Baumes en barres à la vanille

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

Des baumes en barre, j'en ai fait très tôt et beaucoup quand j'ai commencé à faire mes cosmétiques naturels. Ma formule finale avait été donnée sur le forum des plaisirs de Kimitsu après moult essais pour obtenir ce qui me semble encore aujourd'hui, une espèce d'idéal.

              Quand j'ai reçu le moule Larmes victoriennes de Milky way acheté chez Zinette pour faire des savons, un coup de nostalgie m'a prise. 
Alors j'ai fait ça dès que j'ai pu.

 

DSC07025

 

 

          A l'instar des baumes à lèvres pour lesquels j'ai toujours été difficile, je voulais des baumes en barre :

- crémeux mais pas mous (mélange équilibré de cires, de beurres durs et beurres mous)

- nourrissants mais pas gras (mélange d'huiles végétales alliant les divers acides gras nutritifs, protecteurs, soignants, colorés ... dont le toucher devait être émollient mais pas grassouille).
A l'époque je n'avais pas d'huile de coco fractionné ou d'huiles estérifiées. Mon mélange était composé de beaucoup trop de sortes d'HV par rapport à ce que je ferais aujourd'hui.

- glissants, durables et non emballés (cire d'abeille + arrow-root permettant de durcir, sécher et consolider l'ensemble sans avoir besoin d'emballage)

- parfumés (huiles essentielles traitantes ou macérats huileux odorants). Je ne tenais pas absolument à avoir une couleur définie mais bien sûr on peut choisir des HV ou extraits CO2 colorés.

Il existe de très nombreuses formules de baumes en barre sur le net où les proportions des corps gras varient. Il m'a semblé parfois que seule la dureté comptait et non l'alliance de tous les facteurs cités plus haut.
J'ai donc fait les miens.

 

        Mes multiples essais ont donné cette formule générale de baumes en barres souvent illustrée par d'autres personnes.
J'en ai été super flattée, j'en ai fait, refait, offert ... et un jour partie sur plein d'autres choses, je les ai oubliées.

- 60% de corps gras durs
- 30% d'huiles liquides
- 4.5% d'arrow-root ou amidon stérilisés
- 1% vit E
HE, actifs liposolubles q.s.p. 100%

Baumes en barre de Tallulah, de Venezia

 

DSC07027

DSC07026

     

                 
         Ces dernières sont des barres sans huiles essentielles qui peuvent servir à nourrir et traiter toutes les parties du corps, tous les enfants, les bébés, les femmes enceintes et allaitantes, les malades...
Tout le monde!

Mon parfum de vanille provient d'un macérat très corsé de gousses charnues sur huile de coco fractionné. Cette huile réputée inrancissable restitue magnifiquement la palette olfactive de la vanille sans aucune odeur d'huile ou de rance superposée.

J'ai utilisé jusqu'aux dernières gouttes les deux flacons offerts par Irène et j'en ai refait en utilisant une quantité monstrueuse de gousses de vanille de Madagascar.
Le secret avec la vanille est évidemment une excellente qualité mais aussi une grande quantité de gousses et une chaleur très douce pendant la macération.

Cet ester apporte un toucher sec non frustrant puisqu'il est arrondi avec les beurres et l'arrow-root.
C'est ce dernier qui permet une belle glissabilité en mains et au massage  mais il peut être remplacé par un autre amidon à condition qu'il soit très finement pulvérisé.
Une très fine granulométrie est le gage de ne sentir aucune particule à l'usage.

Comment et pourquoi fabriquer un macérat huileux sur coco fractionné? 

 

DSC07022

 DSC07024

          

            Les proportions de cires et de beurres des 60% de gras durs me semblent difficiles à modifier.
J'ai fait une multitude de tests avant de trouver ces proportions idéales et je ne substitue jamais rien à rien.

La seule inconnue me semble liée aux types de cire d'abeille et beurre de cacao qui conditionneront la dureté.
Ma formule de base a été trouvée avec la cire d'abeille en feuilles de Bilby and Co.
Je n'avais jamais testé avec autre chose jusqu'à ce jour où j'ai ajouté un peu de cire d'abeille blanche bio.

Le beurre de cacao bio cru de Solsemilla est une merveille de crémosité et de gourmandise qui apporte une plus grande émollience dans ces baumes.

100g donnent 4 baumes en barre coulées dans ces formes devant donner 30g de savon.
Les proportions prévues pour les HE ayant été reportées sur les HV, les barres sont un peu plus souples que d'habitude car contrairement aux HE, les huiles végétales ne s'évaporent pas.

Leur dureté s'installant lentement au fil du séchage, il ne faut pas conclure trop vite.

             Ces barres se conservent à l'air libre sans dommages si ce n'est qu'elles brillent moins. Elles reposent sur une petite coupelle près du lavabo afin d'être disponibles rapidement. 
Je pense que cette forme de baumes en fait des barres sédentaires.

Mais elles peuvent être emportées dans une petite boîte.
Ou être coulées en tubes pour être emportées mais j'utilise alors d'autres formules sans amidon.

 

Formule des baumes en barres à la vanille

25% cire d'abeille en feuilles (Bilby and Co.) et cire d'abeille blanche bio (Aromantic.co.uk)
20% Beurre de cacao cru bio (Solsemilla)
15% Beurre de karité du Bénin

24.5% Macérat de vanille sur coco fractionné maison
10% Huile de son de riz (merci Mlk)

4.5% Arrow-root en poudre (Bilby and Co.)
1% Vitamine E

 

Mode opératoire

Avant de démarrer, disposer les moules sur un plateau pouvant entrer dans le congélateur. On pourra les manipuler ultérieurement sans dommages.

- Dans un bécher stérilisé, introduire dans l'ordre l'arrow-root, les cires d'abeille, les beurres et les huiles végétales qui peuvent chauffer sans dommages.

Mettre au bain marie pour faire fondre en mélangeant continuellement à l'aide d'une spatule stérilisée et chauffée au préalable.

- A la fonte totale, ajouter la vitamine E et mélanger encore quelques instants avant de couler dans les moules.

- Faire prendre immédiatement au congélateur pendant 10 à 15 mn selon le volume de votre moule afin d'éviter la lente dépose de l'arrow-root dans le fond.

- Sortir du congélateur et laisser durcir pendant 24h avant de démouler délicatement.

- Laisser sécher à l'air libre au moins une semaine. Le temps de repos permet de durcir la barre et d'affiner le parfum. Il est nécessaire avant de conclure si la formule est bonne et avant d'emballer si on y tient.

 

DSC07019
 Un baume à passer délicatement dans les mains puis à masser sur toute zone du corps à nourrir.
R.I.P. Tartopom

 

 

 


Cérat bio à la fleur d'oranger pour bébé

Soins des enfants

Par atelierdemichele

     Son arrivée dans notre monde a été un peu rock n'roll. A présent il a 3 mois et demi; Tout va pour le mieux.
Il fait un peu d'eczéma alors hop, hop, cahier de cosméto, fioles et flacons = Un cérat!

Comme il a fait une réaction au cérat de Galien prescrit par le pédiatre et acheté à la pharmacie, sa maman désemparée cherche à faire elle même un cérat sans les ingrédients qui pourraient être à l'origine de la réaction : huile d'amandes douces, borax (?).

Il supporte l'huile au calendula de Weleda qui est faite sur huile de tournesol bio.

Cette huile est riche en omégas 6, les fameux réparateurs du ciment cutané. J'ai choisi une huile de tournesol linoléique bio de Vigean qui contient un peu moins d'omégas 6 que la version traditionnelle mais un peu plus d'omégas 3 qui sont anti-inflammatoires.
Variété d'huile végétale (HV) bien adaptée à la peau eczémateuse de bébé, nous sommes vraiment gâtés aujourd'hui avec toutes ces HV bios.

Je lui ai proposé une formule avec de l'eau de fleur d'oranger et de l'huile de tournesol ainsi que de la cire d'abeille blanche, toutes en version bio.

Formule du cérat de Galien sans borax selon mon canevas de base déclinable à volonté. Si l'on garde cette structure, tout est modifiable et adaptable aux pieds, aux mains, aux genoux, aux cheveux secs...
J'adore!

  

DSC06914

 

            Le choix de l'hydrolat de fleur d'oranger ou néroli est motivé:

. par le très doux parfum bien adapté aux peaux de bébés
. par le léger effet apaisant voire sédatif pour un petit bout qui a subi tant de soins médicaux à la naissance qu'il en a gardé une certaine nervosité.

Pour faire vraiment efficace sur sa peau eczémateuse, j'aurais pu mettre de l'HA de camomille matricaire, de lavande ou d'hammamélis mais je les ai délaissés à cause de leur parfum plus difficile.
On retrouve souvent ce dernier dans les après-rasages pour son action anti-inflammatoire mais il est bien entendu adapté aux peaux lésées de bébés.

      En outre pour assurer une meilleure conservation j'ai préféré l'HA de néroli de Sanoflore qui contient un conservateur cosmétique certifié Ecocert.
Florame et Melvita font de même à présent.
Il est vrai que l'on peut craindre aussi les effets allergisants des conservateurs; le double test au creux du coude nous rassurera. 

      Pour les peaux atopiques il est préférable d'utiliser une cire d'abeille blanche purifiée qui ne contient plus de résidus parfois allergisants.
L'origine biologique ne gâche rien évidemment.

Tous ces ingrédients étant faciles à se procurer en magasins bios ou sur le net, la maman pourra aisément refaire de ce cérat s'il fonctionne.

On trouve de la cire d'abeille blanche ET bio en France chez Atelier-cosmétic bio, chez Cosmeto-shop
Et au Canada (pour nos chères Loulou et Sabrinak) chez Coop Coco 

 

       J'ai tout de même ajouté de la vitamine E pour ses évidentes actions anti-oxydantes mais aussi anti-inflammatoires, hydratantes, microcirculatoires... bla, bla, bla (vitamines et cosmétiques) ^_^

J'en ai refait plus tard tellement j'ai aimé ce parfum en ajoutant 2 gouttes de néroli bio en fin de fabrication. Ma progéniture a mit le pot sous son nez et a dit "hum, ça sent les crèpes".
Du coup on a fait des crèpes!

Mais pas avec l'HA de Sanoflore impropre à la consommation.

         EDIT/ Cette fabrication date de début juillet. Je me suis servie ponctuellement de ce cérat sur visage et corps très régulièrement au gré des températures qui chutaient parfois de 10° dans la nuit.

Un régal de finesse lié à la cire blanche et à l'huile végétale riche en omégas 6 (acide linoléique). Il faut toujours avoir un cérat quelque part...

 

 

DSC06916

 

 

Formule générale d'un cérat bio à la fleur d'oranger 

60% huile de tournesol bio
25% hydrolat de fleur d'oranger bio
15% cire d'abeille blanche bio
+/- vitamine E, HE...

 

Mode opératoire

 

- Chauffer au bain-marie l'huile, la vitamine E et la cire jusqu'à fonte totale de cette dernière, laisser refroidir jusqu'à environ 55/60°

- Chauffer l'hydrolat à la même température quand les corps gras arrivent à peu près à 60° mais pas avant sinon on en perd beaucoup

- Verser l'HA dans les gras hors du bain-marie en fouettant très vigoureusement

- Fouetter environ 1 minute jusqu'à ce que l'émulsion prenne sur les parois du récipient.
Continuer à fouetter en ayant soin de ramener constamment la crème figée des bords vers le centre jusqu'à consistance crémeuse.

-Verser dans un pot sans attendre sinon ce sera trop dur.
Laisser refroidir avant de fermer le pot.

 

Ma formule :  60g d'un pot en verre brun pharmaceutique au couvercle en bakélite en plastique :
36g huile de tournesol linoléique bio (Vigean), 15g hydrolat de néroli bio (Sanoflore), 9g cire d'abeille blanche bio (Aromantic.co.uk), 1 capsule de vitamine E à 0.5g

 

 

DSC06921 DSC06917

 

        Et comme Miss Ed nous a appris à ne pas faire les paresseuses avec les paquets cadeaux, voilà ce que j'ai fait avec du scotch, une paire de ciseaux et une feuille de papier cadeau A4 (Hema grâce à Emadra) délicatement ponctuée de bleu et vert.

C'est un garçon le Marco!

 

 DSC06922
Le cérat, l'étiquette et l'emballage ont été réalisés en 1h chrono. Paltan mais quand même!

Baume multi-usages aux plantes

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

         C'est une maison tout en haut d'une très raide et très longue montée. Sur la placette juste devant l'église, on y accueille tout le monde en offrant un rafraîchissement, un encouragement ou juste un conseil.
On peut y prendre une douche, dîner et dormir.

Libre à chacun de laisser quelque chose dans la boîte en repartant. Cela permettra de continuer à accueillir tout le monde même ceux qui n'ont rien à laisser.

         A mon retour, j'ai remercié en envoyant de petits savons siglés au nom de cette maison ainsi qu'un peu de baume aux plantes.

Un baume pour les pieds et les petits bobos de peau des marcheurs, pour apaiser et faciliter le sommeil, pour défatiguer les muscles des hôtes qui sourient, nettoient, lavent et étendent le linge, font et défont les lits, préparent les repas...

        J'ai choisi plein de plantes qui poussent toutes dans le jardin de curé attenant à la maison. Les feuilles de consoude sont mises dans la soupe du soir, les fleurs de calendula ornent la salade de lentilles ...
Je les ai mises à tremper dans de l'huile pour en extraire les bons principes actifs puis j'ai enrichi d'huiles essentielles après avoir solidifié le tout avec de la cire d'abeille.

 

 20150818_181245
La couleur des plantes

 

         La macération huileuse de plantes avec intermédiaire alcoolique

C'est à dire à la manière de Christophe Bernard qui fait macérer les plantes morcelées, quelques heures dans de l'alcool avant de les mettre dans l'huile.
Cette façon de faire permet d'extraire tous les principes actifs liposolubles et parfois hydrosolubles si le titre de l'alcool est moins élevé.

Christophe BERNARD précise les plantes pour lesquelles ce type de macération sera particulièrement efficace.
Et dans mon choix, il y a le calendula, la consoude et la camomille matricaire.

Mode opératoire

Hacher au couteau toutes les plantes en menus morceaux puis mettre à macérer dans un bocal avec un peu d'alcool sans excès.
L'alcool ne doit pas couler si l'on presse le matériau végétal.

Fermer le bocal et laisser en contact pendant 2h. Moi je les ai laissés pendant 5 jours le temps de filer prendre un peu l'air des vacances.
Faire macérer à l'huile selon le protocole particulier décrit ci dessous.

Le macérat de matricaire odorante de S4brin4k
Le
baume aux 12 plantes de Moune

 

20150818_140623Le support de macération est l'huile de tournesol linoléique bio  protégée par de la vitamine E et que je n'ai pas voulu mettre au soleil.
Le bocal plein de plantes alcoolisées et d'huile a été posé dans une casserole d'eau bouillie.

J'ai ensuite mélangé régulièrement les plantes et l'huile avec une baguette jusqu'au refroidissement de l'eau.
Je l'ai remplacée à 3 reprises sur 24h sans me presser par de l'eau bouillie en mélangeant régulièrement.

Mon huile s'est gentiment mais intensément colorée au fur et à mesure pour donner à la filtration une belle couleur vert foncé certainement due à la consoude et au plantain.

 

  Les fleurs et les feuilles sont sauvages ou bios:

- fleurs sèches de camomille noble
- fleurs sèches de camomille matricaire
- fleurs sèches de calendula
- fleurs sèches de lavande
- feuilles sèches de consoude
- feuilles fraîches de grand plantain.

Le plantain perd ses propriétés utiles pour la peau (acubine) quand on le chauffe.
Il faut donc toujours les utiliser après la cueillette que ce soit pour une teinture ou un macérat huileux et limiter autant que faire se peut la température.

Je vous laisse imaginer les effets d'une macération solaire pendant 3 semaines...

Bien entendu, je ne sais pas ce qu'il en reste une fois mon baume fabriqué puisqu'il est impossible de le réaliser sans chauffer.
On va dire qu'on y croit!


2015-08-18 18
 La coloration de l'huile de tournesol bio en un macérat bien foncé, odorant et efficace même pur

 

La formule du baume multi-usages

12g cire d'abeille (l'apiculteur d'en face)
84g macérat multi-plantes sur tournesol linoléique bio (Vigean)
1g vitamine E (Bilby and Co)
3g huiles essentielles bio (90 gouttes)

      Cette formule donne un baume solide permettant de prélever un mince film de baume ou une portion crémeuse dont la pénétration est rapide mais permet tout de même un massage glissant.

Habituellement je ne choisis pas l'huile de tournesol pour les macérations huileuses et je fuis même les macérats du commerce réalisés sur tournesol qui est une huile fragile.

Mais, il ne faut jamais dire "fontaine...".
J'ai testé parce que je voulais utiliser des ingrédients très courants dont certains présents dans la cuisine de la maison en question afin que les hôtes puissent refaire ce baume avec leurs plantes.

      J'avais dû acheter une petite bouteille de ce tournesol début juillet pour faire un cérat pour bébé et je n'en consomme pas.
Et bien, je suis contente que le macérat se soit bien coloré malgré le peu de chaleur du procédé, que rien ne sente l'oxydé (je blinde en vit E quand même...).

Et surtout je suis bluffée par la finesse sur peau de ce baume.

L'huile de tournesol bio est très présente dans la cosmétique naturelle. Elle est peu chère il est vrai mais elle est aussi très pénétrante avec un toucher cosmétique extra.

 

DSC06987
Le baume entamé

 

Le macérat possède en soi des propriétés formidables pour la peau :

- Anti-inflammatoire, apaisant cutané : camomilles, calendula

- Cicatrisant, gerçures, crevasses : calendula, consoude, lavande

- Brûlures, antalgique cutané : lavande

- Échauffements, piqûres d'insectes et d'orties, irritations cutanées diverses:  plantain

 

Les huiles essentielles renforcent ces actions dermiques mais sont également multi-usages :

- Lavande vraie : cicatrisant, apaisant, brûlures, antispasmodique, décontracturant musculaire, antiseptique

- Eucalyptus globulus : rafraîchissant, anti-fatigue, anti-infectieux, expectorant, fluidifiant bronchique

- Romarin officinal du pays d'Oc : contient un peu de camphre (décontracturant musculaire puissant) en plus du cinéole, bactéricide, antifongique, fatigue nerveuse et physique

- Menthe des champs : stimulant digestif, anti-prurit, rafraîchissant, contient du menthol à l'effet froid antalgique

- Benjoin : Une véritable panacée, cicatrisant, anti-inflammatoire, antispasmodique, antalgique, équilibrant nerveux, expectorant.
Le benjoin que j'utilise là est une oléorésine semi-liquide diluée sur du dipropylène glycol.
Oui je sais... mais il sèche bien plus lentement et poisse beaucoup moins le bouchon. Je peux l'ouvrir sans souci même après des années.
Qui se bat régulièrement avec son flacon de benjoin dilué sur alcool me comprendra.

- Orange douce : tonique cutané, calmant, sédatif, parfum fruité agréable

Ce baume est contre indiqué aux enfants de moins de 15 ans, avant exposition au soleil, aux épileptiques, aux allergiques aux Astéracées, aux femmes enceintes et allaitantes.

En gouttes:

20 Lavande fine 1400m (Lavandes et Cie)
20 Romarin officinal du pays d'Oc, cinéole/camphre (Essenciagua)
20 Eucalyptus globulus (Moniales de l'étoile ND-Bénin)
10 Benjoin semi-liquide (Purissimes)
10 Menthe des champs (Florame)
10 Orange douce (Vitalba)

 

2015-08-18 18 20150818_181245
 DSC06989 

 L'été n'est pas terminé il y a encore plein de plantain et de consoude sur les bords de chemin!
Cette année le plantain est particulièrement vigoureux.

Papillon volé

Savonnerie

Par patsch

 Papillon volé, sé volé nou ka volé !

 

Une comptine créole que ma fille chantait en boucl , l'été de ses 4 ans en Martinique .
Et depuis , chaque fois que je vois un papillon ,
je la revois chantant et dansant...

Ecoutez donc ...

https://www.youtube.com/watch?v=JkNh7C631zc

Et moi ,
Depuis des semaines ,
ce n'est pas une comptine qui tourne en boucle dans ma tête ,

Mais ... un marbrage Papillon !
Comme celui-ci

https://www.youtube.com/watch?v=hUSYRY4l-jU

3 essais sans l'attraper , je désespérais ....
Et puis un jour ...

fluor1

L'attente fut longue ... une vraie torture !
Et je le regardais , puis le retournais  , essayais de le démouler juste un petit peu , hein ?
NON !   pas touche , il n'est pas prêt !

 

Ouh ... tricheuses ! je sens que vous êtes déjà allées le voir ...

 

La recette :

40 % huile d'olive
25 % graisse de canard
20 % huile de coco
15 % huile de palme

Lessive de soude avec réduction d'eau pour un surgras de 8 %
Oxyde noir , mica cyclamen et fluorescéine  en tant que colorants
Je l'ai mis 3 heures au four à 50° afin d'éviter la cendre de soude

 

Et le voici ...

fluor3fluor4

 

Ne me demandez pas où est l'oxyde noir et quel est ce colorant vert ...
je ne sais pas !

Mais je suppose que la fluorescéine , m'a joué , là ,
un joli petit tour !

fluor7

 

Le croirez - vous ...

Je l'ai emmené en boîte afin de le soumettre à la lumière noire ...
Le DJ fût très coopérant...

 

fluor8fluor10

 

Au bout de 2 mois , les lignes se sont mieux définies et l'oxyde noir est apparu timidement ...
Mais le vert ... c'est celui de la sorcière    <;O))    Hé , hé , hé ! !

 

En bonus , voici une vidéo qui montre bien le passage du cintre  

https://www.youtube.com/watch?v=4eWFQiOSRkU&feature=youtu.be

 

Huile Corps tonique au Bois de rose de Guyane

Soins du corps

Par atelierdemichele

       Elle est alerte et dynamique mais parfois, le poids de l'âge lui tombe dessus et elle doute.
Un jour à 72 ans elle a sauté le pas de la piquouze contre les rides très chère que son bon docteur lui recommandait à chaque consultation.

Mais les doutes sont restés là.

Elle a aujourd'hui 90 ans, a toujours cette allure dynamique et porte magnifiquement jeans et blousons. Une coiffure courte depuis longtemps, aucun maquillage si ce n'est un trait de rouge à lèvres rouge-rosé, toujours le même de chez Madame Chanel.

Ce jour là elle m'a dit tout de go:
"Crois-tu qu'on peut faire quelque chose pour ça?"

 

DSC06770

       

        Le  "ça", c'était des bras minces mais décharnés comme souvent avec le grand âge.
Je lui ai trouvé la peau dévitalisée, extrêmement amincie, sans aucune hydratation et évidemment... elle n'y applique rien.
Elle prend sa douche et s'habille. Point barre.

"Bon on va commencer par appliquer quelques bonnes huiles sur la peau après la douche, hein?
Tous les jours?
Ben oui tu te laves bien tous les jours. Tu vas manger quelques protéines le matin, charger en légumes orangés et on y croit!"


        Cette huile corporelle est réalisée avec des huiles végétales bios:

- protectrices mais fines et pénétrantes (jojoba). Mais aussi pour pour une huile sèche, coco fractionné, dicaprylyl carbonate, propanediol dicaprylate ...
- riches en omégas-6 anti-déshydratants et reconstituants du ciment cutané bien abîmé chez les personnes âgées (carthame). Mais aussi pépin de raisin, tournesol, sésame...
- anti-âge de compétition, cicatrisante et anti-oxydante (rose musquée). Mais aussi chanvre, inca inchi, chia...

 

 
DSC06772 DSC06771

 

        Normalement riche en vitamine A de couleur jaune, l'huile de rose musquée que j'ai utilisée a été achetée chez De Saint Hilaire et à ma grande stupéfaction, elle m'a été livrée très claire.

Voici leur réponse à mon mail:

"Il est vrai que l'huile de rose musquée est habituellement d'une belle couleur orangée.
Cependant, il y a actuellement une pénurie mondiale d'huile de 
rose musquée bio suite à la défaillance d'un très gros producteur.

Nous avons donc été amenés à changer de fournisseur, et celui-ci ayant l'habitude de travailler pour de gros laboratoires cosmétiques qui veulent un produit le plus neutre possible visuellement et olfactivement, nous a livré une huile de rose musquée traitée simplement à la vapeur d'eau, ce qui est autorisé en bio, de façon à lui retirer son odeur ainsi que sa couleur...

C'est la raison pour laquelle cette huile de rose musquée est aussi claire.

Même si cela peut surprendre, sachez que cela n'altère en rien ses propriétés et que sa qualité biologique est garantie, ce qui, pour nous est le plus important"


DSC06768 DSC06769
       Un très joli  flacon pompe en plastique carrossé pour l'encourager à l'utiliser avec constance

 

        Un soupçon d'huile de foie de morue que je mets habituellement dans les baumes pour pieds très secs fera l'affaire pour compenser l'absence de pigments de la rose musquée. Ce sont des capsules que je perce au moment du besoin et j'en mets assez peu pour ne pas être incommodée par leur odeur.

L'huile de foie de morue est une championne de l'apport en vit. D mais aussi en vit. A, ne faites pas la grimace; Sans compter qu'elle contient des omégas-3 particuliers dont nous manquons cruellement dès que l'on prend de l'âge. C'est un relipidant intéressant.

Mettre de la vitamine A dans les soins cosmétiques pour peaux matures et sénescentes n'est pas une aberration si l'on reste prudent dans le dosage, l'hypervitaminose A existe.

Source

 

Formule huile Corps tonique au bois de rose de Guyane

20ml Huile de jojoba bio
20ml Huile de carthame bio
6ml Huile de rose musquée bio
3ml Huiles essentielles
*
0.5 ml Huile de foie de morue
0.5 ml Vitamine E

 

DSC06775

 

      Après cette cure d'attaque riche en huiles essentielles qu'elle utilise depuis toujours (c'est une ancienne scientifique, elle les connaît très bien *), je lui ferai cet hiver, une émulsion inspirée des formules et de l'article de Maria Té sur la dermatoporose.

Pour une peau délicate et moins habituée aux HE, on peut les omettre ou réduire le pourcentage à 0.5 ou 1% (7/8 ou 15 gouttes pour 50ml).

Synergie d'huiles essentielles pour tonifier le corps

20 mandarine distillée Florame
15 petit grain bigaradier sur fleur Florame
11 sauge sclarée Sevessence
10 lavande altitude Florame
10 citron bio*
9 géranium bourbon (merci Sylvie)
7 santal fidji Néroliane
4 bois de rose de Guyane (La cabane de Pescalune)
3 ylang ylang extra Puressentiel
1 girofle feuille

* L'essence de zeste de citron est photosensibilisante. Ne pas s'exposer au soleil après application.

C'est un cocktail anti-oxydant, dermophile, anti-peau sèche, au parfum apaisant, arrondi d'agrumes qu'elle adore et surtout avec du Bois de rose lié à d'excellents souvenirs qu'elle évoque souvent quand nous lui rendons visite.

 

          Cette huile essentielle de bois de rose provient de Guyane où une production raisonnée est relancée. La très concernée Pescalune de la Cabane aux arômes en propose.
En ces temps de crise économique, il est essentiel (c'est le cas de le dire) de consommer français et cette Guyane est française, ma bonne dame!

L'HE de bois de rose est un excellent régénérateur tissulaire bien indiqué pour les peaux fragilisées et fines des personnes âgées.
Son très haut rendement en linalol (97.91%) en fait l'un des piliers aromatiques de la peau. 
Elle est très bien tolérée par voie cutanée et c'est l'une de ces HE dont les bénéfices s'observent tant sur la sphère psychique (apaisante, sentiment de solitude si présent chez les personnes âgées...) que la sphère physique (anti-infectieux, ORL...).

        On m'a dit que ma destinatrice adore et qu'elle l'utilise avec joie et constance depuis presque 1 mois.
Vous comprenez, il y a du bois de rose de Guyane dedans ^_^

 Un petit film pour vous mettre l'eau à la bouche, j'ai adoré et cliqué direct avec la CB à côté chez Pesca. En ce moment, elle résiste en glissant dans votre colis, un sachet de graines de son jardin.
Moi j'ai eu des graines de bourrache, petit souvenir de mon premier échange avec elle (clic).

          

      


Émoi et moi : ce tout premier savon!

Savonnerie

Par S4br1n4k

Dame Soude et son collier de perles me défient du regard.
Jamais je n'aurais cru m'y coller de si près!

La vie, hein?
Le respect est de mise et la plus grande attention obligée. C'est qu'elle brûle, cette dame!
Elle demande, que dis-je, elle EXIGE qu'on prenne son temps!

Aurait-elle compris la vitesse du coeur, si différente de celle de la tête?
Nous perdons la tête à son contact et c'est très bien comme ça!

Avec un trac pas possible, j'ai tout préparé, vérifié 2 fois, mes huiles et beurre, l'eau déminéralisée, la soude pesée, l'espace de travail bien protégé, la recette sur un post-it, le masque sur le nez et la bouche, les lunettes de protection par-dessus les lunettes pour la vue, un foulard, une veste à manches longues, des gants jusqu'aux coudes, un pantalon, des souliers fermés.

Ouf. J'ai peur chaud.

Parce que vous ne le savez pas, mais moi je le sais : chez moi on m'appelait Clouseau, en mémoire de ce légendaire et si maladroit inspecteur.

Pour ce tout premier savon, j'ai choisi la prudence en suivant la recette de ce pas à pas et en faisant mon calcul d'eau et de soude avec cet outil.
Pour les paresseuses du clic, voici la formule en % :

 

Huile de noix de coco bio : 30%
Beurre de karité bio : 30%
Huile d'olive extra vierge bio : 40%

Dans ce cas-ci, soude et eau calculés sur 400g avec le calculateur
Surgraissage à 8% avec macérat de calendula
HE lavandula angustifolia 1% et HE citrus sinensis (orange douce) 0,5%

 

Comme la notion de surgraissage me laissait perplexe, je suis tombée sur ceci qui m'a bien éclairée.

Je voulais de la douceur. Je voulais que vous, néophytes mais aficionados de ce monde de la cosméto DIY, vous osiez essayer et vous manifester, comme je le fais ici aujourd'hui!

Je voulais rendre hommage à mon adorable petit loup de 3 ans qui-a-la-peau-qui-parle, source de toutes mes recherches et changement de vie vers le "fais-le-toi-même"! S'il n'existait pas, je ne serais certainement pas ici à vous parler savon.

 

 

Puis le calme, ce calme de la-vie-d'avant-les-enfants, qui s'installait dès la première note en posant le pied sur la scène alors que les projecteurs s'allumaient, il est arrivé à point pour séduire Dame Soude et avoir raison de sa méfiance.

J'ai béni mes années de danse. Ce calme : si bienvenu pour repérer cette fameuse trace, signe que la pâte est prête.

Maintenant, ajouter l'huile de calendula et les HE. J'ai espoir que dame Soude daigne laisser vivre cet arôme à la fois apaisant et revigorant, mais si j'en crois la vaste expérience de Doc Michèle, les HE d'agrumes ne survivent pas à moins d'être distillées et concentrées. J'apprends aussi que l'huile essentielle pour parfumer un savon, c'est pas le choix le plus écolo, vu la quantité de matière première nécessaire pour produire ces merveilles, ni le plus économique, parce qu'il en faut quand même beaucoup pour avoir un arôme. Merci Doc M. pour cette parenthèse éducative :D

Avant de couler, j'ai libéré de son sachet une poudre de pamplemousse bio reçue d'une gentille de Potions (merci Patsch!) et l'ai bien mélangée dans la pâte, pour un mini + exfoliant, mais doux.

Ah oui, est-il utile de mentionner que si je me suis mise aux savons, c'est après avoir reçu un de ces sublimes savons? Ça ne m'était jamais arrivé d'avoir les mains plus douces après le lavage qu'avant! Ne manquait qu'un murmure d'encouragement et c'est Michèle qui m'a achevée hi hi!

 

 Beaucoup d'émotions dans ce processus.

 

Les enfants, ce soir-là, ont eu une mère un peu euphorique et de très bonne humeur : j'avais vaincu ma peur!

26 heures plus tard, j'ai démoulé et coupé pour commencer la cure. Autant le dire tout de suite, j'aurais dû attendre un peu plus, mais bon, ce qui est fait est fait! Pour la forme, on repassera, mais à ce stade-ci, ça m'est égal... Tant qu'il mousse, lave et hydrate, je serai contente... Ce savon sera prêt pour la rentrée.

 

Que dire de plus? J'ai la piqûre!

Comme l'a dit Loulou, on ne voit plus les choses du quotidien de la même façon! Je vois des moules partout! Merci Catherine pour l'idée de mouler dans des pots à yogourt, j'en ai subtilisé un à une amie (consentante) au boulot pour faire le petit savon rond! ;)

J'ai comme l'impression que je viens de mettre les pieds dans un univers très envoûtant ¡Ay!

 

P.S. Non, ce n'est pas moi qui danse sur la vidéo : c'est une danseuse bien actuelle et très talentueuse qui s'appelle Rocío Molina - j'ai pas trouvé mieux pour dépeindre l'intensité de cette première recontre avec la soude. Pas aussi bruyant, peut-être, mais tout aussi intense ;)

 

Utilisations et précautions d'emploi des huiles essentielles

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par lloulou

Suite aux commentaires dans cet article ; j'ai décidé de faire un rappel quant à l'utilisation et aux précautions d'usage pour l'emploi des huiles essentielles.

Voici des informations générales qui vous permettront, pour les néophytes, de mieux comprendre ce qu’est une huile essentielle et comment l’utiliser en toute sécurité.

Pour les personnes expérimentées, il s'agira d'un rappel ^_^

 

Huiles-essentielles-Cèdre-Scierie-MSG

 

L’aromathérapie

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. C’est une « biochimie thérapie » naturelle sophistiquée qui repose sur la relation existant entre les composantes chimiques des huiles essentielles et les activités thérapeutiques qui en découlent.

Cette dernière recourt à une méthodologie rigoureuse qui s’inspire de données scientifiques solides confirmées tant par la clinique que par le laboratoire. C’est un mode de thérapie naturelle de qualité supérieure, d’une prodigieuse efficacité et qui complète très bien toutes les autres approches alternatives ou allopathiques.

 

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle est un concentré d’essence volatile de plante aromatique obtenu par distillation à la vapeur d’eau ou par extraction comme pour les agrumes.

Une huile essentielle peut-être extraite à partir de la fleur, la feuille, l’écorce, le bois, la résine, la semence…

 

La distillation à la vapeur d’eau

La majorité des huiles essentielles sont obtenues par distillation par entraînement à la vapeur d’eau sous basse pression. Le procédé consiste à faire traverser par de la vapeur une cuve remplie de plantes aromatiques.

A la sortie de la cuve de distillation et sous pression contrôlée, la vapeur d’eau enrichie d’huile essentielle traverse un serpentin où elle se condense. A la sortie, un essencier (appelé autrefois vase florentin) recueille l’eau et l’huile essentielle. La différence de densité entre les deux liquides permet une séparation aisée de l’huile essentielle recueillie par débordement.

Un autre procédé réservé aux zestes des Citrus (mandarine, orange, bergamote…) consiste à gratter le zeste frais pour récupérer l’essence sur une éponge naturelle que l’on presse ensuite pour en recueillir l’huile essentielle.

Les autres procédés d’extraction ne peuvent être utilisés à des fins thérapeutiques.

 

Qualité des huiles essentielles

Certains produits vendus comme huile essentielle, proviennent d’espèces non certifiées sur le plan botanique, d’autres sont coupées, rectifiées ou allongées. En aromathérapie scientifque, seules les huiles essentielles 100% pures et naturelles, chémotypées, complètes, doivent être utilisées.

 

Lorsque vous achetez vos huiles essentielles plusieurs points sont importants :

* sachez lire les étiquettes !

Sur les flacons, certaines informations doivent apparaître :

  • le nom latin ainsi que le nom commun de la plante ex :
  • eucalyptus radiata - eucalyptus radié

genre espèce

eucalyptus citriodora

  • la partie de la plante utilisée
  • le pays d’origine
  • le chémotype (définit la spécificité chimique d’une même plante en fonction des paramètres géo-climatiques)
  • un numéro de lot qui fait référence à une analyse chromatographique. Cette dernière fournit la liste des molécules aromatiques qui composent cette huile essentielle.

Les huiles essentielles doivent être embouteillées dans des flacons en verre teinté.

Le prix est influencé par une multitude de variantes, comme par exemple la nécessité de cueillir plusieurs kilos de certaines plantes afin de fabriquer une petite quantité d’huile essentielle.

Pour obtenir un kilo d’huile essentielle (environ un litre), il faut cueillir :

  • 4000 à 12000 kilos de mélisse
  • 3500 à 4000 kilos de rose de Damas (fleur), soit un hectare de rosiers !
  • 150 kilos de lavande vraie
  • 50 kilos de lavandin grosso
  • 6 à 7 kilos de boutons floraux de clous de girofle

 

Le prix élevé des huiles essentielles incite certains manufacturiers ou distributeurs à ajouter des produits de synthèse afin d’abaisser le coût. Par exemple, l’huile essentielles rosa  Damasca (rose de Damas) est la plus précieuse des huiles essentielles. Soit 3 à 5 $ la goutte. Elle est souvent reconstituée à partir d’huiles essentielles moins chères telle que le cymbopogon martinii (Palma rosa) ou l'huile essentielle de cananga odorata (Ylang-Ylang).

Un autre bon exemple : l’huile essentielle de cinnamomum zeileicum (Cannelle) provenant de la feuille coûte moins cher à produire que celle provenant de l’écorce. Pour remédier à ce problème, des laboratoires peu scrupuleux ajoutent un peu d’huile essentielle d’écorce de cannelle à l’huile essentielle de feuille de cannelle. On obtient ainsi une huile essentielle reconditionnée qui ressemble à s’y méprendre à de l’huile essentielle d’écorce de cannelle. La durée de distillation a aussi une influence sur le prix du produit fini.

  

Le chémotype : attention à la confusion

Lorsqu'on nomme une huile essentielle, on mentionne le nom de genre de la plante, suivi du nom de l'espèce : exemple thymus vulgaris (thym vulgaire). Cependant, pour une même plante aromatique, il existe souvent plusieurs "chémotypes" qui permettent de définir l'huile essentielle à partir de ses composants. En effet, ceux-ci ne sont pas immuables. Ils varient en fonction de divers éléments comme l'ensoleillement, l'altitude, la nature des composants du sol, etc. Ainsi, deux plantes identiques peuvent sécréter des essences dont les composants sont les mêmes mais dans des proportions différentes.

    * Pour différencier ces huiles essentielles extraites de chacune de ces plantes, on utilise le terme de "chémotype".

    * Ces chémotypes doivent être bien connus du praticien pour que l'aromathérapie qu'il pratique soit efficace et sans danger.

    * Le nom de l'huile essentielle utilisée devra donc être complété par le nom de son composant chimique dominant.

II en découle que suivant le chémotype, l'action thérapeutique sera différente ; c'est ce qui fait tout l'intérêt de cette forme d'aromathérapie.

 

Rosmarinus officinalis L. camphoriferum  - Romarin officinal à camphre
Contre-indications : bébé, enfant, grossesse (neurotoxique, abortive par la présence de cétones)

Rosmarinus officinalis L. cineoliferum – Romarin officinal à cinéole
Contre-indications : aucune connue mais éviter tout surdosage

Rosmarinus officinalis L. verbenoniferum – Romarin officinal à verbénone
Contre-indications : sujet hépatique hypersensible, jeune enfant, grossesse (sauf nécessité) (neurotoxique, abortive)

Rosmarinus pyramidalis – Romarin pyramidal
Contre-indications : aucune connue (ne pas surdoser)

 

Thymus mastichina L. cinéolifera
Contre-indications : aucune aux doses physiologiques

Thymus satureiodes Cosson borneol-carvacroliferum
Contre-indications : aucune aux doses physiologiques (légère dermocausticité)

Thymus serpyllum L. em. Fries
Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques (mais dermocaustique au niveau des muqueuses)

Thymus vulgaris L. geranioliferum – Thym vulgaire à géraniol
Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

Thymus vulgaris L. linaloliferum – Thym vulgaire à linalol
Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

Thymus vulgaris L. paracymeniferum – Thym vulgaire à paracymène
Contre-indications : non connues

Thymus vulgaris L. thujanoliferum – Thym vulgaire à thujanol-4
Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

Thymus vulgaris L. thymoliferum – Thym vulgaire à thymol
Contre-indications : usage externe (dermocaustique)

 

 

Modes d’emploi et applications

 Comme les huiles essentielles sont composées de molécules volatiles, elles pénètrent facilement les tissus humains, qu'on les ingère, les applique sur la peau ou les respire. Le choix de la voie d'absorption dépendra tant de l'effet visé que de la nature de l'huile, puisque certaines ne conviennent pas à un usage interne ou cutané.

Toutes les huiles essentielles chémotypées ont une telle affinité pour la peau qu’il leur suffit de quelques secondes pour être absorbées d’abord par la couche cutanée puis diffusées dans la micro circulation périphérique avant de se retrouver dans la circulation sanguine générale pour y exercer leur action thérapeutique

Pour se convaincre de l’efficacité de ce mode d’administration, frictionnez la plante de  vos pieds avec de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata. Après 15 minutes, votre haleine sentira l’eucalyptus. Autrement dit, en  15 minutes, l’huile essentielle a pénétré la peau et se retrouve dans la circulation générale pour y exercer ses bienfaits puis est éliminée.

 

Voie externe

L'huile se diffuse dans l'organisme à travers la peau; on la mêle à une huile de massage ou à un onguent. Cependant, certaines huiles essentielles ne peuvent être appliquées sur toute la peau car elles sont dermocaustiques (ex : cannelle, girofle…)

 

Par voie interne

Etant donné que les huiles essentielles sont irritantes pour les muqueuses car elles ne sont pas missibles, c’est-à-dire qu’elles sont toujours insolubles dans l’eau  (elles ne se diluent pas dans l'eau), il faut utiliser un agent « gras » pour les absorber.  On les mélange généralement à du miel, de l’huile végétale première pression à froid, du yoghourt. On trouve aussi sur le marché des préparations « disper ou labrafil » pour boire un mélange d’HE,  des oléocapsules (avec une base d'huile végétale) ainsi que des formules en capsules et en suppositoires.

 

Voie aérienne

L'huile diffusée dans l'air est absorbée par les voies respiratoires; il existe plusieurs modes de diffusion.

   - La méthode passive (poterie poreuse) ne permet qu'une faible évaporation, sans que les particules puissent agir sur la qualité de l'air.

   - La chaleur (sur une chandelle ou une lampe) diffuse le parfum, mais risque de détruire les propriétés thérapeutiques des HE.

   - Les ventilateurs (dans les systèmes d'aération des maisons ou des autos) sont un très bon moyen, sauf s’ils sont munis d’un filtre qui risque de retenir une partie des particules.

   - Les diffuseurs électriques à soufflerie permettent une nébulisation des huiles et une diffusion dans un espace assez vaste; c'est la meilleure méthode pour un usage thérapeutique par voie aérienne.

 

Pulvérisation

Diluez quelques gouttes d'huile essentielle dans un peu d'alcool et mélangez le tout à l'eau d'un atomiseur ou un brumisateur. Idéal pour parfumer une pièce et créer un climat chaleureux.

Bain aromatique

Exemples  d’HE : le Lavandin (Lavandula hybryda), le ravensara aromatique (Ravensara aromatica), l'eucalyptus réchauffant (Eucalyptus radiata),. Les essences d'agrumes sont aussi très agréables pour les bains aromatiques comme l'orange douce (Citrus sinensis), le pamplemousse (Citrus paradisii)  et le citron (Citrus limonum).

Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l'eau, il faut utiliser un émulsifiant telle une base de bain moussante ou plus simple et plus efficace que nous avons tous à la maison, de la crème fraîche ou un jaune d’œuf ou tout simplement une noisette de shampooing. Ajouter à 20 gouttes d'une ou plusieurs HE de votre choix à 1 cuillère à soupe de crème, mélangez à l'eau à la toute dernière minute puisque les huiles essentielles sont volatiles. 

Ne jamais utiliser l’HE de menthe poivrée (Mentha X piperita) dans le bain.

 

Massage

Pour calmer un muscle endolori, détendre un dos crispé, relaxer le corps tout entier, ou tout au contraire, se donner un bon coup de fouet matinal, rien de telle qu'un massage effectué avec une huile parfumée aux huiles essentielles. (jamais de massages avec un huile essentielle pure!). Complètement absorbée par la peau, elle agissent immédiatement, "là où ça fait mal" et continuent leur effet des heures durant. 

 

Compresse

En compresses, les huiles essentielles activent la circulation, décongestionnent ou calment (Il faut choisir l'huile en fonction du traitement choisi). Confort et soulagement, simplicité d'emploi, ces compresses ont vraiment tout pour elles! Diluez quelques goutte d'huile dans un peu d'alcool que vous verserez dans un bol d'eau. Tremper un coton ou une petite serviette, appliquez sur la zone concernée et laissez en place 4 ou 5 minutes. Recommencez 3 ou 4 fois pour un résultat prolongé. Selon le résultat souhaité, les compresses seront chaudes ou froides.

 

Cataplasme

 Rien de tel qu'un cataplasme d'argile pour calmer un endroit douloureux et détendre les muscles endoloris. Si, en plus, vous parfumez l'argile avec une huile essentielle, vous profiterez doublement de votre cataplasme. L'huile essentielle, combinée à l'argile agit tant en surface qu'en profondeur et continue d'agir des heures durant.

 

Inhalation

Le simple fait de respirer l'huile directement à la bouteille vous procure déjà un sentiment de bien-être. Quelques gouttes sur un mouchoir qui vous accompagnera tout au long de la journée, parfumera votre sac à main et vous fera profiter des bienfaits de la plante lorsque vous humerez le mouchoir. Un petit coton imbibé de quelques gouttes, mis près de votre lit, vous apportera une nuit calme et pleine de songes exquis!

 

Inhalation à la vapeur

Dans un bol d'eau très chaude, versez quelques goutte d'huiles essentielles choisies et penchez-vous sur le bol. Recouvrez la tête d'un linge pour ne pas laisser échapper la vapeur et... laissez-vous griser des parfums bienfaisants des plantes. Pour lutter contre un rhume ou une sinusite, pour préparer la peau à recevoir un masque de beauté ou pour décongestionner le visage, les huiles essentielles sont souveraines en bien des situations.

 

Précautions d’emploi et contre-indications

Par précautions et excès de prudence , les 3 premiers mois de toute grossesse interdisent l’emploi des HE.  Seul un médecin aromathérapeute ou un aromathérapeute certifié peut en prendre la responsabilité.

Toujours se laver les mains après utilisation des huiles essentielles.

Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intra-musculaire.

Utiliser des HE de haute qualité (100% pures et naturelles) et de marques réputées.

Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants.

Les personnes allergiques devront prendre la précaution préliminaire de tester sur le poignet une goutte d’huile essentielle.

Les yeux, le nez, le conduit auditif, les zones ano-génitales ne peuvent jamais être l’objet d’application d’HE pures.

En cas d’absorption ou d’instillation accidentelle, ingérer ou appliquer une huile grasse pour diluer l’HE puis faite le 911 pour l’Amérique du Nord ou le 17 (si ma mémoire est bonne...) pour la France ! Je ne connais pas le numéro pour la Belgique, Moune???

L’huile essentielle de menthe poivrée ne s’applique jamais sur une surface étendue du corps en raison de la réaction glacée qu’elle provoque. Cette même huile essentielle sera strictement contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants de moins d’une dizaine d’année car cette huile essentielle peut provoquer un spasme laryngé.

  

Conservation

Le flacon sera conservé à un température variant de 5°C à 35°C.

Le flacon sera soit en verre coloré, soit en aluminium.

Le flacon sera toujours bien scellé par un bouchon étanche afin d’éviter l’évaporation.

 

Dans ces conditions, les huiles essentielles pures et naturelles se conserveront pendant au moins 5 ans et plus.

Il faut noter que les essences de Citrus se conservent un peu moins longtemps car elles s’oxydent.

 

J'espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre ce qu'est une huile essentielle et comment l'utiliser de façon sécuritaire.

Si vous avez des précisions à apporter afin de compléter l'ensemble de ces informations, vous êtes les bienvenus! 

 

Gommage botanique Corps à la lavande

Soins du corps

Par atelierdemichele

      J'aime bien fabriquer et utiliser des gommages visage ou corps.
Les particules végétales biodégradables permettent de ne pas polluer la planète et donnent à l'exfoliant un aspect naturel très séduisant.

J'ai repris les formules de mes gelées huileuses faites avec du gélisucre (sucragel AOF) ou du sucragel CF.

 

DSC06943
Quand c'est rouge et noir posé dans de l'azur, j'adore!

    

     Le principe de base est de malaxer fortement l'émulsifiant pour le gonfler et l'épaissir afin d'y rajouter une phase huileuse conséquente (baume transparent).

Le baume obtenu peut être enrichi d'ester de sucre pour en augmenter la viscosité et la rinçabilité (gelée démaquillante huileuse) et même se transformer en masque nettoyant à l'aide d'argiles ou de charbon de bambou (masque noir rénovateur).
Ils donnent tous des laits soyeux au rinçage.

Bien entendu, on y met tous les actifs liposolubles sur lesquels on a craqué et même des actifs hydrosolubles s'ils sont mis en mini-quantité (1 à 2%).

Scrub corps bio à l'olive (au gélisucre)

     Tout d'abord, je voulais fabriquer un masque à l'argile violette que je trouve super jolie, presqu'intriguante en cosmétique.
L'huile et la poudre de graines de pin maritime attendaient depuis quelques mois que je les valorise.

Et puis lors de la réception d'une commande chez Cosmeto garden, j'ai reçu un échantillon cadeau de pépins de myrtilles tous rouges, tous ronds et ... j'ai changé mon fusil de masque.

Lait corps bio à l'huile de graines de pin maritime

 DSC06939
Il faut mettre des lunettes pour voir les points noirs, ce sont les graines de pin maritime broyées.

 

        La poudre de graines de pin maritime est un peu rude. Elle est d'ailleurs préconisée pour le corps par Océopin qui la commercialise.

La granulométrie de la poudre est assez fine pourtant mais si l'on a déjà tenté de décortiquer des graines de pin maritime, on peut comprendre qu'elles sont assez abrasives.

Le fait de les mélanger à des pépins de myrtilles ronds et non broyés améliore la tolérance d'autant plus que je dépasse rarement 5% d'exfoliants.
Je trouve odieux d'encombrer les salles de bain de trucs et machins cosmétiques et cela me permet de fabriquer un gommage qui pourrait aussi être utilisé sur mon visage assez costaud pour le tolérer.
Les peaux sensibles n'utiliseront que les pépins de myrtilles.

         Même si l'émulsifiant Sucragel CF contient déjà de la glycérine, j'en rajoute 10% dans la formule afin d'améliorer l'aspect hydratant d'un gommage qui "maltraite" quand même la peau.

En plus la glycérine augmente quand même la stabilité au long cours de ce masque qui doit un peu voyager.
Le seul actif à part elle est le bisabolol anti-irritant soluble dans les huiles contrairement à l'allantoïne qui a toute sa place dans les masques exfoliants émulsionnés.

J'ai assuré le coup de la stabilité en mettant cette fois ci 2% d'ester de sucre (sucrose stéarate) au lieu d'1%.

 

DSC06948

 

Formule du gommage botanique à la lavande

- Phase A
30% Sucragel CF (Les utiles de Zinette)
10% Glycérine végétale bio
2% Sucrose stéarate (Ester de sucre AromaZone)

- Phase B
45% Huile de coco fractionné
8.5% Huile de graines de pin (Océopin)
Mica bleu au goût

- Phase C
1% Bisabolol végétal (Aroma Zone)
1% Huiles essentielles (soit 30 gttes pour 100g)
0.5% Vitamine E

- Phase D
1% Poudre de graines de pin maritime (Océopin)
1% pépins de myrtilles (Cosmeto Garden, merci Mamzelle Emie)

 

DSC06925 DSC06926 DSC06929
 DSC06937 DSC06939 DSC06951

 

Mode opératoire

- Phase A
Dans une mini coupelle, peser la glycérine et y diluer le sucrose stéarate en un sirop léger.
Dans un bécher désinfecté, introduire le sirop de sucrose stéarate en filet dans le sucragel CF, bien mixer. Porter au bain marie à 70°C.
Mixer fortement pour faire épaissir le mélange.

- Phase B
Dans un bécher désinfecté, peser les huiles, bien mélanger et porter à 70°C.

- Phase A et B
Verser ces huiles petit à petit et en mince filet dans le 1er bécher à 70°C tout en mixant fortement. Je fabriquais 200g et j'ai donc utilisé mon mixer électrique Bamix mais 50 ou 100g peuvent parfaitement se monter à la cuillère magique.

Ne pas rajouter d'huiles tant que le mélange n'est pas bien épais.
Maintenir à 70°C pendant tout le processus sans surchauffer.

Facultatif: Pour colorer, ajouter un peu de mica bleu au goût dans le bécher d'huiles quand il en reste environ 20ml, mélanger uniformément.
Continuer les rajouts colorés dans la masse
.

Mixer régulièrement jusqu'au refroidissement complet.

- Phase C
Ajouter tous les ingrédients actifs un à un en mixant bien entre chaque ajout.

- Phase D
A l'aide d'une spatule en silicone souple, mélanger les particules exfoliantes pour bien les répartir dans la masse.
Conditionner en pots ou tubes, étiqueter.

 

       Le parfum du gommage botanique à l'huile de graines de pin maritime

Quand j'ai terminé le masque, je me demandais sottement à voix haute quel parfum irait avec la couleur bleu lavande.

"Ben la lavande!" m'a t-on répondu fort à propos.
J'ai pardonné quand on a rajouté "C'est exprès le poivre et les graines de moutarde dedans?

Pfff... des fois je vous jure,  j'ai envie de démissionner  Smiley rire lol  

Mélange d'huiles essentielles bios à la lavande (en gouttes)
10 lavande fine 1400m
9 Absolue de lavande
9 lavandin super
9 marjolaine à coquilles
6 bergamote (*)
6 myrte rouge commune (à acétate de myrtényle)
4 sauge sclarée
4 pruche
2 absolue de rose de Damas
2 clou de girofle

(*) la bergamote est photosensibilisante, ne pas s'exposer après utilisation

DSC06949

DSC06953
 Ben alors... et les étiquettes?

 

Conseils d'utilisation

- Appliquer le gommage botanique à la lavande sur peau sèche propre mais non humidifiée.
- Masser en mouvements circulaires doux. La gelée se transforme en huile.
- Humidifier légèrement et masser délicatement. Au contact de l’eau, le gel huileux devient une émulsion laiteuse qui se rince facilement à grande eau claire.

S’utilise 1 à 2 fois par semaine

Moi j'adore parce que le lait au rinçage est bleu!

 

Savon doux à l'huile de chanvre

Savonnerie

Par atelierdemichele

         Il a bien fallu terminer le flacon d'huile de chanvre bio. Je ne l'utilise pas en cuisine car c'est l'une des rares huiles végétales avec la cameline dont je n'apprécie pas le goût.
Pour ingérer les bons omégas 3, je préfère les huiles de noix, d'inca inchi, voire même de lin...

C'est un savon que j'ai voulu très simple visuellement et que je n'ai pas parfumé à l'instar du savon visage en stick qui contient aussi de l'huile de chanvre.

Mais un savon simple peut s'emballer très simplement et joliment.

 

DSC06580

 

              Les vertus de l'huile de chanvre saponifiée sont surtout celles indiquées pour les peaux sèches, atopiques et sensibles pour peu qu'elles supportent le savon fabriqué à froid dont le pH n'est pas celui de la peau.

C'est une huile riche en acides gras essentiels les plus doux pour la peau.

Sa couleur verte persiste bien dans les savons et pâlit un peu plus après le séchage.
Je trouve que c'est un vert qui, une fois saponifié, contient une pointe de jaune, ce que ne donne pas l'huile d'avocat toute aussi verte mais foncée.

Comme elle contient beaucoup d'acide gras sensibles à la chaleur j'enrichis toujours avec de la vitamine E, anti-oxydant efficace.

 

DSC06577

 

Formule des savons doux à l'huile de chanvre

30% huile d'olive bio
25% huile de coco
15% huile de palme bio
15% huile de chanvre bio
15% beurre de karité du Bénin

Eau déminéralisée, jus d'aloé férox et soude pour un surgras de 8%
Vitamine E

 

DSC06576

 

            

           Le savon a été coulé dans un moule rond et j'ai fait  des disques plus fins (2.5cm)  que ceux que je fabrique en général (3cm).
Cela donne à l'usage une bonne prise en mains mais ils sont moins durables du coup...

Autre savon rond à la boue de la Mer Morte

         Le tampon en acrylique superbe de la Caverne de Tanit à été appliqué sur les deux faces.
Je vous en parlais déjà à propos du meilleur et plus simple de mes savons qui était découpé en classiques rectangles. Je trouve que cela rend tout aussi bien que sur le rond.

Qu'en pensez-vous?

       

          Afin de les protéger avant de les offrir, j'ai choisi quelques pages issues d'un magazine publicitaire dont les photos sont inspirées du Brésil.
Les magazines féminins sont parfois vendus avec des catalogues un peu luxueux vantant les articles de grands magasins parisiens.

Ici c'est un catalogue du Bon Marché mais les Galeries Lafayette et le Printemps font de même soit à Noël (dont le visuel m'inspire un peu moins), soit comme ici pour un thème carioca lors de l'année du Brésil en France (Oups il y a longtemps déjà!).

Je les garde lorsque les photos sont jolies car le papier est souvent épais et la qualité de l'impression magnifique.
Les pages me servent à emballer mes savons à moindre coût et pour un travail rapide et facile. La meilleure colle pour cela me semble être la colle en ruban mais quand je n'en ai plus comme aujourd'hui, il me faut jouer avec des pinces à linge qui maintiennent le collage le temps nécessaire, ça bouge un peu et c'est un peu moins soigné...

Les emballages de savons en papier recyclé par Patsch
Les emballages de savons en papier recyclé par Emadra

 

DSC06572

DSC06578
C'est trop bien l'été!

 

           

En forme le savon...

Savonnerie

Par CatherineNC

J'ai fait un peu de rangement dans les boîtes où j'entasse mon matériel de savonnerie et j'ai redécouvert des boîtes, des pots, des trucs et des machins...

J'ai réuni quelques pots de récupération qui contenaient essentiellement des yahourts, des crèmes desserts, des produits laitiers et, bien sûr, j'ai eu envie de fabriquer du savon à couler dans quelques un de ces pots.

Je vous les montre pour donner des idées à celles et ceux qui débuteraient en savonnerie et qui n'auraient pas encore acheté de moules en silicone ou autre, ou à celles qui auraient déjà vendu toutes leurs petites culottes pour assouvir leurs envies de fabrications cosmétiques et dont la carte bleue serait devenue rouge.

Oui on peut trouver des moules à savon à moindre coût pour faire de jolis savons aux jolies formes arrondies qui seront agréables à tenir en main.

Voici quelques exemplaires de ma dernière fournée :

 

 

pot 1

pot 2

pot 3

pot 4

 

 

Vous pourrez trouver sur ce blog d'autres idées de détournement d'emballages comme des briques de lait, de jus de fruits, etc... mais je trouve que ces petits pots sont très pratiques pour obtenir des savons individuels, qui suppriment la difficulté de la découpe pour celles qui ne sont pas équipées en ustensiles relativement coûteux ou qui ne sont pas à l'aise dans l'utilisation d'un couteau pour obtenir des blocs bien nets et réguliers.


Je précise que pour ce type de moule il est souvent utile de placer les savons au congélateur (au moins une heure). S'ils sont, malgré tout, récalcitrants, faire couler de l'eau chaude sur le cul du savon pour réchauffer le plastique et exercer de petites pressions successives, en général ça fonctionne bien ; si le savon est trop ramolli et ne cède toujours pas, le remettre au congélateur et recommencer l'opération, il finira pas céder...

 

De nombreux savons faits de la sorte ont été publiés sur ce blog, je vous en rappelle quelques uns et surtout le merveilleux savon d'Annabulles, coulé dans un pot de yaourt à  la grecque de brebis (comme la seconde photo ci-dessus) :

 

http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2011/11/30/22674643.html

et quelques autres :

http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/05/10/4901991.html

http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/09/06/14971419.html

 

Je me dois tout de même de vous donner la composition du savon présenté ci-dessus :

 

Composition du savon "En forme"

 

30 % huile de coco

20 % huile de palmiste

20 % huile d'olive

15 % huile de son de riz (macération feuilles de géranium citronné)

15 % huile de carthame


Mélange aqueux pour dissoudre la soude :

glycériné de feuilles de tomates (un reste à écouler)
hydrolat de menthe (un fond qui commençait à dater)
eau déminéralisée

Soude pour un sur-graissage à 8%

3% huiles essentielles : 1/1 romarin et menthe poivrée

 

Je trouve ce mélange très frais à cette saison pour une douche qui met en forme.

J'ai été déçue par ma macération de feuilles de géranium citronné dans l'huile de son riz, l'odeur n'est pas ressortie, c'est pourquoi je l'ai utilisée dans ce savon.

 

Une semaine après sa fabrication le savon développe déjà une belle mousse et est très crémeux.

 

 

photo 1 unnamed
photo 3 (1) photo 3

  

Je vais vous raconter la mésaventure qui m'est arrivée, ceci pour vous rappeler qu'

 

il est important de prendre toutes les précautions de sécurité lorsqu'on fabrique du savon.

 

Dans un premier temps, j'ai eu la bonne idée de remplacer toute la quantité d'eau de dissolution de la soude par un glycériné maison de feuilles de tomates... une première pour moi, résultat : le mélange est rentré en éruption et la soude a très vite débordé de son pot !!! le pot en verre était brûlant, intouchable et je n'ai pu qu'attendre que l'éruption se calme ; heureusement, le pot était posé sur une triple épaisseur de toile cirée, sinon je ne donnais pas cher de mon beau plan de travail... d'habitude, lorsqu'il ne fait pas si chaud dehors, je fais mon mélange sur une table de jardin, sur la terrasse, sans toile cirée...

Alors PRUDENCE ! tout peut arriver, même aux "vieilles" savonnières.. hihi

J'ai donc refais mon mélange de soude, en incorporant tout de même un peu de glycériné mais en y allant tout doucement, cette fois tout s'est bien passé...

 test_video

 

;;;