On dit que la joie n'est pas de recevoir, mais de donner...

Mais quand on ne sait pas quoi offrir, donner peut s'avérer plus compliqué qu'il n'y parait.



24122012913



               Voici donc une formule toute simple de sérum huileux car il semble que ça soit dans l'air du temps sur Potions et Chaudron.

Ce sont des soins qui plaisent à tous les coups et vous êtes sûres de faire un tabac tant ils sont évocateurs de luxe et de préciosité. Mais attention, leur confection nécessite des opérations cosmétiques de haute volée. Vous êtes prêts?

En fait, la fabrication est si complexe que j'hésite à en parler ici :

 

Formule du sérum huileux "Trésors du monde... végétal"

en %/pour 100g

10 dicaprylyl carbonate
5 squalane
5 hydranol (lanoline végétale)
1 lécithine poudre ou granules (déshuilée)

Dissoudre la lécithine et l'hydranol au bain-marie bouillant.

Refroidir dans un bain-marie d'eau froide. C'est très rapide. Le mélange va devenir sirupeux.

15 extrait d'orchidée sur coco fractionné
5 extrait de goji

Ajouter et mélanger.

20 huile végétale d'argan
20 huile végétale de rose musquée
15 huile végétale de pépins de cassis
antiranz qs

Ajouter et mélanger.

2 coenzyme Q10
1 vitamine E (mixed tocopherol)
1 fragrance Fleur de coton AZ

Ajouter bla bla bla.

Conditionner en flacon avec bouchon-pipette pour faire luxueux et pharmaceutique.

Ajouter une belle étiquette.



2212201290222122012903
Ces deux photos, au moins je sais dans quel sens les prendre



 

               Comme c'est un soin précieux, je me dois de sortir l'indispensable actif à tout sérum anti-âge digne de ce nom, le coenzyme Q10 (prononcez "Qiou Ten", comme Michèle ^_^). Et on y croit !

Certes, je cède ainsi aux sirènes du marketing mais bon mon sérum est un Élixir, vous comprenez...

Pour une action anti-oxydante renforcée, j'accompagne mon Qiou Ten d'un peu de vitamine E naturelle (mixed tocopherols) aux propriétés anti-radicalaires.

Les destinatrices de ce soins recevront également une crème hydratante à la vitamine C pour compléter cette action. J'aime beaucoup ces soins aux vitamines, pas vous? Je les trouves diablement efficaces et leur promesse d'efficacité bien moins éthérée (nébuleuse ?) que pour certains autres actifs.

Récapitulatif sur l'utilisation des vitamines dans les cosmétiques

 

               Mais plutôt que de juxtaposer un bataillon entier d'actifs en tout genre, je préfère formuler mon sérum en ciblant des huiles végétales anti-âge, varitables trésors de la nature et de toute façon de véritables actifs en soi.

Je n'ai pas vraiment fait attention à l'équilibre en acides gras de mon mélange mais plutôt à avoir un échantillon de chaque oméga 3-6-9 afin d'avoir un soin complet. Mes huiles sont choisies surtout pour leur réputation et l'aura de glamour qui les entoure :

- huile d'argan bio du Maroc, riche en oméga 6 et 9, en insaponifiables et vitamine E, nourrissante et réparatrice,

- huile de rose musquée bio du Chili, riche en oméga 6 et 3, en rétinol et bêta-carotènes (vitamine A et provitamine A), réparatrice et régénérante,

- huile de pépins de cassis d'Europe (je voulais mettre de l'huile de bourrache mais celle-ci est plus sèche), riche en oméga 6 et 3 dont le rare acide gamma-linolénique, véritable source de souplesse et d'hydratation pour la peau (les oméga-6 sont précurseurs du ciment cutané).

Autre sérum huileux aux huiles végétales pour peaux mixtes à grasses

Autres sérum huileux à la carotte

 

 

22122012901
Sérum huileux ou or liquide ?

 

               Vous l'aurez compris, mon sérum est international.

Parce que l'exotisme est également synonyme de luxe, parce que les plantes sont de véritables sources de principes actifs très efficaces pour la peau, j'accompagne mes huiles végétales d'un macérât huileux de d'orchidée sur coco fractionné. L'utilisation du coco fractionné favorise donc la pénétration des principes actifs.

Je choisis également un extrait de baies de goji sur huile d'amande douce.

Ce sont des ingrédients riches en principes actifs, minéraux et vitamines aux vertus anti-âge et réparatrice certaines. De vrais trésors de la nature qui évoquent à merveille un extrême orient raffiné.

Autre sérum huileux merveilleux aux plantes macérées

 

               Le luxe, c'est un concept marketing, mais c'est aussi une texture, évanescente, aussi impalpable qu'un rêve. J'ajoute donc des améliorants afin d'affiner le toucher et la pénétration de mon sérum :

de la lécithine :

qui apporte un soyeux apréciable et aide également à la pénétration du sérum. Pour reprendre une formule de Mlk que je trouve très juste, la peau est "pulpée, pleine et comblée".

La lécithine est en effet composée de phospholipides qui régule la teneur en eau de la peau en étant plus ou moins filmogènes mais surtout en s'intègrant au ciment cutanée pour le rendre plus imperméable. Elle freine donc considérablement les pertes hydriques de la peau.

du squalane d'olive :

C'est une huile fine issue des insaponifiables de l'huile d'olive. En tant qu'émollient non-polaire (contrairement aux huiles végétales qui sont plus ou moins polaires), le squalane forme une barrière plus imperméable que les huiles végétales sur la peau afin, à nouveau, de freiner les pertes hydriques.

Bien que filmogène, ça reste malgré tout un ingrédient non-comédogène et au toucher peu gras, très soyeux.

un émollient sensoriel :

J'ai choisis le dicaprylyl carbonate, afin d'apporter un toucher fin, glissant et pénétrant tout en ayant des propriétés hydratantes. C'est l'un des ingrédients les plus émollients de la formule (avec le squalane et le coco fractionné), apportant souplesse, élasticité et douceur à la peau avec un fini sec et poudré.

 

               Pour lester la texture de mon sérum, j'ajoute aussi une bonne proportion d'hydranol (lanoline végétale). Ingrédient indispensable à mon sens, c'est un excellent actif anti-âge et protecteur dès 5% où son action nourrissante et réparatrice est des plus bienvenues.

Dès 5%, elle a aussi la particularité de donner une consistance de miel très fluide à mon sérum, d'en lester la texture qui, dans le flacon, parait plus riche, plus dense, plus... luxueuse.

Je regrette de ne pas avoir porté le dosage à 10% pour accentuer cet effet...

 

22122012900
Les bulles d'air remontent plus lentement après l'ajout de l'hydranol

 

               Mon sérum est d'un doré tout à fait lumineux et d'une texture à la fois riche, pleine, dense et non grasse, c'est assez déroutant. La pénétration est excellente et la peau est douce et pulpée, lumineuse après l'application.

Je me suis gardé un petit flacon que j'utilise sur le dos de mes mains puisque je ne pense pas que mon visage supporte une telle richesse.

C'est le luxe suprême, vous ne trouvez pas ? ^_^


               Toujours en plein dans mes tests de l'Emulsan, et toujours à la recherche de la crème visage pour ma maman, je formule une crème visage peau mixte mature à tendance sèche très inspirée d'une crème de Michèle.

Je reste dans le mood du soin aux vitamines ACE et je conserve le duo émulsifiant qui m'avait bien plus dans la crème pour enfant à la fève tonka, Emulsan et sorbitan olivate, que je module et accompagne afin d'avoir une crème qui tienne en pot et qui soit relativement protectice pour l'hiver.

Récapitulatif de l'utilisation des vitamines dans les cosmétiques



20122012894



Mais avant de détailler plus avant les explications, voici la formule :

 

Formule de la crème visage argan-son de riz-rose musquée
aux vitamines ACE et aux protéines d'avoine hydrolysées

en %/pour 100g

phase huileuse

4 huile de son de riz bio
4 huile d'argan bio
4 huile de rose musquée bio (à froid)
1 vitamine E (mixed tocopherol)
0,2 antiranz

4 IPP (isopropyl palmitate)
2 Hydranol (lanoline végétale AZ)
2 Zenibee Cream (Lili's Bubble Dreams)

3 Emulsan
1,8 sorbitan olivate (cire Olive Protection AZ)
1,2 cetyl palmitate

phase aqueuse

eau déminéralisée qsp 100
3 urée
1 sucrose stéarate (ester de sucre AZ)
0,3 mica brillant nacré AZ
0,1 mica cuivre AZ

3 glycérine (en empâtage)
0,1 xanthane
0,1 carraghènane iota
0,1 sodium hyaluronate poudre

troisième phase

5 proteines d'avoine hydrolysées (merci Kayacaramel)
3 HGA d'hibiscus maison (by Kayacaramel, merci ^_^, j'adore la couleur et l'odeur, superbes ! tu es en train de me convertir aux extraits maison, sais-tu?)
3 Extrait d'algues (Lili's Bubble Dreams)
2 vitamine C stabilisée (ascorbyl phosphate)
0,8 cosgard
0,5 fragrance Fleur de coton AZ (je suis absolument fan !)
acide lactique qs

 

 

201220128902012201289120122012892
L'émulsion mousse un peu sans doute à cause du sucrose stéarate mais elle est déjà très fine

 

 

               Pour la présentation de l'Emulsan, je vous renvoie à la crème pour enfant à la fève tonka publiée il y a quelques jours. Voici l'architecture de cette crème-ci :

 

Formule générale d'une crème visage peau mixte mature (2M) à l'Emulsan et au sorbitan olivate :

- 3% emulsan
- 1,8% sorbitan olivate (ou glycéryl stéarate VE ou cire n°3)
- 1,2% cetyl palmitate ou autre épaississant comme l'alcool cétylique ou cétéarylique
- 1% sucrose stéarate (facultatif, renforce l'hydratation et le confort, et prolonge le temps ouvert)
- 15-16% d'huiles végétales dont un émollient technique (IPP, coco fractionné, dicaprylyl carbonate, etc.)
- 4-5% de filmogènes plus techniques :
       2% hydranol ou lanoline végétale, réparatreur, protecteur et anti-âge, un vrai actif
       + 2% Zenibee Cream (ou 3% beurre réparateur et émollient comme le karité + 0,1-0,2% cire)

le reste en eau, glycérine, gélifiant, conservateur, anti-oxydant et actifs.

 

Autre crème visage peau normale (2M ?) à l'Emulsan

Autre crème visage pour peau mature avec des ingrédients techniques (Zenibee Cream et Biotine)



               Pour le reste, j'ai formulé relativement classiquement une crème hydratante selon plusieurs axes :

 

*** nutritif avec des huiles végétales pour peaux sèches plutôt ciblées anti-âge :

- de l'huile d'argan qui apporte beaucoup d'insaponifiables, des vitamines, des caroténoïdes et des acides gras insaturés,

- de l'huile de son de riz fortement anti-oxydante, également riche en phytostérols et caroténoïdes,

- de l'huile de rose musquée riche et équilibrée en acides gras insaturés, apaisante, cicatrisante et très anti-oxydante grâce à la présence à l'état naturel de rétinol, seule forme vraiment anti-âge de la vitamine A.


               Mes huiles végétales sont complétées par un émollient sensoriel qui vient considérablement renforcer l'effet assouplissant, adoucissant et hydratant tout en allégeant le toucher gras et en favorisant la pénétration des actifs.

Il est certes possible de remplacer les esters huileux par de vraies huiles mais celles-ci n'ont pas le degré d'émollience (assouplissement, effets adoucissant, freinant les pertes hydriques et évitant les squames) des esters huileux. La différence est notable. Ce sont deux catégories d'ingrédients avec des finalités différentes, bien marquées et complémentaires.

Ils permettent également d'avoir une action efficace sur l'hydratation sans surcharger la peau en gras plus lourd. L'isopropyl palmitate (IPP) est en outre un ester huileux aux propriétés relipidantes supérieurs (même comparé à d'autres esters huileux).

 

*** un système filmogène et relipidant efficace :

La majeure partie de l'hydratation de la peau vient de l'intérieur, l'occlusivité d'une crème est donc essentielle en cas de peau à tendance sèche. C'est aussi une protection supplémentaire contre l'environnement extérieur.

J'ai choisi deux ingrédients filmogènes très efficaces mais peu perceptibles pour que la crème reste agréable.

- de la Zenibee Cream, ingrédient très technique, pour à nouveau renforcer l'émollience de la crème et surtout freiner les pertes hydriques en filmant la peau. C'est une cire d'abeille estérifiée, modifiée pour avoir les avantages de la cire d'abeille sans en subir les inconvénients. Elle apporte un toucher satin et adoucit la peau.

À ma connaissance, on ne trouve la Zenibee Cream que chez Lili's Bubble Dreams et chez Copaïba.

 

201220128952012201289820122012897
Texture magnifique mais difficile à photographier

 

- de la Hydranol (lanoline végétale AZ) qui apporte également des acides gras insaturés sous forme stable, d'où une action nourrissante, réparatrice et traitante complète.

Comme de nombreux polyglycérides, elle est aussi humectante et son pouvoir protecteur est très efficace contre les pertes hydriques de la peau tout en étant très peu perceptible.

 

*** des filmogènes hydrophiles :

Ils apportent confort et protection sans aucune sensation grasse tout en renforçant l'hydratation de l'épiderme.

- des protéines hydrolysées en forte proportion. À partir de 4%, les protéines hydrolysées aident à lisser l'épiderme et atténuer les ridules,

- du sodium hyaluronate efficace aussi sur les ridules et tenseur,

- des carraghènanes lissantes et conditionnantes.

 

*** des agents illuminateurs du teint :

- des micas qui reflètent la lumière et rosissent le teint pour avoir un effet lumineux et "teint frais". Le sorbitan olivate est en outre un excellent solvant pour la dispersion des pigments.

- de la vitamine C stablisée, éclaircissante, aussi pour prévenir les tâches pigmentaires (et les dommages d'un teint de fumeuse), comme la cerise sur le gâteau.

 

20122012893
Les pots des copines.
Mince, je vends la mèche de mes cadeaux de Noël ^_^

 

               La crème est rose comme les crèmes de Mlk ^_^. C'est une très fine mousse très légère car j'ai mixé lors de l'ajout de la troisième phase pour bien disperser la vitamine C qui est en poudre et qui ne voulait pas se diluer dans l'extrait d'algues, l'HGA d'hibiscus et le panthénol.

Je secoue donc fortement les pots le lendemain et le surlendemain afin de bien unifier la texture. Bon d'accord, en fait je le fais systématiquement pour toutes mes émulsions.

               La crème est très légère (caractéristique de l'Emulsan), ne fait aucune trace blanche et pénètre instantanément. Elle laisse la peau souple et non grasse mais protégée. La peau est délicatement illuminée, c'est manifeste.

Je regrette juste de ne pas avoir introduit d'ingrédient matifiant ; cela dit, j'ai testé cette crème sur le dos de ma main qui n'est pas sèche ni mixte mature, mais la différence d'illumination entre la main tartinée et la main non tartinée est flagrante.

               L'odeur, dont je ne suis pas responsable, est délicieuse et très élégante. Ce n'est pas un mélange parfumé de mon fait, mais comme Michèle, je suis à la diète ces temps-ci.

Par ailleurs, je voulais une odeur identique au sérum de nuit qui complète ce soin ; ce parfum est absolument homogène sur base huileuse et en émulsion.

 

               Je croise vraiment les doigts pour que cette crème plaise à ses destinatrices. C'est si difficile de formuler pour d'autres visages que le sien, je trouve.

Pas vous ?

               C'est une première pour moi, je n'ai encore jamais ni posté dans la catégorie Soins des enfants, ni même réalisé de produit pour eux.

Une fois n'est pas coutume, je vous libre ici une formule on ne peut plus simple. Mais rassurez-vous, je me suis assagi en terme de formules loufoques, interminablement longues et alambiquées.

Je vous la livre sans plus attendre :



20122012896

 

 

Formule de la crème visage et corps à la fève tonka

en %/pour 100g

 

phase huileuse

5 huile d'olive bio
5 huile de tournesol bio
5 macérât tonka sur coco frac et IPP (isopropyl palmitate)
5 karité du bénin
0,5 vitamine E

2,5 Emulsan
1,5 sorbitan olivate (cire Olive Protection AZ)

phase aqueuse

eau déminéralisée qsp 100
3 urée
2 rice NS

3 glycérine végétale (en empâtage)
0,1 xanthane
0,1 carraghènane iota

troisième phase

2 panthenol
2 protéines d'avoine hydrolysées (Lili's Bubble Dreams)
0,6 paraben (aromantic et Lili's Bubble Dreams)
0,5 HE (fragrance tonka, abs. benjoin)
acide lactique qs

 

1912201288519122012888

 

 

*** mon nouveau meilleur ami, l'Emulsan

               Pour mon système émulsifiant, j'ai choisi un petit nouveau pour moi, l'Emulsan.

Il s'agit d'un sucroester comme je les affectionne mais il semble qu'il s'apparente davantage à un polyglucoside (un alkyl-polyglucoside pour être précis), comme le Cetearyl Glucoside (CG 90, CA/CG) et l'Émulsifiant L (C14-22 Alcohols & C12-20 Alkyl Glucoside), qu'aux dérivés de sucres simples de type sucrose -ate (sucrose stearate de l'Ester de sucre AZ, sucrose laurate du Gelisucre / Sucramulse / Cold Emulsifier).

Je pense que son comportement est plutôt similaire à celui CG 90 (Cetearyl Glucoside pur), bien que moins émulsifiant (il s'utilise a une concentration un peu plus élevée, 2-4% contre seulement 1-1,5% environ pour le CG 90) et plus épaississant mais surtout plus stables aux pH un peu extrêmes.

 

               L'Emulsan (INCI: Methyl glucose sesquistearate, HLB 12) est un émulsifiant H/E:

- qui forme des émulsions légères, soyeuses et non grasses, bien blanches et au rendu très pro,

- qui possède des propriétés intrinsèques hydratantes et émollientes (sucroester),

- compatible avec de nombreux agents actifs,

- stable sur une large gamme de pH, de 3,5 à 8,5 et 5,5 à 8,5 pour les systèmes fluides,

- stable même en présence d'un forte proportion d'électrolytes,

- qui donne une large gamme de textures allant du lait fluide à la crème épaisse selon les proportions d'épaississant(s) et/ou de co-émulsifiant(s) associées.


Son toucher est moins riche que celui du CG 90, plus aérien et léger peut-être, tout en donnant quand même une agréable sensation de confort et une pénétration fine et fondante. Bien sûr, tout est question de compagnonage dans l'histoire... et de subjectivité ^_^

 

               Comme beaucoup d'autres, c'est un émulsifiant qui requiert d'être stabilisé par un stabilisant hydrophile de type alcool gras (cetylique, cetearylique ou stearylique) et/ou par un co-émulsifiant lipophile (Glyceryl Stearate VE, Sorbitan Olivate de la Cire Olive Protection, Sorbitan Stéarate Sabosorb MS) pour gélifier la phase grasse et également apporter de la viscosité.

 

Dosages usuels d'utilisation :

- pour un lait :

2-3% d'Emulsan
0-3% d'alcool cetylique/cetearylique ou de co-émulsifiant (glycéryl stéarate, sorbitan olivate, sorbitan stéarate)
pour 10-25% de phase grasse.

- pour une crème :

2-4% Emulsan
1-3% de co-émulsifiant (glycéryl stéarate, sorbitan olivate, sorbitan stéarate)
jusqu'à 4% d''alcool cetylique/cetearylique
pour 20-35% de phase grasse, 40% maximum.

 

Émulsification à haute température (70-75°C) sous agitation forte (mixer) en introduisant la phase huileuse dans la phase aqueuse.

One pot possible.

La précense d'un gélifiant est fortement recommandée pour accroitre la stabilité (xanthane, AMIgel).

 

               La viscosité et la richesse de la crème reposent donc essentiellement sur le co-émulsifiant et/ou l'épaississant bien que l'Emulsan épaississe un peu l'émulsion de lui-même.

Pour en savoir encore plus

 

                    L'Emulsan ne doit pas être confondu avec un autre émulsifiant à l'INCI identique. Celui-ci est un co-émulsifiant de bas HLB qui s'utilise en émulsion H/E en couple avec son complément éthoxylé de haut HLB (15), le PEG-20 methyl glucose sesquistearate.

Ce couple-là est aussi très récurrent dans les INCI du commerce. Prenez garde si comme moi vous avez l'habitude de vous faire remarquer par les vendeuses en scrutant toutes les listes INCI qui vous tombent sous le nez...



               Pour cette crème, je reste dans la fourchette basse de dosage de l'Emulsan et je lui associe le Sorbitan Olivate (Cire Olive protection AZ) en tant que co-émulsifiant pour stabiliser et apporter un peu de consistance mais moins que du Glycéryl Stéarate (Émulsifiant VE).

 


*** le sorbitan olivate en tant que co-émulsifiant

               J'ulitise un co-émulsifiant inhabituel pour la simple raison qu'il est présenté par le fournisseur (AZ) comme un émulsifiant E/H.

Ce n'est pas faux, mais c'est très restrictif car le sorbitan olivate est également, comme de nombreux émulsifiants E/H, un excellent co-émulsifiant H/E pour peu qu'on le couple avec un émulsifiant principal H/E. On le retrouve d'ailleurs dans des complexes émulsifiants tout-prêts (les fameuses "cires auto-émulsifiantes") comme l'Olivem 1000 aux côtés du Cetearyl Olivate ou dans des systèmes stabilisants comme l'Oliwax LC.

Plus particulièrement, le sorbitan olivate est un superbe compagnon pour les sucroesters (sucrose stéarate de l'Ester de sucre AZ, Gélisucre, Cetearyl Glucoside, etc.), surtout, je pense, pour les alkyl-polyglucosides composés du Cetearyl Glucoside, de l'Ému L et de l'Emulsan. Après tout, le sorbitol est un dérivé de sucre également... Et un polyol comme le glycérol (à l'origine du Glycéryl stéarate VE notamment).

Il existe également déjà un complexe tout-prêt (une "cire auto-émulsifiante" donc) composé d'une association d'un glucoside avec du sorbitan olivate. C'est surtout ce complexe qui m'a mis sur la voie. Il s'agit du Reinoderm OLV 10 (INCI: Cetearyl Glucoside (and) Sorbitan Olivate), qui n'est pas disponible à la vente aux particuliers mais dont les descriptions de sensation légère et soyeuse sont vraiment très engageantes.

 

Dosage usuel du sorbitan olivate en tant que co-émulsifiant H/E :

entre 1 et 2%

 

               C'est un co-émulsifiant relativement neutre, je dirais moins épaississant que le Glycéryl Stéarate, ou tout du moins qui apporte moins de consistance. Il donne un toucher satin et soyeux, un rien cireux par rapport au Glycéryl Stéarate (celui du VE et de la Cire n°3) que je qualifierais de plus velouté et poudré. C'est très subtil quand on a pas testé car la comparaison reste dans un mouchoir de poche. C'est un peu la même comparaison que l'on fait à propos des alcools cétylique et cétéarylique, tout se joue dans un mouchoir de poche.


 

Formule générale d'une crème légère pompable à l'Emulsan et au Sorbitan Olivate:

- 2,5% Emulsan
- 1,5% sorbitan olivate ou glycéryl stéarate SE (cire n°3) ou 1% glycéyl stéarate NSE (VE)
- éventuellement 0,5% cetyl palmitate voire d'alcool cetylique ou cétéarylique (mais la crème ne sera alors plus vraiment pompable)
- 20% huiles végétales, beurres et esters huileux (coco fractionné, IPP, dicaprylyl carbonate, etc.)

le reste en eau, hydrolats, gélifiants, glycérine, anti-oxydant, conservateur et actifs.



               Pour le reste, mon lait est fort simple:

- des huiles végétales courantes, olive et tournesol, choisies en version bio, vierge et première pression à froid, pour apporter des acides gras oméga-6 et 9,

- un émollient technique sous forme d'ester huileux pour accroitre la sensorialité à l'application et augmenter considérablement la douceur et la souplesse de la peau.

Je trouve qu'avoir un émollient dans sa formule est aussi important que le choix d'huiles végétales adaptées :
- les huiles végétales assouplissent et hydratent la peau par la nutrition.
- les émollients viennent renforcer leurs effets en assouplissant et adoucissant la peau, lui évitant sécheresse sur la durée et squames. Ils sont aussi filmogène dans une certaine mesure et interviennent favorablement contre les pertes hydriques de la peau. Il favorisent également la pénétration des autres ingrédients.

- des agents apaisants : du karité, très réparateur et protecteur, et du panthenol,

- des hydratants (urée et glycérine qui ne colle pas)

- un émollient hydrophile sous forme de protéines d'avoine hydrolysées qui vient renforcer le confort et l'hydratation de la crème.

               Je formule également avec un minimum d'allergènes. La fillette à qui je destine ce soin n'a pas de terrain particulier mais je joue la carte de la prudence avec:

- des parabens en lieu et place du cosgard qui peut être allergisant,

- une fragrance synthétique sans allergène (mais boostée par un peu d'absolue de benjoin pour la rendre moins monolithique).

- un système émulsifiant particulièrement doux avec l'Emulsan, réputé peu irritant même pour le contour de l'œil, et le Sorbitan Olivate, dont la biocompatibilité est supérieur au Glycéryl Stéarate (VE).

 

19122012889

 


               On obtient une crème pompable légère et aérienne, bien blanche, qui n'épaissit pas ou peu en 24h. Je croise les doigts pour que la consistance ne varie pas trop car je l'ai conditionnée en flacon et non en pot... :/

À peine fabriqué, elle est déjà remarquable: aucune trace blanche à l'application; elle est fraîche et fond littéralement dans la peau sans aucune sensation grasse mais elle laisse la peau confortable et souple.

L'utilisation du système émulsifiant choisit est à la hauteur de ce que j'attendais avec l'Emulsan très pro et le sorbitan olivate qui vient apporter un effet protecteur certain mais absolument imperceptible. La texture est très aérienne et légère, et je commence à croire que c'est une caractéristique des crèmes à l'Emulsan.

Le parfum est un peu monolithique à mon goût et surtout trop gourmand, mais je suis sûr qu'il plaira à sa destinatrice.


               Une belle réussite pour une formule très simple et réutilisable à l'envie. Je trouve l'Emulsan des plus simples à mettre en œuvre. Il me rappelle la facilité d'emploi de l'olivem 1000. C'est vraiment ma découverte du moment.

Comme je le teste allègrement depuis quelque temps, je vais publier sur le blog une série de plusieurs émulsions afin de vous le présenter sous toutes les coutures avec :

- cette crème pour enfant,

- une crème visage pour peau mixte mature,

- un fluide visage pour peau grasse,

- un lait ou une crème hydratante pour le corps,

- une crème visage pour peau mixte,

- une crème visage traitante à l'acide salicylique,

- un masque avant ou après shampooing.

               Et vous, comment trouvez-vous cet émulsifiant ?

 

*
*   *

Pardon Michèle, je publie plus tôt que prévu cet article mais il y a déjà des commentaires, alors...

Baume bengali en tubes : ersatz naturel du baume du tigre

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

           Savez vous que Gary, le beau Gary sur son cheval aurait bien eu besoin de ce type de baume dans les "Trois lanciers du Bengale"?

Et bien moi je ne savais pas ^_^

 

            Pendant que j'évoquais à voix haute un nom pour mon baume, F. inspiré s'est mis à nous conter l'histoire de ce film qu'il semble avoir beaucoup apprécié. Du coup, toute ouïe (j'adore que l'on me raconte des histoires), j'ai gardé le nom et j'ai décidé à mon tour de vous en raconter la formule.

Je ne serai peut-être pas aussi lyrique que lui mais ce baume se veut être un ersatz naturel du baume du tigre dont vous trouverez de très nombreuses recettes qui reprennent le camphre et le menthol.

 

           J'aime autant que faire se peut le totum alors je n'utilise ni camphre ni menthol mais

 - de l'HE de bois de camphre ou du  romarin camphré pour avoir du camphre
 - de l'HE de menthe des champs ou de menthe poivrée pour avoir du menthol.

 

 DSC05377DSC05378
Voici l'histoire de l'ouverture du tube (épisodes 1 et 2)

 

          La seule huile végétale qui me semble indispensable dans ce type de baumes est l'huile de millepertuis. Peu importe pour moi le support de la macération qui ne se fait qu'avec des fleurs fraîches donc en saison (juin à août selon les régions).

Pas loin d'ici j'ai un coin de forêt où les millepertuis poussent à foison et me réjouissent la rétine lors de mes marches rapides. Je vais à la cueillette depuis que mon plant a lamentablement gelé; Les fleurs restant en place quasiment jusqu'en septembre.

L'huile de millepertuis est d'un rouge vineux qui donne aux baumes de ce type la couleur brune suggestive du baume du tigre rouge. Elle est anti-inflammatoire.

 

          Les usages du baume bengali se veulent variés :

- tous types de douleurs musculaires
- douleurs articulaires
- foulures et contusions
- voire même petits bobos de peau où un anti-inflammatoire est utile (piqures d'insectes par ex).

 

         Pour plus de pratique je décide de couler ce baume en tubes. La formule doit donc être suffisamment fluide mais pas trop non plus sinon même en tubes, ça suinte.

La cire d'abeille me semble donc indispensable mais pas en grande quantité. Pour moi, rien ne vaut la cire d'abeille en feuilles de Bilby and Co. totalement incomparable aux autres et j'en ai testé quelques kilos croyez moi.

La dureté est ensuite renforcée par du beurre de karité et de l'huile de palmiste que l'on peut remplacer par de l'huile de coco.

10% cire d'abeille
10% beurre de karité 
10% Huile de palmiste ou de coco

 

            Le reste de la formule sera à décliner à l'envi avec les huiles végétales que l'on apprécie. Personnellement j'utilise toujours du jojoba pour la finesse cosmétique, de l'huile de millepertuis et de l'huile de coco fractionnée pour son inévitable glissabilité non grasse.

Edit pour Moune et Alyana : Je n'ai pas besoin de pinces à tubes pour fermer. J'utilise une spatule à pâtisser flexible en inox relativement fine.
Même un couteau de cuisine droit peut faire l'affaire (côté non coupant évidemment ^_^)

 

DSC05385
                        Le fond du tube

 

 

Formule du baume bengali en tubes

20% huile de jojoba (Les Robin des Bois)
20% huile de millepertuis maison sur Olive bio
19% huile de coco fractionné
10% beurre de karité du Bénin
10% huile de palmiste bio (Aromantic.co.uk)
10% cire d'abeille en feuilles (Bilby and Co.)
10% huiles essentielles (soit 300 gouttes pour 100g)
1% vitamine E mixed tocophérols

 

Faire chauffer cire, beurres et huiles végétales au bain marie jusqu'à fonte complète des gras durs. Bien mélanger.

Hors du feu, continuer à mélanger quelques instants pour stabiliser la température, ajouter la vit E puis les HE.

Bien mélanger, poser les tubes métalliques dans un verre haut et étroit, couler immédiatement le baume en évitant les parois.

Attendre le complet refroidissement avant de sceller les tubes et étiqueter.

 DSC05379DSC05380L'histoire de l'ouverture du tube (épisodes 3 et 4) ^_^

 

Mélange d'HE bengali (en gouttes)

60 gaulthérie
60 katafray
40 eucalyptus citriodora
30 iary
30 romarin camphré
20 menthe poivrée
20 thym paracymène
20 petit grain combawa
10 pin laricio
10 laurier noble

 

      Voilà, simple, pratique et rapide à faire.

Annabulles ma copine, épouse du conteur F. en adore le parfum. Ils partent au Bengale en Inde avec un tube d'ici quelques semaines.

Bon voyage aux lanciers du Bengale!

J'enrubanne, tu étiquettes, nous décorons

Trucs et astuces

Par emadra

A yé les paquets J'emballe, tu emballes, nous emballons sont prêts ?

Alors place au décorum :)

Maintenant enrubannons, décorons et étiquetons.
Pour que chaque paquet soit bien destiné à la bonne personne et ainsi éviter la bastonnade et les déconvenues du destinataire !
C’est du vécu ;)

Et toujours, point de contrainte car le plus compliqué est de commencer n’est-ce-pas ;)
Puis l’on enchaîne dans l’enthousiasme :) 

Pour ce faire, là encore, le choix est considérable pour déguiser nos petits paquets en cadeaux élégants :
- du bolduc, du raphia, du ruban en satin, velours, gros grains…
- des breloques diverses et variées…
- des étiquettes de toutes les formes et couleurs…

 

Ne me redîtes pas que vous n’avez aucun trucs et bidules, que vous n’êtes pas douée…
Ta ta ta ta ta ta ta … encore irrecevable !!!

Souvenez-vous, le-plan-B  :) :) :)
Et c’est même là le plus intéressant.
Puisque si nous n’avons pas, nous pouvons dans certains cas fabriquer grâce au re-cy-cla-ge.

 

La même formule :

Trois fois rien, je récupère, je recycle et je m’amuse.
- indispensable papier, bristol, étiquettes…
- une paire de ciseaux
- de la colle parfois
- du scotch aussi

 

Avec le fameux maskingtape ou ici et pour le plaisir des yeux le site japonais de maskingtape

Mais que sa quo ?
C’est un ruban adhésif décoratif aux multiples couleurs et motifs.
Facile d'utilisation, ce scotch en papier de riz (aussi appelé scotch en papier washi) se déchire à la main, il est aussi repositionnable, se colle et se décolle sans laisser de traces.

 

IMG_2368

 

 

Ne criez pas si vous n’avez pas de maskingtape, il y a substitution :)

Prenez du scotch si possible cristal et avec un marqueur permanent dessinez des motifs.

 

IMG_2324

 

IMG_2332
la preuve en image

 

Décorez avec des minis savons ou des bougies odorantes pour parfumer votre contenant.

 

IMG_2364  IMG_2365

 

Sur un pochon fait de papier journal des rubans de différentes couleurs

 

IMG_2337

 

 

Mon indispensable breloque made with love et aussi  

 

IMG_2366

IMG_2367 

 

 

Sur cet emballage fait d’une feuille de magazine très coloré, une simple étiquette fait le job.

 

IMG_2336

 

Sur celui-ci fabriqué d'une feuille de bloc papier pour offrir baume thérapeutique…

Un pansement fait office d’étiquette

 

IMG_2335

 

 

Avec une perforeuse, le choix des formes est énorme, fabriquez vos étiquettes dans du bristol, une feuille autocollante…

 

IMG_2334

 

Vous  n’avez pas de perforatrice, pas de panique !
Dessinez des cercles à l’aide d’un verre … ou n’importe quel objet dont vous voulez reproduire la forme et découpez avec des ciseaux.

 

Quelques liens d'inspiration :

- des étiquettes à télécharger - des tutos d'étiquettes et décorations à fabriquer
- Studioofmae

Encore une fois, ce billet est très loin d’être exhaustif, puisque ce sont mes coups de cœur du moment.

 

Alors s’il vous plait venez partager vos belles idées de déco et tout et tout
Car notre devise est : échangeons, partageons, distribuons … sans concession :)

 

C'est fini :)

Courage à toutes et tous pour vos préparatifs, ce n'est qu'une seule fois par an ouf !


 

Un petit article, vite fait, pour vous proposer une solution de fabrication de dernière minute de petits savons à offrir à Noël.

 

Vous avez été débordé, pris par des tas d'occupations et vous réalisez soudain qu'à 10 jours du réveillon vous n'avez pas encore fabriqué les savons que vous pensiez offrir pour l'occasion, ou bien vous êtes invité au dernier moment et vous ne voulez pas arriver les mains vides... 

J'ai réalisé, il y a quelques semaines une recette qui m'a enchantée, tant par la qualité du savon, douceur et mousse, que par sa facilité de mise en oeuvre ; le savon durcit vite, peut rapidement être démoulé, coupé, voire tamponné, quelque soit le moule utilisé, qu'il ait été parfumé avec fragrance ou huiles essentielles, il est bien lisse et satiné, comme j'aime, donc inratable à mon avis ; j'avais donc envie de partager cette recette avec vous.

 

La première version a été réalisée, à froid, avec du lait de chèvre congelé comme liquide de dissolution de la soude :

 

 

savons_008

 

savons_016savons_014

 

Le moule rectangulaire bleu a été placé aussitôt au réfrigérateur, pour éviter la phase de gel.  

La seconde, suivant la même recette, avec du lait de brebis reconstitué à partir de poudre en guise de liquide de dissolution de la soude :

 

savons_009savons_019

 

La plaque transparente a été placée au congélateur pour le démoulage. 

 

Très satisfaite de ces deux versions j'ai voulu essayer de refaire cette recette, avec de l'eau en guise de liquide de dissolution et avec la méthode ITMHP qui permet d'utiliser les savons plus rapidement ; ces savons sont destinés à un petit garçon que je dois voir avant le réveillon et qui avait déjà apprécié quelques petits savons-sujets.

Je n'étais pas du tout certaine du résultat avec cette cuisson au four dans des moules individuels mais j'ai tenté l'expérience. J'ai donc remplacé le lait (qui réagit mal avec la cuisson au four) par de l'eau et, dès que la pâte a été versée, j'ai glissé mes moules au four traditionnel à 70° pour 2 heures et ai laissé le tout dans le four éteint jusq'au lendemain matin.

Les moules en silicone utilisés sont initialement destinés à la pâtisserie et supportent très aisément une chauffe à 70°, paramètre à vérifier avec vos propres moules.

J'étais un peu déçue du résultat car les savons sont ressortis très granuleux sur toutes leurs faces, ce que je craignais. Je les ai alors "lavés" sous le robinet en les lissant avec les doigts et, "MIRACLE", ils sont devenus tous lisses et brillants, comme les autres. Du fait qu'il sont bien durs, on peut les frotter sans problèmes et ils sèchent très rapidement.

 

savons_001savons_012

 

 

 

 

Voilà donc une recette qui ne vous decevra pas, vous qui êtes en l'urgence et qui voulez à coup sûr réussir quelques savons, ceux-ci sont "INRATABLES" et peuvent présenter l'avantage pour certains de ne pas comporter d'huile de palme. Il est évident que les versions faites avec le lait sont les plus délicieuses mais celle faite avec de l'eau est très bien aussi.

 

La recette :

32 % huile d'olive
30 % huile de coco
16 % huile de son de riz
  8 % beurre de cacao
  8 % beurre de karité
  6 % huile de ricin

Eau (ou lait) et soude pour un surgraissage à 8 1/2

Vitamine E pour éviter le rancissement

Fragrances ou huiles essentielles pour le parfum

 

Il ne vous reste plus qu'à vous inspirer des bonnes idées de la Fée Emadra pour emballer vos petits trésors et toucher la sensibilité de ceux à qui ils vont être offerts...

J'emballe, tu emballes, nous emballons

Trucs et astuces

Par emadra

Mais quoi Emadra ? 

Tout !
Si si,
Absolument tout :)

Enfin presque tout ;) 

J’ai le don de transformer les p’tits papiers en p’tits paquets ^^^
Vous ne me croyez pas ?
Et vous avez bien raison.
Car c’est un don quasi universel si si je vous assure. 

 

N’est-ce pas qu’au-delà de notre satisfaction de fabriquer avec amour, cosmétiques, savons …

Pour offrir nos trésors, un contenant élégant confectionné avec quelques bricoles est un gage d’enthousiasme pour certaines et certains mais en revanche, peut-être une contrainte pour d’autres.

 

Et bien non, point de contrainte ici, et ne me contredisez pas ;)
Aussi, d’un commun accord j’ai décidé que ….

 

Je-tu-nous emballons ! 

Pour ce faire, le choix des fournitures est considérable :

- du papier crépon, transparent, uni ou avec des motifs, de soie, artisanal, origami…
- de la feutrine…
- du tissus en tulle, lin, coton…
- du papier mâché…
...
   

Ne me dites pas que vous n’avez aucun truc et bidule, que vous n’êtes pas douée …
Ta ta ta ta ta ta ta … irrecevable !!!
Avez-vous oublié que je suis hermétique à la contradiction ! 

Toc, je vous réponds : il y a un plan B  :) :) :)
Et c’est même là le plus intéressant.

Puisque nous allons créer nos merveilles grâce au re-cy-cla-ge

 

La formule :

Trois fois rien, je récupère, je recycle et je m’amuse avec

- du papier peint, journal, magazine, enveloppe, kraft …
- des chutes de tissus
- une indispensable paire de ciseaux 
- de la colle parfois
- du scotch aussi
- des pliages, dépliages, repliages  

 

1.  Avec le reste d’un rouleau de papier absorbant

- découpez éventuellement selon besoin
- collez un côté du rebord avec de la colle à papier
- insérez vos savons, crème …
- collez l’autre côté du rebord pour le fermer définitivement

 

IMG_2310

Source 

 

2. MyLiKe m’a offert ce magnifique écrin

Elle a eu l’excellente idée de recycler une boîte de chocolats pour y déposer un savon et a coulé dans les compartiments des mini fondants de douche (génial pour une application).

 

IMG_2311 IMG_2312


 
 

3. Avec du papier japonais en origami ou tout autre papier découpé aux dimensions souhaitées

Réalisez des boîtes de différentes tailles.

 

IMG_2316

Source

 

Tuto

 

Conseils :

- ajouter un bristol ou carton au fond de la boîte pour la rigidifier ;)
- prévoir le couvercle bleu un petit peu plus grand que le fond de la boîte ;)

 

 

IMG_2314

Tuto

Savons délicieusement emballés dans du papier origami

  

4. Avec du papier journal, magazine … pochon simplissime à fabriquer

Je préfère sans l’anse mais libre à vous de la confectionner.

 

IMG_2319

 

Tuto sur ce sublime blog

 

5. Avec des chutes de tissus, ici en lin, réalisez une sorte de furoshiki (technique japonaise traditionnelle d’emballage en tissu, utilisée pour transporter vêtements, cadeaux, bento …)

- Sur un tissu, déposez votre présent à emballer
- Avec des ciseaux, coupez au milieu des 4 côtés en veillant à laisser la hauteur du contenant non coupée
- Prendre un morceau de tissu sur chaque diagonale et faites un nœud
- Avec les 2 autres morceaux de tissu, faites également un nœud
- Coupez en arrondi le rebord du tissu  

Avec le mot clé furoshikivous trouverez sur le net différents tutos pour la réalisation d'autres modèles.

 

IMG_2321

 

  

6. Avec une enveloppe, du kraft, du papier peint ...

- Emballez comme d’habitude mais sans rabattre les côtés 
- Pincez chaque extrémité



IMG_2322

 

 

Michèle a réalisé un sublime savon calque que je ne peux me résoudre à déglinguer
Pour emballer ses savons, Catherine à réalisé de superbes boîtes en carton ondulé
Anouck emballe du papier de soie de toutes couleurs

 

Quelques lieux m'inspirant terriblement : 

Crescendoh - Les étoiles grises - Ohcrafts Soapqueen - Stylemepretty
Bo papier - Fifimandirac - Milk & paper - Mots d'amour

 

Quelques sites de fournitures :

Creavera - Muji - Qmj - thecinnamonpatch

 

Ce sujet est très loin d’être exhaustif, puisque ce sont mes coups de cœur du moment.

 

 

Alors s’il vous plait venez partager vos belles idées de p’tits paquets

Car notre devise est : échangeons, partageons, distribuons … sans concession :)

 

 

Vous pensiez que c’était terminé ?
Bah non !
Il ne manque pas un petit quelque chose? Mais si enfin l'essentiel, trois fois rien ;) 

Maintenant il faut enrubanner, décorer et étiqueter pardi !
Patience, à suivre ;)

Baume au coeur : baume de passage "EDIT"

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par Mariebaume

SAM_0478

 

Mickey est entré dans la lumière le 27 novembre 2012

il est retourné à la terre-mère avec son baume de passage...

 

**************************

 

 

De tout temps l’humain a fabriqué des pommades, des onguents, des huiles, des baumes... Pour se soigner, s'embellir, se parfumer. Pour les cérémonies sacrées où il demandait aux plantes, aux essences de l'assister, de l'élever, de l'accompagner au seuil de l'inconnu.

Et voilà que moi aussi, renouant sans le savoir avec une tradition plusieurs fois millénaire, je suis inspirée par la grâce de la vie à créer un baume de passage pour mon mari. Et la terre m’apparaît soudain comme un jardin suspendu dans le ciel cosmique. Je m'émerveille de la délicatesse subtile de ces êtres de l'espèce végétale que je ressens aujourd'hui comme des anges salvateurs.

Ce Baume je le veux comme une onction de grâce, pas forcement extrême, mais qui guérit et libère de tout ce qui nous alourdit : les peurs, les attachements... devant les moments vrais et ultimes de la condition humaine le cœur retrouve le chemin de l'acte sacré le plus fort, le plus universel.

SAM_0467

Beaucoup d'aides sont venues à moi sur la voie de la fabrication du baume Cyrille Pelard est l'un d'entre eux. Je voulais pour le baume une huile bénie par un cœur sincère et pur. Une amie à qui j'avais soufflé mot de cela m'a indiqué ce prêtre orthodoxe celtique qui oh ! Miracle des conjonctions magiques, fabrique aussi des baumes et des huiles d'onctions inspirés de la sagesse ancestrale des celtes. Je lui téléphone pour lui faire part de ma requête et sans hésitation après m'avoir écoutée accepte de me donner un baume béni à  la texture et au parfum si délicat.

 

Quelle joie ! Je me suis sentie boire à la source vive de la beauté infinie qui œuvre en silence. Le ciel et la terre se prenaient dans les bras au sein même de mes entrailles. Cyrille a écrit un très profond et beau livre que j'ai découvert sur son site : «  La voie sacrée des parfums » l'onction christique pas les huiles et les baumes odorants.

SAM_0504

Comment mais comment ne pas y voir un signe de bénédiction et d’approbation en ce projet de créer un baume pour l'aimé ?!!

Le baume par sa formule même appelle à une solidification, à la transmutation alchimique qui tapisse de lumière la rétine enténébrée et qui mène au seuil du mystère de l'être.

 

SAM_0469

              Ce baume j'ai passé tant de mois à le rêver fait des huiles les plus signifiantes. Fait de cire d'abeille que la princesse au grand cœur, baroudeuse des chemins de traverse m'a si gentiment offerte. Une cire d'abeille qu'elle a habillée de glycérine pour que je puisse y incorporer des élixirs qu'elle m'a aussi fabriqués. Ce baume qui veut être, s'est aussi fait grâce à Michèle qui m'a accueillie ici pour en parler. Qui m'a conseillée et encouragée avec sa délicatesse irrésistible. Ce baume est aussi porté en résonance par la poésie vraie de MLK qui sait si bien faire parler les plantes.

 

SAM_0480

Ce baume c'est mon mari qui me l'inspire afin d'être oint des senteurs sublimées par l'alchimie d'amour qui opère son œuvre d'ouverture du cœur. Transfusant au plus intime de l'être l'élan, le courage, l'aisance du passage... en tout cas c'est ainsi que je le souhaite.

 

Enfin et pour en finir dans cette trans-humance où le chemin se trace en marchant, comme dit l'ami poète, j'y ai trouvé un chemin de vie, une initiation qui ouvre sur l'infinie beauté. Depuis peu et je le souligne, une paix et une joie ont fait place aux résistances qui s'étaient levées sur la maladie et son tourbillon de souffrances. Sur la mort. Qui sommes-nous réellement, me suis-je demandée ? Qu'est-ce que la présence ? Qui ou quoi meurt ? Des questions qui sculptent la matière même de ma vie. Mais comment ne pas alourdir ces instants avec le pathos de l'affect, de l'émotionnel ? «  en te souvenant de ton origine » m'a soufflé le cœur. Et je suis entrée en quête...

 

Permettez-moi de partager avec vous ces moments de vie. Du fond du cœur je vous remercie de me lire et d'ajouter la lumière de votre regard à la lumière enfouie au cœur de ce baume. Merci.

 

SAM_0483

 

Formule du baume :
 

huile de moringha 25gr

macérât maison roses fraîches du jardin sur tournesol/olive 50gr

macérât maison rose de Provins sur jojoba/coco fractionné 61gr

huile d'amande douce 64gr

cire de rose (zinette) 6gr

cetyl palmitate (Venezia) 6gr

ceralan maison (Venezia) 33gr

beurre d'avocat  27gr

amidon de riz  3gr

 

Appeler toutes les Aides :
 

baume Krista4 (Cyrille Pelard) 10gr
HE rose   2ml
HE nard  1ml1/2
HE santal  1ml1/2
HE myrrhe  1ml1/4
HE encens  1ml1/4
HE benjoin   1ml
HE girofle clou  1/2ml
HE basilic sacré  1/2ml
HE prûche   1/2ml
Teinture d'Osha (Venezia) 10gr
Teinture maison rose+élixir rose gallica (Elixalp), (Venezia) 20gr
10 feuilles d'or alimentaire (Dauvet)

Mandala (Marie)

 

                                                numérisation0010 (609x640)                                          

La texture du baume est onctueuse et son parfum plaît beaucoup à mon mari... Je voulais la lumière absolue de l'or à l'intégrité inviolable. Il se comporte avec une telle courtoisie dans le baume. J'avais intégré les feuilles entières et elles se sont fondues dans la texture  comme sur un lit d'amour. Quand à la peau elle en a soif, l'absorbant immédiatement. Franchement c'est mystérieux !

Merci à Catherine pour sa précieuse aide et son amitié.

Formulé vite fait à la suite de l'élixir marin de Michèle, dans la course non perdue de jolis cadeaux à offrir.

Je serais donc brève mais avec souplesse et je l'espère grâce, telle une patineuse glissant sur cette précieuse vague des huiles sèches et voluptueuses.

Une pensée, une formule pour celles et ceux qui ne veulent, ne peuvent faire flamber la CB, mais qui découvriront dans leurs placards, des ingrédients achetés aux temps du porte monnaie pansu. Des ingrédients de substitution à portée de mains, juste oubliés.

 

 

Formule du Si Soyeux

50% huiles végétales d'Abyssinie, Moringa, Baobab
(vrai cadeau africain de Michèle) au toucher sec et confortable

30% huiles végétales d'Olive sicilienne et Sésame (cadeau de Venezia)

10% propanediol dicaprylate (un des esters de héliocosm)

3.5% Huile composée à la lavande et Néroli de Puressentielles

3% Talc HLC

2.5% Fluidlecithine de ma Kayacaramel, une pure merveille
(oui, Kaya aussi est une pure merveille)

0.5 Vitamine de chez Zinette

Un poil de mica bronze AZ, que j'aurai dû mêler intimement au talc, plutôt que dans les huiles

Synergie d'he coulée, fondue, sur un mélange de thés offert par Eloysis
selon la méthode de Kayacaramel que je vous invite à visiter sur son blog

Cette synergie sur thés comprend, de l'huile essentielle de Bois de Ho et du Davana

 

 

DSCN1741DSCN1753

 

 

 

Un petit topo? 

Le choix des huiles, celles que vous voulez, alliant propriétés restructurantes, antioxydantes, toucher sec, habillantes, riches en tout et bonnes à tout

Talc HLC, la lécithine permet au simple talc d'émulsifier en douceur et le talc lui, un toucher poudré et absorption du gras

La fluidlécithine, je vous invite à lire et relire les propriétés de ces lécithines chez Lucas Meyer

Pas de Talc HLC? essayer un mixte de Lauroyl lysine et lécithine AZ à petites doses

Ou alors, un petit 2% de natrasorb (boit les huiles) et encore un peu de lécithine.pourquoi pas la Lysolécithine aussi

Bien entendu, vous veillez à introduire vos actifs précieux à petite chauffe, vous jonglez comme en cuisine, bref, vous vous amusez quoi!

Sur cette formulation, j'ai à peine chauffé mes huiles, aux environs de 40°, juste pour dissoudre harmonieusement le Talc HLC.

Voila, c'est ainsi que j'ai procédé, réfléchi, détourné, mélangé pour obtenir mon petit soyeux, fait avec ce que j'avais en boutique.

 

 

IMG_2251IMG_2253

Elixir marin pour la nuit : sérum huileux au coenzyme Q10

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Le philtre marin au nouvel émulsifiant Ecomulse voit son action renforcée par quelques gouttes d'un sérum huileux riche en actifs marins lui aussi.

Une formule simplissime juste à peine gélifiée par du rhéopearl (INCI / Dextrin palmitate) offert généreusement pas Mlk qui en a fait une huile merveilleuse très universelle dans ses applications.

Elle y explique très bien ses propriétés et ses utilisations pour magnifier une huile végétale qui devient alors un élixir de beauté.

Autre sérum huileux anti-âge aux plantes

Sérum huileux pour peau mixte

          

DSC05338

 

            Le rhéopearl est en rupture pour l'instant, ce qui peut arranger vos affaires si comme moi, vous êtes théoriquement à la diète. Ce sérum peut tout à fait se faire sans.

Je verrais bien une formule avec juste 0.5% d'huile de palme rouge pour booster la couleur, apporter des anti-oxydants voire pour "lester" un peu le mélange;

Ou alors plus sophistiqué encore, 0.5% de céralan (cera bellina) ou synchrowax (ou esterwax) à faire fondre comme le rhéopearl avec les huiles les plus stables. Attention à ne pas rajouter les autres huiles trop froides pour ne pas faire figer.

 

          Le sérum est composé:

- d'un peu d'ester huileux, le propanediol dicaprylate aux propriétés émollientes et hydratantes plus un glissant sensoriel appréciable. Il peut être remplacé par de l'huile de coco fractionné qui allège aussi le toucher des huiles.

-d'huile de macadamia inodore très protectrice mais fine au toucher. J'ai du mal avec l'odeur de l'huile de macadamia bio que je trouve par trop persistante en cosmétique. J'adore la version inodore des Utiles de Zinette qui est juste parfaite.

- d'huile de pavot bio

- d'huile de rose musquée bio

- de deux actifs marins sur coco fractionné : Sea aster oil et Alaria extract aux propriétés anti-âge, hydratantes, circulatoires.

Idées  marines de Lolitarose

 

          Et puis que serait un sérum huileux sans mon Qiou Ten qui fait rire mes fils quand je le prononce? Hein que fait-on sans son qiou ten le soir? Ben rien, alors j'en mets aussi ^_^

Il colore un peu, donne une tonalité riche et soyeuse en couple avec la rose musquée à la robe orangée.

Pas d'HE, pas de CO2?  Mais ça fait déjà 9 ingrédients, ça suffit non?

          

 

Formule de l'élixir marin pour la nuit

 

30% huile de pavot bio (Christian Vilain)

30% huile de macadamia inodore (Zinette)

25% propanediol dicaprylate (Héliocosm)

10% huile de rose musquée bio (Héliocosm)

1% rhéopearl (merci Mlk)

1% Sea aster oil (Bilby and Co.)

1% Alaria extract (Bilby and Co.)

1% vitamine E Mixed tocophérol (Bilby and Co.)

1% Q10 (Cosméto-shop)

 

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser le propanediol dicaprylate (on peut remplacer par du coco fractionné) et le rhéopearl (on peut omettre alors pas de chauffe), chauffer au bain marie à 90° pour bien disperser la poudre

- Au refroidissement, ajouter les autres ingrédients un à un en mélangeant bien. L'huile est à peine gélifiée mais elle a plus de corps et de glisse

- Conditionner en flacon pompe

 

Bon... J'ai dit que c'était pour la nuit mais j'en mets aussi le matin, j'en mets aussi en journée sur les joues quand je ne suis pas maquillée et des fois, même sur les mains, histoire de sentir le velouté de la peau.

Je vous assure que des sérums de cette qualité là, il n'y a qu'à la maison qu'on peut en faire. J'ai regardé par curiosité le prix de vente de ce type de soin en bio : à partir de 30 euros les 30ml.

Et il n'y a même pas de qiou ten dedans! Le mien, c'est un élixir...