J'ai des envies de lait ces temps-ci...

          Après plus d'un an jusqu'au cou dans les beurres corporels bien crémeux et épais (oui, même l'été dernier), j'ai des envies de lait...
Ce n'est pas adapté à l'hiver me direz-vous. Tant pis, j'ai des envies de lait !

Il faudrait quand même que je poste ma plus belle réussite de beurre corporel...



30012013935



          Et parce qu'on ne change pas une équipe qui gagne, je reprends mes huiles végétales favorites du moment, l'argan et la rose musquée pour un soin réparateur et... princier ^_^

Et je continue dans la lignée de mes derniers soins en reprenant un émulsifiant que je commence à considérer comme un vieux copain, l'Emulsan.

Cette crème est superbement pénétrante, mais ce n'est pas vraiment un lait au sens fluide du terme. Décidément, c'est une habitude...

 

Formule de la crème du lait épais à l'Emulsan aux bois précieux


phase huileuse

10 huile d'argan bio
5 huile de rose musquée bio (à froid)
4 IPP (palmitate d'isopropyle)
2 lanoline végétale / Hydranol
1 vitamine E (mixed tocopherol)
0,2 antiranz

2 Emulsan
0,8 cire n°3 (glycéryl stéarate SE)


phase aqueuse

eau déminéralisée qsp 100
2 Rice Starch NS
2 urée
1 allantoïne
1 sucrose stéarate ("Ester de sucre" AZ)

2 glycérine végétale (en empâtage pour une meilleure dispersion des gommes)
0,1 xanthane
0,1 carraghènane iota


troisième phase

3 HGA d'hibiscus (Kayacaramel)
3 panthenol (provitamine B5)
3 Lactil ("Complexe hydratation intense" AZ)
0,8 cosgard
0,7 HE
acide lactique qs

 

0101201392801012013929



*** Confort et stabilité avec le sucrose stéarate et la lanoline végétale

          J'utilise du sucrose stéarate pour stabiliser le système sans épaissir (j'espérais même une petite liquéfaction de l'émulsion mais je pense qu'il n'en est rien). Le sucrose stéarate en tout cas me permet de monter la proportion de phase huileuse sans craindre d'instabilité avec le dosage minimum d'Emulsan et si peu de cire n°3.

Le sucrose stéarate me permet surtout de majorer considérablement l'hydratation et de permettre l'utilisation de carraghènanes iota (pour le confort à nouveau) à la place d'une partie de la xanthane (la carraghènane iota n'a pas du tout la même efficacité en terme de stabilisation que la xanthane).

Architecture d'un lait d'hiver très hydratant à l'Emulsan :

- 2% Emulsan
- 0,5-0,8% cire n°3 ou sorbitan olivate (ou 0,5% VE)
- 1% sucrose stéarate (ou 1% MF)
- 20-22% HV dont un émollient technique (ester huileux) et 1-2% de lanoline végétale

le reste en eau, glycérine, gélifiant, anti-oxydant, conservateur et actifs

 

          En plus du sucrose stéarate, j'apporte aussi du confort pour l'hiver avec un petite proportion de lanoline végétale qui filme la peau en douceur et surtout sans compromis sur la légèreté de la crème. Ce sont deux ingrédients qui augmentent énormément l'émollience (souplesse, douceur, lubrification, filmogénéité douce) et surtout l'hydratation de la peau avec un effet longue durée sur 24H.

Je compte d'ailleurs aussi sur le sucrose stéarate pour avoir un effet "peau fraiche" bien hydratée, souple, pulpée, "humide" un peu comme j'imagine que la peau peut être en climat tropical.

 

          Le Rice Starch NS participe également au côté velouté et au confort hydratant.

Je me demande tout de même si j'ai bien fait d'en mettre car le lait est très sec, presque trop, et me laisse un peu sur ma faim. Je sens un petit manque de confort. C'est minime néanmoins et c'est peut-être dû aussi à la pénétration éclaire qui est caractéristique de l'Emulsan.

Il peut s'agir du Rice NS mais aussi du choix comme co-émulsifiant du glycéryl stéarate de la cire n°3 plutôt qu'au sorbitan olivate de la cire Olive Protection. Un petit ajout de protéines hydrolysées en troisième phase aurait peut-être pallié à ce manque de confort.

C'est du fignolage là... ^_^

 

*** Une hydratation maximum pour l'hiver

          Pour palier aux effets desséchants des chauffages en hiver, des pièces surchauffées et de l'air asséché, je renforce l'hydratation déjà bien boostée par le sucrose stéarate et la lanoline végétale par un complexe d'humectants divers:

- de la glycérine qui fait admirablement bien son boulot sans coller le moins du monde, stabilisante aussi,

- du complexe hydratation intense AZ (Lactil®), composé principalement de sodium lactate et sodium PCA,

- de l'urée, bénéfiques aux peaux atopiques,

- du panthenol (provitamine B5), qui apaise et hydrate en profondeur.

 

*** Le parfum

          Je crois qu'en ce moment, j'ai le nez un peu déglingué. J'ai réalisé le parfum en partant d'une composition de Rainbow Meadow mais en remplaçant les huiles que je n'avais pas par d'autres.

Le résultat est assez surprenant, je m'attendais davantage à un parfum plus boisé-fougère, moins santal exotique. Je pense qu'il manque d'ampleur pour s'exprimer et qu'il est un peu fermé :

En gouttes :

21 santal autrocaledonicum
16 petit grain bigaradier sur fleur
15 mandarine verte (zeste)
10 patchouli astérale
10 sapin baumier
5 sauge sclarée
5 noix de muscade
4 vetiver
2 poivre noir
2 clou de girofle



01012013932



*** Le résultat

          Je suis très content de la texture de ce lait ou de ce lait épais ou de cette crème encore fluide (peu importe comment on l'appelle) qui est pleine et ronde et très fraiche à l'application. La texture fond littéralement dans la peau pour la laisser souple et douce.

Aucune trace blanche à l'horizon et une pénétration éclair : que demander de plus?

Ah, si. J'oubliais, mon lait n'est pas complètement fluide... :(


Certaines chanceuses peuvent admirer de sublimes paysages qui ont revêtu leur magnifique atour immaculé.
Se balader pour contempler le maquillage parfait de chaque végétal brut de toute trace de civilisation même de ses propres pas.

 

IMG_2446Merci beaucoup Michèle, c'est magnifique :)

  

Puis il y a moiii avec mes bottes en caoutchouc qui patauge dans la gadoue,
la gadoue, hou la gadoue, la gadoue ! 

La neige de la ville quoi ! 

C’est pas juste !

Je veux être,

Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous 

Seulement voilà, y en a pas, il boude le soleil.
Alors puisque c’est comme cela, je vais fabriquer du soleil :)
Oui le fabriquer, pourquoi ? 
Soupir … mais siii c’est possible.
Hé hé en dégainant un allié précieux, la fabuleuse huile de palme rouge de Constant

 

IMG_2441Texture crème après la mise en pot

 

C’est pour une bonne cause, le bien et la douceur de mes mains et de mes petits pieds.
Sinon ce sont eux qui vont bouder.

  

IMG_2443

 

 

La formule de Home sweet hand & foot :

34,6 eau
16 HA angélique racine bio Essenciagua
4 glycérine bio
1 savon ange gardien râpé

4 VE
2 alcool cétylique
1 cire de riz
0,5 alcool cétéarylique
5 beurre de mowrah
8 macérât maison combawa sur coco fractionnée (merci Venezia pour le superbe agrume au parfum si fin)
3 huile de baobab (merci Michèle)
3 huile de palme rouge de Constant (cadeau de Michèle)
2 huile d’abyssinie
5 IPP

4 huile de coton bio
4 bio-remodelant
0,5 vitamine E
0,5 talc cosmétique enrobé
0,2 CO2 calendula
1 HE
0,7 ecogard

 

Synergie d’huiles essentielles :

Angélique racine, bergamote sans bio, petit grain mandarinier bio, benjoin Herbéus, absolue de jasmin Baldwins

 

Acide lactique pour pH de 6.5 / 7

 

 IMG_2445Quelques jours après la fabrication, texture quelque peu mousseuse

  

 

Mode opératoire classique

Le seul hic, le pH de 8 très certainement dû au savon.

A l’ajout de l’acide lactique, des petits grumeaux sont venus danser dans le soleil !

C’est inconcevable, je râle, je peste, j’injurie…

Malgré l’intervention de la cuillère magique puis du mixeur, rien n’y fait, les grumeaux squattent.

Alors tant pis, ce n’est pas très conforme au protocole mais je place mon bécher dans le bain marie chaud et je fouette fermement à la cuillère magique.

Miracle, le soleil est lisse, ouf.

Puis j’ajoute le conservateur.

 

IMG_2444 

 

Vous allez certainement me demander pourquoi intégrer du bio-remodelant dans une crème mains et pieds ?

INCI : Betula alba juice* (and) Glycerin* (and) Linum usitatissimum (linseed) seed extract (and) Glyceryl caprylate (and) Parfum

Composition : jus de Bouleau BIO, glycérine végétale BIO, extrait de graines de Lin BIO de Picardie, glyceryl caprylate, sodium levulinate, sodium anisate (ces 3 derniers sont des conservateurs d'origine naturelle et agréés par Ecocert)

Parce que !
C’est de la pré-ven-tion.
Parce que souvenez-vous, je baigne dans le soleil sans modération et que l'abus de soleil est néfaste pour la peau.
Et que le bio-remodelant est préconisé pour le soin des peaux matures, même si j’ai dû en perdre quelques bénéfices lors du réchauffage.

 

Ce qu'AZ en dit, il est :

- Redensifiant : stimule la synthèse des glycosaminoglycanes (dont l'acide hyaluronique), composés constituant la matrice extracellulaire de la peau et donnant son volume et son élasticité à la peau

- Prévient la dégradation du collagène : aide à maintenir la structure et la fermeté de la peau

- Raffermissant et "liftant", anti-relâchement cutané

- Améliore l'hydratation de la peau grâce à sa teneur en polyholosides qui retiennent l'eau

 

D'autres sources d'inspiration pour réaliser une crème avec du savon :

S'il vous Pieds aux huiles essentielles à aimer de Mlk

Mal aimée, je suis la mal aimée de Lolitarose

 

Mon home sweet est non seulement de la couleur du soleil mais aussi il hydrate et adoucit mes mains et pieds avec délicatesse sans sensation de gras ni trace blanche.

 

Hou je l’ai fabriqué mon soleil 

L'élégance du coeur : Savon au beurre de cacao

Savonnerie

Par atelierdemichele

                 Avez-vous l'élégance du coeur?

Je vous le souhaite sinon faites vous un savon en coeur, je suis sûre que c'est contagieux.

En tous cas les moules en forme de coeur sont toujours gratifiants, même très simples, ils donnent à nos formules de savon, un je ne sais quoi de plus, certainement cette fameuse élégance.

La forme du moule que l'on choisit me semble souvent aller avec notre personnalité. Si j'apprécie vraiment beaucoup les formes rectangulaires de base que je tamponne à tout va, je suis toujours ravie d'offrir des savons moulés.

Ce sont certainement ceux qui plaisent le plus. Et les coeurs plaisent surtout aux filles.

 

                 Cette fois, j'ai juste mis plein de beurre de cacao et une trace de mica or que m'a gentiment offert Jazz la très talentueuse savonnière qui cultive l'insatisfaction personnelle.

C'est ainsi qu'elle réalise des savons d'une beauté époustouflante; Et puisqu'ils ont toujours quelque chose qui ne va pas, elle s'améliore sans arrêt. J'ai dans l'idée de lui fabriquer un médicament de la satisfaction à utiliser par voie injectable, ce sera certainement plus efficace en piqûre.

Ce qui est sûr c'est qu'elle doit avoir la fantaisie du savon.

 

DSC05438"What is elegance? Soap and water!" Cecil Beaton

 

 

Formule du savon élégant


- 50% huile de carthame bio
- 25% huile de noyau de palme bio (Aromantic.co.uk)
- 20% beurre de cacao bio (Bilby and co.)
- 5% huile de ricin bio

 

Eau distillée et soude pour un surgras de 7%
Soie tussah
EPP concentré
Mica or (merci Jazz)

                     

                     Les subsitutions possibles


- L'huile de carthame par de l'huile de tournesol, sésame, colza, chanvre, noix

- L'huile de noyau de palme par de l'huile de coco, de babassu

- Le beurre de cacao par du beurre de mangue, de l'huile de palme, du karité

- L'huile de ricin par de l'huile de ricin :D c'est la seule huile végétale accessible aussi riche en acide ricinoléique.


                Voilà une formule simple où je renoue avec les plaisirs de l'huile de carthame saponifiée. Elle est superbe, douce, glissante sur la peau.

J'ai fabriqué ces 3 savons non parfumés pour un anniversaire. La formule doit être préparée à l'avance car ils ont mis du temps à durcir.

Il ne m'a pas semblé utile d'exagérer la touche dorée. Je trouve la simplicité toujours très chic. Surtout quand c'est le moule qui fait le boulot...

 

               C'est ça l'élégance non?

 

 

Savons au mica or

Savonnerie

Par atelierdemichele

               Rien à dire les micas, c'est joli.

J'ai beaucoup joué avec celui-ci, gentiment offert par Jazz. Vous aurez dans les prochains jours pas mal de savons au mica or, j'en ai fait trois ou quatre fournées de 260g coup sur coup.

 

DSC05432

 

 Formule du savon au mica or


- 30% huile de coprah bio

- 30% blanc de boeuf

- 30% huile d'olive bio

- 10% huile de colza bio

 

 Eau et soude pour un surgras de 8%

Vitamine E

Mica or (merci Jazz) sur le dessus après démoulage

Huiles essentielles de palmarosa (j'adore) et lavande fine

Moules rosettes chez Zinette

 

           Pour la première fois sur ce blog, je n'ai rien à dire.

Alors voici les 3 savons au mica or, les photos parlent d'elles mêmes.

Ils sont beaux. Et puis c'est tout!

 

DSC05430

DSC05431

DSC05433

 

C'est vraiment tout ^_^

 

 

Le beurre rose

Soins du corps

Par atelierdemichele

             Une envie de rose en décembre m'a fait fabriquer quelques soins de couleur rose : un savon rose et un beurre corporel rose aux plantes médicinales.

Je désirais offrir un beurre corporel nourrissant et réparateur. Une texture beurrée mais suffisamment fine pour ne pas passer trois heures pour s'habiller le matin.

Le côté légèrement matifiant est dû à la silice sous forme de sève de bambou en poudre. Je ne sais pourquoi j'oublie souvent cet ingrédient qui a pourtant pas mal  d'atouts en émulsions : matifiant, lissant, toucher doux et satiné.

 

 

DSC05424

  

            J'ai choisi d'étrenner la cire n°3 que Sealeha m'avait généreusement offert et que je ne connaissais pas.

J'avais testé son pendant, le glycéryl stéarate SE ou AE dont je parlais dans un autre soin aux plantes médicinales que j'adore. Oui, les plantes médicinales, ça va mieux avec la couleur verte.

Mais si on ne dit pas que le beurre rose en contient, il n'est que LE beurre rose.

 

           Le système émulsifiant est très simple.

Il permet d'obtenir une texture assez dense pour être baptisée de beurre corporel et se compose comme suit :

- de la cire n°3 d'Aromazone 
Elle peut être remplacée par du glycéryl stéarate SE ou AE.

- du Sabosorb (ou sorbitan stéarate)
Il peut être remplacé par du VE (glycéryl stéarate)*. Ce sont tous deux des esters de l'acide stéarique et du glycérol (ou gycérine) pour le dernier et du sorbitol pour le premier.
Sorbitol et glycérol sont des agents hydratants assez similaires. Le sorbitol ayant un effet légèrement plus gainant.

*Suite au commentaire de Moune, je précise qu'il peut être remplacé également par de la cire olive protection (sorbitan olivate).

- un mélange d'acide stéarique et d'alcool cétylique à parts égales pour épaissir.
Il peut être remplacé par de l'alcool cétéarylique.

- de la gomme AMIgel (les utiles de Zinette) pour consolider le tout.
Elle peut être remplacée par de la gomme xanthane.

 

 

         L'action nourrissante provient  des 18% de corps gras hors émulsifiants.

Point n'est besoin de charger en gras, le système émulsifiant apporte en soi une couvrance et du confort. La phase huileuse est composée :

- d'huile de coco bio en version inodore pour ne pas interférer avec le mélange d'HE : Elle peut être remplacée par un autre beurre laurique (noyau de palme, murumuru, babassu...). La texture sera un poil plus épaisse si l'on fait le choix d'un beurre non laurique

- d'esters huileux pour alléger (coco fractionné et propanediol dicaprylate) : Ils peuvent être remplacés par une autre huile estérifiée

- d'huile d'olive bio macérée aux plantes médicinales (thé vert bio, camomille matricaire d'Egypte offerte par Venezia, lavande bio et rose de Provins bio Altaïr) : Elle peut être remplacée par une autre huile végétale pure ou macérée

                 

           Je suis à présent une fervente adepte de macérations huileuses faites quelques minutes avant de fabriquer ma crème. Elles sont odorantes et efficaces.

Je n'en ai fait qu'un soupçon pour aller vite (ici environ 20ml après filtration) et pour profiter de la fraîcheur de la fabrication. Je dose mes plantes au pif, je les couvre du minimum d'huile végétale en anticipant la perte aux filtrations et je mets au bain marie pendant le déjeuner.

Je change les plantes ou pas selon le temps dont je dispose et en général je peux procéder à l'émulsion dans l'après-midi. Je ne fais presque plus de macérations à l'avance sauf pour les sommités fleuries de millepertuis qui doivent être fraîches.

Mon placard de plantes médicinales me fait honte quand on l'ouvre. Heureusement que les paquets ne pèsent rien!

Ainsi pas d'oxydation, pas de stocks inutiles mais aussi ... plus de savon des restes

 

 

          Les autres plantes médicinales de la formule sont issues

- d'un macérat glycériné maison de fleurs de violettes de ma forêt

- de l'aloé véra sous forme de gel maison fabriqué avec du jus d'aloé bio et un p. cent de gélifiant

- d'un extrait CO2 de camomille matricaire pour l'action apaisante et réparatrice

- du soothex, extrait d'encens serrata  très anti-inflammatoire

- du sea silk, protéines hydrolysées d'origine marine hydratantes

- de la sève de bambou en poudre (96% de silice)

 

           Et pour ne pas faire trop médicinal malgré les plantes, j'ai voulu une couleur pepsy mais pas vulgaire : du rose ^_^

J'ai choisi un mica rose fuschia acheté chez Secrets cosmétiques un fournisseur discret mais dont j'ai beaucoup aimé les micas rouge rubis et vert dans les savons ainsi que certains pots en plastique un peu sophistiqués grâce à la collerette transparente.

Pour bien incorporer le mica rose fuschia, je l'ai dilué dans le minimum d'huile de ricin bio, bien malaxé pour une couleur uniforme que j'ai rajouté petit à petit une fois la crème refroidie et le pH contrôlé.

 

DSC05428Le pot très entamé

 

Formule du beurre rose

 

- Phase huileuse

5% huile de coco fractionné (Bilby and Co.)
5% Propanediol dicaprylate (Héliocosm)
5% huile d'olive bio macérée aux plantes médicinales
5% cire n°3 (merci Sealeha)
3% huile de coco bio inodore
1% alcool cétylique
1% acide stéarique (Huile et sens)
1% sabosorb MS (Copaiba.be)

 

- Phase aqueuse

37 % eau
20% gel d'aloé véra à l'AMIgel
3% extrait glycériné de fleurs de violettes maison
2% sève de bambou (Aromazone)
1% allantoïne

 

- Troisième phase

3% D panthénol
3% sea silk
2% soothex
1% vitamine E
1% huiles essentielles
0.6% Ecogard
0.4% extrait CO2 de camomille matricaire bio (Bilby and co.)

Mica rose fuschia dans le minimum d'huile de ricin, pH correct pour cette formule, rectification de l'eau perdue au chauffage pour une texture conforme à la formule

 

 

           Le mélange d'huiles essentielles peut fugitivement s'apparenter à une odeur de rose.

J'y ai incorporé un peu d'huile essentielle de myrrhe à l'action vulnéraire utile pour les peaux lésées ou fragilisées.

Ce beurre se veut cosmétique avant tout mais il contient ce qu'il faut pour traiter les peaux malmenées par le froid hivernal.

En gouttes :

5 géranium bourbon (Astérale)
5 géranium rosat (Sevessence)
6 citron distillé (Florame)
6 myrrhe (Bilby and Co.)
4 encens sacra (Puressentiel)
4 lavande fine d'altitude (Florame)

 

 

DSC05427

 

            Bon je ne dis rien sur la texture et le parfum, j'aime beaucoup sinon je ne vous en parlerais pas, je crois. Les filles des 8 jolis savons en ont reçu à Noël un soupçon en avant-première pour tester.

Si elles passent par là, elles diront ce qu'elles en ont pensé... en toute franchise évidemment. N'ayons pas peur de la critique!

 

 


               Je ris tout seul en trouvant les noms de ces produits... ^_^

               Je continue de vous parler avec délice de l'Emulsan pour vous proposer la formule du fluide visage pour la peau masculine grasse de J. dont je ne sais pas s'il se doute vraiment que l'on peut faire autre chose d'une crème que la manger (il est cuisinier).

Je reste donc très sobre dans ma description du soin en question: c'est un fluide hydratant après rasage... mais qu'on peut appliquer sur l'ensemble du visage (petite pirouette abracadrabrante pour un fluide après-rasage ^_^).



flacon 2
Joli flacon rétro

 

               La fonction principale de ce soin sera donc d'hydrater une peau au sébum envahissant, de la réguler un minimum et d'apaiser le feu du rasoir et des quelques boutons qui peuvent pointer leur nez.

Une fois n'est pas coutume, je formule pour une peau grasse mature, mais la formulation n'est pas très différente pour une peau jeune ou féminine ; les actifs rééquilibrants sont les mêmes.


 

               Sous l'effet des hormones, la peau masculine est bien différente de celle des femmes et il convient d'ajuster la formulation en conséquense.

                                 1. La peau masculine

     * Vous avez dit peau grasse ?

Les sécrétions sébacées sont 1,5 à 2 fois plus élevées que chez la femme, surtout entre 25 et 55 ans (et également hormonodépendantes).

La peau est structurellement plus grasse, plus épaisse et assez fréquemment sujette à des problèmes d'hyperséborées et/ou d'acné, même tardivement, en particulier au niveau de la barbe.

Gelée hydratante pour peau masculine normale
Fluide hydratant peau mixte pour homme

 

     * La Tyrannie des poils

Les problèmes dus au rasage (pendant et après) sont le principal sujet de préoccupation des hommes, suivit de près par les marques de fatigue du contour de l'œil.

La barbe peut être un véritable casse-tête pour certains hommes au système pileux très développé. Elle est source d'irritation lors du rasage, mais aussi lors de la repousse. Sous le feu de la lame, s'ajoutent aux irritations voire aux inflammations des risques de déshydratation et de délipidation.

L'utilisation de soins avant et après rasage sur cette partie du visage au moins devrait être systématique pour hydrater et nourrir la peau malmenée, mais aussi pour lubrifier et assouplir les poils de barbe lors de la repousse.

 

Un rituel minutieux de rasage peut aussi être adopté afin, à nouveau de protéger la peau et assouplir le poil avant le passage du rasoire.

Si vous souhaitez faire les choses dans les règles de l'art, il convient d'appliquer un sérum huileux émollient et nourrissant puis de faire suivre par l'application de savon adapté aux soins du visage à l'aide d'un blaireau afin de bien redresser les poils de barbe et d'aider à la glisse du rasoir.

Qui dit peau qui n'est pas irritée dit aussi moins de sébum.

Autre soin après-rasage
Gel après-rasage hydratant à la xanthane
Sérum après-rasage hydratant au santal

 

                                 2. La formule

 

En pourcentage / pour 100g

 

phase huileuse

3 huile de limnanthes alba (écume des prés ou meadowfoam) (Lili's Bubble Dreams)
3 huile de jojoba bio
3 huile de rose musquée bio (à froid) (Lili's Bubble Dreams)
3 dicaprylyl carbonate
0,5 vitamine E (mixed tocopherol)
0,2 antiranz (Lili's Bubble Dreams et Les Utiles de Zinette)

0,1 menthol (à froid, dilué dans la rose musquée)

2 Emulsan (dosage minimum)
1,5 Tegomuls (épaissit peu) (Les Utiles de Zinette et Mes Recettes Cosmétiques)

phase aqueuse

eau déminéralisée qsp 100
2 Rice NS (ou arrow-root ou autre amidon)
2 pierre d'alun en poudre
2 allantoïne
1 lauroyl lysine ("Touche de douceur" AZ)
1 co-émulsifiant MF (Sodium Stearoyl Lactylate)

3 glycérine végétale (en empâtage)
0,2 xanthane

troisième phase

5 Algo'zinc (AZ)
3 panthenol (provitamine B5)
2 Lactil (= "complexe hydratation intense" AZ)
0,8 cosgard
0,5 fragrance Feuille de figuier (AZ) + HE sauge sclarée et angélique
acide lactique qs

 

 

Architecture de base d'un fluide matifiant à l'Emulsan :

- 2% emulsan
- 1,5% Tegomuls ou 1% cire n°3 (voire glycéryl stéarate VE)
- 12% d'huiles végétales dont un émollient technique (ester huileux)
- 1% MF ou 1% sucrose stéarate (facultatif, majore l'hydratation et la stabilité)
- éventuellement jusqu'à 0,8% d'alcool cetearylique ou cetylique si on désire un peu plus de consistance.
- facultatif : 2-4% d'agents de charge pour la matité (lauroyl-lysine, amidon, silice minérale, etc.)

le reste en eau, glycérine, gélifiant, conservateur, anti-oxydant et actifs.

 

Présentation et dosages usuels de l'Emulsan

 

 

23122012905 23122012906
23122012908 23122012911

 

  

                                 3. Quelques explications s'imposent...

     * Peu d'huiles végétales mais ciblées

Même ce fluide est destiné à une peau grasse, je voulais conserver un aspect nutritif et réparateur car les peaux grasses aussi ont besoin de soin

- de l'huile de jojoba, nutritive qui filme la peau sans la graisser, rééquilibrante,

- de l'huile de rose musquée, apaisante, cicatrisante et très anti-oxydante grâce à sa forte teneur en acides gras polyinsaturés et en bêta carotènes dont le retinol (c'est pour une peau mature quand même),

- et de l'huile de limnanthes alba (écume des prés ou meadowfoam).

Sur une indication de Venezia, l'huile de limnanthes d'ailleurs inhibitrice de la lipase épidermique responsable de la dégradation des triglycérides de l'épiderme (provenant du sébum notamment mais aussi des cosmétiques que l'on applique) en diglycérides, monoglycérides puis acides gras libres à l'origine de l'effet luisant et des diverses imperfections des peaux grasses et mixtes.

 

     * Du confort malgré tout, non gras et protecteur

- du dicaprylyl carbonate pour le confort hydratant

Mes huiles végétales sont complétées par un émollient sensoriel qui vient considérablement renforcer l'assouplissement, la douceur et l'hydratation tout en allégeant le toucher gras et en favorisant la pénétration des actifs.

Le dicaprylyl carbonate a en outre des effet hydratant notables en freinant les pertes hydriques tout en étant totalement non comédogène. Bien que son toucher soit totalement sec et poudré, il laisse la peau délicieusement confortable, sans aucun tiraillement, lubrifiée mais non brillante.

Il aide également à ne pas sudoser la crème en favorisant la glisse lors de l'application: il faut moins de crème pour couvrir plus de surface.

 

- un système émulsifiant orienté hydratation et relipidant

J'ai choisis l'Emulsan, au rendu très sec, très pro mais confortable et le co-émulsifiant MF (INCI: Sodium Stearoyl Lactylate) pour accroitre énormément l'hydratation et l'émollience sur la journée entière et garder la peau fraiche et hydratée.

J'utilise également pour la première fois du Tegomuls (INCI: hydrogenated palm glycerides) en tant que co-émulsifiant. C'est un émulsifiant préconisé pour les peaux grasses car il donne un fini mat et pénétrant. Il semble qu'il épaississe peu à de tels dosages.

- Des agents de charge

Le Rice NS et le lauroyl lysine apportent du velouté, de la rondeur et du confort sans graisser ni faire briller, contrairement aux protéines hydrolysées qui peuvent s'opposer à la matité lorsqu'elles sont introduites en quantité.

 

     * Des actifs hydratants, apaisants et régulateurs

- les incontournables d'un après rasage : de la pierre d'alun en poudre, astringeante, qui s'oppose aussi à l'hyperséborée, et des apaisants, le panthenol et l'allantoïne.

- des agents séborégulateurs et anti-bactériens avec l'algo'zinc que je teste pour la première fois. La pierre d'alun aussi est anti-bactérienne et son astringence bienvenue. Le co-émulsifiant MF est bactériostatique et hydratant, je le trouve très normalisant pour les peaux mixtes ou grasses.

- un système hydratant performant car les peaux grasse ont besoin de beaucoup d'hydratation: de la glycérine minimisant aussi le potentiel comédogène de ses compagnons, stabilisante, non collante et non brillante, le complexe hydratation intense AZ (Lactil®), et le panthenol.

 

23122012912
Texture fluide et légère

 

                                 4. Le résultat

               On obtient une crème fluide (ou un lait si vous préférez) et non un vrai fluide, très blanche et très légère, vraiment très légère en fait, et fondante, fraiche et glissante avec un fini très sec mais hydraté.

Je regrette juste de ne pas l'avoir légèrement coloré avec un souçon de micas bleus.

               Autant j'aime la texture, autant je suis dérangé par le parfum que je trouve très parfum-de-chewing-gum-à-la-chlorophylle-raté. Je l'arômatise donc de sauge sclarée, toujours très utile pour rééquilibrées les hyperséborées, et de racine d'angélique au parfum vert envoutant.

C'est un peu mieux à mon nez, mais ce n'est pas encore ça. Heureusement, le destinataire adore !

Je conditionne mon fluide dans des flacons opaques en alu pour rappeler les produits de barbier à l'ancienne.


              J'ai moi aussi testé ce fluide pendant plusieurs jours mais j'ai très vite constaté l'apparition de comédons et de points blancs. À moins qu'il s'agisse d'une intolérance du Tegomuls, je pense plutôt que je ne supporte pas l'Algo'zinc. J'ai lu plusieurs fois sur les fora dédiés que c'est relativement courant, semble-t-il.

Heureusement, J. adore sa crème ! ^_^

Démaquillant à la gelée royale

Soins du visage

Par atelierdemichele

       Voici une expérimentation avec de l'Ecomulse qui m'avait permit de fabriquer un joli philtre régénérant pour peau mixte mature.

Je l'ai couplé cette fois avec des tensioactifs doux et écologiques en cherchant une action nettoyante efficace mais non agressive. J'utilise régulièrement des savons faits maison à froid pour le visage et ne crains pas ce type de détergent.

 

DSC05358Un beau flacon parme pour la gelée royale

 

 

      J'en profite pour parler un peu de ces tensioactifs naturels aux noms barbares qui en intimident plus d'un. Pourquoi les bases lavantes sont-elles toujours si compliquées?

Pourquoi personne ne semble passionné par la fabrication maison de savons liquides ou de shampooings liquides? Pourquoi tout le monde se rue sur les shampoings solides aux tensioactifs pulvérulents (qui m'étonnent toujours) ou sur le savon naturel fait à froid?

Il est difficile d'utiliser les TA (= Tensioactif) isolément car une bonne base lavante doit

. mousser

. être sirupeuse

. douce pour la peau

. biodégradable ...

Du coup on les mélange entre eux pour compenser les manques et augmenter les propriétés bénéfiques. Même si l'on sait que ce n'est pas la mousse qui lave, elle participe tout de même au plaisir de la douche.

Tout cela demande une petite gymnastique mentale et de simples mélanges sans suspense, sans créativité aucune. Mais on n'a jamais fait aussi respectueux de la peau et de l'environnement alors on rebranche ses neurones et on y va!

 

Petit récapitulatif pour bien formuler une base lavante

TA anionique

SCI, SCS, SLSA, sodium lauroyl sarcosinate, - sulfo succinates, savons, SLS...

belle mousse mais certains peuvent être trop décapants

+ TA amphotère

Cocamidopropyl bétaïne, sodium cocoamphoacétate...

viscosité (épaississant), douceur

+/- TA cationique

BTMS, Guar conditionnante, balsam, conditionner emulsifier...

shampooing, conditionneur

+/- TA non ionique

Acyl et alkyl glucosides (coco glucoside, décylglucoside, lauryl glucoside...), sodium lauroyl ou cocoyl glutamate, lécithines, polysorbates ...

 émulsionnants donc +++ si on rajoute des corps gras ou pour peau ou cheveux secs

 

Sachant que dans le lot, il y a des nouvelles générations de TA qui présentent de très nombreux avantages et qui du coup permettent de belles fabrications moussantes, sirupeuses, douces, gainantes et même substantives pour les cheveux raplapla.

 

Les combinaisons les plus douces

TA non ioniques (solubilisants, émulsionnants, mouillants, doux)

ou TA anioniques doux (moussants, nettoyants, écologiques)

+ TA amphotères (épaississants et doux)

 

 DSC05362Quelques bulles laiteuses le jour de la fabrication

 

 

     Afin d'éviter trop de théorie, je n'en choisis que deux aux propriétés complémentaires :

 

- le TensioNaturel

Peut être remplacé par la base moussante douceur (Aroma-zone)

Je décrypte son INCI afin de le relier à la théorie ci dessus :

TA amphotère : Sodium cocoamphoacetate

 + 3 TA non ioniques : Lauryl glucoside, Sodium cocoyl glutamate, Sodium lauryl glucose carboxylate

+ Agent humectant, hydratant : glycérine.

 

C'est donc une combinaison qui a de bonnes chances d'être douce, moussante et biodégradable. Préconisé à 20/30% pour le visage, je choisis 15% puisque je le couple à un autre TA et à des huiles enrobantes.

 

- Le Natsoft

Peut-être remplacé par le Coco soft (les utiles de Zinette) ou la Douceur de coco (Aroma-zone)

Je décrypte également son INCI :

TA non ionique : Coco glucoside

+ Agent relipidant : Glyceryl oleate

Vous connaissez le VE ou glycéryl stéarate issu de l'acide stéarique et de la glycérine, et bien le glycéryl oléate lui est issu de l'huile de tournesol et de la glycérine.

 

C'est donc la combinaison d'un agent lavant et d'un agent qui restaure la barrière cutanée, intéressant pour les peaux fragiles, sèches ou fines donc bien adapté au visage.

Préconisé de 0.5 à 5%, je choisis 5% pour ne pas trop liquéfier mon lait démaquillant.

           

                    La phase grasse d'un lait démaquillant doit être importante (au moins 20%) pour lubrifier la peau et émulsifier les pigments. Je n'utilise que de l'huile de coco fractionnée puisque tout sera rincé et j'en mets moins de 20% car mon lait démaquillant contient des tensioactifs.

Il ne me semble pas utile de chercher à y mettre des huiles végétales aux propriétés particulières pour son type de peau. Alors me direz vous, pourquoi y mettre un ingrédient aussi précieux que la gelée royale?

Ben parce que.

Parce que ça me fait bien plaisir qu'il y en ait dans le lait pendant que je le masse sur le visage lentement et surtout parce que je l'ai dans mon frigo depuis près d'un an.

L'Ecomulse est un émulsifiant complet qui permet dans le cas présent d'apporter aussi des huiles estérifiées très utiles et efficaces pour solubiliser les pigments du maquillage.

 

DSC05374Deux jours après, la texture gagne en onctuosité

 

 

Formule du démaquillant à la gelée royale


- Phase A

10% huile de coco fractionné (Biowellcosmetic)
10% Ecomulse (Bilby and Co.)
9% eau distillée 

- Phase B

35% gel d'aloé véra maison à 1% d'amigel
10% hydrolat d'encens sauvage (Aroma-zone, merci Emadra)
3% extrait hydroglycériné de fleurs d'osmanthus (merci Venezia)
0.5% allantoïne (Aromazone) 

- Phase C

15% Tensio Naturel (Bilby and Co.)
5% Natsoft (Bilby and Co.) 

- Phase D

1% gelée royale française bio (Ballot-Flurin)
0.8% Ecogard
0.5% mixed tocophérols
0.2% HE (soit 12 gouttes pour 200g de lait démaquillant : 5 encens serrata, 5 bois baume du Népal, 2 bois de rose)

Pas besoin de modifier le pH pour cette formule exacte


 

         Le mode opératoire se fait en plusieurs temps en scindant la phase aqueuse pour pouvoir débuter l'hydratation de la phase A au plus tôt.

Les tensioactifs font à peine mousser le lait, la texture se densifie gentiment au cours des premiers jours, ne cherchez pas à la modifier même si elle parait très liquide.

Au bout du temps de repos, le lait gagne le velouté et le glissant qu'il faut pour bien masser le visage. Attention ce lait démaquillant ne mousse pas lors de l'application, ce n'est pas un gel moussant.

Pour une peau plus sèche que la mienne, 3 à 5% de rice NS permettraient une texture plus dense encore donnant une sensation de crémeux accru sans avoir besoin de graisser outre mesure.

 

DSC05391Dix jours après fabrication

 

 

          Le rinçage à l'eau claire est aisé et laisse une peau bien nettoyée, douce et souple.

J'aime beaucoup le splash d'eau pour nettoyer le visage mais il est tout à fait possible de formuler un lait sans rinçage ni tensioactifs avec le minimum de lécithine.

La formule deviendrait alors (en % ou g):

 

10 HV, 7 à 10 ecomulse, 9 eau

30 gel d'aloé, 3 glycérine ou sorbitol, 0.5 allantoïne, 1 à 3  lécithine poudre

HA ou eau, conservateur, actifs qsp 100%


 

         N'oubliez pas, la lécithine est un TA non ionique donc?... donc?... doux, émulsifiant, peaux sèches et fragiles etc.

De plus il y a des lécithines parait-il révolutionnaires qui nous tentent alors qu'on a fait voeu de chasteté.

Je vous assure qu'on n'est pas aidés  ^_^

 

 

         Et pour me faire pardonner tous ces noms barbares, voici sans aucun rapport, les plus poétiques créations artistiques qu'il est donné de visualiser.

Vous aimez certainement les végétaux, alors régalez vous avec ces robes de l'artiste coréen Yeonju Sung

 

 

dress-springonion-294robe courgettesdress-redcabbage-294

          Robes en oignons de printemps, en courgettes (ma préférée) et en choux rouges.
Vivement l'été qu'on soit belles en légumes!

Huit huiles secrètes

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

                  J'ai voulu accompagner chacun des huit jolis savons d'une petite fiole d'huile parfumée à passer sur les points de pulsation. C'est un mélange que j'avais composé le 26 novembre au départ avec 8 HE pour rester dans la symbolique de ce chiffre puis j'ai arrondi le parfum avec la note ambrée de l'absolue de ciste afin de le sophistiquer et le rendre un peu plus durable.

J'ai le sentiment d'avoir raté la première note un peu trop "feuille de violette" à mon goût mais passés les premiers instants j'adore le résultat. Il faudrait peut-être le diluer plus encore.

 

 

DSC05373

 

 

 

               C'est une senteur à peine fraîche, délicatement ambrée et posée sur huile de jojoba selon une formule secrète. Non, pas si secrète finalement puisque je vais vous en donner la formule très exacte.

 

        

Formule des Huit parfums secrets sur huile

En gouttes

24 bergamote bio Florame (*)

12 sauge sclarée bio Sevessence

8 santal blanc bio Indonésie Florame

8 ylang ylang bio Sevessence

4 absolue de fêve tonka bio Primavera

4 orange douce bio Essenciagua (*)

2 vétiver bio Astérale

2 absolue de violette feuilles Myrtea

2 absolue de ciste ladanifère (Missmiss)

Huile de jojoba bio qsp 10 ml

  (*) Huiles photosensibilisantes. Ne pas s'exposer au soleil après exposition

 

             Le chiffre 8 est le symbole mathématique de l'infini quand il est écrit couché, il évoque la renaissance dans la tradition chrétienne et serait le symbole de l'amour et de l'amitié chez les Pythagoriciens.

Les chiffres et les nombres en ont inspiré plus d'un avec des représentations plus ou moins ésotériques; Je choisis ces 3 là qui m'inspirent plus le symbole de l'offrande de quelques présents à 10 8 blogueuses en période de Noël.

Source

 

huit

 

            Cette huile est concentrée à environ 20% d'huiles essentielles.

Elle peut donc servir de parfum ou être utilisée diluée dans un autre cosmétique si l'on apprécie sa senteur. Libre à celles qui en recevront de s'en servir à leur guise.

Je l'ai conditionnée dans des flaconnettes en verre fin muni d'un bouchon en liège que j'ai scellé avec un peu de cire d'abeille bio. Elles portent autour du cou une écharpe en ruban gris parce qu'il fait froid ^_^

Ruban recyclé d'un présent d'Emadra qui nous dévoile comment bien emballer nos cosmétiques naturels

 

              J'ai envoyé l'huile après seulement quelques jours de maturation, c'est trop court, le parfum devrait se bonifier dans les semaines qui viennent.

Bonne année à tous!

 

 

 

               On dit que la joie n'est pas de recevoir, mais de donner...

Mais quand on ne sait pas quoi offrir, donner peut s'avérer plus compliqué qu'il n'y parait.



24122012913



               Voici donc une formule toute simple de sérum huileux car il semble que ça soit dans l'air du temps sur Potions et Chaudron.

Ce sont des soins qui plaisent à tous les coups et vous êtes sûres de faire un tabac tant ils sont évocateurs de luxe et de préciosité. Mais attention, leur confection nécessite des opérations cosmétiques de haute volée. Vous êtes prêts?

En fait, la fabrication est si complexe que j'hésite à en parler ici :

 

Formule du sérum huileux "Trésors du monde... végétal"

en %/pour 100g

10 dicaprylyl carbonate
5 squalane
5 hydranol (lanoline végétale)
1 lécithine poudre ou granules (déshuilée)

Dissoudre la lécithine et l'hydranol au bain-marie bouillant.

Refroidir dans un bain-marie d'eau froide. C'est très rapide. Le mélange va devenir sirupeux.

15 extrait d'orchidée sur coco fractionné
5 extrait de goji

Ajouter et mélanger.

20 huile végétale d'argan
20 huile végétale de rose musquée
15 huile végétale de pépins de cassis
antiranz qs

Ajouter et mélanger.

2 coenzyme Q10
1 vitamine E (mixed tocopherol)
1 fragrance Fleur de coton AZ

Ajouter bla bla bla.

Conditionner en flacon avec bouchon-pipette pour faire luxueux et pharmaceutique.

Ajouter une belle étiquette.



2212201290222122012903
Ces deux photos, au moins je sais dans quel sens les prendre



 

               Comme c'est un soin précieux, je me dois de sortir l'indispensable actif à tout sérum anti-âge digne de ce nom, le coenzyme Q10 (prononcez "Qiou Ten", comme Michèle ^_^). Et on y croit !

Certes, je cède ainsi aux sirènes du marketing mais bon mon sérum est un Élixir, vous comprenez...

Pour une action anti-oxydante renforcée, j'accompagne mon Qiou Ten d'un peu de vitamine E naturelle (mixed tocopherols) aux propriétés anti-radicalaires.

Les destinatrices de ce soins recevront également une crème hydratante à la vitamine C pour compléter cette action. J'aime beaucoup ces soins aux vitamines, pas vous? Je les trouves diablement efficaces et leur promesse d'efficacité bien moins éthérée (nébuleuse ?) que pour certains autres actifs.

Récapitulatif sur l'utilisation des vitamines dans les cosmétiques

 

               Mais plutôt que de juxtaposer un bataillon entier d'actifs en tout genre, je préfère formuler mon sérum en ciblant des huiles végétales anti-âge, varitables trésors de la nature et de toute façon de véritables actifs en soi.

Je n'ai pas vraiment fait attention à l'équilibre en acides gras de mon mélange mais plutôt à avoir un échantillon de chaque oméga 3-6-9 afin d'avoir un soin complet. Mes huiles sont choisies surtout pour leur réputation et l'aura de glamour qui les entoure :

- huile d'argan bio du Maroc, riche en oméga 6 et 9, en insaponifiables et vitamine E, nourrissante et réparatrice,

- huile de rose musquée bio du Chili, riche en oméga 6 et 3, en rétinol et bêta-carotènes (vitamine A et provitamine A), réparatrice et régénérante,

- huile de pépins de cassis d'Europe (je voulais mettre de l'huile de bourrache mais celle-ci est plus sèche), riche en oméga 6 et 3 dont le rare acide gamma-linolénique, véritable source de souplesse et d'hydratation pour la peau (les oméga-6 sont précurseurs du ciment cutané).

Autre sérum huileux aux huiles végétales pour peaux mixtes à grasses

Autres sérum huileux à la carotte

 

 

22122012901
Sérum huileux ou or liquide ?

 

               Vous l'aurez compris, mon sérum est international.

Parce que l'exotisme est également synonyme de luxe, parce que les plantes sont de véritables sources de principes actifs très efficaces pour la peau, j'accompagne mes huiles végétales d'un macérât huileux de d'orchidée sur coco fractionné. L'utilisation du coco fractionné favorise donc la pénétration des principes actifs.

Je choisis également un extrait de baies de goji sur huile d'amande douce.

Ce sont des ingrédients riches en principes actifs, minéraux et vitamines aux vertus anti-âge et réparatrice certaines. De vrais trésors de la nature qui évoquent à merveille un extrême orient raffiné.

Autre sérum huileux merveilleux aux plantes macérées

 

               Le luxe, c'est un concept marketing, mais c'est aussi une texture, évanescente, aussi impalpable qu'un rêve. J'ajoute donc des améliorants afin d'affiner le toucher et la pénétration de mon sérum :

de la lécithine :

qui apporte un soyeux apréciable et aide également à la pénétration du sérum. Pour reprendre une formule de Mlk que je trouve très juste, la peau est "pulpée, pleine et comblée".

La lécithine est en effet composée de phospholipides qui régule la teneur en eau de la peau en étant plus ou moins filmogènes mais surtout en s'intègrant au ciment cutanée pour le rendre plus imperméable. Elle freine donc considérablement les pertes hydriques de la peau.

du squalane d'olive :

C'est une huile fine issue des insaponifiables de l'huile d'olive. En tant qu'émollient non-polaire (contrairement aux huiles végétales qui sont plus ou moins polaires), le squalane forme une barrière plus imperméable que les huiles végétales sur la peau afin, à nouveau, de freiner les pertes hydriques.

Bien que filmogène, ça reste malgré tout un ingrédient non-comédogène et au toucher peu gras, très soyeux.

un émollient sensoriel :

J'ai choisis le dicaprylyl carbonate, afin d'apporter un toucher fin, glissant et pénétrant tout en ayant des propriétés hydratantes. C'est l'un des ingrédients les plus émollients de la formule (avec le squalane et le coco fractionné), apportant souplesse, élasticité et douceur à la peau avec un fini sec et poudré.

 

               Pour lester la texture de mon sérum, j'ajoute aussi une bonne proportion d'hydranol (lanoline végétale). Ingrédient indispensable à mon sens, c'est un excellent actif anti-âge et protecteur dès 5% où son action nourrissante et réparatrice est des plus bienvenues.

Dès 5%, elle a aussi la particularité de donner une consistance de miel très fluide à mon sérum, d'en lester la texture qui, dans le flacon, parait plus riche, plus dense, plus... luxueuse.

Je regrette de ne pas avoir porté le dosage à 10% pour accentuer cet effet...

 

22122012900
Les bulles d'air remontent plus lentement après l'ajout de l'hydranol

 

               Mon sérum est d'un doré tout à fait lumineux et d'une texture à la fois riche, pleine, dense et non grasse, c'est assez déroutant. La pénétration est excellente et la peau est douce et pulpée, lumineuse après l'application.

Je me suis gardé un petit flacon que j'utilise sur le dos de mes mains puisque je ne pense pas que mon visage supporte une telle richesse.

C'est le luxe suprême, vous ne trouvez pas ? ^_^

               Toujours en plein dans mes tests de l'Emulsan, et toujours à la recherche de la crème visage pour ma maman, je formule une crème visage peau mixte mature à tendance sèche très inspirée d'une crème de Michèle.

Je reste dans le mood du soin aux vitamines ACE et je conserve le duo émulsifiant qui m'avait bien plus dans la crème pour enfant à la fève tonka, Emulsan et sorbitan olivate, que je module et accompagne afin d'avoir une crème qui tienne en pot et qui soit relativement protectice pour l'hiver.

Récapitulatif de l'utilisation des vitamines dans les cosmétiques



20122012894



Mais avant de détailler plus avant les explications, voici la formule :

 

Formule de la crème visage argan-son de riz-rose musquée
aux vitamines ACE et aux protéines d'avoine hydrolysées

en %/pour 100g

phase huileuse

4 huile de son de riz bio
4 huile d'argan bio
4 huile de rose musquée bio (à froid)
1 vitamine E (mixed tocopherol)
0,2 antiranz

4 IPP (isopropyl palmitate)
2 Hydranol (lanoline végétale AZ)
2 Zenibee Cream (Lili's Bubble Dreams)

3 Emulsan
1,8 sorbitan olivate (cire Olive Protection AZ)
1,2 cetyl palmitate

phase aqueuse

eau déminéralisée qsp 100
3 urée
1 sucrose stéarate (ester de sucre AZ)
0,3 mica brillant nacré AZ
0,1 mica cuivre AZ

3 glycérine (en empâtage)
0,1 xanthane
0,1 carraghènane iota
0,1 sodium hyaluronate poudre

troisième phase

5 proteines d'avoine hydrolysées (merci Kayacaramel)
3 HGA d'hibiscus maison (by Kayacaramel, merci ^_^, j'adore la couleur et l'odeur, superbes ! tu es en train de me convertir aux extraits maison, sais-tu?)
3 Extrait d'algues (Lili's Bubble Dreams)
2 vitamine C stabilisée (ascorbyl phosphate)
0,8 cosgard
0,5 fragrance Fleur de coton AZ (je suis absolument fan !)
acide lactique qs

 

 

201220128902012201289120122012892
L'émulsion mousse un peu sans doute à cause du sucrose stéarate mais elle est déjà très fine

 

 

               Pour la présentation de l'Emulsan, je vous renvoie à la crème pour enfant à la fève tonka publiée il y a quelques jours. Voici l'architecture de cette crème-ci :

 

Formule générale d'une crème visage peau mixte mature (2M) à l'Emulsan et au sorbitan olivate :

- 3% emulsan
- 1,8% sorbitan olivate (ou glycéryl stéarate VE ou cire n°3)
- 1,2% cetyl palmitate ou autre épaississant comme l'alcool cétylique ou cétéarylique
- 1% sucrose stéarate (facultatif, renforce l'hydratation et le confort, et prolonge le temps ouvert)
- 15-16% d'huiles végétales dont un émollient technique (IPP, coco fractionné, dicaprylyl carbonate, etc.)
- 4-5% de filmogènes plus techniques :
       2% hydranol ou lanoline végétale, réparatreur, protecteur et anti-âge, un vrai actif
       + 2% Zenibee Cream (ou 3% beurre réparateur et émollient comme le karité + 0,1-0,2% cire)

le reste en eau, glycérine, gélifiant, conservateur, anti-oxydant et actifs.

 

Autre crème visage peau normale (2M ?) à l'Emulsan

Autre crème visage pour peau mature avec des ingrédients techniques (Zenibee Cream et Biotine)



               Pour le reste, j'ai formulé relativement classiquement une crème hydratante selon plusieurs axes :

 

*** nutritif avec des huiles végétales pour peaux sèches plutôt ciblées anti-âge :

- de l'huile d'argan qui apporte beaucoup d'insaponifiables, des vitamines, des caroténoïdes et des acides gras insaturés,

- de l'huile de son de riz fortement anti-oxydante, également riche en phytostérols et caroténoïdes,

- de l'huile de rose musquée riche et équilibrée en acides gras insaturés, apaisante, cicatrisante et très anti-oxydante grâce à la présence à l'état naturel de rétinol, seule forme vraiment anti-âge de la vitamine A.


               Mes huiles végétales sont complétées par un émollient sensoriel qui vient considérablement renforcer l'effet assouplissant, adoucissant et hydratant tout en allégeant le toucher gras et en favorisant la pénétration des actifs.

Il est certes possible de remplacer les esters huileux par de vraies huiles mais celles-ci n'ont pas le degré d'émollience (assouplissement, effets adoucissant, freinant les pertes hydriques et évitant les squames) des esters huileux. La différence est notable. Ce sont deux catégories d'ingrédients avec des finalités différentes, bien marquées et complémentaires.

Ils permettent également d'avoir une action efficace sur l'hydratation sans surcharger la peau en gras plus lourd. L'isopropyl palmitate (IPP) est en outre un ester huileux aux propriétés relipidantes supérieurs (même comparé à d'autres esters huileux).

 

*** un système filmogène et relipidant efficace :

La majeure partie de l'hydratation de la peau vient de l'intérieur, l'occlusivité d'une crème est donc essentielle en cas de peau à tendance sèche. C'est aussi une protection supplémentaire contre l'environnement extérieur.

J'ai choisi deux ingrédients filmogènes très efficaces mais peu perceptibles pour que la crème reste agréable.

- de la Zenibee Cream, ingrédient très technique, pour à nouveau renforcer l'émollience de la crème et surtout freiner les pertes hydriques en filmant la peau. C'est une cire d'abeille estérifiée, modifiée pour avoir les avantages de la cire d'abeille sans en subir les inconvénients. Elle apporte un toucher satin et adoucit la peau.

À ma connaissance, on ne trouve la Zenibee Cream que chez Lili's Bubble Dreams et chez Copaïba.

 

201220128952012201289820122012897
Texture magnifique mais difficile à photographier

 

- de la Hydranol (lanoline végétale AZ) qui apporte également des acides gras insaturés sous forme stable, d'où une action nourrissante, réparatrice et traitante complète.

Comme de nombreux polyglycérides, elle est aussi humectante et son pouvoir protecteur est très efficace contre les pertes hydriques de la peau tout en étant très peu perceptible.

 

*** des filmogènes hydrophiles :

Ils apportent confort et protection sans aucune sensation grasse tout en renforçant l'hydratation de l'épiderme.

- des protéines hydrolysées en forte proportion. À partir de 4%, les protéines hydrolysées aident à lisser l'épiderme et atténuer les ridules,

- du sodium hyaluronate efficace aussi sur les ridules et tenseur,

- des carraghènanes lissantes et conditionnantes.

 

*** des agents illuminateurs du teint :

- des micas qui reflètent la lumière et rosissent le teint pour avoir un effet lumineux et "teint frais". Le sorbitan olivate est en outre un excellent solvant pour la dispersion des pigments.

- de la vitamine C stablisée, éclaircissante, aussi pour prévenir les tâches pigmentaires (et les dommages d'un teint de fumeuse), comme la cerise sur le gâteau.

 

20122012893
Les pots des copines.
Mince, je vends la mèche de mes cadeaux de Noël ^_^

 

               La crème est rose comme les crèmes de Mlk ^_^. C'est une très fine mousse très légère car j'ai mixé lors de l'ajout de la troisième phase pour bien disperser la vitamine C qui est en poudre et qui ne voulait pas se diluer dans l'extrait d'algues, l'HGA d'hibiscus et le panthénol.

Je secoue donc fortement les pots le lendemain et le surlendemain afin de bien unifier la texture. Bon d'accord, en fait je le fais systématiquement pour toutes mes émulsions.

               La crème est très légère (caractéristique de l'Emulsan), ne fait aucune trace blanche et pénètre instantanément. Elle laisse la peau souple et non grasse mais protégée. La peau est délicatement illuminée, c'est manifeste.

Je regrette juste de ne pas avoir introduit d'ingrédient matifiant ; cela dit, j'ai testé cette crème sur le dos de ma main qui n'est pas sèche ni mixte mature, mais la différence d'illumination entre la main tartinée et la main non tartinée est flagrante.

               L'odeur, dont je ne suis pas responsable, est délicieuse et très élégante. Ce n'est pas un mélange parfumé de mon fait, mais comme Michèle, je suis à la diète ces temps-ci.

Par ailleurs, je voulais une odeur identique au sérum de nuit qui complète ce soin ; ce parfum est absolument homogène sur base huileuse et en émulsion.

 

               Je croise vraiment les doigts pour que cette crème plaise à ses destinatrices. C'est si difficile de formuler pour d'autres visages que le sien, je trouve.

Pas vous ?