Savon Home

Savonnerie

Par emadra

A yé
I’m satisfied
I'm happy, so happy

Terminé les piquouzes Michèle
Terminé mes jérémiades  «d'insatisfactattitude»
Les amies vous avez eu beaucoup de constance de m’écouter et m’encourager vaillamment sans lassitude.

 

Bon sang !
Ouf il était temps !

Oui 9 mois !
9 mois comme une grossesse !

C’est long, trop long et laborieux, très laborieux !
Pour accoucher d’un savon conforme à mes désirs.

 


IMG_2735

La cure n'étant pas terminée, home a été offert emballée dans une enveloppe de feutrine

C’est à dire,

Un savon épuré comme j’affectionne, en forme de maison.
Même si je n’ai aucun succès en librairie comme ces deux femmes formidables Toni Morrison ou India Mahdavi

De couleur beige sans intégrer de colorant.
Parce que ma maison est douce mais simple, accueillante et chaleureuse, à mon image quoi ^^^

Nan je blague !
Pour s’harmoniser avec la couleur de ma salle de bains qui est … beige, pardi ;)

Doux et agréable, en compagnie de l’indispensable huile de ricin.

Avec forcément une synergie agréable et soutenue.

 

Et quid de la trace fine, car oui, je suis une handicapée de la trace fine.

Vous savez, ce petit truc indispensable, vital-capital-essentiel, qui vous permet de prendre le temps nécessaire pour remplir avec amour et no stress les petits moules afin d’obtenir un savon bien lisse sans la complicité du bistouri de mes meilleurs potes, à demeure donc depuis 9 mois, Sean et Christian

Même si je leur trouve un certain charme physique, notamment pour le beau brun, mais comme ils ne me sont plus d’une quelconque utilité, je les ai éconduits avec davantage d’élégance, que ces mufles avec leurs conquêtes ! Et toc !

Car je triche un peu mais pas tout à fait, bah oui j’ai le droit !

 

Pour mieux maîtriser ma trace, ok je compte Jazz, mais pas que ;)

J’augmente un peu ma quantité de liquide, certes pas au maximum mais parfois si presque, en fonction de la formule.

Puis, ils bivouaquent un peu plus longtemps emmitouflés de leurs corsets de survie dans une couveuse capitonnée de plaid bien douillet.

Ainsi, point de cendre de soude.

 

 

IMG_2732

 

Formule du savon Home

- 30% coprah bio
- 20% karité de Michèle
- 30% menthe marocaine sur olive bio
- 14% benjoin, vanille, menthe marocaine sur arachide
- 6% ricin bio

Soude pour surgras de 5%
Infusion de menthe marocaine et eau déminéralisée

Surgras additionnel de 3%
EPP
Vitamine E
Poudre de lait d’amande dans 4% d’infusion de menthe marocaine

 

Synergie d’huiles essentielles

- teinture de palo santo (sublime cadeau nirvanesque de Venezia)
- patchouli Fraise & Quattrone
- Benjoin Herbéus
- menthe verte bio
- cèdre atlas bio
- orange amère bio
- absolue labdanum

 

Quelques pistes pour réaliser un savon beige sans colorant

- Des infusions, tu feras, ne serait-ce que pour humer comme ici le fabuleux parfum de la menthe marocaine, un délice.

- Des macérats, tu privilégieras, même si je ne suis pas certaine que le parfum ténu tienne tête à « gloutonne ».

- Des huiles essentielles colorées, tu choisiras en favorisant les notes de fond, peu volatiles et donc fixatrices : benjoin, patchouli, sauge, vétiver, CO2 d'iris ...

 IMG_2722

IMG_2723

 

 

J'adore les jolies histoires, racontez-moi votre premier savon ou un autre ou plusieurs que vous affectionnez particulièrement, car il(s) représente(nt) un moment particulier, une personne, un parfum ...

 

Pour la beauté des yeux, ces magnifiques blogs Kokoruri et Sapo-onis.
Et celui-ci aussi avec de belles idées d’emballages.

Le savon beige, ça c’est fait !

Vous savez quoi, maintenant, je voudrais un savon blanca, un savon rosé, un savon verdet, un savon bleuet noiré … et aussi un savon grisé & blanco et … et pourquoi pas un savon euh … vais réfléchir …

Vous me suivez?  Non? Moi, non plus !

Pffff, mon cœur d’artichaut savonnesque me perdra ! 


Gelée exfoliante douceur à la gomme konjac

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Konjac or not konjac?

Un gélifiant que j'aime bien pour fabriquer des masques douceur que l'on peut masser, à laisser poser éventuellement la nuit et qui m'a été très utile lors de ma dernière révolte face aux CRS à la médisance.

Emadra ne l'apprécie pas beaucoup.

 

          J'ai eu envie de fabriquer un masque exfoliant sous forme de gelée douce afin de lui faire tester. Elle ne doit pas jouer au bon public mais dire ici en vérité vraie, ce qu'elle en a pensé.

Je l'ai dosé a minima (0.5%) face à un autre gélifiant (0.2% d'amigel). Juste assez pour que ça tienne sur le visage le temps d'exfolier.

FD_Labaroline expliquait dans sa recette de masque détox qu'elle aime exfolier puis laisser poser le masque quelques minutes le temps de profiter des bonnes choses qu'elle y a mises.
La texture de cette gelée s'y prêterait bien.

 

           La coloration est pâle et chic (Miss Ed est aussi comme ça pâle et chic).

Toutes ces femmes qui fabriquent leurs cosmétiques ont un chien fou si vous les voyez en vrai.
Elles semblent simples, abordables, drôles, sérieuses, obstinées, généreuses... et ont ce chic fou qui tient au grain qu'il faut pour se lever un matin et se mettre à faire ses produits de beauté avec une passion qui confine à la folie douce. Moi je ne suis pas comme ça.

La couleur disais-je donc, est simplement due à l'huile de jojoba golden mise en mini quantité (3%) pour adoucir un peu la texture et la rendre glissante.

Une couleur vert pâle sera obtenue avec de l'huile de chanvre, de l'huile d'avocat, une goutte d'HE de matricaire...
Une couleur rosée sera obtenue avec de l'huile de millepertuis, un macérat de racines d'orcanette...
Une couleur orange pâle sera obtenue avec un macérat de graines de rocou, de l'huile de germes de blé, des extraits CO2 de carotte ou d'argousier...

 Ne pas oublier de les accorder à celle de vos particules gommantes

DSC05585

 

        Dans  le parfum, j'ai voulu dompter mon gel d'hydrolats pas faciles avec des notes dominantes : du jasmin, des feuilles d'agrumes dont je suis totalement f°Lle-dinGoO (petits grains bigaradier et mandarinier) ainsi qu'une pointe de vert (du myrte corse magnifique, magnifique...).

Mélange d'HE (en gouttes)

5 Petit grain mandarinier Fratini *
5 Petit grain bigaradier bio
4 Myrte vert Fratini
1 Absolue de jasmin grandiflorum

J'adore!

* le PG mandarinier est photosensibilisant, ne pas s'exposer au soleil après ce gommage. Le faire idéalement le soir avant le coucher.

 Les huiles essentielles corses de José Fratini découvertes grâce à FD sont de très, très  grande qualité. Ce n'est pas péché que d'acheter des huiles essentielles, hein Dieu?

 

Formule du gel exfoliant douceur
En grammes ou %

 - Phase A
1 allantoïne végétale
25 eau de source


- Phase B
50 HA de jasmin bio (Bilby and Co.)
10 gel d'hydrolats à 2% de gomme amigel (les utiles de Zinette)
3 HV de jojoba


- Phase C
5 glycérine végétale
0.5 gomme konjac (Bilby and Co.)


- Phase D
5 perles de carnauba
2 soothex
0.6 ecogard
0.5 HE (15 gouttes pour 100g)
0.4 vitamine E

Acide lactique pour ajuster le pH

 Mode opératoire


- Préparer la phase A et faire tiédir à 50° au bain marie pour dissoudre l'allantoïne
- Préparer la phase B dans un autre bécher désinfecté et bien mélanger à la cuillère magique, ajouter à la phase A, bien mélanger et laisser au bain marie chaud mais éteint
- Dans une mini coupelle, peser la phase C, bien mélanger en une pâte épaisse à couler lentement et en mélangeant bien au bécher A+B maintenu dans l'eau chaude
Le gel se forme rapidement
Retirer du bain marie et malaxer à la spatule jusqu'au refroidissement
- Ajouter les ingrédients de la phase D un à un en mélangeant bien entre chaque ajout, mesurer le pH et ajuster à l'acide lactique si besoin ainsi que l'eau perdue
- Conditionner en pots ou mieux en tubes

DSC05587

 


Le gel d'hydrolats à la gomme amigel

Les gels d'aloé véra maison sont faciles à préparer et très pratiques quand on veut s'éviter de peser de petites quantités de gommes. Il suffit de choisir la gomme que l'on préfère (xanthane, konjac, amigel, carraghénanes iota ou mélanges de tout cela). Ils permettent de profiter à la fois des propriétés de l'aloé véra mais aussi de celles de la gomme lorsqu'elle est riche en polysaccharides extra-hydratants (carraghénanes, amigel par ex).

J'ai terminé mon paquet de gomme amigel et mon flacon de jus d'aloé véra bio en réalisant un gel d'aloé à 2% de gomme amigel qui a été utilisé en totalité dans de nombreuses formules publiées ici.

Comment fabriquer du gel d'aloé véra ?

Pour ce masque exfoliant, j'avais fabriqué un gel d'hydrolats avec deux hydrolats aux parfums particuliers. Ne les ayant que peu utilisés depuis l'achat, il était temps de les valoriser pour ne pas risquer de les perdre.

 

Formule du gel d'hydrolats à 2% d'amigel

40% hydrolat de nard
57.40% hydrolat de petit grain oranger
2% gomme amigel (les utiles de Zinette)
0.6% ecogard

Tiédir les hydrolats au bain marie, ajouter la gomme en pluie tout en mixant fortement pendant quelques instants.

Mélanger au cours du refroidissement à l'aide d'une spatule en silicone, ajouter le conservateur à froid. Conditionner idéalement en tubes et conserver au réfrigérateur surtout si vos hydrolats sont un peu vieux.

Ce gel est relativement compact et est très facile à prélever et diluer dans la phase aqueuse.

 

Pourquoi 2% de gomme et pas 1%?

On fait comme on veut bien sûr! 2% permettent de n'utiliser qu'une petite partie de la formule donc nous n'avons que 100 parts. Cela permet d'en incorporer seulement 10 à 15 parts dans la phase aqueuse d'une émulsion laissant encore plein de place pour autre chose.

10g de gel correspondent à 0.2g d'amigel et 15 g à 0.3g d'amigel, soit ce qu'il faut pour stabiliser l'émulsion.

 

 

 

DSC05584Alors Miss Ed, konjac or not Konjac?
J'ai oublié ma piquouze alors tu peux ouvrir ton coeur ^_^

 

 

Gel respiratoire

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

            Je croyais qu'ils n'aimaient pas le gras.

"On n'a jamais dit ça", "tu penses toujours des trucs qui ne sont pas vrais", "voilà tu racontes encore qu'on n'aime pas ça alors qu'on n'a jamais dit ça", "mais moi j'aime bien le gras"...

Pfiouuu, je vous le dis, le petit grand de moi est versatile. Multiplié par 3, certains jours je ne sais plus où j'habite.

 

          Ce qui occasionne tant de discussions, c'est le soin aromatique respiratoire pour l'hiver.

Entre celui qui tombe malade et qui ne veut pas de phyto, celui qui aimerait que je le masse parce que lui, il n'a pas eu de massage depuis longtemps, celui qui ne supporte pas l'idée du massage, celui qui descend en deux jours le stock de mouchoirs soigneusement empilés pour la saison... il me faut quelques soins d'avance.

 
          
DSC05382Bon je le fais sous forme de gel, ça me changera les idées ^_^

        

            La molécule active principale de la formule est du 1.8 cinéole (anciennement eucalyptol) qui pourrait presque être l'unique "médicament" des voies respiratoires et une excellente alternative aux antibiotiques.

Même pas automatiques, ils sont encore trop prescrits dans les troubles ORL banaux.

 

 Le 1.8 cinéole se trouve dans les huiles essentielles d'eucalyptus globulus et radiata, de ravintsara, de niaouli, de romarin à cinéole, de myrte commun, de cajeput, de pins maritime et sylvestre, de sapins ...

Ces trois derniers sont moins mucolytiques et plus expectorants que les autres.

Ces HE à 1.8 cinéole doivent être utilisées avec prudence chez l'enfant de moins de 7 ans.

 

         Le 1.8 cinéole fait tout ce dont on a besoin quand on attrape de vilains virus respiratoires l'hiver:

- anti-infectieux (virus, bactéries)
- fluidifiant bronchique
- expectorant
- tonifiant
- anti-inflammatoire
- décongestionnant

 Source : "Le guide Marabout des huiles essentielles" Fabienne Millet, Ed Marabout

 

         En cherchant ce qui ferait la différence cette année, je suis tombée sur l'huile essentielle d'anis (vert?) mais je n'en ai pas. Vous pouvez croire ça que je n'ai pas d'HE d'anis vert! Incroyable... 

Par contre, j'ai de la très bonne huile essentielle de badiane (anis étoilé ou Illicium verum), délicieusement parfumée.

Elle fait approximativement la même chose sur l'appareil respiratoire.

Peu répertoriée dans les livres d'aromathérapie, je n'ai pas trouvé beaucoup d'indications sauf dans le livre de Franchomme et Pénoël (L'aromathérapie exactement, Ed. Jollois) que je n'apprécie pas d'ordinaire : "toux spasmodiques, bronchites asthmatiformes"

Elle est contre-indiquée chez l'enfant, la femme enceinte et dans les mastoses ou cancers.

 

Mélange d'HE respiratoires (en gouttes)

25 eucalyptus citriodora (Myrtea)
20 lavande fine altitude (Florame)

20 romarin camphre/cinéole (Essenciagua)
20 eucalyptus radiata (Sevessence, il est magnifique!)
15 saro (Astérale)
15 ravintsara (Astérale)
15 badiane (Bilby and Co.)
10 tea tree (Sevessence)
10 pin laricio  (Vitalba)

 

           La badiane apporte une petite note gourmande aux senteurs médicinales, ce qui n'est pas pour mécontenter mon boys' band qui n'a jamais dit ça.

Quoi ça? Et bien qu'ils sont de la tribu des nez délicats en plus de ne pas aimer le gras. J'invente toujours, vous savez bien  ...

Je couple un gélifiant (le konjac) que je trouve formidable pour masser avec le minimum de simulgel, émulsifiant synthétique qui assure au long cours l'émulsification des 5% d'HE et 2% d'esters huileux.

 Ne pas "sur-masser" si la peau a l'habitude de pelucher avec les gommes, ce gel est très pénétrant après avoir glissé quelques instants. Certains gélifiants comme l'amigel ne peluchent pas.

 

L'équivalent d'une mini-noix de gel se masse sur le dos et la poitrine en débordant largement sur la gorge et l'arrière des oreilles dès le début des symptômes pendant 5/6 jours.

Si les symptômes persistent, on consulte évidemment.

 

DSC05383

 

Formule 2013 du gel aromatique respiratoire

 - Phase A
46.80% hydrolat de chanvre
(Dans ma nature
40% hydrolat de niaouli calédonien (merci Catherine)

Faire tiédir légèrement au bain marie

 - Phase B
3.5% glycérine végétale bio
1.5% gomme konjac

Diluer la gomme dans la glycérine en un mélange uniforme et épais
Introduire sous agitation dans les hydrolats tièdes pour former un gel 

- Phase C
0.2% simulgel (ou sodium acrylate plus)
2% Coco caprylate (huile estérifiée, non grasse, glissante)

Introduire le simulgel dans le gel, bien mélanger avant d'ajouter l'huile estérifiée

- Phase D
1% Ecogard
5% HE soit 150 gouttes pour 100g de gel

Introduire le conservateur dans le gel froid puis les huiles essentielles en mélangeant bien entre chaque ajout
Rectifier éventuellement l'eau perdue au chauffage

pH à vérifier en cas de modifications de la formule
Mettre idéalement en tubes (mais il tient en pots) et  étiqueter

Cette formule est à réserver aux adultes et aux enfants de plus de 12 ans 

 

 

DSC05383

 

 

Formule d'un gel aromatique antitussif
Formule du baume "Atchoum" de Sealaha (quel talent!) avec un lien vers son baume respiratoire à la badiane (extrait alcoolique)

 

 

  Idées de substitution

 

- La gomme konjac peut être remplacée par toute autre gomme pure ou en mélanges (cellulose, xanthane, amigel, carraghénanes...) en prenant garde à assurer la stabilité avec un bon émulsifiant (1% d'ester de sucre ou de cétéaryl glucoside par exemple). Les tubes doivent tenir tout l'hiver sans déphasage.

Au cas où vous ne le sauriez pas, moi j'adore mélanger les gélifiants naturels et le simulgel chimico-chimique.

- Le coco caprylate (Coco silicone Aromazone)  peut être remplacé par un autre ester huileux (coco fractionné, dicaprylyl carbonate...) ou par une huile végétale pénétrante (noisette inodore, c'est pas gras la noisette ^_^).

J'ai choisi le coco caprylate car il reste un peu plus longuement en surface de l'épiderme et permet donc d'allonger le geste de massage.

- Les hydrolats de chanvre (peau sensible) et de niaouli (respiratoire) peuvent se remplacer par des hydrolats de lavandin, lavande, romarin à cinéole, thym linalol...

- Les huiles essentielles (HE) peuvent ne comporter que des HE à 1.8 cinéole comme l'eucalyptus radiata et le ravintsara.

- Le gel peut être interprété pour les enfants uniquement avec des hydrolats sans aucune HE. Ou alors les huiles essentielles seront choisies et dosées en fonction de leur âge.

- Interprétations possibles de cette architecture de gel : gel de massage à l'arnica, gel anti-gratouillis lavande-camomille, gel anti-moustiques, gel antalgique muscles endoloris, gel anti boutons ...

On fait tout ce qu'on veut quand on fait-maison !

 

Pourvu que l'hiver s'en aille sinon je quitte la France et j'émigre dans un pays belge chaud.  J'en suis à ma 3è fournée faite complètement à l'identique.
J'ai bien fait de croire qu'ils n'aiment pas le gras ^_^

 

Savon Kanda&Rando : Savon tigré au liseré rouge

Savonnerie

Par atelierdemichele

              Quand j'ai vu la création Tiger stripe d'Elle06 avec un lien vers ce type de savons tigrés, j'ai adoré cet effet visuel. De lien en lien, je suis tombée sur l'un d'entre eux avec un liseré rose qui m'a fait penser aux tableaux de mes amis Christine et Kanda.

Styles différents mais tous deux véritables artistes peintres.

 

Elle (Rando) est douce, délicate, effacée mais son sourire et ses yeux dégagent parfois une gaieté insoupçonnée qui se lit dans ses couleurs de prédilection.
Lui (Kanda) ne peint qu'en noir et blanc, il est sombre, ombrageux mais rieur malgré tout.

La galerie Imaginéo a eu la belle idée de réunir leurs tableaux dans une exposition joliment nommée "Kanda et Rando. Dialogue".

Je sais c'est toujours à Paris qu'il y a tout...
Courez-y, rincez vous l'oeil et aérez votre CB autrement qu'avec des ingrédients pour cosméteuses accros!

 

 

 

DSC05578

 

 

                La technique pour fabriquer le savon est simplissime. Il faut une formule claire qui ne trace pas trop vite et laisse le temps de couler alternativement le blanc et le noir (pour Kanda) en une ligne légèrement latérale par rapport au centre du moule rectangulaire.

En arrivant à la fin, j'ai coulé ma pâte rouge (pour Rando) et terminé avec l'alternance blanc et noir.

Voici le lien chez Amy Warden qui démontre parfaitement comment faire.

 

Formule du savon Kanda&Rando

35.50% huile d'arachide
25% huile de coco bio
25% saindoux
9.5% blanc de boeuf
5% huile de ricin bio

Eau et soude pour un surgras de 7%
Soie tussah, charbon de bambou, mica rouge rubis, EPP concentré

 

                   Pour une formule végétale blanche qui mousse, soit dure et trace doucement, il suffit de remplacer les graisses animales par des beurres durs clairs (mowrah, palme, karité raffiné, beurre de mangue ...).

J'évite karité brut et cacao qui donnent un savon beige clair plutôt que blanc.

Ma formule de savon sans palme est curieuse car je voulais terminer la pochette de blanc de boeuf qui faisait exactement 95g. J'ai ajusté avec les autres huiles.

 

 

DSC05577

DSC05580

 

             

             Sur la photo on peut voir les lignes très minces du bas du savon réalisées à la trace fine. La pâte épaissit au fur et à mesure des manipulations et l'on voit vers le haut les bandes plus larges liées à la trace épaissie. Tout est question de doigté...

Partie pour faire la saponification à la main, j'ai dû mixer sans débuller tant j'étais pressée de débuter les zébrures avant une trace trop franche. Je ne vous mets donc pas la possibilité de voir les photos en grand, elles montrent une surface peu lisse et bulleuse très visible quand même.

Tout cela est fort regrettable pour ma réputation de fille douée ^_^

 

 

DSC05575

Découpe transversale

 

        J'adore cette méthode! Et vous?

             

Crème anti-âge au P3R

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Aucun de mes essais au Neocare P3R (Blend of Polyglyceryl-3 Polyricinoleate) n'a été publié ici.

A l'époque (en 2010), Moune m'en avait envoyé un peu à partager avec mes copines. J'évite de parler d'ingrédients difficiles à obtenir et mes essais étaient restés dans mon carnet.

Aujourd'hui le P3R est trouvable en France chez Zinette et chez Lili's bubble dream (Kayacaramel).

 

        Le colis de Moune était suivi d'un mail avec le lien vers la fiche technique de Copaïba.be.

Nous devions y trouver les diverses recommandations pour obtenir une véritable crème stable : Co-émulsifiants VE ou GMS, olivem 900 (sorbitan olivate ou cire olive protection), cire de ricin, sel d'Epsom (sulfate de Mg), HV recommandées et leurs % maximum...

Moune qui est très suspicieuse (si, si ^_^) tenait absolument à acheter le sulfate de magnésium chez Copaïba et non à la pharmacie.
Tu comprends, là je suis sûre que c'est le bon sulfate de magnésium qu'il faut pour le P3R!

Elle m'en a jeté dans une enveloppe à partager avec "mes copines parisiennes".

 

DSC05549

 

         Mais où est la cire de ricin?

Hein la cire de ricin qu'il faut pour stabiliser à coup sûr sans trop de gras durs? Ben... j'en ai moi de la cire de ricin. Je lui en envoie et j'en distribue aux copines (quel trafic d'ingrédients je vous dis!).

Chacune a fait ses essais de son côté avec la même déception : le P3R donne facilement des fluides, plus difficilement de véritables crèmes si l'on ne respecte pas un certain nombre de contraintes. Et selon les formules, elles ont tendance à rester sur la peau comme une colle avant de pénétrer.

C'est l'effet ripolin comme l'a baptisé Venezia. Il diminue un peu au fil du temps mais tout de même c'est inacceptable. Vous l'avez peut-être déjà observé avec certaines crèmes solaires ou des pâtes pour fesses de bébés qu'il faut étirer, sont brillantes et blanchâtres avant de pénétrer.

La crème de Mlk chez Venezia avec mes essais en commentaires sans formules
Autre
crème au P3R de Venezia et ses nouveaux beurres corporels
Les essais de Lolitarose (as-tu supprimé ton ancien blog?)

 

          Vous trouverez des essais multiples chez Irène et Colchique qui se sont affranchies des recommandations du fournisseur et ont néanmoins réussi de très jolis soins dont elles sont ravies.

Tous les essais sont bons à prendre pour faire avancer les réflexions des uns et des autres.

Les trois   laits au P3R  d'Irène
Les différentes crèmes au P3R de Colchique

 

            Les émulsions eau dans huile sont délicates à fabriquer. Elles obéissent à des règles particulières de formulation que je décrirais de très délicates à théoriser.

Ce qui fait que vous ne trouverez que très peu de documentations à ce propos et même en mettant en oeuvre de façon très stricte ces recommandations, vous pouvez rater votre crème.

Je trouve que ce sont des émulsions vivantes au vrai sens du terme puisqu'elles évoluent comme elles veulent et fort rapidement pendant la fabrication.

Mais toutes à peaux matures, nous nous sommes extasiées sur l'action hydratante géniale de ces émulsions.

Il n'y a pas de honte à avoir, une peau mature a besoin de conserver son hydratation peut-être plus que d'utiliser des agents hydratants. Et ça seules les émulsions eau dans huile le font à merveille, je dirais quasiment sans actif.

 

Les émulsions au P3R grâce à leur faible évaporation

- restent plus longuement sur la peau
- la protégent plus efficacement de la déshydratation
- permettent une plus grande pénétration des ingrédients actifs
Elles peuvent être réalisées à froid si aucun des composants ne doit être fondu (comme je mets toujours de la cire de ricin, c'est foutu!)

 DSC05550

 

 

Formule de la crème anti-âge au P3R (%)

 

1.2 olive protection (Aroma-zone), 1.8 P3R, 1.8 GMS (glycéryl mono stéarate), 0.5 cire de ricin, 6 huile de pracaxi bio (Bilby anc Co.), 6 huile de jojoba, 9 huile de macadamia inodore (Zinette), 2.5 beurre de karité du Bénin


31 eau de source, 30 HA, 3 glycérine végétale bio, 3 Rice NS, 0.8 sulfate de magnésium, 0.2 amigel, 0.6 allantoïne végétale (Zinette)


0.6 Ecogard, 1 acide hyaluronique en gel, 0.5 teca poudre (Zinette), 0.1 vitamine E mixed tocopherols, 0.4 HE

Rectifier l'eau perdue au chauffage à 75/80° sinon la crème sera plus épaisse et plus fragile puisqu'il y a un % de phase aqueuse idéal (65/85%)

 

 

           Mes préférences

Après lectures de la fiche fournisseur (dossier de présentation très détaillé) et divers tests personnels. Pardonnez la lecture qui s'avère difficile, j'ai tenté au maximum d'être synthétique.

 

1 - Une crème plutôt qu'un fluide
Pour augmenter la viscosité : co-émulsifiants glycéryl monostéarate (GMS) plus viscosant que d'autres co-émulsifiants + cire  olive protection

Les deux ensemble permettent de diminuer les % d'émulsifiants totaux tout en maintenant la stabilité.

 

2 - Une phase grasse de 20 à 25% maximum
avec de l'huile de macadamia, du jojoba et du beurre de karité (évidemment!).

Il se trouve qu'à part le squalane, les huiles de macadamia et de jojoba aident à augmenter la viscosité. Même chose pour les huiles de coco fractionné, de germes de blé...
Il est important de bien choisir sa phase huileuse.

 

3 - Une stabilité de la crème dans le temps : Cire de ricin
mais aussi cire de carnauba, cire d'abeille et stéarate de magnésium expérimenté par Colchique il me semble.
Je n'ai testé que la cire de ricin.

L'autre ingrédient majeur est l'ajout d'électrolytes sous forme de sulfate de magnésium (sel d'Epsom) de 0.7 à 1%.

 

4 - Pas ou peu d'effet ripolin (slipping problem) : Il existerait un rapport idéal entre le % de P3R et celui des HV.

Je n'ai pas trouvé les recommandations très convaincantes. Mon essai actuel est l'un des plus aboutis à ce propos mais je ne peux pas généraliser mes conclusions car soit j'avais le ripolin avec la phase grasse idéale (moins de 20% d'HV), soit j'augmentais un peu mes HV en diminuant le P3R et je ne l'avais pas.

Notre but dans la vie de cosméteuse étant d'utiliser autant que faire se peut le minimum d'émulsifiants et de croiser leurs effets.

J'ai tout de même observé que l'ajout d'amidon (ici sous forme de Rice NS) était souverain pour garder la matité au long cours.

 

5 - Des actifs réduits
à de la glycérine, de l'acide hyaluronique, de l'allantoïne et du merveilleux TECA en poudre.

J'en profite pour développer ce que je pense de l'allantoïne, actif surtout utilisé pour les peaux agressées car il est cicatrisant et apaisant. J'en use et abuse dans mes masques exfoliants pour protéger la peau.

C'est oublier qu'elle est également un bon réducteur des pores.
L'allantoïne est en outre un kératolytique doux, un hydratant, un adoucissant, un lisseur de peau en somme (les peaux déshydratées présentent des rugosités désagréables) dont devraient profiter toutes les peaux matures mixtes déshydratées.

J'utilise la version d'origine végétale par acquis de conscience. L'allantoïne c'est l'allantoïne tout comme la glycérine c'est la glycérine même synthétiques  ^_^

Quand j'utilise des émulsions un peu riches pour les joues et les tempes, il s'en suit une ouverture des pores de la zone T. Quand je respecte les pores, je développe des rugosités et ridules de déshydratation sur les joues et les tempes...
Vive l'allantoïne et le P3R qui me permet de l'utiliser à 0.6% et non 1% comme à l'accoutumée.

 

6 - Un mode opératoire lent et doux

Une fois les deux phases à 75/80°, il faut ajouter l'eau dans les huiles en plusieurs étapes et mélanger doucement à l'aide de la cuillère magique. Je n'ai personnellement eu que des échecs avec le bolide mixer Bamix ou pas.

Dès l'émulsion obtenue (photo 1 en haut à gauche) en maintenant le bécher au bain marie, j'ai abandonné la cuillère magique pour la spatule en silicone pendant 5mn (photo 2 en haut à droite).

Hors du bain marie, j'ai continué le malaxage à la spatule. Je faisais régulièrement des pauses de quelques instants puis je reprenais le lent malaxage jusqu'à épaississement net et refroidissement vers 25°.

Ajout de la 3è phase à ce stade (photo 3 en bas, à gauche) et lent malaxage avec pauses pendant 30-60mn comme le recommande le fournisseur (j'ai fait 60mn à chaque fois que j'ai réussi : photo 4 en bas, à droite).

Un jour mon époux est venu me dire quelque chose de la plus haute importance alors que j'étais concentrée sur mes opérations cosmétiques de haut vol au P3R. Emportée par la discussion, j'ai dû vigoureusement malaxer à la cuillère magique. Tout s'est effondré en un instant sous mes yeux ébahis.

"Mais arrête de me parler, tu as fait virer ma crème! "
"C'est ma faute maintenant. Tu as dû mal formuler, je ne me suis même pas approché de ton bécher!"

Il devait avoir ses règles...

^_^ j'arrête mes bêtises, c'est sérieux le P3R.

 

DSC05553 DSC05554
DSC05555
 DSC05557

Je pense que de nombreux échecs peuvent être dus à la précipitation à l'adjonction de la phase aqueuse et/ou au fouettage intensif et vigoureux pour faire reprendre une crème qui semble instable.

Dans ce message sur une crème à l'olive protection, j'insistais sur ces paramètres importants me semble t-il avec les émulsifiants E/H : Crème de massage à l'olive protection

 

 

            Ma seule déception

Les parfums de mes crèmes au P3R me déçoivent alors que le mélange d'HE pures sent bon.

Certaines huiles essentielles sont assez fidèles (agrumes, absolues, palmarosa, géranium, encens, muscade ...) mais mon mélange préféré Petit grain/ylang vire inexorablement quelles que soient les HE auxquelles je les associe.

Pourquoi?


Une nouvelle huile essentielle?

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par Lippia

En ce week end de fête pascale, marre, marre, marre du gris qui s'éternise, envie de couleur et de lumière, va pour le bleu!

Cette année, les cloches m'ont apporté une nouvelle qui ravira certainement plus d'un amoureux des arômes !
Etant abonnée à une revue scientifique concernant notamment l'aromathérapie, j'ai reçu cette information il y a 2 jours à peine.
Une nouvelle plante aromatique vient semble-t-il d'être découverte à Madagascar!
Une de plus! D
écidément ce pays me fait rêver...

Cette plante aquatique, contrairement aux autres variétés de la même famille est très riche en huile essentielle.
Son odeur très forte à l'instar d'un allium sativum ou d'un allium cepa quoique très différente pourrait incommoder les nez les plus délicats. Cependant cela ne devrait pas l'évincer de notre trousse d'aromathérapie car ses propriétés digestives sont plus que remarquables.
En synergie par exemple avec anethum graveolens, foeniculum vulgare etc.. elle fait merveille après un repas un peu (?) trop copieux... ou peut être après une ingestion massive d'œufs en cette période festive ;)
Sa récolte s'opère très facilement à l'aide de larges râteaux tirés par des barques. Une fois ramenées sur la rive, les fleurs sont récoltées par les femmes du village et amenées à la distillerie. Les plantes elles, sont ensuite remises à l'eau et peuvent continuer leur croissance.
Mais ce procédé à un autre avantage et pas des moindres, il permet une meilleure reproduction car le côté mécanique de la récolte permet aux bulbes secondaires de se détacher et d'aller coloniser d'autres parties du plan d'eau. 
Cette plante prometteuse porte le joli nom de nymphaea lotus ichtys en raison de la forme de ses feuilles.

Tout ceci est évidemment très récent et la production n'en est encore qu'au stade artisanal mais l'IMRA (Institut Malgache de Recherches Appliquées) semble s'y intéresser de près.
La population locale dopée par cet intérêt essaie de se regrouper pour tenter de créer une coopérative et par là même promouvoir le travail des femmes.

Affaire à suivre donc avec le plus grand intérêt !

J'ai demandé mais je n'ai pas malheureusement pas encore reçu l'analyse chimique de cette plante mais dès que j'aurai de plus amples informations je ne manquerai pas de vous en faire part.

Pas encore de photo de cette nouvelle venue mais pour en savoir un peu plus, je vous invite à lire l'article dans son intégralité en consultant le lien suivant: article_Madagascar

A bientôt!

GoM'mask détox

Soins du visage

Par FD_Labaroline

Lorsque j'ai vu ici il y a quelques semaines le détox facial de Michèle, j'en ai fait des bonds de joie dans ma tête. Sa recette me parlait, et pas qu'un peu. Immédiatement, j'ai vu les substitutions possibles car je ne disposais pas de tous les ingrédients. Qu'à cela ne tienne, je la ferai mienne malgré tout.

 

Ne me restait plus qu'à ... Trouver le temps de tambouiller. Et puis lorsque Michèle m'a proposé de poser ici ma version, j'en ai à nouveau fait des cabrioles dans ma tête (oui, j'ai des joies simples !)

Ma version est un gommage masque onctueux, toujours aux perles de jojoba, comme l'original. J'ai essayé, autant que faire se pouvait, de ne dévier de la recette d'origine que pour les ingrédients dont je ne disposais pas. Mais dans le feu de l'action, je me suis quand même un tout petit peu lâchée, mais juste un micro-chouill' !


Mes ingrédients en plus :

Hydrolat de carotte sauvage (de chez Fraisse et Quatronne) excellent régénérant cutané, bonne mine et réveille les peaux ternes. Ma peau aime beaucoup cet hydrolat (j'aime nettement moins l'odeur qui me soulève le coeur...) et j'essaie de l'utiliser mélangé à d'autres, dans des lotions toniques notamment. Et finalement, je l'utilise tous les jours, lui et sa cousine l'HE de carotte. 

Beurre de murumuru en remplacement du beurre de tournesol (beurre nourrissant, parfait pour peaux sèches et je voulais un beurre bien dur pour densifier la crème)

Huile de nigelle (ou huile de cumin noir) anti-infectieuse,  prise en interne, elle est réputée éliminer les toxines. En externe appliquée sur la peau, elle est régénérante et anti-inflammatoire. Je lui trouve une bonne synergie avec l'huile essentielle de carotte ou l'hydrolat (si on n'est pas trop difficile au niveau de l'odeur !)


Palmitate de cetyl, émollient, et épaississant, j'aime bien le glissant qu'apportent les cetyls esters, surtout dans un gommage.

Miel de manuka, parce qu'il s'est imposé comme une évidence. Pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et j'adore sa couleur. 

Mélange d'HE :  romarin à verbenone (3 gtes), pamplemousse (3gtes), genévrier (2 gtes), lavande vraie (2 gtes), cèdre de l'Atlas (2 gtes), citron (3 gtes), carotte (2 gtes).

Les huiles essentielles viennent de chez Fraisse-Quatronne, Astérale ou José Fratini, petit distillateur corse.

 

La recette (50 gr) la colonne de droite représente les grammes.

 

Phase huileuse

hv avocat 5,00% 2,5
squalane 5,00% 2,5
émulsifiant VE 5,00% 2,5
hv nigelle 5,00% 2,5
beurre murumuru 3,00% 1,5
cetyls esters 2,00%

1

 

Phase aqueuse

émulsifiant MF 5,00% 2,5
ha romarin 19,00% 9,5
ha carotte 10,00% 5
glycérine 5,00% 2,5
allantoïne 1,00% 0,5
eau 23,00% 11,5
gomme xanthane 0,40% 0,2

 

Phase 3 (à froid)

perles jojoba 8,00%

4

miel manuka 3,00% 1,5
conservateur (Cosgard) 0,60% 0,3
mélange HE 10 gtes    

 

J'ai utilisé les émulsifiants VE ( glyceryl stearate) et MF (sodium stearoyl lactylate) de chez Aroma-Zone tout simplement parce que je ne les utilise jamais et qu'il faut bien que je les fourgue quelque part... les glisser discrètement dans un gommage-masque me semblait une bonne idée :-)

Non pas que je ne les aime pas, simplement que je n'y pense pas, toute accro que je suis à l'Olivem 1000 ou à la cire olive douceur ((alcool cétéarylique, glyceryl oleate, glyceryl stearate).

 

Gom'mask detox

 Verdict 

L'odeur est légèrement herbacée (elle s'atténue avec le temps), la consistance s'épaissit en 24h et l'application est très agréable. La couleur est bien celle de la photo, un verdâtre peu avenant de prime abord (si l'on n'est pas habitué des crèmes-maison)

J'en fais un gommage-masque (je suis une feignasse, j'aime les produits tout-en-un !) que j'applique généreusement sur peau propre en évitant le contour des yeux, je gomme, je laisse poser 5 mn et je rince. Il est possible de gommer après la pause mais je préfère laisser la peau se reposer et profiter des bienfaits après avoir été bousculée par le gommage.

Finalement, en recopiant cette recette et en la comparant avec l'originale, je me rends compte qu'elle n'est plus guère détoxifiante mais plutôt à la fois nourrissante et anti-inflammatoire, elle nettoie sans agresser. 

J'ai utilisé le reliquat du mélange d'huiles essentielles dans un sérum de nuit, juste un petit mélange d'huiles végétales spécial peaux matures (bourrache, figuier de Barbarie, argan, le tout allégé de jojoba et de caprylyl triglycérides). 

 

 

          Après plusieurs flacons de démaquillants fabriqués à l'Ecomulse ou à la cire n°3, j'ai eu l'envie d'un démaquillant-crème plus épais et plus nourrissant quand la bise est revenue.

Emadra m'a fait tester sa version à l'ecomulse sans tensioactif dont j'ai beaucoup apprécié la rondeur (la formule se trouve en commentaires du lien précédent).

 

DSC05545

 

 

 

        La phase huileuse a été doublée et la proportion d'émulsifiant légèrement augmentée. La part de tensioactif est réduite en quantité et ne contient que du cocoglucoside.

Ce tensioactif doux mousse bien mais la crème démaquillante ne mousse pas. Le coco glucoside est relativement sirupeux donc il "densifie" la texture au final malgré la légère liquéfaction de l'émulsion souvent observée quand on y ajoute des tensioactifs.

Son pH élevé (11.5 à 12.5) demande impérativement une acidification pour respecter le pH cutané. Il a fallu pas mal de gouttes d'acide lactique malgré la présence acide du gel d'aloé véra et de l'hydrolat de la formule.

 

       Une jolie couleur par dessus, un beau flacon simple et givré (Aromazone), moins sophistiqué que dans la première version et c'est fait!

La couleur est obtenue à l'aide d'un extrait de fleurs de clitories offert par Venezia. C'est un liquide bleu indigo très flatteur que j'ai testé en me disant que le pH modifierait la couleur.

Et bien non, c'est un bleu pâle doux et caressant qui va parfaitement bien avec la texture crémeuse de ce démaquillant. J'ai eu du mal à le rendre en photo.

 

DSC05538

 

 

 

      Le parfum est inspiré par quelques senteurs corses : petit grain citron, myrte vert, genévrier, hélichryse italienne, ciste, un macérat huileux de fleurs d'oranger sur olive bio offert par Mlk, notre macératrice en chef dont je sens le halo studieux jusqu'ici.

Je ne saurai trop recommander Vitalba pour l'excellence de ses huiles essentielles corses. J'en suis très fan.

J'ai dosé sagement en HE (0.4% soit 24 gouttes pour 200g de démaquillant) pour garder la douceur espérée.

 

Le parfum bio de Corse

En gouttes
. 8 Immortelle de Corse demeter Vitalba
. 6 myrte vert Vitalba
. 6 petit grain citron Vitalba
. 3 géranium Italie Florame
. 1 ciste ladanière Vitalba

 

Formule du Démaq'corse (g ou %)

 

- Phase A

12 Ecomulse (Bilby and Co.)
10 huile de coco fractionné
10 macérat de fleurs d'oranger sur olive bio de Sicile (merci Mlk)
9 eau de source

- Phase B

20 gel d'aloé véra à 2% amigel
18 hydrolat de genévrier bio
3 glycérine
1 allantoïne

- Phase C

15 cocoglucoside (les utiles de Zinette)

- Phase D

1 vitamine E mixed tocopherols
0.6 Ecogard
0.4 HE soit 12 gttes pour 100g

Acide lactique impératif pour ajuster le pH à 5/6
Hydro-alcoolo-glycériné de fleurs de clitories (merci Venezia) pour la couleur désirée

         

        Le nettoyage du visage est doux, glissant et vraiment onctueux. Pour les températures hivernales, j'adore.

Pour les peaux mixtes ou normales, le démaquillant à la gelée royale est parfait.
Pour les peaux matures, sèches ou pour un effet cocoon, ce Démaq'corse est divin.

Je le malaxe longuement sur le visage maquillé, une goutte d'eau pour émulsionner tout ça et je passe une éponge konjac humidifiée et essorée en massages appuyés. Splash d'eau, re-démaq'corse pour le plaisir, rinçage, séchage et crème ou oléo-sérum. On se demande ce que je fais dans cette salle de bains!

J'ai toujours évité les éponges diverses et variées sur le visage. Je les ai toujours trouvées irritantes et je réserve la lingette microfibres humide pour le seul démaquillage des yeux. Jusqu'au jour où je suis tombée sur une éponge konjac chez Bazar bio.

Eponges konjac chez Dans ma nature

         

DSC05546

 

          Les éponges konjac sont très douces, moelleuses et nettoient tout de même parfaitement. Elles m'ont tant plu que je les utilisais pour émulsionner l'huile pré-savonnage toujours en duo avec la microfibre réservée aux yeux.

Elles marchent aussi parfaitement avec ces démaquillants lactés ou crémeux. J'ai abandonné mes savons de beauté...
Pour l'instant ^_^

 

Baume de jojoba au monoï de Taravao

Soins des mains et des ongles

Par atelierdemichele

         Pour les mains et les ongles, rien ne vaut un baume onctueux,  nourrissant et glissant pour masser longuement paumes, doigts et cuticules.

En cet hiver languissant, le délicat monoï  ramené à deux reprises dans ses valises par ma copine C. depuis la presqu'île de Taravao sera parfait pour cela.

Si proche et pourtant assez loin de Papeete pour  ne pas en ressentir la frénésie, c'est une espèce de bocage normand au creux de Tahiti, niché au milieu du Pacifique.

         

          Le baume sent juste assez le monoï pour que nos sens s'envolent vers l'été. Rien ne m'est plus odieux qu'un monoï puissant et entêtant. Signe d'un parfumage massif ou d'une oxydation, il me fait l'effet de sentir.

Oui sentir ... vous savez, quand l'odeur est indéfinissable, présente et désagréable. Celui-ci est juste assez parfumé mais pas trop.

Je choisis de le marier avec du jojoba tout aussi exotique et dont l'effet glissant est formidable dans les produits de massage. Il lubrifie sans donner l'impression de gras totalement rédhibitoire pour les mains.

 

 DSC05535

 Onctuosité au rendez-vous

 

         Dans certains baumes c'est la cire de jojoba que je préfère. On en parle malheureusement trop peu alors que c'est un sublime ingrédient très assouplissant de la peau.

J'ai testé de très nombreuses cires artificielles (cire d'amande, d'abricot, de mimosa, de son de riz, de chanvre ...) mais je trouve des propriétés particulières à cette cire de cire.

J'achète souvent l'huile de jojoba chez les Robin des Bois par souci d'équité. J'adore leur slogan, "ils agissent pour la protection de l'homme et de l'environnement", marre de toujours sous-entendre que l'homme ne fait pas partie de la nature à protéger!

Outre l'huile et la cire, j'utilise souvent les perles de jojoba pour gommer. Si le jojoba karité n'existait pas, il faudrait l'inventer...

 

 

          S'il y a trois cires à avoir dans sa trousse d'ingrédients, sans hésiter, j'y mets :

- la cire d'abeille en feuilles de Bilby pour sa finesse, son effet traitant, sa bonne odeur de miel...

- la cire de ricin pour ses indéniables propriétés plastifiantes utiles pour épaissir les émulsions eau dans huile avec du P3R par exemple, pour les rouges à lèvres ...
Elle n'est néanmoins pas obligatoire. Peut-être y mettrais-je alors de la cire de son de riz?

- la cire de jojoba d'une finesse cosmétique indescriptible pour qui ne la connaît pas. Elle durcit moins que les précédentes, apporte du crémeux sans chichis et l'on y reconnaît au toucher, le glissant exceptionnel du jojoba dont on a tant besoin quand on masse.

En pleine crise de vide placard comme le dit si bien Moune, je viens de terminer le pot et je ne sais pas où en racheter en France.

 

DSC05534 Plongez le doigt, c'est permis

 

            Pour renforcer le crémeux du baume, j'incorpore un peu de lécithine liquide qui assouplit encore plus s'il le fallait. Sur la photo ci-dessus, on peut quasiment y lire mes empreintes digitales tant le baume est moelleux.

La lécithine est surtout superbe à mon sens avec la cire d'abeille de l'apiculteur qui donne parfois des baumes raides et sans finesse. Mais dans n'importe quel baume, c'est un bon perfecteur de texture qu'elle transforme en composition souple et soyeuse.

On a souvent dit que les baumes n'hydratent pas or ils participent grandement au maintien des facteurs d'hydratation par leur action émolliente et filmogène.

La lécithine en plus est un gage d'anti-déshydratation longue durée.

 

            Les baumes c'est tout un monde

Je les trouve très liés à notre "personnalité" cosmétique. Il y a les adeptes:

- du duo de base (Cire + HV)
- du trio de base (Cire + HV + beurres)
- du parfumé, de l'inodore, du clair, du coloré
- du brut sans fioritures
- du dur ou du mou (oui je sais, ça fait zizi-sexuel mais un baume c'est extra-sensuel vous savez)
- du baume purement médicinal, du baume plaisir ou du baume beauté
- du très complexe avec co-émulsifiants, poudres ou argiles...

Il y a même les adeptes du jamais de baumes!

Je les aime personnellement tous et j'en fabrique presque toutes les semaines en laissant faire mon imagination et l'ingrédient qui traîne sur la table ronde.

 

Autres soins de l'année des mains et des pieds
Autres baumes à la lécithine

 

 

Formule du baume de Jojoba au Monoï de Taravao

 

12% cire de jojoba
 20% Monoï de Taravao (merci C.)
 30% macérat d'orchidée sur huile de coco fractionné (OASN)
26% huile de jojoba (Robin des Bois)
 10% huile de soja raffinée
 2% lécithine liquide (Aroma-zone)


+ 1 capsule de vitamine E (non comptée dans la formule)

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, pesez tous les ingrédients.

- Faites fondre au bain marie jusqu'à fonte totale, remuez longuement à l'aide d'une spatule en silicone souuuple. Versez en pots, laissez refroidir complètement avant de fermer.

Fabriquez idéalement votre baume le soir, laissez en attente la nuit entière.

- Etiquetez, testez sur un bout de peau, portez à votre nez et envolez vous vers Tahiti Nui ^_^

        

Formule générale

12% cire de jojoba ou cire d'abeille
20% monoï, huile de babassu, huile de coco ou mélange des 3 selon le parfum désiré
30% huile de coco fractionné ou autre huile estérifiée
26% huile de jojoba
10% autre huile végétale riche en omégas 6 (tournesol, carthame, soja, pépin de raisin...)
2% lécithine liquide

+/- anti-oxydant

 

           L'onctuosité est remarquable, le massage des mains et des ongles se fait le soir longuement avant le coucher.
Ce soir, après la fête,  je dors sur la plage. Vous aussi?

 

 

 

       

Hydratant polysensoriel Rose-Kinkéliba

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Une autre création envoyée un peu rapidement histoire d'entretenir mon cerveau créatif qui s'embourbe quand il y a trop de messages en  brouillons...

Je continue donc à vider les placards en utilisant cette fois-ci un ingrédient formidable pour réaliser des sérums actifs. Le sérum d'aujourd'hui est formulé comme hydratant et réparateur tout à fait utilisable par un homme en soin après-rasage.

Il suffit de ne pas mettre sur l'étiquette qu'il y a de la rose dedans car "ça sent la vieille sub-claquante" ^_^

       

          J'en ai fabriqué pas mal dont une part est parfumée à la fragrance sans allergènes "Santal de Mysore" des Utiles de zinette tout à fait réussie. Je m'étonne quand même sur ce coup là, très réussie vraiment ...

Comme le font Yulaan et Emadra, je l'ai mariée à des HE afin d'en arrondir le parfum et ça fonctionne si bien que j'ai fabriqué les sels de bains assortis.

L'autre partie est déclinée pour femmes avec de la rose, de l'ylang-ylang... pour hydrater la peau avant la crème ou l'huile de soin.

 

DSC05514


           Le gélifiant de la phase aqueuse est le polymère végétal de Biowell cosmetic.

C'est un extrait de citron qui donne des sérums superbes, doux et absolument pénétrants. Il est reconnu par les labels bio et  provient de l'agriculture bio.

Son INCI (Citrus limon fruit extract) est mystérieux. N'est-ce pas simplement de la pectine de citron? Je me le demande...

Contrairement au précédent sérum au véritable santal de Mysore, je n'y ai pas rajouté d'huiles végétales qui ont tendance à se séparer dans le temps. J'ai complètement respecté les indications de Biowell cosmetic qui préconise l'ajout d'ingrédients aqueux uniquement.

La présence de gel d'aloé véra pourrait-elle permettre de maintenir en émulsion les corps gras grâce à l'amigel qu'il contient?

 

            J'ai utilisé très peu d'actifs :

- un hydrolat composé d'un mélange fait sur mesure par la ferme de Saussac d'hydrolats de rose et de kinkéliba

Agent astringent comme tous les hydrolats, celui ci parfume légèrement et est adapté aux peaux matures.

 

- de l'aloé véra gélifié à 2% d'amigel fait maison

L'aloé véra est un agent hydratant riche en minéraux. Il a une action raffermissante bienvenue dans un sérum pour peaux matures hommes et femmes.
En tant qu'anti-inflammatoire, il a toute sa place dans un après-rasage.

 

- des biosaccharides-gum 1 encore dénommés Fucogel.

Gros coussins sucrés qui apportent une hydratation majeure dès 3% de la formule. Cette action hydratante dure quelques heures.
Il est qualifié d'hydratant polysensoriel car sa capacité à retenir l'eau se double d'un toucher soyeux remarquable à partir de 5% de la formule.

J'ai repris ce qualificatif très élégant pour baptiser ma création sur Potions et chaudron.

 

Formule de l'hydratant polysensoriel Rose kinkéliba

- Phase A

50% eau distillée
35.60% HA de rose et kinkéliba bios
6% glycérine végétale bio
2.5% polymère végétal

- Phase B

10% gel d'aloé véra à 2% d'amigel
5% Fucogel (ou Fucocert)
0.6% Ecogard
0.3% HE (soit 9 gouttes pour 100g)

Couleur rehaussée par quelques gouttes de macérat de racines d'orcanette sur coco fractionné

 

Mode opératoire

 

- Diluer le polymère dans la glycérine, bien mélanger pour former une pâte sirupeuse lisse
Mélanger l'hydrolat et l'eau dans un bécher désinfecté
Ajouter en filet le mélange glycérine + polymère tout en mixant à l'électrique sans faire de bulles

- Mettre au bain marie et maintenir tout en mixant à 80° C pendant 10 mn (oui c'est bien long mais il faut cela). Ne pas hésiter à faire des allers et retours hors du bain marie pour ne pas chauffer inutilement au delà des 80° requis. Le gel d'une couleur grisée se forme et épaissit lentement.

Mélanger encore 5 mn à l'aide d'une spatule en silicone extra-souple à 80°C
Retirer du bain marie au bout de ces 15mn, mélanger à la spatule en silicone jusqu'au refroidissement

- Ajuster la quantité d'eau perdue avec de l'hydrolat, bien lisser à la spatule

- Ajouter les ingrédients de la phase B un à un en lissant bien à la spatule en silicone sans faire de bulles (vous avez le droit de penser que je radote avec ma spatule en silicone ssooouuple ^_^)

- Rectifier le pH si besoin, couler en flacons pompe.

 

 

DSC05515Hydratant très doux sur la peau

 

Mélanges d'HE selon la destination (en gouttes)

 

- Après-rasage pour homme qui aime le santal de Mysore

3 fragrance santal de Mysore LUZ
3 HE orange 10 fold Soapsession
3 HE géranium rosat Sevessence

 

- Hydratant polysensoriel pour femmes

3 absolue de rose Damas Florame
2 HE ylang ylang première Astérale
2 HE petit grain cédrat Purissimes
2 fragrance santal de Mysore LUZ

 

     Allez, encore une photo!

DSC05516