Un livre que j'adore.

Encore un me direz-vous?

Et bien oui, il est très difficile et délicat de ne conseiller qu'un seul livre sur les huiles essentielles. Celui là a une place à part dans ma bibliothèque car c'est un vrai beau livre en même temps qu'il est très bien documenté, pratique et didactique.

 

 

aromatherapia

 

"Aromatherapia, tout sur les huiles essentielles"
Les connaître, les utiliser, beauté, santé, bien-être.
500 recettes pratiques pour tous
Isabelle Pacchioni

Editions Aroma Thera (environ 30€)

 

 

L'auteur

Isabelle Pacchioni est la créatrice de la société Puressentiel.

Elle commercialise en officine une large gamme de produits d'aromathérapie qui se distinguent par leur efficacité et un nombre très important d'HE par produit.

On retrouve toute sa passion pour les HE à travers les pages de ce livre. 
Elle est mise en valeur par les photos de Jean-Claude Francolon qui la suit à travers ses voyages  sur les routes des HE.

Les très nombreuses images montrent les paysages, les plantes et la végétation mais aussi les hommes, les femmes et les enfants qui travaillent et vivent au contact de ces végétaux.

 

Le sommaire

- Sur la route des HE

Construit comme un album de voyages à travers quelques régions et pays du monde qui produisent des HE (Maroc, Madagascar, Provence, Corse)

Des informations et anecdotes sur l'histoire des HE, leur approche scientifique et les grands noms de l'aroma.

- L'herbier aromatique

Monographies illustrées de 66 HE (culture et production, extraction et rendement, parfum, formule chimique, principales indications)

Une planche botanique souvent superbe, quelques conseils et recettes faciles et variées.
Les recettes qui se trouvent dans les monographies comportent quelquefois 4 à 5 HE.

 - Abécédaire des soins aux HE

Rappel utile sur les divers produits issus des distillations ou extractions, voies d'administration, dosages et précautions d'emploi des HE.

L'abécédaire par maux classés par ordre alphabétique est formidablement diversifié, touche à la fois à la thérapeutique, à la beauté et au bien-être.

Des kits essentiels de base sont donnés en page 274/275 pour ne pas  disperser ses achats (hiver, enfants, parfums, grossesse, sportifs, beauté, cuisine ...)

Les formules de l'abécédaire sont courtes, pertinentes et comportent généralement entre 2 et 3 HE.

 

Le ton du livre

C'est celui d'une passionnée des HE qui parle de cette passion sans romantisme excessif, avec la rigueur scientifique quand il le faut.

Elle y donne de judicieuses informations sur la botanique des plantes qui donnent ces merveilleuses HE ainsi que des anecdotes qui permettent de mieux les connaître encore.

 

Une recette

Une huile pour peau grasse dans la monographie du petit grain bigaradier p.232 :
3 gouttes ciste, 10 gouttes géranium, 10 gouttes P.G. bigaradier, 20 ml HV jojoba
Appliquer chaque matin.

Mon avis : Le type de géranium n'est pas précisé. Pour une peau grasse, je choisirais le cv bourbon à l'odeur plus complexe permettant d'arrondir les autres HE.

C'est un sérum trop concentré à mon goût pour un usage quotidien (environ 3.8% d'HE). Je la réserverais pour des cures ponctuelles et plutôt pour le soir. Même si les peaux grasses sont souvent des peaux costauds et épaisses, la présence de boutons les rend sensibles.

 

Mes plus

J'apprécie beaucoup le style "500 recettes pour ..." dont je parlais à propos du livre de V.A. Worwood.

Il y a beaucoup d'informations disséminées au fil des pages, ce qui donne l'impression que l'on découvre tout le temps une nouveauté à apprendre.

Excellent livre, source d'une multitude de renseignements sur l 'usage des HE. Il ferait partie de mon top 3 sans hésitation.

La mise en pages est agréable, abondamment illustrée, les formules courtes sont intéressantes pour les adeptes du simplissime mais donnent aussi l'essentiel pour ceux qui ne possèdent pas une aromathèque de folie.

Quelques idées de substitution sont données dans certaines recettes sous la rubrique "herbier".

C'est l'un de ces jolis livres qui ne sont pas uniquement des recueils de photographies.

 

Mes moins

En faut-il vraiment?

Je dirais peut-être le format et la jaquette :
- C'est le format d'un beau livre que l'on feuillette plus qu'on ne le lit. Trop grand pour être facile à manipuler même sur mon bureau.
- La souplesse de la couverture qui convient très bien à un livre pratique mais qui peut sembler cheap pour un beau livre.

 Il aurait peut-être fallu faire un choix que je trouve pour le coup totalement cornélien. Cela ne retire rien à la qualité de ce livre que je recommande vivement... sinon je ne vous en parlerais pas ^_^

Le site Aromatherapia

 

 

 

 


     

         Un livre qui compte dans la littérature et la bibliothèque de ceux qui s'intéressent aux huiles végétales.

Que votre intérêt se porte sur les cosmétiques, les savons ou tout simplement la nutrition, c'est LE livre qu'il faut.

          Et à un prix défiant toute concurrence.


 

"Les bienfaits des huiles végétales"

Apprendre à les connaître et à les utiliser pour votre santé et votre beauté

Michel POBEDA

Editions Marabout, 10 €

 

 

 

Bienfaits HV

 

Michel Pobeda est ancien kinésithérapeute et négociant international en oléagineux.

Il s'investit dans la boutique Codina, mon premier fournisseur de beurre de karité pressé et d'huile de moringa.  On y apprenait aussi à saponifier à froid à une époque où le karité était un corps gras peu utilisé en Occident et où presque personne ne fabriquait son savon à l'ancienne.

Actuellement impliqué dans une entreprise qui fabrique à façon des cosmétiques certifiés Nature et Progrès, à DLU de 6 à 12 mois et exempts de conservateurs et d'émulsifiants modernes (une gageure et un parti-pris osé).


Je vous le dis, "quel talent ces Michel (e) !" ^_^



 Le sommaire


Après les habituels avant-propos et introduction au sujet, Michel Pobeda développe l'histoire des corps gras dans l'humanité et l'évolution de leur consommation alimentaire.


- Qu'est-ce qu'une huile végétale ?

Tout ce qu'il faut savoir sur les acides gras, les transformations industrielles des acides gras (trans, hydrogénation, raffinage...), les macérations, les extraits CO2...


- Bien utiliser les huiles végétales

Tableaux, conseils pratiques, nutrition, cosmétiques, savons ...


- Les huiles, de A à Y   ^_^

Plus de 200 huiles et macérâts huileux détaillés en ce qui concerne leur composition chimique et leurs usages.

Vous y trouverez leur indice saponification, les noms botaniques et vernaculaires, un encadré que je trouve absolument délicieux à lire, quand il existe, sur l'ethnobotanique de l'huile abordée.

Toutes les huiles et tous les corps gras de la terre s'y trouvent je crois; J'y avais perfidement recherché le beurre d'Allanblackia que je découvrais chez Sheabutter cottage et qui y était répertorié !


- Quelles solutions pour quels problèmes ?

Un répertoire de maux avec une solution "huiles végétales"

 

- Annexes



 La mise en page


C'est un livre au format poche très agréable visuellement grâce me semble t-il à la couleur jaune qui domine tant sur la couverture qu'en intercalaires de chapitres.

Les 2è et 3è de couverture représentent une carte de France des plantes oléagineuses.

Ces cartes de géographie à  l'ancienne qui ornaient les murs des classes de primaire pour ceux qui sont assez "sages" pour les avoir connues.




 Le propos


Le ton général est volontairement militant.

Si vous vous intéressez un tant soit peu à la nutrition dans les pays développés et le retentissement catastrophique sur la santé publique et les dépenses de santé, vous ne serez pas surpris que ce sont des contingences bassement spéculatives qui en sont à l'origine.

Mais il est toujours bon de marteler que notre alimentation est notre premier médicament et le premier pas dans le processus de dégradation de la santé.

Les monographies et les informations sont néanmoins classiquement informatives et sérieuses.




 Les recettes


Elles sont réparties dans le texte, donc difficiles à extraire; C'est ce qui fait la richesse et l'intérêt de ce livre.

Ce sont de petites astuces que nous pratiquons peut-être déjà tous si nous fabriquons nos cosmétiques mais qui sont toujours intéressantes à visiter.

Beaucoup d'indications émaillent le texte et l'on y apprend beaucoup, on sort des sentiers battus et c'est la porte ouverte à d'autres recherches.

En tous cas pour la cosmétique, c'est une mine même en ce qui concerne des huiles très courantes que l'on utilise banalement ou très classiquement.


 . Page 222, la recette  pour fabriquer sa propre huile de pépins de pastèques (vivement cet été!)

 

. Page 264, pour la couperose, une formule intéressante :

 - 10% huile de tamanu

 - 90% d'huile de coco

 

. Page 253, un tableau formidable classant les corps gras par effet  thérapeutique (anti-inflammatoire, anti-cellulite...)


. Page 157,  l'huile de pépins de courge utile pour les pertes de cheveux d'origine androgénique


. Page 245,  des huiles d'Inde, d'Afrique, d'Amazonie ... dont je n'ai jamais entendu parler

 

Je ne ferais par contre pas certains choix. Rassurez-vous ils sont très rares.

Par exemple, de l'huile de germes de blé pour les comédons car même si elle est riche en vitamine E anti-oxydante (les comédons sont des points de sébum oxydés), cette huile est très rancissable et peut enflammer certaines peaux si elle n'est pas de première fraîcheur.

Si c'est tout à fait logique en théorie de préconiser des huiles riches en vitamines E pour ce souci, en pratique, cela peut s'avérer délicat pour certaines sauf si l'on fait le choix d'huiles végétales très stables comme l'argan par exemple.

 



 Mes "moins"


. Cela n'en est pas un finalement mais j'ai eu peur ...

Au fur et à mesure de ma lecture, j'ai parcouru vainement les dernières pages à la recherche d'une bibliographie.

J'ai fini pas contacter l'auteur qui m'a rapidement répondu que l'éditeur le trouvant trop bavard, il n'y avait plus de place pour une bibliographie!

Celle-ci est accessible par mail à l'éditeur ou à l'auteur mais il m'a autorisée à en mettre un lien ici :

huile.com/bibliographie/


. Ce qui fait la grande richesse de cet ouvrage, la passion de son auteur, emporte quelque fois le propos et donne à certaines pages une redondance dans l'information.


. Les compositions chimiques ne donnent que les acides gras insaturés (A.G.I.)  et les omégas-3. Est-ce aussi par manque de place ?

Même si la population est généralement carencée en ces acides gras essentiels, j'aime pour ma part connaître tous les acides gras d'une huile.

Cette précision me semble indispensable en cosmétique maison pour aller plus loin et je dois me référer à d'autres sources pour compléter le livre.

C'est dommage pour un tel ouvrage quasiment exhaustif sur la question.




 Mes "plus"


 Il y a des surprises et des connaissances à tous les coins de pages.


 Allez encore une, en page 139 :

Les graines  de Caméllia japonica sont très riches en bêta carotènes.

La tradition asiatique privilégie les huiles claires, ce qui fait que la plupart des huiles de camélia que l'on trouve en Europe sont très raffinées et totalement transparentes.

Que reste t-il en réalité de ses actions cosmétiques quand elle est si raffinée? Je n'ai jamais vu à la vente d'huile de camélia vierge colorée.




En conclusion

Courez vous l'acheter!




L'avis de Swanee qui m'enchante avec son blogsofsoap

L'avis de Gaiia savons

L'avis de Mlk une autre convaincue qui ne veut pas écrire la biblio (voir dans les commentaires ^_^ )


-9782501066655FS

Un petit livre dans la série Marabout : les petits guides des paresseuses, de Carole Dichampt,

à la portée de toutes les bourses, et qui conviendra aux débutantes en cosméto qui n'ont pas encore franchi le cap des émulsions.

 Sans se compliquer la vie, en un minimum de temps, huit chapitres comme suit :


Chapitre 1 : organisation, ustensiles, ingrédients et principes incontournables.

Chapitre 2 : gommages, baumes, trucs et astuces

Chapitre 3 : pour les mains et les pieds

Chapitre 4 : la détente du corps

Chapitre 5 : les soins du visage

Chapitre 6 : les yeux et les lèvres

Chapitre 7: les cheveux

Chapitre 8 : glossaire

... Avec diverses étapes et leur mise en oeuvre dans chaque chapitre pour atteindre le but recherché, de manière simple et rapide avec des ingrédients naturels.

 

exemple du plan du chapitre "relax" (4) :

* bains relaxants (3)

* huiles de massages bienfaisants (3), dont :
       Huile Bonne Humeur : 30 ml d'huile de tournesol, 20 ml d'huile de pépins de raisin, 6 gouttes d'huille essentielle de mandarine, 3 gouttes d'huile essentielle de jasmin et de bois de rose.

*Baumes apaisants (2)

*Conseils de relaxation

 

Petites astuces pertinentes, étymologie, définitions, noms de recettes évocateurs, trucs pour toutes celles, et ceux, qui ne veulent pas se casser la tête mais tiennent à être tendance en fabriquant leurs propres soins...

 

Exemple :

Hier, ma fille m'appelle : (ce n'est pas une histoire, c'est un fait réel, qui tombait à pic)

- maman, je voudrais me faire un gommage des pieds

- pas de souci, ma chérie, viens, je te prépare ça

- non, je n'ai pas le temps de passer, tu n'as pas une idée ?

- tu as de la noix de coco râpée, des céréales, de la poudre d'amandes, du miel ?

- non !

- Alors, écris : trois càs de sel fin, une càs de gros sel, une càs d'huile d'olive, une càs d'huile de tournesol, on zappe les huiles essentielles puisque tu n'en as pas (la pôvre, sa maman profite de toutes ses visites pour lui faire sentir un nouveau mélange ^_^) et tu me diras ..

"Ce matin : il est super, ce gommage, mes pieds sont tous doux",

page 71, Gommage cristallin.

Finalement, ce serait pas si mal si j'étais paresseuse !

 

onion_msn_emotions_03


 

            Un petit livre pratique pour herboriser tranquille notamment en ce printemps superbe et précoce où tout pousse à foison.

Il répertorie 165 plantes médicinales choisies parmi les plus courantes de nos régions.

 

Wolfgang Hensel est l'auteur de nombreux ouvrages sur les plantes médicinales d'Europe. Il y porte un regard très pratique qui me semble indispensable dès lors que l'on veut vulgariser une discipline.

Ce petit livre peut donc être complété par d'autres si l'on aime cette approche.

 

"Quelle est cette plante médicinale?"

Wolfgang HENSEL, 127 pages, 9.90 €

Editions Vigot

 

9782711420551

 

 

Le prix et le format

- Prix: Moins de 10 euros.

C'est un investissement qui vaut vraiment la peine si vous allez régulièrement vous balader dans la nature et que vous aimeriez pouvoir reconnaître voire récolter en toute sécurité quelques simples.

 

- Le format est un 10/18 très pratique car il tient dans la poche.

La couverture est joliment colorée en vert et rose.

Et ce qui me semble une idée judicieuse, elle est recouverte d'un protège-cahier en plastique transparent qui permet de l'emporter en forêt sans crainte de le salir.

Un décimètre dessiné sur la 4è de couverture permet même de mesurer la plante et ses organes ;)

 

 

La mise en pages

Le système de classification se fait par couleur des fleurs:

- fleurs blanches

- fleurs jaunes

- fleurs rouges, roses et mauves

- fleurs bleues

- fleurs vertes

 

Cette classification chromatique est très pratique et permet d'aller rapidement à la plante qui nous intéresse.

Puis dans chaque rubrique, une subdivision en fonction du nombre de pétales nous mène directement aux monographies.

La limite est tout de même de ne pas pouvoir l'utiliser si la plante n'est pas fleurie au moment de l'observation.

 

Chaque double page est divisée en 3 parties longitudinales et comprend:

- à gauche, 3 plantes avec le nom commun, le nom latin, les caractéristiques, l'habitat et une remarque.

- à droite, en regard du texte, une photo de la plante fleurie.

 

L'ordre alphabétique n'est pas respecté et je ne suis pas arrivée à comprendre le classement. Ce n'est pas gênant car il y a assez peu de plantes par rubrique et l'index est parfait.

 

 

L'index et le glossaire

Fort bien faits avec une double entrée par nom latin et nom commun.

Le glossaire me semble néanmoins un peu technique et peut ne pas intéresser ceux qui peu férus de botanique n'en aiment pas moins les plantes.

Il occupe à peine 2 pages donc on pardonnera cette érudition.

 

Mes "plus"

J'aime tout et je trouve les ouvrages édités chez Vigot de grande qualité.

Ce livre peut constituer une première approche pour ceux qui recherchent un livre concis sur les plantes communes et ont envie de les voir en vrai plutôt que d'en avoir une connaissance livresque.

 

Il a les défauts de ses qualités, cette concision pouvant parfois être limite si l'on veut en apprendre plus sur une plante, notamment sur ses usages médicinaux.

C'est un livre de reconnaissance botanique sur le terrain.

 

Mes "moins"

- Quelques rares photos sont prises de trop loin ou de trop près pour permettre une vraie reconnaissance. Il manque parfois le feuillage ou quelques détails pour différencier deux plantes aux fleurs semblables.

Mais la description botanique dans le chapitre "caractéristiques" est assez précis pour éviter les confusions.

 

- L'introduction est vague, l'auteur y mêle allègrement homéopathie, anthroposophie, phytothérapie...

J'aurais préféré quelques conseils pour herboriser ou récolter correctement les simples, pour éviter de commettre des erreurs en prélevant des plantes menacées...

 

- Quelques rares pages sont consacrées à des médicinales qui ne font pas partie de la pharmacopée européenne (gingko, ginseng...)

 

- Un petit crayon et quelques pages vierges auraient constitué un kit du parfait petit herboriste!

 

Conclusion

Un livre à s'offrir si l'on aime fréquenter les chemins sauvages, les trottoirs des villes, les jardins botaniques...

Très réussi.

 

Voyez sur le blog d'Emiliebulles, dans la catégorie "l'herbier urbain", son recueil des plantes qui colonisent  les trottoirs de sa ville (j'adore cette idée!)

"Pour une cosmétique intelligente" Dominique Baudoux

Bibliographie

Par atelierdemichele

   J'ai longuement hésité à écrire un billet sur ce dernier livre de Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue:

"Pour une cosmétique intelligente, Huiles essentielles et végétales"

Dominique BAUDOUX, Editions Amyris (28,50 euro)


Auteur de nombreux ouvrages de référence sur les huiles essentielles, il est aussi directeur de la société Pranarom qui commercialise des HE et leurs dérivés.

pu_cosmetique



 Le sous-titre du livre est : " Les huiles essentielles sur la peau, au travers de la peau, au delà de la peau".
Vaste programme s'il en est!


- Le sommaire

. Théorie sur les HE
. Théorie sur la peau
. Huiles végétales et HE
. Principales HE utilisables en dermocosmétique
. Soins quotidiens aux  HE (bains, massages, gommages, épilation, troubles de la peau) avec formules
. Annexes et index


- La mise en page

Les fiches monographiques de chaque HE sont disséminées dans le texte en belle page (page droite).
Souvent en regard d'une recette spécifique, elles indiquent la description de la plante, les propriétés dermocosmétiques et un avis d'expert.

Par exemple

. page 140 (gauche)
Eczéma de contact (une formule avec HE de matricaire, menthe des champs, camomille noble, lemongrass, hélichryse italienne, katafray, HV calendula, calophylle, noyau d'abricot)

. page 141 (droite)
Monographie de l'HE de camomille noble

- Le propos

On y retrouve le ton scientifique et sans fioritures des autres livres de D. Baudoux.
Chaque monographie est ponctuée d'un "avis d'expert" qui reprend le même ton avec quelques remarques sur les précautions à prendre.


Mais j'ai été terriblement gênée par les paragraphes intitulés "le plus" .

Ces paragraphes terminent quelques unes des recettes et  sont parfois des incitations à acheter des produits (finis ou non) vendus par la marque Pranarom.

page 160 "Faire une cure trimestrielle du complément Omega3-Q10 à raison de ..."

 
S'y mêlent quelques poncifs de médecine chinoise, de médecine holistique, de diététique, de principes naturopathiques...

 

page 124  "la lecture holiste de l'allergie est un excès de défense de l'organisme vis à vis du monde extérieur....l'allergie nous ramène aussi à l'organe foie... L'alimentation (laitages) et les médicaments (vaccins) sont autant de causes favorisant les états allergiques. Une superbe action de terrain se rencontre par la prise par voie orale d'une capsule d'Estragon 3 fois par jour..."

 

 Le vocabulaire et la tournure de certaines phrases m'ont laissée perplexe. Le style est lourd, flou et contraste avec le reste du livre.

page 82 "cette synergie aromatique ne vaut pas exclusivement pour les femmes mais pour tout individu souhaitant développer le pôle féminin de tout être vivant qui sommeille en lui"

page 168 "...  Prévenir, protéger et nourrir la peau au quotidien est la meilleure garantie pour sa durabilité en son état le plus intact...

 

- Les recettes


Ce sont des formules proches de ce que l'on connait des autres livres de D. Baudoux, à savoir  des formules d'aromathérapie plutôt que de vraies recettes cosmétiques.


Exemple: Sérum anti cernes page 130

HECT lentisque pistachier x ml

HECT hélichryse italienne x ml

HECT cyprès de provence x ml

HV argan 3ml

HV jojoba 4ml

1 application matin et soir jusqu'à amélioration sensible


- Mes "moins"

* La mise en page est légèrement déroutante car il faut sans cesse se reporter à l'index pour trouver les monographies des HE.

Mais c'est effectivement intéressant de lire les caractéristiques de l'HE majeure d'une formule en regard de la dite formule.

Ce n'est pas une réelle critique car l'ordre de classement me semble très individuel, nous n'avons pas tous la même logique.

* Le style décalé et parfois publicitaire des rubriques "le plus" donne l'impression que ces additifs ont été réalisés à la va-vite.

* Le titre peut prêter à confusion. 

On ne peut pas considérer que c'est un livre sur la cosmétique naturelle. Les formules contiennent beaucoup d'HE et pas forcément les plus courantes.

C'est un répertoire qui me semble un peu "pro".

 

- Mes "plus"

* Les photographies et les couleurs fraiches évoquant la nature, l'exotisme, les voyages...

C'est un vrai pari visuel car la maquette est originale. J'aime beaucoup ce style.

* Les formules d'HE très professionnelles donnent un éclairage non conventionnel sur certains usages d'HE.

Si l'on s'en tient aux recettes purement cosmétiques, certaines HE sont peu usitées et seraient pourtant efficaces quoique d'un maniement plus délicat.

Je pense  à la tanaisie annuelle couplée à la rose de Damas dans une formule régénérante et lissante.

* Une réflexion intéressante sur le nombre de gouttes pour 1g et 1ml. La question n'est pas réglée pour autant...

D. Baudoux indique qu'il faut respecter les proportions.


En conclusion

Ce livre ne me semble pas être celui à acheter en première intention pour utiliser les HE en cosmétique. Je l'ai lu maintes fois dans l'ordre, de la première à la dernière page contrairement à mon habitude.

Il ne me semble pas lisible autrement.

J'y suis revenue à plusieurs reprises pour me rafraichir les idées dans l'utilisation des HE pour la beauté car c'est là son intérêt. Ce livre mêle des formules pour de  vrais troubles dermatologiques et des recettes de beauté avec argiles, crèmes  neutres, HV et HE.

Un cadeau à s'offrir pour aller plus loin...


415AtSfIzgL

 

Voici un livre que je trouve intéressant pour qui voudrait s'initier à l'aromathérapie ou renforcer ses connaissances de base.
Son format : 14 cm X 19 cm est très pratique à feuilleter et ses 190 pages permettent de consigner tout ce qu'il est indispensable de connaître avant d'utiliser les huiles essentielles et bien d'autres renseignements très utiles.

Ce livre est écrit par Joëlle Le Guehennec, formée auprès du Dr Pénoël, praticienne de santé naturopathe devenue praticienne en Aromathérapie Quantique.

Ont participé à l'écriture de ce livre Guillaume Gérault, thérapeute psycho-corporel et aromatologue et Jean-Charles Sommerard, producteur d'huiles essentielles et parfumeur, préface de Michel Faucon, pharmacien

 

Le contenu

L'introduction (23 pages) rappelle quelques définitions, la notion de chémotype, les grandes familles biochimiques et leur champ d'action (sous forme de tableau très facile à lire), les modes d'extraction, les conseils d'achat et les précautions d'utilisation.

La 2ème partie (39 pages) énonce les modes d'administration, les supports, les hydrolats et les eaux florales, les huiles essentielles durant la grossesse et l'allaitement, pour les enfants, dans les cosmétiques, pour les animaux et dans les produits ménagers.

Sont ensuite abordées les 12 huiles essentielles choisies pour composer la trousse de base ; ce sont les suivantes :

  • Basilic tropical
  • Citron
  • Cyprès toujours vert
  • Epinette noire
  • Gaulthérie couchée
  • Lavande vraie
  • Menthe poivrée
  • Niaouli
  • Petit grain bigarade
  • Sauge sclarée
  • Thym à linalol
  • Ylang ylang

Les 6 à 8 pages consacrées à chaque huile suivent le schéma suivant :

- 3 lignes reprenant les principales applications, le nom latin
- une présentation de la plante par le producteur
- "Les Anciens le savaient déjà"
- "Symboles et légendes"
- L'hydrolat
- Les conseils et dosages en application cutanée, en olfaction et, éventuellement, par voie interne
- Conseils éventuels pour le compagnon à quatre pattes
- Ce qu'en dit le thérapeute qui précise l'effet de l'huile sur notre psychisme et nos émotions

De part et d'autre du texte consacré à chaque plante, sont mentionnés l'origine de son nom, ses autres noms, ses noms latins, sa famille, son rendement, ses principaux composés biochimiques, sa fragrance, la couleur de sa robe, sa période de récolte, ses contre-indications...

On trouve également des conseils et petites recettes pour une utilisation en cosmétique, dans la cuisine, dans la maison, pour le compagnon à quatre pattes...

La 4ème partie (19 pages) est consacrée à index des affections et formules aromatiques.

Pour chaque affection, il est rappelé les huiles appropriées, il est indiqué l'utilisation d'une huile unique ou une synergie, la diffusion ou le bain approprié.

Exemple : 

 

 

Grippe adulte (voir P 134, 138)                                                                                    Cyprès, niaouli, épinette....

- Mettre 3 gouttes de niaouli sur l'intérieur des poignets toutes les heures puis espacer en fonction de l'amélioration

- Préparer un mélange de 100 gouttes de cyprès, 100 gouttes de niaouli et 30 gouttes d'épinette : appliquer 15 gouttes du mélange entre les omoplates toutes les heures ou, si l'on est seul, sur le thorax et le long de l'intérieur des bras.

 

Les 2 pages suivantes mentionnent les "top 3" pour 18 circonstances.

Exemples :

Le top 3 des antidouleur :

  • Menthe
  • Gaultherie
  • Epinette noire

En annexe est donné un tableau détaillant la composition biochimique des 12 huiles précitées.

 

Pour continuer dans la tradition, une petite recette pour faire de la liqueur de lavande :

Une liqueur digestive :

laisser macérer pendant dix jours 10 gr d'écorces d'orange bio avec 50 gr de sucre complet non raffiné et 30 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie bio dans un litre de rhum ou de vodka.Puis filtrez et mettez en bouteille.
Se boit très frais en fin de repas.

 

Pap_lavande

Source de l'image : Cyril Alméras


Cet ouvrage, bon outil pour débuter, aborde l'indispensable à savoir avant d'utiliser les huiles essentielles. Le choix des huiles me semble judicieux car il couvre bien l'ensemble des petits bobos quotidiens ; j'avoue que mon intérêt s'est vu renforcé par le choix d'huiles essentielles telles que l'épinette noire, le niaouli ou le thym à linalol qui sont des huiles très polyvalentes et rarement mentionnées dans les trousses de base, je les utilise très souvent au quotidien. 

                  Un petit livre de 64 pages, vendu pour la modique somme de 9.50 € et rempli de recettes intéressantes à base d'orties.

Recettes_a_l_ortie


                    ** L'auteur **

François Couplan est ethnobotaniste.
Il enseigne et publie de nombreux ouvrages sur les plantes sauvages d'Europe.

Vous connaissez peut-être "Le petit Larousse des plantes qui guérissent" qu'il a co-écrit avec le Dr Gérard Debuigne ainsi qu'un autre ouvrage co-écrit avec Marc Veyrat, le grand cuisinier savoyard spécialiste de la cuisine aux plantes sauvages.

Site de F. Couplan

Fast food-épicerie  bio Cozna vera à Annecy
 

Article de Venezia sur le petit Larousse des plantes qui guérissent



                       ** Le contenu **


Outre les descriptions botaniques succinctes sur les différentes orties, le livre est composé de 4 chapitres:

- côté santé-beauté
- côté déco
- côté cuisine
- côté jardin

avec l'inévitable recette du purin d'ortie assortie de la législation qui a secoué le monde du "naturel".



Le Côté santé-beauté

C'est évidemment celui qui m'a attirée car je fabrique régulièrement des savons à l'ortie.
Sa couleur verte est stable et supporte très bien le contact avec la soude.

Ce chapitre comporte des recettes simples de baumes, savons, huile macérée, lotions capillaires... faciles à réaliser.
Je vous informe donc que l'on peut fabriquer une huile d'ortie contre les vergetures!



Le Côté cuisine

Il est bourré de recettes connues comme la soupe ou le pesto d'ortie mais vous y trouverez aussi quelques originalités (far poitevin à l'ortie, sorbet ortie - huile d'olive, schnaps d'ortie...)

Mais je sens que c'est surtout LA recette de l'extraction de la chlorophylle qui va vous plaire!

Ortie__afleurdepau_



                     ** Mes plus **



Petit livre très synthétique, recettes faciles à mettre en oeuvre, lecture claire et aisée.
On sent que l'auteur maitrise son sujet et le veut très pratique.

Il réhabilite les usages de cette plante commune mais riche de propriétés très applicables pour nos recettes de cosmétiques et soins aroma-thérapeutiques.

Dans la même collection "Remèdes et recettes à ..." vous trouverez la menthe, la lavande, le thym et la sauge d'autres auteurs.



                     ** Mes moins **

En faut-il vraiment?

Alors peut-être les illustrations ...
Elles ne me semblent pas apporter grand-chose car beaucoup sont ésotérico-chakra-machinchose.
Je trouve qu'elles "brouillent" un peu le message et l'écriture de Couplan très francs et clairs.

Quelques dessins de plantes et des illustrations basiques m'auraient convenu.
Je pense qu'il n'y a nul besoin de parer les plantes de "magique" pour croire en leur activité.


                    ** La recette cadeau **

Savon à l'ortie

- 170g d'eau
- 1 bol de feuilles d'ortie séchée

- 65g soude caustique
- 450g huile d'olive
- 50g beurre de karité

Faire bouillir l'eau et l'ortie une dizaine de minutes, puis laisser infuser pendant 15mn environ.
Filtrer soigneusement... (suite dans le livre p. 28/29)

Mon avis

- L'infusion sert de liquide de dissolution pour la soude

- La recette passée au calculateur donne un surgras compris entre 3 et  4%.
Le beurre de karité apporte des insaponifiables qui surgraissent automatiquement mais il est possible de l'augmenter en ajoutant un peu d'huile de coco fondu pour booster un tant soit peu la mousse.

- La trace risque de mettre du temps à apparaitre car la recette comporte 90% d'huile d'olive.

- C'est une recette de savon à laisser vieillir longtemps pour qu'il devienne agréable; Un savon de Castille amélioré en somme.

Et je pense qu'il devrait être très beau!


Source image

Voici le début d’une nouvelle rubrique que nous attendons tous depuis longtemps. Bon, il faut bien briser la glace à un moment donné, n’est-ce-pas? Donc, je commence en espérant que ce premier petit caillou jeté à l’eau fera beaucoup de ricochets!

 

Paradoxalement, pour une première critique de livre, je ne commence pas par le livre que je recommande normalement aux débutants... mais c'est une autre histoire!

 

 

 

The complete book of aromatherapy de Valerie Ann Worwood fut édité pour la première fois en 1990 en Angleterre. Depuis, il y a eu plusieurs rééditions sans modification du texte sous des formes différentes. En revanche, suivant la réédition, le titre varie.

Si vous possédez «The fragant Pharmacy»... il s’agit du même livre!

 

 

Les 18 chapitres composés de différentes rubriques, font un large tour de la vie au quotidien. Il y a les chapitres qui traitent plus de pathologies, de bobos pour toutes les étapes de la vie. Il y a aussi des chapitres qui touchent plus aux voyages, au jardin, à la maison, aux parfums...

 

 

Certains chapitres de ce livre ont servis de point de départ pour d’autres livres plus spécifiques : «The fragrant mind», «Aromatherapy for the healthy child». Là encore, attention, car le même livre peut être édité sous un titre différent. A vous de bien lire la quatrième de couverture pour éviter d’acheter deux fois le même livre. Au pire, et bien vous pourrez faire le bonheur d'une personne en lui offrant l’exemplaire que vous avez en double!

 

Chaque chapitre est constitué d’une introduction plus ou moins longue sur le sujet avec des conseils ou suggestions intéressantes et qui complètent bien le sujet. Chaque rubrique du chapitre a elle aussi son introduction. L’ensemble donne une vision simple et assez complète sur le sujet.

 

 

 

Mes plus


Une liste des huiles essentielles qui peuvent être utilisées pour une pathologie ou un problème donné est placée au début de chaque rubrique. Ainsi, d’un coup d’oeil, on sait si on dispose certaines des huiles essentielles.

 

Les huiles essentielles utilisées sont généralement très abordables et faciles à se procurer.

 

Vous n’avez pas besoin de lire les 500 pages pour comprendre comment fonctionne le livre. La table des matières est très bien faite et permet de repérer rapidement un thème général avec les différentes rubriques qui le composent.


Il y a une rubrique spécifique pour les bobos masculins que je trouve très intéressante et qui est le pendant d’une rubrique consacrée aux bobos typiquement féminin. C’est rare de trouver dans la littérature des livres qui consacrent un chapitre entier aux pathologies typiquement masculines. 

 

il y a une série de tableaux récapitulatifs qui pourraient être intéressants pour les débutants. Comme par exemple un tableau récapitulatif des huiles essentielles pour la cuisine, un autre pour les huiles essentielles bénéfiques pour les différents types de peau...

 

 

Mes moins


Les noms latins des huiles essentielles sont donnés dans un tableau récapitulatif seulement à la fin du livre. Avec seulement le nom commun des huiles essentielles dans les formules, cela peut parfois prêter à confusion et je trouve cela dommageable pour les débutants.

 

Le choix des huiles essentielles peut sembler rébarbatif et limité mais il faut garder en mémoire que ce livre fut édité il y a 20 ans.

 

Tout l’aspect chimique des huiles essentielles est occulté. Il faut dire qu’à l’époque, l’école anglaise d’aromathérapie utilisait cette technique différemment de l’école française. L’école anglaise privilégiait un mode de traitement par l’olfactothérapie et la voie cutanée.  Alors que l’école française considérait toutes les voies d’adsorption et bien évidemment l’aspect biochimique des huiles essentielles.

 


   

Je ne vous donnerai pas de formules, car il y en a trop et je ne saurai laquelle choisir. En revanche, je vais vous donner deux recettes qui pour l’une m’a beaucoup servie en son temps et l’autre qui est toujours à la mode chez moi!

 

Ma toute première recette de gel est issue de ce livre. Il s’agit d’une recette à base de tapioca.

 

Gel

3 oz ou 90 g d’eau bouillante ou infusion ou hydrolat

1.5 cuillère à thé de tapioca

5 gouttes d’huiles essentielles

 

Faire gonfler le tapioca à feu très doux jusqu’à ce qu’il devienne incolore. Filtrer à l’aide d’un bas.

 

J’ai utilisé cette recette pendant plusieurs années avant de découvrir les gommes. Avec le temps, j’ai complètement modifiée la recette mais la base était bien entendu le tapioca.

 

 

 

Dans le chapitre relatif à la cuisine, il y a une recette que je fais l’été et qui fait toujours son petit effet  avec son petit goût qui a un je ne sais quoi :

 

Crème de géranium

1 tasse ou 250 ml de crème

4 cuillère à table ou 60 g de sucre

8 oz ou de fromage à la crème ou fromage frais

4 gouttes d’huile essentielle de géranium

 

Chauffer la crème, le sucre et l’huile essentielle ensemble, laisser refroidir. Lorsque la préparation est froide incorporer  à l’aide d’un batteur électrique le fromage à la crème ou le fromage frais et congeler. Cette crème peut être mangée telle quelle ou en glaçage.

 

Personnellement, je mets seulement 2 gouttes d’huile essentielle. J’utilise parfois du yoghourt nature pour en faire ce dessert glacé au géranium.

 

 

 

En conclusion, je dirais que bien que ce livre date d’une vingtaine d’année, il est toujours d’actualité. Je suis convaincue que tout à chacun peut y trouver son bonheur, enfin des informations intéressantes...

 

Lorsque j’ai des doutes sur une formule que je souhaite réaliser, je vérifie toujours trois ou quatre auteurs et V.A. Worwood fait partie de ceux là. 

 

Etant donné l’âge de ce livre, je suis certaine que vous pouvez le dénicher chez les bouquinistes!

 

Bonne lecture !