Une nouvelle huile essentielle?

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par Lippia

En ce week end de fête pascale, marre, marre, marre du gris qui s'éternise, envie de couleur et de lumière, va pour le bleu!

Cette année, les cloches m'ont apporté une nouvelle qui ravira certainement plus d'un amoureux des arômes !
Etant abonnée à une revue scientifique concernant notamment l'aromathérapie, j'ai reçu cette information il y a 2 jours à peine.
Une nouvelle plante aromatique vient semble-t-il d'être découverte à Madagascar!
Une de plus! D
écidément ce pays me fait rêver...

Cette plante aquatique, contrairement aux autres variétés de la même famille est très riche en huile essentielle.
Son odeur très forte à l'instar d'un allium sativum ou d'un allium cepa quoique très différente pourrait incommoder les nez les plus délicats. Cependant cela ne devrait pas l'évincer de notre trousse d'aromathérapie car ses propriétés digestives sont plus que remarquables.
En synergie par exemple avec anethum graveolens, foeniculum vulgare etc.. elle fait merveille après un repas un peu (?) trop copieux... ou peut être après une ingestion massive d'œufs en cette période festive ;)
Sa récolte s'opère très facilement à l'aide de larges râteaux tirés par des barques. Une fois ramenées sur la rive, les fleurs sont récoltées par les femmes du village et amenées à la distillerie. Les plantes elles, sont ensuite remises à l'eau et peuvent continuer leur croissance.
Mais ce procédé à un autre avantage et pas des moindres, il permet une meilleure reproduction car le côté mécanique de la récolte permet aux bulbes secondaires de se détacher et d'aller coloniser d'autres parties du plan d'eau. 
Cette plante prometteuse porte le joli nom de nymphaea lotus ichtys en raison de la forme de ses feuilles.

Tout ceci est évidemment très récent et la production n'en est encore qu'au stade artisanal mais l'IMRA (Institut Malgache de Recherches Appliquées) semble s'y intéresser de près.
La population locale dopée par cet intérêt essaie de se regrouper pour tenter de créer une coopérative et par là même promouvoir le travail des femmes.

Affaire à suivre donc avec le plus grand intérêt !

J'ai demandé mais je n'ai pas malheureusement pas encore reçu l'analyse chimique de cette plante mais dès que j'aurai de plus amples informations je ne manquerai pas de vous en faire part.

Pas encore de photo de cette nouvelle venue mais pour en savoir un peu plus, je vous invite à lire l'article dans son intégralité en consultant le lien suivant: article_Madagascar

A bientôt!


GoM'mask détox

Soins du visage

Par FD_Labaroline

Lorsque j'ai vu ici il y a quelques semaines le détox facial de Michèle, j'en ai fait des bonds de joie dans ma tête. Sa recette me parlait, et pas qu'un peu. Immédiatement, j'ai vu les substitutions possibles car je ne disposais pas de tous les ingrédients. Qu'à cela ne tienne, je la ferai mienne malgré tout.

 

Ne me restait plus qu'à ... Trouver le temps de tambouiller. Et puis lorsque Michèle m'a proposé de poser ici ma version, j'en ai à nouveau fait des cabrioles dans ma tête (oui, j'ai des joies simples !)

Ma version est un gommage masque onctueux, toujours aux perles de jojoba, comme l'original. J'ai essayé, autant que faire se pouvait, de ne dévier de la recette d'origine que pour les ingrédients dont je ne disposais pas. Mais dans le feu de l'action, je me suis quand même un tout petit peu lâchée, mais juste un micro-chouill' !


Mes ingrédients en plus :

Hydrolat de carotte sauvage (de chez Fraisse et Quatronne) excellent régénérant cutané, bonne mine et réveille les peaux ternes. Ma peau aime beaucoup cet hydrolat (j'aime nettement moins l'odeur qui me soulève le coeur...) et j'essaie de l'utiliser mélangé à d'autres, dans des lotions toniques notamment. Et finalement, je l'utilise tous les jours, lui et sa cousine l'HE de carotte. 

Beurre de murumuru en remplacement du beurre de tournesol (beurre nourrissant, parfait pour peaux sèches et je voulais un beurre bien dur pour densifier la crème)

Huile de nigelle (ou huile de cumin noir) anti-infectieuse,  prise en interne, elle est réputée éliminer les toxines. En externe appliquée sur la peau, elle est régénérante et anti-inflammatoire. Je lui trouve une bonne synergie avec l'huile essentielle de carotte ou l'hydrolat (si on n'est pas trop difficile au niveau de l'odeur !)


Palmitate de cetyl, émollient, et épaississant, j'aime bien le glissant qu'apportent les cetyls esters, surtout dans un gommage.

Miel de manuka, parce qu'il s'est imposé comme une évidence. Pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et j'adore sa couleur. 

Mélange d'HE :  romarin à verbenone (3 gtes), pamplemousse (3gtes), genévrier (2 gtes), lavande vraie (2 gtes), cèdre de l'Atlas (2 gtes), citron (3 gtes), carotte (2 gtes).

Les huiles essentielles viennent de chez Fraisse-Quatronne, Astérale ou José Fratini, petit distillateur corse.

 

La recette (50 gr) la colonne de droite représente les grammes.

 

Phase huileuse

hv avocat 5,00% 2,5
squalane 5,00% 2,5
émulsifiant VE 5,00% 2,5
hv nigelle 5,00% 2,5
beurre murumuru 3,00% 1,5
cetyls esters 2,00%

1

 

Phase aqueuse

émulsifiant MF 5,00% 2,5
ha romarin 19,00% 9,5
ha carotte 10,00% 5
glycérine 5,00% 2,5
allantoïne 1,00% 0,5
eau 23,00% 11,5
gomme xanthane 0,40% 0,2

 

Phase 3 (à froid)

perles jojoba 8,00%

4

miel manuka 3,00% 1,5
conservateur (Cosgard) 0,60% 0,3
mélange HE 10 gtes    

 

J'ai utilisé les émulsifiants VE ( glyceryl stearate) et MF (sodium stearoyl lactylate) de chez Aroma-Zone tout simplement parce que je ne les utilise jamais et qu'il faut bien que je les fourgue quelque part... les glisser discrètement dans un gommage-masque me semblait une bonne idée :-)

Non pas que je ne les aime pas, simplement que je n'y pense pas, toute accro que je suis à l'Olivem 1000 ou à la cire olive douceur ((alcool cétéarylique, glyceryl oleate, glyceryl stearate).

 

Gom'mask detox

 Verdict 

L'odeur est légèrement herbacée (elle s'atténue avec le temps), la consistance s'épaissit en 24h et l'application est très agréable. La couleur est bien celle de la photo, un verdâtre peu avenant de prime abord (si l'on n'est pas habitué des crèmes-maison)

J'en fais un gommage-masque (je suis une feignasse, j'aime les produits tout-en-un !) que j'applique généreusement sur peau propre en évitant le contour des yeux, je gomme, je laisse poser 5 mn et je rince. Il est possible de gommer après la pause mais je préfère laisser la peau se reposer et profiter des bienfaits après avoir été bousculée par le gommage.

Finalement, en recopiant cette recette et en la comparant avec l'originale, je me rends compte qu'elle n'est plus guère détoxifiante mais plutôt à la fois nourrissante et anti-inflammatoire, elle nettoie sans agresser. 

J'ai utilisé le reliquat du mélange d'huiles essentielles dans un sérum de nuit, juste un petit mélange d'huiles végétales spécial peaux matures (bourrache, figuier de Barbarie, argan, le tout allégé de jojoba et de caprylyl triglycérides). 

 

 

          Après plusieurs flacons de démaquillants fabriqués à l'Ecomulse ou à la cire n°3, j'ai eu l'envie d'un démaquillant-crème plus épais et plus nourrissant quand la bise est revenue.

Emadra m'a fait tester sa version à l'ecomulse sans tensioactif dont j'ai beaucoup apprécié la rondeur (la formule se trouve en commentaires du lien précédent).

 

DSC05545

 

 

 

        La phase huileuse a été doublée et la proportion d'émulsifiant légèrement augmentée. La part de tensioactif est réduite en quantité et ne contient que du cocoglucoside.

Ce tensioactif doux mousse bien mais la crème démaquillante ne mousse pas. Le coco glucoside est relativement sirupeux donc il "densifie" la texture au final malgré la légère liquéfaction de l'émulsion souvent observée quand on y ajoute des tensioactifs.

Son pH élevé (11.5 à 12.5) demande impérativement une acidification pour respecter le pH cutané. Il a fallu pas mal de gouttes d'acide lactique malgré la présence acide du gel d'aloé véra et de l'hydrolat de la formule.

 

       Une jolie couleur par dessus, un beau flacon simple et givré (Aromazone), moins sophistiqué que dans la première version et c'est fait!

La couleur est obtenue à l'aide d'un extrait de fleurs de clitories offert par Venezia. C'est un liquide bleu indigo très flatteur que j'ai testé en me disant que le pH modifierait la couleur.

Et bien non, c'est un bleu pâle doux et caressant qui va parfaitement bien avec la texture crémeuse de ce démaquillant. J'ai eu du mal à le rendre en photo.

 

DSC05538

 

 

 

      Le parfum est inspiré par quelques senteurs corses : petit grain citron, myrte vert, genévrier, hélichryse italienne, ciste, un macérat huileux de fleurs d'oranger sur olive bio offert par Mlk, notre macératrice en chef dont je sens le halo studieux jusqu'ici.

Je ne saurai trop recommander Vitalba pour l'excellence de ses huiles essentielles corses. J'en suis très fan.

J'ai dosé sagement en HE (0.4% soit 24 gouttes pour 200g de démaquillant) pour garder la douceur espérée.

 

Le parfum bio de Corse

En gouttes
. 8 Immortelle de Corse demeter Vitalba
. 6 myrte vert Vitalba
. 6 petit grain citron Vitalba
. 3 géranium Italie Florame
. 1 ciste ladanière Vitalba

 

Formule du Démaq'corse (g ou %)

 

- Phase A

12 Ecomulse (Bilby and Co.)
10 huile de coco fractionné
10 macérat de fleurs d'oranger sur olive bio de Sicile (merci Mlk)
9 eau de source

- Phase B

20 gel d'aloé véra à 2% amigel
18 hydrolat de genévrier bio
3 glycérine
1 allantoïne

- Phase C

15 cocoglucoside (les utiles de Zinette)

- Phase D

1 vitamine E mixed tocopherols
0.6 Ecogard
0.4 HE soit 12 gttes pour 100g

Acide lactique impératif pour ajuster le pH à 5/6
Hydro-alcoolo-glycériné de fleurs de clitories (merci Venezia) pour la couleur désirée

         

        Le nettoyage du visage est doux, glissant et vraiment onctueux. Pour les températures hivernales, j'adore.

Pour les peaux mixtes ou normales, le démaquillant à la gelée royale est parfait.
Pour les peaux matures, sèches ou pour un effet cocoon, ce Démaq'corse est divin.

Je le malaxe longuement sur le visage maquillé, une goutte d'eau pour émulsionner tout ça et je passe une éponge konjac humidifiée et essorée en massages appuyés. Splash d'eau, re-démaq'corse pour le plaisir, rinçage, séchage et crème ou oléo-sérum. On se demande ce que je fais dans cette salle de bains!

J'ai toujours évité les éponges diverses et variées sur le visage. Je les ai toujours trouvées irritantes et je réserve la lingette microfibres humide pour le seul démaquillage des yeux. Jusqu'au jour où je suis tombée sur une éponge konjac chez Bazar bio.

Eponges konjac chez Dans ma nature

         

DSC05546

 

          Les éponges konjac sont très douces, moelleuses et nettoient tout de même parfaitement. Elles m'ont tant plu que je les utilisais pour émulsionner l'huile pré-savonnage toujours en duo avec la microfibre réservée aux yeux.

Elles marchent aussi parfaitement avec ces démaquillants lactés ou crémeux. J'ai abandonné mes savons de beauté...
Pour l'instant ^_^

 

Baume de jojoba au monoï de Taravao

Soins des mains et des ongles

Par atelierdemichele

         Pour les mains et les ongles, rien ne vaut un baume onctueux,  nourrissant et glissant pour masser longuement paumes, doigts et cuticules.

En cet hiver languissant, le délicat monoï  ramené à deux reprises dans ses valises par ma copine C. depuis la presqu'île de Taravao sera parfait pour cela.

Si proche et pourtant assez loin de Papeete pour  ne pas en ressentir la frénésie, c'est une espèce de bocage normand au creux de Tahiti, niché au milieu du Pacifique.

         

          Le baume sent juste assez le monoï pour que nos sens s'envolent vers l'été. Rien ne m'est plus odieux qu'un monoï puissant et entêtant. Signe d'un parfumage massif ou d'une oxydation, il me fait l'effet de sentir.

Oui sentir ... vous savez, quand l'odeur est indéfinissable, présente et désagréable. Celui-ci est juste assez parfumé mais pas trop.

Je choisis de le marier avec du jojoba tout aussi exotique et dont l'effet glissant est formidable dans les produits de massage. Il lubrifie sans donner l'impression de gras totalement rédhibitoire pour les mains.

 

 DSC05535

 Onctuosité au rendez-vous

 

         Dans certains baumes c'est la cire de jojoba que je préfère. On en parle malheureusement trop peu alors que c'est un sublime ingrédient très assouplissant de la peau.

J'ai testé de très nombreuses cires artificielles (cire d'amande, d'abricot, de mimosa, de son de riz, de chanvre ...) mais je trouve des propriétés particulières à cette cire de cire.

J'achète souvent l'huile de jojoba chez les Robin des Bois par souci d'équité. J'adore leur slogan, "ils agissent pour la protection de l'homme et de l'environnement", marre de toujours sous-entendre que l'homme ne fait pas partie de la nature à protéger!

Outre l'huile et la cire, j'utilise souvent les perles de jojoba pour gommer. Si le jojoba karité n'existait pas, il faudrait l'inventer...

 

 

          S'il y a trois cires à avoir dans sa trousse d'ingrédients, sans hésiter, j'y mets :

- la cire d'abeille en feuilles de Bilby pour sa finesse, son effet traitant, sa bonne odeur de miel...

- la cire de ricin pour ses indéniables propriétés plastifiantes utiles pour épaissir les émulsions eau dans huile avec du P3R par exemple, pour les rouges à lèvres ...
Elle n'est néanmoins pas obligatoire. Peut-être y mettrais-je alors de la cire de son de riz?

- la cire de jojoba d'une finesse cosmétique indescriptible pour qui ne la connaît pas. Elle durcit moins que les précédentes, apporte du crémeux sans chichis et l'on y reconnaît au toucher, le glissant exceptionnel du jojoba dont on a tant besoin quand on masse.

En pleine crise de vide placard comme le dit si bien Moune, je viens de terminer le pot et je ne sais pas où en racheter en France.

 

DSC05534 Plongez le doigt, c'est permis

 

            Pour renforcer le crémeux du baume, j'incorpore un peu de lécithine liquide qui assouplit encore plus s'il le fallait. Sur la photo ci-dessus, on peut quasiment y lire mes empreintes digitales tant le baume est moelleux.

La lécithine est surtout superbe à mon sens avec la cire d'abeille de l'apiculteur qui donne parfois des baumes raides et sans finesse. Mais dans n'importe quel baume, c'est un bon perfecteur de texture qu'elle transforme en composition souple et soyeuse.

On a souvent dit que les baumes n'hydratent pas or ils participent grandement au maintien des facteurs d'hydratation par leur action émolliente et filmogène.

La lécithine en plus est un gage d'anti-déshydratation longue durée.

 

            Les baumes c'est tout un monde

Je les trouve très liés à notre "personnalité" cosmétique. Il y a les adeptes:

- du duo de base (Cire + HV)
- du trio de base (Cire + HV + beurres)
- du parfumé, de l'inodore, du clair, du coloré
- du brut sans fioritures
- du dur ou du mou (oui je sais, ça fait zizi-sexuel mais un baume c'est extra-sensuel vous savez)
- du baume purement médicinal, du baume plaisir ou du baume beauté
- du très complexe avec co-émulsifiants, poudres ou argiles...

Il y a même les adeptes du jamais de baumes!

Je les aime personnellement tous et j'en fabrique presque toutes les semaines en laissant faire mon imagination et l'ingrédient qui traîne sur la table ronde.

 

Autres soins de l'année des mains et des pieds
Autres baumes à la lécithine

 

 

Formule du baume de Jojoba au Monoï de Taravao

 

12% cire de jojoba
 20% Monoï de Taravao (merci C.)
 30% macérat d'orchidée sur huile de coco fractionné (OASN)
26% huile de jojoba (Robin des Bois)
 10% huile de soja raffinée
 2% lécithine liquide (Aroma-zone)


+ 1 capsule de vitamine E (non comptée dans la formule)

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, pesez tous les ingrédients.

- Faites fondre au bain marie jusqu'à fonte totale, remuez longuement à l'aide d'une spatule en silicone souuuple. Versez en pots, laissez refroidir complètement avant de fermer.

Fabriquez idéalement votre baume le soir, laissez en attente la nuit entière.

- Etiquetez, testez sur un bout de peau, portez à votre nez et envolez vous vers Tahiti Nui ^_^

        

Formule générale

12% cire de jojoba ou cire d'abeille
20% monoï, huile de babassu, huile de coco ou mélange des 3 selon le parfum désiré
30% huile de coco fractionné ou autre huile estérifiée
26% huile de jojoba
10% autre huile végétale riche en omégas 6 (tournesol, carthame, soja, pépin de raisin...)
2% lécithine liquide

+/- anti-oxydant

 

           L'onctuosité est remarquable, le massage des mains et des ongles se fait le soir longuement avant le coucher.
Ce soir, après la fête,  je dors sur la plage. Vous aussi?

 

 

 

       

Hydratant polysensoriel Rose-Kinkéliba

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Une autre création envoyée un peu rapidement histoire d'entretenir mon cerveau créatif qui s'embourbe quand il y a trop de messages en  brouillons...

Je continue donc à vider les placards en utilisant cette fois-ci un ingrédient formidable pour réaliser des sérums actifs. Le sérum d'aujourd'hui est formulé comme hydratant et réparateur tout à fait utilisable par un homme en soin après-rasage.

Il suffit de ne pas mettre sur l'étiquette qu'il y a de la rose dedans car "ça sent la vieille sub-claquante" ^_^

       

          J'en ai fabriqué pas mal dont une part est parfumée à la fragrance sans allergènes "Santal de Mysore" des Utiles de zinette tout à fait réussie. Je m'étonne quand même sur ce coup là, très réussie vraiment ...

Comme le font Yulaan et Emadra, je l'ai mariée à des HE afin d'en arrondir le parfum et ça fonctionne si bien que j'ai fabriqué les sels de bains assortis.

L'autre partie est déclinée pour femmes avec de la rose, de l'ylang-ylang... pour hydrater la peau avant la crème ou l'huile de soin.

 

DSC05514


           Le gélifiant de la phase aqueuse est le polymère végétal de Biowell cosmetic.

C'est un extrait de citron qui donne des sérums superbes, doux et absolument pénétrants. Il est reconnu par les labels bio et  provient de l'agriculture bio.

Son INCI (Citrus limon fruit extract) est mystérieux. N'est-ce pas simplement de la pectine de citron? Je me le demande...

Contrairement au précédent sérum au véritable santal de Mysore, je n'y ai pas rajouté d'huiles végétales qui ont tendance à se séparer dans le temps. J'ai complètement respecté les indications de Biowell cosmetic qui préconise l'ajout d'ingrédients aqueux uniquement.

La présence de gel d'aloé véra pourrait-elle permettre de maintenir en émulsion les corps gras grâce à l'amigel qu'il contient?

 

            J'ai utilisé très peu d'actifs :

- un hydrolat composé d'un mélange fait sur mesure par la ferme de Saussac d'hydrolats de rose et de kinkéliba

Agent astringent comme tous les hydrolats, celui ci parfume légèrement et est adapté aux peaux matures.

 

- de l'aloé véra gélifié à 2% d'amigel fait maison

L'aloé véra est un agent hydratant riche en minéraux. Il a une action raffermissante bienvenue dans un sérum pour peaux matures hommes et femmes.
En tant qu'anti-inflammatoire, il a toute sa place dans un après-rasage.

 

- des biosaccharides-gum 1 encore dénommés Fucogel.

Gros coussins sucrés qui apportent une hydratation majeure dès 3% de la formule. Cette action hydratante dure quelques heures.
Il est qualifié d'hydratant polysensoriel car sa capacité à retenir l'eau se double d'un toucher soyeux remarquable à partir de 5% de la formule.

J'ai repris ce qualificatif très élégant pour baptiser ma création sur Potions et chaudron.

 

Formule de l'hydratant polysensoriel Rose kinkéliba

- Phase A

50% eau distillée
35.60% HA de rose et kinkéliba bios
6% glycérine végétale bio
2.5% polymère végétal

- Phase B

10% gel d'aloé véra à 2% d'amigel
5% Fucogel (ou Fucocert)
0.6% Ecogard
0.3% HE (soit 9 gouttes pour 100g)

Couleur rehaussée par quelques gouttes de macérat de racines d'orcanette sur coco fractionné

 

Mode opératoire

 

- Diluer le polymère dans la glycérine, bien mélanger pour former une pâte sirupeuse lisse
Mélanger l'hydrolat et l'eau dans un bécher désinfecté
Ajouter en filet le mélange glycérine + polymère tout en mixant à l'électrique sans faire de bulles

- Mettre au bain marie et maintenir tout en mixant à 80° C pendant 10 mn (oui c'est bien long mais il faut cela). Ne pas hésiter à faire des allers et retours hors du bain marie pour ne pas chauffer inutilement au delà des 80° requis. Le gel d'une couleur grisée se forme et épaissit lentement.

Mélanger encore 5 mn à l'aide d'une spatule en silicone extra-souple à 80°C
Retirer du bain marie au bout de ces 15mn, mélanger à la spatule en silicone jusqu'au refroidissement

- Ajuster la quantité d'eau perdue avec de l'hydrolat, bien lisser à la spatule

- Ajouter les ingrédients de la phase B un à un en lissant bien à la spatule en silicone sans faire de bulles (vous avez le droit de penser que je radote avec ma spatule en silicone ssooouuple ^_^)

- Rectifier le pH si besoin, couler en flacons pompe.

 

 

DSC05515Hydratant très doux sur la peau

 

Mélanges d'HE selon la destination (en gouttes)

 

- Après-rasage pour homme qui aime le santal de Mysore

3 fragrance santal de Mysore LUZ
3 HE orange 10 fold Soapsession
3 HE géranium rosat Sevessence

 

- Hydratant polysensoriel pour femmes

3 absolue de rose Damas Florame
2 HE ylang ylang première Astérale
2 HE petit grain cédrat Purissimes
2 fragrance santal de Mysore LUZ

 

     Allez, encore une photo!

DSC05516

 

 


Fluide visage et corps Rose-Kinkéliba

Soins du corps

Par atelierdemichele

             Voulant faire le ménage dans mes placards, j'ai découvert qu'il n'était plus utile d'avoir des hydrolats de toutes les plantes qui me faisaient envie.

La ferme de Saussac propose des hydrolats bios de tant de plantes qu'il faut être raisonnable. Au détour de ma souris, j'ai découvert que l'on pouvait leur commander les mélanges spéciaux que l'on voulait.

On choisit son volume (200, 500, 1000ml), ses plantes et on envoie un mail précisant son mélange spécial pour soi même. C'est pas beau ça?

 DSC05502

Le fluide, l'huile de courge et l'huile d'acaï

 

              Ni une, ni deux, j'ai voulu un mélange d'HA de rose et de kinkéliba, plante que l'on consomme en tisane autour des pays du Sahel et très certainement au Mali dont le sort me préoccupe.

Elle est considérée comme fébrifuge et de nombreux enfants en boivent tous les matins en prévention du paludisme par exemple. J'en ai pas mal bu, sa saveur est douce, légèrement verveine mais avec un arrière fond végétal.

L'HA de kinkéliba n'est pas indiqué comme ayant des propriétés cosmétiques mais je ne me suis pas privée d'en vaporiser larga manu sur ma peau! La plante fait partie de l'herbier de Clarins pour des soins amincissants.

Le mélange avec l'HA de rose est délicieux avec une saveur légèrement amère quand on l'allonge d'un peu d'eau fraîche. Le kinkéliba apporte une senteur herbacée à la rose sans que l'on n'en perde le côté floral.

Propriétés du kinkéliba
Chez Lalla, teinture de kinkéliba  et usages cosmétiques de la plante

 

             Yulaan se déchaîne depuis quelques temps avec l'emulsan que j'utilise ici dans une formule peu chargée afin d'obtenir un fluide fin. Je le voudrais rafraîchissant et léger pour un produit polyvalent pouvant servir pour le corps et le visage.

Puisqu'on le vaut bien, je le blinde d'actifs anti-décrépitudes car notre corps aussi vieillit et il n'y a aucune raison de ne pas se faire des soins corporels anti-âge.

Autres soins à l'Emulsan : lait-crème, crème peau mature, crème corporelle

 

                  L'huile de pépins de courge bio est d'une couleur vineuse un peu déroutante qui ne persiste pas dans le fluide. Elle apporte des acides gras de presque toutes les familles, c'est une HV très équilibrée pour la peau et qui ferait beaucoup de bien à la prostate de nos messieurs sur leurs salades quotidiennes.

Elle est considérée comme actif raffermissant et tenseur. Je renforce ses propriétés avec de l'huile d'acaï riche en anti-oxydants.

La phase huileuse est réduite à sa plus faible expression avec 5% d'huiles végétales associées à d'autres actifs huileux anti-âge (Q10 et extraits marins sur coco fractionné).

Autres soins à l'huile de pépins de courge : savon de beauté, baume d'Eauderose, crème après grossesse

 

DSC05472Fluide visage en flacon pompe opaline

 

 Formule du fluide visage et corps rose-kinkéliba

 

- Phase aqueuse

47 eau de glacier Venezia
30 HA rose/kinkéliba (Ferme de Saussac)
3 xylitol
3 glycérine végétale bio
0.3 gomme xanthane

- Phase huileuse

1.5 Emulsan
0.5 alcool cétéarylique
3 HV pépins de courge bio
0.1 antiranz

- Troisième phase

2 HV acaï (les utiles de Zinette)
0.6 ecogard
0.4 HE (soit 12 gttes pour 100g)
3.6 fucogel (biosaccharides gum-1)
3 extraits marins de Bilby and Co. (1 Sea aster oil, 1 Alaria extract, 1 Floralisse)
1 acide hyaluronique gel
1 Q10

pH à modifier le cas échéant

 

 DSC05471

 

 

 

Mode opératoire

- Faire fondre le xylitol dans le mélange eau et hydrolats tiédis


- Mélanger glycérine et xanthane en un sirop épais à mixer en mince filet dans le mélange aqueux jusqu'à formation d'un gel fin. Cette étape est à réaliser en premier lieu afin de laisser la gomme s'hydrater à fond pendant la pesée de la phase huileuse

Je crois que j'écris et réalise toujours ma phase aqueuse en premier afin de respecter le temps de repos, cela accélère la survenue de la texture finale de la crème


- Peser la phase huileuse et porter les deux phases à 70/75°C au bain marie, verser les huiles dans l'eau et mixer 5 à 10 mn pour faire l'émulsion. La phase huileuse étant très faible, il est certainement possible de réaliser l'émulsion en inversion de phases

Il suffirait de verser progressivement la phase aqueuse dans la phase huileuse à la bonne température en mixant continuellement

L'eau sera versée dans la phase qui contient l'émulsifiant et non l'inverse. On débute temporairement par une émulsion eau dans huile (E/H). A un moment donné la proportion de phase aqueuse sera suffisante pour former l'émulsion huile dans eau (H/E) comme le veut notre émulsifiant

Il faut veiller à ne pas vouloir aller trop vite et ne pas refroidir dans un bain froid. Vu la proportion de gras et l'HLB moyen de l'emulsan (12), c'est de la gymnastique quand même ^_^


- Ajouter la 3è phase à froid, mettre en flacon pompe (visage) ou flip top (corps)

 

 DSC05473
Fluide corporel anti-âge en flacon flip top

 

         J'ai introduit un peu trop d'air dans mon fluide car pressée,  j'ai mixé un peu trop longtemps à vitesse élevée. Mais l'étalement se fait très bien.
Le fluide épaissit légèrement dans les jours qui suivent.

Le parfum est très orangé et juteux grâce au PG clémentinier Astratella que je n'appréciais pas tant que cela mais qui vieillit magnifiquement. Je remarque que je le sors souvent pour les fluides.

              

Huiles essentielles en gouttes

. 12 PG clémentinier
. 8  Absolue de rose centifolia
. 7 Lavande sauvage
. 5 Ylang ylang extra
. 4 Baie rose Malegria (où es-tu?)

 

          

Crème pour le buste Acaï Néroli

Soins du corps

Par atelierdemichele

           

       J'avais écrit quelque part qu'il est fort dommage de se fabriquer une crème pour le buste au néroli pour finalement sentir la pelouse parce qu'on y a mis un extrait de fleurs de pâquerettes (huile de Bellis).

Moune voulait savoir où j'avais mis la formule de cette crème qui ne sent pas la pelouse.

 

      Elle était bonnement dans mon carnet secret et je n'avais pas pris de photos. Donc pour la venue de notre copine romaine, je l'avais refaite quasi à l'identique, avais pris des photos et voilà.

J'avais légèrement modifié quelques composants dont la phase aqueuse afin d'y intégrer un hydrolat de ciste de Montpellier offert par Sylvie; Il a été cueilli et distillé par ses soins.

Je suis certaine qu'elle viendra tout vous dire en commentaires sur cette merveille de puissance olfactive et d'énergie. Mille mercis Sylvie!

Voici comment Isy distille ses plantes pour obtenir des hydrolats

 

DSC05489

 

         Cette crème pour le buste contient peu d'actifs.

J'ai uniquement tablé sur l'acide hyaluronique qui devrait faire la job si l'on y croit. La crème buste peut s'utiliser largement en débordant sur le cou qui trahit notre âge même si l'on use de médecine esthétique.

Les autres ingrédients se veulent :

- hydratants, humectants (glycérine, aloé véra, xylitol un sucre simple remplaçable par du miel)

- tenseurs (aloé véra, gomme acacia, HA ciste, HV noisette inodore)

- raffermissants (macérat de bellis ou extrait huileux concentré de fleurs de pâquerettes fait à chaud en changeant les fleurs à 3 reprises)

- anti-radicalaires, anti-oxydants, anti-inflammatoires ... bref un seul mais formidable anti-décrépitude pour les peaux matures (HV d'acaï)

 

L'huile de noisette inodore

Offerte dans ma commande par la délicate Zinette à qui je demandais quand elle recevrait du macadamia inodore. Cette huile est réputée fragile et je l'ai protégée avec de l'antiranz dès l'ouverture.

Comme elle est raffinée, je pense qu'elle doit être plus stable que l'huile de noisette bio et du coup je la mets dans la phase huileuse.

La crème est destinée au buste et non au visage et je ne devrais pas craindre de la rendre comédogène. Pour le visage surtout celui des peaux sujettes à imperfections, je la mettrais en 3è phase.

C'est une huile fine qui pénètre très vite. Pour le buste  elle me semble parfaite d'autant qu'elle est considérée comme légèrement astringente.

 

L'huile d'acaï

Anti-oxydante majeure, riche en acides gras poly-insaturés, elle devrait faire merveille dans un soin pour le buste où l'on table sur les ingrédients de base et non sur les actifs.

Je l'ai également protégée à l'ouverture grâce à l'antiranz mais par sécurité je la conserve au réfrigérateur.

Son odeur végétale n'a rien à voir avec la saveur chocolatée de la poudre d'acaï mais elle passe très bien dans cette crème parfumée au néroli.

Utilisée telle quelle certains soirs de la semaine quand particulièrement flemmarde, je ne voulais rien qu'un savonnage suivi du rituel splash d'eau et dodo, les réveils me réconciliaient avec la nature humaine ^_^

 

 

DSC05485

 

 

 

 

 

 

 

Formule de la crème buste Acaï Néroli qui ne sent pas la pelouse

Phase aqueuse

30 eau de glacier (merci Venezia)
18 jus d'aloé véra bio
10 HA de ciste de Montpellier (merci Sylvie)
5 HA de néroli bio à l'odeur divine (Bilby and Co.)
7 silicium organique G7
3 xylitol de bouleau bio
3 glycérine végétale bio
2 gomme acacia (Aroma-zone)
0.3 gomme xanthane

 Phase huileuse

5 macérat de fleurs de pâquerettes sur coco fractionné
3.5 olivoyl (émulsifiant olive douceur)
3 huile de noisette inodore 
2 émulsifiant VE
1 cétyl palmitate
0.1 antiranz

 Troisième phase

5 huile d'acaï (Zinette)
1 acide hyaluronique liquide
0.6 Ecogard
0.5 huiles essentielles Nectar de néroli (15 gttes pour 100g)

Données en grammes ou %
pH correct pour cette formule

 

 Mélange d'huiles essentielles Nectar de néroli (en gouttes)

16 petit grain bigaradier sur fleurs Florame
16 néroli bio Pranarôm
3 absolue de genêt dilué Myrtea Oshadi
2 absolue de jasmin grandiflorum Claire Fillon
1 absolue de fêve tonka Primavera
1 absolue d'iris Myrtea Oshadi

qui macère depuis au moins 3 mois. Mais oui ça arrive aussi ...

 

 

 Mode opératoire

 

- Dans un bécher désinfecté, introduire l'eau, les HA, le jus d'aloé véra, le silicium organique, le xylitol et bien mélanger pour dissoudre la poudre.

Ajouter la gomme d'acacia, bien mixer, porter à 70°C au bain marie chaud en mixant régulièrement jusqu'à dissolution de la gomme. Cette gomme ne formera pas de gel en chauffant.

- Dans une coupelle, peser la gomme xanthane et la glycérine, bien mélanger

- Quand la gomme d'acacia est bien dissoute, verser le mélange glycérine et xanthane en mince filet tout en mixant jusqu'à formation d'un gel fin. Réserver

- Peser la phase huileuse en prenant soin de couper l'émulsifiant en menus morceaux.

Cela facilitera sa fonte. Il est en effet fort dommage de devoir prolonger la chauffe de la phase pour parvenir à sa fonte complète s'il est en bloc.

Porter les deux phases à 70/75°C dans le bain marie

- Verser les huiles dans l'eau et mixer pendant 5/10 mn jusqu'à formation d'une belle émulsion fluide

- A froid, ajouter les ingrédients de la troisième phase un à un en mélangeant bien entre chacun d'entre eux. Rectifier l'eau perdue au chauffage

- Mesurer le pH et rectifier au besoin

- Couler en flacon pompe, étiqueter et dater

- La crème va épaissir légèrement dans le temps et prendre sa texture définitive au bout de quelques jours.

 

Formule générale

3.5 olive douceur, 2 VE, 1 cétylpalmitate ou cétyl esters voire 0.5 alcool cétylique, 0.3 gomme xanthane
13 HV dont 5 huile estérifiée pour plus de légèreté
3 glycérine, 2 gomme acacia pour la fermeté
Eau, HA, silicium organique, conservateur, anti-oxydants, actifs ... pour 100%

 

paqueretterec-l650-h474-c

         Bellis perennis (source)

 

              Un bon macérat de fleurs de pâquerettes réalisé de façon traditionnelle sent mauvais. Pour éviter l'oxydation liée au temps de macération solaire, je fais légèrement sécher les fleurs et je les mets à macérer à chaud sur du coco fractionné quasi inrancissable.

Je renouvèle les fleurs à 3 reprises et je filtre drastiquement. Le macérat est odorant mais ne sent pas mauvais. Il respecte les huiles essentielles. Nos tétés sentiront donc le néroli.

 

Bonne fête à toutes les porteuses de tétés
C'est aujourd'hui la fête des femmes!

 

 

Bonjour à toutes/tous,

J'avais promis..... j'avais promis il y a approx deux ans déjà ..... que je publierai un article sur mon hydrolat de jeunes noix de coco.....Pour les besoins de l'article j'avais même re-créé les conditions d'obtention de ce liquide odorant de A à Z et cette fois j'avais pris des photos pour en faire un montage.

Mais, le résultat final ne me satisfaisant pas, j'ai remis à plus tard l'écriture de cet article .....grossière erreur!!!!  car la vie se charge ne vous distraire et cet article a fini pas vieillir dans mes tiroirs pendant près de 2 ans. Donc j'ignore si cet article est toujours d'actualité mais je tenais tout de même à vous le présenter.

Le voici donc avec quelques rides en plus : ma rosée de jeunes noix de coco.

Donc, vous l'aurez compris, aujourd’hui, je souhaiterais vous parler non pas de savons mais plutôt d'alambics et d'hydrolats fait maison.

Qu’est-ce qu’un alambic ? Selon  Le Larousse :

nom masculin (arabe al-anbīq, du grec ambiks, -ikos, vase)

Appareil servant à la distillation, composé d'une chaudière (cucurbite) soumise à chauffage et d'où les vapeurs se dégagent par le chapiteau, puis passent par un col-de-cygne pour gagner le réfrigérant formé par un serpentin refroidi par de l'eau.           

 

J’ai découvert ce fascinant domaine grâce au super blog de Cristine.

http://www.100100plantes.com/ et plus particulièrement ses pages traitant de ses hydrolats fait maison : http://www.100100plantes.com/article-hydrolats-faits-maison-mes-trucs-73756016.html

Sur le net, plusieurs fournisseurs proposent ces objets. Les miens (eh oui, j’ai succombé deux fois !!!) viennent de Tunisie. C’est plus particulièrement grâce à Sonya que l’aventure a été possible. Son blog : http://naturedouce.canalblog.com/

Ses hydrolats, petites merveilles olfactives : http://naturedouce.canalblog.com/archives/hydrolats_faits_maison/index.html

Son email : oum-3ali@hotmail.com (n'hésitez pas à la contacter pour toutes questions). Pour vous donner une idée, elle présente ici les différents modèles et leurs utilisations: modele_alambic

En faisant la connaissance de la douce Sonya, je suis tombée sous le charme de ses superbes hydrolats !

Un monde nouveau s’est ouvert à moi !

Pour la petite histoire, j’ai longtemps résisté avant d’acheter mon premier alambic me disant que je n’en aurais pas l’utilité (un gadget supplémentaire qui encombre) et que les eaux florales achetées en magasin me revenaient moins chers au final……

Mais, trois arguments m’ont fait basculer :

-  Dans le commerce, celles proposées sont bien souvent « communes » : fleur d’oranger, bleuet, camomille….. Or, avec mon propre alambic, les possibilités d’obtenir des hydrolats inhabituels voir même de les combiner sont infinies : bambou-prêle pour un hydrolat boosté en silice.... Pour combattre les poux qui régulièrement assaillent l’école de ma fille, je lui fait un hydrolat special anti poux (menthe, citronnelle, lavande, thym, ortie, romarin….), avec un chouia de vinaigre des 4 Voleurs  et le tout conditionné dans un spray.... les poux se tiennent loin.

Pour d'autres idées d'hydrolats ciblés, je vous renvoie ici au blog Cristine (100% Plantes ma Passion) : hydrolat été spécial minceur/contour des yeux http://www.100100plantes.com/8-categorie-11981785.html et celui de Sonya (Hydrolat contour des yeux: http://naturedouce.canalblog.com/archives/2011/11/02/22556697.html)

- Habitant à la campagne, je suis environnée de plantes « distillables » : acacia, chèvrefeuille, prêle, bambou, sureau, achillée, menthe, thym, lavande  … ils poussent littéralement sous mes fenêtres…

- La possibilité de distiller des fruits/légumes : j’ai déjà testé pommes, prunes, tomates, concombres…. et aujourd’hui, je vais vous parler de celui de noix de coco.

 

Plutôt que de vous endormir d’un long discours, je vous ai concocté un montage en images. J'espère qu'il vous plaira.

Pour la petite histoire, c’est chez Grand Frais (http://www.grandfrais.com) que j’ai fait la connaissance de ces « jeunes noix de coco ». Mon cerveau s’est mis tout d’un coup en marche  :  « et si on les distillait, me suis je dit….. ».

Un peu d’infos sur Wiki

http://fr.wikipedia.org/wiki/Noix_de_coco

L’eau présente dans la noix de coco est indispensable à la survie de la noix. Elle puise dans ce liquide pour grandir. Donc plus la noix est jeune plus il y a de liquide à l’intérieur….. Elémentaire mon Cher Watson me diriez vous….

Donc merci de me suivre dans mon aventure :

 

 

 

 Au final avec 4 jeunes noix, j'obtiens 75cl de Rosée de jeunes noix de coco. L'odeur est fidèle, pas comme une fragrance mais plutôt comme celle d'une noix de coco fraiche. Je l'utilise dans les soins capillaires (nourrit et fait briller les cheveux),dans les déodorants (action anti bactérienne)... autant pour ses proprietes cosmétiques que pour son odeur paradisiaque.

Le printemps arrive timidement et je guette les premières fleurs. Petit à petit, j'apprends à les connaitre et à les reconnaitre (merci Cristine).... tout en réfléchissant à mon prochain hydrolat.

Et vous, avez vous déjà attrapé le virus de la distillation ?

Si vous fabriquez déjà vos propres eaux florales, merci de partager vos expériences et de me dire vos préférés.

Isy

 

Savon doux au cidre brut

Savonnerie

Par atelierdemichele

          J'adorerais aimer ça.

J'ai tenté partout où il s'en trouvait, du brut, du doux, du fermier, du pasteurisé, du bio, du bouché, du vulgaire encapsulé : à la ferme en Normandie, en Nouvelle Zélande, sur le parking du ferry en Angleterre, chez des amis... Mais à chaque fois, ça ne passe pas.


Je trouve que ça sent l'étable.

La seule fois où j'ai fugitivement éprouvé un sursaut d'âme en y trempant les lèvres, c'était une bouteille offerte gentiment par le père d'un copain de mon fils (vous suivez?) en échange de confitures, baumes et autres savons faits main par Mimi même.

"Chez nous aussi, on a des choses fait maison, vous verrez c'est très bon, ça vient de chez moi"


J'ai trouvé que ça sentait le vécu, la bouteille était recouverte de moisissures, elle était emballée dans un vieux torchon qui sentait la cave.
Mais comme j'étais sensée ne pas aimer ça, je n'en ai eu qu'une gorgée. Le temps de me dire que finalement, celui ci ... et bien il n'y en avait plus!

 

DSC05469Le tampon vient de chez Omar

 

 

         Mais j'adorerais aimer ça et je n'arrive pas à savoir pourquoi ça doit être bon. Ce n'est ni une boisson chic comme le Champagne, ni de la pure minéralité comme le Chablis que j'adore tous deux ...

A l'occasion d'un réveillon avec les propriétaires d'une ancienne cidrerie, j'en ai encore rêvé. Comme ça doit être sympa de faire du cidre avec ses propres pommes!

Du coup, à mon retour, j'ai poussé la porte d'un caviste et j'ai dit avec emphase "Monsieur, surprenez-moi!" (si mon mari m'entendait...).

Je suis ressortie de là délestée de quelques euros avec en mains une bouteille même pas jolie. Vaguement rustique peut-être mais un bon marketteur peut te faire croire que la pomme vient de tomber à tes pieds avec une étiquette. On ne me la fait pas sur une telle boisson.

 

         Un soir venu, mon époux débouche la bouteille, verse le breuvage doré dans un verre à pied (je suis snob avec les boissons alcoolisées), me renverse sur le canapé  et nous goûtons.

"ça sent l'étable?
Ou    i "

 

DSC05470

             

              Bon, j'arrête de vous raconter ma vie, le breuvage qui devait m'étonner a fini ses jours dans un savon dont la formule sans palme est lapidaire.

Voulant observer la couleur que donnerait le cidre, j'ai choisi des huiles claires ou raffinées.
Je n'ai pas parfumé...

 

Formule du savon au cidre

- 40% huile d'arachide raffinée
- 30% huile de coco
- 25% blanc de boeuf
- 5% huile de colza raffinée

Réduction d'eau et soude pour un surgras de 8%
Cidre brut débullé à la fourchette (100g pour 1kg d'huiles saponifiées) en quantité suffisante pour compenser la réduction d'eau

4 capsules de vit E
Inclusions de savons colorés aux micas

 

 DSC05526

 

 

           J'ai ajouté le cidre juste après le mélange d'huiles et soude dès que la texture s'est uniformisée. Il faut bien entendu retirer la quantité de cidre de celle de l'eau utilisée pour dissoudre la soude.

Le cidre n'a pas été longuement débullé comme je l'avais fait avec le savon à la bière Guinness, il s'en suit de bien malheureuses bulles à travers le pain. La couleur beige-rosé est tout de même jolie.

J'aurais dû mixer le cidre et le laisser 2 ou 3 jours au réfrigérateur avant de fabriquer le savon.

 

 

DSC05527

 

Oserais-je le dire?

"ça sent l'étable?
Ou   i"

Détox faciale gommante

Soins du visage

Par atelierdemichele

             Un gel gommant offert par Emadra qui n'a pas publié sa formule ici (je sors la piquouze?).
Il m'a donné envie de fabriquer un soin gommant aux perles extra-fines de jojoba que j'adore.

Certains sont adeptes de la détox juste après les fêtes, d'autres le font plutôt au printemps. Interne, externe, phyto, aroma, artichaut, radis noir, bouleau?

On fait comme on veut bien entendu. Le soin détox facial est une crème gommante fine. Je voulais une texture légère qui tranche un peu d'avec mes habituels masques à l'argile dont les parfums me déçoivent toujours.

 

DSC05513En tubes, c'est mieux

 

           Qui dit texture fine, dit esters de sucre par exemple. J'ai donc repris un émulsifiant de Biowell cosmetic dont j'ai si peu parlé sur ce blog et qui peut donner cela.

Le plantec HP10 dont l'INCI : Sucrose Polystearate (and) Cetearyl Alcohol (and) Olea europaea (Olive) Oil Unsaponifiables indique qu'il contient:

. un ester de sucre
. un épaississant (alcool cétéarylique)
. des insaponifiables de l'huile d'olive.

Il est très facile à travailler. Couplé à l'acide stéarique tel que le montrent les formules du site que j'ai reprises, il permet d'obtenir des textures très pro.

Les émulsions se lestent de Submica FL qui apporte un éclat lusté aux crèmes.

 

            Après coup, j'aurais peut-être dû renforcer la viscosité avec de l'acide stéarique plutôt que de l'alcool cétylique que je préférais pour plus d'onctuosité. Je tablais sur le beurre de tournesol pour épaissir un peu.

Autres soins au Plantec HP10 : Joli minois par Mlk, crème de nuit et masque par Michèle


 

        L'hydrolat de romarin de Lolitarose est issu de sa campagne des Pouilles. Il sent délicieusement bon et elle l'a distillé elle même.

Le romarin est l'une des plantes traditionnellement utilisées pour détoxifier le foie.

En cosmétique c'est un tonique cutané et capillaire, intéressant pour les peaux sujettes aux boutons et autres imperfections. Très anti-oxydant il participe à l'effet détox recherché dans le masque.

J'ai tout vidé dans mon masque mais je n'ai pas oublié d'en goûter un mini godet ^_^ (Bravo Lolitarose, c'est superbe!).

Le lien vers le blog de Lolitarose

 

Formule pour 100g de détox faciale gommante

 

- Phase aqueuse

25g eau de romarin de Lolitarose
25g eau distillée
5g glycérine végétale bio
1g allantoïne
0.3g gomme xanthane

 

- Phase huileuse

5g Plantec HP10 (Biowell cosmetic)
5g huile d'avocat bio
5g squalane d'olive bio
3g beurre de tournesol (Zinette)
3g alcool cétylique

 

- Troisième phase

8g perles de jojoba blanches extra-fines
6g Submica FL
3g huile de chanvre bio
2.5g miel de manuka UMF ou IAA 18+ (Comptoirs et compagnies)
0.8g soothex
0.6g Ecogard
0.5g vitamine E mixed tocopherols
0.3g HE bios soit 9 gouttes pour les 100g de masque

Acide lactique pour ajuster le pH si besoin, mica bleu Jazz qui verdit en pH acide

 

DSC05512Un peu trop fluide à mon goût

 

Mélange d'HE détox  en gttes

5 cédrat bio Herbéus
5 pamplemousse bio Florame
5 baies pures de genévrier Nugier
4 romarin verbenone Sevessence
3 lavande sauvage Moniales cisterciennes de Rieunette
2 cèdre de l'Atlas Sevessence
1 eucalyptus radiata Florame
1 girofle feuille Mélicarom

 

                 Le mélange d'HE contient quelques plantes réputées détoxifiantes du foie ou très anti-oxydantes (cédrat, romarin verbenone, girofle). Le parfum est agréable, végétal mais la note d'eugénol discrète est délicieuse.

J'aime beaucoup car elle ne me rappelle pas le dentiste mais plutôt des senteurs gourmandes de cake que fabriquait ma grand tante avec énormément de muscade. L'HE de muscade contient un peu d'eugénol.

 

                La texture est un poil trop fluide par rapport à ce que j'en imaginais en écrivant la recette, du coup je ne peux pas vraiment laisser poser le masque.
C'est dommage car j'aurais aimé pouvoir profiter des propriétés du miel de manuka que j'ai choisi dans la variété la plus forte en activité non peroxydique.

Je l'utilise une fois par semaine sur peau nettoyée en gommant longuement, je laisse ainsi quelques instant le temps de prendre ma douche puis je rince à l'eau claire.
C'est rapide et efficace mais à réserver aux jours de détox où l'on ne prend pas le temps pour soi.

 

                 Après les fêtes ou après l'hiver, si vous sentez le besoin d'un soin clarifiant toutes peaux, hop hop, choisissez votre formule de crème préférée et transformez la en détox faciale avec :

- des particules gommantes fines
- des huiles essentielles détoxifiantes (citron, cédrat, romarin ABV...)
- des hydrolats idem (romarin ABV...)

Le reste d'HE détox a été dilué dans de l'huile de noisette inodore et utilisé quotidiennement en massage rapide du ventre pendant 10/15 jours ou mieux 3 semaines à raison de 5 gouttes.

 

                Le gommage coloré donne vraiment la sensation d'une vraie légèreté surtout s'il est associé à des drainages lymphatiques, du sport, de l'hydrolathérapie et/ou de la phytothérapie.

Moi je m'offre tout ça plus une séance unique de drainage manuel par le kiné. Pourquoi unique dit-il ?  ^_^

Et vous quelle est votre détox préférée?