Mousse craquante d'automne karité-coco

Soins du corps

Par atelierdemichele

   S4br1n4k a fait un fouetté de karité-beurre de mangue que j'ai pu tester.
Son idée de fouetter autre chose que du beurre de karité pur m'a emballée et c'est peu que de le dire.

J'envoie vite ce message avant la fin officielle de l'automne!

    La texture d'abord molle comme une chantilly de crème fraîche s'épaissit en 24h environ pour donner une mousse assez dense qui craque au prélèvement.
Je trouve que c'est un beurre très sensoriel.


 

DSC07075

 

C'est une mousse qui se transforme en huile au massage dans les mains et qui s'applique idéalement sur peau chaude et à peine humide après la douche.
L'application est facile et lissante.

 

 

Formule de la mousse craquante karité-coco pour l'automne

45% Beurre de karité du Bénin
40% Huile de coco vierge bio
10% Ecosilk (ou huile estérifiée)
3% Rice NS (ou amidon modifié très fin) cadeau de Moune
1.5% Huiles essentielles (45 gttes pour 100g)
0.5% Vitamine E

 

Mode opératoire

Il s'apparente à celui de mes crèmes soufflées.

- Peser dans l'ordre, le Rice NS, les beurres et l'huile estérifiée dans un bol désinfecté.

- Faire fondre au bain marie en mélangeant le tout.
Dès que la grande majorité des beurres sera fondue, sortir le bol du bain-marie.

 

DSC07063

 

- Bien mélanger à la spatule en silicone tout en écrasant les petits morceaux résiduels contre les parois chaudes.

DSC07064

 

- Une fois le tout fondu, fouetter à l'électrique puis mettre à refroidir au réfrigérateur très régulièrement pour épargner le mixer.
Bien gratter le fond à la spatule avant de mixer à nouveau.

- Faire alternativement ces opérations pendant 30 mn environ selon le volume de la préparation et le temps de refroidissement.
On obtient une belle mousse aérienne.

DSC07065

 

- Ajouter les HE et la vit E.
Continuer à mixer quelques minutes supplémentaires.
La texture est encore molle à ce stade et doit être coulée dès que possible en pots.

- Étiqueter et attendre minimum 24h que la mousse se forme avant de l'utiliser.
- Au contact des mains et de la peau, la mousse se transforme en huile. C'est génial!

DSC07066

 

Le parfum de l'automne

- épinette noire (Aliksir)
- lavande fine altitude 1400m (Lavandes et Cie)
- mandarine distillée (Florame), elle est non photosensibilisante.

à parts égales.

 

 L'épinette noire (Picea mariana) canadienne

       Elle m'a été offerte par S4br1n4k qui se l'est procurée chez Aliksir dont je recommande grandement toutes les HE locales canadiennes. Elle contient majoritairement de l'acétate de bornyle.
Tous les composés en -ate de  -yle sont des esters terpéniques analgésiques, anti-inflammatoires et antispasmodiques.

Je les utilise souvent car ce sont d'excellents calmants et sédatifs mais tonifiants en même temps comme la lavande, la camomille noble, l'ylang-ylang, la sauge sclarée, la rose de Damas, le géranium ... qui en contiennent beaucoup.

      En citant les HE riches de ces esters terpéniques, on ne pense pas toujours qu'elles ont aussi ces propriétés relaxantes. C'est ainsi qu'il y en aussi beaucoup dans la gaulthérie, le ciste, l'hélicryse italienne, le sapin de Sibérie... qui ne sont pas a priori des HE que l'on choisirait pour dé-stresser quelqu'un.

Or on peut avoir mal au dos (gaulthérie), être très grippé (sapin de Sibérie), s'être brûlé ou coupé (lavande, ciste) et être stressé à cause de cela ou avoir cela parce qu'on est stressé.
En choisissant une HE riche en ces esters aromatiques, on fait d'une pierre, deux coups (on soigne le symptôme et on se détend) ....

      L'épinette noire est une HE excellente pour démarrer l'automne sur les chapeaux de roue et affronter l'hiver en bonne forme
Je l'ai comparée à celle que j'utilise habituellement (Florame) dont le chémotype est plus précis (acétate de bornyle, alpha et bêta pinène).
Au nez, celle de Florame est plus chaude, plus boisée alors qu'avec celle d'Aliksir, on est directement dans la fraîcheur et la résine de pin. Plus tonifiante je trouve et vraiment ça décoiffe!

Les usages de l'épinette noire (La cabane aux arômes de Pescalune)
Le savon du défi marbrage à l'épinette noire de Mimiriam

 

DSC07068 DSC07075
Juste après fabrication et gros plan sur la mousse craquante 72h après.
J'en avais déjà mangé plein!

  

        A cause de la grande proportion d'huile de coco, la texture est très fine et pénétrante.

Elle ne sera pas suffisamment hydratante pour les peaux très sèches qui préféreront certainement les fouettés de karité, les karité-aloé ou de véritables émulsions nourrissantes car ces peaux peuvent se dessécher par la trop grande quantité de coco.

Ce qui me séduit le plus est la transformation de cette mousse d'automne en huile quand on la frotte dans les mains. C'est assez caractéristique de l'huile de coco quand elle est figée.

On sent de petits grains qui fondent dans les mains, ils sont certainement dus à la précipitation de certains composés du beurre de karité pendant le refroidissement accéléré par une mise au réfrigérateur.
Pour éviter cela, il vaut mieux éviter le passage au froid et laisser le mélange refroidir à température ambiante régulièrement entre deux mixages.

      On peut décliner cette mousse au monoï, ne pas la parfumer et laisser s'exprimer le parfum des deux beurres majoritaires... Ce sera une mousse comme-on-veut.

 

DSC07103
 Mais ce sera une mousse d'automne


Cérat de Galien au beurre de karité

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

            Je terminais mon pot de cérat au néroli me disant qu'il serait parfait avec un soupçon de beurre de karité dedans.
Pas de temps, pas de temps...
Mais si! Le temps.

Catherine a dit que ce serait bien de poster autre chose que du savon, alors on y va!

       Un cérat me semble être le plus simple et le meilleur au quotidien pour les pieds secs qui réclament sans fin un soin nourrissant.
Mais la décrépitude qui est une "boit sans soif" m'a fait alterner ces derniers temps, cérat, karité-aloé et karité fouetté.

Le karité, le karité, toujours le karité! MAIS OUI, le karité!
Je suis certaine qu' Angélique aussi aime le karité du Bénin. On clique et on revient lire en écoutant cette sublime mélodie. On a tous besoin de douceur.

Cette fois je voudrais tester cérat-karité.
La formule sans borax tiendra t-elle?

 

DSC07046
 Le lendemain de la préparation, la texture n'est pas optimale.

       

        J'ai joué de prudence en y incorporant uniquement 4% de beurre de karité qui pourraient devenir 5% si l'on omet vit E et HE.
Je testerai sur la prochaine fournée...

 Formule du cérat de Galien au beurre de karité du Bénin

 55% Huile de tournesol bio
25% Hydrolat de millepertuis maison (merci et bisous à ma chère Annabulles)
15% Cire d'abeille blanche bio
4% Beurre de karité du Bénin
0.5% Vitamine E
0.5% HE

 

La texture est moins lisse visuellement au départ puis elle s'affine au fil du temps pour donner un cérat crémeux et bien beau.
L'application est très agréable, plus longue, plus étirable.

Je n'ai pour l'instant pas assez de recul sur l'efficacité sur pieds très secs versus cérat simple mais le week-end sur France Inter pendant que je prépare mes cosmétiques, Guillaume que j'adore dit toujours "ça peut-pas-faire-de-mal".
Gallienne... même famille que Galien?

Déclinaisons du cérat de Galien avec ou sans karité par l'Herboriste

 

          J'ai sorti ce qu'il fallait, ça prend très peu de temps finalement et j'ai même sorti des tubes pour mettre du cérat dedans comme l'avait suggéré Patsch dans un commentaire.
C'est ultra pratique à l'usage.

Même s'il faut presser assez fort sur le tube pour faire sortir le cérat, ça fonctionne très bien.
Du coup la très grande majorité du cérat-karité a été coulée en pots car ça n'a pas été une mince affaire!

Pour la mise en tubes, il faudrait réchauffer le cérat avant de couler, ce que je ne pouvais faire avec les HE dedans.
A refaire donc puisque sans conservateur, c'est assurément en tubes que ce cérat vieillira le mieux si l'on ne l'utilise pas régulièrement.

 

DSC07039

1 balance à 0.1g près       
1 spatule en silicone souple
1 mixer électrique
2 pots en verre de 60 et 30ml
1 tube de 30ml (facultatif)
1 spatule de prélèvement (facultatif, un couteau à bout rond suffit)
2 béchers 250 et 50 ml

Beurre de karité
Cire d'abeille blanche bio
Huile végétale
Hydrolat
Mélange d'HE (facultatif)
1 capsule de vit E (500mg)

1 gazinière
1 casserole pour le bain marie
Du papier absorbant

 

DSC07047
 En attendant, cérat de Galien au beurre de karité, moi j'adore!

 

           Rien à redire, c'est une texture vraiment sympa si l'on aime déjà les émulsions épaisses.
 A mi-chemin entre un karité fouetté et un cérat.

Le mode opératoire est "easy peasy", juste  un mixage à l'électrique sur 100g qui allège quand même considérablement la texture.
La présence de beurre de karité accélère la prise, il faut donc être prêt à couler rapidement.

J'apprécie grandement la cire d'abeille blanche bio d'Aromantic qui apporte une certaine souplesse malgré tout.
Il faudrait tester avec de la cire blanche non bio plus dure pour voir...
En ce moment, je suis très "crèmes blanches".

L'application se fait soir et matin ou juste avant d'aller marcher en forêt. J'adore!
Il faut que j'arrête de dire j'adore...

 

        Pour les pieds, j'aime beaucoup la pertinence de l'huile essentielle de patchouli qui lisse miraculeusement les callosités. Elle fait merveille aussi pour lisser les peaux acnéiques.
Son parfum se marie bien aux agrumes, au vétiver et au géranium.

J'ai fait un peu thérapeutique en y ajoutant de l'eucalyptus citronné anti-inflammatoire et du ravensare aromatique (Ravensara aromatica) à doses minimes.

Trop longtemps confondue avec l'HE de ravintsara (Cinnamomum camphora), ses propriétés anti-inflammatoire, anti-fatigue, tonique et dé-stressante conviennent bien à un soin pour pieds sportifs ou non.

Mélange d'HE bonnes pour les pieds (en gouttes)

3 patchouli (Astérale)
3 petit grain bigaradier (Florame)
2 mandarine distillée (Florame)
2 mandarine verte bio (Sevessence)*photosensibilisante
2 géranium Afrique (Florame)
1 ravensare aromatique (Homéopharma Madagascar)
1 eucalyptus citronné (superbe, chez Astérale)
1 vétiver (Astérale)

        A posteriori, j'aurais dû choisir comme agrumes de l'orange douce, plus gourmande. L'acidité des mandarines et du PG pique un peu le patchouli je trouve. Après maturation, il aurait quelque chose d'un cologne.
Le parfum est spéciaaal n'est-ce pas, mais qu'est-ce qu'il a dit Guillaume déjà?

DSC07072
  ... ça-peut-pas-faire-de-mal.

 

  Ah ! les sapins ...

J'ai pensé aux immenses forêts de ton pays , Sabrina ,
quand tu nous as proposé ce marbrage .

Un sapin , j'ai déjà fait ,
mais là ,  je pensais à des sapins sur  une pente neigeuse ...
qui plus est , dans ce moule si étroit pour y mettre tout ce monde là !

Moi qui aime tant les marbrages ,
me voici avec un défi dans le défi ...

Et c'est à ce moment là , que la lenteur se met en place ...
Je réfléchis , tourne , vire et  tergiverse ...
Les publications s'enchaînent et je m'enferre ,

je doute... et redoute...

Less is more , may be ?
Et Sabrina qui questionne ... m'aiguillonne et s'étonne  ;-)

 

Un jour ,  je change de moule et prépare quelques cintres avec l'aide de mon mari
et ce fut assez pour me lancer le soir même ...

d_fi_sapin1

La recette

32 % huile de coco vierge
32 % huile d'olive vierge
32 % huile d' arachide 
4 % huile de ricin

Ajout de 1,7 % de sel et 1,7 % de sucre à l'eau de dissolution de la soude
Ajout de la soude pour un surgras de 8 %

 

d_fi_sapin2

 

La mise en oeuvre n'a pas été facile , les cintres étant très proches , les couleurs se mélangeaient .
la pente neigeuse , difficile aussi ,
délicate ,  la pose des inclusions afin que mon soleil reste dans le ciel ,
ce ciel qui s'avérait être beaucoup trop bleu malgré le peu d'ultamarine que j'y avais mis

Stress , stressss , stresssssss !

Mais j'ai persévéré car je sais que c'est  de grandes difficultés , que nait parfois un beau savon :-)
Puis je retire les 4 cintres , mets mon moule au four , 3 heures à 50°

La pression tombe enfin ... le sort en est jeté  et je me calme lentement en rangeant tout très patiemment .
Je suis persuadée , à ce moment là ,  que je vais devoir recommencer ...

Le lendemain , je démoule et ...ohhh ! on dirait que peut-être ....????

d_fi_sapin3

 

Nouvelle attente de quelques heures à observer le savon comme pour y lire ce qui se dessine à l'intérieur

Entame ... 1ère tranche ...

d_fi_sapin4

 

Hourrah ! super ...! LA tranche que je voulais !

Elle est pour toi , Sabrina  ;-)

Le reste se bouscule un peu ,  les sapins semblent  dévaler la pente
et jouer à se poursuivre , comme des enfants facétieux  ...

Trop drôle !

 

d_fi_sapin5

 

 

d_fi_sapin6

 

Le bleu n'est pas si turquoise , mais d'un bleu plus profond

Chaque tranche est également constellée de tout petits points blancs , comme s'il neigeait .

J'ai réchauffé cette atmosphère glaciale avec une synergie sucrée qui me rappelle les orangettes , hummm !

 

Cèdre de Virginie 6 grammes
Sapin de Sibérie  4 g
Mandarine verte  1,18 g
Mandarine rouge 1,02 g
Cannelle             0,60 g
Litsée citronnée   0,53 g
Benjoin               0,50 g

 

Voili , voilou ! me voici plus légère et ravie de poster ,  une nouvelle fois , 
sur Potions et Chaudron

La  lenteur a été mon amie , cette fois-ci
Mission accomplie :-D

 

 

Paris

Défis

Par atelierdemichele

tour eiffel

C'est un autre défi

Défi "marbrage sapin japonisant" ou le savon de l'amitié

Défi Marbrage japonisant

Par makiro

Cet été, en allant sur Potions, j'ai découvert le message de Sabrina, tout en émoi , grâce à la fabrication de son premier savon.
Ça m'a un peu , beaucoup titillé la cervelle: depuis quelques mois Dame Soude attendait sagement dans la buanderie, bien rangée sur son étagère et se moquant de mes hésitations.

L'enthousiame de Sabrina a fini de me "bousculer"!

Sitôt le message lu je suis partie faire mon premier savon...
Quand Sabrina a lancé son défi, je n'avais qu'un savon à mon actif mais je ne pouvais que lui dire oui! 

J'en ai passé des heures à réfléchir, à me poser des questions, à réinventer la roue ...
( Eh oui! j'ai cru être super originale en colorant mes savons avec du cacao ou du curcuma!)
Puis je me suis lancé un défi à moi-même: faire avec ce que j'avais sous la main

Quand j'ai lu ton message , Marlène, ça m'a fait bien rire, nous ne pouvions qu'être binôme !

Pour mon premier essai j'ai donc utilisé du cacao amer en poudre et de l'amidon de blé (pour la douceur). Bien évidemment j'ai mis trop de cacao, voulu faire une impro dans un moule qui m'avait tapé dans l'oeil (et qui m'a tapé sur les nerfs).......

j'ai fini par appeler chéri au secours:

-  Viite !..Tiens la baguette pendant que je verse le savon,
-  Zut la pâte est trop épaisse ça déborde
-  Lache la baguette...
-  Passe-moi une cuillèèère ...
-  Lache tout ! 

Premier essai raté! 

Les vacances arrivant , je me voyais tranquilou faire mon deuxième essai. J'avais eu le temps de faire l'inventaire: argile blanche, verte, cacao, curcuma, paprika, ça faisait un peu trop ,je devais faire un choix.

Quand mon amie de Toulouse, la gentille Patou m'a téléphoné pour m'annoncer son arrivée, je l'ai prévenue: on va faire du savon! C'est urgent!

- On pourra aussi faire du déo et de la crème ? J'en ai plus.
- Le savon d'abord!

Entre les visites, les balades et la cuisine on n'avait jamais le temps!

 Un matin, Chéri ayant promis de s'occuper du repas, super décidées, nous avons fait de la place dans la cuisine,  vérifié la formule, recalculé la soude , rediscuté des couleurs, bricolé notre moule , sorti tout ce qu'il fallait, mis les gants, préparé la soude ...

 

20151025_132114 Carton de jus de fruit  avec maintien pour moule silicone, dans un moule à cake en pyrex, le contenant étant trop grand on s'est servi du morceau découpé sur le dessus pour faire un barrage maintenu par des cailloux.

 

 

Quand.....

- Tu as vu l'heure ? Faut pas mettre le poulet au four ?
- Mais Où est-ce qu'il est ? (chéri pas le poulet) Je l'ai appelé il y a 1 heure et il a dit qu'il serait là dans la 1/2 heure. Je le rappelle !

N'ayant pas de réponse, on a enlevé les gants, tout poussé et ... attaqué le poulet.


Avec tout ça il a fallu réchauffer la soude !!!

 Les flacons achetés chez Casa rayon cuisine ont été parfait, Patou a été une excellente assistante, comme d'hab, et je n'ai presque rien oublié sauf de mixer quand j'ai rajouté l'argile blanche et l'oxyde de zinc (je voulais avoir une pâte plus blanche), j'ai juste mélangé à la spatule , du coup il y a quelques petits points blancs  .

On s'est quand même  bien amusées !  et on a mangé royalement à 14h30. 

divers photos 217

 Formule 

5% Beurre de cacao brut bio
7% Graisse de canard
31% Huile de coco bio
40% Olive bio
7% Tournesol bio
10% Colza bio

Soude pour un surgras de 8% - Vit . E
HE Basilic - Citron - Petit grain bigarade
Curcuma - Argile verte - Argile blanche - Oxyde de zinc

Notre savon fait une mousse bien crémeuse, le basilic est très présent ,   les couleurs ne sont pas exactement celles que je voulais , mais je suis très contente du résultat. Encore merci pour ton aide  ma Patou !

Que vous dire de plus ? Que je vais recommencer , que je pense savon tout le temps, en voyant des contenants , des couleurs, pour faire des cadeaux et en voyant le stock qui diminue à vue d'oeil...


Feuille de savon

Savonnerie

Par emadra

Que voulez-vous on ne se refait pas à mon âge, quoi que ;)
Ma came est le simple monochrome quasi monacal, parfois roots.
Souvent dans les camaïeux de beige.

Et toujours avec un mini truc pour rendre si possible l’objet élégant à l’œil sans ostentation.
Mais tout ça est très subjectif n’est-ce pas !

Pour cela, j’aime être attentive à tout ce qui m’entoure pour ne pas refaire.
Alors forcément, suis donc un tout petit peu, enfin beaucoup influençable à la nouveauté souvent marketée.
J’m’en fous, j’assume !

Surtout, lorsqu’au détour d’un clic, je flashe sur cette trop jolie feuille de savon de Makanai, j’a-do-reu le concept tout doux.

 

pickerimage

 

En plus c’est super fastoche à reproduire.
Que ce soit avec des chutes de savon ou non.

 

C’était mi-juillet, il faisait très très très chaud.
Pourtant, je sais bien que canicule = trace fulgurante quelle que soit ma recette :(

Pas grave, même pas peur et surtout pas du tout envie d’attendre le retour de la fraîcheur.
Je voulais fabriquer mes feuilles de savons là maintenant avec ou sans moment de grâce.
Ce fut sans ! 

Malgré les ingrédients que j'affectionne comme les beurres de cacao et karité, les huiles d'olive vierge et raffinée, d'arachide et ricin.
Et aussi tester pour la première fois l'huile de chanvre.

 

IMG_4960

 IMG_4963

 

Formule de feuille de savon 

 30 coco bio et coprah bio
27 olive bio
12 karité
12 arachide
8 cacao
8 chanvre
3 ricin

vitamine E
Jus de grenade bio Elite Naturel + eau déminéralisée

 Soude pour surgras de 7%
 HE : citron bio, géranium bio, patchouli, cannelle écorce et quelques gouttes fragrance fresh cut rose

 

IMG_4964

 

Mode opératoire

- Fabriquer votre savon dans un grand moule rectangle, carré ou rond.

- Le lendemain après l’avoir démoulé, couper de fines tranches de savon d'environ un demi centimètre d'épaisseur.

- Puis jouer de l'emporte-pièce.

C’est tout, fastoche je vous disais :) 

 

Bon y a quand même un mini bémol sur la couleur marronnasse caca, on est d’accord, ce n’est pas un joli beige.
C'est à cause de la phase de gel complète dans son moule en silicone !

* Pour Moune qui va encore me détester ;) les sachets d'emballage viennent de chez Hema.
Il y a presque plus de magasins en Belgique qu'en France ;)

Lequel préférez-vous ?
Si vous deviez fabriquer des feuilles de savon, quel serait votre choix d'emporte-pièce(s) ?

Les déclinaisons sont à l'infini, compte tenu du vaste choix de formes

♥ 

Emulsion hydra-liftante au palo santo

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Pour la fin de l'été et les premiers jours de septembre, un sérum hydratant léger est agréable à appliquer seul, en double couche, sous un soupçon de crème ou sous une goutte d'huile.
Je trouve les sérums aqueux très versatiles pendant ces saisons où les températures jouent au yoyo.

 

     Mais avant d'aller plus loin, mes chères étoiles, un peu de musique?
C'est ici. On clique et on revient lire en écoutant n'est-ce pas?

    La teinture offerte par Emadra a été le fil conducteur du parfum que je voulais riche en palo santo. Elle contenait de la cardamome, de l'encens, du genévrier, du poivre et du palo santo.
Pour plus de précisions sur sa fabrication, appelez Miss Ed de toute la force de vos poumons.

 

DSC07038

          

         Si vous ne connaissez pas l'odeur du palo santo, laissez vous tenter. Il vaut vraiment la vente de nos délicats dessous que ce soit l'HE ou le bois lui même (découverts grâce à la générosité de Malegria).

Rien que la teinture du bois dans l'alcool apporte une suavité détonante assez rapidement.

J'utilise ici l'HE de Vitalba qui est en tous points similaire à celle que Malegria m'avait généreusement envoyée du Pérou. Très peu suffit à parfumer un support et je trouve que le plus délicat est de la marier à d'autres senteurs sans la tuer et sans envahir l'ensemble.

Mlk à trois   reprises, Emadra à 2 reprises et Catherine ont donné ici leurs recettes contenant du palo santo sous diverses formes. Vous le trouverez aussi dans certaines des miennes.
Et aussi, chez Venezia et Irène.

 

         Mon mélange d'huiles essentielles pour parfumer ce sérum est donc composé de la même façon qu'Emadra qui m'a facilité la tâche (en gouttes) :

4 santal blanc (Florame)
3 palo santo (Vitalba)
3 encens sacra (Puressentiel)
2 cardamome (Phytosun arom)
1 genévrier nain (Vitalba)
1 poivre noir (Bioaroma Madagascar)

Il a mit un temps fou à maturer et à s'harmoniser dans le sérum mais aujourd'hui, tout de même plus d'un mois après la fabrication je l'aime bien.

DSC07028

 

           Le sérum est une émulsion hydra-liftante c'est à dire hydratante (glycérine, acide hyaluronique, fucogel, aloé véra...) et liftante (végétalift). 
J'ai découvert ce dernier grâce à Mlk qui formule pas mal d'émulsions visage avec cet actif. Je suis persuadée de ça mais je n'ai pas pu trouver de formules postées sur Potions par elle et contenant cet actif. Je rêve ou quoi Mlk?

Emadra nous en parlait dans son contour des yeux liftant.
Alikéa (De novo) nous en parlait dans son sérum anti-âge global.

Personnellement je ne suis pas très fan de la sensation liftante qui peut donner l'impression d'un manque d'hydratation justement. Cela n'arrive pas si l'on utilise le sérum en sous couche d'un produit plus riche en corps gras mais certaines apprécient cette sensation d'avoir le visage plus ferme.

Le végétalift (Huiles et sens) est une poudre très fine, mélange de gomme acacia et de gomme rhizobian (polysaccharide hydrolysé donc ayant aussi un effet hydratant).
Il gélifie peu et s'utilise entre 1 et 3%.

Je n'arrive pas à affirmer que c'est juste une sensation éphémère.
Bon, on va dire qu'on y croit!

 

         Le système émulsifiant est composé d'olivem 1000 bien sûr, marié avec du cétearyl glucoside que tout le monde connait à présent et que l'on trouve aussi chez Zinette et chez Cosmeto garden.
J'ai à peine épaissi à l'alcool cétéarylique.

La phase grasse à 10% est composée d'un mélange d'huile d'avocat, d'huile d'amandes douces, d'un extrait d'onagre et d'huile estérifiée qui apporte le complément nutritionnel à la peau.
Sa légère couleur verte a été stabilisée grâce à un soupçon d'oxyde vert.

Ben voilà c'est tout. On passe à la formule?

 

Formule de l'émulsion hydra-liftante au palo santo

- Phase d'hydratation préalable

20% Hydrolat de néroli bio
0.3% Acide hyaluronique en poudre

- Phase aqueuse

35.20% Eau osmosée (cadeau)
20% Gel d'aloé véra (xanthane-carraghénanes)
3% Glycérine végétale bio
2% Végétalift

- Phase huileuse

3% Ecosilk (ou huile estérifiée)
2% Huile d'avocat bio
1% Olivem 1000
0.5% Cétéaryl glucoside (ou CG90)
0.5% Alcool cétéarylique

- Troisième phase

5% Fucogel
3% Huile d'amandes douces bio
2% CO2 d'Onagre bio
1% Teinture à base de bois de palo santo (merci mon Emadra)
1% Microsphères de silice (Aroma-zone)
0.6% Ecogard
0.5% Vitamine E
0.4% Huiles essentielles bio

Oxyde vert au goût
Eau perdue rectifiée et pH mesuré

 

           Je zappe le mode opératoire pour ne pas lasser à la lecture.
S'il faut quelques explications, je les donnerai en commentaires.

DSC07029


      Cela donne une émulsion fluide, légère mais que je trouve quand même gélifiée.
En écrivant la formule, je ne l'imaginais pas aussi gélifiée...

Mais soyons positifs, ce serait donc un gel-crème.
Cela permet un massage doux et relativement long qui peut donner une réelle impression de douceur à mi chemin entre crème et gel.
J'ajoutais toujours une goutte d'huile ou sérum huileux par dessus pour éviter l'effet lift et ça a été tip top pour ma peau depuis fin août.

Aucune sensation de tiraillement au fil de la journée et quand j'en mettais en guise de soin nocturne, j'avais une belle peau le lendemain.
Il y a certainement des choses à améliorer tant au niveau de la texture que du parfum mais je fais généralement un seul jet d'une formule.

          Le vert floutte les rougeurs, pensez-y si vous avez une peau marquée par la couperose ou des rougeurs diffuses. Cela peut vous aider si vous êtes peu douée en maquillage et que vous espérez un teint plus unifié.
Il faut certainement plus d'oxyde vert que le peu introduit ici mais c'est à tester.

J'ai ajouté un peu de microsphères de silice pour matifier le teint et cela contribue peut-être aussi à la sensation de glisse à l'application. C'est assez sympa mais j'ai peu de recul avec cet ingrédient utilisé pour la première fois ici.

 

 J'adore ce vert pâle et le flacon givré acheté chez Florame.
Craquage totalement déraisonnable mais nous sommes des étoiles, n'est-ce pas?

DSC07037

Rhraaa doooo... Mmm ... Les zétouales, les zétouales, leees zéétouales  ♪ ♫ 
Ce truc de saxo, quand même ...  trop bien!

 

 

 Par un beau soir de septembre, notre gentille S4br1n4k m'écrit un petit message qui ressemble à ceci: '' Je viens de lancer un défi sur Potions et Chaudron, ça serait chouette que tu participes''.

Elle savait que j'avais de la difficulté à dire non??
Je ne crois pas. Par contre, j'ai succombé à son enthousiasme et dit oui au défi.

Mais AVANT.....
Réfléchissons aux exigences..... 

ODEUR-SPHÈRES-COULEURS-BULLES-SAPIN

 

Et j'ai dit oui!! Incroyable quand même!
Après quelques nuits d'insomnie à me casser la tête avec des ''comment, comment, comment'' j'ai quelques illuminations. 

Les odeurs

Comme spécifié dans le défi; tout doit être naturel. Pour joindre l'utile à l'agréable (ou l'engagement à une promesse) je me suis mise à concocter un mélange d'huiles essentielles que m'avait demandé mon gentil mari.

On note ici une première tentative de mariage d'odeur. Il avait envie de quelque chose qui s'inspirait de la menthe minuit. Avec ma relation amour-haine pour cette huile essentielle, j'ai essayé le truc du mariage dans un pot de verre.

Après plusieurs tests dans mon pot, plusieurs soirées à lire sur divers sites certaines bases comme; les notes de coeur, de tête et de fond, il y a ENFIN eu approbation. Et l'approbation est venue de moi, parce que mon homme, il aime tout ce que je fais, alors il a aimé chacun de ces tests. Je voulais tellement réussir ce mariage, je le voulais parfait à mon nez. 

Voici le résultat :

- En note de tête: Menthe et thé des bois
- En note de coeur: Citronnelle
- En note de fond: Cèdre

Le tout calculé à 4,5% du poids des huiles (en fait, je voulais faire 5%, mais j'ai manqué d'huile essentielle de cèdre et de citronnelle, zut!)

IMG_4740[1]

                                                                                                                                    

Les sphères

Ici, je dois faire ma petite, toute mini, montée de lait.

Dans ma première lecture de la description du défi, j'y ai bel et bien lu qu'on demandait une forme de sphère incluse dans notre savon. Cet élément a été aboli, sans que je ne le sache.

J'ai donc passé encore plusieurs soirées et bouts de nuits à réfléchir à ce que je voulais, à comment le réaliser, tout en ayant absolument pas envie de me battre avec un tube ou un cylindre pour y couler ET démouler du savon. Tout ce cassage de tête pour supprimer cette exigence du défi.

Pffff!! Montée de lait finie (je vous l'avais dit qu'elle était toute mini). 

Voici mon idée de GÉNIE, après plusieurs nuits à réfléchir au COMMENT M'Y PRENDRE!?!?!?

                                                                                                TADAMMMMMM!!!

IMG_20150930_154554  

J'ai fais des minis boulettes avec un savon encore trop mou que je venais de démouler. J'ai roulé ces boules dans le paprika, afin qu'elles puissent se démarquer une fois dans mon savon-défi, dans l'éventualité où la couleur autour soit trop pâle et que mon effort d'inclusion n'y paraisse pas.

Je ne suis pas encore rendue à un résultat final dans mon processus de création.
Je le redis; je me trouve géniale!

Jusqu'à ce que je vois plus tard, disons entre ma création et ma publication, que d'autres personnes avaient déjà fait cela avant moi. Ah et puis tant pis; je me trouve géniale, restons-en là! 

 

Les couleur

Encore du naturel.

Je n'ai pas de micas. Je n'ai pas non plus envie d'investir dans des micas. Je me connais, je suis incapable de choisir. Le temps de sélectionner mes couleurs et nous serions rendus en 2016... Sans compter le délai de livraison.

Or, il faut un savon prêt pour le 30 novembre de l'année 2015.
Mais j'y pense; je viens de rouler mes boulettes dans le paprika. Eureka! Paprika, garde-manger, cacao. Cacao... Argile verte. C'est réglé! 

 

Les bulles 

Je vous laisse tout simplement ma recette.

Huile de canola 36.7%
*****Huile d'olive 30%*****
Huile de coco 20%
Beurre de karité 10%
Huile de palme 3.4% 
Surgraissé à 8%

*Suivre l'anecdote sur l'huile d'olive ici

IMG_4661

 J'ai fait un test. J'ai fait macérer un surplus de branche de thuya dans mon huile d'olive. Résultat; rien du tout. Pas de couleur verte ni d'odeur. Déception! 

 

Un sapin

Après quelques visionnements de cette technique de marbrage, je me sens prête, malgré l'expérience au niveau zéro pour tout type de marbrage.

Par contre, il me manque l'élément le plus important; un truc rigide pour réaliser la chose. Désespérée, je me quête littéralement un bout de vieux câble à notre chère S4br1n4k. Si j'ai honte?? Ce n'est pas à cause d'elle si j'ai fait de l'insomnie? Heureusement, elle m'a dit oui, Fiou!

 

JE SUIS PRÊTE!! ON SAVONNE!! 

Inspire-expire-mantras et hop! Au boulot!

Première des choses; installation du câble dans le moule. Ça a l'air de rien lorsqu'on voit le tout installé, mais il y en a eu pour au moins 10 minutes de manipulations et un début d'une série de jurons. Il n'est pas parfait, mais ma patience à ses limites et j'ai l'impression que je dois m'en garder pour les étapes suivantes. Pour faire mignon, j'ai saupoudré le fond de mon moule de feuilles de menthe séchées; un sapin dans sa forêt de feuilles tombées au sol.

Aussi, j'ai aussi dû rendre mon moule plus étroit. Comme j'utilise en temps normal une boite de lingettes humides et que pour ce savon, j'avais besoin d'espace en hauteur pour mon marbrage, j'ai introduit un carton enroulé dans du cellophane sur la longueur du moule.

IMG_4658

Préparation des ingrédients. Fonte des huiles. Dissolution de soude.

N.B. Ce que j'aime de l'automne c'est que le temps de refroidissement de mon mélange eau/soude est vraiment écourté. En plus, c'est tout rempli d'énergie solaire.

Ce savon réchauffera nos coeurs de rayons de soleil.
Bon, assez la poésie, j'ai un savon à faire.

IMG_4660 IMG_4659

Maintenant, pour faire les lignes dans le marbrage, on recommande des bouteilles avec embout étroit. Je n'en avais pas sous la main. Par contre, j'avais cette poire nasale que je n'aimais pas beaucoup.

Elle sera donc sacrifiée pour la cause. Je suis un génie!!
Et une paresseuse qui n'a pas envie de sortir de la maison. 

IMG_4671

 

C'est un peu ici que ca se gâche.
Je vous offre la liste des choses qui m'ont fait assaisonner mon language de pas-trop-jolis jurons :

- Trace devenue trop épaisse, trop rapidement, dès l'ajout des huiles essentielles.
- Accrochage/déplacement du câble au moment de couler
- Difficulté d'obtenir ma couleur marron.

Je croyais tout bonnement qu'il serait simple de rajouter du cacao à ma pâte déjà colorée à l'argile verte. J'avais mes doses prêtes dans mes cuillères. Ca n'a pas été suffisant.

Avez-vous déjà vu une femme avec des gants en latex rose ouvrir un garde-manger avec ses genoux, sortir un pot de cacao avec ses coudes et ouvrir un couvercle avec ses dents? Vous avez manqué tout un spectacle.

- Mettre mes boulettes dans mon savon.
En fait, attraper mes boulettes avec mes gants en latex rose.

C'est peut-être juste 4 éléments, mais sur le moment, avec mes aisselles qui témoignaient de mon stress, ça été suffisant pour me faire paniquer. 

 

Enfin dans son moule! Je mérite une bonne tisane à la camomille. 

IMG_4673

  

 L'Émotion (oui, oui, avec une majuscule) est passée, j'ai pu enfin dormir un peu. Maintenant, place à la fierté!

IMG_4696

IMG_4699

  IMG_4697
 Et cette tranche-ci est pour toi, ma chère Makiro

Pour finir, je tiens à remercier du fond du coeur S4br1n4k pour ton enthousiasme, tes bons conseils et ton câble. Sans toi, je n'aurais jamais osé. Parce que c'était toi, j'ai dit oui. Et en pensant à toi, j'ai réalisé.

Merci aussi à Patsch. Grâce à tes trucs, tes explications et ta patience, j'ai avancé d'un grand pas. 

Défi du "marbrage japonisant" ou du "contrôle de soi"

Défi Marbrage japonisant

Par Retourauxsouches

***Note: je me suis identifiée comme mimiriam dans le défi, mais je ne suis pas la seule à être SUPER originale sur Canablog et à avoir choisi ce nom. J'ai donc dû me rabattre sur un autre identifiant, qui est Retourauxsouches ;)

Je fais du savon depuis peu, et j'ai été poussée par mes proches à distribuer ceux-ci.
De par ce fait même, je vis un peu le syndrome de l'imposteur, et j'ai énormément tendance à me comparer à mes consoeurs et me sous-estimer. Je ne me considère pas comme une artiste, mais plutôt comme une fille un peu fofolle qui met des oeufs et de la farine dans ses savons.

Certains jours mon copain pourrait croire que je fait du pain quand il me voit démouler un savon encore chaud et le pétrir avec du sucre brun. Enfin bref, je m'amuse beaucoup et je ne m'impose aucune limite. SAUF LE MARBRAGE.

Le marbrage est selon moi réservée aux vrais, aux artistes qui ont 10 ans d'expérience derrière la cravate. Bien évidemment ce n'est pas le cas, mais cette façon de penser me permettait de ne pas me lancer, du moins pas avant 2025.

Ça, c'était avant que S4brin4k me demande de participer à son défi.

J'ai lu quelques articles des filles qui ont participé (mais pas tous, et pas trop, question de ne pas copier les styles de chacune), et du peu que j'en ai vu, c'est qu'elle nous a sortis de notre zone de confort, et pas qu'un peu.
À la lecture du tutoriel, je me suis dit (Lire à voix haute avec l'accent québécois): "Pfffffffffff c'est niaiseux comme toute!".
Et oui, j'ai OSÉ croire à la lecture du tutoriel de Mme Soap Queen et à regarder ses magnifiques photos (en tout cas moi je ne suis pas propre comme cela quand je savonne, à chaque fois j'en retrouve sur les murs -fin de la parenthèse) que ce serait du gâteau.

Grave erreur.

Juste trouver un câble, croyez-moi ça n'a pas été de la tarte. Ne possédant que des cintres en bois et en plastique, j'ai dû me tourner vers le fil métallique.
Penser à utiliser un fil métallique n'a pas été long, mais le trouver, oh ça alors!

Des minutes de ma précieuse vie ont été perdues dans l'antre de mon bricoleur de conjoint, à chercher le %?$/$ de fil métallique et la /$%(* de pince pour le couper.

Vous voyez?
J'en étais seulement à me préparer et je descendais tous les saints du ciel. 

12169919_413768192166287_2146087071_o
Notre sous-sol en rénovation... (on se passe de commentaires!)

 

Mais enfin bref, une fois installée, je me suis (enfin!) mise au travail. Je vous invite maintenant dans ma tête...

Dimanche le 20 septembre

9h00: Bon, un petit café et je commence!

9h20: Ah j'ai oublié de monter ma recette! S4brin4k veut que ça mousse et que ça soit naturel. Ok je ne peux pas faire un savon 100% coco, la trace va arriver trop vite. Bon. D'la merde pour la mousse, elle le prendra comme il sera, je vais juste commencer pas réussir le marbrage. Ok! Mon savon va sentir l'épinette noire! Yéééé j'adore quand ça sent le bois et la savane.

9h30: Dire que je vais perdre ma place au ciel parce que je cherche un %/$%& de câble métallique....

9h45: Bon je vais mélanger mes couleurs à une trace super-très liquide. Oh! Et je vais ajouter des perles de jojoba pour faire des mini-sphères. Wow je vais avoir l'air super intelligente d'y avoir pensé.

9h46:Comme c'est facile de transvider mes couleurs dans mes petits pots! Ça va sûrement être encore aussi facile à vider.

9h47: NONNNNNNN! C'est trop liquide, j'viens de perdre ma couleur dans ma pâte!

9h48: HAAAA %&?%?&& je viens d'accrocher mon câble métallique.

9h49: NON pas encore!

9h50: D'la marde je fini de tout mettre pis je passe le câble comme ça vient!!! 

9h50: Mon câble est trop croche! Je vais avoir un sapin sur le côté droit et un autre sur le côté gauche. Haaaaaaaaaaa (soupir de désespoir)

Et environ 45 minutes plus tard, mon savon a fendu et déphasé un peu. (Je vous ai mis ma recette à la fin de l'article)

 

12171809_413768172166289_235718291_o

 Photo de la catastrophe

 

Pas le choix. J'ai dû recommencer. Et fouillez-moi pourquoi, mais après cette catastrophe j'ai été visualiser d'autres tutoriels de marbrage, et je me suis lancée.

S4brin4k, tu as amorcé un vent de changement en moi je crois bien.

 

11215840_410045722538534_1341171284688115594_n 12079625_410045695871870_5416513017752180111_n
 Un savon de Noël fait avec le "butterfly swirl"

12119073_411072569102516_4684226906470519032_n
 savon style léopard raté

 

Donc, pour ma prise deux, j'ai pris essentiellement la même recette, mais j'ai enlevé les perles de jojoba que j'ai jugées "peu ou pas naturelles" après coup et j'ai aussi modifié l'odeur: Pin maritime et romarin.

Ça sent fort, ça sent bon, ça énergise! Et j'adore vraiment sentir la savane! (Pas la savane qui pue, mais la savane par une journée chaude d'été, avec des effluves de thé du labrador).
Une odeur de bonheur!

 

 Mon deuxième essai, réussi cette fois! 

12115492_410045005871939_8969789043303583717_n


Je vous épargne la lecture de mon cerveau pour le deuxième essai, mais vous en conviendrez tout comme moi qu'il est réussi.

La tranche de savon choisie me fait penser à une épinette noire, cet arbre mal-aimé de la forêt boréale. Cet arbre est laid, long, il a les branches qui ne semblent juste pas vouloir rester près du tronc.
MAIS, c'est un emblème de notre forêt et cet arbre a de hautes propriétés médicinales, je n'ai donc aucune objection à en faire l'éloge dans un de mes savons (Surtout que cet arbre est beaucoup plus beau dans mon savon.) 

Par la même occasion j'ai même tenté de "déborder" un peu.
À certains étages de couleur, j'ai mis 3 lignes de couleur au lieu de 2, et la ligne du centre était d'une autre couleur. Sur certaines des tranches, ça donne ceci:

 

12039347_410045032538603_480052790006848839_n


C'est donc à ne pas faire avec une couleur pâle et une couleur foncée, car on a l'impression qu'il y a des bonshommes saouls dans mon savon!

Valou, je t'enverrai bien sûr ma belle tranche, fait-la encadrer s'il te plaît! ;)

PS: Je suis une artiste maintenant!

 

Recette de la première tentative (Surgraissée à 7%)

- Beurre de karité: 15%
- Huile d'olive: 40%
- Huile de soya: 15%
- Huile de coco: 25%
- Huile de ricin: 5%

HE utilisée: Épinette noire
Ajout de 13g de rhassoul, 4g d'oxyde vert, 6g d'argile jaune et de 7g de perles de jojoba pour les différentes couleurs.

Recette de la deuxième tentative (Surgraissée à 7%)

- Huile d'olive: 45%
- Huile de coco: 25%
- Huile de ricin: 5%
- Beurre de karité: 25%

HE utilisées: Pin maritime et Romarin
Ajout de 15g d'argile blanche, 6g d'argile verte, 6g de charbon végétal, 6g de rhassoul pour les différentes couleurs.

   

Défi marbrage japonisant ou sapin : Savon et...internet !

Défi Marbrage japonisant

Par valouF

Bonjour à toutes (et tous ?)

Déjà, quelle épreuve d'arriver jusqu'ici...merci à la patience de Michèle, et 0/20 à canalblog qui fonctionne de façon aléatoire, je commençais à douter de moi...

Bref, revenons au savon, je vous raconte tout çà ...

En me baladant sur le net pour recueillir des infos sur "savonner sans palme", je tombe sur le défi de potions et chaudron que j'aime parcourir...
OK, je dis oui...

J'ai lu/regardé/zieuté/étudié et la théorie je l'ai bien comprise.

Ça ne me semble pas insurmontable, je savonne depuis 6 mois, je suis encore dans la période "chance du débutant" et jusqu'à maintenant pas trop de décalage entre le projet et le résultat...
Bon, ok, j'avoue  la réception du nom de mon binôme me fait monter la pression d'un cran, je clique sur son nom et je découvre un site commercial de...savons  : une VRAIE savonnière ! et qui vit au Québec ! la classe ! mon savon va voyager.


Je réfléchis, je rêve mon savon, ma formule, je démonte un cintre, je m'installe. Rien d'extravagant, ni d'exotique mais du classique sobre.
L'opération se déroule correctement, sans énorme moment de panique...mais arrive le démoulage...

Point de sapin, des lignes ridicules ... Pourquoi ? J'ai tout bien fait, moi ?! 

sapin essai 1

 

Et puis les premiers savons du défi arrivent sur Potions ...et eux, ont des sapins ! Ils sont beaux, originaux ; pas de complexe, je vais recommencer...

Plus de cintre, mais un câble plus épais...

défi japonisant essai 2 (1)

Et là, je fais ma maligne,  je travaille à trace (trop) fine...

Et ma ligne de couleur n'est pas une ligne mais une dégoulinure, tant pis, je continue, je balance tout dans le moule, en croisant les doigts, en me disant "on y croit, ça va ressembler à qq chose"...

Bon finalement, c'est plutôt une montagne qu'un sapin, ça ne me plait pas...

 

 

 

 

 
 

Et puis, mon savon a des points/traces blanches ; problème récurrent dans plusieurs de mes savons...je vous entends déjà me suggérer que c'est la soude ...Non, je travaille à la lessive de soude, mon savon n'est pas caustique... 

Vos idées sont les bienvenues...

J'attaque mon 3è et dernier essai : je commence à en avoir marre de rêver sapin et puis il va falloir les écouler ces savons disgracieux...

Même plus d'idée pour la recette, pour l'odeur, pour les couleurs Mon envolée lyrique fait maintenant place à du pragmatisme, et à ce qu'il me reste dans mon placard !

Mon mari s'en mêle, me faisant un cours de physique (yeux au ciel) et me donnant des conseils...

Comment ça il en a marre que la cuisine sente la savonnette ? Il m'appelle Breaking Bad...vous connaissez cette série ? bon, le savon c'est mieux que les amphéts...Quoique vu dans quel état il me met ce sapin...

Je vous fais donc découvrir cet ultime essai qui a ENFIN un sapin, petit, pas prétentieux, mais bien présent !!!!

Yes !!!!!!!
Je le trouve mimi, on dirait qu'il a des pieds et qu'il s'en va (affronter la montagne de l'essai 2...)


Ma recette
- Olive 47 %
- Coco 22 %
- Babassu 7 %
- Ricin 12 %
- Beurre de cacao 12 %

Lessive de soude pour surgras 10 %
HE Litsée et menthe poivrée (moitié/moitié) 2,5 %

Charbon
Mica bleu
et un peu de mica pluie d'étoile


SAM_5606

SAM_5605

Merci de m'avoir lue
Bises
ValouF