Vitamines et cosmétiques

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

             Il est d'usage d'ajouter des vitamines à certains de nos produits cosmétiques.

D'aucuns en utilisent déjà sans le savoir puisque de nombreuses huiles végétales contiennent des vitamines en quantités variables mais non négligeables.

 

vitamines_fruits

                                                   

1. Leur solubilité

             Les vitamines peuvent être classées en deux grandes catégories selon leur solubilité.

C'est une notion qui est utile à connaitre à toutes les personnes qui ont tenté de faire une macération huileuse avec une plante ou une fleur colorée et qui  ont constaté avec stupeur et désagrément que l'huile ne se colorait pas.

C'est ainsi que l'on s'est mis à faire des macérations dans de l'alcool, dans de la glycérine plus ou moins coupés d'eau pour voir apparaitre les couleurs de certaines plantes.

Pour les vitamines c'est pareil, il est intéressant de savoir dans quoi elles sont solubles.

          

- Les vitamines liposolubles

qui se dissolvent dans les corps gras.

En général elles peuvent être stockées dans notre masse grasse. Il faut donc être prudent en se supplémentant car pour certaines, le surdosage existe.

Les plus délicates à utiliser par voie orale sont le souvent vendues sur ordonnance pour prévenir les surdosages.

Il s'agit essentiellement des vitamines A, D, E et K qui ne servent pas toutes en cosmétologie.

Elles proviennent généralement des aliments animaux ou des huiles végétales. Notre corps ne peut synthétiser que les vitamines D et K.


- Les vitamines hydrosolubles

qui se dissolvent dans l'eau.
Elles ne peuvent généralement pas être stockées par notre organisme sauf la vitamine B12.

Du fait de leur hydrosolubilité elles sont généralement éliminées dans nos urines en cas de surdosage.

Il s'agit des vitamines C et B.

vitamine_fruits_frais

 

          Je ne parlerai dans ce message que des vitamines que l'on peut incorporer à nos fabrications pour la peau et que l'on trouve aisément à l'achat.


2. LA VITAMINE  E

ou tocophérolS

Présente dans de très nombreux corps gras utilisés en cosmétologie.
Dès que vous utilisez une huile ou un beurre végétal, vous introduisez de la vitamine E dans votre produit de beauté.

Elle est  sensible à la lumière et à la chaleur.

Il existe plusieurs tocophérols (alpha, bêta, gamma, delta tocophérols et tocotriénols ) vendus sous plusieurs formes en tant qu'ingrédient cosmétique.

C'est un anti-oxydant qui permet d'éviter l'oxydation des corps gras et de la peau. Mais la vitamine E est aussi anti-inflammatoire et hydratante. Elle améliore également la micro-circulation cutanée.

Toutes ces propriétés en font un ingrédient précieux qu'il ne faut pas hésiter à utiliser même si vous verrez plus loin que ces activités semblent contestées dans les cosmétiques.


Propriétés de la vitamine E en cosmétique


- Mixed tocopherols

D'origine naturelle, il s'agit d'un mélange de plusieurs tocophérols dont l'activité antioxydante est manifeste à faible dose.
En fonction du fournisseur, elle sera plus ou moins diluée  dans une huile végétale (souvent le soja) donc le dosage peut changer.

Ce mélange est considéré comme plus efficace que les tocophérols simples surtout si l'on veut une action antiradicalaire c'est à dire une lutte contre les radicaux dont la liberté fait vieillir ^_^  (utile pour les peaux sèches, matures...).

Je lui reprocherais une grande viscosité qui la rend difficile à faire couler du flacon puis difficile à peser avec justesse.

Soit on dépasse les quantités prévues (ce n'est pas grave, on ne risque pas de surdosage cosmétique avec la vitamine E), soit on doit jouer de la baguette pour prélever un produit qui épaissit dans le temps.

Il me semble qu'elle serait plus facile à doser à partir d'un flacon en verre avec un embout souple compte-gouttes.

Pour une action anti-oxydante majeure (et naturelle!) notamment quand je dois chauffer, je préfère choisir l'aox-Cos.

C'est un mélange de vitamines E et C, d'huile de soja et de lécithine qui en majore l'effet car elle permet de capter les métaux qui sont pro-oxydants.
Normalement nous n'utilisons pas d'EDTA (capteurs ou chélateurs de métaux) à la maison...



- Tocopherol acetate

Forme estérifiée de l'alpha tocopherol, souvent d'origine synthétique vendue sous les noms des isomères (d ou dl alpha tocopherol acetate).

La plus facile d'accès est celle vendue en pharmacie sous forme de capsules à 500mg.
Même si elle est d'origine synthétique ça reste du tocophérol!  Et il en existe d'origine naturelle.

Stable, peu onéreuse et  efficace à partir de 0.5 à 1% (soit 1 à 2 capsules pour 100g de produit).


J'en consomme beaucoup car insérée dans les capsules, la vitamine E n'est pas  en contact avec l'air ni avec la lumière si on laisse les blisters dans la boîte cartonnée;

Ce  n'est pas le cas de la vitamine E liquide dont on ouvre et ferme les bouchons à chaque utilisation.


Même si elle est considérée comme moins efficace voire pro-oxydante dans certaines conditions, je ne garde pas suffisamment longtemps mes produits et autres corps gras pour justifier une activité maximale.

C'est le grand privilège de ceux qui font leurs produits de beauté eux-mêmes que de faire à façon selon leurs besoins.

D'autant plus que l'oxydation d'un corps gras dépend de très nombreux facteurs (conditions de fabrication et de transport, stockage avant et après l'achat... c'est à dire son passé oxydatif) et pas seulement de la présence de vitamine E.

Les études sont controversées en ce qui concerne les bénéfices de l'ajout d'anti-oxydants pour la peau même si la presque totalité des cosmétiques en contiennent.

Si un jour on fait la preuve que la vitamine E ne présente aucun intérêt dans un cosmétique au moins, elle ne présente aucun danger pour la santé.

Quelques vérités sur les anti-oxydants en cosmétique (très intéressant car il y est dit que l'alpha tocopherol ne serait pas efficace or toutes les études qui y sont citées pour prouver ses effets topiques sont réalisés avec ce tocopherol...)


Je reprocherais néanmoins aux capsules, la difficulté à les presser suffisamment longtemps pour obtenir 500mg en pesée car l'acétate d'alpha tocopherol est tout aussi visqueux que les mixed tocopherols.

Je coupe donc souvent 2 capsules à l'aide de ciseaux passés à l'alcool et  je pèse ce dont j'ai besoin.
Je réserve le reste et à la fin de ma fabrication, je passe le contenu de la capsule entamée sur mes mains en guise de soin anti-oxydant, anti-inflammatoire et hydratant. Et  oui vous saurez que  l'alpha tocopherol fait tout ça...



vitamines_g_lules


3.
LA VITAMINE  C

Ou acide ascorbique.


Encore une fois vendue sous d'autres noms plus précis car l'acide L ascorbique de base est un produit extrêmement sensible à l'eau, à la lumière, au contact avec des métaux et à la chaleur.
Il jaunit en s'oxydant et c'est d'ailleurs un  excellent moyen de savoir si l'émulsion qui en contient est oxydée.

On l'oublie donc pour la cosméto et l'on choisit une vitamine C stabilisée capable de mieux supporter les conditions qui sont celles de notre fabrication.


- Sodium ou magnesium ascorbyl phosphate

Effet anti-oxydant que l'on peut coupler à celui de la vitamine E.

C'est également un agent éclaircissant du teint jusqu'à 10% selon le fournisseur.

Même si elle est plus stable, dès que la crème jaunit, elle est oxydée.
Nos modes de fabrication ne peuvent pas garantir les conditions idéales pour utiliser la vitamine C dans des émulsions à garder très longtemps (à abri de l'air, de la lumière, sans eau et sans métaux).

Fabriquer peu et utiliser vite est utile!


- Ascorbyl palmitate

Présent dans l'aox Cos, l'ascorbyl palmitate est liposoluble et plus stable mais on ne peut pas se servir de l'aox cos comme actif dans une émulsion pour la vitamine C.

On peut s'en procurer à l'étranger.


fond_ecran_vitamines

 

4. LA VITAMINE  A

ou Rétinol

La vitamine A est intéressante car elle facilite la prolifération des cellules épidermiques d'où une action réparatrice pour les peaux acnéiques, matures, épaissies, abîmées par le soleil...

Elle est liposoluble et peut donc être stockée dans notre masse grasse.
On en trouve beaucoup dans les huiles de poisson, le foie...

J'incorpore très souvent de l'huile de foie de morue en capsules dans mes baumes de massage pour pieds secs et calleux.

L'hypervitaminose A existe et les doses maximales à ingérer sont donc importantes à connaitre.

C'est une vitamine tératogène (susceptible de présenter des risques de malformation chez le foetus dont la mère est traitée) et dont on doit limiter les apports hors alimentation pendant la grossesse.

 

La provitamine A présente dans les aliments végétaux ne provoque jamais de surdosage car elle n'est transformée en vitamine A qu'au fur et à mesure de nos besoins.

- Le rétinyl palmitate.

L'on considère normalement que le rétinyl palmitate cosmétique n'augmente pas les taux de rétinol sanguin et serait inoffensif aux bonnes doses.

Il n'est jamais vendu pur mais dilué à des doses différentes selon le vendeur et  les doses admises sont de 1000 à 5000UI/gramme de cosmétique.
UI = Unités Internationales


Autres infos.

- Les bêta carotènes

C'est l'une des formes les plus simples pour apporter de la provitamine A et profiter de l'action anti-oxydante.
On les extrait nous mêmes en réalisant des macérations huileuses de racines de carotte ou  de graines de rocou.

Je préfère les macérats de graines de rocou moins hasardeux et 100 fois  plus riches en bêta carotènes que la carotte.
Il suffit de mettre vos graines entières dans un bocal (ou enfermées dans une gaze stérile), de couvrir d'huile stable (jojoba ou coco fractionnée), d'ajouter un bon anti-oxydant et de laisser au bain-marie très doux pendant 1 ou 2 heures avant de filtrer.

On profite directement de ces carotènes dans les huiles végétales jaunes ou orangées telles les huiles de palme rouge, de buriti (aguaje), de germes de blé...

 

fond_ecran_citron_et_kiwi

                                            

5.  LA PRO-VITAMINE  B5

D Panthénol, dexpanthenol,  acide panthothénique

Action hydratante et adoucissante pour la peau et les cheveux, action  anti-inflammatoire, c'est un agent incontournable des soins du cheveu malmené et des peaux déshydratées ou irritées.

La provitamine B5 pénètre très bien la peau où elle se transforme en vitamine B5 active.

Je l'aime bien dans les crèmes et soins pour peaux acnéiques ou rasées.


carot_nes

 

6. LA VITAMINE B3 ou niacinamide

Acide nicotinique

Pour les peaux matures, les peaux abîmées par l'acné ou par des expositions solaires trop importantes, cette vitamine possède un effet anti-inflammatoire et stimulant du collagène.

Elle  affinerait la peau.

On l'appelait autrefois vitamine PP ou anti-pellagre et sa carence se traduit par une maladie appelée pellagre fortement liée à la malnutrition.

Assez peu utilisée en cosmétique maison, vous en trouverez ici et ici dans des formulations pensées spécifiquement pour des peaux particulières.

 

capsule_e

 

7. LA VITAMINE  K1

Phytoménadione

En raison de réactions allergiques graves (décision de mars 2006/AFFSAPS) elle est aujourd'hui interdite dans les cosmétiques.

Ces allergies sont potentiellement susceptibles d'interactions  avec une utilisation médicale par voie injectable pouvant sauver la vie.

Cette vitamine anti-hémorragique ne devrait plus pouvoir s'acheter ni être incorporée dans des préparations cosmétiques.

Elle se retrouvait essentiellement dans des produits pour la couperose.

 

Sources images: ici, ici, ici, ici, ici

 

vitamine_k_ps_sommaire_1

 

      Vitaminez votre peau en toute prudence et ne vous supplémentez pas oralement sans avis médical.


    Moi je vous le dis, il n'y en a que pour les peaux sèches et matures !

C'est un fait. Nous, les peaux mixtes, les peaux grasses, qui fleurissent pour un oui, pour un non, nous, les laissées pour compte, on nous oublie souvent. Et pourtant... Et pourtant, paraît-il, nous sommes les plus nombreuses. Mais surtout les plus capricieuses. c'est avec nous que se justifie le plus le concept du sur-mesure.

Je me dévoue donc pour jouer les Zorro... (vous savez, comme dans la chanson : "Zorro est arrivé-é-é, sans s'pressé-é-é..."

 

    C'est en lisant cet article, à propos du pH de la peau et de son influence sur sa santé, que j'ai eu l'idée de créer une ligne de soins spécialement adaptée aux peaux mixtes à grasses, en parfaite adéquation avec le discours avancé dans ce billet.

Ma ligne de soins Équilibrance comprendra donc :

          - un nettoyant visage doux (Équilibrance|Purification)

          - un sérum traitant (Équilibrance|Rédemption), 

          - et enfin une crème hydratante (Équilibrance|Absolution).

 

    J'ai également l'intention de créer une seconde ligne de soins, Rituels d'Ô, axée sur des soins plus ponctuels et orientés Spa, soins marins et argiles. Cette seconde ligne viendra appuyer les effets de la première :

          - gommage (Rituels d'Ô|Élixir Lissant)

          - masque (Rituels d'Ô|Onguent Marin)

          - et un sérum ultra-hydratant (Rituels d'Ô|Sève hydratante).

 

_quilibrance_Purification

 

    Voici donc Équilibrance|Purification. Il s'agit d'une crème nettoyante très douce pour le visage. Je n'ai pas voulu y intégrer ni de savon, ni de tensio-actif pour en accroitre la douceur et éviter de stimuler les glandes sébacées.

À la place, j'ai choisi d'utiliser le rhassoul, pour ses propriétés nettoyantes douces et purifiantes. Il absorbe les impuretés sans attaquer le film hydro-lipidique de la peau grâce aux saponines qu'il contient.

J'ai également voulu y intégrer une bonne part de lithothame, non seulement pour ses bienfaits, dont je vous ai déjà entretenu, mais surtout pour son action exfoliante très douce et ses propriétés purifiantes.

    Je vous livre donc la formule de ce soin avant de parler plus avant de son efficacité.

 

Équilibrance|Purification

 

- Phase A

. 25 hydrolat de romarin à verbénone
. 10 lithothame
. 8 rhassoul micronisé
. 0,7 cosgard

Bien mêler et laisser s'hydrater au moins une demi-heure.

- Phase B

. 5 huile de jojoba
. 3 huile végétale de yangu
. 2 olivem 1000
. 0,2 aox-cos

Peser l'olivem et le jojoba et mettre à chauffer au bain marie. Peser l'huile de yangu et l'anti-oxydant à part et réserver.

- Phase C

. 36,9 eau de source
. 4 glycérine végétale
. 1 allantoïne
. 1 alun en poudre (bon antiseptique, astringent, hémostatique pour l'après-rasage et les peaux sujettes à imperfections)
. 0,5 hydroxyéthyl cellulose (Bilby ou Zinette)
. 0,2 xanthane (celle d'AZ qui gélifie pas mal)

Peser la phase C (sauf les gommes) et porter à 50°C au bain-marie pour faire se dissoudre l'allantoïne.
Quand le mélange retrouve sa limpidité, jeter les gommes en pluie par toutes petites quantité et bien mixer entre chaque ajout. Laisser s'hydrater un peu.

Quand B (toujours sans l'huile de yangu) et C ont atteint 70-75°C, monter l'émulsion au mixer en versant B dans C. Pour limiter l'oxydation de l'huile de yangu, je l'ai ajoutée vers 60°C.

- Phase D

. 1 AHA (pour acidifier et contrebalancer les effets de l'eau calcaire)
. 1 HE (mélange de bois de cade, cèdre, genévrier, copaïba, palmarosa et géranium)
. 0,5 cristaux de menthol + suffisamment d'alcool pour les dissoudre (très peu suffit, le titre alcoolique de mon soin est donc très bas)

Ajouter la phase D sous 40°C puis la phase A. Bien homogénéiser et conditionner en flacon pompe.

 

Appliquer ce soin sur peau humidifiée et masser quelques instant. Rincer à l'eau claire.

 

    Cela donne une crème très onctueuse ponctuée ici et là de quelques points noirs de rhassoul. La couleur est bien plus seyante qu'avec du rhassoul seul, le lithothame apportant sa note chaude.

L'application est très fraiche, peut-être un peu trop dans certaines conditions (sous la douche par exemple, quand les pores sont très dilatés), mais ce soin fait admirablement son boulot. La peau est lissée sans qu'on sente la moindre particule gommante et nettoyée comme il convient.

    On peut également l'appliquer en couche fine sur peau sèche pour en faire un masque minute que l'on frotte avec un peu d'eau pour l'enlever.

Je suis très content de ce soin, d'autant que le matin, il défroisse les traits, illumine le teint et donne un coup de fouet très agréable. En plus, le menthol ne gène pas du tout pour le nettoyage du soir.

    Peau douce, fraiche et purifiée assurée !

En plus, ce nettoyage booste considérablement les effets de mon sérum traitant Équilibrance|Rédemption dont la formule vous sera contée très bientôt...

Patience, mes bons amis, patience !


Crème coiffante au sucre pour cheveux secs

Soins des cheveux

Par atelierdemichele

               Pour un anniversaire où j'offre traditionnellement quelques créations cosmétiques personnalisées, j'ai fabriqué une crème coiffante que j'ai voulu légèrement fixante grâce au sucre de canne bio.

DSC03360

                                                     Le tube et sa recharge



  1.        - Pour faire une crème, il faut un émulsifiant (MF et VE).


Emulsifiants très polyvalents, sans surprises que j'aime beaucoup car on peut varier les proportions à l'envi. Je sais que la personne à qui est destinée cette crème les supporte.

J'en parle.


                   - Pour que la crème  soit adaptée aux cheveux, rien ne vaut des émulsifiants plus conditionneurs (Conditionner emulsifier).

INCI/
Stearamidopropyl dimethylamine

Il doit s'utiliser en milieu acide pour jouer pleinement son rôle de conditionneur et de  démêlant  anti-statique.
J'utilise de l'acide citrique dès le départ dans la phase aqueuse pour acidifier mon milieu.

Voir la fiche d'Aroma-zone fort instructive


                      - Pour que la crème soit adaptée à des cheveux plutôt secs, il faut de l'huile mais en petite quantité car la crème se veut coiffante.

  Elle ne doit pas alourdir la coiffure (Macération d'orchidée sur du coco fractionné très léger et Végélatum).

Le végélatum, produit composé a été acheté ici.
INCI/
Canola Oil (and) Silica (and) Zea Mays (Corn) Starch

Il est préconisé comme substitut de la vaseline, huile minérale utilisée comme véhicule occlusif mais son INCI dit plus que cela.

Le végélatum contient de l'huile de colza qui est une huile très équilibrée en omégas 6 et 3, réparateurs et structurants.

On y trouve aussi un peu de silice et de l'amidon de maïs pour épaissir l'huile qui se présente alors comme une espèce de gelée translucide.

Cette gelée est soluble dans les huiles mais  j'ai dû la malaxer à la spatule dans le fond du bécher puis rajouter les huiles chaudes petit à petit pour faciliter sa solubilisation.   


DSC03334

   
   
                     - Pour le "fun",  j'ai dégainé ma bouteille de Dermatyon des laboratoires Catalyons que je bois en temps normal ;). Cette solution permet d'ajouter quelques ions (zinc, silicium et cuivre) très utiles pour la peau.

" Le zinc, le silicium, et le cuivre stimulent la synthèse du collagène et de l'élastine et interviennent dans le renouvellement cutané. Le zinc régule la glande sébacée et favorise la cicatrisation" in Fascicule Catalyons.


Je sais que la peau donc le cuir chevelu qui vont utiliser cette crème supportent l'eau d'or  du même laboratoire.

Je parle de quelques catalyons

Alors... tout ça donne une crème capillaire au sucre que j'ai testée en courant sur les magnifiques cheveux  de mon dernier qui s'est écrié juste avant que je m'exécute : "Ce sera 2 non, 30 euros madame!  Et si tu essaies sur les cheveux de papa, ce sera le double pour lui!".
Ce dernier testeur a acquiescé et ajouté que c'était tout à fait normal que ça devienne payant ces tests à n'en plus finir... Quelle vénalité tout de même!


A ce tarif là, je vais devoir racoler dans la rue quelques chevelus (es) voulant faire partie d'un panel de testeurs consentants ;)

Heureusement que la parigote d'Irène ne se fait pas prier ni payer, elle est toujours partante. Merci ma belle!


      
                 Formule de la crème coiffante gainante au sucre bio


En pourcentages ou en grammes


- Phase A

. 50 Eau de glacier (merci à Venezia)
. 25 Dermatyon (ou silicium organique, hydrolat spécial cheveux...)
. 6 Glycérine végétale bio
. 6 Sucre de canne clair ou blanc bio
. 0.8 Géogard ultra (j'en parle)
. 0.2 Acide citrique en poudre


- Phase B

. 5 Orchidée sur coco fractionné (ou huile végétale très fine, squalane, écume des prés...)
. 2 Végélatum (ou beurre végétal fin: beurre d'avocat, karité nilotica...)
. 2 MF
. 1 VE
. 1 Conditionner emulsifier


- Phase C

. 0.5 Teinture maison de labdanum (ou autre teinture de plante odorante et bonne pour les cheveux)
. 0.5 Huiles essentielles

 

DSC03358

                                              La crème à l'ajout de la phase C   

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser le végélatum et réserver.

- Dans un autre bécher désinfecté, faire fondre le reste de la phase B et l'ajouter en écrasant  à la spatule sur le végélatum.

Mettre au bain marie jusqu'à 75° en mélangeant pour bien faire fondre le végélatum.
Attention à ne pas surchauffer, il ne faut pas hésiter à sortir le bécher du bain marie si nécessaire.

- Dans un autre bécher désinfecté, peser la phase A, y dissoudre complètement le sucre, l'acide citrique et le géogard ultra.

Mettre au bain marie à chauffer jusqu'à 75° maximum.

Le sucre doit être entièrement dissout dans l'eau  avant la cuisson sous peine de former des cristaux. C'est exactement la même préparation que pour faire du caramel.

- Verser B dans A  en mélangeant à la cuillère magique pendant 5/10mn pour former une jolie émulsion.
Faire refroidir dans un bain d'eau froide. Rectifier l'eau perdue si nécessaire.

- Ajouter la phase C et vérifier le pH
Ajouter de l'acide lactique si nécessaire  goutte par goutte jusqu'à un pH de 4/5.

Il n'en faut pas pour cette formule où l'acide citrique suffit mais si vous modifiez l'un des éléments, n'hésitez pas à corriger le pH, l'efficacité est à ce prix.

La crème doit être bien acide pour se rapprocher de l'acidité des cheveux et permettre au conditionner emulsifier d'être actif.

- Couler en tubes

Je les trouve plus pratiques pour en prélever une noisette à appliquer sur les pointes ou sur l'ensemble de la chevelure fragilisée par des expositions au soleil et aux bains de mer.

Brosser légèrement.



        Le résultat est une crème fluide qui épaissit légèrement le lendemain, elle pénètre la peau très vite et ne "mouille" pas les cheveux.

La destinatrice et la testeuse enthousiaste viendront vous en parler si elles le désirent.

Un exemple de crème coiffante naturelle au sucre (12%)  et au karité très inspirante sur kpourkarite.com

DSC03359



         Le parfum est volontairement discret.

Il est sur base alcoolique  de labdanum (résine de ciste, Cistus ladaniferum) dont je suis très fan.
J'en ai ramené de Belgique (de la droguerie qui rugit) mais en cherchant sur internet, j'ai découvert qu'il y en avait ici aussi.

C'est un magnifique ingrédient difficile à travailler car il est collant et durcit dans le temps mais en teinture, l'odeur ambrée se développe rapidement.

La teinture peut servir dans des compositions parfumées de type ambré selon les magnifiques indications d'Irène qui vous tient la main.


Le mélange d'HE (en gouttes pour 200g) vient juste en renfort pour apporter un peu moins de note ambrée mais en restant sur quelque chose d'exotique.

J'aime les mariages curieux en matière de synergies d'huiles essentielles mais là, j'adore le résultat très discret pour ne pas interférer avec d'autres compositions:

- 10 Baume de copahu (copaiba distillé Purissimes)
- 10 Petit grain bigaradier sur fleurs bio (Florame)
- 6 Bois de rose bio (Unmei): particulièrement réussie sur le plan olfactif, les flacons sont tout comme j'aime, simples et chics!
- 4 Achillée de Ligurie bio (Vitalba)

 

Un article superbe sur le copahu en parfumerie 


         N'y cherchez pas de propriétés capillaires particulières (même si le copahu est cicatrisant et antiseptique), ça m'a plu de prendre ces flacons là,  c'est tout ;)     

                     Beaucoup parmi nous utilisent le sucre pour leurs soins gommants.

J'utilise pour le visage la poudre de rose musquée. J'en ajoute dans une crème ratée ( ben oui, j'en rate !) ou simplement dans ma crème démaquillante.


                     Mais, pour une rencontre exceptionnelle, il me fallait innover. Je remercie la trop rare Hind, qui a "désablé" les dunes de Mauritanie pour nous faire la peau douce, douce ....

Deux ou trois petites choses avant de passer à la formule, on ne peut plus simple.


                     Je ne met pas, pour les soins gommants, d'huiles rares et précieuses. Ni  d'huiles essentielles qui ne restent sur la peau que quelques instants.

Je choisis une fragrance fraîche, sans plus. Ou alors, la litsée citronnée, peu couteuse et très fraîche aussi.

DSC03361

Voici donc :

Phase huileuse

       - 25 % ( j'ai mis 10 karité et 15 olive pour la formule de la rencontre)

       - 6 % cire émulsifiante (alcohol cetylicus et stearylicus emuls.a.)

       - 3 % alcool cétéarylique en plus                  

                  

Phase aqueuse

       - 60 % eau

       - 0,5 % xanthane

                  

Troisième phase
 

       - 5 % base moussante ( sodium Lauryl Sarcosinate Copaiba)

       - 0,9 % K300 (conservateur copaiba)

       - du sable lavé de Mauritanie ( à vue)

               

DSC03364

 

Lavage du sable :

Le mettre à tremper dans l'alcool à 96 (j'ai que ça ).  L'alcool dépasse un peu le sable. Je l'ai laissé une nuit.

Puis, l'égoutter le mieux possible. Le faire sécher dans une poêle sur la plaque.

Laisser bien refroidir.

 

Après le refroidissement complet de l'émulsion, ajouter :

. le sable( j'ajoute peu à peu en faisant des essais sur l'avant bras jusqu'à satisfaction),

. puis la base moussante. Ben oui, sinon, ça mousse déjà.


Facile non ?

DSC03366

 

          Ensuite seulement, re-peser et ajouter le conservateur. 

Pour cette recette, il est important de peser le récipient avec son contenu avant d'ajouter le conservateur.

Ben oui, parce que si vous faites comme moi, d'ajout en ajout de sable, votre conservateur sera sous-dosé.

"Matin léger" : Soin hydratant pour jeune homme

Soins pour hommes

Par atelierdemichele

                Pour un jeune homme d'une trentaine d'années qui a la peau un peu sèche sans trop de problèmes par ailleurs, voici ce que j'ai fabriqué à partir de la formule générale du gel-crème de mon livre à présent ré-imprimé:

Mes cosmétiques naturels faits maison. Ed. Michel Lafon

DSC03327

            

           Pendant que j'écrivais le livre, je l'avais interprétée pour fabriquer une gelée hydratante et une gelée anti-oxydante.

D'autres formules de crèmes du même livre ont donné un soin pour les pieds et une crème visage par exemple.

J'ai ainsi pu valider la faisabilité de mes recettes par des débutantes (en les réalisant telles qu'elles sont écrites) mais aussi en pensant à des expertes comme vous    ;)

           En les lisant les unes après les autres et en les comparant, vous retrouverez les architectures identiques alors que les décorations (ingrédients et usages) que je préconise ne sont pas les mêmes.


          Ou comment partir d'architectures générales et fabriquer presque tout ce que vous voulez!

Il me semble que sur ce blog, toutes les rédactrices font de même et tentent de donner des formules facilement adaptables à vos ingrédients ou à vos souhaits même si à première vue, cela ne saute pas aux yeux.

Beaucoup de personnes se sentent découragées à l'idée de ne pas avoir tous les ingrédients listés dans une formule et mon propos est de montrer comment on peut partir d'une formule compliquée et en tirer une formule simple ou l'inverse.



Formule du Gel-crème "Matin léger"

Phase A

- 63g Eau de source
- 10g Hydrolat d'encens (Essentiel des huiles)
- 10g Hydrolat de tea tree (Farfalla chez qui je me ruine en HE diverses et divines)
- 3g Glycérine végétale bio
- 0.3g Gomme xanthane

Phase B

- 6g Olivem 1000
- 2g Huile d'olive bio macérée aux feuilles de thé vert bio fait maison
- 1g Beurre d'avocat bio (Bilby)

Phase C

- 2.7g Complexe NFF (Bilby)
- 1g Extraits CO2 d'onagre, de  bourrache et d'amaranthe bios (10 gouttes de chaque)
- 0.5g Conservateur
- 0.5g Huiles essentielles (en gouttes: 8 lavande fine 1600m, 3 néroli, 2 cèdre de l'Atlas, 2 santal de l'Ile des Pins offert par Catherine)

+/- Acide lactique pour ajuster le pH à 5/6.



          Les ingrédients choisis sont volontairement simples mais efficaces.
Utilisés à la bonne dose, bien associés et introduits dans la juste émulsion, ils peuvent être en partie fabriqués à la maison.

Il y a donc:


               - de l'eau et des hydrolats

    J'ai fait le choix de l'hydrolat de tea tree pour lutter contre les rares boutons et désinfecter une peau qui est rasée au quotidien.

J'évite ainsi l'alcool mais on pourrait utiliser un peu de teintures de plantes pour les peaux qui le supportent.


    L'hydrolat d'encens très odorant apporte une note de fond discrète, cicatrise et lifte légèrement.

J'aime beaucoup utiliser un ingrédient pour son action cosmétique directe mais aussi pour son effet sur le mental.
L'encens comme la lavande, le néroli  ou le santal  donnent des huiles et des hydrolats apaisants du mental.

      Chez un homme jeune en pleine ascension professionnelle, qui travaille beaucoup trop comme c'est malheureusement souvent le cas aujourd'hui, il m'a semblé utile de penser un peu en énergétique.

Travailler beaucoup n'a rien à voir avec travailler beaucoup trop...

Avec cette émulsion somme toute banale et dans un geste tout aussi banal mais... quotidien et matinal, on induit ainsi une façon de prendre soin de soi, de bien se traiter et de se préparer aux dures journées.


DSC03321

 


                - des corps gras autour de l'olive et de l'avocat

Huiles nourrissantes et assouplissantes.

Mises en très petite quantité, elles permettent malgré tout d'apporter un peu d'émollience à une peau jugée légèrement sèche mais qui n'aime pas le gras...


     J'ai fabriqué un macérat très corsé de feuilles de thé vert bio sur de l'huile d'olive bio de Sicile peu odorante et très fine au toucher.
Le thé vert est très anti-oxydant et très apaisant car ses polyphénols ont une action anti-inflammatoire très appréciable pour les peaux rasées au quotidien.

Sa jolie couleur vert profond donne une légère coloration au soin même à 2% de la formule générale.

 

DSC03322


     Pour apporter encore plus d'éléments à base d'olivier, l'émulsifiant est de l'olivem 1000 qui pourrait constituer à lui seul la phase huileuse.
On le trouve aujourd'hui chez tous les fournisseurs, il est généralement bien toléré et préconisé comme hypo-allergénique. Il  apporte une hydratation durable.

Cet émulsifiant permet à lui seul de fabriquer des textures variées, ce qui permet à un débutant de se constituer un petit kit de démarrage en cosmétique sans se ruiner.

      J'ai pu entendre et  lire qu'il n'était pas suffisamment nourrissant  voire  desséchant pour certaines peaux. Je pense que, sauf cas particulier, tout dépend aussi de la formulation, du mode opératoire et qu'un émulsifiant à lui seul ne peut pas "porter" toute une émulsion.

Il donne le "la" et ensuite il faut que tout l'orchestre suive ;))


      L'olivem 1000 se marie très bien avec

. d'autres émulsifiants plus nourrissants : chez Mlk pour le corps, chez Loulou pour les mains, chez Chabou pour le visagechez Loulou à nouveau pour les mains

. se couple formidablement à des co-émulsifiants : alcool cétylique et cetyl esters pour les pieds, à l'oliwax pour le visage, aux cetyls esters pour le visage , à l'oliwax et le sodium acrylate plus pour un crème légère, à l'oliwax pour une crème évanescente

pour apporter à toutes les peaux ce dont elles ont besoin. Ces exemples divers montrent comme il peut être bon joueur, ne contrariant aucun des ingrédients qui l'accompagnent.

 

       Il ne faut vraiment pas hésiter à faire des mélanges émulsifiants car l'olivem 1000 a des propriétés intrinsèques, à faire attention aux acides gras utilisés et... abuser des gélifiants qui me semble t-il ont un rôle à jouer  dans le confort et la stabilité des émulsions même à très faible dose.

Une émulsion peut sembler stable à l'oeil nu et pourtant offrir un léger maillage propice au dessèchement ou à la déshydratation de la peau.

 Un gélifiant participe à la stabilité en offrant un autre type de liaison entres les huiles et l'eau. Il en existe de très nombreux abordables et efficaces.

Bien évidemment nous avons tous nos émulsifiants "chouchous" et vous comprendrez que celui là fait partie de ceux que j'apprécie le plus pour cette versatilité.


     Le beurre d'avocat veloute encore plus la texture et donne un peu de rondeur cosmétique perceptible même à 1%.
Je l'ai choisi en version bio qui est un beurre très mou et pénétrant mais qui "fait la job" comme le dirait notre Loulou adorée.

Il est riche en insaponifiables et pourrait presque remplacer le beurre de karité si l'on veut un beurre moins épaississant et que l'on ne possède pas le merveilleux nilotica.

       Si je n'utilisais que deux beurres pour mes émulsions, sans hésiter, je choisirais un bon beurre de karité valable pour toutes les peaux et un bon beurre d'avocat magique pour les peaux sèches.

Le beurre de cacao me semble lui un indispensable des baumes.
Je pense que dans les émulsions, il fait double emploi avec les épaississants car ses propriétés nourrissantes sont souvent alliées à de la "lourdeur" cosmétique.

DSC03326


             - Quelques rares actifs



     Les omégas 6 sont des acides gras essentiels qui sont partie intégrante des céramides cutanés.
Les céramides sont indispensables au maintien de la cohésion des cellules de notre peau.

On pourrait les comparer au mortier ou au ciment qui maintient les briques d'un mur entre elles, assurant sa solidité et son imperméabilité.

Si le ciment est abîmé, le mur n'est pas étanche. Les omégas 6 aident donc à maintenir l'intégrité du "mur" cutané sauvegardant sa souplesse et son hydratation.
Les huiles les plus riches en omégas 6 sont certainement celles d'onagre et de bourrache qui ont un toucher un peu "gras".

La seule façon de les apporter en concentré, sans odeur et  sans toucher à la légèreté du soin (je rappelle que ce jeune homme n'aime pas le gras)  est de les introduire sous la forme d'extraits CO2 efficaces à partir de 1% de la formule, toutes plantes confondues.


       L'extrait CO2 d'amaranthe est très intéressant pour les peaux sèches sensibles, irritées  ou atopiques.
Il contient un peu de squalane, autre composant naturel du film lipidique de la peau.
Plus d'infos.


        Le dernier actif hydratant est le complexe  NFF que j'apprécie beaucoup car il apporte à lui seul quelques agents performants en matière d'hydratation:
Sodium Lactate, Sodium PCA, Urea, Hydrolysed Vegetable Protein, Sodium Ph (INCI d'Aromantic).

Ces actifs se
retrouvent dans notre facteur naturel d'hydratation (NMF) cutané.
Le complexe NFF  s'utilise dans la troisième phase à froid à raison de 2 à 4% de la formule.



             - Une fabrication aisée en "one-pot"

   Il suffit de former un gel avec la phase aqueuse tiède et de le laisser prendre tranquillement pendant que l'on pèse la phase huileuse.

L'ensemble est ensuite porté à 70/75° au bain-marie en mélangeant vivement à la cuillère magique pendant quelques minutes ou jusqu'au refroidissement.
Ce dernier pouvant être accéléré à l'aide d'un bain d'eau froide tout en mélangeant continuellement pendant plusieurs minutes encore.

       On obtient une émulsion légère, veloutée et pénétrante mais qui laisse la peau souple et confortable. Elle peut être conditionnée en flacon pompe pour plus d'hygiène.

DSC03331


            - Un parfum discret

     Le mélange est inspiré des huiles essentielles que je conseille dans la formule de gel-crème pour homme du livre.
Il est masculin mais pas "cheap".

J'ai forcé sur la dose de lavande fine cicatrisante, antalgique et apaisante. Son parfum se fond merveilleusement dans les synergies si l'on prend la peine de les laisser en contact quelques jours.


       J'ai choisi une lavande qui pousse en altitude, riche en esters et distillée par une productrice passionnée qui était présente début juin au marché de l'herboriste de Milly la forêt.

Toutes ses huiles essentielles, ses baumes et même ses gelées de plantes (ah la gelée de rose, celle de romarin...)   sont exceptionnels.
Une telle unité dans la qualité me semble vraiment rare.
Son site devrait être refait mais il donne déjà une bonne idée de ce qu'elle produit.

En bonne compagnie, j'ai fait une longue halte à son stand.
Nous avons humé, re-humé, senti, nous nous sommes exclamées, nous avons félicité et avons été félicitées et remerciées pour notre enthousiasme.

        Et .... nous avons finalement craqué pour un certain nombre d'huiles essentielles dont nous n'avions pourtant pas besoin.
Je vous recommande chaudement cette dame si elle passe vers chez vous.

Toutes ses productions sont véritablement formidables!

        Ce petit soin hydratant léger peut être décliné à votre guise pour le bel été qui vient. Je le verrais bien en soin apaisant après-soleil à la menthe et je vous laisse le soin de formuler en mode simple ou compliqué
...


Voici le début d’une nouvelle rubrique que nous attendons tous depuis longtemps. Bon, il faut bien briser la glace à un moment donné, n’est-ce-pas? Donc, je commence en espérant que ce premier petit caillou jeté à l’eau fera beaucoup de ricochets!

 

Paradoxalement, pour une première critique de livre, je ne commence pas par le livre que je recommande normalement aux débutants... mais c'est une autre histoire!

 

 

 

The complete book of aromatherapy de Valerie Ann Worwood fut édité pour la première fois en 1990 en Angleterre. Depuis, il y a eu plusieurs rééditions sans modification du texte sous des formes différentes. En revanche, suivant la réédition, le titre varie.

Si vous possédez «The fragant Pharmacy»... il s’agit du même livre!

 

 

Les 18 chapitres composés de différentes rubriques, font un large tour de la vie au quotidien. Il y a les chapitres qui traitent plus de pathologies, de bobos pour toutes les étapes de la vie. Il y a aussi des chapitres qui touchent plus aux voyages, au jardin, à la maison, aux parfums...

 

 

Certains chapitres de ce livre ont servis de point de départ pour d’autres livres plus spécifiques : «The fragrant mind», «Aromatherapy for the healthy child». Là encore, attention, car le même livre peut être édité sous un titre différent. A vous de bien lire la quatrième de couverture pour éviter d’acheter deux fois le même livre. Au pire, et bien vous pourrez faire le bonheur d'une personne en lui offrant l’exemplaire que vous avez en double!

 

Chaque chapitre est constitué d’une introduction plus ou moins longue sur le sujet avec des conseils ou suggestions intéressantes et qui complètent bien le sujet. Chaque rubrique du chapitre a elle aussi son introduction. L’ensemble donne une vision simple et assez complète sur le sujet.

 

 

 

Mes plus


Une liste des huiles essentielles qui peuvent être utilisées pour une pathologie ou un problème donné est placée au début de chaque rubrique. Ainsi, d’un coup d’oeil, on sait si on dispose certaines des huiles essentielles.

 

Les huiles essentielles utilisées sont généralement très abordables et faciles à se procurer.

 

Vous n’avez pas besoin de lire les 500 pages pour comprendre comment fonctionne le livre. La table des matières est très bien faite et permet de repérer rapidement un thème général avec les différentes rubriques qui le composent.


Il y a une rubrique spécifique pour les bobos masculins que je trouve très intéressante et qui est le pendant d’une rubrique consacrée aux bobos typiquement féminin. C’est rare de trouver dans la littérature des livres qui consacrent un chapitre entier aux pathologies typiquement masculines. 

 

il y a une série de tableaux récapitulatifs qui pourraient être intéressants pour les débutants. Comme par exemple un tableau récapitulatif des huiles essentielles pour la cuisine, un autre pour les huiles essentielles bénéfiques pour les différents types de peau...

 

 

Mes moins


Les noms latins des huiles essentielles sont donnés dans un tableau récapitulatif seulement à la fin du livre. Avec seulement le nom commun des huiles essentielles dans les formules, cela peut parfois prêter à confusion et je trouve cela dommageable pour les débutants.

 

Le choix des huiles essentielles peut sembler rébarbatif et limité mais il faut garder en mémoire que ce livre fut édité il y a 20 ans.

 

Tout l’aspect chimique des huiles essentielles est occulté. Il faut dire qu’à l’époque, l’école anglaise d’aromathérapie utilisait cette technique différemment de l’école française. L’école anglaise privilégiait un mode de traitement par l’olfactothérapie et la voie cutanée.  Alors que l’école française considérait toutes les voies d’adsorption et bien évidemment l’aspect biochimique des huiles essentielles.

 


   

Je ne vous donnerai pas de formules, car il y en a trop et je ne saurai laquelle choisir. En revanche, je vais vous donner deux recettes qui pour l’une m’a beaucoup servie en son temps et l’autre qui est toujours à la mode chez moi!

 

Ma toute première recette de gel est issue de ce livre. Il s’agit d’une recette à base de tapioca.

 

Gel

3 oz ou 90 g d’eau bouillante ou infusion ou hydrolat

1.5 cuillère à thé de tapioca

5 gouttes d’huiles essentielles

 

Faire gonfler le tapioca à feu très doux jusqu’à ce qu’il devienne incolore. Filtrer à l’aide d’un bas.

 

J’ai utilisé cette recette pendant plusieurs années avant de découvrir les gommes. Avec le temps, j’ai complètement modifiée la recette mais la base était bien entendu le tapioca.

 

 

 

Dans le chapitre relatif à la cuisine, il y a une recette que je fais l’été et qui fait toujours son petit effet  avec son petit goût qui a un je ne sais quoi :

 

Crème de géranium

1 tasse ou 250 ml de crème

4 cuillère à table ou 60 g de sucre

8 oz ou de fromage à la crème ou fromage frais

4 gouttes d’huile essentielle de géranium

 

Chauffer la crème, le sucre et l’huile essentielle ensemble, laisser refroidir. Lorsque la préparation est froide incorporer  à l’aide d’un batteur électrique le fromage à la crème ou le fromage frais et congeler. Cette crème peut être mangée telle quelle ou en glaçage.

 

Personnellement, je mets seulement 2 gouttes d’huile essentielle. J’utilise parfois du yoghourt nature pour en faire ce dessert glacé au géranium.

 

 

 

En conclusion, je dirais que bien que ce livre date d’une vingtaine d’année, il est toujours d’actualité. Je suis convaincue que tout à chacun peut y trouver son bonheur, enfin des informations intéressantes...

 

Lorsque j’ai des doutes sur une formule que je souhaite réaliser, je vérifie toujours trois ou quatre auteurs et V.A. Worwood fait partie de ceux là. 

 

Etant donné l’âge de ce livre, je suis certaine que vous pouvez le dénicher chez les bouquinistes!

 

Bonne lecture !

 

Gels après-rasage à l'extrait de pandanus

Soins pour hommes

Par atelierdemichele

            - Comme tu es beau ce matin!
            - Je suis toujours beau.
            - Mais non (oh là là elle s'enfonce, bien sûr qu'il est beau), tu sembles vraiment plus jeune. Tu as fait quelque chose...
            - Devine!

En général, ce sont les femmes qui se plaignent qu'ils ne les regardent plus, qu'ils n'ont pas remarqué leur nouvelle robe, leur nouvelle coiffure etc.

Ce matin là, c'est elle qui n'avait rien remarqué (!!) sauf qu'il avait vraiment rajeuni.
La veille au soir déjà, il avait rajeuni mais prise dans le tourbillon de la vie, elle ne l'avait pas regardé.

Honte à elle!

    
             Vous, vous l'aviez peut-être regardé attentivement et aviez certainement remarqué qu'il s'était rasé!

Depuis plus de 10 ans, il cultive une barbe de 3 jours vaguement raccourcie au rasoir électrique. Comme nous blanchissons tous, rien ne vous plombe plus le teint d'un homme qu'une barbe de 15 3 jours devenue plus sel que poivre blé.


            Alors elle lui a fabriqué un gel après-rasage apaisantselon un cahier des charges lapidaire: SANS ODEUR, SANS COULEUR!

- Même pas un peu de...

- Non, non, j'ai dit: "sans odeur et sans couleur".

- Mais je peux te mettre du...

- Et pas gras.

- ...

           Vous savez faire ça, vous, un gel après-rasage à rien?

DSC03276



Formule du gel après- rasage

* Phase A

- 69,7% Eau de source
- 5% Extrait glycériné maison de feuille de pandanus (ou glycérine pure)
- 1.5% Gomme xanthane
- 0.8% Géogard ultra (ou autre conservateur à ajuster)

* Phase B

- 15% Silicium organique (ou hydrolat)
- 5% Squalane d'olive (ou huile végétale fine)
- 3% D Panthénol

Acide lactique pour ajuster le pH vers 5/6.


Chauffez l'eau pour dissoudre le Géogard ultra.
Saupoudrez la gomme xanthane par dessus en mixant au fur et à mesure pour former un beau gel.
Réservez.

A froid, ajoutez l'extrait glycériné puis les ingrédients de la phase B un à un en mélangeant entre chaque ajout à l'aide d'une cuillère magique.
Coulez dans un tube.

Le gel obtenu est très agréable, frais et apaisant.

La belle senteur pandanus est on ne peut plus discrète et sa fraicheur passe très bien comme si le gel était  inodore ^_^




           Choix des ingrédients


- L'extrait glycériné maison de feuille de pandanus

La feuille fraîche de Pandanus (je suppose qu'il s'agit de la variété P. tectorius) m'a été offerte par Venezia.

Je l'ai coupée en petits tronçons mis à tremper pendant 15 jours dans un mélange de glycérine végétale bio et de conservateur. Il n'est pas utile de diluer la glycérine à l'eau quand on utilise des plantes fraîches.
 

J'ai toujours 100 ml de solvant préparé à l'avance dans un flacon brun pour pouvoir en rajouter si les plantes boivent beaucoup:

- 69 ml de glycérine végétale bio
- 30 ml d'eau de source
- 1 ml géogard 221

 

DSC03243DSC03244DSC03247

 

L'odeur aqueuse et sucrée du pandanus (je la trouve semblable à celle de la noix de coco vert)  parfume  très bien  la glycérine.

Je n'ai pas retrouvé de propriétés particulières en cosmétique pour cette plante.
Elle semble utilisée dans des spas du Sud-est asiatique  pour le parfum.

Idée culinaire appétissante au pandanus

 

- Le Géogard ultra

INCI: gluconolactone and sodium benzoate

Ce conservateur est agréé par Ecocert. Il se présente en poudre à introduire dans la phase aqueuse. Il peut donc chauffer contrairement à la plupart des conservateurs naturels à notre portée.

La phase aqueuse est ainsi protégée dès le départ, ce qui me semble très intéressant dans certaines formules fragiles comme les formulations où l'on introduit beaucoup d'extraits faits maison.

Il est efficace entre 0.75 et 2%.

Dans la formule du gel, il y a un extrait glycériné conservé avec le même conservateur qui est soluble dans la glycérine. On peut évidemment utiliser du géogard 221 liquide comme dans la formule du solvant que je donne ci-dessus.

J'ai réalisé les deux extraits pour ne  pas mélanger les conservateurs dans les futures émulsions où je l'utiliserai.

On pourrait donc diminuer légèrement la proportion de conservateur mise dans le gel.
J'ai préféré rester dans la fourchette basse car je ne sais pas à quel rythme le tube sera utilisé.


- Le silicium organique en unidoses de 15ml

J'aime beaucoup cet ingrédient dans les émulsions pour le glissant qu'il donne à la formule. Si son efficacité sur la peau peut prêter à controverse, il est intéressant pour ses propriétés cosmétiques.

DSC03279

J'utilise à présent des ampoules unidoses bien plus pratiques que les flacons.
Il suffit de formuler en multiples de 15 puisque chacune des ampoules fait 15ml.


- Le squalane d'olive

Excellent émollient au toucher impalpable. Il permet d'apporter de la souplesse à la peau et de lutter contre la déshydratation.

J'y pense tout le temps dans les soins pour hommes car c'est un bon moyen pour rajouter du gras et pour traiter sans que cela soit gras.

Le rasage décape la peau et il peut être utile de restaurer le film hydrolipidique de la peau saine. Le sébum contient du squalane.


- Le D Panthenol

Agent hydratant et cicatrisant. Il apporte une action anti-inflammatoire très utile pour les peaux rasées au quotidien.

A utiliser entre 2 et 5%.

 

          Je ne peux tout de même pas rester sur un gel "à rien" quoiqu'efficace et même qualifié de parfait par mon cher et tendre!

Serais-je intolérante à la frustration?

 

DSC03280

         

            C'est si rapide à faire que dans la foulée, j'ai fabriqué un nouveau mais petit tube de gel joliment coloré et parfumé. Je suis intolérante à la frustration!

Au pire, en cas de refus total, je l'utiliserai après l'épilation cet été  puisque je n'ai jamais refait ce magnifique soin qui me fait pourtant toujours envie.
 

           La couleur choisie est un vert d'eau très doux obtenu avec de la poudre de chlorophylle un peu transformée car je ne la trouve pas pratique en l'état pour les émulsions ou les gels.

La molécule de chlorophylle est très soluble dans l'alcool.

Je fabrique un extrait alcoolique avec un peu d'alcool à 60° obtenu à partir d'alcool à 90° selon la méthode simplissime.

Extrait liquide de chlorophylle maison

- 1/2 cuillère à café de poudre  de chlorophylle (Aroma-Zone)
- 20ml d'alcool à 60°

Dans une éprouvette en verre, mélangez les ingrédients à l'aide d'un agitateur en verre stérilisé. Laissez en contact 10mn,  filtrez sur filtre en papier non blanchi, mettez en bouteille brune avec bouchon compte-gouttes et étiquetez.

Simple et pratique n'est-ce pas?

 

DSC03275

                

          Le parfum est tout aussi simple mais très élégant pour un homme:

- 2 parts de Petit grain bigaradier sur fleur (alternative "économique" au néroli)
- 2 parts de Vétiver (BioMada) c'est le meilleur!
- 3 parts de Lavande du Cashmere (Myrtea) très lavande anglaise au nez.

 

                  Lequel préférez-vous? C'est tout de même joli de mettre de la couleur et du parfum dans la vie, non?

DSC03281  

Les hydrolats et la peau

Par CatherineNC

J'ai pensé qu'il pouvait être utile de faire une petite synthèse des hydrolats (HA) les plus courants et de leurs propriétés pour la peau.

J'ai repris le livre de Lydia Bosson et Guénolée Dietz "L'HYDROLATHERAPIE - Thérapie des eaux florales" aux Editions Amyris.

 

 

Les principaux types de peau

et les hydrolats conseillés :

 

    Sèche       Grasse  Mixte   Ridée  Irritée   Sensible Déshydratée   Fatiguée
Achillée.millefeuille            
Bois de santal          
Camomille.matricaire            
Camomille romaine            
Carotte (semences)          
Ciste ladanifère            
Cyprès              
Eucalyptus globulus              
Fleur oranger (néroli)
Hysope officinale              
Hélichryse italienne              
Laurier noble              
Lavande vraie            
Ledum (ou lédon)              
Menthe poivrée              
Millepertuis              
Nard              
Romarin verbénone              
Rose de Damas              
Sauge officinale              
Sauge sclarée            
Thym à linalol            
Vétiver        

 

Quelques affections

et les hydrolats pouvant les soulager :

AFFECTIONS



HYDROLATS

 

Acné
Lavande vraie, Thym linalol, Romarin verbénone, Bois de santal, Ledum, Myrte rouge, Menthe poivrée, Genevrier, Cyprès, Eucalyptus globulus, Ciste (tonifiant, cicatrisant) Hélichryse italienne (cicatrisant)


Allergie cutanée


Camomille matricaire (bleue), Rose de Damas


Chute des cheveux, eczéma du cuir chevelu, pellicules, poux

Cèdre de l'Atlas

Conjonctivite

Bleuet, Myrte rouge, Rose de Damas, Eucalyptus globulus (irritation, orgelets)

Coup de soleil

Hélichryse italienne, Lavande vraie, Camomille matricaire, Menthe poivrée
Couperose
Hélichryse italienne, Cyprès, Nard, Menthe poivrée, Achillée, Bleuet, Bois de Santal, Carotte, Lavande vraie, Rose de Damas
Eczéma
Achillée, Bois de Santal, Myrte, Lavande vraie, Carotte, Cyprès, Hysope officinale, Rose

Gerçures

Millepertuis

Infection des paupières

Camomille romaine, Lavande vraie, Bleuet

Mycose, Dermatose peau et cuir chevelu
Bois de santal, Marjolaine, Rose, Tea-tree, Thym linalol, Vétiver, Myrte rouge

Peau mal irriguée

Menthe poivrée, Pin sylvestre (peau "grise" des fumeurs),

Plaies

Achillée millefeuille, tea-tree

Prurit (démangeaisons)

Camomille matricaire, Lavande vraie, Menthe poivrée, Hélichryse italienne

Psoriasis

Nard, Bois de Santal, Rose, Ciste, Hélichryse italienne, Carotte, Verveine citronnée

Urticaire

Menthe poivrée, Thym linalol, Lavande vraie, Rose de Damas, Camomille matricaire

Transpiration

Ciste, Menthe poivrée, Rose de Damas, Sauge officinale

Régénérateur cutané

Nard, Ciste, Fleurs d'Oranger (Néroli), Marjolaine

Tonifiant

Marjolaine, Rose (peau sèche) Nard (cuir chevelu) (taches de pigmentation)

 

Curieusement, l'hydrolat de Géranium rosat (Pelargonium graveolens) n'est pas mentionné dans ce livre, alors qu'il offre des propriétés intéressantes :

- Harmonisant, équilibrant pour les peaux sèches comme les peaux grasses,
- Convient également aux peaux ternes et fatiguées,
- Adoucissant et stimulant, il redonne éclat et souplesse
- Aide à la régénération cellulaire, à la cicatrisation, astringent,
- Combat l’acné, le psoriasis, l’impétigo, les mycoses,
- Rafraîchit en cas de coup de chaleur, spécialement en mélange avec l'hydrolat de menthe poivrée, en pulvérisation,
- Convient pour les masques faciaux avec de l'argile ou du miel,
- Anti-inflammatoire, utile contre les coups de soleil, la rosacée, les démangeaisons dès qu'il y a rougeur ou échauffement.

 

La commercialisation des hydrolats se développe de jour en jour et on en trouve maintenant bien d'autres tout aussi intéressants.

Purple Happyness

Soins du visage

Par Mmoune

Voici bien longtemps que j'ai fait "goûter" cette petite crème toute simple à quelques copines. Après quelques rappels des copines qui l'ont testée, l'aide précieuse de Catherine, recherche de mon identifiant, mot de passe........., toute ma personne en nage, elle arrive !!

Je la fais régulièrement, en changeant quelque peu les actifs, suivant l'humeur du jour. Le mélange d'huiles essentielles aussi. Les personnes à qui je l'offre en sont ravies.

Je n'ai pas une bien longue histoire à raconter dessus, moi ! Sinon que, j'ai essayé de retrouver la texture de la "pourpre" de Copaïba , que j'ai beaucoup utilisée avant de "fabriquer" moi-même.

Allez, rien d'autre à dire, la voici :

 

Phase huileuse :

  • (petit tas)  15 gr macadamia
  • 15 gr noyau abricot
  • 10 gr jojoba
  • 5 gr coco fractionné
  • 8 gr avocat cosmétique
  • 5 gr sésame
  • 0,4 aox
  • 4,5 gr CG 90
  • 11 gr alcool cétéarylique

Phase aqueuse :

  • 180 gr eau + 0,6 gr xanthane
  • 6 gr glycérine
  • 3 gr allantoïne
  • 3 gr urée

3ème phase:

  • 0,03 gr céramide pur (copaiba, mais il ne fournit plus ce produit)
  • 9 gr centamilk
  • une pointe d'acide hyaluronique
  • 2 gr biosaccharide gum
  • 13 gouttes de "purple carrot" (extrait de carotte sauvage de chez Copaiba)
  • 2,7 gr k300 (conservateur copaiba)
  • une belle giclée de gel aloé véra (je la trouvais un peu trop consistante après refroidissement)
  • 10 ml hydrolat d'hélichryse
  • Huiles essentielles : en gouttes.
  • 18 lavande grosso
  • 20 bergamote (bergaptene free)
  • 7 santal
  • 5 encens de Somalie
  • 10 orange douce


J'ai d'abord fait chauffer l'eau jusqu'à 40 degrés ; j'ai prélevé un chouia pour y dissoudre l'urée et l'allantoïne.

Ensuite, j'ai poursuivi la chauffe du reste de l'eau ainsi que de la phase huileuse.

Alors  :  je me suis laissé dire, en plein trottoir parisien, que le CG90, c'est pas ça ......, que le CG 90 avait donné quelque chose de pas top...... avec une petite moue déçue.........

Si, c'est top !!! Mais,  je vous avoue que mon premier essai a aussi été un échec. J'ai la chance de pouvoir parler de mes déboires directement à l'oreille de Copaiba.

Donc, avec cette première crème coulante, pas top, déphasée, sous les yeux,  j'avais demandé  "comment ça se fait que la mienne ne ressemble en rien à la vôtre ? "

Depuis, voici comment je procède :

Je mets au fond du bécher : Alcool cétéarylique, huiles et AOX, je démarre la chauffe.

A plus ou moins 40 degrés, je saupoudre doucement le CG90, et je touille très fort.

Ca mousse, mais la mousse disparaît au début de l'émulsion.

Je l'explique, parce que je trouve dommage, pour ceux qui ont de cet émulsifiant, de rester sur un échec.


creme_moune_3

 

Un grand merci à Irène d'avoir pris cette belle photo et de l'avoir conservée dans ses archives.

Je trouve cette crème fort hydratante, agréable à l'étalement et ce mélange d'odeur assez fin .

Le Vert Galant

Savonnerie

Par mlkline

                    

HPIM6059HPIM6095

 

 

 

 

 

 

 

 

N’est-il pas élégant mon Vert Galant
J’aime ses multiples facettes déroutantes
Toutes surprenantes et charmantes
Mon Vert Galant n’est pas Dorian Gray
Et m’offre sa beauté de corps et d’âme
M’enivre de ses bulles aériennes
M’enchante de ses vertes, vigoureuses vitalités
Me câline et dorlote de son cœur de crème
M’exalte et me transporte de ses caresses
Et chaque jour, habillée de sa mousse d’ivresse
Je me rêve, me vois Princesse en un pays très enchanté

                                  

J’y crôaaaa                          J'y Crois, Quoi                     J’y crôaaaaa

                                                                          HPIM6105HPIM6100

Le

Baiser


 

Merci Irénée pour le cadeau

 

Ouvrons le carnet à façons

550 gr hv d’olive bio
250 beurre de cacao G Detou
250 beurre de coco indienne
100 huile de ricin bio Az
50 huile de noix du Brésil

Pour un surgras de 7

Liquide de dissolution de la soude mélange d’eau florale d’oranger, de menthe et de coriandre de 330 gr

1 coupelle de 2 cs ha lentisque et poudre d’ortie 1cc
1 coupelle de 2 cs ha de ciste et poudre de chlorophylle 1cc
1 coupelle de 2 cs sels de verveine dans 1 cs de ha menthe oranger
1 coupelle de 2cs ha de coriandre+ empâtage blanc az , et 1cc chlorophylle

J’ai travaillé à trace très fine et coulé sur ma pâte de base de chaque côté du gros pot mes différents tons et mis le tout tels quel dans mes moules en partant d’un coin et en toute fin, pour la touche "peace&love, dont nous sommes 1CS et plus d'hv de Chanvre

Le parfum est comme mon Vert Galant, secret et fantasque et boisé et complexe

Allez, je vous en livre un peu

Sur huile de jojoba, macération de menthe nanah, bergamote et poivrée et synergie d’he -      
les  3 Menthes
Sauge sclarée
Petit grain, bois de rose, géranium, lavande
Maniguette, genévrier, Pin Sitka, Ylang
Jasmin Sambac et au nez léger et retroussé et après, après aux sentiments!

La menthe Nanah sous forme d'he est fabuleuse pour la peau et le mental mais, et à utiliser avec discernement et aux doses physiologiques, la bergamote a tous les atouts de la lavande et une odeur à se damner pour qui n'aime les lavandes (Werner)

Voici des tutoriaux pour faire fleurir les idées et s'en affranchir par la liberté que donne le partage sur la toile et nos créativités multiples