviette, appliquez sur la zone concernée et laissez en place 4 ou 5 minutes. Recommencez 3 ou 4 fois pour un résultat prolongé. Selon le résultat souhaité, les compresses seront chaudes ou froides.

 

Cataplasme

 Rien de tel qu'un cataplasme d'argile pour calmer un endroit douloureux et détendre les muscles endoloris. Si, en plus, vous parfumez l'argile avec une huile essentielle, vous profiterez doublement de votre cataplasme. L'huile essentielle, combinée à l'argile agit tant en surface qu'en profondeur et continue d'agir des heures durant.

 

Inhalation

Le simple fait de respirer l'huile directement à la bouteille vous procure déjà un sentiment de bien-être. Quelques gouttes sur un mouchoir qui vous accompagnera tout au long de la journée, parfumera votre sac à main et vous fera profiter des bienfaits de la plante lorsque vous humerez le mouchoir. Un petit coton imbibé de quelques gouttes, mis près de votre lit, vous apportera une nuit calme et pleine de songes exquis!

 

Inhalation à la vapeur

Dans un bol d'eau très chaude, versez quelques goutte d'huiles essentielles choisies et penchez-vous sur le bol. Recouvrez la tête d'un linge pour ne pas laisser échapper la vapeur et... laissez-vous griser des parfums bienfaisants des plantes. Pour lutter contre un rhume ou une sinusite, pour préparer la peau à recevoir un masque de beauté ou pour décongestionner le visage, les huiles essentielles sont souveraines en bien des situations.

 

Précautions d’emploi et contre-indications

Par précautions et excès de prudence , les 3 premiers mois de toute grossesse interdisent l’emploi des HE.  Seul un médecin aromathérapeute ou un aromathérapeute certifié peut en prendre la responsabilité.

Toujours se laver les mains après utilisation des huiles essentielles.

Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intra-musculaire.

Utiliser des HE de haute qualité (100% pures et naturelles) et de marques réputées.

Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants.

Les personnes allergiques devront prendre la précaution préliminaire de tester sur le poignet une goutte d’huile essentielle.

Les yeux, le nez, le conduit auditif, les zones ano-génitales ne peuvent jamais être l’objet d’application d’HE pures.

En cas d’absorption ou d’instillation accidentelle, ingérer ou appliquer une huile grasse pour diluer l’HE puis faite le 911 pour l’Amérique du Nord ou le 17 (si ma mémoire est bonne...) pour la France ! Je ne connais pas le numéro pour la Belgique, Moune???

L’huile essentielle de menthe poivrée ne s’applique jamais sur une surface étendue du corps en raison de la réaction glacée qu’elle provoque. Cette même huile essentielle sera strictement contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants de moins d’une dizaine d’année car cette huile essentielle peut provoquer un spasme laryngé.

  

Conservation

Le flacon sera conservé à un température variant de 5°C à 35°C.

Le flacon sera soit en verre coloré, soit en aluminium.

Le flacon sera toujours bien scellé par un bouchon étanche afin d’éviter l’évaporation.

 

Dans ces conditions, les huiles essentielles pures et naturelles se conserveront pendant au moins 5 ans et plus.

Il faut noter que les essences de Citrus se conservent un peu moins longtemps car elles s’oxydent.

 

J'espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre ce qu'est une huile essentielle et comment l'utiliser de façon sécuritaire.

Si vous avez des précisions à apporter afin de compléter l'ensemble de ces informations, vous êtes les bienvenus! 

 

Huiles essentielles - découverte : le romarin camphré.

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par lloulou

 

romarin-feuille

 Photo empruntée ici

 

Je suis une fan absolue des baumes de Vénézia. J'aime particulièrement ses baumes pour le décalage horaire. Vénézia à publié une formule revue et corrigée de son baume du matin anti-décalage horaire. Parmi les modifications apportées, il y avait entre autre : l’huile essentielle de romarin camphré. C'est en lisant la recette que j'ai réalisé que j'utilisais seulement deux variétés de romarin.  En lisant sa nouvelle formule, j'ai voulu en savoir plus sur la variété de romarin qu'elle utilisait. C’est alors que j’ai réalisé que je ne connaissais pas vraiment l’huile essentielle de romarin à camphre : rosmarinus officicinalis camphoriferum pour son nom latin.

Ma curiosité fut piquée au vif et j’ai commencé à fouiller ici et là pour en savoir un peu plus.

 

Cette HE est intéressante et bien documentée mais doit être, malgré tout, considérée avec un petit bémol par  les néophytes car un tiers de ses molécules sont des cétones. Ces molécules sont neurotoxiques et abortives.

Cette sorte de romarin pousse dans le sud de la France.

Les molécules aromatiques sont extraites à partir des sommités fleuries.

 

Un peu de chimie :

cette huile essentielle est constituée principalement en pourcentage d’une trentaine de monoterpénones cétones qui est le camphre (bornéole), d’une trentaine d’oxydes terpéniques pour le cinéole et d’environ 40 % de terpènes dont le camphène et le pinène.

 

Contre-indications

L'huile essentielle de romarin à camphre est neurotoxique et abortive si mal utilisée.

Elle ne peut être utilisée durant toute la grossesse et toute la période de l’allaitement.
Elle ne peut être utilisée avec les enfants de moins de 6 ans.
Elle est interdite pour les personnes épileptiques.
Elle est interdite pour les personnes atteintes ou à risque de cancers hormonaux.

 

Mon conseil

utiliser cette HE de façon ponctuelle. Si vous n’en avez pas, vous pouvez très très bien vous en passer et la remplacer par de l’huile essentielle de romarin à cinéole ou à verbénone qui contiennent elles aussi un peu de camphre.

Malgré toutes les contres-indications ci-dessus, cette huile essentielle possède plusieurs propriétés intéressantes mais n’est absolument pas indispensable à avoir dans son « aromathéque » !!!

L’huile essentielle de romarin à camphre se marie bien avec les huiles essentielles de citrus.

 

Les propriétés principales

Cette huile essentielle permet de relaxer les muscles dans les cas de contractures musculaires, de crampes, de douleurs.

Elle a une action antalgique, notamment dans les cas de névralgies dentaires.
Elle est emménagogue sans action hormone mimétique.

Elle est mucolytique.
Elle est décongestionnante pour la sphère veineuse.
Elle est décongestionnante pour la voie hépatique.

 

Quelques formules

 

- Pour un effet coup de fouet

1 goutte diluée avec 1 goutte d’huile végétale sur les points pulsatifs du poignet et frotter avec l’autre poignet.

 

- Huiles ou gel de massage pour des douleurs musculaires

1 goutte d’HE de romarin à camphre
3 gouttes d’HE de pamplemousse
1 goutte d’HE d’eucalyptus citronné
1 C. à soupe (C. à table ou 15 ml) d’huile végétale ou de gel de massage

Masser localement sur la zone endolorie
ou d’HE de gaulthérie pour les personnes qui ne sont pas allergiques à l’aspirine.

 

- Un baume pour adoucir une toux 

10 gr de cire d’abeille
15 gr de macérât de camomille
15 gr de macérât de calendula
10 gr de beurre de karité
15 gouttes d’huile essentielle de romarin à camphre
15 gouttes d’huile essentielle de laurier
10 gouttes d’huile essentielle d’anis étoilé
5 gouttes d’huile essentielle de basilic
5 gouttes d’huile essentielles de camomille noble

Lorsque le mélange fondu de cire d’abeille et de macérât est à 37°C, ajouter le mélange d’huiles essentielles. Mélanger au moins une minute afin que les huiles essentielles puissent être réparties de façon homogène.

Masser le thorax et le haut du dos 4 fois par jours pendant 3 à 4 jours.

Pour les personnes qui me connaissent, vous allez me dire qu’il y a beaucoup d’huiles essentielles dans cette formule, moi qui donne normalement dans le minimalisme !!! Mais une fois n’est pas coutume…

Si vous ne possédez pas une ou plusieurs des huiles essentielles ci-dessus, vous pourriez utiliser du niaouli, du palma rosa, de l’eucalyptus radié, du tea tree…

N’oubliez pas que les huiles essentielles sont versatiles ce qui leur confère une grande polyvalence. Vous pouvez jouer avec les familles de molécules. Si vous n’êtes pas familier avec leur action biochimique, utilisez leurs propriétés thérapeutiques.

 

Pour les personnes qui pratiquent l’aromathérapie énergétique, j’ai trouvé une seule information. Du coup, j’ai voulu savoir si cette huile essentielle était souvent utilisée dans cette forme d’aromathérapie mais, en fait, c’est la seule information que j’ai pu trouver. Rien lu chez Patricia Davis, Michel Odoul et Elske Miles… Je me dis que si ces auteurs n’ont rien écrit sur l’huile essentielle de romarin à camphre… c’est qu’il n’y pas grand chose d’autre ailleurs!

Voici ce que j’ai trouvé dans les livres de Nicolas Piolé.

« C’est une huile essentielle de mise en mouvement qui agit contre toutes les rigidités, tant physiques que spirituelles (Exemple type : le vieux célibataire, râleur et misogyne…) »

La prochaine fois, je vous parlerai d’une huile essentielle beaucoup plus facile à utiliser!!! C’est promis.

Et vous, connaissiez-vous cette huile essentielle ? Si oui, comment l’utilisez-vous?

 

Baume de massage aux jeunes pousses de sapin

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

            La cueillette de jeunes pousses de sapin au bout du chemin a été presque un peu tardive. 
Je venais de lire le bouquin de Christophe Bernard dont Venezia a vanté les mérites et du coup, les doigts me démangeaient.

Le coin où je récolte les feuilles de consoude se trouve à proximité de deux beaux sapins dont les jeunes pousses menaçaient de grandir dans la nuit si je ne revenais pas de suite les cueillir.

En rentrant, juste avant que l'orage nous menace, j'ai avisé un ramasseur grognon (ça ne change pas avec l'âge ces bêtes là) et nous voilà sous le sapin qui déborde côté forêt.
Nous avons cueilli les plus petites pousses (moins de 3 cm de long).

 

DSC06782

DSC06799

 

          Il s'agit d'un baume de massage plaisir qui peut décontracter les muscles, détendre les pieds douloureux, délasser les mains des travailleurs manuels, abaisser des épaules tendues, assouplir une nuque radie par le stress ...

Il existe de nombreux ouvrages et même quelques vidéos sur internet permettant de pratiquer des auto-massages avec les mots clés : do-in, auto-massage.
Ils sont faciles, rapides à mémoriser, peuvent se faire à sec ou habillé mais avec le bon baume, on peut aller loin.

 

La formule du baume aux jeunes pousses de sapin

61g Huiles de son de riz et soja raffiné macérées aux jeunes pousses de sapin
20g Beurre de karité du Bénin macéré aux feuilles de consoude

10g Cire d'abeille de l'apiculteur (très pâle)
5g Alcool cétéarylique
3.5g Huiles essentielles
0.5g Vitamine E

 

          Le parfum s'affine lentement ainsi que la texture car j'ai ajouté de l'alcool cétéarylique pour sophistiquer le toucher cosmétique.
Idéalement ce baume s'utilisera au moins 10 jours après fabrication.

Mélange d'HE  (en gouttes)

30 Orange douce* (Sevessence)
20 Sapin géant (Nugier)
20 Pruche (Myrtea Oshadi)
15 Romarin officinal cinéole (Herdade de Vale Côvo)
10 Lavande fine altitude (Florame)
10 Muscade (Néroliane)

* L'essence d'orange douce est photosensibilisante. Ne pas appliquer avant une exposition solaire.

 

    Les baumes à la cire de l'apiculteur me semblent bénéficier grandement de l'ajout d'un peu d'alcools gras (alcool cétéarylique) qui de 2 à 5% de la formule sont de grands perfecteurs de texture :

. onctuosité majorée
. pénétration affinée
. parfum plus régulier tout au long du massage.

 

 DSC06803
Le lendemain de la préparation

 

Le macérat huileux de jeunes pousses de sapin

          Il y a peu de littérature en France sur les macérats huileux de jeunes pousses de conifères mais l'on trouve des recettes culinaires comme cette recette de sirop de jeunes pousses de sapin.
Curieusement personne n'indique qu'une liqueur de jeunes pousses à boire avec modération commence exactement comme une teinture de plante ;)

         Outre Atlantique l'on retrouve de nombreuses recettes d'huile infusée de jeunes pousses ou de bourgeons de pins/sapins : ici, ici, ici, ici

Ces huiles sont utilisées en cuisine ou pour faire des baumes thérapeutiques.
Tous les pins et sapins servent dans ces onguents.

         

         J'ai suivi certaines des indications de Christophe Bernard pour réaliser ce macérat huileux par intermédiaire alcoolique (page 116) :

- Briser le matériau végétal en menus morceaux.
Il préconise de les pulvériser au blender. Je suppose que cela n'est valable que pour des plantes sèches mais je préfère hacher très finement les jeunes pousses fraîches au couteau.

- Humecter les plantes d'alcool à 96°C (merci Nanette!) lentement et sans excès puis laisser en contact pendant 2h.
L'alcool ne doit pas couler si l'on presse les plantes.

- Verser de l'huile contenant 1 capsule de vitamine E sur les plantes alcoolisées. Christophe Bernard indique quelles proportions de plantes et d'alcool il faut.
En cosmétique, je pense inutile de mesurer ce ratio huile/plantes.
On fait les macérats de façon empirique, je préfère faire des triples macérations avec à chaque fois de nouvelles plantes.

Je ne pense pas que l'on arrive si vite à saturation de l'huile dès la première macération. Il suffit d'ailleurs lorsque le macérat se colore, de voir ce coloris s'intensifier à chaque filtration.

- Mixer le mélange huiles/plantes fraîches alcoolisées au mixer à pied.
Cela me semble plus efficace et plus pratique de procéder ainsi pour des plantes fraîches plutôt que de les passer systématiquement au blender.

- Mettre au bain marie doux pendant 2 h en mélangeant régulièrement.

J'ai fait 3 macérations successives en changeant les plantes à chaque fois mais je suis déçue par le parfum final qui est quasiment inexistant alors que l'huile s'est bien colorée.

Le terroir sur lequel pousse ce sapin n'est pas à proprement parler un terroir à sapins (trop d'eau, pas tellement de neige, pas d'altitude).
Il se peut que mes jeunes pousses ne soient pas très concentrées en huile essentielle et que l'on obtienne de meilleurs résultats au Canada ou dans les Vosges n'est-ce pas?

Néanmoins j'utilise une bonne huile de son de riz offerte par ma copine Mlk qui a toujours fait intuitivement ses macérats huileux ou glycérinés en passant les plantes à l'alcool avant l'huile. 

 

 

DSC06789

DSC06793
On voit bien le changement de coloration de l'huile après macération

 

 

Le beurre de karité à la consoude

Un peu déçue par le parfum de mon huile de jeunes pousses de sapin ... mais je peux le rattraper avec des huiles essentielles de conifères.

J'ai voulu en corser la couleur par un beurre vert.
Mes feuilles de consoude sont récoltées au pied de ce sapin, je les ai à peine laissées sécher quelques heures puis mises à macérer dans du beurre de karité du Bénin.

 

DSC06806
Le beurre de karité macéré aux feuilles de consoude

          Les feuilles de consoude n'ont pas besoin d'être longtemps séchées; elles se racornissent très vite, passant d'une souplesse molle à un aspect craquant très surprenant.

Je les ai froissées pour les briser et mouillées d'alcool quelques heures avant de les mettre à macérer dans le beurre fondu. La température a suffi à vaporiser le peu d'alcool résiduel.
Elles ont coloré le karité en un rien de temps au rice-cooker position réchauffage pendant 2h.
Ne pouvant pas y passer du temps, j'ai testé ainsi pendant que je bossais mais la couleur aurait été plus foncée si j'avais pu faire une triple macération.

Ce beurre de karité à la consoude peut s'utiliser tel quel pour masser des zones musculaires ou articulaires douloureuses. Le beurre de karité a des usages traditionnels comme antalgique des muscles et des articulations; La synergie avec la consoude est évidente.

 

     Les baumes à la consoude sont efficaces sur les douleurs musculaires et articulaires ainsi que sur les ecchymoses. L'on utilise généralement les feuilles qui ne posent pas de problèmes en usage externe par rapport aux racines dont la richesse en pyrrolizidines hépatotoxiques est contre-indiquée en usage interne. Christophe Bernard les évite aussi surtout en interne bien sûr.
Source

Je trouve que c'est là l'occasion de redire combien il est important parfois d'utiliser la phytothérapie.
L'aroma n'est pas forcément incontournable même si j'adore ça et je milite un peu pour éviter l'auto-médication aromathérapeutique par voie orale sans avis médical ou pharmaceutique .

 

 

DSC06790 DSC06786 DSC06788
DSC06783 DSC06787 DSC06800
DSC06799 DSC06782 DSC06806
Florilège de mes manipulations botaniques du jour

 

Formule générale d'un baume de massage affiné aux plantes médicinales

5% alcools gras ou acides gras purs (alcool cétylique, alcool cétéarylique, acide stéarique, cétyls esters, cetyl palmitate...)
10% cire d'abeille
20% beurre végétal macéré aux plantes
61% huile végétale macérée aux plantes
3.5% HE
0.5% vitamine E

. Si l'on préfère ne pas mettre d'HE, il suffit d'ajouter les 3.5% en macérat huileux, extraits CO2...
. Si l'on n'a pas d'alcools gras, il suffit de rajouter 5% de beurre végétal pour un baume souple ou 5% de cire si l'on préfère un baume plus ferme.

Peser les ingrédients sauf la vit E et les HE, mettre à fondre au bain marie en mélangeant continuellement à la spatule en silicone souple réchauffée.

Retirer du bain marie et continuer à mélanger quelques instants sans attendre la prise du baume.
Ajouter HE et vit E, mélanger et couler immédiatement en pots.

Étiqueter et fermer une fois le baume froid.

 

 

DSC06800
J'ai adoré faire ces macérations et ce baume.
Merci Venezia pour ton article alléchant même si j'ai trop parlé sur ce message du coup !


Slow beurre "karité-coco-lavande"

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

Dans un livre récemment paru sur la Slow Cosmétique, le blog Potions et chaudron est cité en référence. Le livre m'a gracieusement été envoyé par les Editions Leduc's.
Il a un ton militant, est délicieusement illustré, et bourré d'informations à toutes les pages. Quelques recettes permettent de faire de nombreux cosmétiques maison.


          Je n'ai rien testé par manque de temps mais je pense que cela intéresserait des personnes en transition entre cosmétique conventionnelle et cosmétique naturelle ou des personnes qui utilisent déjà des cosmétiques naturels et qui ont envie de mettre la main à la pâte.

Certaines recettes sont de réelles émulsions pour les plus aguerris et je trouve toujours rafraîchissant de se remettre aux recettes de base.

Les auteurs font partie de l'association Slow cosmétique qui a ouvert un marketplace vendant des produits finis naturels et des ingrédients pour fabriquer ses cosmétiques dans une optique slow.
On y trouve des petits producteurs, des fabriquants de savons à froid... qui je l'espère auront ainsi une meilleure visibilité.

 

            Un mail me précisait que :

"Un code promo « SLOWBLOG » de 5 % de réduction valable pour tous vos lecteurs/trices sur tout le catalogue www.slow-cosmetique.com

Attention donc, si vous préparez un article, vos chèques cadeaux  perso (2) ainsi que le code promo ont une validité du 20 avril au 20 mai 2015!"

 

        DSC06692

       

          Je préfère ne pas "profiter" des chèques cadeaux perso et je prépare donc un article que voici, pour que toi, lectrice adorée, tu puisses profiter du code promo si tu le veux ^_^

Mais t'es pas obligée de lire ma recette slow de beurre fin  qui sert à :

- protéger
- réparer
- cicatriser
- désinfecter

les égratignures, les petits bobos ou irritations de la peau.

Fabriqué en février pour mon adolescent de fils qui était enrhumé et dont les ailes du nez étaient toutes abîmées, ce beurre a très bien vieilli.
Je vous mets quelques photos du fond restant qui sert à présent pour ceux qui ont jardiné et ont les avant-bras égratignés.

 

              Cette formule contient deux beurres végétaux que j'affectionne particulièrement. De l'huile de coco vierge qui sent bon et du beurre de karité pour leurs propriétés protectrices et réparatrices des peaux sèches ou abîmées.

L'huile essentielle de lavande fine est cicatrisante, antiseptique, calmante...
Elle a tout bon, sent la garrigue et est très efficace.

Je l'ai choisie dans une distillation de Lavandes et Compagnies qui la récolte à 1400m de hauteur. Ce doit être l'un des meilleurs spécialistes de la lavande avec S. Reina à mon goût.

 

DSC06691

 

               

               Le Slow beurre karité-coco-lavande

Il contient en plus des ingrédients sus-cités, une part d'hydranol qui est un mélange de polyglycérides d'acides gras dont voici  l'INCI : Oleic/Linoleic/Linolenic polyglycerides.

Pour faire simple, on y trouve tous les types d'acides gras insaturés "simplement" estérifiés par de la glycérine.

Ils vont renforcer l'action protectrice et hydratante de mes deux beurres et rendre la texture du beurre plus sophistiquée, plus onctueuse et crémeuse.

Je pense que ça change tout au niveau sensoriel.
L'hydranol végétal peut être remplacé par du substitut végétal de lanoline.

Formule du slow beurre "karité-coco-lavande"

9g beurre de karité du Bénin
8g huile de coco vierge bio 
2g Hydranol végétal (ou substitut végétal de lanoline)
1g = 30 gouttes HE de lavande fine 1400m bio

soit 20g largement suffisants pour un usage ponctuel
Laisser reposer au moins 1 semaine avant d'utiliser

 

Si l'on veut faire de la slow à fond, on peut simplement remplacer l'hydranol par de l'huile de coco pour une formule générale simple.

 

La formule générale : 50% huile de coco (ou 40% huile de coco et 10% Hydranol ou substitut végétal de lanoline),45% beurre de karité, 5% huile essentielle de lavande fine.

Faire fondre les beurres/hydranol dans une coupelle désinfectée au bain marie.
Mélanger à la spatule en silicone souple pendant quelques minutes, ajouter les HE et couler immédiatement en pot.

 

            DSC06687 
                  C'est beau et c'est slow!

Code promo « SLOWBLOG » de 5 % jusqu'au 20 mai 2015

Brumisateur d'essences respiratoires

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

             Venezia avait fabriqué une brume anti-crève  très efficace et polyvalente.
J'avais hérité d'un flacon fort peu de temps puisqu'il m'a été rapidement subtilisé par un grand malade de passage.

 

En prévision des infections hivernales qui se sont annoncées de façon un peu trop virulente en septembre, j'ai préparé à mon tour un brumisateur d'essences respiratoires diluées grâce à de l'alcool à 96° offert par Nanette (merci Nanette!).
Il peut être remplacé par de l'alcool à 90° même dénaturé puisqu'on ne le consomme pas.

J'ai choisi des HE courantes dosées à 30% soit 900 gouttes pour 100ml de solution.
Mon flacon fait 30ml et pour que les calculs soient simples, j'ai fabriqué 25ml de brumisation en divisant les chiffres de la formule en % par 4.

Le brumisateur se balade dans la maison au gré des besoins.
Il aurait mieux valu un flacon brun pour protéger les HE de la lumière mais je n'en avais pas alors je garde celui ci dans une pochette en lin brut offerte par Emadra.

 

DSC06388

 

 

             Le mélange d'huiles essentielles possède des propriétés reconnues.

En gouttes :

60 lavande fine (Lavande et Cie)
60 eucalyptus globulus (Herdade de vale côvo)
30 romarin cinéole (Florame)
20 genévrier commun rameaux et baies (Pranarôm)
15 niaouli  Distillerie JLB (Bouloupari, Nelle Calédonie) marié à des grains d'encens
15 menthe des champs (Bilby and Co.)
15 gaulthérie couchée (Essenciagua)
10 clou de girofle (Astérale)

. Sources d'inspiration : Spray aérien PuressentielBrumessence Weleda, Phytosun Arôm spray respiration, Olbas oil , Dieti natura vaporisateur respiratoire dans lesquelles on retrouve à peu de choses près les mêmes huiles essentielles.
. Pour les personnes de plus de 15 ans en bonne santé (hum le rhume n'est pas une maladie on va dire...)

- Bienfaits sur les voies respiratoires (eucalyptus globulus, niaouli, genévrier)

- Large spectre anti-infectieux (girofle clou, genévrier encore parce que j'adore, romarin cinéole, lavande fine)

- Effet tonifiant et vivifiant (menthe des champs pouvant être remplacée par menthe poivrée, gaulthérie à l'activité anti-inflammatoire utile en cas de rhumes).

 

              Mon HE de niaouli est en macération avec quelques grains d'encens pilés.

C'est une méthode inventée par Kayacaramel que j'ai expérimentée avec le niaouli dont le parfum aux notes fécales peut déplaire.
L'encens possède des propriétés intéressantes sur les voies respiratoires, ce qui en l'occurence est utile dans ce brumisateur.

La solution pourrait se troubler légèrement à cause de l'encens si l'alcool est moins pur mais cela n'enlève rien à l'efficacité.

 

DSC06391
Merci à Emadra pour la pochette en lin brut

 

Formule du brumisateur d'essences respiratoires
7.5ml HE soit 225 gouttes
17.5ml alcool à 96°

Compter les gouttes d'huiles essentielles directement dans le flacon spray de 30ml
Ajouter l'alcool mesuré à la seringue de 10ml, bien mélanger
Laisser en contact 2 ou 3 jours avant d'utiliser.

 

 Voici la formule générale en pourcentage parce que je vois que ça vous choque ^_^

30% HE
70% alcool à 96° ou 90°
C'est tout!

 

DSC06389

     

            La brumisation s'utilise vaporisée sur un mouchoir pour respirer et en vaporisation dans l'air ambiant quand on a contaminé l'espace avec nos vilains virus.

J'adore le parfum qui est dynamisant et soignant. Mon dernier fils  a éternué au moment où je testais le spray sur un mouchoir.

"Hop, tiens ça devant ton nez pendant que tu fais tes devoirs... et ne joue pas avec hein..."
Quelques minutes plus tard : "ça sent fort mais en fait ça fait du bien quand même"
Il fait partie de la tribu des nez délicats, c'est donc dire comme l'odeur passe bien...

           Le spray est fait en exactement 5 minutes, pas besoin de laver, de stériliser quoi que ce soit.
J'adore aussi!

 

DSC06390

 

Aroma-Crème pour les douleurs du marcheur

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

         Pour le randonneur fou d'Alyana, voici la formule et les photos de la crème anti douleurs musculaires que j'ai utilisée dernièrement sur les chemins car je suis aussi une marcheuse folle.
Qui n'oublie pas de se fabriquer et d'emporter un soin antalgique au cas où les douleurs musculaires se feraient trop insistantes.

 

        Quand on porte sur son dos tout ce dont on a besoin, on pèse chaque objet afin de limiter le poids du sac. Moi j'étais vraiment au gramme près, résistant à la peur qui vous fait remplir le sac avec des "au cas où" plein la tête.
Le tube emporté ne comportait même pas d'étiquette qui pèse... peu mais qui pèse!

 

DSC06195

Pour info, Dille&Kamille chez qui je me ruine à Bruxelles livre à présent en France. Ces étiquettes... je les adore!

 

Trousses de toilette et de médicaments se résumaient à :

- 1 spray d'HE pures pour bien dormir (ylang-marjolaine) : une pulvérisation tous les soirs dans le cou, sommeil de bébé et lendemain à 7h, Michèle sur le chemin en train de marcher.

- 1 roll-on d'HE pures pour les bobos de peau (géranium, tea tree, lavande) qui n'a pas servi. Une bonne âme s'étant chargée de mon coup de soleil sur le bras.

- 30ml de beurre de karité du Bénin simplement fouetté avec quelques gouttes d'huile essentielle de néroli (merci Irène) en guise de crème de nuit, crème de jour, crème corporelle, parfum, contour des yeux, crème anti-âge, crème pour les mains et les cheveux, baume pour lèvres, véhicule d'HE.
On se demande pourquoi on achète plein d'ingrédients cosmétiques magiques n'est-ce pas?

- 1 tube de crème NOK anti-frottements pour les pieds entièrement vidé au bout de 15 jours.
J'aurais pu tester une fabrication maison mais vraiment pas eu envie de prendre de risques car "ton pied, c'est ta vie" quand tu marches. La NOK même conventionnelle, c'est de la bombe grâce à sa richesse en beurre de karité et tensioactifs.

- Et 1 tube de 30ml de crème antalgique anti douleurs dont je vous donne la formule dans ce message.

 DSC06196

Le roll-on inutilisé, le pot de karité vide, le spray et le tube quasi-vides

    

                C'est une crème anti-douleurs et non un baume ou une huile qui fondrait/coulerait sous l'effet de la chaleur.

Une crème donc car lorsque tu viens de faire de 20 à 30 km, après la douche salvatrice, tu as juste envie que ça pénètre vite et te fasse du bien (non ce n'est pas sexuel...).

Une émulsion car je voulais utiliser beaucoup d'hydrolats qui me semblent toujours très efficaces en cas de douleurs.

Une texture fluide parce qu'un tube métal de 30ml c'est moins lourd qu'un flacon pompe ou qu'un pot. La texture pourrait être légèrement épaissie avec 0.5% de VE supplémentaires que j'avais notés sur mon cahier mais que j'ai finalement retirés.

Les jours de grande chaleur, la texture était légèrement trop fluide et coulait un peu sur le goulot.
Après usage, je passais un bout de mouchoir papier Q autour.

A voir donc selon la saison, la géographie, la délicatesse du marcheur...

DSC06189

 

Formule de l'Aroma-Crème 

Phase aqueuse

40% hydrolats bios de lavande fine, menthe poivrée, hélichryse italienne, gingembre
29.70% eau de source
5% glycérine végétale bio
0.2% AMIgel

Phase huileuse

4.2% huile de coco fractionné
3.5 macérats huileux (sommités fleuries de millepertuis sur HV de son de riz, feuilles de laurier/de bouleau sur HV d'olive)
3% alcool cétéarylique
2.8 émulsifiant Lamecrème (Glycéryl stéarate, glycéryl stéarate citrate)
0.5% MF

Troisème phase

10% huiles essentielles
0.6 Ecogard
0.5% vitamine E

pH rectifié à l'acide lactique si besoin

 DSC06191

 

             L'émulsifiant Lamecrème

Je viens de réaliser que je n'en ai jamais parlé ici alors que je trouve le Lamecreme très fin et parfait pour les crèmes mains car on peut choisir selon la formule de la faire nutritive en hiver ou légère en été.
Je l'ai toujours acheté chez Allerlei Praktisches en Suisse qui a été mon premier fournisseur d'alcool de lanoline et autres joyeusetés incontournables.

INCI: Glyceryl Stearate, Glyceryl Stearate Citrate
Emulsifiant Huile dans eau, HLB environ 7/8.
Se présente sous forme de micro-billes

Doses préconisées : 5 à 10% mais moi je réduis et je mélange toujours.

C'est un émulsifiant qui contient donc

. du VE (ou glycéryl stéarate) lipophile que nous connaissons fort bien pour l'utiliser en couple avec le MF ou d'autres émulsifiants
. du glycéryl stéarate citrate, hydrophile anionique.

 

Le glycéryl stéarate citrate se retrouve dans moult formules de cosmétiques naturels (Weleda, Lavera, Patyka, Coslys, Sanoflore, Cattier, Melvita...).
Banal chez les cosméteuses maison en Allemagne,  il n'est curieusement pas proposé pour nous, chez nous  ^_^ 

Alors que sa composition, sa facilité de mise en oeuvre même à faible dose, sans co-émulsifiants, la possibilité de l'utiliser en one-pot, l'ajout possible de phases grasses importantes (30%) sans obtenir de lourdeur en font un ingrédient facile pour les débutants.

Les autres pourront le coupler comme je le fais ici avec du MF pour garder une sensation fraîche et légère ou alors avec d'autres co-émulsifiants plus filmogènes.

 

C'est un ingrédient intéressant car il limite les effets photo-toxiques dans les crèmes solaires ou les produits exposés au soleil.

Il fait partie de cette famille d'émulsifiants simples issus de l'estérification d'acides gras avec de la glycérine auxquels on ajoute autre chose (acide citrique pour le Lamecreme ou "savon" pour le glycéryl stéarate SE ou AE ou cire n°3) afin d'améliorer sans cesse les propriétés cosmétiques et sensorielles.

Le point de fusion augmente vers 65°C mais l'émulsification reste idéale entre 70 et 75°C.
Ce point de fusion élevé améliore la stabilité des produits à la chaleur, ce qui arrange bien mon affaire de pélerinage estival.

Cet émulsifiant issu de l'huile de palme existe aujourd'hui sous une forme issue du colza européen.

Sources

 

               Le mélange d'HE

 

Mélange bio d'huiles essentielles : 10% de 100g, soit 10g soit encore 300 gouttes:

100 gaulthérie couchée
50 katafray
50 eucalyptus citriodora
50 lavandin
50 menthe poivrée

Contre-indiqués chez l'enfant, la femme enceinte ou allaitante et les malades.

J'ai dosé fort et précis avec des HE qui fonctionnent bien chez moi. Il est aisé de composer la formule antalgique qui marche pour chacun car hormis les habituels anti-inflammatoires (gaulthérie et eucalyptus citriodora) je pense que chaque douleur est unique et doit être traitée individuellement.

La crème était utilisée sur les jambes et les pieds en petite quantité mais en massages/pétrissages appuyés pour bien soulager. Curieusement je viens d'en sentir l'effet froid lié à la menthe poivrée que je n'ai absolument pas ressentie comme telle pendant ma marche où la machine surchauffée par l'effort goûtait pleinement le soulagement sans discriminer les sensations fines.

 

               Le tube métallique façon gouache

J'utilise des tubes métalliques pour tous mes soins aroma-thérapeutiques, ils sont blancs, sans chichis, pharmaceutiques en somme. Et j'achète toujours la boîte car je ne pense pas qu'ils puissent être transportés et stockés à l'unité sans cabosses.

Un jour je suis tombée sur ces tubes métalliques si jolis, mais uniquement en 30ml, un peu petit pensais-je.
Quelques recherches plus tard, j'apprenais qu'ils existent aussi en noir ou en cuivré (oh là là), en 7 ou 15ml aussi, mais en boîtes trop grandes pour moi.

Chez My sweet boutique, si jolie, si naturelle&chic, on en trouve aussi.

Et c'est là que je les ai pris parce que j'y ai trouvé quelques autres pépites, parce qu'elles l'appellent "tube façon gouache"...
Et parce qu'elles sont gentilles et ont accepté que j'achète la boîte pour ne pas abîmer les tubes.

 

DSC06190

Quand on voit ce que devient le tube après usage, on peut se demander pourquoi faire tant d'histoires.
Sur le Chemin, même en gros godillots et sac au dos, on tente la sophistication ...

 

 

Baume pour lèvres anti-herpès

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

        On en a parlé dans les recettes de baumes simples mais aussi dans la recette du baume pour lèvres au calendula.
L'herpès labial est une affection récidivante, inesthétique et douloureuse pour laquelle les solutions aromathérapeutiques efficaces existent.

 

DSC06179

Il n'y a pas de myrrhe dedans mais ça pourrait...

     

            L'une des solutions est d'utiliser son traitement le plus rapidement possible dès les premiers symptômes et de le renouveler plusieurs fois par jour idéalement toutes les 30 à 60 mn. 

Donner une formule sur huile végétale est rapide mais si peu pratique quand l'herpès vous gagne dans le bus ou au bureau, quand vous ne connaissez rien aux HE et n'avez pas envie d'apprendre mais juste envie de soigner votre herpès labial.
Quoi de plus simple alors pour cela que d'appliquer un baume pour lèvres en tubes?

            J'en fabrique souvent pour des proches et des moins proches qui sont de grands bavards, on me propose régulièrement de m'en acheter car aucune solution de ce type n'existe malheureusement dans le commerce.
Bien entendu il est totalement impensable de vendre quoi que ce soit.

Alors j'offre ce type de baumes à tour de bras...

          Quand je fais mes baumes pour lèvres en tubes, il m'arrive souvent de prélever une partie de la pâte de base non parfumée et de l'enrichir avec un mélange d'HE anti-herpès. Il faut mettre 3 à 6 gttes d'HE pour un tube d'environ 5g.
C'est simple non?

Cette fois-ci j'ai fabriqué rapidement 3 tubes au bord de mon évier en sortant le minimum d'ingrédients.

 

DSC06181

          

La formule pour 3 tubes de baume (15g)

 Elle contient un peu plus de 6% d'huiles essentielles.

C'est concentré mais il faut agir vite et bien pour éviter la floraison des vésicules.
Les bénéficiaires de ces tubes en sont agréablement surpris et ... du coup fort prosélytes ^_^

 

 3g cire de candelilla
ou cire d'abeille, céralan, autre cire mi-dure

6g huile de coco fractionné
ou autre ester, facilite la pénétration des huiles essentielles, effet glissant

2g huile d'oeillette bio
ou ricin, ou autre huile végétale riche en omégas 6 et 9 : olive, argan, tournesol ...

3g beurre d'avocat
ou karité, cacao...

1g huiles essentielles (30 gouttes)
+/- vitamine E

 

Mode opératoire

. Peser tous les ingrédients sauf les HE dans un bécher désinfecté et faire fondre au bain-marie.
. Ajouter les HE. Je devrais préparer 10 ml de ce mélange à l'avance pour aller encore plus vite à chaque fabrication de baumes anti-herpès labial...
. Bien mélanger et couler en tubes.

 

J'ai utilisé du bon beurre d'avocat d'Aroma-zone car il était sur ma table ronde au moment de fabriquer le baume. Il est très coloré et donne donc un baume un peu vert que je trouve médicinal et joli.

Généralement dans les baumes anti-herpès, je mets du beurre de karité que je trouve très soignant et réparateur. Je le couple souvent à une huile verte ou alors je choisis des tubes au bouchon coloré pour les distinguer des baumes pour lèvres simples.

 

 Le mélange d'HE des 3 baumes pour lèvres anti-herpès (en gouttes)

10 lavande fine
8 ravintsara
7 tea tree
3 menthe poivrée
2 niaouli

. S'il n'en fallait que deux : 15 lavande fine, 15 tea tree ou ravintsara ou niaouli (en gouttes)
. S'il n'en fallait que trois : 10 lavande fine, 15 tea tree ou ravintsara ou niaouli, 5 menthe poivrée ou lavande aspic (en gouttes)

 

Le tea tree présente pour moi dans le traitement de l'herpès labial, l'avantage d'être à la fois anti-viral ET anti-inflammatoire, cicatrisant et immuno-stimulant (l'herpès se déclare souvent sur un terrain immuno déprimé de stress, fatigue, exposition solaire...).

 

30 gouttes d'huiles essentielles aux diverses propriétés pour une affection virale, qui fait mal, brûle et abîme les lèvres.

- Il faut lutter contre la multiplication (réplication) du virus qui vit tapissé dans l'organisme : Ravintsara, niaouli, tea tree, lavande fine, thym linalol, laurier noble...

- Il faut apaiser la douleur : Menthe poivrée, lavande fine, tea tree, lavande aspic ...

- Il faut réparer et cicatriser les lèvres et leur pourtour selon la manifestation de l'affection : Lavande fine, géranium, bois de rose...

Bon je vous cite plein d'HE mais il faut quand même faire un peu attention au goût que cela donne sans faire de concessions inutiles à l'efficacité.

De nombreux bazookas anti-infectieux comme le clou de girofle, la cannelle, l'origan ... marcheraient mais attention à leur extrême dermocausticité. Même dilués ils sont très agressifs pour la peau fine des lèvres.

DSC06182

 

Ce n'est pas compliqué si l'on pense 3 tubes = multiples de 3 pour les ingrédients :
3g cire
3g beurre végétal
9g (3x3)
huiles avec 30 (3x10) gouttes HE (8g huile végétale+1g huiles essentielles anti-herpès labial).

Tout ça prend 15mn (3x5)  vaisselle non comprise. Ooohh je rigole....
Si vous commencez à en offrir autour de vous, vous êtes foutus!


A bon entendeur...

Baume aux essences stop-crève

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

      Il y en a encore, de ces méchants virus qui attaquent les nez, gorges et poumons.

Hop sortir fioles et flacons,
Ecrire la formule d'un baume en puisant le choix des HE dans celui des fameuses gouttes aux essences qu'elle refuse d'avaler,
Le fabriquer vite et bien avant qu'elle ne change d'avis.

 

DSC06118

       

      J'ai ajouté dans le mélange d'huiles essentielles un peu d'eucalyptus radiata que Loulou nous a donné envie d'avoir absolument.
La formule est corsée en HE, c'est une grande adulte!

 

 

Formule de mon Baume aux essences

3g cire d'abeille en feuilles (Bilby and Co.)
18g huile de coco fractionné
6g beurre d'avocat (Aroma-zone)
3g huiles essentielles (90 gouttes)
+1 capsule de vit E

Les 90 gouttes d'HE bios : 20 pin sylvestre, 15 ravintsara, 15 menthe poivrée, 15 thym thujanol, 10 eucalyptus radiata, 8 clou de girofle, 5 lavande fine, 2 cannelle de Ceylan

Formule générale du baume aux essences : 10% cire d'abeille , 20% beurre végétal au choix, 60% huile végétale au choix, 10% HE respiratoires, +/- vit E

A réserver aux adultes sains, contre-indiqué chez l'enfant, en cas de grossesse et allaitement

DSC06113

 

Mode opératoire

- Peser tous les ingrédients sauf les huiles essentielles dans un petit bécher
- Faire fondre au bain marie

- Mélanger intimement à l'aide d'une spatule en silicone préalablement chauffée
- Ajouter les huiles essentielles et bien mélanger
- Couler en pot de 30ml

 

 

DSC06116

 

Choix des huiles et beurres

 

- Du beurre d'avocat (Aroma-zone)

INCI : Persea gratissima fruit oil, Palmitic/stearic triglyceride

C'est de l'huile d'avocat issue de l'argiculture biologique qui a été épaissi à la manière du fait-maison par des triglycérides de l'acice palmitique et de l'acide stéarique. Curieusement le beurre final ne porte pas la mention biologique.

Il est souple, gras et j'en aime la jolie couleur verte. Dans les émulsions pour peaux de croco, je l'apprécie beaucoup.
Dans mon baume respiratoire sa couleur profonde sera diluée et j'en espère un vert printemps, aussi délicat que les pousses vertes qui commencent à verdir la forêt.

Comme son toucher est trop gras pour un baume thérapeutique respiratoire, je le couple avec une huile estérifiée.

- De l'huile de coco fractionné

Bon pouvoir d'étalement qui favorisera le massage pectoral ou dorsal.
C'est une huile pénétrante qui permettra d'augmenter celle des huiles essentielles.

Le baume devant passer du temps dans un sac à dos, cette huile hyper-stable ne va pas rancir et prolongera la durée de vie de ce soin aromatique.

 

 

DSC06117

C'est beau ce vert printemps n'est-ce pas? Ce n'est pas parce que c'est thérapeutique qu'il faut quoi?
Qu'il faut vivre triste ^_^